AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes

Aller en bas 
AuteurMessage
Cotentin
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 181
Age : 74
Ville : Marigny (50)
Emploi : retraité défense nationale
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Sam 03 Mar 2018, 13:33

Bonjour à toutes et à tous.

Membre du forum depuis un certain temps, voir un temps certain, je ne poste pas beaucoup, mais je suis le forum quotidiennement, même lorsque je suis à l'étranger.

Je respecte la plupart des intervenants certains écrivant tout comme moi dans les revues spécialisées, j'admire les planches de JJMM, même avec leurs défauts, ce qui sommes toute n'a aucune importance pour des néophytes, mais je vais tout de même y ajouter quelques critiques positives, mais avant je vais vous dire qui je suis.
Maquettiste de haut niveau depuis les années 60 et spécialistes des EE, j'ai fait la connaissance en 1964 de Jean Guiglini, ensuite nous avons collaboré pour divers articles et surtout les plans des navires, également avec Henri Simoni, j'ai d'ailleurs par l'intermédiaire de sons fils récupéré quelques documents après son décès.
La boite et surtout les plans du Surcouf fait et vendu à l'époque par New maquette étant totalement faux, je me suis attelé à dessiner scrupuleusement des plans vrais pour les maquettistes, pour ce faire il était facile à l'époque de travailler directement avec la DCAN la fonction, le grade et l'habilitation SD était un gage de confidentialité, je ne suis pas marin mais aviateur, tout comme Jean Guiglini était de l'armée de terre  officier issu de Saint Cyr, mais je ne vous apprend rien.
Muni des précieux documents il s'avère que les EE étaient divisés en 4 tranches distinctes (avant refonte bien entendu).
Nous avons donc les 6 premiers T47 classe Surcouf que nous appelleront les T47 A
Les 6 suivants classe Maillé Brézé que nous appelleront T47 B
Les 5 suivants classe Duperré dénommés T53
Enfin le seul et unique T56 totalement différent dès sa conception , le "La Galissonnière"

Dès leur mise en service respective et avant refonte ils sont reconnaissables,
Les T47 B des A part; bloc passerelle et ailerons différents, le petit roof milieu supportant le télépointeur des 57 mm est différents, l'emplacement de la tourelle de 127 mm sur le roof arrière est légèrement en avant sur les B par rapport aux A.

En ce qui concerne les T53, la coque est plus fine à l'arrière ensuite s'ensuit toute la différence, bloc passerelle, mâture, emplacement de la drome, de l'armement (TLT), adjonction du lance roquette sextuple, Roof continu ce qui permet d'aller d'un bout à l'autre du bâtiment par une seule coursive centrale.
Petit détail j'ai été reçu officiellement sur bon nombre de ces navires, j'ai également collaboré avec la force alpha en 68 et 70 (Opérateur Tacan)


Coque arrière des T47 (plan DCAN)


Coque arrière des T53 (plan DCAN)

Je suis l'auteur des plans au 1/100 des navires suivants, les trois T47 refondu conducteur de flottille, les 4 T47 refondu "Tartar", Le T56 La Galissonnière, enfin le T53 Duperré refondu ASM.  
Henri Simoni est l'auteur des T47 refondus ASM également d'une partie des ER et d'autres navires de la même époque et suivants, C67, C70, etc..

Si vous n'y voyez pas d'inconvénients, je donnerais des compléments d'informations sur les divers "post" ouverts sur ces navires.

En ce qui concerne les principales différences parues dans les revues et afin de ne pas charger le forum, je pourrais envoyer les scans correspondants à ceux qui les demanderont, ceci afin d'affiner le sujet, même si ces documents datent de 54 ans, en tant qu'auteur moi même, je respecte scrupuleusement ceux des autres même si j'ai collaboré avec eux, .

Bonne fin de journée

JCC


Dernière édition par Cotentin le Sam 03 Mar 2018, 18:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miniflotte-50-monsite.com/
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10866
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Sam 03 Mar 2018, 15:41

Cotentin a écrit:
[…] Si vous n'y voyez pas d'inconvénients, je donnerais des compléments d'informations sur les divers "post" ouverts sur ces navires. […]
Pas le moindre inconvénient, au contraire.
Citation :
[…] En ce qui concerne les principales différences parues dans les revues et afin de ne pas charger le forum, je pourrais envoyer les scans correspondants à ceux qui les demanderont […]
Avec grand plaisir !
Citation :
[…] En ce qui concerne les T53, la coque est plus fine à l'arrière ensuite s'ensuit toute la différence, bloc passerelle, mâture, emplacement de la drome de l'armement (T5LT) adjonction du lance roquette sextuple, Roof continu ce qui permet d'aller d'un bout à l'autre du bâtiment par une seule coursive centrale .[…] Coque arrière des T47 (plan DCAN) Coque arrière des T53 (plan DCAN) […]
Pour ma part (mais c'est peut-être ma vue qui commence à baisser ?) je ne vois pas de différence entre ces deux schémas…
J'ai l'impression qu'il s'agit, pour les deux, de la poupe des T53.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cotentin
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 181
Age : 74
Ville : Marigny (50)
Emploi : retraité défense nationale
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Sam 03 Mar 2018, 18:11

Autant pour moi, effectivement, j'i fais l'erreur de stocker sur "serving" les deux clichés mais à l'envoi il a envoyé deux fois le même, c'est rectifié, l'on voit nettement la largeur plus imposante de la poupe des T 47..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miniflotte-50-monsite.com/
JJMM
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 144
Age : 68
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Dim 04 Mar 2018, 11:54

Bonjour, désolé pour la réponse tardive, j'étais de garde de mon dernier petit fils et c'est du boulot à 6 mois, ce n'est pas Dahlia qu me contredira !
Merci à toi pour les compliments et j'ai bien noté que le type T47 A est une dénomination personnelle pour ce premier marché d'avant 1953 (projets B1 à B6).
Je n'avais jamais remarqué cette différence de largeur à la poupe, en fait je n'ai eu les plans des T47 qu'après les avoir dessiné et en faible résolution, mais ce sont les plans de DCAN. De même il me semble que la différence de position de la tourelle III de 127 sur les B7 à B12 du couple 11 au couple 10 a été zappée ou perdue !!
Par contre ceux du Duperré et donc du Forbin (sur lesquels j'ai embarqué) sont des originaux provenant du SHD. Pour ma part ils sont réalisés au 1/250ème, que je peux passer sans problème au 1/100ème, l'avantage du vectoriel !
Donc pour résumer je n'ai pas réalisé des planches parfaites, loin de là, et je te passe un MP pour que tu puisses me communiquer tes scans ou copies de plans par mail, qui m'intéressent au pus haut point, la réciproque est valable !
Je vais remettre le T47 Du Chayla après réfection (j'ai définitivement perdu mes T47 corrigés en 2016 Twisted Evil ), mais avec la coque de T53 !!  thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eeforbin.fr
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10866
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Mar 06 Mar 2018, 12:44

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le La Galissonnière n'a pas été gréé d'emblée avec une étrave allongée.
Sa première étrave était celle des T47_T53 :






en plus grand:
 

Seule sa poupe était (légèrement) différente de celle de ses congénères :




Ces éléments de coque seront effectivement grandement modifiés par la suite.


Dernière édition par DahliaBleue le Mar 06 Mar 2018, 12:56, édité 1 fois (Raison : Ajouté spoiler)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10866
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Mar 06 Mar 2018, 12:51

Modification de la proue, en 1961 :



en plus grand:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cotentin
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 181
Age : 74
Ville : Marigny (50)
Emploi : retraité défense nationale
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Mar 06 Mar 2018, 13:46

Dahlia
Exacte mais à une condition, tenir des comptes des dates est primordial
En 1961, le "La Galissonnière" est propriété de la DCN (à l'époque DCAN) et non de la MN, il navigue pour essais avec un équipage mixte MN pour la navigation et DCN pour les mises au point, ce n'est que lorsque les essais seront satisfaisants que l'on procède à l'échange de l'étrave, ayant une "guibre" très prononcée, pour cause de la mise en place du petit radar expérimental d'étrave (SQS 503 d'origine US), ce n'est pas encore un bulbe, mais une protubérance rappelant celle mise en place sur les sous marins de type Daphné.
Ce n'est qu'équipé de cette étrave qu'il entrera officiellement en service et remis à la MN le 9 juillet 1962, il mesure alors 132,60 m et toujours 123,50 mètres à la flottaison, autre détail il possède également des hélices spéciales, mais il y a encore bien d'autres particularités, hormis son armement, je découvrirais cet impressionnant navire en fin d'année 67, en compagnie de son pacha, le CC Orosco, puis plus tard en février aura lieu une mission pénible, la recherche du SM Minerve, il expérimente en condition réelle les nouveaux équipements qui lui furent attribués lors des refontes de juin à octobre 67, le DUBV 43 remorqué et le DUBV 23 dans son bulbe d'étrave.

PS, pour JJMM, j'ai l'ensemble de tes documents (plans complets), que j'enverrais par colis postal.

JCC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miniflotte-50-monsite.com/
JJMM
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 144
Age : 68
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Mar 06 Mar 2018, 18:03

Je viens de mettre une planche sur le post du La Galissonnière, en tentant une approche de la version "courte" de 1961 Rolling Eyes

Merci Jean Claude ! thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eeforbin.fr
Cotentin
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 181
Age : 74
Ville : Marigny (50)
Emploi : retraité défense nationale
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Mar 06 Mar 2018, 19:22

Quelques compléments, indispensables.

La taille en position sortie des dômes Sonar sur les EE (version d'origine)

Les T47, le dôme sonar en position basse, est à 1,67 mètre sous la quille
Les T53, le dôme sonar en position basse, est à 0,80 mètre sous la quille
Lae T56, le dôme sonar en position basse, est à 1,94 m sous la quille.

Cette différence est due en fonction de la disponibilité dans la coque, sous les coffres à munitions, puits aux chaines, etc.

En ce qui concerne les dômes fixes sur les T47 Tartar, attention elle est exagérée sur les croquis, en principe elle ne dépasse pas de beaucoup les 2 mètres, ce qui est déjà pas mal, à vérifier sérieusement

Enfin une page à lire au sujet de la force "Alfa" ou "Alpha"  Cool

.

Pour info la modification du "Tartu" se fera beaucoup plus tard.

JCC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miniflotte-50-monsite.com/
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10866
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Mar 06 Mar 2018, 21:58

Cotentin a écrit:
Quelques compléments, indispensables. […] En ce qui concerne les dômes fixes sur les T47 Tartar, attention elle est exagérée sur les croquis, en principe elle ne dépasse pas de beaucoup les 2 mètres, ce qui est déjà pas mal, à vérifier sérieusement […]
Tout à fait d'accord. Les dômes ne devaient déborder que d'environ 1,80 m sous la quille.
Donc de moins de la moitié en plus du tirant d'eau normal.

Ce qui doit nous donner quelque chose comme :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJMM
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 144
Age : 68
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Mer 07 Mar 2018, 08:47

Une belle collaboration grâce à ces montages,  c'est efficace, mais surtout drôlement bien fait thumright
Merci encore une fois DahliaBleue ! salut
JC, ton aide est précieuse,  et cette évocation des T53 R Pacifique montre que les modifications de cette serie,  ont été minimes, sauf le Duperré,  bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eeforbin.fr
Cotentin
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 181
Age : 74
Ville : Marigny (50)
Emploi : retraité défense nationale
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Mer 07 Mar 2018, 09:32

Hello à tous

Jacques; l'ensemble de plans part au courrier ce matin, je te donnerais le N° de suivi par Email à mon retour de la poste.
Je vois si je peux faire des réductions pour Dahlia.

Il s'agit;
des 4 TARTAR
des 3 Conducteurs de flottilles
des 5 T47 ASM
du T56
Du T53 Duperré en version ASM et commandement

Tu possèdes déjà les T47 seconde tranche et les T 53 d'origine

Un détail pour tous, attention aux "modex", les lettres et chiffres font 1,80 m de haut, 1,20 de large, épaisseur du trait 0,20 et écartement entre lettres et chiffres 0,50 m, sur la coque ils sont situés au 1/5 à partir de l'étrave et à équidistance entre la flottaison et le livet de pont.

Pour les représenter correctement je le fait avec Corel draw

JCC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miniflotte-50-monsite.com/
JJMM
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 144
Age : 68
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Mer 07 Mar 2018, 10:45

Waouh j'attends ça avec impatience, merci ! salut
Merci aussi pour le détail du marquage, c'est important; quelle police utilise-tu avec Corel Draw, je travaille avec le "cousin" iGraf'x Designer, (mes lettres et chiffres sont dessinés) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eeforbin.fr
Cotentin
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 181
Age : 74
Ville : Marigny (50)
Emploi : retraité défense nationale
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Mer 07 Mar 2018, 13:42

Hello.

J'en reviens aux "Modex" et leurs caractéristiques suite à la question posée par JJMM.

J'utilise Corel Draw, mais pas à domicile directement à l'imprimerie ou je fais mes plans depuis 18 ans aujourd'hui, cela est fait sir place, il faut construire la police, conformément aux modèles de DCN, je vous ai mis en copie une planche de scans de divers "Modex", avec les erreurs de l'imprimeur, il n'y a pas d'espace différent entre les lettres et les chiffres, ces "modex" sont destinés à; F777 ER Provençal; D602, FLME Suffren (rénovée après 46 ans de sorties de navigations et expositions) F730 Frégate Floréal, F714, "modex" tableau arrière de la FLF Guépratte, tous ces Modex sont en principe de doubles, lorsque l'on fait une maquette il faut à l'avance prévoir des rechanges indispensables pour les divers carénages à venir.



Il y en a un qui n'est plus visible sur le scan, à droite de; F714 et D602 pour tableau arrière il y a les F777 blanc pour le toit de passerelle, visible sur l'original planche en gris bleu mais qui disparait sur le scan, dommage.

Par contre sur le cliché ci dessous, cherchez l'erreur, la réponse est ci dessus.

,

Ce n'est pas un EE, mais une frégate ASM, cela ne déroge pas aux normes du "Modex"

Bonne journée
JCC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miniflotte-50-monsite.com/
JJMM
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 144
Age : 68
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Mer 07 Mar 2018, 15:17

Il me semblait bien qu'il n'y avait pas de police True Type ou Post Script particulière, du moins à ma connaissance.
Si quelqu'un connaît une norme elle sera la bienvenue !
Oui JC, le 4 n'est pas très... catholique !
 pour cette info capitale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eeforbin.fr
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10866
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Symboles de coque (1/2)   Mer 07 Mar 2018, 16:47

Citation :
[…] J'en reviens aux "Modex" et leurs caractéristiques […].
Contrairement à ce que l'on voit  parfois écrit ici ou là, notamment par B. Magueur, qui a sans doute été contagieux affraid en son temps , "Modex" est une expres​sion(ou un terme) propre aux aéronefs de l'US Navy (les trois chiffres qui déterminent le rôle ("Interception" ; "chasse" ; "assaut" ; COD ; "reco"…) et la fonction [du chef de squadron = 01 et à courir (02, 03…) pour les pilotes en sous-ordre - avec "00" pour le chef avia, et même 000 pour une autorité (très) supérieure, genre CNO :  

Pour leurs bâtiments, les marines (européennes) utilisent simplement le terme "Symbole de coque".

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10866
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Symboles de coque (2/2)   Mer 07 Mar 2018, 17:17

Citation :
[…] construire la police, conformément aux modèles de DCN, […] avec les erreurs de l'imprimeur, il n'y a pas d'espace différent entre les lettres et les chiffres,[…]
Exact : c'est d'ailleurs régi par une circulaire officielle, dont voici quelques extraits :

*

Y sont bien confirmées les mesures (dimensions) signalées par le post de ce jour (7 mar 2018 - 9:32)
Citation :
[…] les lettres et chiffres font 1,80 m de haut, 1,20 de large, épaisseur du trait 0,20 et écartement entre lettres et chiffres 0,50 m, sur la coque ils sont situés au 1/5 à partir de l'étrave et à équidistance entre la flottaison et le livet de pont. […]
JJMM a écrit:
Il me semblait bien qu'il n'y avait pas de police True Type ou Post Script particulière, du moins à ma connaissance.
Si quelqu'un connaît une norme elle sera la bienvenue ![…]
Si, si (ou "Sissy" ! comme l'écrit certain !) : il y a une police imposée (sinon, à quelles fantaisies n'assisterions-nous pas ?).
Elle est toute simple cependant ; mais sans la moindre rondeur !



Dernière édition par DahliaBleue le Jeu 08 Mar 2018, 14:55, édité 6 fois (Raison : Modifié mise en page)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cotentin
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 181
Age : 74
Ville : Marigny (50)
Emploi : retraité défense nationale
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Mer 07 Mar 2018, 18:57

Voila qui est parfait, mais perso, j'ai beaucoup de textes officiels, certains sont en DR (diffusion restreinte), alors je ne n'en mets aucun sur les forums, ceci afin de ne pas avoir d'ennuis, j'en ai eu il y a bientôt 15 ans, en 2003 ma frégate "Guépratte" était exposée au salon de Paris, et deux personnages sont venus m'interroger sur le pourquoi et par quel miracle j'avais réalisé les hélices de ma frégate, en principe conformes à celle du navire, oh crime de lèse majesté, les dites hélices étaient tenues secrètes, mais pas de chance, je leur ai sorti un livre dans lequel elles étaient photographiées, qui plus est livre écrit par un officier de marine,Michel Perchoc pour ne pas le nommer, paraphée par l'amiral chef d'état major à l'époque.
Pour confirmer le texte de Dahlia au sujet des marque de pont sur les PA C pour le Clem, F pour le Foch et G pour le CDC, il y a lieu d'y ajouter les BPC et tous les navires embarquant un hélicoptère et disposant d'un pont adéquat, exemple YE pour le La Fayette, GT pour le Guépratte, mais il y a aussi d'autres marquages, normalisés eux aussi, mais il faudrait tout un sujet rien que pour eux. les points d'appui ou d'interdiction pour les remorqueurs pousseurs, les marques de jauge ou marques de Plimsol et autres joyeusetés, ne rions pas il y en a sur des navires de notre MN, tout un programme, Dalhia nous allons devoir sortir tous les documents qui traitent de ces sujets importants.

   

JCC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miniflotte-50-monsite.com/
JJMM
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 144
Age : 68
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Mer 07 Mar 2018, 19:45

Petite erreur JC, le Clemenceau avait la marque U mais pas C sur l'AR bâbord du pont d'envol ! salut
J'ai longtemps confondu aussi alors ce n'est pas un sccop ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eeforbin.fr
Cotentin
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 181
Age : 74
Ville : Marigny (50)
Emploi : retraité défense nationale
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   Jeu 08 Mar 2018, 14:40

Sad Sad Sad

Effectivement, c'est d'autant plus bête que j'en ai fais la maquette au 1/100 de 1967 à 1975, muté du sud (Istres) en Normandie (Evreux) en 76, je n'ai pas pu l'embarquer dans le déménagement, ni dans le camion des déménageurs et encore moins dans ma caravane, c''est un membre du club de Béziers à l'époque qui en a hérité.

Pour notre part lorsque nous faisions mouvement sur un navire qui devait nous recevoir, aucunement nous ne nous occupions de son nom confirmé par la lettre d'identification, le navire était le seul probable que nous devrions avoir en vue sur notre axe, d'ailleurs à l'époque seuls les PA possédaient cette lettre, si l'un d'eux était au Pacifique, l'autre devait être de l'autre côté de la terre, en théorie du moins, mais c'était il y a bientôt 50 anx dans peu de mois, m.... je viens de prendre un coup de vieux.

Dahlia profite du moment présent, cela passe malheureusement trop vite Cool Cool Cool

JCC thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miniflotte-50-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Escorteurs d'escadre, origines et refontes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Escorteurs d'escadre T47
» LES ESCORTEURS D'ESCADRE (2) LES GRANDES REFONTES
» LES ESCORTEURS D'ESCADRE (4) HISTORIQUE-2- T47B7 A T47B12
» Escorteurs d'Escadre au 1/700
» LES ESCORTEURS D'ESCADRE (1) La Technique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Dessins et Plans de navires-
Sauter vers: