AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 La Classe Yamato

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 5961
Age : 54
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

La Classe Yamato - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Classe Yamato   La Classe Yamato - Page 2 EmptyVen 02 Mar 2018, 12:01

Citation :
Mais pénétrer de même dans l'eau à ~1500 km/h

Les obus de rupture sont quand même destinés à perforer 30 voir 40 cm d'acier à face durcie... De surcroit les Japonais avaient des réglages de fusées de retard particulièrement longs, enfin l'obus type 91 était conçu pour parcourir (quand il impactait avec des angle aux environ de 10/15° une trentaine de mètres sous l'eau avant de détonner.

On ne sait pas véritablement quel type d'obus a détonné sous la coque du White Plains en revanche les rapports d'avaries et les photos prises par les Américains lors des réparations montrent clairement un enfoncement de la coque lié à une explosion ...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
Loïc Charpentier

Masculin
Nombre de messages : 3320
Age : 73
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

La Classe Yamato - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Classe Yamato   La Classe Yamato - Page 2 EmptyVen 02 Mar 2018, 12:13

DahliaBleue a écrit:

Que traverser sans exploser à l'impact une coque non cuirassée, comme celle des CVE, ne soit pas impossible - euphémisme - on ne peut que l'admettre.
Mais pénétrer de même dans l'eau à ~1500 km/h paraît plus surprenant : à cette vitesse, l'eau est aussi dure que du béton. Ce n'est pas du plongeon athlétique.
Et encore, les plongeurs qui font un simple "plat" (à ~5 m/s ?)  s'en rendent bien compte.

Ben, c'était, pourtant, la plupart du temps, le cas. Les perforants de 46 cm japonais, par exemple, étaient conçus pour pouvoir percer, à 30 000 m, 416 mm (ou 360 mm*) de blindage (ceinture cuirassée) ou 230 mm (ou 189 mm*) (pont blindé), sous un angle de chute de 31° - *résultats variant selon la formule de calcul utilisée (cf. Armor Penetration with APC, du 46 cm nippon) -. C'est, encore, plus costaud, que la flotte. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Luchroniste
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
Thomas Luchroniste

Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 34
Ville : Lyon
Emploi : Ecrivain, traducteur, illsutrateur
Date d'inscription : 03/11/2019

La Classe Yamato - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Classe Yamato   La Classe Yamato - Page 2 EmptyMer 13 Nov 2019, 19:21

Pour ceux que ça intéresse voici mon vis (de non-expert) sur ce livre.
Vous pouvez aussi la retrouver sur mon ici.

Citation :
« Yamato » est richement documenté et illustré. On retrouve des plans, des schémas explicatifs, des photos d’archives et surtout beaucoup d’illustration 3D.
Le livre est divisé en 3 parties. La première explique l’histoire des cuirassés japonais, leur doctrine d’utilisation et la genèse du projet de super-cuirassés. La seconde partie se concentre sur la construction et les caractéristiques de manières vraiment très précises (c’est la plus grosse partie du livre). Enfin la troisième partie se concentre sur la carrière des cuirassés y compris celle du Shinano qui fut convertie en porte-avions au cours de leurs constructions. Le focus est donc vraiment sur la conception, la construction et la technique de ses navires absolument hors-normes. L’histoire, sous l’angle de la carrière opérationnelle, couvre moins d’une cinquantaine de pages. Il faut tout de même rappeler qu’aussi exceptionnels que furent ces navires ils sont assez peu pris part au combat dans le pacifique.
La couverture est superbe, les illustrations 3D permettent de découvrir les trois navires sous toutes les coutures. Il y a une densité d’information juste hallucinante sur seulement deux cents pages. Les « maqueteurs » du livre ont dû passer quelques nuits blanches. Toutefois cette densité à un inconvénient : les chapitres sont constellés d’encarts. Il faut donc parfois choisir entre s’interrompre en plein chapitre pour lire les encarts ou alors revenir en arrière une fois le chapitre terminé.

Le livre est assez technique, mais tous les termes et concepts un peu pointus sont généralement expliqués soit dans le chapitre soit dans un encart.
Au premier abord le prix peut paraitre élever, mais c’est un prix qui est dans la norme pour ce genre d’ouvrage. De plus, il n’existe à ma connaissance aucun ouvrage en français qui soit aussi riche sur ce sujet.
En conclusion un livre superbe, même exceptionnel, pour toutes personnes s’intéressant fortement au sujet. Par contre si vous vous intéresser à la guerre du pacifique sur le plan historique et non sur le plan technologique se livre pourrait vous paraitre indigeste.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.amazon.fr/l/B0191PGYUE?_encoding=UTF8&redirected
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 5961
Age : 54
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

La Classe Yamato - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Classe Yamato   La Classe Yamato - Page 2 EmptyMer 13 Nov 2019, 19:55

C'est une recension flatteuse ! salut en tout si beaucoup de gens l'ont lue faut pas s'étonner si le dit livre est épuisé ... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 11118
Age : 38
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

La Classe Yamato - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Classe Yamato   La Classe Yamato - Page 2 EmptyMer 13 Nov 2019, 21:23

Citation :
C'est une recension flatteuse ! : salut:  en tout si beaucoup de gens l'ont lue faut pas s'étonner si le dit livre est épuisé… : DD
L'auteur cheers en aurait-il une réserve personnelle conséquente ?
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 5961
Age : 54
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

La Classe Yamato - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Classe Yamato   La Classe Yamato - Page 2 EmptyMer 13 Nov 2019, 22:27

2 ... sur 5
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 11118
Age : 38
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

La Classe Yamato - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Classe Yamato   La Classe Yamato - Page 2 EmptyVen 15 Nov 2019, 09:33

pascal a écrit:
2 ... sur 5
study thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Classe Yamato - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Classe Yamato   La Classe Yamato - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La Classe Yamato
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Classe 70/10
» UN NOM DE DOMAINE, la classe
» Classe Amiral Gorshkov (Projekt 22350)
» Chaussette de Noël... classe!
» La bibliothèque au fond de la classe...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Multimedia-
Sauter vers: