AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 sous marin Argentin San Juan

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
PALEZ

Masculin
Nombre de messages : 5582
Age : 47
Ville : au bord du golfe de Botnie.... (200m)
Emploi : Mercenaire... :/
Date d'inscription : 11/09/2006

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptySam 17 Nov 2018, 18:36

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Dsn2pb10
sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Dsn2tm10
sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Dsn2at10
Revenir en haut Aller en bas
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
valdechalvagne

Masculin
Nombre de messages : 2045
Age : 50
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptySam 17 Nov 2018, 19:47

bien vue !
Revenir en haut Aller en bas
ecourtial
Premier Maître
Premier Maître
ecourtial

Masculin
Nombre de messages : 719
Age : 35
Ville : Lyon, FRA
Emploi : Ing. IT
Date d'inscription : 07/03/2006

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptyDim 18 Nov 2018, 00:39

Bonjour à tous

Sur une vue sonar présentant le site de l'épave (voir ici http://www.thedrive.com/the-war-zone/24967/argentinas-lost-submarine-has-finally-been-found )
on a l'impression que les gros morceaux sont posés très près les uns de autres...
Est-ce que cela pourrait dire que l'implosion s'est produite très près du fond?

Nous avons certes des contres exemples, par exemples les 5 chaudières la chaufferie #1 du Titanic qui sont tombées quasiment à la verticale, mais même malgré leur forme et leur densité, et surtout 3800 mètres de chute, il y a bien une vingtaine de mètres, voire plus, entre elles. Ici les gros morceaux (11, et 13 et 30 mètres) sont collés les uns aux autres.

Même si l'implosion du San Juan s'était produite vers 600 mètres, sachant qu'il repose vers ~900m, on peut se poser la question, la coque a-t-elle tenu au delà des limites définies par le constructeur?

Dans tous les cas, pauvres gars Crying or Very sad .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dynamic-mess.com/
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
PALEZ

Masculin
Nombre de messages : 5582
Age : 47
Ville : au bord du golfe de Botnie.... (200m)
Emploi : Mercenaire... :/
Date d'inscription : 11/09/2006

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptyDim 18 Nov 2018, 11:34

ecourtial a écrit:
Bonjour à tous

Sur une vue sonar présentant le site de l'épave (voir ici http://www.thedrive.com/the-war-zone/24967/argentinas-lost-submarine-has-finally-been-found )
on a l'impression que les gros morceaux sont posés très près les uns de autres...
Est-ce que cela pourrait dire que l'implosion s'est produite très près du fond?
Non, l'implosion ne disperse pas forcément les débris. Il est probable que les tronçons de coque se sont séparés à l'impact du fond, ainsi que le massif qui s'est séparé de la coque. On semble revoir les photos du Permit ou du Scorpion

ecourtial a écrit:

Même si l'implosion du San Juan s'était produite vers 600 mètres, sachant qu'il repose vers ~900m, on peut se poser la question, la coque a-t-elle tenu au delà des limites définies par le constructeur?

Dans tous les cas, pauvres gars  Crying or Very sad  .

On sait que depuis le rapport diffusé, que le sous-marin était fragilisé. Une fois l'implosion subie, il n'y a plus de contrainte sur la coque épaisse qui se retrouve remplie d'une eau à la même pression que l'eau extérieure. Cela n'est plus qu'un morceau de métal... qui malheureusement contient encore l'équipage.
Revenir en haut Aller en bas
ecourtial
Premier Maître
Premier Maître
ecourtial

Masculin
Nombre de messages : 719
Age : 35
Ville : Lyon, FRA
Emploi : Ing. IT
Date d'inscription : 07/03/2006

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptyDim 18 Nov 2018, 15:12

Merci PALEZ pour ce complément d'infos.

Avec les moyens dont on dispose aujourd'hui je me dis que l'on pourrait "facilement" retrouver la Minerve, d'autant plus que l'on connaît le secteur (au sens Marine Nationale du terme) dans lequel le bâtiment a disparu. La difficulté viendrait plus de la quantité d'épaves dans la zone.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dynamic-mess.com/
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
valdechalvagne

Masculin
Nombre de messages : 2045
Age : 50
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptyDim 18 Nov 2018, 15:47

ecourtial a écrit:
Merci PALEZ pour ce complément d'infos.

Avec les moyens dont on dispose aujourd'hui je me dis que l'on pourrait "facilement" retrouver la Minerve, d'autant plus que l'on connaît le secteur (au sens Marine Nationale du terme) dans lequel le bâtiment a disparu. La difficulté viendrait plus de la quantité d'épaves dans la zone.

retrouver l épave depuis le temps serait je pense difficile .
Revenir en haut Aller en bas
ecourtial
Premier Maître
Premier Maître
ecourtial

Masculin
Nombre de messages : 719
Age : 35
Ville : Lyon, FRA
Emploi : Ing. IT
Date d'inscription : 07/03/2006

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptyDim 18 Nov 2018, 16:39

ecourtial a écrit:
... les gros morceaux (11, et 13 et 30 mètres) ...

D'après les détails fournis sur le site de la marine Argentine, il y a un morceau central d'environ 30 mètres de long contenant zone vie, batteries autres locaux importants.

valdechalvagne a écrit:
ecourtial a écrit:
Merci PALEZ pour ce complément d'infos.

Avec les moyens dont on dispose aujourd'hui je me dis que l'on pourrait "facilement" retrouver la Minerve, d'autant plus que l'on connaît le secteur (au sens Marine Nationale du terme) dans lequel le bâtiment a disparu. La difficulté viendrait plus de la quantité d'épaves dans la zone.

retrouver l épave depuis le temps serait je pense difficile .

La zone de recherche du San Juan était d'environ 400 000 kilomètres carrés.
Celle de la Minerve, dont on sait grâce aux derniers échanges avec un Atlantic et aux données des sismographes, qu'elle a disparu vers 8 ou 9 heure du matin dans le secteur T65, est d'environ... 40 km carrés.

A part de la vase rendant difficile l'identification des morceaux, et comme dit plus haut, la quantité d'épaves dans le secteur, on est pas dans le même domaine de difficulté.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dynamic-mess.com/
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
PALEZ

Masculin
Nombre de messages : 5582
Age : 47
Ville : au bord du golfe de Botnie.... (200m)
Emploi : Mercenaire... :/
Date d'inscription : 11/09/2006

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptyDim 18 Nov 2018, 17:20

ecourtial a écrit:
ecourtial a écrit:
... les gros morceaux (11, et 13 et 30 mètres) ...

D'après les détails fournis sur le site de la marine Argentine, il y a un morceau central d'environ 30 mètres de long contenant zone vie, batteries autres locaux importants.

valdechalvagne a écrit:
ecourtial a écrit:
Merci PALEZ pour ce complément d'infos.

Avec les moyens dont on dispose aujourd'hui je me dis que l'on pourrait "facilement" retrouver la Minerve, d'autant plus que l'on connaît le secteur (au sens Marine Nationale du terme) dans lequel le bâtiment a disparu. La difficulté viendrait plus de la quantité d'épaves dans la zone.

retrouver l épave depuis le temps serait je pense difficile .

La zone de recherche du San Juan était d'environ 400 000 kilomètres carrés.
Celle de la Minerve, dont on sait grâce aux derniers échanges avec un Atlantic et aux données des sismographes, qu'elle a disparu vers 8 ou 9 heure du matin dans le secteur T65, est d'environ... 40 km carrés.

A part de la vase rendant difficile l'identification des morceaux, et comme dit plus haut, la quantité d'épaves dans le secteur, on est pas dans le même domaine de difficulté.

Et le fond est plus bas, mais nous ne sommes pas sur le même sujet.
Revenir en haut Aller en bas
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
PALEZ

Masculin
Nombre de messages : 5582
Age : 47
Ville : au bord du golfe de Botnie.... (200m)
Emploi : Mercenaire... :/
Date d'inscription : 11/09/2006

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: 22/06/2019   sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptyDim 23 Juin 2019, 10:46

Rapport de la commission d’enquête sur le naufrage du sous-marin argentin San Juan
https://www.corlobe.tk/article46266.html
Revenir en haut Aller en bas
ecourtial
Premier Maître
Premier Maître
ecourtial

Masculin
Nombre de messages : 719
Age : 35
Ville : Lyon, FRA
Emploi : Ing. IT
Date d'inscription : 07/03/2006

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptyLun 24 Juin 2019, 16:23

Merci pour le lien.

Par contre je sais pas si cela vient de la traduction ou si c'est moi Mr. Green  , mais c'est pas très clair leur affaire. Tout serait donc de la faute
des officiers supérieurs présents à terre. A moins que j'ai raté un point, le sous-marin a quand même plongé alors qu'il avait un incendie à bord non scratch  ?

Il y a autre chose qui me surprend. C'est le fait que tous les rapports et carnets d'entretien ne soit pas dupliqués. Le San Juan n'est pas le premier navire
à disparaître, on sait que ces documents peuvent aider dans une enquête non?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dynamic-mess.com/
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
PALEZ

Masculin
Nombre de messages : 5582
Age : 47
Ville : au bord du golfe de Botnie.... (200m)
Emploi : Mercenaire... :/
Date d'inscription : 11/09/2006

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptyJeu 10 Oct 2019, 12:20

L’équipage du sous-marin argentin San Juan a été tué en 30 millisecondes, tué par une explosion d’hydrogène
https://www.corlobe.tk/article46509.html
Revenir en haut Aller en bas
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 5955
Age : 54
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptyJeu 10 Oct 2019, 13:45

S'ils ne se sont pas vus mourir c'est déjà çà.
Revenir en haut Aller en bas
Starshiy
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Starshiy

Masculin
Nombre de messages : 4404
Age : 79
Ville : Pas là
Emploi : Ailleurs
Date d'inscription : 20/09/2006

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptyJeu 10 Oct 2019, 14:00

Hola !
Pour avoir un ordre d'idée, quatre photos de l'intérieur du Koursk
https://vk.com/russiansubs?z=photo-53952240_457265240%2Fwall-161930_155013
La dernière est une du central
A+
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 11104
Age : 37
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptyJeu 10 Oct 2019, 17:24

Citation :
[…] Pour avoir un ordre d'idée, quatre photos de l'intérieur du Koursk […]
« … un ordre d'idée »… scratch … de quoi donc ? de l'intérieur non détruit par une explosion ? scratch
Y eut-il aussi une explosion d'hydrogène sur le Koursk ?scratch
Revenir en haut Aller en bas
Starshiy
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Starshiy

Masculin
Nombre de messages : 4404
Age : 79
Ville : Pas là
Emploi : Ailleurs
Date d'inscription : 20/09/2006

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptyJeu 10 Oct 2019, 18:07

... des dégâts engendrés par une explosion dans une enceinte fermée ...
CQFD
Revenir en haut Aller en bas
ARMEN56
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
ARMEN56

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 66
Ville : LORIENT
Emploi : retraité
Date d'inscription : 04/05/2014

sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 EmptyVen 11 Oct 2019, 13:26

PALEZ a écrit:
L’équipage du sous-marin argentin San Juan a été tué en 30 millisecondes, tué par une explosion d’hydrogène
https://www.corlobe.tk/article46509.html

Bonjour

Bruce rule avait déjà fait ces mêmes remarques fin novembre 2017 ,
https://www.survivalmonkey.com/threads/this-analysis-is-one-way-submarines-die-loss-of-the-argentine-submarine-san-juan.61152/
et je me demande si hier et aujourd’hui  ses interventions interviennent  en « free lance/buz » avec les distorsions inhérentes ou s’il développe son argumentation sous contrôle des instances étatiques Argentine dont voici le rapport en 3 parties, à noter l’anomalie acoustique  entre 550/750 m  cf page 36 du 31235
Rapport de la disparition du San Juan source Sénat Argentin.
https://www.senado.gov.ar/upload/31235.pdf
https://www.senado.gov.ar/upload/31236.pdf
https://www.senado.gov.ar/upload/31237.pdf
Article presse de juillet dernier  dont on comprend qu’il en reproduit la synthèse
https://www.ambito.com/ara-san-juan-las-causas-del-hundimiento-del-submarino-n5043429

Trad google au mieux
Les conclusions du rapport sur le naufrage du sous-marin ARA San Juan:
- Le 14 novembre 2017 à 23h42, le sous-marin SAN JUAN a signalé une panne causée par l'entrée d'eau de mer dans le système de ventilation, qui a provoqué un début d'incendie sur le « balcon » du local batteries N ° 3. Conformément aux consignes d'urgence, il refait surface, continuant sa navigation avec un circuit séparé , c'est-à-dire uniquement avec ses batteries de l’arrière et sa ventilation.
- La dernière communication du sous-marin a été reçue le 15 novembre à 07h19. Il a informé que la situation était sous  contrôle, qu'il naviguait à immersion périscopique  et qu'il avait l'intention de plonger  à 40 m  pour pouvoir entrer dans le local batterie n ° 3, afin d’évaluer les dommages et « réparer » ? .
- Les incendies dans les locaux batteries des sous-marins SONT DES ACCIDENTS TRÈS GRAVES, ils sont extrêmement difficiles à circonscrire  et obligent dans tous les cas le sous-marin à rester en surface. CETTE PANNE A ETE SOUS ESTIMEE DANS TOUTE LA CHAINE DE COMMANDEMENT.
- L'eau de mer entrant dans le local de batteries par la gaine de ventilation ne peut provenir que de la vanne E-19. Cette vanne est TOUJOURS FERMÉE EN NAVIGATION. Cela signifie que la vanne E-19 n'a pas correctement étanche
- Lors de la navigation de juillet 2017, il y avait une entrée d'eau de mer dans la gaine  de  ventilation de la zone avant , c'est-à-dire celle qi dessert  dans le local  batterie n ° 3.
- Il n’existe aucun document écrit ou verbal faisant référence à la réparation de l’étanchéité de ladite vanne par le personnel à bord ou par l’arsenal de Mar del Plata. Lors des navigations suivantes, ce manque d'étanchéité n'a pas été signalé.
- Au cours de la même navigation de juillet 2017, un test d’équilibrage atmosphérique interne a été réalisé, qui impliquait l'ouverture de la soupape d'immersion E-19. Les protocoles et procédures en vigueur indiquent que cette vanne doit rester fermée dans toutes les conditions de navigation.
- Le test d’équilibrage en question n'avait pas l'autorisation préalable de SUBMARINES FORCE COMMAND, il n'a pas été évalué ni contesté par celui-ci, même s'il a enfreint une norme prescrite pour la navigation en immersion. Une instruction technique n'a pas non plus été écrite pour un contrôle ultérieur.
- Le sous-marin avait deux systèmes de détection d'hydrogène. L'original et celui installé lors de l’IPER à mi-vie,  ils  étaient en service, bien que les réglages de ces l'équipements soient différents et incompatibles entre eux . Le sous-marin San Juan a signalé lors de sa mission de juillet 2017, des valeurs de concentration en hydrogène bien supérieures à celles admises par les protocoles de sécurité en fonction de l'équipement d'origine, il a donc été estimé qu'elles ont été prises sur la base du nouvel équipement. Il n’existe aucun dossier indiquant que le personnel de plongée ait été informé de l’utilisation du dernier équipement installé.
- Le sous-marin présentait une série de défaillances techniques qui l’empêchaient d’être utilisé comme plate-forme de combat, mais ne limitait pas sa navigation ou ses opérations d’immersion en toute sécurité avant la limite de profondeur fixée à 100 mètres. L'indice de classement des matériaux (ICEM) était de 4,25 sur 5.
- L’équipage disposait de suffisamment de jours de navigation pour considérer que son entraînement était qualifié entre MINIMUM ET ACCEPTABLE. Toutefois, son expérience avait été discontinue en raison du manque de jours de navigation les années précédentes.
- Il n’existe aucune preuve indiquant que la réparation de demi-vie aurait causé la perte du sous-marin, ni qu’une quelconque défaillance de celui-ci aurait pu empêcher la résolution de la situation d’urgence.
- Il n’existe aucune preuve indiquant que les conclusions rapportées dans le "rapport Lezana" produit par l’Inspection générale de la marine auraient eu des conséquences sur l’incident survenu dans le sous-marin SAN JUAN.
Cet incident a mis en évidence une crise organisationnelle imputable aux événements suivants:
- Le commandant de la force sous-marine, contrairement aux autres commandements navals / militaires, est l'autorité de contrôle sous-marine. Il dispose du pouvoir absolu, non délégable et permanent sur le type et la forme de navigation que le sous-marin doit développer, qu'il soit en plongée ou non. ou de surface.
- Ledit commandant n’a pas assumé la gravité de la faute et n’a pas correctement évalué ses implications. Il n’a pas non plus demandé conseil à du personnel technique qualifié malgré la documentation disponible sur ce type d’incident. Il n'a pas non plus reçu l'avis ou l'avertissement des officiers de son état-major.
- Le COMMANDANT D'ENTRAÎNEMENT ET DE RECRUTEMENT  a été immédiatement informé de l'incident par le COMMANDANT DE LA FORCE SOUS-MARIN. Il a simplement laissé la situation d'urgence entre ses mains sans alerter immédiatement ses supérieurs d'un événement aussi important.
- Le chef de l'état général de l'armée a reçu les informations d'urgence avec retard, malgré les implications qu'une telle situation pourrait conduire à une crise au niveau national. Il n’a PAS transmis l’information complète et détaillée au pouvoir politique.
- Sur des questions spécifiques, les membres de la famille de l'équipage n'ont pas été informés immédiatement ou avec la certitude et la réserve  nécessaires.
- Le sous-marin a fait naufrage alors qu'il effectuait une surveillance et un contrôle de la mer dans la limite de la zone économique exclusive, conformément à un ordre émanant de l'autorité supérieure et conformément aux rôles énoncés dans la doctrine actuelle.
- Une opération SAR sans précédent a été menée, avec le maximum de ressources humaines et matérielles disponibles, dans des conditions hydrométéorologiques difficiles comportant un risque élevé pour elles, avec l'appui de la communauté internationale. La coopération a été réalisée grâce à la participation périodique de l’ARMADA à des réunions et exercices internationaux et à d’autres activités liées aux sinistres sous-marins.
- L’hypothèse selon laquelle le sous-marin aurait été attaqué par un navire de guerre étranger, aurait été frappée par un navire de pêche ou s’acquitterait de tâches secrètes en dehors des eaux sous juridiction.
- Le manque de ressources budgétaires dans les différentes administrations, l'absence de mise à jour technologique et de maintenance minimale en fonction des heures d'utilisation ont entraîné une détérioration croissante du matériel, limitant ses conditions de fonctionnement. Le manque d'activité a limité la transmission de l'expérience nécessaire. Des difficultés persistent dans la sélection du personnel approprié pour pourvoir les postes les plus importants de la Marine.
- L’ARMADA a essayé de continuer à remplir les missions ordonnées avec des budgets de plus en plus réduits. Il était généralement accepté d’opérer dans des situations loin d’être optimales pour la tâche.
- La quantité et la qualité du personnel de l’ARMADA ont subi une détérioration progressive. Il y avait à la fois un manque de motivation pour la réduction des activités opérationnelles, l'acceptation du double emploi pour atténuer les bas salaires et le manque de reconnaissance du travail souvent risqué. Il y a un exode du personnel le plus qualifié, vers l'activité privée et les FORCES DE SÉCURITÉ, à la recherche de meilleures opportunités et d'une meilleure rémunération.
Références finales:
On peut affirmer avec certitude qu'un incendie électrique dans le local  batterie n ° 3 a déclenché d'autres incidents dont l’ampleur n’était plus contrôlable par l’équipage, entraînant la perte de portance et de manoeuvrabilité, jusqu'à l'implosion due à un dépassement de la profondeur de destruction  de la coque épaisse du sous-marin ARA SAN JUAN.
facteurs contributifs:
- Le manque de précision dans la détermination des procédures d'urgence et des rôles dans la navigation lors d'incendies de batteries dans les sous-marins.
- MINIMISATION des conséquences de l'incendie électrique déclaré à bord tout au long de la chaîne de commandement.
- La gestion des urgences INAPPROPRIÉE, pendant les heures critiques, depuis les bases opérationnelles sur le terrain.
- Une sérieuse réflexion sur le système de défense est alors nécessaire pour accroître l'activité opérationnelle.
- Nous soulignons la nécessité pour les décideurs politiques de prendre conscience de ce qui s’est passé et d’orienter un regard plus complet sur le domaine de la défense, sachant que la formation et le maintien des moyens militaires dépendent de l’investissement réalisé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: sous marin Argentin San Juan    sous marin Argentin San Juan  - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
sous marin Argentin San Juan
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» La marine Grèque refuse le premier sous marin type 214
» Mini sous-marins projet 1839 / 18392
» Aérodynamisme marin. [ + Ajout ]
» Tragédie de la Minerve
» Fusion 50 FPV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Amérique :: Argentine , Brésil, Chili-
Sauter vers: