AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 torpilles et torpilleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11720
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: torpilles et torpilleurs   Mer 19 Juil 2017, 19:39

bonsoir
en dépit des espoirs, des craintes (ou des deux), qu'il suscitait, le torpillage par navire de surface à fait long-feu.
si dés le début du premier conflit mondial, la torpille s'est révélée être une arme redoutable, c'est grâce au sous-marin; et plus particulièrement aux U-Boote.
Hogue, Cressy, Aboukir, Hawke, Pathfinder, ont été victimes des U.9 et U.21.
de nombreux autre allaient suivre.
mais, le Jutland mis à part, et sans résultats probants, aucune charge sauvage de torpilleurs n'a eu lieu.
et les grands navires (cuirassés ou croiseurs), coulés de cette façon ne sont pas très nombreux.
de mémoire:
Frauenlob (au cours d'un combat nocturne avec des croiseurs), Pommern (par torpilleurs, de nuit), Goliath (par un torpilleur dans les mêmes conditions), Wien (au port), Szent Istvan (par vedette)…
à priori, je n'en vois pas d'autres. mais ma mémoire est peut-être défaillante…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: torpilles et torpilleurs   Mer 19 Juil 2017, 20:01

Le bilan "surface" me semble complet. thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11720
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: torpilles et torpilleurs   Mer 19 Juil 2017, 22:59

bonsoir Loïc.
Alzheimer m'accorde donc un sursis. lol!
cela dit, la liste de ceux coulés par sous-marin est un peu plus longue…
un bon exercice pour se muscler les cellules grises.
bon, pas aujourd'hui. ce soir, je me consacre au Single Malt.

edit:
argh ! je me doutais bien que j'en avais oublié (au moins un): le Takachiho, torpillé par le S.90 !
le Malt me motive, dirait-on…
pertes dues aux sous-marins (torpilles et mines), en vrac:
Formidable, Drake, Majestic, Arethusa, Ariadne, Nottingham, Falmouth, Cornwallis, Russell, Kléber, Suffren, Britannia, Amiral Charner, Châteaurenault, San Diego, Pallada, Triumph, Prinz Adalbert, Undine, Léon Gambetta, Aboukir, Hogue, Cressy, Pathfinder, Hawke, Hermes, Massudieh, Yenissei, Amalfi, Garibaldi, Barbarossa, Ladoga, Hampshire, Gaulois, Regina Margherita, Peresviet, Danton, Dupetit-Thouars.
cherché "vite fait"; donc, pas forcément complet. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: torpilles et torpilleurs   Ven 21 Juil 2017, 13:00

Bonjour,
Pour ceux qui s'intéressent à la torpille et son emploi, en surface, je ne saurais trop leur recommander la lecture des conférences du CV Nivet, au Centre des Hautes Études Navales , en 1922,  intitulées "Le Problème du Tir des Torpilles"; rien que le titre est explicite!

Récupérable gratuitement, ici...  
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k97603340.r=Le%20prob%C3%A8me%20du%20tir%20des%20torpilles?rk=21459;2

Pour changer, les torpilles françaises en service, entre 1914 et 1918, n'étaient pas en mesure de concurrencer leurs cousines anglaises et, particulièrement, allemandes, en termes de portée et de vitesse. Constat assez déprimant quand on se rappelle que la Marine Nationale, dés les années 1880, sous le Ministère Aube et suivants, en avait fait l'une de ses armes essentielles!

Je me suis, également, amusé à compléter ma collection de "vieux grimoires" d'avant 1914, traitant des torpilles. Que n'avait-on pas écrit sur leur rôle prépondérant dans les batailles navales futures! Sauf qu'il y avait eu, assez rapidement, deux problèmes qui avaient sérieusement dézingué leur "efficacité", l'accroissement de la vitesse des bâtiments, la puissance de feu et la portée de tir de l'artillerie secondaire des grosses unités, qui, dès les années 1910, avaient rogné les dents des torpilleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: torpilles et torpilleurs   Ven 21 Juil 2017, 13:38

Je vous invite à lire, aussi, "Les expériences maritimes de 1886 : la campagne de printemps de l'escadre et de la division des torpilleurs "... en Méditerranée.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65481841.r=Les%20exp%C3%A9riences%20maritimes%20de%201886?rk=64378;0

L'ouvrage, d'une grosse centaine de pages, est réjouissant par les certitudes qui y sont affirmées. On est, alors, en pleine période faste, de l'application des théories de la Jeune École et l'Amiral Aube est, encore, aux commandes du Ministère de la Marine. Durant ces grandes manœuvres navales, les tirs de torpilles avaient été exécutés entre 300 et 600 m! En plus, en avaient été écartés les torpilleurs qui n'étaient pas jugés capables d'affronter la traversée de de l'Océan (sic). L'auteur (non identifié) ne précise pas à quelle distance du rivage, ces non-valeurs (re-sic) étaient considérées comme inaptes à naviguer! Conclusion : Il faut plus de torpilleurs! Un superbe coup de brosse à reluire!  lol!

Il existe d'autres documents, publiés un peu plus tard, à propos des résultats de la campagne du printemps 1886; ce n'est pas vraiment la même chanson.  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: torpilles et torpilleurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
torpilles et torpilleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Condorcet école des torpilles
» Torpilles russes et soviétiques
» Torpilles à supercavitation
» Les contre-torpilleurs français
» Plan Vedette rapides torpilleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: