AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Jeu 27 Juil 2017, 11:53

Le croiseur auxiliaire X20 Quercy  

Le Quercy était un bananier de la Compagnie d'Armement Maritime lancé le 2 juin 1938 au chantier Burmeister & Wain de Copenhague au Danemark du même type que le Barfleur; ces bananiers commandés par des armateurs norvégiens ont été achetés sur cale; le Quercy est réquisitionné le 13 octobre 1939; il prend le numéro X20; il est armé de 7 x 138 mm; 2 x 75 mm; 2 x 37 mm; 4 x 13, 2 mm; il est affecté à la 4ém DCX.


Le croiseur auxiliaire X20 Quercy en 1940 à Fort de France

Le Quercy est basé aux Antilles, il gagne Fort de France;  il rentre en France en octobre 1941 l'armement est modifié à la Ciotat: 3 x 138 mm; 2 x 37 mm; 4 x 13, 2 mm; le 3 janvier 1942 le Quercy appareille de Toulon pour Casablanca, Dakar et enfin Madagascar ou il arrive le 12 février 1942; le 22 mars 1942 il rentre sur Dakar; en janvier 1943 le Quercy bénéficie d'un grand carénage à Dakar il est reclassé transport armé X1 l'armement est réduit, 2 canons de 138 mm sont débarqué; le 12 mai 1943 il quitte Dakar pour la Guyane, les cotes africaines, Casablanca puis la Méditerranée; de décembre 1943 à mars 1944, nouveau carénage à Bizerte les moteurs sont révisés, les canons de 13, 2 mm sont remplacés par des 20 mm; en avril 1944 le Quercy est démagnétisé à Portsmouth; le 7 septembre 1944 il est le premier navire de guerre français à rentrer à Toulon depuis novembre 1942;  en octobre 1944 il reçoit un radar américain; il effectué une mission à Saigon du 23 septembre 1945 au 12 janvier 1946.


Le transport X1 Quercy en 1946

Le X1 Quercy effectue des missions de transport en Méditerranée jusqu’à la fin de l'année 1946; déréquisitionné le 21 janvier 1947 le Quercy et rendu à la Compagnie Générale Transatlantique; il reprend son service commercial sur les Antilles le 21 mai 1948; il est vendu le 13 décembre 1955 et prend le nom d'Artic Reefer sous pavillon libérien; il s'échoue le 9 mars 1965 sur une des îles de la Providence, remorqué à Mobile pour réparations, il est détruit par un incendie le 25 août 1965, il est démoli à Mobile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Jeu 27 Juil 2017, 21:41

Le croiseur auxiliaire X21 Esterel


L'Esterel était un bananier de la Compagnie d'Armement Maritime lancé le 3 décembre 1937  au chantier Aktiebolaget de Gotaverken en Suède du même type que le Barfleur; ces bananiers commandés par des armateurs norvégiens ont été achetés sur cale.


Le croiseur auxiliaire X21 Esterel

L'Esterel est réquisitionné le 22 septembre 1939; il prend le numéro X21il est armé en croiseur auxiliaire à Lorient; il est armé de 7 x 138 mm; 2 x 75 mm; 2 x 37 mm; 8 x 8 mm; il est affecté à la 4ém DCX. Basé aux Antilles, il gagne Fort de France;  il rentre en France en octobre 1941 il est restitué à son armateur; le 9 décembre 1942; il est saisi par les allemands en application des accords Laval-Kaufmann; le 10 janvier 1943 l'Esterel appareille sous pavillon allemand; le 11mars 1943 il est torpillé et gravement avarié par le sous-marin britannique HMS Thunderbold, il est emmené à Trapani en Sicile pour réparations;  le 15 juillet 1943 il est sabordé à Trapani par les allemands; en juin 1946 il est renfloué et réparé provisoirement à Messine; en mai 1947 il est restitué à la France, il est réparé définitivement à Tarente aux frais du gouvernement italien; le 10 octobre 1950 il arrive à Marseille; il reprend du service sur la ligne des Antilles; suite à un incendie en septembre 1951 il est amené au Havre ou il est transformé en cargo; le 27 novembre 1964 il est vendu à un armateur grec et prend le nom de Dimitrios K; en 1968 il prend le nom de Dimitrios Kyriakos sous pavillon de Panama; en 1970 il tombe en panne sur la cote ouest de l'Afrique, remorqué jusqu'à Freetown il est désarmé et coule à son ancrage le 16 mars 1970.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Sam 29 Juil 2017, 11:14

Le croiseur auxiliaire X43 Ipanema


L'Ipanema

L'Ipanema était un paquebot de la Société Générale des Transports Maritimes lancé en 1921 à La Seyne, second navire français à propulsion turbo-électrique après son sister-ship le Guaruja; il est réquisitionné à Brest en octobre 1939; il prend le numéro X43.


L'Ipanema et les sous-marins de la 15ém DSM à Fort de France

L'Ipanema est utilisé comme ravitailleur d'escadre et de sous-marins; il est incorporé à la 15 ém DSM composée des sous-marins: Iris; Venus; Pallas et Cérès; il quitte Toulon le 10 janvier 1940 et gagne Dakar, Fort de France, Oran et Toulon; il est déréquisitionné le 28 octobre 1940 à Alger; saisi par les allemands en application des accords Laval-Kaufmann le 16 décembre 1942, il est remis par ceux ci aux italiens qui le renomme Villarosa; il est coulé par une attaque aérienne à Naples le 4 septembre 1943; à la fin de la guerre il est déclaré irrécupérable par la France, il est néanmoins renfloué par les italiens qui le remettent en service sous le nom de Taurinia en 1947; il est perdu sur les cotes turques de la Mer Noire le 5 février 1956.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Dim 30 Juil 2017, 11:21

Le paquebot Canada: croiseur auxiliaire; navire hôpital; transport de troupes

Le paquebot Canada mérite une mention particulière en effet il a été réquisitionné au cours des deux conflits mondiaux; il a été tour à tour croiseur auxiliaire; navire hôpital et transport de troupes.

Le paquebot Canada est lancé en 1911 aux Forges et chantiers de la Méditerranée à La Seyne; il entre en service en février 1912 pour la Compagnie Cyprien Fabre; en août 1914 il est réquisitionné à Marseille et aménagé en navire hôpital de 650 lits; il est envoyé sur le front d'Orient; le 26 février 1916 il recueille 500 naufragés du Provence II torpillé; le 26 avril 1916 il est rayé des navires hôpitaux il reçoit 6 x 75mm et devient croiseur auxiliaire.



Le croiseur auxiliaire Canada le 19 septembre 1916 à Toulon

Le Canada effectue des patrouilles et des transports de troupes en Méditerranée jusqu'au 10 juin 1918 et est alors démilitarisé et rendu à sa compagnie et reprend du service vers les Etats Unis via Naples, le Portugal; et la cote d'Afrique.


Le navire hôpital Canada

En septembre 1939 le Canada est a nouveau réquisitionné sous le numéro X45 comme navire hôpital, il effectue des traversées Toulon-Beyrouth-Mers el Kébir; été 1940 participe à l'évacuation de soldats français internés en Angleterre; 1941 évacuation des français de Syrie et du Liban; en décembre 1912 il intègre le pool Allié.


Le transport de troupes Canada

A partir du 14 juin 1943 le Canada n'est plus navire hôpital mais transport de troupes; en décembre 1945 il est déréquisitionné; en 1946 il est rendu à sa compagnie remis en état passe à la chauffe au mazout.
En septembre 1947 remis en service sur la ligne d'Afrique; en août 1952 il est vendu pour la démolition en Angleterre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Mar 01 Aoû 2017, 07:56

Le patrouilleur auxiliaire P1 MARIGOT

Construit aux chantiers de Normandie à Grand Quevilly sous le nom de Ardèche  lancé le 10 décembre 1931 en service en 1932;  pour la Compagnie Générale d'Armements Maritimes; cargo transformé en transport de moutons en 1935  loué par la Compagnie Générale Transatlantique en 1936; il prend le nom de Marigot et est transformé en bananier début 1939.


Le patrouilleur auxiliaire P1 Marigot

Le 17 septembre 1939 le Marigot est réquisitionné par la Marine Nationale et utilisée comme patrouilleur auxiliaire sous le numéro P1; il est armé de 4 x 100 mm; 2 x 37 mm; le 1er juin 1940 est bombardé par les allemands à Marseille; en août 1940 le Marigot est déréquisitionné et rendu à sa compagnie.
En novembre 1942 à Alger lors de débarquement des Alliés en Afrique du Nord le Marigot est saisi et est affrété comme transport de troupes par le Ministry of War pour la campagne d'Italie.
Il est restitué à la France en 1945.
En juin 1946 le Marigot est rendu à le Compagnie Générale Transatlantique, il est aménagé comme cargo mixte et est affecté à la ligne de Méditerranée.
En 1951 il est abordé par le paquebot Gouverneur Général Chanzy à Marseille.
Le Marigot est vendu à la démolition en Italie le 24 mars 1954.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Mer 02 Aoû 2017, 07:51

Le patrouilleur auxiliaire P6 CARAIBE

Construit aux Ateliers et Chantiers de France à Dunkerque lancé en 1931 en service en 1932; nommé Allier pour la Compagnie Générale d'Armements Maritimes identique au Marigot ex Ardèche; cargo transformé en transport de moutons en 1935  loué par la Compagnie Générale Transatlantique en 1936; prend le nom de Caraibe transformé en bananier début 1939.


Le patrouilleur auxiliaire P6 Caraibe

En octobre 1939 le Caraibe est réquisitionné par la Marine Nationale et utilisée comme patrouilleur auxiliaire sous le numéro P6; il est armé de 4 x 100 mm; 2 x 37 mm; le 5 juillet 1940 il est intercepté par le croiseur britannique HMS Kent et est contraint de rallier Mombasa; le 19 juillet il est autorisé à rallier Diego Suarez.
Le 1er novembre 1940 il arrive à Marseille il est déréquisitionné, rendu à sa compagnie, il est désarmé.
En janvier 1943 Caraibe est cédé à l'Allemagne dans le cadre des accords Laval-Kaufmann.
Le 14 mars 1943 le Caraibe est coulé au large de la Sicile par un avion-torpilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Jeu 03 Aoû 2017, 07:39

Le paquebot Mexique ex Lafayette: croiseur auxiliaire; navire hôpital; transport de troupes

Construit aux chantiers et ateliers de Provence à Port de Bouc pour la Compagnie Générale Transatlantique, Il n'a porté le nom d'Île de Cuba que jusqu'à son lancement qui a lieu le 27 mai 1914, car il est rebaptisé Lafayette aussitôt après. Malgré la guerre, il entame sa carrière en novembre 1915 sur la ligne de Bordeaux à New York pour la CGT (qui avait transféré son port d'attache du Havre à Bordeaux) mais est utilisé dès 1916 comme transport de troupes.


Le Lafayette navire-hôpital en 1917

En janvier 1917, les ateliers et chantiers de la Gironde le transforme en navire-hôpital de 1400 lits après qu'il ait été réquisitionné. Il quitte Le Verdon le 28 mars 1917 pour Alger et Salonique d'où il effectuera des rotations pour Toulon. Après la signature de l'Armistice, Lafayette continue à servir de navire-hôpital et de transport de troupes en Méditerranée.
Rendu à la compagnie générale transatlantique le 22 octobre 1919, il est remis en état et reprend du service sur New York. Il est passé sur la ligne du Mexique en 1924 tout en continuant à desservir New York occasionnellement. Complètement rénové en 1928 et renommé Mexique, il laisse son nom à un nouveau paquebot de la ligne de New York.


Le Mexique ex Lafayette

Transformé en 1933 à la chauffe au mazout, il effectue jusqu'à 1935 des traversées vers New York ou Casablanca. Jusqu'en 1939, il assure seul la desserte du Mexique au départ de Saint Nazaire. Désarmé en juin 1939, il fera pourtant encore deux voyages pour transporter des réfugiés espagnols au Mexique. Réquisitionné comme croiseur auxiliaire X 22, il participe en avril 1940 à l'expédition de Norvège. Le 2 juin 1940 il participe avec sa DCA à la défense du port de Marseille bombardé par l'aviation allemande; Il est le 18 juin 1940 à l'embouchure de la Gironde pour embarquer les parlementaires à destination de l'Afrique du Nord mais il heurte le 19 juin 1940 une mine magnétique à l'approche du môle du Verdon et coule sans faire de victime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Ven 04 Aoû 2017, 07:39

Le paquebot MASSILIA X8 transport de troupes


Le paquebot Massilia avant guerre

Paquebot de 182,63m de long pour 19,57m de large, pouvant transporté 1000 passagers, Massilia est lancé en 1914 par les forges et chantiers de la Méditerranée à La Seyne, la guerre retarde sa finition et il est livré à la Compagnie de navigation Sud-Atlantique en 1920. Il assure la ligne d'Amérique du Sud jusqu'en juillet 1939 quand il est désarmé. Il est réquisitionné et transformé en transport de troupes en 1940 avec le numéro X8. Il ramène les réserviste d'Amérique du Sud et 5700 tirailleurs sénégalais de Dakar en deux voyages. Il emmène ensuite 2500 chasseurs alpins pour la campagne de Norvège.


Le transport de troupes X8 Massilia en Norvège en 1940

L'affaire des parlementaires du Massilia
Le 21 juin 1940, le Massilia embarque pour Casablanca 27 parlementaires réfractaires à Pétain au port du Verdon, le Massilia reste d'abord bloqué un jour en raison d'une grève de l'équipage qui refusait d'appareiller par hostilité envers les parlementaires et n'appareille que le 21 juin, quatre jours après la formation du gouvernement Pétain et la veille de la signature de l'armistice. Il n'arrive à Casablanca que trois jours après, car certains députés ayant envisagé de faire route vers l'Angleterre et de s'y réfugier, le paquebot a dû attendre en mer des autorisations du consul de Grande-Bretagne qui n'ont pas été accordées.
À leur arrivée, une foule hostile les attend sur les quais et les passagers sont consignés pour les protéger dans un grand hôtel de Casablanca. Ceux qui étaient considérés comme mobilisés en tant qu'officiers, Pierre Mendès France, Pierre Viènot, Alex Wiltzer et Jean Zay, sont arrêtés le 31 août 1940 à Casablanca, rapatriés en métropole et traduits devant le Tribunal militaire de Clermont-Ferrand pour « désertion devant l'ennemi ». D'autres, comme Edouard Daladier et Georges Mandel , sont accusés d'être responsables de la défaite et jugés avec d'autres officiers comme le général Maurice Gamelin au cours du Procès de Riom. Ces décisions ont été annulées en 1946.
Le 18 juillet 1940, les autres parlementaires étaient autorisés à regagner la France.


Le Massilia en 1942 (remarquez les nombreuses marques de reconnaissance)

De retour à Marseille, en mars 1941, le Massilia rapatrie des troupes au Liban et en Syrie puis sert de navire-école aux Chargeurs réunis.
En août 1944, il est mouillé sur l'étang de Berre quand les Allemands le capturent pour le couler dans la passe Nord pour bloquer l’entrée du port de Marseille. Irrécupérable, il sera détruit à la dynamite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Sam 05 Aoû 2017, 11:11

Le patrouilleur auxiliaire P3 Sidi Okba


Le patrouilleur auxiliaire P3 Sidi Okba

Le Sidi Okba, cargo mixte moutonnier construit aux Ateliers et Chantiers de Bretagne à Nantes lancé en 1929 en service en 1930  pour la Compagnie Générale de Transports Maritimes, ligne d'Afrique du Nord; le 17 septembre 1939 est réquisitionné par la Marine Nationale et utilisée comme patrouilleur auxiliaire sous le numéro P3; il est armé de 5 x 100 mm; 2 x 37 mm; en août 1940 le Sidi Okba est déréquisitionné et rendu à sa compagnie.

En 1942 le Sidi Okba est saisi par les allemands en application des accords Laval -Kaufmann et remis aux italiens, il est  renommé Caserta ; en septembre 1943 il est coulé à Naples par l'US Air Force; renfloué en 1947 et renommé Luana en 1951, il est démoli en 1958.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Dim 06 Aoû 2017, 10:55

Le patrouilleur auxiliaire P7 PASCAL PAOLI    



Le patrouilleur auxiliaire P7 Pascal Paoli dans le vieux port de Marseille

Le paquebot Pascal Paoli est lancé le 29 novembre 1931 aux chantiers de Provence à Port de Bouc pour la ligne de Corse alors assurée par la Compagnie Fraissinet; il est mis en service en 1932; en 1939 il est réquisitionné et devient le patrouilleur auxiliaire P7, il est armé de 5 x 100 mm; et 6 mitrailleuses; il est déréquisionné en novembre 1940; le 7 janvier1943 il est saisi par la Kriegsmarine en application des accords Laval-Kaufmann et remis à l'Italie il est renommé  Altamura en janvier 1943; il est sabordé à La Spezia le 15 septembre 1943; il est renfloué en décembre 1943 par les allemands il est renommé SG5 mais n'est pas remis en service; il est a nouveau coulé le 23 septembre 1944 lors d'un bombardement US sur La Spezia; il est renfloué et démoli après la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Lun 07 Aoû 2017, 07:42

Le paquebot Eridan


Le nautonaphte Eridan dans son état d'origine, remarquez les cheminées particulières de ce type de navire  


L'Eridan est lancé le 3 juin 1928 par la Société Provençale de constructions navales de la Ciotat  pour les Messageries Maritimes; c'est un Nautonaphte (1) il est affecté d'abord à la ligne Dunkerque-Australie via Suez; à partir de 1935 il est sur la ligne Marseille-Nouvelle Calédonie via Panama; en 1939 il était prévu de l'aménager en croiseur auxiliaire sous le numéro X18, mais la transformation n'aura pas lieux; en mars 1939 il est abordé à Alger par le paquebot britannique Empress of Australia; en septembre 1939 il s'échoue à Trinidad après réparations sommaires sur place, il entre en cale sèche à Marseille pour réparations définitives; en 1942 il est saisi à Oran par les américains et aménagé en transport de troupes son équipage restant français; à partir de 1945 l'Eridan est toujours transport de troupes mais vers l'Indochine; il est rendu aux Messageries Maritimes en 1947; il est refondu en 1951 et perd alors une de ses deux cheminées carrées; il est affecté à la ligne de l'Océan Indien: Madagascar-La Réunion- Île Maurice; en 1953 il est affecté à la ligne du Pacifique; il est retiré du service en mars 1956 et démoli à La Seyne.    

(1) Le terme Nautonaphte tiré du grec naute: navire, et naphte: pétrole, a été inventé par Georges Philippar, Président des Messageries Maritimes en 1927 pour désigner une nouvelle série de paquebots de la compagnie à moteurs Diesels, alors que les navires précédents avaient des machines à vapeur; huit Nautonaphtes ont été construits, Georges Philippar ne voulait surtout pas utiliser le terme anglais de motor-ship; six d'entre eux se distinguaient extérieurement par des cheminées basses à section carrée, seule la cheminée arrière évacuait les fumées, la cheminée avant masquant des aérateurs et claires-voies des machines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Mar 08 Aoû 2017, 07:53

Le paquebot-yacht ILE DE BEAUTE  

Le paquebot Ile de Beauté était dénommé paquebot-yacht effectivement son élégance et sa couleur blanche évoquait bien un yacht.


Le paquebot-yacht Île de Beauté

L’Île de Beauté est construit chez Deschimag à Brême en Allemagne en 1930 au titre des réparations de la Premier guerre mondiale, il est doté d'une étrave Maier (voir Cyrnos ); il est mis en  gérance par l’Etat auprès de la compagnie Fraissinet et affecté à la ligne de Corse; en 1939 l’Île de Beauté devait être réquisitionné et devenir le patrouilleur auxiliaire P9, toutefois il ne semble pas que la réquisition ait été effective, je n'en ai pas trouvé trace.


Le Kreta ex Île de Beauté ; remarquez l'importance de l’armement et des équipements radars installés par les allemands


Le 18 janvier 1943 l’île de Beauté est saisi par les allemands à Marseille en application des accords Laval-Kaufmann et est transformé en navire de détection aérienne (Nachtjagdleitschiff), et rebaptisé Kreta en août 1943; armé par les allemands de 2 x 105 m; 2 x 75 mm; 28 x 20 mm; et des radars FuMo 213 et FuMo 303 ; alors qu'il participait à l'évacuation des troupes allemandes de Corse, le Kreta ex Ile de Beauté est torpillé le 21 septembre 1943 dans le Golfe de Gênes près de l'ile de Capraia par le sous-marin britannique HMS Unseen et coule.( selon certaines sources, il aurait été torpillé par le sous-marin polonais Dzik ex P52 classe U britannique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Mer 09 Aoû 2017, 07:57

Le paquebot ANDRE LEBON transport de troupes et navire hôpital.



L'Andre Lebon en juin 1917 alors navire hôpital

Le paquebot Andre Lebon est construit à La Ciotat pour la Compagnie des Messageries Maritimes, il est lancé le 27 octobre 1913; il entre en service en 1915 sur la ligne vers le Japon;la même année il est réquisitionné comme transport de troupes; en août 1916 il est aménagé en navire hôpital affecté à l'armée d'Orient; il est rendu à la compagnie en décembre 1917; il reprend du service sur la ligne d’extrême Orient en 1919; il est à Tokyo lors du tremblement de terre de septembre 1923 et apporte son aide aux victimes du séisme de l'incendie et du raz de marée qui a suivi.


L'Andre Lebon en rade de Yokohama lors du séisme de 1923

"Les navires étrangers présents au port recueillirent des survivants qui s'étaient jetés à l'eau pour fuir le feu. Ils assurèrent les premiers secours. Le paquebot André-Lebon, des Messageries maritimes, se distingua d'une façon toute spéciale. Il était accosté à son appontement habituel, guindeau et machines en démontage, quand les gens du bord virent ce phénomène extraordinaire: la terre onduler, la mer rester calme. Le commandant, qui, lors du terrible typhon de Hongkong, avait fait preuve, aux yeux des Anglais émerveillés, d'un remarquable sens marin, réussit une seconde fois à sauver son bâtiment en allant l'amarrer à un « coffre » dans le port, avec l'unique secours d'une petite embarcation. Là, d'ailleurs, tout péril n’était pas conjuré. Il fallut lutter encore longtemps contre l'incendie : la rade, couverte de pétrole et de chalands enflammés, brûlait comme la ville.
Le croiseur Colmar, bâtiment du chef de notre division navale d'Extrême-Orient, se trouvait à Port Arthur. Le Colmar appareilla le lendemain matin et arriva à Yokohama le 7 septembre à la première heure. Le commandant se mit aussitôt en relations avec l'ambassade de France, réfugiée sur l'André-Lebon, et offrit sa collaboration aux autorités japonaises. […] Le sloop Algol participe également au sauvetage".


L'Andre Lebon sur la ligne d’extrême-Orient

En 1939 l'Andre Lebon est réquisitionné à nouveau comme transport de troupes; du 25 novembre 1939 au 1er décembre 1939 il transport 900 soldats de Shanghai à Saigon; en 1940-1941 il rapatrie nos troupes de Syrie;il est mis à la disposition de l'Allemagne le 6 mai 1943; il est conduit de Marseille à Toulon pour servir d’hôtel aux ingénieurs allemands;  les 7 et 11 mars 1944 il est bombardé par l'aviation Alliée à Toulon il coule droit le long des appontements de Milhaud.


L'Andre Lebon endommagé par les bombardements Alliés aux appontements de Milhaud à la libération de Toulon ici à gauche; à sa droite l'épave incendié lors du sabordage de la flotte du croiseur La Marseillaise puis à l’extrême droite les vieux cuirassés Océan ex Jean Bart et Condorcet. 

L'Andre Lebon est renfloué; le 4 mai 1945 il est réparé aux chantiers de la Seyne; il reprend son service commercial sur la ligne d’extrême Orient en octobre 1946; le 12 décembre 1952 il est vendu pour démolition à La Seyne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Jeu 10 Aoû 2017, 10:52

Le paquebot CUBA transport de troupes  

Le paquebot Cuba de la Compagnie Générale Transatlantique, construit par les chantiers britanniques Swan, Hunter and Richardson de Newcastle, est mis en service en mai 1923 sur la ligne Saint Nazaire-Vera Cruz. En 1930, il passe du Mexique au Panama (Colon) puis, en 1935, il est est affecté, avec Colombie, à la ligne rapide Le Havre-Southampton-Antilles-Côte Ferme. Parallèlement, repeint en blanc, il tâte de la croisière qui commence à être de mode avec des circuits en Baltique et au Spitzberg.


Le paquebot Cuba

Le Cuba devait être réquisitionné comme transport de troupes sous le numéro X48. Alors qu'il rapatrie des démobilisables de Fort de France à Casablanca, le 31 octobre 1940, il est intercepté par le croiseur auxiliaire britannique Moreton Bay et conduit à Freetown. Il est saisi et réarmé sous pavillon français des FNFL, géré par la Cunard. A l'automne 1941, il rejoint la côte Est des USA avec un chargement de cacao et est transformé en transport de troupes au chantier de Newport News. En décembre 1941, à Halifax, il embarque 2100 aviateurs canadiens pour Liverpool. On le retrouve ensuite à Suez, à Alger, à Lagos, à Bombay où il arrive le 9 juillet 1943. De nouveau à Port Saïd qu'il quitte le 19 octobre avec des allemands de l'Africa Korps. A Barcelone, le 25 octobre, on procède à un échange de prisonniers avec les allemands. Départ le 28 à destination d'Alexandrie. A partir de là,Cuba reste en Méditerranée pour le transport de troupes d'Algérie et Tunisie vers l'Italie. En décembre 1944, l'équipage FNFL est remplacé par un équipage Transat pour participer au transit de troupes vers Le Havre à partir de Portsmouth. 
Le 6 avril 1945, au matin, entre le Havre pour Southampton, il est torpillé à 8 milles de Bembridge par le sous-marin U 1195 qui est à son tour coulé par le destroyer HMS Watchman. C'est le dernier navire marchand français coulé au cours de la Seconde Guerre mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Ven 11 Aoû 2017, 11:35

Le paquebot ASIE navire hôpital- transport de troupes
 


Le paquebot Asie

Le paquebot Asie est lancé le 12 février 1914 aux Ateliers et Chantiers de France à Dunkerque pour la Compagnie des Chargeurs Réunis; il entre en service le 30 mai 1915 sur la ligne le Havre- Côte d'Afrique Occidentale; le 21 décembre 1916 il est réquisitionné et aménagé en navire hôpital; puis en transport de troupes; en avril 1917 en convoi en Méditerranée il aborde et endommage le torpilleur Mortier.


Le navire-hôpital Asie

L'Asie est déréquisitionné le 21 juin 1918 et rendu à sa compagnie; en octobre 1935 il est en travaux à Bordeaux pour installation de la chauffe au mazout; en 1939 sa réquisition comme navire hôpital prévue sous le numéro X49 n'a pas été mise en ouvre; de juin 1940 à mars 1941 il effectue des traversées d'Oran à Conakry via Dakar et Casablanca avant d’être désarmé à Marseille; le 13 mars 1943 il est saisi par les allemands à Marseille; le 4 mai 1943 il appareille sous pavillon allemand, il est remis aux italiens et prend le nom de Rossano; mais il n'a pas d'activité sous pavillon italien la Tunisie étant tombée aux mains des Alliés; le 10 mai 1944 le Rossano ex Asie est coulé par un bombardement allié à Gênes, renfloué, après incendie, chavire dans le port de Gênes; renfloué et démoli après la guerre.


L'épave du paquebot Rossano ex Asie coulé suite a des bombardements dans le port de Gênes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Sam 12 Aoû 2017, 07:33

Paquebot MARIETTE PACHA transport de troupes

Le paquebot Mariette Pacha est lancé le 8 février 1925 à La Ciotat pour la Compagnie des Messageries Maritimes; il entre en service le 7 septembre 1926 sur la ligne Marseille- Alexandrie-Beyrouth.


Le transport de troupes Mariette Pacha en 1939


La réquisition du Mariette Pacha prévue comme navire hôpital sous le numéro X50 n'a pas été mise en œuvre, mais il est réquisitionné comme transport de troupes sur le Levant; le 22 septembre 1939 alors qu'il fait partie du convoi L3 allant d'Oran vers le Levant il heurte le Chenonceaux du convoi L1 allant en sens inverse faisant 11 morts et des dégâts; le 22 juin 1940 il appareille de Marseille vers Oran dans un des derniers convois de troupes vers l'Afrique du Nord; le 3 juillet 1940 il est à Oran lors de l'attaque de Mers el Kébir mais ne subit pas de dommages; le 27 novembre 1940 il se trouve pris au large de la Sardaigne dans un combat naval entre navires de guerre italiens et britanniques alors qu'il revenait de Beyrouth avec son sister-ship le Champollion; le 9 août 1941 il quitte Toulon pour le Levant pour rapatrier les troupes de Syrie.


Le Mariette Pacha en 1941, il porte les marques de reconnaissance de l'armistice  

En janvier 1943 le Mariette Pacha est saisi par les allemands en application des accords Laval-Kaufmann, mais il ne naviguera jamais sous les couleurs allemandes, il est amarré à Sète du 5 janvier au 4 août 1943, puis à Port de Bouc; il est déplacé le 24 juillet 1944 par les allemands puis sabordé le 21 août 1944 coupé en deux par des explosifs dans le port de Marseille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Dim 13 Aoû 2017, 07:55

Le paquebot CHAMPOLLION  transport de troupes

Le paquebot Champollion est lancé le 16 mars 1924 à La Ciotat pour la Compagnie des Messageries Maritimes; sister-ship du Mariette Pacha il entre en service en août 1925 sur la ligne Marseille -Alexandrie-Beyrouth.


Le Champollion dans son état d'origine avec son étrave droite


Le Champollion est refondu en 1934, l'appareil moteur est modifié pour augmenter sa puissance et donc sa vitesse, il est en outre doté d'une étrave Maier (voir Cyrnos) qui remplace sont étrave droite d'origine.


Le Champollion après sa refonte de 1934, il est doté de machines plus puissantes et d'une étrave Maier.

En 1939 le Champollion est aménagé en transport de troupes le 22 septembre 1939 alors qu'il fait partie du convoi L3 allant d'Oran vers le Levant il manque de peu le convoi L1 allant en sens inverse ; le 27 novembre 1940 il se trouve pris au large de la Sardaigne dans un combat naval entre navires de guerre italiens et britanniques alors qu'il revenait de Beyrouth avec son sister-ship le Mariette Pacha; le 9 août 1941 il quitte Toulon pour le Levant pour rapatrier les troupes de Syrie.


Le Champollion en 1941,il porte les marques de reconnaissance de l'armistice

Le Champollion est réquisitionné par les Alliés à Dakar en décembre 1942 et intégré dans le pool interalliés; il est toujours utilisé comme transport de troupes, le mat arrière est supprimé pour l'installation de pièces anti aériennes; le 14 avril 1944 il échappe à Bombay à l'explosion du cargo Fort Sitkine transportant des munitions qui fait près de 1000 morts; il est rendu à la France en mars 1946.


Le Champollion en 1946 à Toulon, il vient d’être rendu à la France par le pool interallié, remarquez l'absence du mat arrière débarqué pour dégager le tir de la DCA embarquée

Le Champollion effectue en 1946 des transports d'émigrants juifs vers la Palestine; en 1947 il effectue des transports de troupes vers l'Indochine; en 1951 le Champollion est refondu ses trois cheminées sont remplacées par une seule.


Le Champollion après sa refonte de 1951, il n'a plus qu'une cheminée ce qui rajeuni considérablement sa silhouette  

Le Champollion reprend après sa refonte la ligne Marseille-Beyrouth pour peu de temps; le 22 décembre 1952 par suite d'une erreur de navigation le paquebot s'échoue sur les brisants, suite au mauvais temps il se brise en deux, il est démoli sur place.


L'épave du Champollion qui s'est brisé en deux devant Beyrouth suite à son échouage le 22 décembre 1952.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1756
Age : 48
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Dim 13 Aoû 2017, 13:14

bonjour !
pour le CHAMPOLLION j ai trouvait sa !
http://www.nisd-online.com/article-041307-champolion.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Lun 14 Aoû 2017, 11:25

Le paquebot DE GRASSE transport de troupes-caserne


Le paquebot De Grasse est construit en 1921 par les chantiers Cammell Laird de Birkenhead à l'origine pour une compagnie allemande, il est livré en cours de construction à la France et remis à la Compagnie Générale Transatlantique; lancé le 23 février 1924, il est mis en service en août 1924 sur la ligne Le Havre-New York.


De Grasse en 1925 dans son état d'origine

En 1939 le De Grasse est transformé en transport de troupes; il est désarmé en mai 1940 à Bordeaux; après l'occupation allemande il sert de caserne aux soldats allemands, puis de navire base pour les équipages des sous-marins italiens basés à Bordeaux.





Le De Grasse est rendu au gouvernement de Vichy en mai 1942 qui l'utilise comme navire école à Blaye.



Le De Grasse est coulé partiellement par une vedette allemande lors de la retraite de l'ennemi le 30 août 1944.



il est renfloué en août 1945 et est envoyé aux chantiers de Penhoet pour être réparé et modernisé; il reprend du service en 1947 sur la ligne Le Havre-New York.


Le De Grasse après sa refonte et sa modernisation de 1947, il n'a plus qu'une cheminée.

En 1953 le De Grasse est vendu à la Canadian Pacific et prend le nom de Empress of Canada; en 1956 il est vendu à la Siosa Line et prend le nom de Venezuela; en 1960 il reçoit une nouvelle proue, le 17 mars 1962 le Venezuela ex Empress of Canada ex De Grasse s'échoue devant l’île Saint Honorat en rade de Cannes; renfloué il est vendu à la démolition en août 1962 à La Spezia.


Le Venezuela ex Empress of Canada ex De Grasse échoué devant l’île Saint Honorat en rade de Cannes le 17 mars 1962; remarquez les transformation que lui ont fait subir entre temps ses différents propriétaires, notamment l'étrave moderne qu'il a reçu en 1960.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Mar 15 Aoû 2017, 07:39

Le cargo PENTHIEVRE ex CRUCY ex CYBELE cargo H2 de l'opération allemande Seelowe

Ce navire est construit en 1922 sous le nom de Cybele aux chantiers Dubigeon de Nantes pour la Compagnie Auxiliaire de Navigation; en 1925 il est cédé à la Compagnie Nantaise des Chargeurs de l'Ouest et prend le nom de Crucy; en 1932 il est renommé Penthièvre nom qu'il va conserver jusqu’à la fin de son existence; en 1937 le Penthièvre est acheté par la Compagnie Générale Transatlantique, qui le cède en 1939 à sa filiale la Compagnie Générale d'Armements Maritimes.


Le Penthièvre dont la réquisition étant prévue sous la marque X40

La réquisition du Penthièvre est prévue en 1939 sous la marque X40 pour l'aménager en Transport d'avions, en définitive cette réquisition n'est pas réalisée; en juillet 1940 le Penthièvre passe sous l'autorité du gouvernement de Vichy; le 4 août 1940 il est saisi par les allemands et fait partie des navires devant assurer le transport du matériel pour l'opération Seelowe, projet de débarquement allemand en Angleterre le Penthièvre prend alors la marque H2.


Le H2 ex Penthièvre sous pavillon allemand à Saint Malo probablement en 1941.

L'opération Seelowe est abandonnée; le H2 ex Penthièvre est coulé le 2 mars 1943 devant Calais par les batteries côtières à longue portée de Douvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Mer 16 Aoû 2017, 07:52

Le cargo CAMBRONNE  ex WAR HORIZON cargo H13 de l'opération allemande Seelowe

Ce navire est construit en 1919 sous le nom de War Horizon aux chantiers de Greenock & Grangemouth en Grande Bretagne; il appartenait à une série de construction de guerre, il est vendu sur cale à la Compagnie des Chargeurs de l'Ouest de Nantes et prend le nom de Cambronne.


Le cargo Cambronne qui aurait du être réquisitionné sous la marque X59 , il porte les couleurs des Chargeurs de l'Ouest sur cette photo.

En 1937 le Cambronne est vendu à la Compagnie Générale Transatlantique pour la ligne d'Afrique du Nord; en 1939 il est cédé à sa filiale la Compagnie d'Armements Maritimes ; la réquisition du  Cambronne est prévue en 1939 sous la marque X59 pour l'aménager en Transport de charbon, en définitive cette réquisition n'est pas réalisée; en juillet 1940 le Cambronne  passe sous l'autorité du gouvernement de Vichy; le 3 août 1940 il est saisi par les allemands et fait partie des navires devant assurer le transport du matériel pour l'opération Seelowe, projet de débarquement allemand en Angleterre, le Cambronne prend alors la marque H13; l'opération Seelowe étant abandonnée, le Cambronne est remis à la Compagnie Dampfs Reed Hugo Ferdinand de Rostock; le Cambronne est coulé lors d'un bombardement à Hambourg le 11 mars 1945 alors qu'il était sur un dock flottant; il est renfloué en 1950 et vendu à la démolition à Hambourg en 1951.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Jeu 17 Aoû 2017, 07:38

Le paquebot FLANDRE croiseur auxiliaire, transport de troupes, navire hôpital, H9 de l'opération allemande Seelowe  

Le paquebot Flandre est lancé le 31 octobre 1913 au chantier de Penhoet à Saint Nazaire pour la Compagnie Générale Transatlantique; il en service le 21 mai 1914 sur la ligne du Mexique; il est réquisitionné le 4 août 1914 comme croiseur auxiliaire et transport de troupes; il est déréquisionné le 21 août 1914.


La Flandre navire hôpital de l'armée d'Orient  


Le 13 janvier 1917 la Flandre est à nouveau réquisitionnée et aménagée en navire- hôpital;de 1918 à 1919 elle est navire- hôpital de l'armée d'Orient; elle est rendue à sa compagnie fin juillet 1919.


Le paquebot Flandre

En 1939 la Flandre est réquisitionnée comme transport de troupes; en avril 1940 elle participe à l'expédition de Norvège; le 5 août 1940 elle est saisie par les allemands à Bordeaux  et fait partie des navires devant assurer le transport de troupes dans le cadre de l'opération Seelowe, projet de débarquement allemand en Angleterre, la Flandre prend alors la marque H9; mais le 13 septembre 1940 elle saute sur une mine dans l'embouchure de la Gironde, et est échouée le 14 septembre pour éviter qu'elle ne coule, il n'y a pas de victimes; l'épave sera démolie ultérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Ven 18 Aoû 2017, 07:37

Le cargo-mixte MALGACHE H28 de l'opération allemande Seelowe

Le Malgache est commandé en 1936 par l’État français en même temps que ses sister-ship l'Indochinois et le Calédonien.


Le Cargo-mixte Malgachequi aurait du être réquisitionné sous la marque X66, et a été saisi par les allemands devenant le H28 de l'opération Seelowe

Le Malgache est lancé le 19 juillet 1939 au chantier de la Seine Maritime au Trait; il est remis en gérance à la Nouvelle Compagnie Havraise Péninsulaire de Navigation, ligne Marseille-Madagascar; en 1939 il est prévu de la réquisitionner sous la marque X66, pour l'utiliser comme transport d'avions, en définitive cette réquisition n'est pas réalisée; le 1er juin 1940 une bombe de 250 kg tombe dans la cale n°3 sans exploser; en juillet 1940 le Malgache passe sous l'autorité du gouvernement de Vichy; le 6 août 1940 il est saisi par les allemands et fait partie des navires devant assurer le transport du matériel pour l'opération Seelowe, projet de débarquement allemand en Angleterre, le Malgache  prend alors la marque H28; l'opération Seelowe est abandonnée. En juin 1945 le Malgache est retrouvé dans le port de Flensburg et est rapatrié sur Nantes; en mai 1948 le Malgache est remis à nouveau en gérance à la Nouvelle Compagnie Havraise Péninsulaire de Navigation ligne Marseille-Madagascar- La Réunion -Île Maurice; le 21 décembre 1951, il s'échoue en Loire et est renfloué deux jours plus tard par des remorqueurs; le février 1963 le Malgache est vendu à une compagnie du Libéria et prend le nom de Égée;  en 1966 il prend le nom de John Lybbe III; en 1967 il devient grec sous le nom de Bright Star; le 12 septembre 1967 il est abandonné en feu par son équipage au large des cotes somaliennes, le 30 septembre 1967 il est retrouvé dérivant et est pris en remorque; le 7 octobre 1967 il coule par voie d'eau à l'entrée de la Mer Rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Sam 19 Aoû 2017, 11:02

Le cargo-mixte INDOCHINOIS  

L'Indochinois est commandé en 1936 par l’État français en même temps que ses sister-ship le Malgache et le Calédonien.


Le cargo-mixte l'Indochinois


L'Indochinois est lancé le 4 juillet 1939 aux Forges et Chantiers de la Gironde à Bordeaux; prévu pour la Compagnie des Messageries Maritimes, ligne d'Australie, il est trop petit pour cette ligne, il est donc remis en gérance à la Compagnie Générale Transatlantique, ligne du Nord Pacifique dès octobre 1939; en 1939 il est prévu de le réquisitionner sous la marque X65 pour l'utiliser comme transport d'avions ce qui n'est pas réalisé, l'Indochinois est réquisitionné le 18 octobre 1940, puis saisi par le Ministry of War Transport britannique et géré par le Canadian Pacific Steamships Ltd Liverpool comme transport de matériel militaire, entre le Canada et le Royaume Uni, il navigue le plus souvent sans être en convoi à cause de sa vitesse; puis il est  intégré au pool interallié à partir d'octobre 1942; le 11 janvier 1943 il atteint Port- Said via Le Cap; l'Indochinois se distingue en étant un des premiers à ravitailler Malte lors de la bataille de Méditerranée; en 1945 l'Indochinois est déréquisitionné et rendu à l’État français; en 1946 il et remis en gérance à la Compagnie Générale Transatlantique, sur la ligne du Nord Pacifique; en 1948 l'Indochinois devient pleine propriété de la Compagnie Générale Transatlantique; en 1957 il est vendu à la Société Générale des Transports Maritimes et prend le nom de Mont Ventoux; en 1963 il devient grec et prend le nom d'Ambassade; vendu pour la démolition à Hong Kong en 1964.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   Hier à 10:52

Le cargo-mixte CALEDONIEN transport de munitions

Le Calédonien est commandé en 1936 par l’État français en même temps que ses sister-ship le Malgache et l'Indochinois.


Le Calédonien

Le Calédonien est lancé le 4 juillet 1939 par la Société Provençale de Constructions Navales à La Ciotat; il entre en service le 5 juin 1940; il est donc remis en gérance le 18 juin 1940 à la Compagnie Générale Transatlantique; en 1939 il est prévu de le réquisitionner sous la marque X67 pour l'utiliser comme transport d'avions ce qui n'est pas réalisé, le 23 juin 1940 il appareille de Toulon pour Oran avec un chargement complet de munitions pour la Flotte, il demeure à Oran jusqu'au 3 octobre ou il ramène à Toulon trois des vedettes du Dunkerque; le 18 octobre il transite sur Marseille, puis effectue des trajets Marseille-Oran-Casablanca-Dakar et retour, il désarme ensuite jusqu'à août 1941; d’août 1941 à novembre 1941 il effectue des trajets Oran-Casablanca- Dakar et retour, il est ensuite désarmé dans l'Etang de Berre dans le cadre des économie de carburant. Le Calédonien est saisi par les allemands le 19 décembre 1942 en application des accords Laval-Kaufmann qui le remettent à l'Italie il prend alors le nom de Spoleto; le Spoleto ex Calédonien quitte Marseille pour Bizerte le 24 décembre 1942 chargé de munitions, il est coulé sous pavillon italien le 31 janvier 1943, bombardé par l'aviation Alliée à Bizerte ; les munitions transportées explosent et détruisent totalement le navire en feu qui s'échoue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les paquebots armés en guerre et les croiseurs auxiliaires:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Chaloupe armée en guerre de Yves
» La chaloupe armée en guerre
» La Guerre de l'Anneau, supplément pour BoFA
» JAPON CROISEURS LOURDS CLASSE AOBA
» Chaloupe armée en Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: