AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR

Aller en bas 
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 16397
Age : 75
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Sam 01 Juil 2017, 13:57

Pour rappeler la tragédie de Mers el Kebir le 3 juillet 1940, j'ai voulu éviter de mettre les photos archi-connues de l'attaque britannique contre nos navires alignés comme à la parade, le long de la digue; aussi j'ai trouvé trois photos apaisées montrant ces navires disposés avant l'attaque et le tableau des pertes humaines, le contraste n' en est que plus saisissant, les mots sont toujours insuffisants pour dire toute la colère et la tristesse que l'on ressent suite à ces événements.  


A gauche: Le Dunkerque; la Provence; le Strasbourg; la Bretagne et le Commandant Teste
à droite les six contre-torpilleurs


Au premier plan les contre-torpilleurs.


Les contre-torpilleurs en partant de la droite: Kersaint; le Terrible; Tigre; Lynx; Mogador et Volta et pour les trois photos Dunkerque; Provence; Strasbourg; Bretagne et Commandant Teste; le Dunkerque étant le plus près de la racine de la digue.


Détail des morts par navire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11906
Age : 71
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Sam 01 Juil 2017, 14:21

bonjour
magnifique ! cela nous change des images vues et revues depuis plus de 70 ans.
au sujet de cette tragédie, certaines choses m'ont toujours étonné:
navires amarrés dans une position ne leur permettant pas de se défendre (en tous cas pour les deux plus moderne), et l'effet de surprise.
la reconnaissance aérienne ne se pratiquait donc plus ?
s'était-on installé dans un confort douillet depuis la capitulation ?
il est vrai que personne n'avait sans doute imaginé que churchill soit capable d'une telle félonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 16397
Age : 75
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Sam 01 Juil 2017, 15:10

En cours de négociation avec la commission allemande d'armistice, l'Amirauté française a donné l'ordre de commencer sur place la démobilisation des batiments indique l'Amiral Auphan dans la Marine française pendant la seconde guerre mondiale qui considère qu'en Afrique ils sont hors de portée des allemands; il est évident qu'ils ne se méfient absolument pas des britanniques à ce moment là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ecourtial
Maître
Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 630
Age : 33
Ville : Montréal, QC
Emploi : Ing. IT
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Dim 02 Juil 2017, 07:30

C'est notamment pour cette raison qu'aucune contre-attaque aérienne ou même semblant de protection/dissuasion ne pouvait être mise en place: tout l'armée était en cours de démobilisation.

Les avions avaient eu leur réservoir vidé et leurs pneus dégonflés, souvent même par excès de zèle des officiers français qui avaient peur que certains "rebelles" désertent à Gibraltar avec leur matériel.

Les départements d'Algérie n'échappèrent pas aux commissions d'armistice: zone démilitarisée à la frontière libyenne, remise ou inventaires de certaines armes lourdes (pour échapper à toute cette traque, beaucoup seront planquées dans des villages coloniaux aux portes du désert).

La position des navires n'est quant-à-elle en rien choquante: il s'agit de la position la plus facile pour eux de quitter la rade: à cette époque la jetée n'est pas encore celle des années 50 et aligner des gros navires en file indienne (comme on le verra plus tard) est un peu compliqué.

Après au delà de tout ça, il est évident qu'un certain angélisme et une petite tranquillité s'étaient installées. Tout cet ensemble d'éléments fait que - comme la si bien expliqué un historien anglais - tout les scénarios imaginés par la marine française au cours des 20 années précédentes furent complètement balayés en quelques minutes. Et Churchill savait très bien à quelle point la flotte française était exposée et faible: à moins d'avoir la surprise d'une patrouille de nos sous-marins devant l'Oranie, l'opération Catapult était proche du risque zéro, sur le plan militaire entendons-le.


Dernière édition par ecourtial le Lun 03 Juil 2017, 08:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dynamic-mess.com/
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11906
Age : 71
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Dim 02 Juil 2017, 17:39

bonsoir
je cite: "il est évident qu'un certain angélisme et une petite tranquillité s'était installée".
certains - qui en ont bien profité - ont gardé une haine tenace envers De Gaulle.
il est vrai que les FNFL devaient perturber le confort des "mieux vaut tard que jamais".
là encore, fallait se refaire une virginité en léchant les bottes des libérateurs.
d'autant plus que ceux-ci avaient des $… vous me suivez ? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ecourtial
Maître
Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 630
Age : 33
Ville : Montréal, QC
Emploi : Ing. IT
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Lun 03 Juil 2017, 08:46

warburton a écrit:

là encore, fallait se refaire une virginité en léchant les bottes des libérateurs.
d'autant plus que ceux-ci avaient des $… vous me suivez ? Mr.Red

On pourrait écrire un scénario - bien ficelé - de soap opéra en plusieur saisons: "Novembre 1942 : une saga algéroise".
Avec en guest stars:
- De Gaulle ;
- Giraud ;
- Pétain ;
Sans oublier l'inévitable Darlan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dynamic-mess.com/
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 16397
Age : 75
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Lun 03 Juil 2017, 09:11

Pour moi octobre/ novembre 1942 est un tournant de la guerre successivement on a: le débarquement Allié en Afrique du Nord, l'invasion de la zone libre par les allemands, le sabordage de la flotte à Toulon, le reprise de la guerre aux coté des Alliés avec la fusion des forces maritimes d'Afrique, d'Alexandrie, des Antilles et des F.N.F.L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 16397
Age : 75
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Lun 03 Juil 2017, 09:31

Voici un site qui peut intéresser certains d'entre vous, la liste nominative des marins morts à Mers el Kebir.

http://www.ledrame-merselkebir.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=66&Itemid=161
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Loïc Charpentier
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2902
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Lun 03 Juil 2017, 10:57

NIALA a écrit:
Pour moi octobre/ novembre 1942 est un tournant de la guerre successivement on a: le débarquement Allié en Afrique du Nord, l'invasion de la zone libre par les allemands, le sabordage de la flotte à Toulon, le reprise de la guerre aux coté des Alliés avec la fusion des forces maritimes d'Afrique, d'Alexandrie, des Antilles et des F.N.F.L.

A quoi on peut rajouter la fessée subie, par la Heer, sur le Front Est, du côté de Stalingrad, à dater de novembre 1942, qui ne permettra pas de ravitailler correctement l'Afrikakorps, déjà, très largement sur le recul. Le mois de novembre 1942 n'avait pas été, non plus, d'une franche gaité du coté de l'état-major allemand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironclaude
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1116
Age : 69
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Lun 03 Juil 2017, 14:15

Plus, au même moment, côté Pacifique, la victoire US à Guadalcanal, suivant de peu leur victoire à Midway.
Beaucoup d'évènements décisifs en peu de temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Schulmaster
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 65
Ville : Mers les Bains
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: MMMM   Jeu 04 Jan 2018, 19:46

Pourquoi parlez vous de 42 ? Comment les marins , qu'ils soient anglais ou français, pouvaient deviner ce qui aller se passer en 42 ? Il faut essayer de comprendre ce qu'ils pensaient le 4 Juillet 40. Personnellement je pense qu'il aurait tous voulu éviter ce massacre (même les anglais )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5543
Age : 53
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Jeu 04 Jan 2018, 22:49

L'action de Mers el Kébir est un geste politique fort, celui du non renoncement coûte que coûte la marque de la volonté de ne céder à aucun prix question de survie à un moment où l'avenir est en jeu.
1000 morts c'est à la fois beaucoup et peu à l'échelle de cette guerre ... et de ses enjeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Schulmaster
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 65
Ville : Mers les Bains
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Mers-el-Kébir   Jeu 04 Jan 2018, 23:43

C'est la volonté d'un seul homme, Churchill. A l'armistice nous avions obtenu de ne pas renoncer à notre flotte. Cela aussi c'était un acte politique fort dans des conditions plus difficiles. Rien qu'à Mers-el-Kébir, parmi l'équipage du Bretagne il y a eu bien plus que 1000 morts. Je ne parle pas des civils. L'opération "Catapult" a eu lieu aussi dans les ports anglais où des navires de la Royale s'étaient réfugiés. La aussi, sur ordre de Churchill des marins français sont morts parce qu'il voulaient empêcher des marins et des soldats anglais armés de s'emparer de leur navire. Si cela se trouve ils buvaient le thé ensemble la veille. Je sais cela s'appelle la Raison d'état, elle permet de rendre légitime les actes les plus immondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5543
Age : 53
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Ven 05 Jan 2018, 08:56

Qu'on l'apprécie ou qu'on le haïsse Churchill est un homme d’État, les alliés ont eu de la chance d'avoir un Churchill, un de Gaulle ou un FDR au pouvoir dans ces heures difficiles. Un homme d'état se doit d'assurer l'essentiel de donner un cap et de rallier son opinion publique. En juillet 1940 personne ne sait où vont s'arrêter les Allemands. L'Allemagne est derrière Hitler grisée par l'effondrement (impensable 2 mois plus tôt) de la France, la Grande-Bretagne est totalement seule (les USA ne prendront la mesure de sa fragilité qu'en novembre quand H. Morgentau Secrétaire d’État au Trésor reviendra de Londres avec la certitude que le pays est financièrement exsangue) ... Un homme d'état se doit alors de prendre ses responsabilité çà donne le formidable discours aux Communes (nous nous battrons sur mer, dans les air ... etc ...) çà donne aussi Mers el Kébir et Dakar.
Les Anglais ne peuvent pas se permettre de voir la Flotte tomber entre les mains des Allemands, mais surtout ils espèrent que Gensoul ou les autorités de Dakar feront le choix des alliés. Le refus guindé de Marcel Gensoul est aussi la marque d'un manque de vision à long terme et de largeur de vue mais à sa décharge ce n'est qu'un amiral chef d'escadre on ne peut pas nécessairement lui demander d'avoir une vision politique et stratégique de la situation en ces heures troubles et en si peu de temps - il aurait pu, il n'a pas franchit le Rubicon, d'autres l'ont fait. A sa décharge aussi il a face à lui Sommerville qui n'a pas la réputation d'être un diplomate, mais plutôt un homme d'action qui ne s'embarrasse pas trop d'états d'âme. North ou Cunningham auraient peut-être été plus patients et plus pertinents.
René Godfroy (un amiral pourtant pas d'une grande envergure qui sera rapidement écarté des postes à responsabilité en 43) à Alexandrie est dans une toute autre situation, ses bâtiments sont amarrés sur une rade Britannique au milieux de l'escadre britannique, il va négocier le couteau sous la gorge.

Churchill n'a pas le choix il est seul même en Grande-Bretagne nombreux sont ceux qui pensent à une paix négociée, Catapult est une démonstration de volonté, elle coûte cher et encore ... (que vaut la rancœur de la Marine Nationale face à l'enjeu de la survie de l'Angleterre).
On peut crier à la trahison, mais que dire alors du renoncement, de l'Armistice et de la Collaboration ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Schulmaster
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 65
Ville : Mers les Bains
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: "Renoncement"   Ven 05 Jan 2018, 14:58

Pour moi c'est surtout les Français qui ont eu la chance d'avoir un de Gaulle. Ceux qui voulaient continuer le combat ont pu le faire grâce à lui. C'est lui aussi qui a évité que la France devienne un état américain en 45. Oui FDR étaient face à un congrès isolationniste. Mais si les ricains n'étaient pas prêts à rentrer en guerre ils étaient prêts à vendre des armes dès le début (tout ce qui fait de l'argent  Mr. Green ) ) Comment mettre Churchill et le Maréchal Pétain dans le même panier. Le premier était à Londres, certes à portée des bombardiers allemands mais nous savons l'un comme l'autre que l'opération Lion de Mer était irréalisable en 40 et même en 41. J'habite au bord de la Manche et je sais de quoi je parle. J'ai aussi derrière moi une dizaine de partie de World in Flames et la seule fois où l'Axe a pu le faire c'était en 45. A la mi juin la France n'avait pratiquement plus d'avions( le sacrifice de nos aviateurs ne sera pas vain car les allemands disposeront de moins d'avions pour la bataille d'Angleterre et ainsi n'arriveront pas à leur fin ) pareil pour les chars, et ma mère voyait arriver a Arcachon l'avant garde de la 3éme SS (des motocyclistes ). J'ai un ami qui a coécrit (et je vous encourage à le lire ) Et si la France avait continué la guerre. Personnellement je ne crois pas que c'était possible. Lors des négociations de l'Armistice Pétain a réussi à obtenir que notre flotte ne soit pas démembrée. Pour moi vu notre position c'est un tour de force. Je ne dirai pas qu'il y a eu un renoncement français mais plutôt un moyen d'éviter des souffrances inutiles au peuple français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5543
Age : 53
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Ven 05 Jan 2018, 16:27

Je me garderais bien de mettre Sir Winston et Philippe Pétain dans le même panier, c'est même tout le contraire l'un est un homme d'état et l'autre un simple chef militaire à la retraite

FDR mène une politique keynésienne c'est budget US qui finance la loi prêt bail de mars 1941. Les "américains" ne font pas d'argent avec le prêt bail puisque les matériels sont "prêtés" aux Britanniques et aux Russes contre restitution après guerre restitution ou pas ils sont fournis sans paiement, les Britanniques n'auraient pas pu se permettre de les acheter leurs finances sont exsangues.


Les dépôts français sont pleins d'avions Dewoitine produit quasiment 10 D 520 par jour en juin 40 ...
De plus la mission d'achat française aux USA a fait son marché: Curtiss P 40, Boston, Liberator, même des P-38 alors en développement ... leur livraison (contre paiement car on est en 40... c'est le cash and carry) n'était qu'une question de temps et de cargos

Pétain préserve la Flotte ? avec si peu de mazout qu'elle peut à peine s'entraîner, des bâtiments privés des principaux soutiens industriels en métropole, navires qui en France occupée vont devenir rapidement obsolètes (pas de radars performants, DCA indigente, mise au point difficile pour les plus modernes ...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Schulmaster
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 65
Ville : Mers les Bains
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Finances   Sam 06 Jan 2018, 01:36

Si le Royaume Uni est pauvre ce n'est pas le cas du Commonwealth avec le Canada, l'Inde et l'Afrique du Sud.
Si les dépôts des Dewoitine paraissent remplis c'est uniquement parce que nous manquions de carburant et de pilotes pour les amener sur le Front. La production d'avion n'était pas élevé car, avec le pacte Germano-soviétique, certains avions étaient volontairement sabotés sur l'ordre de la CGT.
Si les américains gagnent de l'argent avec le prêt bail car il leur permet de mettre en marche leur puissance économique très diminué après la crise de 29
Justement c'est le temps qui nous manquait
Oui la Flotte avait peu de carburant et n'avait pas de radar. Alors pourquoi l'éliminer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5543
Age : 53
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Sam 06 Jan 2018, 10:36

Citation :
Si le Royaume Uni est pauvre ce n'est pas le cas du Commonwealth avec le Canada, l'Inde et l'Afrique du Sud.

Même si ces pays (peu peuplés à l'époque au demeurant avec des PIB relativement peu élevés -à l'exception peut-être des Canadiens) sont dotés de certaines richesses naturelles, le Commonwealth ne signifie pas qu'ils font budget commun avec la Couronne, d'ailleurs leur engagement auprès de la Grande-Bretagne est à géométrie variable. Ainsi assez rapidement l'Australie devra lutter dans le Pacifique et de sont côté l'Afrique du Sud refusera d'envoyer des unités constituées en Europe (formations de l'armée de terre ou Squadrons de la SAAF); les Sudafs se consacreront au théâtre nord-africain et les pilotes qui combattrons en Angleterre le feront à titre individuel. Je n'ai pas entendu parler de transfert d'or de ces pays vers la Banque d'Angleterre ...

Citation :
Si les américains gagnent de l'argent avec le prêt bail car il leur permet de mettre en marche leur puissance économique très diminué après la crise de 29

La machine économique américaine repart (progressivement mais sûrement) avec l'injection massive d'argent public dans l'économie dans le cadre du New Deal vers le milieu des années 30 certains programmes de construction navale en profitent ainsi les 4 premiers Brooklyn sont financés dans le cadre du National Industry Recovery Act dont une partie des fonds est destinée à relancer l'activité des chantiers navals (arsenaux et chantiers privés ainsi par exemple le Portland et l'Indianapolis sont réalisés par des chantiers privés).
La loi prêt bail est un acte politique fort, il est hors de question pour les Américains que les Britanniques cèdent face à l'Allemagne par cette loi et ce qui se met en place après en terme de livraisons de matériel ce n'est ni plus ni moins que le financement d'une partie de l'effort de guerre britannique par le budget US. Que l'économie américaine en profite c'est une chose mais sur le fond il s'agit bien de soutenir la Grande-Bretagne puis plus tard l'URSS.

Citation :
Oui la Flotte avait peu de carburant et n'avait pas de radar. Alors pourquoi l'éliminer ?
Le 3 juillet 1940 l'escadre de Mers el Kébir est surtout constituée de deux croiseurs de bataille et de deux dreadnoughts totalement obsolètes. Leur destruction n'était pas le seul destin que leur réservaient les Anglais. La destruction de cette escadre était un ultime recours destiné à montrer la détermination des Britanniques dans leur volonté de ne rien céder face à l'Allemagne. Mais on peut penser que les Britanniques auraient préféré voir Gensoul rallier les Antilles, ou se saborder ou mieux rallier Gibraltar ... En juillet 1940 que les Dunkerque n'aient pas de radar ou pas de DCA digne de ce nom n'est pas un soucis c'est le cas de la quasi totalité des bâtiments de guerre du monde entier ... En revanche pour ce qui est d'utiliser nos bâtiments les plus modernes, certes mais il faut relativiser. Certains sont obsolètes (les Bretagne), les équipages ne se rallieront pas en bloc, il faudra les renouveler ou les compléter ... comment ? la mise en service de des navires les plus modernes nécessitera une remise à niveau (entretien, adjonction de matériels britanniques, mise au standard des munitions ...). Il convient de noter que la majorité des navires (les plus modernes) qui seront activement utilisés aux côtés des alliés passeront pas les arsenaux américains, ceux de Grande-Bretagne sont saturés. D'ailleurs ce n'est pas tant de grands bâtiments dont ont besoin les anglais mais d'escorteurs spécialisés disposant de l'endurance nécessaire pour traverser l'Atlantique ou rallier l'Afrique, dans ce domaine nos grands destroyers (bâtiments de raids) manquent de rayon d'action.

Pour ce qui est des avions, certes la CGT menait des actions de sabotage mais il ne faut pas en faire un cas général susceptible d'expliquer d'autres manquements liés à de gros problème d'organisations (ainsi dans les dépôts de l'armée de l'air beaucoup d'avions fin prêts n'avaient pas reçu leur armement ou leur radio ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Schulmaster
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 65
Ville : Mers les Bains
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Finances UK   Sam 06 Jan 2018, 11:22

Je n'ai pas parlé de l'Australie qui évidemment est largement occupé dans le Pacifique. L'Inde si elle luttait aussi contre le Japon, envoyait des matières premières aux anglais.
Pas sûr que nos navires aient eu assez de carburant pour rallier les Antilles
Aller dans un port étranger sans l'aval de ses supérieur ce n'était pas envisageable pour un amiral français. Godfroy lui n'avait pas ce problème il était déjà à Alexandrie
Penses tu vraiment qu'un amiral anglais ait accepté de saborder ses navires si un amiral français lui avait demandé ? C'est valable dans l'autre sens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2902
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Sam 06 Jan 2018, 12:09

Hans Schulmaster a écrit:
Je n'ai pas parlé de l'Australie qui évidemment est largement occupé dans le Pacifique. L'Inde si elle luttait aussi contre le Japon, envoyait des matières premières aux anglais.
Pas sûr que nos navires aient eu assez de carburant pour rallier les Antilles
Aller dans un port étranger sans l'aval de ses supérieur ce n'était pas envisageable pour un amiral français. Godfroy lui n'avait pas ce problème il était déjà à Alexandrie
Penses tu vraiment qu'un amiral anglais ait accepté de saborder ses navires si un amiral français lui avait demandé ? C'est valable dans l'autre sens

On va oublier ta dernière interrogation, vu que la dernière défaite britannique face à la flotte française remonte à la nuit des temps!...de mémoire, il s'agit de la victoire de l'amiral de Grasse, immédiatement, suivie, d'ailleurs, d'une défaite. lol! De fait, il n'existe aucune situation équivalente à ce qui s'était déroulé à Mers-el-Kebir et Alexandrie.

Pour la capacité à rallier les Antilles françaises, il faudrait connaitre la quantité de mazout, alors, stockée à Mers-el-Kebir, afin de compléter les pleins. Cà aurait, également, impliqué un accord préalable entre les deux camps, car, très probablement, les Brits auraient, également, missionné des bâtiments d'escorte  pour s'assurer du respect d'un éventuel accord... sachant que les Français en auraient profité pour regarnir leurs soutes à munitions, dans l'hypothèse "officielle" d'une éventuelle attaque allemande, alors qu'il n'y avait aucune certitude, quant à un possible changement d'humeur, vis-à-vis des Brits, durant le trajet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans Schulmaster
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 65
Ville : Mers les Bains
Emploi : Gérant de société
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Mers-el-Kébir   Sam 06 Jan 2018, 13:50

Le XVIIIéme siècle ce n'est pas la nuit des temps. Je ne me souviens pas d'une défaite après Cheasepeake. La marine au temps de Louis XVI avait largement atteint le niveau de la Royal Navy. Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas eu de situation équivalente qu'il est interdit de l'imaginer.
Oui pour les Antilles les anglais aurait envoyé des navires d'escorte mais assez peu à mon avis car ils étaient déjà occupés dans pas mal d'endroits. Oui les français auraient chargé des munitions dans les limites des stocks disponibles ce qui, surtout pour les gros calibre, ne devait pas être énorme.
Un changement d'humeur de la part des anglais ? Je ne pense pas. De Churchill c'est possible. J'ai du mal à imaginer un Amiral anglais reniant sa parole d'officier et donner l'ordre de couler les navires français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2902
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Sam 06 Jan 2018, 19:20

Hans Schulmaster a écrit:


Oui pour les Antilles les anglais aurait envoyé des navires d'escorte mais assez peu à mon avis car ils étaient déjà occupés dans pas mal d'endroits. Oui les français auraient chargé des munitions dans les limites des stocks disponibles ce qui, surtout pour les gros calibre, ne devait pas être énorme.
Un changement d'humeur de la part des anglais ? Je ne pense pas. De Churchill c'est possible. J'ai du mal à imaginer un Amiral anglais reniant sa parole d'officier et donner l'ordre de couler les navires français.

Déjà, pour les munitions, ce n'était qu'une hypothèse de ma part, car, à ma connaissance, les bâtiments mouillés à Mers-el-Kébir n'avaient pas été sollicités pour intervenir durant la période de la campagne de France (mai-juin 1940). Donc, on peut en conclure que le stock de munitions était, réglementairement, au complet, à bord (conditions de temps de guerre). De surcroit, Mers-el-Kebir n'était pas une simple escale, mais constituait la base principale de la flotte française au sud de la Méditerranée; on peut donc, sans trop de risques, considérer qu'elle était en mesure de ravitailler toutes les unités qui y stationnaient, aussi bien en vivres, qu'en carburant et munitions de tous calibres.

Sinon, comme je précisais, dans mon post, le changement d'humeur n'était pas à craindre du côté britannique mais de la part des Français. Il fallait compter, en gros, une semaine (préparatifs compris) pour rallier les Antilles depuis Mers-el-Kebir, çà laisse du temps pour cogiter (dans le bon ou le mauvais sens)... et, comme tu l'indiques, toi-même, l'escorte britannique, si conséquente qu'elle aurait été - Gibraltar était sur la route des Antilles - , aurait pu se retrouver en situation d’infériorité par rapport à l'escadre française, si, en cours de route, l'état-major (français) avait changé d'avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10820
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Dim 07 Jan 2018, 16:55

Citation :
[…] Déjà, pour les munitions, […] on peut en conclure que le stock de munitions était, réglementairement, au complet, à bord (conditions de temps de guerre). De surcroit, Mers el-Kebir […] constituait  la base principale de la flotte française au sud de la Méditerranée ; on peut donc, sans trop de risques, considérer qu'elle était en mesure de ravitailler toutes les unités qui y stationnaient, aussi bien en vivres, qu'en carburant et munitions de tous calibres. […]
Les mesures liées aux conventions de l'armistice avaient commencé à être appliquées à terre (batteries de DCA), mais les bâtiments étaient encore au plein complet (combustible, vivres, munitions) ; seuls certains réservistes avaient été débarqués, ceux qui résidaient en Afrique du Nord.
La force était à "Six heures d'appareillage".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2902
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   Dim 07 Jan 2018, 16:59

Wink
thumright

Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR   

Revenir en haut Aller en bas
 
3 juillet 1940 MERS EL KEBIR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3 juillet 1940 MERS EL KEBIR
» 3 juillet 1940: MERS-EL-KÉBIR
» 3 juillet 1940 : La flotte française détruite à Mers-El-Kebir
» mers el kébir
» Diorama Dunkerque à Mers el-kébir juillet 1940, Heller 1/400

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: