AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GABELOU44
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 76
Age : 65
Ville : NANTES
Emploi : Officier des douanes en retraite
Date d'inscription : 17/10/2016

MessageSujet: NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez   Sam 27 Mai 2017, 17:32



Le Dunkerque à Mers El Kebir

Sans animosité pour nos alliés, un sujet sur nos marins morts au combat face à des forces que nous espérions amicales ou neutres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15477
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez   Sam 27 Mai 2017, 17:43

Ces sujets on ne peu plus douloureux on fait l'objet de nombreux commentaires sur ce forum, notamment en ce qui concerne Mers el Kébir

http://forummarine.forumactif.com/t7646-art-degats-subits-par-les-navires-francais-a-mers-el-kebir?

Voici un lien vers l'un des plus récents, mais il en existe d'autres Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez   Sam 27 Mai 2017, 18:31

bonsoir
quand on parle de "catapulte"… je sors de ma réserve.
un petit peu anglophile, (sissy !), je tiens à rappeler que les amiraux britanniques concernés étaient tous opposés à cette "opération", voulue par le seul churchill (ami de la France, parait-il  affraid ).
des noms ?
Somerville à Mers el Kebir, Cunningham à Alexandrie; North à Gibraltar.
pour n'avoir rien fait contre la flotte française; ce dernier fut cassé par le politicien, et malgré les efforts des autres amiraux, il ne fut jamais réhabilité.
un Très Grand Brit.
idée: et si on rebaptisait l'avenue wc ? si elle devenait l'avenue North ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15477
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez   Sam 27 Mai 2017, 18:59

warburton, je ne met pas Cunningham sur le même plan que les autres, parce que lui il a eu le cran de s'opposer à la décision de Churchill et trouver avec l'amiral français Godfroy un Gentlemen' agreement.
Voir ci dessous ce Gentlemen' agreement que j'avais rédigé il y a pas mal de temps:


A Alexandrie,où se trouvait la force X, les anglais dans le cadre de l'opération Catapult avaient reçu  pour consigne de s'emparer des navires français. La situation aurait pu tourner au drame comme à Mers el Kebir, l'amiral anglais Andrew Cunningham ayant reçu les mêmes instructions de l'amirauté  britannique.

L'amiral Godfroy commandait la force X, composée du cuirassé Lorraine, des croiseurs Suffren, Duquesne,Tourville et Duguay Trouin, de 3 torpilleurs et d'un sous-marin.
L' amiral Cunningham disposait des cuirassés Warspite, Malaya, Ramillies,Royal Sovereign et du porte-avions Eagle, de 5 croiseurs, et de 5 sous-marins, en outre il était chez lui dans sa base, il disposait donc d'une supériorité écrasante.
Godfroy reçu l'ordre de l'amirauté française d'appareiller au besoin en combattant. Cunningham s'y  opposa en raison des instructions formelles de l'amirauté britannique.

Godfroy n'a pas insisté, les deux amiraux avaient convenu d'attendre, lorsque la nouvelle de l'attaque de Mers el Kebir fut reçu par les français, tendant au plus haut point la situation.
Le 4 juillet au matin, les navires de la force X trouvèrent les pièces des batiments anglais braqués sur eux. La remarque en fut faite à Cunningham qui fit remettre les canons dans l'axe. Le sang froid des commandants français se mettant ostensiblement à procéder à l'entretien des navires sous les yeux des anglais détendit l'atmosphère. Les anglais firent savoir qu'ils ne feraient rien pour s'emparer par la force des batiments français; ceux- ci débarquaient leur mazout et entreposaient au consulat de France les obturateurs de canons et les pointes percutantes des torpilles.

Le 7 juillet un accord écrit est signé par les deux amiraux:
-Les navires seront maintenus dans leur état présent et ne seront pas sabordés.
-Aucune tentative ne sera faite par les britanniques pour s'en emparer.
-Débarquement d'une partie du personnel à rapatrier vers la France.  
-Le personnel restant n'entreprendra aucun acte hostile envers les britanniques.
-Prescriptions diverses concernant la vie matérielle des marins français à Alexandrie.
-Dans le cas ou des batiments de guerre français seraient pris et utilisés par les italiens ou les allemands l'accord serait rediscuté.
L'accord bien que déplaisant à la fois à l'amiral Darlan et à Churchill fut scrupuleusement observé jusqu'en 1943.
Toutefois l'amiral Godfroy dut faire face pendant cette longue période à pas mal de désertions.
Il faut citer notamment parmi l'équipage du Duquesne qui quitta l'amiral français pour rejoindre les Forces Navales Françaises Libres,le capitaine de frégate Auboyneau qui deviendra amiral, et le lieutenant de vaisseau Honoré d'Estienne d'Orves mort en martyr de la Résistance.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez   Sam 27 Mai 2017, 19:29

bonsoir Alain
je n'ai évidemment pas oublié votre intervention à ce sujet.
si j'ai cité ces trois hommes, c'est parce ce que, tous trois, avaient le sens de l'honneur.
Somervlle, "l'exécuteur" de Mers el Kebir, a écrit à sa femme qu'il n'avait pas mis trop d'énergie à poursuivre les Français.
quand on connait le sens de l'euphémisme qu'ont les Britanniques…
North, malgré les ordres formels de wc, a laissé des navires français franchir le détroit de Gibraltar.
ce qui lui a valu la haine tenace du politicard.
quand à ABC, il a eu la chance de se trouver face à Godfroy, qui n'était pas un abruti borné comme gensoul.
comme vous le dites: un Gentlemen' agreement.
ce qui ne pouvait plaire à wc; lui, n'avait rien d'un gentleman.
enfin, je sais que ces trois amiraux répugnaient à tirer sur leur ex-allié.
certains sujets de Sa Gracieuse Majesté ne sont pas aussi perfides qu'on pourrait le craindre.
ces trois là méritent le respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DraniBrut
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 495
Age : 45
Ville : Dunkerque
Emploi : Chauffagiste
Date d'inscription : 04/01/2013

MessageSujet: Re: NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez   Sam 27 Mai 2017, 19:50

warburton a écrit:
bonsoir Alain
je n'ai évidemment pas oublié votre intervention à ce sujet.
si j'ai cité ces trois hommes, c'est parce ce que, tous trois, avaient le sens de l'honneur.
Somervlle, "l'exécuteur" de Mers el Kebir, a écrit à sa femme qu'il n'avait pas mis trop d'énergie à poursuivre les Français.
quand on connait le sens de l'euphémisme qu'ont les Britanniques…
North, malgré les ordres formels de wc, a laissé des navires français franchir le détroit de Gibraltar.
ce qui lui a valu la haine tenace du politicard.
quand à ABC, il a eu la chance de se trouver face à Godfroy, qui n'était pas un abruti borné comme gensoul.
comme vous le dites: un Gentlemen' agreement.
ce qui ne pouvait plaire à wc; lui, n'avait rien d'un gentleman.
enfin, je sais que ces trois amiraux répugnaient à tirer sur leur ex-allié.
certains sujets de Sa Gracieuse Majesté ne sont pas aussi perfides qu'on pourrait le craindre.
ces trois là méritent le respect.
Voilà un jugement pour le moins péremptoire et qui ne reflète pas vraiment (ni objectivement) la réalité historique.

(Désolé pour cette intrusion dans un dialogue qui se voulait sans doute "privé" et bilatéral).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GABELOU44
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 76
Age : 65
Ville : NANTES
Emploi : Officier des douanes en retraite
Date d'inscription : 17/10/2016

MessageSujet: Re: NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez   Sam 27 Mai 2017, 19:58

Connaitre son ignorance est la meilleure part de la connaissance (Lao Tseu) alors je reconnais mon ignorance des faits que vous relatez ci dessus; merci messieurs de m'instruire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez   Sam 27 Mai 2017, 20:07

bonsoir
mots soulignés:
"bonsoir Alain".
j'aurais pas dû ? mes parents m'ont appris la politesse.
"votre intervention":
quand quelqu'un écrit quelque chose d'intelligent, force m'est de le reconnaitre.
je ne suis pas convaincu qu'il suffise de contredire pour paraitre intelligent.
jugement péremptoire ? certes; je ne puis le nier.
là, c'est Moi contre les légendes médiatiques.
qu'est-ce qu'un "grand homme", sinon un produit vendu comme une lessive ? (et qui ne vaut guère mieux).
si cela vous suffit… libre à vous.
seriez-vous "fleur bleue" ? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15477
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez   Sam 27 Mai 2017, 21:00

DraniBrut a écrit:
warburton a écrit:
bonsoir Alain
je n'ai évidemment pas oublié votre intervention à ce sujet.
si j'ai cité ces trois hommes, c'est parce ce que, tous trois, avaient le sens de l'honneur.
Somervlle, "l'exécuteur" de Mers el Kebir, a écrit à sa femme qu'il n'avait pas mis trop d'énergie à poursuivre les Français.
quand on connait le sens de l'euphémisme qu'ont les Britanniques…
North, malgré les ordres formels de wc, a laissé des navires français franchir le détroit de Gibraltar.
ce qui lui a valu la haine tenace du politicard.
quand à ABC, il a eu la chance de se trouver face à Godfroy, qui n'était pas un abruti borné comme gensoul.
comme vous le dites: un Gentlemen' agreement.
ce qui ne pouvait plaire à wc; lui, n'avait rien d'un gentleman.
enfin, je sais que ces trois amiraux répugnaient à tirer sur leur ex-allié.
certains sujets de Sa Gracieuse Majesté ne sont pas aussi perfides qu'on pourrait le craindre.
ces trois là méritent le respect.
Voilà un jugement pour le moins péremptoire et qui ne reflète pas vraiment (ni objectivement) la réalité historique.

(Désolé pour cette intrusion dans un dialogue qui se voulait sans doute "privé" et bilatéral).

Ce dialogue n'a rien de privé ni de bilatéral, toute intervention est la bienvenue, chacun est en droit de donner son avis, par contre je ne vois pas en quoi ce dialogue ne reflète pas la réalité historique, d'autant que personne n'est dépositaire de la Vérité chacun jugeant les événements avec ses connaissances et la sensibilité qui lui est propre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez   Dim 28 Mai 2017, 01:04

bonjour
je ne suis pas nécessairement d'accord avec tous les membres du forum; mais, quoi qu'il en soit, je respecte toujours (ou presque), l'opinion des autres. pourvu qu'elle soit argumentée, et surtout documentée.
je ne connais rien (ou très peu de choses), de certains sujets. j'évite donc de m'en mêler.
pour d'autres - en revanche - je ne suis pas trop nul; le Jutland, par exemple.
quoi qu'il en soit, l'avis de gens intéressants ne me laisse jamais indifférent, et me donne toujours à réfléchir.
il m'arrive d'être sur de moi, mais je ne prétends pas détenir la Vérité.
les téléspectateurs ont, seuls, ce privilège… Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DraniBrut
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 495
Age : 45
Ville : Dunkerque
Emploi : Chauffagiste
Date d'inscription : 04/01/2013

MessageSujet: Re: NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez   Dim 28 Mai 2017, 09:53

Citation :
Ce dialogue n'a rien de privé ni de bilatéral, toute intervention est la bienvenue, chacun est en droit de donner son avis, par contre je ne vois pas en quoi ce dialogue ne reflète pas la réalité historique, d'autant que personne n'est dépositaire de la Vérité chacun jugeant les événements avec ses connaissances et la sensibilité qui lui est propre.
Citation :
je ne suis pas nécessairement d'accord avec tous les membres du forum; mais, quoi qu'il en soit, je respecte toujours (ou presque), l'opinion des autres. pourvu qu'elle soit argumentée, et surtout documentée.
quoi qu'il en soit, l'avis de gens intéressants ne me laisse jamais indifférent, et me donne toujours à réfléchir.
il m'arrive d'être sur de moi, mais je ne prétends pas détenir la Vérité.
Tout compte fait j'ai eu tort de réagir ainsi : c'était tout autant péremptoire de ma part, et ne permettait donc pas d'animer le débat.
Et en plus c'était blessant pour les contributeurs, ce dont je suis navré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15477
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez   Dim 28 Mai 2017, 16:32

Ce qui n'est pas blessant, c'est de donner son avis, vous pouvez être en désaccord avec nous, c'est tout à fait légitime, à la condition d'argumenter Very Happy study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez   

Revenir en haut Aller en bas
 
NOS AMIS BRITANNIQUES : Kers El Kebir, Dakar, Diégo suarez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BANDEROLEE MC SUT DAKAR 12 09 2010
» Pour nos amis d'outre Quiévrain... et les autres...
» Petite questions entre amis!!!
» MOTO CLUB SUT DAKAR Banderolée du 13 septembre
» Au revoir, les amis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: