AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Marine Haïtienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Marine Haïtienne    Sam 08 Avr 2017, 14:31

Voici une petite marine ancienne puisque Haiti indépendant depuis 1804, possède une petite marine depuis le milieu du XIX ém siècle; ses navires portent pour la plupart des noms à consonance française hauts en couleur qui évoquent sa guerre d'indépendance et les personnages qui y ont contribué.

Pour débuter voici la canonnière Crête à Pierrot.


La canonnière haitienne La Crête à Pierrot

La Crête à Pierrot a été construite en acier dans le chantier Earle à Hull en Grande Bretagne en 1895; d'un déplacement de 950 tonnes; d'une vitesse de 16 noeuds; armée de 1 x 165 mm; 1 x 120 mm; 4 x 100 mm; elle a été détruite par son équipage le 7 septembre 1902 pour ne pas tomber aux mains des allemands.


La Crête à Pierrot à la veille de se faire sauter le 6 septembre 1902

La fin de la Crête à Pierrot
Selon le tome II de « l'Encyclopédie Biographique d'Haïti », l'Allemagne, s'étant engagée dans une lutte pour le pouvoir haïtien en 1902, soutenait un camp politique tandis que l'amiral Killick en soutenait un autre. Après la chute du président Tirésias Simon Sam, il y eut une lutte politique entre le général Nord Alexis et le démocrate Anténor Firmin pour la prise du pouvoir à Port-au-Prince.» «L'amiral Killick, commandait le navire de guerre haïtien « La Crête-à-Pierrot ». Appuyant Firmin, il confisqua un navire allemand transportant des armes et des munitions destinées au gouvernement provisoire du général haïtien Alexis. Un navire de guerre allemand, le « SMS Panther», reçut l'ordre de saisir « La Crête-à-Pierrot ». « Une fois que les marins haïtiens étaient hors de danger, l'amiral Killick et le Dr Coles, qui lui non plus ne voulait pas quitter le navire, s'enveloppèrent du drapeau haïtien, et l'amiral fit sauter « La Crête-à-Pierrot » en mettant le feu aux munitions. Les marins allemands ne pouvaient pas croire à cet acte héroïque. En faisant sauter son bateau, Killick a non seulement empêché la saisie d'un navire haïtien par les Allemands, mais il a pu détruire les munitions allemandes qu'il avait saisies. Il faillit aussi faire sauter le « SMS Panther », selon un membre de l'équipage allemand.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10228
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: SMS Panther   Sam 08 Avr 2017, 14:53

Citation :
[…] la canonnière Crête-à-Pierrot. La canonnière haïtienne la Crête-à-Pierrot […] La fin de la Crête-à-Pierrot […] Un navire de guerre allemand, le SMS « Panther », reçut l'ordre de saisir la « Crête-à-Pierrot ». […] Il faillit aussi faire sauter le SMS « Panther », selon un membre de l'équipage allemand.»
Lequel Panther n'est autre que la fameuse canonnière, protagoniste de l'affaire d'Agadir en 1911.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Marine Haïtienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» marine haïtienne (si, si !)
» SPACE MARINE 1500pts
» Essai - Ulysse Nardin Marine Diver
» [vente] Flottes BFG, ork, impériale/space marine
» [vente] Man O'War et Epic Space Marine (le retour)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: