AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Lun 27 Juin 2016, 16:09

L'école navale


Instituée en 1830, l'École navale, fut d'abord embarquée à bord de vaisseaux déclassés, ancrés (ou mouillés sur coffre) dans la rade abri de Brest. Le premier vaisseau sur lequel elle fut installée se nommait l'Orion .


L'Orion, premier vaisseau de l'école navale  

L'Orion fut remplacé en 1840 par le Commerce de Paris, ancien vaisseau en bois à trois-ponts et qui datait de 1808. Le Commerce de Paris ayant un nom inapproprié pour une École navale, on le rebaptisa Borda (du nom de Jean-Charles de Borda, célèbre savant français et ingénieur du génie maritime du XVIIIe siècle).


Le Borda ex Commerce de Paris, a l'origine un trois ponts, la batterie supérieure a été rasée lors de la transformation en navire -école.  


Ce nom perdura ensuite puisque ses deux successeurs immédiats conservèrent la tradition des Borda.
En 1863, on transféra l'École sur le Valmy (devenant Borda deuxième du nom).


Le Borda ex Valmy

puis en 1890 on transféra l'école sur L'Intrépide (devenant Borda, troisième du nom).


Le dernier Borda ex vaisseau l'Intrépide


Dernière édition par NIALA le Jeu 30 Juin 2016, 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Lun 27 Juin 2016, 16:12


La fin du dernier Borda en 1914 avant démolition à Cherbourg

Pour compléter l'école navale:

Le croiseur de troisième classe D'Estrées a été annexe de l'école navale de 1912 à 1914  



Le croiseur D'Estrées en 1913


Dernière édition par NIALA le Lun 04 Juil 2016, 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Lun 27 Juin 2016, 16:49

Dès 1810, la formation à la navigation est complétée en parallèle par une formation théorique et pratique et des sorties d’instruction en mer, appelées « corvettes », terme qui a subsisté jusqu’à nos jours, durant lesquelles l’accent est mis sur la manœuvre et la navigation. Parmi les navires annexes figurent Le Sylphe, Le Bougainville, etc.


Le Sylphe



Le Bougainville
Le Bougainville construit en 1878 est l'ex aviso-transport Allier qui a pris en 1889 le nom de Bougainville lorsqu'il a été rattaché à l'école navale, rayé en 1912, il n'a été démoli qu'en 1920
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Lun 27 Juin 2016, 17:37

L'école d'application des enseignes de vaisseau


Très rapidement, les limites d’un tel fonctionnement se font sentir et une ordonnance du 10 octobre 1864 crée, il y a 150 ans, l’École d’application des enseignes de vaisseau qui prolonge l’École navale. L’objectif est d’éviter aux enseignes une immersion trop brutale dans la réalité, mais aussi leur permettre de parfaire leurs connaissances, d’asseoir la légitimité de leur autorité et de passer du savoir-faire au savoir-être. Pour cela une formation plus poussée est assurée pour les élèves officiers à l’issue de leur séjour à l’école, en effectuant un voyage de circumnavigation (voyage maritime autour d’un continent ou de la Terre) de dix mois, ramené progressivement à cinq mois par la suite.


Le Jean Bart vaisseau mixte construit en 1853, est le premier navire affecté à l'école d'application des enseignes de vaisseau de 1864 à 1868.


Dernière édition par NIALA le Jeu 30 Juin 2016, 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Lun 27 Juin 2016, 18:23

Apres la guerre de 1870 qui a interrompu les campagnes de l'école d'application la frégate La Renommée convertie en 1868 en transport à vapeur reprend les la suite du Jean- Bart de 1873 à 1875.


La Renommée reprend l'école d'application de 1873 à 1875
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Lun 27 Juin 2016, 21:10

En 1876 la frégate mixte La Flore prend la suite de La Renommée comme école d'application jusqu'en 1882.


La frégate mixte La Flore école d'application de 1876 à 1882.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Lun 27 Juin 2016, 21:31

Apres une interruption de deux ans, le croiseur Iphigénie de la classe Naiade va devenir croiseur école des aspirants de 1884 à 1900; enfin une affectation dans la durée.



Le croiseur école des aspirants Iphigénie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Mar 28 Juin 2016, 12:00

L'Iphigénie est rayée en 1900 et part à Landevennec, le navire qui prend la relève le Duguay-Trouin a une longue histoire:
Il s'agit du transport à voiles Tonkin; un des huit grands transports de la classe Annamite lancé en 1878, il a été affecté jusqu'en 1884 comme transport vers l'Indochine; en 1900 il est aménagé en navire-école pour remplacer l'Iphigénie il prend le nom de Duguay-Trouin; le Duguay-Trouin ex Tonkin est affecté à l'école d'application de 1900 à 1912; sa carrière est loin d’être terminée; de 1912 à la Première guerre mondiale il remplace le dernier Borda à l'école navale(voir plus haut); de 1914 à 1920 il est aménagé en navire-hôpital;de 1922 à 1927 il est annexe de l'école des mécaniciens à Toulon et prend le nom de Moselle; le nom de Duguay-Trouin étant donné au premier croiseur du programme de 1922;  à partir de 1931 la Moselle n'est plus qu'un ponton, elle est démolie en 1937.


Le Duguay-Trouin ex Tonkin école d'application de 1900 à 1912
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Mar 28 Juin 2016, 17:18

Apres de Duguay- Trouin on aborde l'époque des trois Jeanne d'Arc :1912/1928; 1931/1964 et 1964/2010.  

Les trois croiseurs école ont porté le nom de Jeanne d'Arc pendant 100 ans; il y a continuation dans la fonction de navire école à tel point que "La Jeanne" est devenu synonyme d'école d'application des enseignes de vaisseau.

Le croiseur-cuirassé Jeanne d'Arc

L'ingénieur du génie maritime Emile Bertin propose de construire un grand croiseur cuirassé, devant donner 23 nœuds; pour donner une telle vitesse, il faut monter à bord 48 chaudières, et trois machines donnant 29 000 cv; pour installer une aussi encombrante machinerie, il est nécessaire d’accroître considérablement les dimensions du bâtiment qui dépasse 11 000 tonnes; la longueur passe à 145 mètres. Le navire se signale aussi par sa silhouette caractéristique avec ses 6 cheminées, en deux groupes de trois.

La Jeanne d'Arc est mis sur cale le 24 octobre 1896, à Toulon, lancée le 8 septembre 1899, elle entre en service en 1903; toutefois elle est loin d’être une réussite, en dépit de ses énormes machines, elle dépasse pas 21,8 nœuds; son armement est trop faible pour sa taille, et elle a de piètres qualités manœuvrières.


La Jeanne d'Arc avant la Première guerre mondiale


En définitive,ce navire trouvant difficilement son utilité au sein de la Marine nationale, il est décidé de l'utiliser comme navire école d'application, il prend alors en 1912,  la suite du Duguay Touin; il est école d'application de 1912 à 1914 et de 1919 à 1928; il est utilisé pendant la guerre en Méditerranée orientale.


La Jeanne d'Arc en 1921

En 1928 la Jeanne d'Arc est désarmée, elle prend alors le nom de Jeanne d'Arc II, le nom de Jeanne d'Arc venant d’être attribué au nouveau croiseur école en construction.
La Jeanne d'Arc II désarmée à Landevennec, est rayée et condamnée le 15 février 1933; le 7 juillet 1934, elle est vendue à Brest;le 11 août 1934, le vieux croiseur est remorqué de Brest à Toulon par le remorqueur Abeille 22 et démoli à La Seyne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Mar 28 Juin 2016, 19:25

Je vous ai dit ci dessus qu'il y avait continuité entre les trois Jeanne d'Arc; ce n'est pas tout à fait vrai; en effet le croiseur spécialement destiné à remplacer le croiseur-cuirassé Jeanne d'Arc est commandé avec la tranche navale 1927, il est mis sur cale en 1928 mais il ne rentrera en service qu'en septembre 1931; or nous avons vu que le vieux croiseur-cuirassé usé a été désarmé dès 1928; en conséquence pour assurer la jonction on décide de transformer en 1927 le croiseur-cuirassé Edgar Quinet plus récent, il date de 1910, pour assurer les campagnes 1929 et 1930; on lui retire des chaudières et deux de ses six cheminées pour faire de la place, on agrandi la passerelle.


L'Edgar Quinet en 1928, aménagé en navire-école il a perdu deux de ses six cheminées.

Mais comble de malchance la seconde campagne de l'Edgar Quinet se terminera prématurément le 4 janvier 1930, échoué au Cap Blanc en Algérie, tout le monde est évacué sans perte, mais le navire se brise 5 jours plus tard, et est irrécupérable.


L'épave de l'Edgar Quinet brisée en deux, la partie arrière a disparu sous l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Mar 28 Juin 2016, 21:06

La perte de l'Edgar Quinet, crée un nouveau problème pour l'école d'application, plus de navire aménagé disponible pour la campagne 1930/1931; le nouveau croiseur n'est toujours pas prêt, on va donc faire feu de tout bois, on va répartir les élèves officiers de la promotion sur les trois croiseurs lourds Duquesne, Tourville et Suffren à peine entrés en service  qui vont faire office de navires écoles d'octobre 1930 à juillet 1931.


Le croiseur lourd Duquesne en 1930 alors qu'il fait pendant quelques mois office de navire école par intérim avec les Tourville et Suffren.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Mer 29 Juin 2016, 16:20

Le croiseur léger JEANNE D'ARC,navires école d'application.1931/1964

Un croiseur spécialement conçu comme navire école, mais susceptible en temps de guerre de remplir les missions dévolues à un croiseur léger est inscrit au programme naval de l'année 1926, il est destiné à remplacer le vieux croiseur cuirassé à bout de bord; d'abord nommé E1; M.Raymond Poincaré, Président du Conseil, a demandé que le nom de   Jeanne d'Arc soit donné au nouveau croiseur école. Il est mis sur cale le 31 août 1928, au chantier de Saint Nazaire -Penhoet; lancé le 14 février 1930; armé pour essais le 15 décembre 1930, et admis au service actif le 6 octobre 1931.


La Jeanne d'Arc en 1931 à son entrée en service

La Jeanne d'Arc est école d'application de 1931 à 1939 et de 1946 à 1964.


La Jeanne d'Arc le 23 mars 1932 à Toulon, remarquez les deux hydravions derrière la seconde cheminée, la Jeanne n'a pas de catapulte, elle met ses hydravions à l'eau avec le mat de charge arrière.

La Jeanne d'Arc effectue 8 campagnes de 1931 à 1939.


La Jeanne d'Arc en 1938, détails du poste des hydravions et des passavants

Pendant la guerre elle reprend ses missions de croiseur:
Le 21 mai 1940, elle appareille en compagnie du croiseur Emile Bertin pour des transports d'or de la Banque de France, le 16 juin elle appareille en compagnie du Béarn pour Brest, mais est détournée sur Casablanca, et finalement sur Fort de France, ou elle se trouve immobilisée par l'armistice franco-allemand, en compagnie du Béarn et de l'Emile Bertin, jusqu'en juillet 1943.
le 1er septembre 1943, elle fait route vers Casablanca, puis Alger, ou sa DCA est renforcée, elle est placée à couple du navire atelier américain Vulcan; en deux jours, les installations aviation, la DCA d'origine, sont débarqués et remplacés par une DCA moderne de 6 x 40 mm Bofors, et 20 x 20 mm Oerlikon. Le 19 septembre 1943, les travaux a peine achevés, la Jeanne appareille pour Ajaccio avec 1 200 hommes de troupes, et 110 tonnes de matériel; jusqu'au 15 novembre 1943, elle effectue des mission de transport de troupes, et de matériel sur la Corse, participant activement à la libération de l'ile .Du 16 au 27 mai 1944, elle est en réparations sur dock, le mat arrière est supprimé, la DCA est encore renforcée; puis elle reprend ses missions de transport de troupes;elle est affectée à la Flank Force, et effectue des missions de bombardement sur la cote ligure en 1944/1945.


La Jeanne d'Arc en 1945, le renforcement de la DCA a nécessité le débarquement du mat arrière et des installations aéro.

Elle reprend après la guerre son rôle de croiseur école et effectue 18 campagnes de 1946 à 1964.
A partir de 1952, un aviso colonial, ou un aviso escorteur, participe à la campagne de la Jeanne
Le 16 juillet 1964, la Jeanne d'Arc est rayée;elle est condamnée le 25 mars 1965, et vendue le 6 janvier 1966 à la démolition.


Une photo que j'aime beaucoup par sa force symbolique; le passage de témoin entre la vieille Jeanne d'Arc qui rentre le 23 mars 1964 de son ultime campagne; celle qui est appelée à la remplacer et qui porte encore le nom provisoire de La Résolue est venue au devant d'elle pour lui rendre hommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11733
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Mer 29 Juin 2016, 16:35

bonjour
c'était celle-là, ma préférée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Mer 29 Juin 2016, 17:02

En souvenir de la "Jeanne" Les trois glorieuses lien:

www.netmarine.net/bat/croiseur/jeannedarc/3glorieuses/3glorieuses.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Jeu 30 Juin 2016, 11:51

Le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc

Un croiseur porte hélicoptères spécialement conçu comme croiseur école destiné à remplacer le croiseur école Jeanne d'Arc est inscrit au programme naval de 1957; d'abord nommé La Résolue, il ne prendra le nom de Jeanne d'Arc qu' à son entrée en service, la précédente Jeanne d'Arc ayant été rayée. Il est mis sur cale à Brest en juillet 1960, lancé le 30 septembre 1961, entreprend ses essais en juillet 1963, et entre en service le 30 juin 1964.


La Résolue en 1963 lors de ses essais, remarquez la cheminée basse qu'elle avait à l'origine

Il a 2 fonctions prévues; croiseur école en temps de paix, il embarque alors 4 hélicoptères lourds
croiseur porte hélicoptères ASM, ou d'assaut, transport de troupes en temps de guerre.
Plate forme d'appontage de 62 m x 21 m; ascenseur de 15,50 x 6,50 m, d'une capacité de 12 tonnes; hangar de 36 m x18 m pour 8 hélicoptères en temps de guerre, en récupérant une partie (24 x 18 m) des locaux affectés au logement et à l'instruction des élèves; une grue de 12 tonnes à 12 m; ateliers pour l'entretien des hélicoptères; bloc passerelle avec PC pont d'envol, central informations, PC combiné pour opérations amphibies.


La Jeanne d'Arc ex La Résolue en 1964 à son entrée en service, la cheminée a été surélevée



La Jeanne d'Arc en 1999, depuis 1976 l'armement a été complété par 6 lance missiles exocet MM38 à l'avant



La Jeanne d'Arc en mars 2010, depuis 2000 les 2 canons de 100 mm arrières ont été supprimés  
 

Ecole d'application de 1964 à 2010.
La Jeanne d'Arc qui n'a pas eu comme ses prédécesseurs à subir des interruptions pour cause de guerre, a effectuée 45 campagnes durant sa longue existence. Elle est rentrée de sa dernière campagne le 27 mai 2010 à Brest;  a cette occasion, elle s'est payée le luxe d'une dernière pointe de vitesse à 30,9  nœuds au GPS; elle a été retirée du service le 7 juin 2010, et rayée le 2 novembre 2010.


Pour finir en beauté la Jeanne d'Arc donnant plus de 30 noeuds le 27 mai 2010 avant son retrait


Après 2010: missions "Jeanne d'Arc"
La Jeanne d'Arc n'aura pas de successeur, il a été décidé par mesure d'économie de ne plus construire de navire spécialisé; les campagnes de l'école d'application sont effectuées désormais à bord d'un bâtiment de projection et de commandement (BPC), elles portent le nom de missions "Jeanne d'Arc" pour perpétuer le nom, lors de ces missions une installation modulable est  positionnée dans le hangar du BPC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Jeu 30 Juin 2016, 23:32

L'école des mousses ,des apprentis à compter de 1916

Le premier bateau école des mousses est le brick Lyonnaise en 1835, suivi de la corvette La Moselle renommée l'Abondance de 1835 à 1850, la frégate Thétis de 1850 à 1861, le vaisseau l'Inflexible de 1861 à 1876, le vaisseau Ajax renommé Austerlitz .

Les quatre Bretagne

La Bretagne ex le Terrible


La Bretagne vaisseau lancé en 1855 devient école des mousses de 1866 à 1880, il sera démoli en 1881 sous le nom de Ville de Bordeaux


La Bretagne ex Ville de Bordeaux lancé en 1860;reprend le nom de La Bretagne en 1880 en devenant école des mousses jusqu'en 1894


La Bretagne ex le Fontenoy lancé en 1858; reprend le nom de la Bretagne en 1894 en devenant école des mousses jusqu'en 1910; il reprend son nom de Fontenoy et est démoli en 1911


La Bretagne IV ex transport à voiles Mytho de la classe Annamite lancé en 1879 devient école des mousses en 1910; en 1912 il prend le nom d'Armorique il restera école des mousses jusqu'en 1940, il sera utilisé comme caserne par les allemands et coulé à Landevennec en 1944.


Dernière édition par NIALA le Ven 01 Juil 2016, 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Ven 01 Juil 2016, 08:49

Le Magellan
Le Magellan faisait partie d'une série de trois transports à voiles vers la Nouvelle Calédonie, deux ont été terminés le Magellan et le Calédonien lancés en 1884 à partir de 1892 ils ont tous les deux été utilisés comme navire écoles.


Le Magellan est annexe de l'école des mousses de 1908 à 1923; de 1933 à 1936 il est ponton au centre des sous-marins; il est démoli en 1937.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Ven 01 Juil 2016, 12:20

Le Montcalm/Tremintin

Le croiseur-cuirassé Montcalm et un des trois de la classe Gueydon, le Gueydon et le Montcalm finiront leur carrière comme navire écoles, le troisième le Dupetit-Thouars est torpillé et coulé le 7 août 1918 par l'U62.  


Le Montcalm en 1931 à couple de l'Armorique pour le centenaire de l'école des mousses.
Le Montcalm est affecté à l'école des mousses de 1925 à 1940; le 26 septembre 1934 le Montcalm prend le nom de Tremintin  pour laisser son nom au futur croiseur mis sur cale cet année là; le Tremintin ex Montcalm sera trouvé par les allemands à leur arrivée à Brest en juin 1940, abandonné et sans entretien, il fini par couler en 1942 dans la rade de Brest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Ven 01 Juil 2016, 14:18

Le Nisus

Le brick Nisus lancé en 1850 est annexe de l'école des mousses à Brest de 1875 à 1915


Le brick Nisus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Ven 01 Juil 2016, 14:44

Le vieux cuirassé désarmé Océan ex Jean- Bart


L'Océan ex Jean Bart à Saint Mandrier en 1942

Le cuirassé Jean Bart de la classe Courbet est désarmé en 1937 et prend le nom de l'Océan pour laisser son nom au nouveau cuirassé mis sur cale; il sert de caserne au profit des écoles à Toulon, d'abord à l'Angle Robert puis à Saint Mandrier ou il sert d'école des apprentis de 1940 à 1942; il est trouvé intact par les allemands après le sabordage du 27 novembre 1942; il est ramené aux appontements de Milhaud ou il est endommagé par les bombardements du 7 mars 1944, il coule le 15 mars 1944, il est renfloué en octobre 1945 pour démolition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Sam 02 Juil 2016, 15:36

Les navires écoles des spécialités

Il n'est pas question de les citer tous, ce serait difficile vu que certains sont affectés peu de temps à une spécialité, je ne vais donc citer que les plus connus, dans l'ordre chronologique de leur affectation.


La Couronne construite comme frégate cuirassée du type Gloire, entre en service en 1862; de 1881 à 1885 elle est totalement transformée suppression de la cuirasse, mature complète de vaisseau, nouvelles machines pour l'affecter à l'école de canonnage ou elle reste jusqu'en 1908, désarmée elle est utilisée jusqu'en 1931 comme caserne de l'atelier central de la flotte à Toulon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Sam 02 Juil 2016, 16:28

L'aviso Elan; école de pilotage


L'aviso Elan est construit au Havre en 1878, est affecté à l'école de pilotage de 1886 à 1907, remplacé par le Chamois à l'école de pilotage en 1908, il est désarmé et condamné en 1910.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Sam 02 Juil 2016, 17:17

L'Yonne; école(ou caserne) des fusiliers marins à Lorient  


L'Yonne est à l'origine un transport-écurie du type Isère construit à Cherbourg lancé en 1855, utilisé en 1867 pour rapatrier les troupes du Mexique, rayé en 1885 il est aménagé comme ponton caserne des fusiliers-marins de Lorient, vendu en 1914 il est démoli en 1921.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Sam 02 Juil 2016, 17:46

La Melpomène; école des gabiers


La frégate Melpomène est lancée à Rochefort en 1887, construite comme école des gabiers, il s'agit de la dernière frégate traditionnelle construite en France; rayée en 1914 elle aurait survécu comme ponton parait 'il jusqu'en 1943!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15751
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    Sam 02 Juil 2016, 21:15

La Clorinde frégate; navire école des apprentis fusiliers


La frégate mixte Clorinde est lancée à Cherbourg en 1845; après une longue carrière elle est désarmée en 1888, et devient  navire école des apprentis fusiliers à Lorient de 1888 à 1911; en 1911 elle est renommée Tibre est n'est plus qu'un ponton; en 1921 le Tibre ex Clorinde est vendu à la démolition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les navires écoles français du XIX é à nos jours en photos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cuirassés français - projets fictifs
» Photos Satellitte des navires US
» Les nouvelles Ford Ranger de l'armée Française sont arrivées
» Bollywood aujourd'hui
» uniforme tankiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: