AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Parler de son expérience avec la mer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jolan
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 1
Age : 21
Ville : lille
Emploi : étudiant
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Parler de son expérience avec la mer   Lun 11 Avr 2016, 22:13

Bonjour à tous !

Je me présente brièvement, je m'appelle Jolan, j'ai 19 ans et je suis étudiant en art plastique à Lille. Dans le cadre d'un projet sur la vie en pleine mer, je souhaite rencontrer des personnes qui naviguent ou qui ont navigué, en tant que marin, pêcheur ou navigateur solitaire, prêts à partager leurs expériences et un peu de leur temps.

Pour en dire un peu plus sur ce travail et sur mes motivations, il s'inscrit  dans le cadre d'une matière qui se nomme "Autre projet personnel". Elle s'inscrit elle même dans la catégorie des matière orientées vers un métier - en tout cas une perspective professionnelle - et donc "Autre projet professionnel" c'est pour ceux qui ne sont pas concernés ou pas convaincus par ces fameuses perspectives professionnelles.
En effet je ne souhaite pas devenir prof,responsable d'exposition ou pire: galeriste. Une de mes perspective d'avenir c'est partir sur un bateau.
Problème, je suis né dans le 93, et de là bas on ne voit pas la mer. Je me souviens  vaguement avoir pris un bateau pour aller à St-Malo quand j'étais très jeune.

Ce qui me plait avant tout avec la mer c'est l'immensité, et voir l'immensité depuis la plage c'est bien, mais y être, c'est l'inconnu.

Alors voilà, le but c'est donc de découvrir et d'apprendre auprès des plus concernés. Si vous êtes intéressé de me rencontrer, envoyer moi un MP ou mieux pour prévoir une rencontre, un coup de fil ou un skype, y a pas de limite mais l'idéal c'est quand même de rencontrer quelqu'un.
Par contre, j'habite à Lille, j'aime bien prendre le train mais je n'aurais pas les moyens d'aller rencontre quelqu'un trop au sud.

Voilà, l'essentiel est là

Bonne continuation

La bise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Parler de son expérience avec la mer   Lun 11 Avr 2016, 22:56

Jolan a écrit:
Bonjour à tous ! […] je m'appelle Jolan, j'ai 19 ans et je suis étudiant en art plastique à Lille. Dans le cadre d'un projet sur la vie en pleine mer, je souhaite rencontrer des personnes qui naviguent ou qui ont navigué, en tant que marin, pêcheur ou navigateur solitaire, prêts à partager leurs expériences et un peu de leur temps.[…]
Problème, je suis né dans le 93, et de là bas on ne voit pas la mer. Je me souviens  vaguement avoir pris un bateau pour aller à St-Malo quand j'étais très jeune.

Ce qui me plait avant tout avec la mer c'est l'immensité, et voir l'immensité depuis la plage c'est bien, mais y être, c'est l'inconnu.

Alors voilà, le but c'est donc de découvrir et d'apprendre auprès des plus concernés. Si vous êtes intéressé de me rencontrer, envoyez-moi un MP ou mieux pour prévoir une rencontre, un coup de fil ou un skype, y a pas de limite mais l'idéal c'est quand même de rencontrer quelqu'un.
Par contre, j'habite à Lille, j'aime bien prendre le train mais je n'aurais pas les moyens d'aller rencontre quelqu'un trop au sud. […] La bise


… à vous, Jolan ! cheers
D'être "né dans le 93" ne devrait pas constituer un problème insurmontable : l'essentiel, c'est de donner vie à sa passion.
Et cette passion est largement partagée sur le présent forum.
Et pas seulement par les habitants du Sud.
Bonne recherche et bon partage ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1805
Age : 48
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Parler de son expérience avec la mer   Mar 12 Avr 2016, 08:50

bien venue

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alouette
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 51
Ville : Clermont Ferrand
Emploi : aide soignante
Date d'inscription : 29/06/2017

MessageSujet: Jolan, Lui est parti d'auvergne    Jeu 09 Nov 2017, 13:04


Il avait moins de 19 ans, habitait à la campagne à l'époque ou la télé couleur n'existait pas. Il est parti pour la Marine, matelot sur la mer les flots et des rivages enchanteurs : Tahiti, les Marquises, Pitcairn l'île des révoltés du Bounty, l' Australie la Calédonie, L'Indonésie et j'en passe.

https://www.edilivre.com/j-te-raconte-pas-23235c8cf3.html/

J'ai lu, et apprécié. Sur son bateau, il y avait des ch'tis, des gars de Montereau, la Roche Migenne alors le 93 c'est possible.

Bon vent jeune homme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2547
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Parler de son expérience avec la mer   Jeu 09 Nov 2017, 15:15

Bonjour,
C'est bien français, ce supposé "cloisonnement" population littorale, population terrienne!  Je soupçonne notre vieille Inscription Maritime de ne pas y être étrangère! lol!

Si on se fonde sur la seule population de notre Marine Nationale, fort heureusement, elle ne se limite pas aux seuls représentants des départements ouverts sur la mer. Il en est, de même, de la "Marmar" (marine marchande).

Par contre, pour les courses en mer - rien à voir avec les corsaires! Wink -, il vaut mieux, effectivement,  avoir été initié à la navigation (à voile!) dès sa plus tendre enfance - les "navigateurs" suisses réputés en sont un exemple -.

Mais il ne faut pas tout mélanger... naviguer sur un bâtiment "zàvapeur" - Oui, je sais, çà ne fait pas très "D'jeuns" - n'a pas grand-chose à voir avec tirer des bords sur un voilier, hormis l'élément liquide qui leur est commun!

Cela dit, la mer, c'est très joli, vu du rivage, par beau temps...c'est mélancolique, mais avec un charme certain, quand il fait moche. Par contre, à bord, ce n'est plus la même chanson. J'ai le bol de faire partie des gusses qui ne souffrent, jamais du mal de mer, quelque soit l'état de la mer, sauf que, à moment, à voir tout le monde malade autour de soi, on finit par se sentir, soi-même, "nauséeux" - c'est pareil à bord d'un bateau de croisière sur le Nil, quand les touristes, après s'être jetés sur la salade de tomates et l'eau glacé, passent leur temps à courir aux "cagouinces"... çà finit par influencer le bien-portant! -. Travailler, malade, en mer...dur, dur! En principe, l'amarinage varie entre quelques heures et quelques jours; dépassé huit jours - c'est rare mais çà arrive -, il y a un réel problème d'accoutumance, car tout le monde n'a pas, nécessairement, le pied marin (problème d'oreille interne, souvent méconnu par l'intéressé, par exemple). Autre chose, la taille et le déplacement du bâtiment n'a rien à voir avec le "mal de mer"... un "bouchon" peut s'avérer confortable, alors que, même, le paquebot dernier cri, malgré tous ses systèmes de compensation, lui, peut en rincer quelques uns, suivant l'état de la mer... celà dit, lui restera, prudemment, au mouillage, pour le confort de ses passagers, si c'est un coup de chien sérieux. Les bâtiments de la "Royale", eux, ne sont pas conçus pour le confort de leurs équipages - çà, il ne faut jamais l'oublier! -.

"L'appel de la mer" a, certes, un petit côté "aventure" attirant et sympa, mais, dans la réalité, c'est un boulot comme un autre, avec de sérieuses contraintes!

Les cocus et les divorces y sont monnaie courante. Hormis épouser (ou vivre avec) une personne de sexe féminin ménopausée (et encore), après quelques semaines de mer sans revenir au port, il y a risque! ... Même si le fait d'aller, simplement, au charbon, entre 8H00 et 18H00, à dix bornes, est, souvent, amplement suffisant pour que l'un des membres du couple, voire les deux, porte des cornes ! lol!  

Quand il pleut, on est trempé, quand la mer est grosse, c'est encore pire - sauf que, de nos jours, on parvient à sécher son linge, rapidement -. Quand il fait froid, on se pèle! Quand il fait chaud, on dégouline et je ne parle, même pas, des gars de la "chaufferie" - désormais, équipée de diesels -; de nos jours, ils ont droit à des casques anti-bruit, il y a, pt'êt, une raison? Wink

Les escales - quand il y en a! - on s'emm...! Il n'y a pas carnaval à Rio ou à la Nouvelle-Orléans, tous les jours! Les troquets et les bars à p..., c'est amusant, au début, mais on se lasse très vite.

Ce que je viens de résumer brièvement n'est surement pas très sympa, mais c'est la réalité quotidienne. Donc, il faut aimer ce genre de vie et en accepter les contraintes. Amen. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5190
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Parler de son expérience avec la mer   Jeu 09 Nov 2017, 20:32

Citation :
J'ai le bol de faire partie des gusses qui ne souffrent, jamais du mal de mer
veinard ce n'est pas mon cas et j'ai connu des "amarinades" compliquées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2547
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Parler de son expérience avec la mer   Jeu 09 Nov 2017, 21:02

pascal a écrit:
Citation :
J'ai le bol de faire partie des gusses qui ne souffrent, jamais du mal de mer
veinard ce n'est pas mon cas et j'ai connu des "amarinades" compliquées

Par expérience, je me considère, effectivement, comme un chanceux. Je me revois, encore, quand j'étais gamin, dans la salle à manger d'un paquebot, par très gros temps, avec, à mes côtés, ma grand-mère, bourrée de Nautamine et nauséeuse à mort, lui disant... mais pourquoi, il n'y a personne ?...en dehors d'un malheureux serveur, malade comme ses copains, qui essayait de garder son équilibre, avec une assiette à la main! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJMM
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 52
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

MessageSujet: Re: Parler de son expérience avec la mer   Sam 11 Nov 2017, 14:35

Bonjour et bienvenue Jolan !

Pas de souci de mon côté non plus en mer à cause d'une déficience aux oreilles internes, donc d'équilibre, et, avec l'âge, de surdité.
Je ne pourrai pas te recevoir surtout que je dois aussi m'occuper de mon épouse, mais tu pourras trouver sur le site dédié aux bâtiments Forbin quelques bribes de la vie en mer, notamment sur les pages de l'Escorteur d'Escadre, c'est ici : http://www.eeforbin.fr/vie-a-bord.html et pages suivantes avec des photos et des vidéos...
Je n'ai pas connu la partie, disons collatérale, décrite par Loïc plus haut et n'en parlerai donc pas, mais il a aussi résumé notre vie à bord.

Si cela peut t'être utile, tant mieux ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eeforbin.fr
Starshiy
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3538
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : CONFIT AU CIEL
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Parler de son expérience avec la mer   Sam 11 Nov 2017, 17:20

Bonjour à tous
Pour ce qui est du mal de mer, je suis, par expérience, très méfiant vis à vis de ceux qui disent ne pas en souffrir. En fait, on a tous une sensibilité plus ou moins importante.
J'avais à bord un qui prétendait ne jamais en souffrir. Le hic, c'est que le jour où cela lui est tombé dessus, il ne valait plus rien au moment où on avait le plus besoin de lui.
Ceux qui y étaient plus sensibles avaient appris à se dominer et pouvaient assurer par expérience et volonté leur quart.
A+
PS: désolé, Loïc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2547
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Parler de son expérience avec la mer   Sam 11 Nov 2017, 18:30

Starshiy a écrit:
Bonjour à tous
Pour ce qui est du mal de mer, je suis, par expérience, très méfiant vis à vis de ceux qui disent ne pas en souffrir. En fait, on a tous une sensibilité plus ou moins importante.
J'avais à bord un qui prétendait ne jamais en souffrir. Le hic, c'est que le jour où cela lui est tombé dessus, il ne valait plus rien au moment où on avait le plus besoin de lui.
Ceux qui y étaient plus sensibles avaient appris à se dominer et pouvaient assurer par expérience et volonté leur quart.
A+
PS: désolé, Loïc !    

Tu n'as pas à être désolé, Alain, ce que tu viens d'exprimer n'est que la stricte vérité. Wink Il se trouve, juste, que ton serviteur, fait exceptionnel, quelque soit l'état de la mer ou le bâtiment, n'en souffre pas... sauf que c'est loin d'être agréable, pour autant! Du temps, où nos bâtiments n'étaient pas, tous, conçus "stade Zéro" et que les "poulaines" étaient à l'air libre et à la merci des paquets de mer... Dur..dur! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAGHAAR
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 70
Ville : ST POL SUR MER
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 11/07/2017

MessageSujet: Réponse à JELAN   Mar 14 Nov 2017, 11:33

Bonjour cher ami,
Je répond sur deux point.
Tu réside à LILLE.Ce n'est pas très loin de la mer (80 Km environ).Il a fallu que je sois en retraite pour m'installer
au bord de la mer.Bien sur j'ai navigué sur des gros (PRE,) et des petits (Patrouilleur AMI),je peux t'assurer que
ceux qui annoncent ne jamais être malade en mer sont des menteurs.J'ai supporté des mers calmes,mais aussi de
sérieux coups de tabac.A la machine,ce n'est pas toujours rose.Et cela suppose comment nous sommes disposé.

Bien cordialement Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJMM
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 52
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

MessageSujet: Re: Parler de son expérience avec la mer   Mar 14 Nov 2017, 18:26

SAGHAAR a écrit:
Je peux t'assurer que ceux qui annoncent ne jamais être malade en mer sont des menteurs.

Bonsoir,
Un des "menteurs" persiste et signe, c'est une raison physiologique qui m'empêche d'avoir le mal de mer (oreille interne défaillante), à contrario j'ai des vertiges sur terre et aucun équilibre... Je ne dis pas comment je me sentirai sur un canot tout temps dans la tempête ou sur un HLM flottant mais c'est un fait vérifié à la Base Sous Marine de Toulon. Après de nombreuses visites médicales comme volontaire sous marin, incapable de surcroît de résister à la pression, dans le fameux caisson ex-Kriegsmarine encore en service fin 1966 début 1967, puis déclaré inapte définitivement...
Je n'ai pas une carrière Marine longue, mais 2 grandes campagnes de 9 mois avec des coups de tabac énormes, m'ont permis de le vérifier avec des coups de roulis de 45° sur un T53 il y a 50 ans par les 3 caps les plus au sud, puis plus calme sur un croiseur de 10000 tonnes. Quelques exercices en Méditerranée et dans le Golfe de Gascogne, avec un autre T53 ont été sans effet sur mon état de santé.
Je ne dis pas ne pas avoir été impressionné (un euphémisme !!) lors de ces tempêtes à la chaufferie avec les disparitions de niveau, déclenchement de la TPM ou de TPA, mais tu connais bien ça. C'est sans doute aussi une meilleure position au niveau de la quille que sur les ailerons de passerelle pour moins ressentir les mouvement  de coque ?
Désolé d'avoir été un peu long, mais cela n'empêche pas la cordialité, donc bien amicalement à toi ! salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eeforbin.fr
Bleu Marine
Second maître
Second maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 502
Age : 65
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: Parler de son expérience avec la mer   Mar 14 Nov 2017, 21:04

Bonjour,

J'avais lu quelque part que :
10% des gens n'ont jamais le mal de mer
80% y sont sensibles mais parviennent à s'amariner "au bout d'un certain temps"
10% n'y arrivent pas.

Peut-être des 10 qui ne font pas strictement 2 fois 5, mais ça correspond à ce que j'ai rencontré.

Je fais partie de la catégorie majoritaire Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Parler de son expérience avec la mer   Mer 15 Nov 2017, 11:01

JJMM a écrit:
[…] Je n'ai pas une carrière Marine longue, mais […] sur un T53 il y a 50 ans […]
Donc à l'âge tout juste de… deux ans !! Voilà un petit mousse vraiment précoce ! salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJMM
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 52
Ville : Lotharingie
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 07/06/2017

MessageSujet: Re: Parler de son expérience avec la mer   Mer 15 Nov 2017, 17:07

DahliaBleue a écrit:

Donc à l'âge tout juste de… deux ans !! Voilà un petit mousse vraiment précoce ! salut

Toujours très observatrice notre Dahlia Bleue ! C'est pour faire suite à une usurpation d'identité que mon âge est celui de mon engagement à 16 ans et 3 mois dans la Marine pour brouiller les pistes ! 42 amendes d'excès de vitesse et de franchissement de feux rouges quand même, soit plus de 11000 € à payer si je n'avais rien fait.
Car mes plaintes sont passées sans suite, la justice connaît le coupable mais ne sait pas le localiser !!! Sans polémique de ma part...  Rolling Eyes

Pour revenir au sujet, notre jeune ami ne s'est pas manifesté. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.eeforbin.fr
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2547
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Parler de son expérience avec la mer   Mer 15 Nov 2017, 17:14

On lui a, peut-être, filé le mal de mer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAGHAAR
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 70
Ville : ST POL SUR MER
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 11/07/2017

MessageSujet: EXP2RIENCE EN MER   Jeu 16 Nov 2017, 11:42

Bonjours à tous
C'est vrai que le mal de mer est subordonné à l'oreille interne.
Mais il est également vrai que pas grand monde le sais.
Pour ce qui me concerne,j'avoue avoir eu quelques nausées,surtout
sur un AMI.

Bien cordialement Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2547
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Parler de son expérience avec la mer   Jeu 16 Nov 2017, 12:57

SAGHAAR a écrit:
Bonjours à tous
C'est vrai que le mal de mer est subordonné à l'oreille interne.
Mais il est également vrai que pas grand monde le sais.
Pour ce qui me concerne,j'avoue avoir eu quelques nausées,surtout
sur un AMI.

Bien cordialement Pierre.

Bonjour,
Sauf ceux qui ont ce genre de problème.  Wink
Comme on n'avait pas cessé de me percer les tympans, suite à des otites répétitives, quand j'étais tout gamin - c'était, alors, la technique médicale en vogue! Crying or Very sad -, lorsque je m'étais engagé, les tests physiques et acoustiques effectués à Hourtin m'avaient, immédiatement, écarté des spécialités "d'écoute", de celle de sous-marinier et de personnel volant (en plus, j'étais légèrement myope! lol!). Mais certains défauts ont leurs avantages, en l'occurrence, à l'instar de JJMM, je ne "souffre" pas du mal de mer... sauf que, à chaque fois que je monte sur un pont, je me pose, systématiquement, la question... bon, c'est coup-ci que je vais être malade ?  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parler de son expérience avec la mer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parler de son expérience avec la mer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme sans visage de Mel Gibson
» Doudou Copa, le "Koffi Olomide" de l´autre rive
» Parler avec son cœur
» Quelle langue vous aimeriez parler?
» Fisher David - Conversation avec mon chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Votre Forum :: Annonces-
Sauter vers: