AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Détecteur d'Anomalie Magnétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Francis Marliere
Second maître
Second maître


Masculin
Nombre de messages : 570
Age : 43
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Jeu 03 Mar 2016, 12:16

Bonjour,

Certains hélicoptères anti-sous-marins et avions de patrouille maritime sont équipés d'un détecteur d'anomalie magnétique (MAD en anglais). Ce senseur, si j'ai bien compris, est capable théoriquement de détecter un sous-marin en plongée dans un rayon d'un kilomètre en mesurant la modification du champs magnétique causée par la coque en métal du sous-marin.

Que se passe t-il si un appareil utilise ce senseur à proximité de navires ? D'un côté, il me semble logique à première vue que la coque du ou des navire(s) proche(s) modifie le champs magnétique de la même façon que celle des sous-marins, et que par conséquent ce senseur ne puisse pas fonctionner correctement. D'un autre côté je n'ai ni connaissance théorique ni expérience pratique sur le sujet. Quelqu'un sait-il ce qu'il en est ?

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Jeu 03 Mar 2016, 12:50

Francis Marliere a écrit:
[…] Certains hélicoptères anti-sous-marins et avions de patrouille maritime sont équipés d'un détecteur d'anomalie magnétique (MAD en anglais). Ce senseur, si j'ai bien compris, est capable théoriquement de détecter un sous-marin en plongée dans un rayon d'un kilomètre en mesurant la modification du champs magnétique causée par la coque en métal du sous-marin.[…]
Le MAD ne détecte pas vraiment un sous-marin, mais constate (et mesure) une anomalie du champ magnétique ; et pas théoriquement mais pratiquement.
Ensuite la détection MAD ne suffit pas pour une classification de sous-marin "possible" ou "probable" : cette anomalie constatée (/observée) doit être corroborée avec d'autres éléments du pistage pour y parvenir.
Citation :
[…] Que se passe t-il si un appareil utilise ce senseur à proximité de navires ? D'un côté, il me semble logique à première vue que la coque du ou des navire(s) proche(s) modifie le champs magnétique de la même façon que celle des sous-marins […]
Parfaitement logique, en effet. Mais la portée du MAD (<~1500 m , en profondeur, comme en latéral -note) est telle que l'origine d'une anomalie ainsi constatée peut être aussitôt attribuée à ce navire/bâtiment survolé. Il est vrai que si une masse métallique/magnétique se cache sous ce navire/bâtiment (à sa verticale), elle ne sera pas, en tant que telle identifiée, et encore moins classée sous-marin possible.
Citation :
[…] et que par conséquent ce senseur ne puisse pas fonctionner correctement.[…]
Ça ne perturbe en aucun cas son fonctionnement. Simplement, le MAD ne discriminera pas l'influence magnétique du navire/bâtiment de celle du sous-marin possible.

Note : C'est même, pourrait-on dire, un peu moins, car il s'agit là de la portée totale du MAD, mesurée à partir de l'antenne. Donc si l'avion vole à une altitude supérieure à cette portée, il ne détectera rien au niveau de la mer et en dessous. C'est pourquoi les passes MAD se font au plus bas possible (entre 100 et 300 mètres d'altitude, selon les conditions météo, l'état de la mer et l'environnement - nautique ou tactique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis Marliere
Second maître
Second maître


Masculin
Nombre de messages : 570
Age : 43
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Jeu 03 Mar 2016, 13:15

DahliaBleue a écrit:
la détection MAD ne suffit pas pour une classification de sous-marin "possible" ou "probable" : cette anomalie constatée (/observée) doit être corroborée avec d'autres éléments du pistage pour y parvenir.

En dehors des épaves (tout de même pas si nombreuses que cela), qu'il y a t-il d'autre qu'un sous-marin pour provoquer un contact MAD ? En d'autres termes, dans une situation de conflit ouvert (je pense très très fort à l'Atlantique sud en 1982), un contact MAD n'équivaut-il pas à une alerte sous-marine extrêmement sérieuse ?

DahliaBleue a écrit:
Parfaitement logique, en effet. Mais la portée du MAD (< ~1000 m , en profondeur, comme en latéral) est telle que l'origine d'une anomalie ainsi constatée peut être aussitôt attribuée à ce navire/bâtiment survolé. Il est vrai que si une masse métallique/magnétique se cache sous ce navire/bâtiment (à sa verticale), elle ne sera pas, en tant que telle identifiée, et encore moins classée sous-marin possible.

Je reformule et précise ma question :

- Il y a t-il sur les MAD des systèmes (filtre, angle mort de détection, etc.) qui éviteraient que l'anomalie crée par les bâtiments de surface soit détectée ou prise en compte ?

- A quelle distance un bâtiment de surface peut-il interférer avec la détection d'un sous-marin ? Un MAD détecte l'anomalie créée par un sous-marin à environ 1.000 mètres. On peut imaginer qu'un navire de grande taille (porte-avions ou croiseur), dont le tonnage est plusieurs fois supérieur à celui d'un sous-marin, crée une anomalie détectable à une distance plus élevée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Jeu 03 Mar 2016, 15:02

Citation :
[…] En dehors des épaves (tout de même pas si nombreuses que cela), qu'il y a t-il d'autre qu'un sous-marin pour provoquer un contact MAD ? En d'autres termes, dans une situation de conflit ouvert (je pense très très fort à l'Atlantique sud en 1982), un contact MAD n'équivaut-il pas à une alerte sous-marine extrêmement sérieuse ?[…]
Extrêmement sérieuse me paraît tout-à-fait recevable. C'est un critère sûr d'augmentation de la classification, vers SM possible "confiance 3" ou SM probable.
Ensuite, c'est effectivement une question de contexte tactique et de décision du commandant tactique (l'OTC, dans l'Otan) qui peut avoir fixé dans ses directives d'attaquer tout contact de confiance égale ou supérieure à "possub3". Encore faut-il positionner le contact avec suffisamment de précision pour lancer une arme (grenades, torpille…) avec une chance raisonnable de succès. C'est pourquoi, le contact MAD, qui permet de monter presque aussitôt une classification déjà qualifiée, ne suffit pas pour classer et engager un contact, non encore pisté.
En revanche, une détection MAD inopinée déclenche à ce moment-là l'emploi par l'aéronef d'autres senseurs, comme les bouées actives. Qui, pour le coup, sont discriminantes, et très précises.
Citation :
[…] - Y a t-il sur les MAD des systèmes (filtre, angle mort de détection, etc.) qui éviteraient que l'anomalie crée par les bâtiments de surface soit détectée ou prise en compte ?[…]
Pas à ma connaissance. Mais, compte tenu de la faible portée du MAD, toute anomalie sur le récepteur est assez pertinente pour classer SM possible ou probable, un contact un peu à l'écart d'un bâtiment de surface.
Citation :
[…]- A quelle distance un bâtiment de surface peut-il interférer avec la détection d'un sous-marin ? Un MAD détecte l'anomalie créée par un sous-marin à environ 1.000 mètres. On peut imaginer qu'un navire de grande taille (porte-avions ou croiseur), dont le tonnage est plusieurs fois supérieur à celui d'un sous-marin, crée une anomalie détectable à une distance plus élevée.
On pourrait l'imaginer. Ça doit effectivement augmenter un peu la distance. Toutefois, les bâtiments de surface ont généralement des circuits de démagnétisation qui en atténuent leur signature.
Au fait, c'est peut-être aussi le cas des sous-marins ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironclaude
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1046
Age : 68
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Jeu 03 Mar 2016, 16:52

Vers la fin de la guerre froide, les Russes auraient fabriqué un (voire des) sous marins en titane, matériau aussi résistant que l'acier mais amagnétique, dans le but que ces sous marins échappent justement à la détection par MAD.
C'est une "légende urbaine" ou vous pouvez confirmer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Jeu 03 Mar 2016, 17:23

Projet 661 Anchar de la lasse Papa

Le K-162 ( K-112 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Jeu 03 Mar 2016, 17:41

Il me semble ( à vérifier ) que les Dolphin Allemands ( et ceux vendus à Israel ) ont de de l'inox amagnétique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Jeu 03 Mar 2016, 18:28

Rappelons nous aussi les débuts en 1944 des revêtements de tuiles anéchoïques sur l'U-480.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironclaude
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1046
Age : 68
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Jeu 03 Mar 2016, 21:20

JJ a écrit:
Il me semble ( à vérifier ) que les Dolphin Allemands ( et ceux vendus à Israel ) ont de  de l'inox amagnétique
Si je me souviens bien, les aciers inox en général sont amagnétiques ?
Par contre les propriétés "inox" se paient au niveau des propriétés mécaniques...

Et le titane, lui, est naturellement résistant à la corrosion, a les propriétés d'un bon acier, et est amagnétique aussi.
Par contre ce n'est pas le même prix...


Dernière édition par ironclaude le Jeu 03 Mar 2016, 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironclaude
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1046
Age : 68
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Jeu 03 Mar 2016, 21:26

JJ a écrit:
Projet 661 Anchar de la lasse Papa

Le K-162 ( K-112 )

Ah oui en effet il y en a même eu plusieurs :

https://en.wikipedia.org/wiki/Soviet_submarine_K-222

https://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_Alfa

Ils remontent à 50 ans époque ou le titane était encore un matériau rare et cher... les Russes ne lésinaient pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Jeu 03 Mar 2016, 22:30

Citation :
Rappelons nous aussi les débuts en 1944 des revêtements de tuiles anéchoïques sur l'U-480.
En effet. Mais le revêtement anéchoïque est inopérant pour masquer le magnétisme.
Citation :
Vers la fin de la guerre froide, les Russes auraient fabriqué un (voire des) sous marins en titane, matériau aussi résistant que l'acier mais amagnétique, dans le but que ces sous marins échappent justement à la détection par MAD.
C'est une "légende urbaine" ou vous pouvez confirmer ?
Pas faux. C'étaient ceux de la classe ALFA. Mais la coque ne pouvait masquer totalement la signature des équipements et de la propulsion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3803
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Ven 04 Mar 2016, 03:17

DahliaBleue a écrit:
Citation :
Rappelons nous aussi les débuts en 1944 des revêtements de tuiles anéchoïques sur l'U-480.
En effet. Mais le revêtement anéchoïque est inopérant pour masquer le magnétisme.
Citation :
Vers la fin de la guerre froide, les Russes auraient fabriqué un (voire des) sous marins en titane, matériau aussi résistant que l'acier mais amagnétique, dans le but que ces sous marins échappent justement à la détection par MAD.
C'est une "légende urbaine" ou vous pouvez confirmer ?
Pas faux. C'étaient ceux de la classe ALFA. Mais la coque ne pouvait masquer totalement la signature des équipements et de la propulsion.

Si je me souviens bien, le titane avait initialement été adopté pour des questions d'inélasticité : il se comprime beaucoup moins que l'acier quand le sous-marin descend en immersion profonde. De toute façon, une coque en acier "normal" peut être démagnétisée, je ne vois pas bien l'intérêt économique de le remplacer par du titane si c'est juste pour son amagnétisme.
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Ven 04 Mar 2016, 08:51

Citation :
[…] Si je me souviens bien, le titane avait initialement été adopté pour des questions d'inélasticité : il se comprime beaucoup moins que l'acier quand le sous-marin descend en immersion profonde.[…]
C'était en effet la raison principale de l'emploi de ce matériau : lui fournir une très haute résistance permettant, pour une masse métallique minimale, une grande immersion. La réduction de sa signature magnétique n'est qu'une conséquence secondaire de ce choix.
Citation :
[…] De toute façon, une coque en acier "normal" peut être démagnétisée, je ne vois pas bien l'intérêt économique de le remplacer par du titane si c'est juste pour son amagnétisme. : scratch:
Bien raisonné. Ce n'en était pas le but premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3542
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : CONFIT AU CIEL
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Ven 04 Mar 2016, 09:20

DahliaBleue a écrit:

Pas faux. C'étaient ceux de la classe ALFA. Mais la coque ne pouvait masquer totalement la signature des équipements et de la propulsion.
Il y a aussi les projets 945 et 945A Sierra encore en activité
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Un senseur bien censé.   Ven 04 Mar 2016, 09:41

Starshiy a écrit:
[…] Il y a aussi les projets 945 et 945A Sierra encore en activité : lol!:
Très juste ! salut


Dernière édition par DahliaBleue le Ven 04 Mar 2016, 09:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironclaude
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1046
Age : 68
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Ven 04 Mar 2016, 09:44

Takagi a écrit:
DahliaBleue a écrit:
Citation :
Rappelons nous aussi les débuts en 1944 des revêtements de tuiles anéchoïques sur l'U-480.
En effet. Mais le revêtement anéchoïque est inopérant pour masquer le magnétisme.
Citation :
Vers la fin de la guerre froide, les Russes auraient fabriqué un (voire des) sous marins en titane, matériau aussi résistant que l'acier mais amagnétique, dans le but que ces sous marins échappent justement à la détection par MAD.
C'est une "légende urbaine" ou vous pouvez confirmer ?
Pas faux. C'étaient ceux de la classe ALFA. Mais la coque ne pouvait masquer totalement la signature des équipements et de la propulsion.

Si je me souviens bien, le titane avait initialement été adopté pour des questions d'inélasticité : il se comprime beaucoup moins que l'acier quand le sous-marin descend en immersion profonde. De toute façon, une coque en acier "normal" peut être démagnétisée, je ne vois pas bien l'intérêt économique de le remplacer par du titane si c'est juste pour son amagnétisme.
scratch
Je suis un peu étonné. Le titane a un module d'élasticité presque 2 fois plus faible que celui de l'acier. c.a.d. qu'il s'allonge ou se comprime 2 fois plus à effort égal. Il doit y avoir une autre raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Ven 04 Mar 2016, 09:50

ironclaude a écrit:
[…] Je suis un peu étonné. Le titane a un module d'élasticité presque 2 fois plus faible que celui de l'acier. c.a.d. qu'il s'allonge ou se comprime 2 fois plus à effort égal. Il doit y avoir une autre raison
L'autre raison, c'est celle de sa plus haute résistance, ductilité, fatigue, pour une masse spécifique (volumique) plus faible.


Dernière édition par DahliaBleue le Ven 04 Mar 2016, 09:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Un senseur bien censé.   Ven 04 Mar 2016, 09:52

Francis Marliere a écrit:
[…] (MAD en anglais). Ce senseur […] est capable théoriquement de détecter un sous-marin en plongée dans un rayon d'un kilomètre en mesurant la modification du champs magnétique causée par la coque en métal du sous-marin.[…]
En fait, à proprement parler, le MAD est un senseur censé, non pas vraiment « détecter un sous-marin », mais constater une anomalie magnétique ; qui, comme par une masse métallique pourrait aussi bien être provoquée par un orage magnétique, par exemple.
Au contraire d'un radar ou d'un sonar actif, qui fournissent un azimut et une distance de la "cible", le MAD est passif et ne donne aucun élément géométrique de cet ordre.
En somme, le MAD agit comme l'aiguille d'une boussole.
La perturbation constatée par ce senseur indique que, à l'intérieur de la sphère (mobile) centrée sur l'antenne MAD de l'aéronef, le champ magnétique est altéré ; sauf orage magnétique (et s'il n'y a pas un navire/bâtiment de surface à l'endroit de la perturbation) la probabilité que ce soit un sous-marin est très forte. C'est pourquoi, lors d'un contact MAD, l'aéronef fera une (ou plus…) autre passe, pour en confirmer la réalité, et la localisation. La cinématique de l'appareil étant connue, celle de la cible s'en déduit.
Évalué à ~1500 mètres, le rayon de détection du MAD n'est pas une portée absolue, au-delà de laquelle il serait "sourd et aveugle". Ce rayon de la "sphère" MAD est une valeur moyenne sur une masse métallique de taille classique. Cette évaluation demande à être nuancée en fonction de la grandeur de la masse en question. Ainsi un mini sous-marin (ou un chasseur de mines amagnétique ?) pourra ne provoquer une perturbation MAD qu'à moins de 300 mètres de l'antenne, alors qu'un cuirassé sans degaussing pourra être "détecté" par le MAD à 3000 mètres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironclaude
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1046
Age : 68
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Ven 04 Mar 2016, 10:00

DahliaBleue a écrit:
ironclaude a écrit:
[…] Je suis un peu étonné. Le titane a un module d'élasticité presque 2 fois plus faible que celui de l'acier. c.a.d. qu'il s'allonge ou se comprime 2 fois plus à effort égal. Il doit y avoir une autre raison
L'autre raison, c'est celle de sa plus haute résistance, ductilité, fatigue, pour une masse spécifique (volumique) plus faible.
Exact: 4,5 au lieu de 7,8 à résistance équivalente.
Cet échange montrant aussi qu'on ne peut restreindre un choix ou une préférence de matériau à une seule propriété.
Pour une application destinée à séjourner dans l'eau salée, le comportement du titane à la corrosion est aussi bien meilleur que celui des aciers en général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2553
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   Ven 04 Mar 2016, 10:09

On peut considérer le MAD comme un dispositif de détection de 1er degré (identification de base d'une anomalie ou un risque possible); comme l'a, fort justement, précisé "DB", "l'affinage" sera effectué avec des bouées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Détecteur d'Anomalie Magnétique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Détecteur d'Anomalie Magnétique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Détecteur d'Anomalie Magnétique
» [PROPORTA] Test du support magnétique de voiture
» plaque magnétique pour socle?
» Comment altéré un tableau magnétique?
» Plaque magnétique Magcolor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: