AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Hermione, une aventure.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
robunker
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 235
Age : 35
Ville : La Rochelle
Emploi : Cuisinier
Date d'inscription : 14/10/2015

MessageSujet: L'Hermione, une aventure.   Mer 02 Mar 2016, 12:31

Bonjour,

Comme dit dans ma présentation, je fais parti des gabiers de l'Hermione.

LE BRETON a écrit:
Bienvenue à bord


Toutes photos de l'Hermione sera la bienvenue............ thumleft
Et je n'avais pas encore répondu à mon devoir. Voilà qui est fait.

Voici donc quelques photos persos, pour vous faire découvrir l'Hermione et "ces dessous".

Pour moi, l'aventure à commencé début mars 2014, par un stage de formation de 3 jours pour devenir gabier.

Avec une première visite libre et total du chantier.
Les cuves et le lest.


Prototype de banette.


Première ascension, éliminatoire.


Manque beaucoup d'assurance pour l'instant.


La vie sur le chantier, avril à août 2014.

Livraison de canon


Fabrication de paillet.


Misaine paré à hisser.


Fabrication du jas de l'ancre.


Oeil épissé sur haussière à 8 torons.


Début d'aménagement des cabines d'officiers.




Fabrication du hamac.


Radar et sa protection, première génération, hune de Misaine.


Coffre de hune, projecteurs et branchement, plus quelques rangements.


Aménagement de la voilerie (magasin général).


Préparation au départ, mât de hune calé bas.


Moteur électrique des pods (local propulsion).


La salle des machines.


Aménagement en cours de la cambuse.


Montage de la cuisine


Faux-pont, aménagement des tiers.


Sanitaire




Septembre à novembre 2014, essai en mer, second cuisinier du bord.
Canot historique et ber de la "mob".


Exercice incendie, équipement des 2 pompiers lourds.


Séance photo pour "tutoriel" sécurité dans le gréement. Comment bien se longer sur les lignes de vie.


Le grand jour, surement le plus fort en émotion de l'aventure, après une sortie raté, sortie de la forme en pleine nuit à 3h du matin direction le port de commerce de Rochefort.
Photo prise de la Misaine. Sortie en musique au son de la 25ème symphonie de Mozart.


Changement de poste, je me pose sur le beaupré. La vedette des lamaneurs est juste en dessous de nous.






Sortie de la Charente.


L'atelier du bosco.


Premier appareillage à la voile.


Première ascension en pleine mer.


Problème moteur, escale forcé à La Pallice.


Installation de la coupé à l'aide du mât de charge. D'ailleurs grand débat à bord, mât ou corne de charge?


Travail en cuisine, une fournée de pains.


Pointe du Raz.


Estuaire de la Gironde. Radar seconde génération sur la hune.


Petit salut à la Jeanne. Crying or Very sad


Première escale à Brest, au fin fond de l'arsenal.


Pointe du Raz.


Passage du Toulinguet.


Seconde escale à Brest, au pied du château, on est bien mieux.


La civadière, plus beau spot pour les photos.






Retour à Rochefort.



Cale sèche à La Pallice, février 2015












Prise d'eau de mer


Pod






Mars/avril 2015, escale à La Rochelle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Mer 02 Mar 2016, 14:20

Superbe!
Bon, pour les officiers, on est, à peu près dans le contexte original, mais en plus spacieux et sans les rideaux! Mais qu'est-ce donc que ces bannettes pour les gibiers de potence de l'équipage? Je te leur aurais collé des hamacs, au-dessus des canons, à l'ancienne et les plateaux de tables qui allaient avec! C'est le Club Meb, çà, Monsieur, non une frégate armée en guerre! Boulet lol!
Plus sérieusement, cela n'avait pas du être évident de placer des cagouinces et des lavabos à bord et un minimum de confort moderne.
Je suis un peu réservé sur la teinte de rouge utilisé pour le plancher du pont de batterie (résultat de l'appareil photo ?) ; en principe, il était plus soutenu et un poil plus sombre, son rôle principal étant de diminuer l'effet des traces de sang, pour éviter que les servants ne tombent dans les pommes au lieu de participer au service de la pièce, à laquelle ils étaient affectés. Bizarrement, le jaune, copié de la pratique Brite, sera adopté dans les années 1820-1830. C'était plus facile de repérer les "coins sales", lors de l'inspection, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Mer 02 Mar 2016, 14:23

J'aime bien les chouquets! thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Mer 02 Mar 2016, 14:35

robunker a écrit:


Là, clairement, elle est lège, mais, en charge, les seuillets des sabords sont-ils à environ 1,65 m de la ligne de flottaison - c'était la norme, à l'époque - ?
C'est une simple curiosité de ma part. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15639
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Mer 02 Mar 2016, 15:37

Beau reportage,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10334
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Mer 02 Mar 2016, 15:52

robunker a écrit:
[…] Comme dit dans ma présentation, je fais partie des gabiers de l'Hermione.[…] Voici donc quelques photos persos, pour vous faire découvrir l'Hermione et "ses dessous". […]
Superbe reportage ! cheers
Citation :
[…] Fabrication du hamac. […]
Il y a donc tout de même des hamacs ; pour ceux qui n'ont pas de bannette ?
Citation :
[…] Coffre de hune, projecteurs et branchement, plus quelques rangements. […]
Que contient donc le Coffre de hune ?
Citation :
[…] La salle des machines. […]
… et des groupes électrogènes / usines frigo ? Très propre, en tout cas !
Citation :
[…] Installation de la coupé à l'aide du mât de charge. D'ailleurs grand débat à bord, mât ou corne de charge ?[…]
Je suis tentée de dire corne de charge
Citation :
[…] Petit salut à la Jeanne. : cry: […]
Heureuse coïncidence ?
Citation :
[…] Seconde escale à Brest, au pied du château, on est bien mieux.[…]
et, en compagnie des voiliers école de la marine… une mise en scène voulue ?
L'ensemble du diaporama est très réussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1793
Age : 48
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: L'Hermione, une aventure.   Mer 02 Mar 2016, 17:11

superbe !! ont en veut encor des photos !!!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robunker
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 235
Age : 35
Ville : La Rochelle
Emploi : Cuisinier
Date d'inscription : 14/10/2015

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Mer 02 Mar 2016, 18:02

Bonsoir,

Réponse collective.
Loïc Charpentier a écrit:
Superbe! :merci
DahliaBleue a écrit:

Superbe reportage ! cheers
De rien. La partage, une des valeurs clefs du projet de l'Hermione et de son équipage.

Loïc Charpentier a écrit:

Bon, pour les officiers, on est, à peu près dans le contexte original, mais en plus spacieux et sans les rideaux! Mais qu'est-ce donc que ces bannettes pour les gibiers de potence de l'équipage?  Je te leur aurais collé des hamacs, au-dessus des canons, à l'ancienne et les plateaux de tables qui allaient avec! C'est le Club Meb, çà, Monsieur, non une frégate armée en guerre! Boulet lol!

DahliaBleue a écrit:
robunker a écrit:

[…] Fabrication du hamac. […]
Il y a donc tout de même des hamacs ; pour ceux qui n'ont pas de bannette ?

56 gabiers à bord, divisés en 3 tiers de 18. Il y avait 12 banettes et 6 hamacs dans les postes tribord et bâbord et 16 banettes et 4 hamacs dans le poste milieu.

Loïc Charpentier a écrit:

Plus sérieusement, cela n'avait pas du être évident de placer des cagouinces et des lavabos à bord et un minimum de confort moderne.
Pas évident du tout. La place est comptée à bord. Juste 6 banettes pour d'éventuels passagers que l'on appel "surnuméraire" dans le poste équipage.

Loïc Charpentier a écrit:

Je suis un peu réservé sur la teinte de rouge utilisé pour le plancher du pont de batterie (résultat de l'appareil photo ?) ; en principe, il était plus soutenu et un poil plus sombre, son rôle principal étant de diminuer l'effet des traces de sang, pour éviter que les servants ne tombent dans les pommes au lieu de participer au service de la pièce, à laquelle ils étaient affectés.
Plancher du pont? lol! Le pont tout simplement non?
Les ponts sont constitués de chênes et de pins, ils sont traités à l'huile de lin, aucun n'est peint. Par contre toute les parties verticales au dessus du pont de batterie sont peintes en rouge. Les couleurs ont fait l'objet de sérieuse recherche en archives et serait ce qui s'approche le plus des couleurs de l'époque.

DahliaBleue a écrit:
robunker a écrit:

[…] Coffre de hune, projecteurs et branchement, plus quelques rangements. […]
Que contient donc le Coffre de hune ?
Le coffre de hune contient 2 projecteurs pour la mature, allumé à quai (effet de scène) et à de rare occasion en navigation de nuit. Celui de misaine contient également la prise pour brancher le feu de mouillage. Enfin reste un peu de place pour ranger des rabans supplémentaire et un palan anti-roulis pour les huniers.

DahliaBleue a écrit:

Citation :
[…] La salle des machines. […]
… et des groupes électrogènes / usines frigo ? Très propre, en tout cas !
2 groupes pour la propulsion, les deux gros cachés dans leur "sarcophage"! Un petit groupe pour le courant du bord.

DahliaBleue a écrit:

Citation :
[…] Petit salut à la Jeanne. : cry: […]
Heureuse coïncidence ?
Oui, que je ne pouvais pas rater.

DahliaBleue a écrit:

Citation :
[…] Seconde escale à Brest, au pied du château, on est bien mieux.[…]
et, en compagnie des voiliers école de la marine… une mise en scène voulue ?
L'ensemble du diaporama est très réussi !
Surement, en tout cas le cadrage lui l'était.[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robunker
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 235
Age : 35
Ville : La Rochelle
Emploi : Cuisinier
Date d'inscription : 14/10/2015

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Mer 02 Mar 2016, 18:12

Pour une idée plus claire des aménagements modernes, c'est à dire sous le pont de batterie.


Dans la construction de la réplique, l'association a essayé de garder au maximum la "signature" visuel de l'époque au dessus du pont de batterie. Par contre en dessous les aménagements n'ont plus rien à voir, sans non plus ressemblé à ceux d'un cargo comme sur certains tallships.
Combien de fois à ton dû expliqué aux visiteurs américains qu'ils étaient sur une réplique. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Mer 02 Mar 2016, 18:24

robunker a écrit:

Plancher du pont? lol! Le pont tout simplement non?
Les ponts sont constitués de chênes et de pins, ils sont traités à l'huile de lin, aucun n'est peint. Par contre toute les parties verticales au dessus du pont de batterie sont peintes en rouge. Les couleurs ont fait l'objet de sérieuse recherche en archives et serait ce qui s'approche le plus des couleurs de l'époque.

Décidément, sur ce forum, la manie de sodomiser les diptères est en train de devenir la règle! Laissons cela au (à la) spécialiste "officiel(le)"!
Quant aux "sérieuse recherche en archives", de part ma propre expérience et mes connaissances, en ce domaine, pour ce qui concerne l'étude des teintes de camouflages des blindés français ou allemands, en 1939-1945, je me marre doucement sur la valeur réelle de certains travaux de recherche et, plus, précisément, de l'avis de certains "experts", à la réputation "incontestée", car j'aurais à déballer des kilos de preuves qui démontrent qu'ils ont, bien souvent, tort. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robunker
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 235
Age : 35
Ville : La Rochelle
Emploi : Cuisinier
Date d'inscription : 14/10/2015

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Mer 02 Mar 2016, 18:30

Loïc Charpentier a écrit:

Décidément, sur ce forum, la manie de sodomiser les diptères est en train de devenir la règle! Laissons cela au (à la) spécialiste "officiel(le)"!
lol! C'est qu'on faisait souvent la remarque à ceux qui utilisé ce terme. D'ailleurs celui disant plancher, ce voyait souvent répondre, le plancher c'est pour les vaches, tu es sur un bateau donc sur un pont.

J'ai oublié celle là.
Loïc Charpentier a écrit:
robunker a écrit:


Là, clairement, elle est lège, mais, en charge, les seuillets des sabords sont-ils à environ 1,65 m de la ligne de flottaison - c'était la norme, à l'époque - ?
C'est une simple curiosité de ma part. Wink
Question à laquelle je ne peux pas répondre malheureusement. Pour la distance.
Lège, oui, pas de voiles, n'y les approvisionnements n'y les 80 membres d'équipages et leur sac de 100l.
Mais je ne pense pas qu'elle soit tous à fait dans ces lignes de l'époque. A savoir que lors de la cale sèche, la limite entre peinture noir et blanche a été abaissé.
Et cette hiver, gabiers et bénévoles ont ajouté 20 tonnes de lest, enfin pas tout à fait puisqu'une partie du lest composé de pavé en granite a été déchargé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilles17137
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1756
Age : 72
Ville : 17137 MARSILLY
Emploi : Retraité et Grand-Père
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Jeu 03 Mar 2016, 00:10

Pour avoir été adhérent de l'association dès l'origine il y eu des échanges amusants alors que l'on ne posait encore que les premières bordées, les échanges portaient sur le pavillon que devait hisser la frégate soit blanc soit tricolore, mais nous étions 9 ans qu'elle ne flotte.
C'est vous dire que l'on n'imaginais encore que le rêve.
Maintenant après la ténacité des adhérents de l'association les hauts el les bas qui ont accompagnés la construction de la réplique la question est: Et maintenant qu'allons nous en faire ?
Pour apporter des sous il n'y avait pas grand monde et maintenant tout le monde la veux affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10334
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Jeu 03 Mar 2016, 09:28

robunker a écrit:
Pour une idée plus claire des aménagements modernes, c'est à dire sous le pont de batterie. […]
On voit, sur le plan, que :

  • deux cabines (une à tribord, une au milieu) sont attribuées à des chefs de tiers ; il en manque donc une pour le troisième chef de tiers ;
  • à moins qu'elle ne soit située ailleurs ? au niveau du pont ?
  • d'ailleurs, le capitaine est-il logé dans la dunette ? ainsi que le second capitaine ?
  • une cabine est dite cabine voilière ; s'agirait-il du logement du maître voilier (au féminin) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleu Marine
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 498
Age : 65
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Jeu 03 Mar 2016, 10:09

Loïc Charpentier a écrit:

Là, clairement, elle est lège, mais, en charge, les seuillets des sabords sont-ils à environ 1,65 m de la ligne de flottaison - c'était la norme, à l'époque - ?
C'est une simple curiosité de ma part. Wink

La hauteur de batterie (distance séparant la ligne de flottaison de la partie basse du sabord le plus proche du milieu de la longueur du bâtiment) spécifiée pour les frégates de 12 était de 6 pieds français, soit 1,95 m. Le plan de l'Hermione conservé aux archives danoises indique 7 pieds, mais cette valeur atypique a été mise en doute par J. Boudriot.

A 1,65 m, l'Hermione serait un peu plus enfoncée que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Jeu 03 Mar 2016, 10:27

Bleu Marine a écrit:
Loïc Charpentier a écrit:

Là, clairement, elle est lège, mais, en charge, les seuillets des sabords sont-ils à environ 1,65 m de la ligne de flottaison - c'était la norme, à l'époque - ?
C'est une simple curiosité de ma part. Wink

La hauteur de batterie (distance séparant la ligne de flottaison de la partie basse du sabord le plus proche du milieu de la longueur du bâtiment) spécifiée pour les frégates de 12 était de 6 pieds français, soit 1,95 m. Le plan de l'Hermione conservé aux archives danoises indique 7 pieds, mais cette valeur atypique a été mise en doute par J. Boudriot.

A 1,65 m, l'Hermione serait un peu plus enfoncée que prévu.

Exact, 1,95 m et non 1,65 m ... j'avais indiqué la valeur de mémoire, sans vérifier. Thumb down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Jeu 03 Mar 2016, 10:31

robunker a écrit:

Et cette hiver, gabiers et bénévoles ont ajouté 20 tonnes de lest, enfin pas tout à fait puisqu'une partie du lest composé de pavés en granite a été déchargé.

Selon certaines sources, le pavage des rues de Rochefort aurait été réalisé avec lesdits pavés de lest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robunker
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 235
Age : 35
Ville : La Rochelle
Emploi : Cuisinier
Date d'inscription : 14/10/2015

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Jeu 03 Mar 2016, 15:47

DahliaBleue a écrit:
robunker a écrit:
Pour une idée plus claire des aménagements modernes, c'est à dire sous le pont de batterie. […]
On voit, sur le plan, que :

  • deux cabines (une à tribord, une au milieu) sont attribuées à des chefs de tiers ; il en manque donc une pour le troisième chef de tiers ;
  • à moins qu'elle ne soit située ailleurs ? au niveau du pont ?

Non, en fait durant les essais en mer, le chef de cuisine n'avait pas de cabine, mais une banette en poste équipage. Mais pour le voyage aux Etats-Unis, le 3ème chef de tiers était "volant", ce poste a été occupé par les assistants chef de tiers des essais en mer, car Emile, chef de tiers bâbord durant les essais, ne pouvait faire le voyage que jusqu'aux Canaries.
C'est donc le chef de cuisine qui a récupéré la cabine.

DahliaBleue a écrit:

[*]d'ailleurs, le capitaine est-il logé dans la dunette ? ainsi que le second capitaine ?
[*]une cabine est dite cabine voilière ; s'agirait-il du logement du maître voilier (au féminin) ?
[/list]
Il y a 4 cabines dans ce que l'on appel "la grande chambre". L'une d'elle a était transformé en bureau, les 3 autres sont occupés par le commandant, la second et le chef mécanicien.

DahliaBleue a écrit:

une cabine est dite cabine voilière ; s'agirait-il du logement du maître voilier (au féminin) ?

Le maître voilier du bord était Anne Renaud, d'où le terme cabine volière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robunker
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 235
Age : 35
Ville : La Rochelle
Emploi : Cuisinier
Date d'inscription : 14/10/2015

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Jeu 03 Mar 2016, 15:49

Bleu Marine a écrit:
Le plan de l'Hermione conservé aux archives danoises
Là j’apprends quelque chose, j’ignorai qu'il existait un plan de l'Hermione conservé aux archives danoises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleu Marine
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 498
Age : 65
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Jeu 03 Mar 2016, 16:15

Autant pour moi, j'ai répondu trop vite et pris les chiffres de l'Hermione construite 30 ans plus tôt, autre frégate de 12 construite à Rochefort. Boulet

De mémoire, le seul document graphique concernant l'Hermione de 1778 est le plan de la Concorde, de la même série, relevé par les Anglais après sa capture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robunker
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 235
Age : 35
Ville : La Rochelle
Emploi : Cuisinier
Date d'inscription : 14/10/2015

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Jeu 03 Mar 2016, 18:53

Bleu Marine a écrit:

De mémoire, le seul document graphique concernant l'Hermione de 1778 est le plan de la Concorde, de la même série, relevé par les Anglais après sa capture.
C'est ça, il est conservé à Greenwich.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Mer 09 Mar 2016, 10:15

A propos de la civadière, sujet abordé dans la discussion "frégates", ce qui en était dit dans le "Manuel du Jeune Marin", publié en 1828 (le passage est surligné en jaune)...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Mer 09 Mar 2016, 10:33

Gréement et voilure d'un vaisseau, en 1643. Le mât de beaupré a comme fonction principale de "rigidifier" la mâture (misaine et grand mât); les focs ne sont pas encore en usage; il "supporte" la civadière, avec sa vergue, et, à son extrémité, est disposé un mât de perroquet (avec une hune!).



Un navire marchand en 1680, avec la même disposition.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilles17137
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1756
Age : 72
Ville : 17137 MARSILLY
Emploi : Retraité et Grand-Père
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Mer 09 Mar 2016, 10:49

L'HERMIONE est doté de moteurs et d'installations qui bien sur alourdissent considérablement le navire car même le lest les boulets et un nombre de marins et de soldats à bord plus nombreux qu'à l'époque ne compensent pas le poids de la modernité
De plus les parties de la coque les membrures et le bordage a été maintenu avec des boulons et des écrous de grande taille ce qui doit considérablement alourdir le navire Sait-on quel poids elle fait en réalité poids de la réplique s'entend ?
Un peu de publicité ne faisant jamais de mal je vous conseil le livre de Francis LATREILLE et de mon voisin Yves GAUBERT : "L'Hermione, dans le Sillage de Lafayette" Préfacé par Benedict Donnelly le président de l'association et édité chez Gallimard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleu Marine
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 498
Age : 65
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Mer 09 Mar 2016, 11:24

Gilles17137 a écrit:
Sait-on quel poids elle fait en réalité poids de la réplique s'entend ?

Bonjour,

Par principe, pour une même carène et le même tirant d'eau, l'original et la réplique font le même poids (déplacement). Archimède oblige.

Les "plus" signalés par Gilles sont compensés par des "moins" (moindre réserve d'eau douce par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   Mer 09 Mar 2016, 11:32

Bleu Marine a écrit:
Gilles17137 a écrit:
Sait-on quel poids elle fait en réalité poids de la réplique s'entend ?

Bonjour,

Par principe, pour une même carène et le même tirant d'eau, l'original et la réplique font le même poids (déplacement). Archimède oblige.

Les "plus" signalés par Gilles sont compensés par des "moins" (moindre réserve d'eau douce par exemple).

Exact. Les frégates de 12 livres avaient un déplacement de l'ordre 1100/1150 tonnes, celui de l'Hermione "2014" est de 1166.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hermione_(2014)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Hermione, une aventure.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Hermione, une aventure.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Hermione, une aventure.
» La relation Ron/Hermione
» L'Aventure à Hélice
» Aventure MP3
» Festival Jules Verne Aventure (Paris 2009)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LA MARINE A VOILE-
Sauter vers: