AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Moi, fusilier-marin ?!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pila
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 57
Ville : Brest
Emploi : Sans
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Moi, fusilier-marin ?!!!   Sam 27 Fév 2016, 11:37

A Hourtin, en mars 1979, dans le cadre du Service National, j'ai été affecté aux Fusiliers-Marins. Quelle idée !

Je ne suis pas sportif pour deux sous. J'avais des problèmes médicaux (découverts par la suite). Je venais de perdre ma mère un an plus tôt.

Sur quels critères m'a-t-on choisi ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Moi, fusilier-marin ?!!!   Sam 27 Fév 2016, 12:16

A l'époque le quota d'appelés à remplir dans cette spé peut-être ?

Actuellement les épreuves d'aptitude physiques pour être fusilier marin sont :

" Un grimper de corde (de 6 à 12 m), suivi de 30 à 35 flexions en appui facial (pompes), de 30 à 50 abdominaux, et de tractions à la barre fixe en pronation (paume de la main sur l'avant) minimum 4, maxi 14. Puis un test d'endurance : le départ est très lent et le rythme à soutenir augmente par paliers au fur et a mesure. Le test s'arrête dès que l'on ne peut plus augmenter sa vitesse de course : le minima à réaliser est de 14km/h (palier 12). En natation, un 200 mètres brasse suivi d'une apnée verticale à une profondeur de 2 mètres : test non chronométré mais très important. Enfin, une course de 4 km effectuée avec un sac à dos de 11 kg en moins de 20 mn soit une cadence de 12 km/h. TOUS CES TESTS SONT PASSES LES UNS A LA SUITE DES AUTRES. La valeur de votre candidature sera appréciée sur votre capacité à faire le maximum dans toutes ces épreuves... "

Mais à Hourtin, si ma mémoire est bonne, l'aptitude était déclaré à priori sans épreuves physiques

Voir la rubrique " santé " de la fiche " renseignements incorporation " annexée au livret de solde de l'époque :

par exemple :

apte campagne

apte eqfus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2403
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Moi, fusilier-marin ?!!!   Sam 27 Fév 2016, 13:00

Il existe (ou existait) plusieurs sortes de fusiliers-marins.
En l'occurrence, tes classes et tâches ne devaient pas être très éloignées de celles du "Biffin" appelé, quoique, là, aussi, selon le régiment et l'Arme, il existait des différences notables - je connais un ami de mon fils, qui, bien que sportif, pétant de santé et sursitaire, après avoir décroché un diplôme d'ingénieur, espérant décrocher une planque de tout repos, s'était retrouvé au 15/2 de Colmar, où il avait du crapahuter comme un "combattant d'élite"... maintenant, il en rit mais, à l'époque, ce n'était pas le cas -.
Pour en revenir aux sacos, tous, même engagés, ne peuvent prétendre à la spécialité de "Commando", qui est réservée à une élite triée sur le volet...beaucoup de postulants, très peu d'élus, après des cours "éliminatoires" ravageurs, aussi bien pour les officiers sortis de Naval que pour les OM et l'équipage.
Dans la Royale, la "sélection", même pour les appelés, s'effectuait, en principe, selon les compétences scolaires, professionnelles et les besoins internes.
A Hourtin, nous étions, tous, sans distinction, des "apprentis-marins". Les sessions successives de contrôle (visite médicale, QI, niveau de connaissances), effectuées au CFM, étaient sensées trier en fonction des besoins, puis à la fin du séjour "bordelais", nous étions dirigés vers nos écoles de spécialité, "promus", au passage, à l'honorable grade de matelot de deuxième classe sans spécialité! lol!
Sauf erreur de ma part, la durée de l'instruction "spécialité" était réduite pour les appelés, qui en sortaient bombardés, matelot breveté provisoire, ce qui les différenciait des engagés, qui après une formation de 6 mois à 2 ans (même, un peu plus, pour les pilotes de l'Aéronavale) étaient, au minimum, matelot breveté de 1ère classe.
Chez les appelés, les apprentis et CAP professionnels, tels que boulanger, cuisinier, cordonnier, tailleur, maitre d’hôtel,  étaient du pain béni et, en général, on les retrouvait, après Hourtin, dans leur spécialité "civile". Pour une partie des autres appelés, leurs connaissances ou compétences techniques étaient, également, prises en compte (mécano (cf. notre bon Bill), électricien, armurier, , etc.), en fonction des besoins; sinon, le "reste" constituait la masse des "corvéables à merci", qu'on retrouvait, pour les mieux lotis, dans les foyers, mais, le plus souvent, dans les services d'entretien généraux, dans les cuisines, comme aides, ou chez les fusiliers-marins (surveillance et sécurité des accès, etc.).
Question subsidiaire : Avais-tu indiqué la Marine dans tes souhaits? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2403
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Moi, fusilier-marin ?!!!   Sam 27 Fév 2016, 13:08

pila a écrit:
Je venais de perdre ma mère un an plus tôt.

Sauf à être déclaré, officiellement, soutien de famille, cette perte familiale n'était pas prise en ligne de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Moi, fusilier-marin ?!!!   Sam 27 Fév 2016, 13:23

Citation :

" A Hourtin, nous étions, tous, sans distinction, des "apprentis-marins". "

La dénomination exacte était " apprenti matelot " et devait figurer sur le courrier que nous recevions .

Pour ma part, " appelé du contingent " lol! , après 4 mois de formation à l'école des radios aux Bormettes matelot breveté équipage (BE) " eqrad " avec macaron TSF les engagés eux faisaient 6 mois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2403
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Moi, fusilier-marin ?!!!   Sam 27 Fév 2016, 13:43

JJ a écrit:
Citation :

" A Hourtin, nous étions, tous, sans distinction, des "apprentis-marins". "

La dénomination exacte était " apprenti matelot " et devait figurer sur le courrier que nous recevions .

Pour ma part, " appelé du contingent "  lol! , après 4 mois de formation à l'école des radios aux Bormettes  matelot breveté équipage  (BE) " eqrad " avec macaron TSF les engagés eux faisaient 6 mois.


No comment... lol!



Après, en ce qui concerne le "grade" de sortie de cours, çà dépendait, très vraisemblablement, de la spécialité, car je n'ai pas souvenance d'Armae (armurier Aéro) appelés, sortant de Martrou (à Rochefort), bombardés BE 1, de même que je n'ai pas eu l'occasion de côtoyer des Elae (électricien d'équipement Aéro) appelés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2403
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Moi, fusilier-marin ?!!!   Sam 27 Fév 2016, 13:56

Il semble que, de mon temps, la distinction, pour un engagé, entre BE2 et BE1 s'effectuait, systématiquement, une fois la durée légale achevée, mais çà reste à vérifier, car, en sortie de cours, nous étions, tous, classés BE1, la classification BE2 ayant, alors, disparu et réservé aux seuls BP... cà faisait, quand même, si on se réfère à mon livret de solde, pas moins de 9 subdivisions "subtiles" différentes, pour le seul "grade" de matelot de base! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Bleu Marine
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 490
Age : 65
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: Moi, fusilier-marin ?!!!   Sam 27 Fév 2016, 19:09

Dans les années 70, la notion de brevet provisoire, que je rapproche (peut-être à tort) du galon rouge porté à mi-manche, ne s'appliquait qu'aux mécaniciens.

Le courrier envoyé au CFM devait encore être adressé à l'apprenti-marin X...

Le sans-spé moyen appelé (ou "recruté" dans le vocabulaire de l'époque) terminait généralement BE1 équipage au congédiement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Moi, fusilier-marin ?!!!   Sam 27 Fév 2016, 19:27

Exact Bleu Marine la preuve pour ma pomme :

... et 16 mois de période légale, pas beaucoup payée !
Mêmes dates en gros que Loïc thumright
Revenir en haut Aller en bas
Bleu Marine
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 490
Age : 65
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: Moi, fusilier-marin ?!!!   Sam 27 Fév 2016, 19:50

A propos de ce livret, la référence à la troisième classe est un peu curieuse au premier abord. Mais elle n'a disparu officiellement qu'en 1966 (décret 66-531 du 20 juillet 1966).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pila
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 133
Age : 57
Ville : Brest
Emploi : Sans
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Moi, fusilier-marin ?!!!   Dim 28 Fév 2016, 11:38

Merci.  Very Happy

En tout cas, à Hourtin, la seule chose qu'on nous a demandé était de sauter dans la piscine pour voir si l'on savait nager. Et des individus pas trop futés obéissaient sans dire qu'ils ne savaient pas faire un mètre dans l'eau.

Moi ça allait ! Je suis tombé d'une prame à 14 ans dans le port du Palais (Belle-Ile-en-Mer) tout habillé. Et avec des bottes ! Je suis remonté seul aussitôt. Je suis une vedette !!!!!!!!!!   Boulet

Au bout de quatre jours à Lorient, le Second-Maitre instructeur s'était fait une idée sur mes capacités physiques. Et le soir de ce quatrième jour, je me retrouvais couvert de boutons; avec 40° de température. Panique à bord ! Il ne fallait pas que j'infecte la session ! Hôpital maritime !

Début mai 1979, je me retrouvais sur l'Aberwrac'h; matelot sans spé. En attendant le lever des couleurs, on m'expédia dans le carré de l'équipage. A la vue de mon bandeau sur mon bachi (école des fusiliers-marins), le silence se fit; la Terreur plana ! lol! Un engagé mécano, brave gars, engagea la conversation le premier.

"T'es fusilier ?"
"Non. Je suis tombé malade pendant la session".

OUF !!! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2403
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Moi, fusilier-marin ?!!!   Dim 28 Fév 2016, 12:10

De mon temps, en 1964, on ne foutait pas les pieds dans la moindre piscine, à Hourtin, ni, même, ailleurs.
Pour les engagés, savoir nager et parvenir à effectuer un aller-retour de piscine rapportaient 50 points, baptisés "points de nage"; ils pouvaient, éventuellement, accélérer le passage de grade, mais rares étaient ceux, même nageurs corrects (c'était mon cas), qui les passaient. Pour le mataf, ces 50 points de nage étaient sensés porter la poisse et savoir nager était une aptitude inutile en pleine mer ou à l'occasion d'un naufrage; soit la mer est trop forte et on est submergé par les vagues, soit elle est trop froide et l’hypothermie survient très rapidement, soit on est étouffé par la couche de mazout, soit bouffé par les requins! Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moi, fusilier-marin ?!!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moi, fusilier-marin ?!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fusilier Marin Français Dixmude 1914, figurine Métal Modeles par Giacomel
» 14-18 Fusilier Marin de Métal Modèles
» Fusilier Marin 1914 Dixmude - Métal model
» Fusilier Marin 1914 54mm
» Fusilier Marin Octobre 1914 Bataille de Dixmude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Votre Forum :: Quid de Marine Forum-
Sauter vers: