AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Catapulte hydraulique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Catapulte hydraulique   Mer 09 Mar 2016, 18:41

Déjà que sur les Clemenceau ce n'était vraiment pas un sport de masse ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catapulte hydraulique   Mer 09 Mar 2016, 18:56

Voilà l'image des Crusader arrivés en France...



Photo DR
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catapulte hydraulique   Sam 12 Mar 2016, 17:43

La description et le schéma de la catapulte de l'Arromanches est confirmée par ces textes ci-dessous et correspondent à la situation évoquée par mon copain de promo :
www.flightglobal.com a écrit:
Lancement : A la fin de la Seconde Guerre mondiale, tous les avions étaient capables d'un décollage sur toute la longueur du pont, à condition que près de 30 nœuds de vent relatif soit présent. Les catapultes (appelées "accélérateurs" à l'époque) ont été installées, mais elles ont été seulement utilisées soit quand le vent relatif était trop faible que d'habitude ou lorsque beaucoup  d'avions devaient être lancés ou encore que l'espace de parking disponible à l’AV était insuffisant.
L’énergie des catapultes de cette époque était délivrée grâce à de l'air comprimé qui agissait par l'intermédiaire d'un fluide hydraulique  sur le vérin principal. Ce vérin est relié à l'appareil par un système de poulies et de câbles qui ont un rapport de démultiplication de l'ordre de 8 ou 10, le piston ne se déplaçant que d' 1/8 ème de la distance de lancement. Après le lancement, l’huile est alors remise en pression par une turbopompe, ainsi que l'air comprimé stocké pour le prochain lancement.
Ce type de catapulte était tout à fait satisfaisant et ne présentait pas de problèmes de conception insurmontables, mais l'avion à lancer ne devait pas excéder 4,5 T (10.000 lb) et la vitesse finale n'était pas supérieure à 65 nœuds.

Sur l'Ark Royal même description mais 2 catapultes comme le montre ce passage du livre "Histoire des Porte Avions" d'Antony Preston :


Le schéma réel ne doit différer que par le dispositif air/huile et encore, par contre il me faudrait éplucher un millier de pages de référence que m'ont fait parvenir les Archives du SHD...
Mais nous sommes arrivés très près avec nos dessins DahliaBleue thumright
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10334
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Catapulte hydraulique   Sam 12 Mar 2016, 19:40

JJMM a écrit:
[…] Le schéma réel ne doit différer que par le dispositif air/huile et encore, par contre il me faudrait éplucher un millier de pages de référence que m'ont fait parvenir les Archives du SHD…
Mais nous sommes arrivés très près avec nos dessins DahliaBleue : !: : !:
En effet ! Et c'est déjà une bonne satisfaction… l'autre étant l'excellente réactivité de la conservatrice des archives SHD ! Ne reste plus qu'à examiner cette documentation… En français ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Catapulte hydraulique   Sam 12 Mar 2016, 21:50

Citation :
Ce type de catapulte était tout à fait satisfaisant et ne présentait pas de problèmes de conception insurmontables, mais l'avion à lancer ne devait pas excéder 4,5 T (10.000 lb) et la vitesse finale n'était pas supérieure à 65 nœuds.

Ce passage est en contradiction avec ce qui se faisait dans l'aéronavale US en 45 où l'on catapultait parfois des Avenger ou des Corsair largement au dessus de 5 t (plutôt 7 parfois ...)

Un Avenger avec torpille est largement à plus de 16 000 livres et ils étaient catapultés des CVE

scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10334
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Catapulte hydraulique   Sam 12 Mar 2016, 22:40

pascal a écrit:
Citation :
[…] l'avion à lancer ne devait pas excéder 4,5 T (10.000 lb) et la vitesse finale n'était pas supérieure à 65 nœuds.
Ce passage est en contradiction avec ce qui se faisait dans l'aéronavale US en 45 où l'on catapultait parfois des Avenger ou des Corsair largement au dessus de 5 t (plutôt 7 parfois…)
Un Avenger avec torpille est largement à plus de 16 000 livres et ils étaient catapultés des CVE : scratch: : scratch:
… dans l'US Navy, certes… mais cette étude semble porter sur les catapultes/accélérateurs (britanniques) de PA de la classe ARK ROYAL et postérieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean veillon
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 109
Age : 79
Ville : SANARY/Mer
Emploi : retraité MN
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Catapulte hydraulique   Sam 12 Mar 2016, 23:14

Juste à titre de comparaison, sur nos vieux P.A, les avions (CRUZ et ETD) "sortaient", si mes souvenirs sont bons, entre 120 et 150 nds et les ALZ à 80 nds suivant le vent relatif sur le pont.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Catapulte hydraulique   Dim 13 Mar 2016, 06:42

Citation :
cette étude semble porter sur les catapultes/accélérateurs (britanniques) de PA de la classe ARK ROYAL et postérieurs.

Okay donc ils ne devaient pas opérer leurs appareils US de la même manière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catapulte hydraulique   Dim 13 Mar 2016, 09:03

Pascal, il s' agit du modèle britannique BHIII de type hydropneumatique,  bien moins puissante que les pures hydrauliques !
Les chiffres sont théoriques et ont dû être un peu dépassés surtout en temps de guerre, et ce n'était pas non plus les mêmes zincs. ..
Pour répondre à DahliaBleue,  j'ai reçu une douzaine de copies de registre d'une partie de l'inventaire du CAACD avec leur indexation en français, soit plus de 3000 pages, il y a 3 plans de la catapulte et des fixations des accélérateurs (palans ?) en anglais, mais un dessin, ce n'est pas rédhibitoire, il faut juste être certain du bon document. ...
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10334
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Norden Flywheel-powered F Mk II   Dim 27 Mar 2016, 23:55

À présent que nous commençons à y voir plus clair dans le principe de fonctionnement des catapultes hydrauliques (surtout lorsque celui des BH3 des COLOSSUS aura dévoilé tout ses mystères), nous allons pouvoir nous pencher sur celui des volants d'inertie des SARATOGA…  (Norden Flywheel-powered F Mk II)

La roue était-elle installée (autour d'un axe vertical) dans la barbette d'une des tourelles de 406 avant (du CC d'origine) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10334
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Lien vers l'INA   Dim 09 Oct 2016, 16:35

Ici (Ecole de chasse embarquée), à partir de la minute 08:40, séquences de catapultage de Fouga Zéphyr sur l'Arromanches (1968).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catapulte hydraulique   Dim 30 Oct 2016, 11:14

J'ai largement revu mon dessin de la catapulte BHIII de l'Arromanches après avoir eu des informations via un autre forum. En fait, l'air comprimé, plus rapide à mettre sous pression, était en assistance de poussée par l'intermédiaire d'un réservoir air/huile, ce que j'avais envisagé dès le début, je connaissais cet échangeur air/huile, rendant la vitesse d'un vérin plus rapide.


(c) Dessins JJMM
Les messages précédents ont été modifiés dans ce sens study
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10334
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Catapulte hydraulique   Dim 30 Oct 2016, 22:20

JJMM a écrit:
J'ai largement revu mon dessin de la catapulte BHIII de l'Arromanches après avoir eu des informations via un autre forum. En fait, l'air comprimé, plus rapide à mettre sous pression, était en assistance de poussée par l'intermédiaire d'un réservoir air/huile, ce que j'avais envisagé dès le début, je connaissais cet échangeur air/huile, rendant la vitesse d'un vérin plus rapide. […] Les messages précédents ont été modifiés dans ce sens : study:
Il me semble que, cette fois, le tour de la question a été accompli ! Superbe étude !

Par ailleurs, les "Poulies de renvoi" montrées à l'extrême avant du pont d'envol ne seraient-elles pas l'explication de la boursouflure typique des COLOSSUS ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catapulte hydraulique   Lun 31 Oct 2016, 10:14

Merci DahliaBleue ! Même si je reste sur ma faim en ce qui concerne les plans d'origine, mais un jour peut être les verrai-je ? scratch
Pour le détail de la coque, c'est une possibilité mais je ne peux rien en dire de plus ...
Revenir en haut Aller en bas
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1793
Age : 48
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Catapulte hydraulique   Lun 31 Oct 2016, 11:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catapulte hydraulique   Lun 31 Oct 2016, 15:56

Ce modèle H2 est celui des CVL classe USS Independence équipant entre autre les Bois Belleau et LaFayette avant leur changement pour un type H4 en 1956. Il manque la nomenclature et le site de base semble avoir disparu, mais on voit que la machinerie est bien transversale et non longitudinale...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Catapulte hydraulique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Catapulte hydraulique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Catapulte hydraulique
» une catapulte pour que dale!!!
» Profil d'une catapulte Uruk-haï
» mon marder frein hydraulique + pare choc baja
» VENDU Vespa frein à disque semi-hydraulique Grimeca

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Vos maquettes et etudes-
Sauter vers: