AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un bel ouvrage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre


Masculin
Nombre de messages : 8442
Age : 69
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Un bel ouvrage   Sam 06 Fév 2016, 11:56

Ce meuble a 200 ans... FABULEUX , donc vers 1814, période du 1er Empire : S Napoléon 1er, et il fonctionne toujours.

La personne qui a fabriqué ce meuble, il y a deux cents ans, l'a fait avec de simples outils manuels.

Le problème avec ce meuble, c'est de se rappeler le compartiment dans lequel on a mis ses p'tites affaires. lol!

Mieux vaut ne pas être frappé d'amnésie...

De mauvaises langues ont bien dit que Nelson avait un tiroir secret à bord avec un petit papier : " babord = gauche, tribord = droite " Laughing

http://www.youtube.com/embed/MKikHxKeodA?rel=0



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre


Féminin
Nombre de messages : 9626
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Un bel ouvrage   Sam 06 Fév 2016, 12:51

JJ a écrit:
[…] Mieux vaut ne pas être frappé d'amnésie...

De mauvaises langues ont bien dit que Nelson avait un tiroir secret à bord avec un petit papier : " bâbord = gauche, tribord = droite " […]
… et encore un autre tiroir pour retrouver le premier ?

Il aurait aussi pu porter un bracelet rouge (écrit "Left"), au poignet gauche et un vert (écrit "Right") à l'autre ?


Dernière édition par DahliaBleue le Sam 06 Fév 2016, 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 1944
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Un bel ouvrage   Sam 06 Fév 2016, 13:15

Wouarf, "l'usine à gaz"! lol!

Mais ce genre de petit bijou, même sans l'horloge, exigeait des milliers d'heure de boulot (mécanisme, marqueterie, ornements ) et coûtait une véritable fortune - à vue de nez, de nos jours, çà correspondrait au prix des plus récents modèles Rolls-Royce ou Bentley... avez-vous la monnaie sur un billet de 400 000 roros, siouplait ? Boulet -.
Par contre, pour les officiers de marine particulièrement fortunés, il existait de magnifiques secrétaires de voyage, sauf que leur usage était réservé aux chefs d'unités, parce que, derrière les malheureux rideaux tirés entre les espaces tout rikiki et vidés dans l'urgence du branle-bas de combat des subalternes, ils n'étaient pas très adaptés Very Happy . Si ma mémoire est bonne, O'Brien évoque l'un d'eux dans un de ses bouquins de la série "Aubrey-Maturin"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre


Masculin
Nombre de messages : 8442
Age : 69
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Un bel ouvrage   Sam 06 Fév 2016, 13:24

DahliaBleue a écrit:



Il aurait aussi pu porter un bracelet rouge au poignet gauche (écrit "gauche"), et un vert (écrit "droite") à l'autre ?

Oui, mais il y a aussi le vieux moyen mnémotechnique : " bas rouge et tricot vert "

Ou les chaussettes des deux couleurs ... à condition de ne pas se tromper en les enfilant ! lol!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilles17137
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 1776
Age : 71
Ville : 17137 MARSILLY
Emploi : Retraité et Grand-Père
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Un bel ouvrage   Sam 06 Fév 2016, 14:18

le prix de ces objets était monstrueux et les puissants qui pouvaient les acquérir très riche mais n'oublions pas que les contribuables infiniment plus nombreux que les riches.
Pourtant les artistes ont sillonnés l'Europe pour vendre leur talent et j'imagine que les retombés économiques étaient nombreuses si non pour le maître au moins pour les élèves.
Il faut aussi y voire une démarche diplomatique.
Exemple en Suède rien que pour effrayer ses ennemis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 1944
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Un bel ouvrage   Sam 06 Fév 2016, 14:21

"Paille"..."Foin", "Paille"..."Foin", utilisé par les instructeurs de la Biffe, du temps où notre Armée était , essentiellement, constituée d'appelés "paysans", qui n'étaient pas sensés distinguer leur gauche, de leur droite! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilles17137
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 1776
Age : 71
Ville : 17137 MARSILLY
Emploi : Retraité et Grand-Père
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Un bel ouvrage   Sam 06 Fév 2016, 14:26

Pour le moment le meuble le plus cher du monde est
Badminton conçu à Florence au XVII et vendu 27,5 Millions d'€
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 1944
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Un bel ouvrage   Sam 06 Fév 2016, 14:41

Gilles17137 a écrit:
le prix de ces objets était monstrueux et les puissants qui pouvaient les acquérir très riche mais n'oublions pas que les contribuables étaient infiniment plus nombreux que les riches.

Cà, c'est la version issue de la Révolution. Wink
A l'origine, la noblesse avait été dispensée d'impôts, afin d'entretenir ses terres (plus le personnel qui allait avec), pour alimenter (dans son sens premier) le royaume et fournir, au souverain, des hommes d'armes lors de la levée de l'Ost (pour 40 jours). Le développement exponentiel de la bourgeoisie, qui, elle, n'avait pas d'autres responsabilités ("nationales") que de faire fructifier son capital et payer l'impôt, ainsi que le "désargentement" de la petite et moyenne noblesse (concurrencée par le "bourgeois") ont, progressivement, bouleversifié le contexte, d'autant qu'au fil du temps, ses Devoirs s'étaient dévoyés. Si on regarde bien, durant notre glorieuse Révolution, le bas peuple a été utilisé comme "masse de manoeuvre", par la moyenne et haute bourgeoisie, car nos plus illustres "Révolutionnaires" sortaient très rarement (voire jamais) du ruisseau. Amen! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre


Féminin
Nombre de messages : 9626
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Un bel ouvrage   Sam 06 Fév 2016, 15:45

Citation :
[…] mais il y a aussi le vieux moyen mnémotechnique : " bas rouge et tricot vert "
Ou les chaussettes des deux couleurs ... à condition de ne pas se tromper en les enfilant ! : lol!:
En effet ! Tout comme les bracelets de couleur suggérés plus haut.

Le moyen mnémotechnique indiqué se rapporte en fait à la forme et à la couleur des bouées de balisage (système latéral en zone Europe, Afrique) : cylindrique et rouge à bord ; conique et verte à tribord ; ce qui donne en effet : BaCyRouge et TriCoVert. Ou encore, pour rajouter l'élément chiffré (bien connu, dans la marine : tribord = impair ; bâbord = pair) : Un TriCoT vert et  deux Bas Cy rouges.

Mais, à dire vrai, si l'on ne sait pas au départ que tribord = droite et bâbord = gauche, ce moyen n'aide pas vraiment à s'en souvenir. C'est juste fait pour repérer et positionner les bouées.


Dernière édition par DahliaBleue le Lun 08 Fév 2016, 11:26, édité 2 fois (Raison : Complété idée sur les bouées latérales.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral


Masculin
Nombre de messages : 11340
Age : 69
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Un bel ouvrage   Sam 06 Fév 2016, 16:32

Loïc Charpentier a écrit:


Cà, c'est la version issue de la Révolution. Wink
A l'origine, la noblesse avait été dispensée d'impôts, afin d'entretenir ses terres (plus le personnel qui allait avec), pour alimenter (dans son sens premier) le royaume et fournir, au souverain, des hommes d'armes lors de la levée de l'Ost (pour 40 jours). Le développement exponentiel de la bourgeoisie, qui, elle, n'avait pas d'autres responsabilités ("nationales") que  de faire fructifier son capital et payer l'impôt, ainsi que le "désargentement" de la petite et moyenne noblesse (concurrencée par le "bourgeois") ont, progressivement, bouleversifié le contexte, d'autant qu'au fil du temps, ses Devoirs s'étaient dévoyés. Si on regarde bien, durant notre glorieuse Révolution, le bas peuple a été utilisé comme "masse de manoeuvre", par la moyenne et haute bourgeoisie, car nos plus illustres "Révolutionnaires" sortaient très rarement (voire jamais) du ruisseau. Amen! lol!

bonjour
y'a des révolutions dont les leaders sortaient du peuple ?
qu'est-ce qu'une révolution, sinon un changement de maîtres ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironclaude
Major
Major


Masculin
Nombre de messages : 923
Age : 67
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Un bel ouvrage   Sam 06 Fév 2016, 17:06

Gilles17137 a écrit:
le prix de ces objets était monstrueux et les puissants qui pouvaient les acquérir très riche mais n'oublions pas que les contribuables infiniment plus nombreux que les riches.
Pourtant les artistes ont sillonnés l'Europe pour vendre leur talent et j'imagine que les retombés économiques étaient nombreuses si non pour le maître au moins pour les élèves.
Il faut aussi y voire une démarche diplomatique.
Exemple en Suède rien que pour effrayer ses ennemis

Ce sont tous ces ornements qui l'on fait chavirer peu après son premier appareillage ?
Les ennemis devaient être morts... de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironclaude
Major
Major


Masculin
Nombre de messages : 923
Age : 67
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Un bel ouvrage   Sam 06 Fév 2016, 17:12

JJ a écrit:
Ce meuble a 200 ans... FABULEUX , donc vers 1814, période du 1er Empire : S Napoléon 1er, et il fonctionne toujours.

La personne qui a fabriqué ce meuble, il y a deux cents ans, l'a fait avec de simples outils manuels.

Le problème avec ce meuble, c'est de se rappeler le compartiment dans lequel on a mis ses p'tites affaires. lol!

Mieux vaut ne pas être frappé d'amnésie...

De mauvaises langues ont bien dit que Nelson avait un tiroir secret à bord avec un petit papier : " babord = gauche, tribord = droite "  Laughing

http://www.youtube.com/embed/MKikHxKeodA?rel=0




Superbe !
Il mériterait de figurer dans le prochain James Bond...
Les "Q" d l'époque étaient déjà très forts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un bel ouvrage   Aujourd'hui à 07:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Un bel ouvrage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le premier ouvrage d'Antigone
» Festung Metz:l'ouvrage de Marival
» et une petite pochette à ouvrage!Une!
» corbeille à ouvrage
» Tarifs postaux français de 1849 à maintenant (ouvrage en anglais)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: La Cambuse-
Sauter vers: