AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gestion du personnel de la marine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Gestion du personnel de la marine   Ven 05 Fév 2016, 18:53

Poursuite de l'échange en provenance du sujet correspondance de grades

Citation :
[…] la déclinaison de textes officiels "hermétiques", où il est question 0R-x ou OR-y, n'avait pas cours du temps du stylo Bic, quand le livret de solde pour marin non officier (sic), Modèle 1962, était complété de la sorte…
Je n'y vois nulle mention d'OR machin, juste SM2, échelon AP 3, Échelle III
[img ]http://illiweb.com/fa/pbucket.gif [ /img][…]
Tout à fait d'accord. Je me suis mal exprimée en laissant supposer que la classification Otan (OF / OR) pouvait servir de référence (officielle) au Service de la Solde ou à la Direction du personnel.
Les correspondances internationales des grades ne sont toutefois pas négligeables : un bien connu haut responsable de la marine, avait même bénéficié, en 1939, de l'institution d'un grade spécifique pour le hausser au niveau de ses homologues anglais et étasuniens ; de nos jours, il a longtemps existé une distorsion (ou une discordance) pour le grade de "4 étoiles", que nos Alliés n'acceptaient pas de ranger au niveau OF-8 et qui restait groupé avec le "3-étoiles" au niveau OF-7 ; or ça a une certaine importance dans les conversations d'état-major, les structures de commandement interalliées et les articulations opérationnelles des forces.
Citation :
[…] ces informations confirment bien la volonté d'assimilation OTAN des spécificités des grades de la Marine Nationale, pratique qui était, déjà, en cours, en France - bien avant la création de l'OTAN -, dès le début de la période révolutionnaire, durant laquelle s'étaient bousculés les thuriféraires de "l'harmonisation inter-armes", dont l'unique but était, le plus souvent, de rayer les ultimes traces de la royauté, la Marine étant considérée comme l'exemple même de sa néfaste influence […]
L'expression la volonté d'assimilation OTAN est ambiguë : s'agit-il de la volonté de l'Otan, à laquelle la France et la marine se seraient soumises (il me semble que ce sujet avait déjà été évoqué dans un autre "fil") ou bien et inversement, d'une volonté de la France et de la marine d'afficher une correspondance d'équivalence avec nos Alliés ? Car, fondamentalement, dans son effort d'harmonisation tous azimuts, l'Otan n'a pas à s'imposer et à s'immiscer dans la gestion du personnel de ses membres ; pour l'Alliance, il s'agit tout au plus de constater la situation existante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Grades et qualifications   Sam 06 Fév 2016, 11:42

Dans le sujet réforme 1974 des grades
moi-même a écrit:
[…] le fait que les marins fussent, à grade égal, clairement plus qualifiés que les aviateurs, n'a jamais été nié. On peut aussi écrire qu'ils sont "autant qualifié que les aviateurs détenteurs d'un grade supérieur". C'est un effet de l'avancement plus rapide des aviateurs.[…]
Ai reformulé mon expression maladroite "autant qualifié que… en : "à grade égal, les marins sont plus qualifiés que les aviateurs, et à qualification égale moins gradés qu'eux".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilles17137
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1756
Age : 72
Ville : 17137 MARSILLY
Emploi : Retraité et Grand-Père
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Sam 06 Fév 2016, 11:53

On a longtemps pensé que la carrière des Aviateurs était beaucoup plus courte que celle des autres armées.
Mais en matière d'avancement je pense qu'il faut toujours tenir compte des besoins et des places disponible.
Pour le reste la qualification des hommes est à mon avis de la même qualité quelque soit l'armée exception faite probablement pour la gendarmerie mais qui elle possède des spécialités que les autres ne possèdent pas.
Parler d'équivalence de grade ce serait comme équivalence de traitement entre les hommes et les femmes c'est beau sur le papier mais dans les faits c'est tout autre chose.
Pour ce qui est de l'OTAN ne faut-il pas chercher dans le statut du militaire et regarder les primes, s'il y en a?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Sam 06 Fév 2016, 12:48

Citation :
[…] Pour ce  qui est de l'OTAN ne faut-il pas chercher dans le statut du militaire et regarder les primes, s'il y en a ?
L'idée de comparer et de trouver des équivalences dans les forces (militaires en général, et navales ne particulier) n'est pas liée à la politique de l'Otan en matière de normalisation et d'harmonisation.
Elle s'impose depuis toujours. Autant pour les forces, les armes, les équipements, les organisations, que pour le personnel.
Nous sommes accoutumés à comparer des bâtiments (déplacements, vitesse, calibres, cadences de tir, portées de détection…) des divisions (nombre de blindés, de canons, de batteries de missiles) des forces aériennes (nombre d'appareils en ligne, en parc, polyvalence, furtivité, armes embarquées).
De la même façon, les effectifs méritent d'être comparés (sans pour autant nous plier à une quelconque injonction supranationale). Et, pour ce faire, un outil de comparaison est nécessaire. Cet outil commode et pratique est la grille de classement otanienne des OF / OR.

Ainsi ces tableaux de grades permettent-ils de constater une relative homogénéité entre les forces armées de la plupart des pays, sans que ce soit une grille indiciaire universelle.

Il y a parfois des originalités, ou des ambiguïtés (on hésite parfois sur le classement de tel ou tel grade d'un pays- note), mais dans l'ensemble il y a bonne cohérence.

La référence otanienne aux OF / OR n'est qu'une aide à la comparaison. Elle est même utilisée pour classer les militaires tinois (on n'imagine pas que ce système leur soit imposé).

Note : Mentionnons toutefois une bizarrerie notable chez nos amis tinois : bien qu'assimilé à OF-6, le contre-amiral (ni le général de brigade) tinois n'est pas un officier général mais un officier supérieur (c'est très tinois, ça !). C'est ainsi que le commandant du porte-avions 16 Liaoning est un contre-amiral !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2555
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Sam 06 Fév 2016, 14:15

Ouaip, c'est "notre" cher Darlan, qui avait tiré une tronche de six pieds de long, à l'occasion du couronnement d'un énième souverain britannique, où il était sensé représenter le gouvernement français mais l'étiquette et ses trois étoiles l'avaient relégué au tréfonds de l’Abbaye de Westminster, derrière deux wagons de généraux sud-américains, aux manches et épaulettes encombrées de galons et d'étoiles! lol!
Vexé comme un pou, à son retour, il avait fait des pieds et des mains pour "réactiver", dans la Royale, les 4 & 5 étoiles. Au passage, les trois étoiles "max" étaient un vieux souvenir de nos bons révolutionnaires!

Juste pour démontrer que le problème n'était pas exclusivement franco-français, ci après, la déclinaison de grades de l'équipage et des officiers-mariniers dans la Kriegsmarine (pour les officiers, c'était du kif-kif bourricot avec le notre) et son pendant Heer (Armée de terre) & Luftwaffe




"Cet outil commode et pratique est la grille de classement otanienne des OF/OR"

Ben, tiens! Commode et pratique pour qui ? Uniquement le corps des officiers, dont, de toute manière, la hiérarchie était figée bien avant 1940 (cf. l'histoire de Darlan et des étoiles!). Évidemment, 40 ans plus tard, tout cela est, désormais, passé à la trappe, mais, à l'époque que j'évoque et que j'ai vécue, c'était un vrai problème de solde (à terre) et de correspondance de grade à compétence égale.
Je crois l'avoir, déjà, évoqué, ici-même, mais sur la base aérienne multi-armes (Armée de l'Air & Marine) de Cognac (centre-école de pilotage "réacteur" sur Fouga-Magister), le poste de "patron d'appareil" était, généralement, confié à un QM2 ou QM1, tandis que les sergents de l'Armée de l'Air étaient, eux, affectés à la garde des extincteurs de piste! Personnellement, je me suis retrouvé bombardé "chef de piste", alors que je n'étais, encore, qu'un simple matelot breveté de 1ère classe!
Quand un QM (1 ou 2) se retrouvait à devoir camper, temporairement, dans une caserne de la Biffe, 9,5 fois sur 10, il se retrouvait au mess des sous-off.
Lors des "évènements" de mai 1968, il avait fallu rapatrier les permissionnaires par voie routière, avec de rares autocars de l'Armée et un très gros paquet de camions de la Biffe. Je ne compte même plus le nombre de quartier-maitres qui s'étaient retrouvés désignés "chefs de convois"; il y avait, certes, un gros paquet d'appelés (y compris des sergents PDL), mais, "dans sa grande sagesse", l'institution militaire s'était très vite rendue compte que c'était chez les Matafs (de l'équipage), qu'elle trouverait les moins c.... et le plus grand sens de l'initiative - il ne fallait pas se louper sur l'autonomie du (des) véhicules, vu que les stations d'essence étaient fermées, faute de réassort de carburant, etc.. lol!
Je pourrais aligner des pages de "promotions", exigées par les circonstances, de "sans grade" de la Royale, çà arrangeait tout le monde mais, à partir du jour, où il a été question de mettre tout çà à l'équerre pour de sombres raisons d'harmonisation "otanesques", kiki c'est fait avoir... le mataf! ...vaincu par le nombre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3547
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : CONFIT AU CIEL
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Sam 06 Fév 2016, 15:05

Pour rejoindre ce que tu dis
Dans mon cas, 18 mois de formation comme DARAE (auj. Avion- nique!) pour:
- être promu QM2 au bout de la formation
- second maître automaiquement au bout de ... 36 mois de service.
Dans l'AA, à l'Astra en face, le jeune entré en même temps que nous était bombardé sergent 10 mois après son entrée, à la fin de sa formation.
Ce qui en interarmées (expérience vécue à l'EIREL), ramenait un QM1 Trans sous-marinier de cinq de service ... derière un sergent de 10 mois de l'AA, un maître de plus de 10 années de service derrière un adjudant plus jeune en temps de service d'au moins deux à trois ans.
L'alignement a été en grande partie voulu par la réforme Giscard (à quelques mois près, je serai passé de SM2 à ... PM!), et dans un souci d'alignement de solde à durée de service équivalent.
Le télescopage de ces échelles n'a pas été non plus sans accroc. J'ai dans la même équipe à gérer deux armuriers, l'un second maître de moins d'un an de service ... face à un QM1 au dessus de 10 !
Autre exemple qui me revient: un commissaire colonel de l'AA en visite au SAMAN dans le mileiu des années 70 s'est montré scandalisé que moi, petît maître, puisse avoir accès au terminal informatique tout neuf de la section, et puisse décider de l'envoi de matériel "de haute valeur" d'une base à l'autre, sans avoir à en référer à mon capitaine de chef.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2555
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Sam 06 Fév 2016, 15:10

Starshiy a écrit:
Pour rejoindre ce que tu dis
Dans mon cas, 18 mois de formation comme DARAE (auj. Avion- nique!) pour:
- être promu QM2 au bout de la formation
- second maître automaiquement au bout de ... 36 mois de service.
Dans l'AA, à l'Astra en face, le jeune entré en même temps que nous était bombardé sergent 10 mois après son entrée, à la fin de sa formation.
Ce qui en interarmées (expérience vécue à l'EIREL), ramenait un QM1 Trans sous-marinier de cinq de service ... derière un sergent de 10 mois de l'AA, un maître de plus de 10 années de service derrière un adjudant plus jeune en temps de service d'au moins deux à trois ans.
L'alignement a été en grande partie voulu par la réforme Giscard (à quelques mois près, je serai passé de SM2 à ... PM!), et dans un souci d'alignement de solde à durée de service équivalent.
Le télescopage de ces échelles n'a pas été non plus sans accroc. J'ai dans la même équipe à gérer deux armuriers, l'un second maître de moins d'un an de service ... face à un QM1 au dessus de 10 !
A+

... je me sentais un peu seul, sur ce coup-là! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3547
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : CONFIT AU CIEL
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Sam 06 Fév 2016, 15:11

Loïc Charpentier a écrit:


... je me sentais un peu seul, sur ce coup-là! lol!
De rien, c'est l'exacte vérité ! Par décence, je n'évoquerai pas les états-majors !lol!
Ou encore d'autres circonstances beaucoup plus dramatiques  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2555
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Sam 06 Fév 2016, 15:48

Starshiy a écrit:
Par décence, je n'évoquerai pas les états-majors !lol!

A grade équivalent, la correspondance ayant été harmonisée plus tôt, l'autonomie de décision et le niveau de responsabilité des officiers de marine n'a, généralement, rien à voir, non plus, avec ceux de leurs homologues des autres armes. D'ailleurs, par le passé, leur temps de montée en grade était, souvent, plus long et assez comparable à la situation qui a régné, dans l'Armée Française, entre la fin des années 1860 (sous le Second Empire) et le déclenchement de la Première Guerre Mondiale (sauf pour certains "coloniaux") ; il existe un bon exemple avec Philippe Pétain, né en 1856, qui n'accède au grade de commandant qu'en 1900 et s'apprête à faire valoir ses droits à la retraite, à 58 balais, en juillet 1914, en tant que colonel!.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleu Marine
Second maître
Second maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 502
Age : 65
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Sam 06 Fév 2016, 16:27

Bonjour,

Il faut dire que Pétain donnait un peu dans la provoc' plutôt que dans le politiquement correct de l'époque. Par exemple :
- Dénoncez les officiers de votre régiment qui vont à la messe !
- Je ne sais pas, j'y vais moi-même tous les dimanches, je me mets au 1er rang et je ne me retourne jamais... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2555
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Sam 06 Fév 2016, 16:28

Bleu Marine a écrit:
Bonjour,

Il faut dire que Pétain donnait un peu dans la provoc' plutôt que dans le politiquement correct de l'époque. Par exemple :
- Dénoncez les officiers de votre régiment qui vont à la messe !
- Je ne sais pas, j'y vais moi-même tous les dimanches, je me mets au 1er rang et je ne me retourne jamais... Cool

C'est pas faux. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Sam 06 Fév 2016, 16:38

Loïc Charpentier a écrit:
[…] Je crois l'avoir, déjà, évoqué, ici-même, mais sur la base aérienne multi-armes (Armée de l'Air & Marine) de Cognac (centre-école de pilotage "réacteur" sur Fouga-Magister)[…]
Cette situation avait en effet été rappelée, à l'occasion d'un autre "fil". thumleft C'est à ça que je faisais précédemment allusion.
Citation :
[…] le poste de "patron d'appareil" était, généralement, confié à un QM2 ou QM1, tandis que les sergents de l'Armée de l'Air étaient […] Je pourrais aligner des pages de "promotions", exigées par les circonstances, de "sans grade" de la Royale, ça arrangeait tout le monde […]
Il s'agit donc là d'avoir institué des promotions fictives (au niveau de la base), pour aligner (temporairement) les marins sur un pied d'égalité avec leurs camarades interarmées ? Ça ne devait en effet pas être gênant pour le service de la Solde.
Les gratifier artificiellement d'un ou deux galons de plus, c'est aussi ce qu'avait fait le capitaine de Hauteclocque en s'auto-bombardant lieutenant colonel en 1941.
Citation :
[…] mais, à partir du jour, où il a été question de mettre tout ça à l'équerre […]
… vis-à-vis du service de la Solde ?
Citation :
[…] pour de sombres raisons d'harmonisation "otanesques"[…]
C'est là où je perds le fil du raisonnement. Nous sommes entièrement d'accord, "à grade égal, les marins sont plus qualifiés que les aviateurs et les terriens, et à qualification égale moins gradés qu'eux" ; et c'est effectivement la question de la pyramide budgétaire des grades qui entre en jeu.
Mais, autant la grille de classification Otan me paraît pertinente pour la comparaison des grades (je m'y suis abondamment reportée), autant cette grille ne peut pas servir de base indiciaire internationale pour les traitements.
Un sergent polonais n'a aucun argument pour demander à recevoir la même solde qu'un sergent espagnol ou italien.
Indépendamment de la grille Otan OF / OR, les Étatsuniens ont d'ailleurs leur propre grille de classement, plus en rapport avec la solde : le Pay Grade.
Et (en France) la grille n'entre (heureusement) pas assez dans les détails des échelons/indices pour servir de référence aux trois armées et à la gendarmerie.
Je vois assez mal (au milieu des années '1970) le ministère de la Défense (et encore moins la "Rue de Rivoli" - à l'époque) prétendre que c'était l'Otan qui nous aurait imposé (ou interdit) quoi que ce soit sur le plan des indices de solde, pour des raisons d'harmonisation otanienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironclaude
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1046
Age : 68
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Sam 06 Fév 2016, 16:54

Bleu Marine a écrit:

Bonjour,
Il faut dire que Pétain donnait un peu dans la provoc' plutôt que dans le politiquement correct de l'époque. Par exemple :
- Dénoncez les officiers de votre régiment qui vont à la messe !
- Je ne sais pas, j'y vais moi-même tous les dimanches, je me mets au 1er rang et je ne me retourne jamais... Cool
Il a mal terminé, mais il avait un bon fond, finalement
Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Sam 06 Fév 2016, 22:53

Citation :
Citation :
[…] Pétain donnait un peu dans la provoc' […]. Par exemple :
- Dénoncez les officiers de votre régiment qui vont à la messe ![…]
Il a mal terminé, mais il avait un bon fond, finalement : DD
Même s'il n'avait pas une foi très profonde (si encore il est permis de juger de son fors intérieur) en sa religion (quoique assistant régulièrement à la messe - il semblait à cet égard avoir une vision maurassienne de la pratique religieuse), il me semble que la chasse aux militaires chrétiens (et même catholiques) est bien antérieure à cette époque : plutôt début IIIè République, début du XXè siècle.

Édit (plus tard) : Retrouvé : c'est L’affaire des fiches, en 1904. Le ministère avait fait établir pour chaque officier une fiche de renseignements politiques et confessionnels pour bloquer l'avancement des officiers de confession catholique.

Et, comme on pouvait s'en douter, notre cher Pelletan ne pouvait pas manquer de s'illustrer dans cette chasse aux sorcières : en mars 1904, on apprend qu'il refuse de recevoir les amiraux, tous bons catholiques.

Édit (encore plus tard) : à l'origine de la confusion d'époque (politique) il y a donc, peut-être, un amalgame phonétique entre "Pétain" et "Pelletan".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Sam 06 Fév 2016, 22:53

moi-même a écrit:
[…] Je vois assez mal (au milieu des années '1970) le ministère de la Défense (et encore moins la "Rue de Rivoli" - à l'époque) prétendre que c'était l'Otan qui nous aurait imposé (ou interdit) quoi que ce soit sur le plan des indices de solde, pour des raisons d'harmonisation otanienne.
En y réfléchissant mieux, l'Otan n'y était pour rien dans le vote de nos lois de Finances, autorisant ou ouvrant des postes budgétaires répartis par grades et échelons. Il me semble que c'est tout simplement à la Rue de Rivoli (comme on dirait aujourd'hui à Bercy) que doit être imputé le mépris indiciaire des promotions. Et un peu aussi, il est vrai, ainsi qu'il est observé ici :
Citation :
[…] à partir du jour où il a été question de mettre tout ça à l'équerre […] kiki s'est fait avoir… le mataf !… vaincu par le nombre !
… en raison du trop léger poids des marins dans les arbitrages interarmées, où les aviateurs et les terriens avaient une influence bien plus importante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Sam 06 Fév 2016, 23:49

Citation :
[…] sous "l'ère Giscard", il a bien été procédé à une réorganisation des grades […] qui a consisté à supprimer le grade de second-maître de seconde classe et à rétrograder celui de maître […] pour l'assimiler à celui de sergent-chef […]
Citation :
[…] Les textes régissant ces disposition de 1974 ont été appelées "lois Giscard" et les personnels qui ont bénéficié de promotions ont été nommés les "Giscardiens" […] certains heureux sont passés directement du grade de Second Maître de 1ère classe au grade de Premier Maître ![…]
Citation :
[…] à une certaine époque, il y a même eu des "Giscardiens" ( c'était le surnom dont ils se sont vus affublés ) qui ont sauté deux grades.
Il ne semble pas inutile de tenter de remettre nos idées à l'endroit.
Ce qui explique l’appellation de "Giscardiens", c’est l’accélération soudaine, au printemps 1974, du processus de la suppression de l'ancien grade de maître.

  • Procédure entamée quelques années avant (vers ~1970 ? ce genre de réforme ne s'improvise pas ! Comme celui de la Justice, le temps de la direction du personnel n'est pas celui des médias.). Dans un premier temps, cette réforme a eu pour effet (regrettable, mais dicté par les contraintes budgétaires) de freiner les promotions de Second Maître de 1ère classe à Maître, afin de tarir progressivement la réserve de ce dernier grade, cependant que cette dernière se transvasait vers celle de Premier Maître, par le jeu naturel des promotions trimestrielles. Trop lentement, bien sûr, Rivoli étant maîtresse des cordons de la bourse. Ce frein dans les promotions de Second Maître de 1ère classe à Maître se répercutait aussi partiellement dans les grades inférieurs.
  • Or à cette date (2ème trimestre 1974) en effet, il restait encore ~2500 Maîtres (ancienne "formule") dans l'attente d'une promotion (ou d'un départ). La récente arrivée au pouvoir du nouveau président (et de son gouvernement) peut avoir eu une influence sur l'accélération d'un (lent) processus qui aurait dû se dérouler jusqu'en ~1976-77. Pour en finir avec une situation malsaine sur le plan du moral (avancement trop ralenti) il a alors été décidé de les promouvoir tous, en bloc, au 1er juillet 1974.
    Avec les 2500 Maîtres nouvellement promus PM, une quarantaine de S/M1 sont aussi passés directement PM. En gros, un par spécialité ; pour le symbole.
  • Et, ce même jour, tous les seconds maîtres de 1ère classe ont été affublés d'un troisième galon sur leurs manches (et d'un galon droit sur la casquette), et changé d’appellation, devenant des maîtres "nouvelle formule". Sans pour autant changer de niveau d’emploi ni d’indice de solde (au contraire des 2500 PM, nouveaux promus) et sans obtenir le droit au port du sabre.
  • Simultanément les SM2 devenaient seconds maîtres (ADL) avec (pour eux aussi) un (deuxième) galon de plus sur les manches. Dans le même temps un nouveau grade apparaissait : celui de second maître pendant durée légale, portant l’unique galon des anciens S/M2.
  • Le terme "Giscardiens" peut donc désigner, soit :
    * les 2500 (heureux) bénéficiaires d'une promotion (anticipée) de maître (ancienne formule) à premier maître, pour un gain de temps de grade de trois mois à trois ans ;
    * les ~40 (heureux) bénéficiaires d'une promotion directe de S/M1 à premier maître, mais dont l'avancement à maître (ancienne formule) s'était faite (trop longtemps) attendre ;
    * les NNNN (~4000 ?) seconds maîtres de 1ère classe désormais maîtres (nouvelle formule), mais sans changement d'échelon, ni de niveau d'emploi.
    Pour leur part, les seconds maîtres de 2ème classe, devenus seconds maîtres (ADL) ne changeaient pas fondamentalement de statut.
    On voit que cette appellation, qui se voulait péjorative (par jalousie ou par vanité ?) est imprécise quant à ses destinataires.
  • Quoiqu'il en soit, aucun "Giscardien" n'a sauté deux grades. Seuls les ~40 S/M1 devenus PM le 1er juillet 1974 ont sauté un grade, celui de maître (ancienne formule) ; mais, en réalité, ce sera désormais le sort de tous leurs successeurs, maîtres (nouvelle formule), qui n'auront désormais plus jamais à franchir l'étape de maître (ancienne formule).



Dernière édition par DahliaBleue le Dim 07 Fév 2016, 10:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2555
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Dim 07 Fév 2016, 10:09

DahliaBleue a écrit:

[*]Simultanément les SM2 devenaient seconds maîtres (ADL) avec (pour eux aussi) un (deuxième) galon de plus sur les manches. Dans le même temps un nouveau grade apparaissait : celui de seconds maîtres pendant durée légale, portant l’unique galon des anciens S/M2.


[*]

C'est là que j'adore les explications "théoriques". Le 9 juillet 1970, la durée légale du service militaire avait été portée à 12 mois, alors du second-maitre PDL, déjà qu'il n'y en avait pas des kilos du temps où sa durée était de 16 mois (depuis 1963) - personnellement, je n'ai pas le souvenir d'en avoir rencontré, même chez les "Volants" et il n'existait pas, dans la Royale, de peloton d'instruction pour former des sous-officiers appelés, comme dans l'Armée de Terre -, c'était de l'oiseau rare!  Je me demande s'il n'y avait pas une toute petite poignée d'instructeurs (appelés) dans des écoles de spé, à qui on avait attribué un uniforme de bœuf (sans galon doré) pour faire plus sérieux, face à leur "auditoire".

En parlant d'instructeur, il y avait eu, à Martrou, une situation assez cocasse. La spé d'armurier-missilier aéro (Armaé) formait, régulièrement, quelques appelés; ils avaient droit à un cours raccourci, d'où ils sortaient bombardés "matelot breveté provisoire" (un unique galon rouge, en haut du bras gauche et le Pingouin sur l'autre). Lors d'une de ces cessions, l'officier-marinier instructeur avait constaté, alors qu'il "instructionnait" ses "élèves" sur les missiles Matra, que l'un d'entre eux, non seulement, ne manifestait aucun intérêt particulier à son cours, mais, en plus, se consacrait à des occupations hors de propos...dessin, courrier, etc.  Bon, d'accord, c'est un appelé mais quand même! Après avoir passé deux jours à décortiquer les engins, l'instructeur s'était accordé un petit moment de plaisir "vengeur" en faisant passer "l'insolent" au tableau, afin qu'il y résume le cours...vu l'intérêt qu'il y avait porté, çà risquait d'être croustillant! La "faignasse", sans se démonter, avait, alors, débuté un cours magistral, sur lesdits missiles, en rajoutant des infos et des détails que l'instructeur, lui-même, ignorait! En réalité, sursitaire, "l'individu" était ingénieur chez Matra, où il travaillait, comme par hasard, sur le développement des missiles. lol!  Beau joueur, l'instructeur lui avait confié les rênes pour le reste du cours "missiles". Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Dim 07 Fév 2016, 10:22

Citation :
[…] Le 9 juillet 1970, la durée légale du service militaire avait été portée à 12 mois, alors du second-maitre PDL, […] personnellement, je n'ai pas le souvenir d'en avoir rencontré, même chez les "Volants" et il n'existait pas, dans la Royale, de peloton d'instruction pour former des sous-officiers appelés, comme dans l'Armée de Terre -, c'était de l'oiseau rare ! : hihihi:  Je me demande s'il n'y avait pas une toute petite poignée d'instructeurs (appelés) dans des écoles de spé, à qui on avait attribué un uniforme de bœuf (sans galon doré) pour faire plus sérieux, face à leur "auditoire".[…]
thumright  Cette hypothèse est hautement vraisemblable ! thumleft



Ce grade (et l'insigne y afférent) a dû subsister (confidentiellement, ou avec rareté) jusqu'au tout début de 1997, au grand maximum et par la force des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5427
Age : 45
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Dim 07 Fév 2016, 10:42

Pour rappel, il y a eu également l’apparition du grade de Major en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2555
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Dim 07 Fév 2016, 10:50

Ce tableau est postérieur à 1974.
Un exemple: le QM1(repère 2) avec un galon doré et deux en laine rouge n'existait pas avant cette date. Officiellement, un QM 1 (ou 2) promu SM2 devait attendre l'attribution de la tenue d'officier-marinier, avant de pouvoir arborer l'unique galon doré; jusque là, il conservait sa tenue de chouffe avec ses trois galons rouge et son bachi, même si la solde de SM lui était attribuée. Néanmoins, il y avait un cas particulier qui avait été prévu, par le règlement ; si le promu était, alors, en "longue campagne", sur un bâtiment trop petit pour disposer d'un service habillement et d'un tailleur, l'état-major du bord pouvait lui donner l'autorisation de porter, provisoirement, les trois galons "panachés" (avec le bachi et le col bleu!) et ce jusqu'à ce que l'unité ait rallié un port "digne de ce nom". Personnellement, je n'en ai rencontré qu'un seul exemple, sur un quai de la Gare de l'Est, alors qu'il partait en permission, après un retour de campagne, sachant qu'à son retour de perm, il était prié de passer très rapidement par le service habillement! En plus, il faisait un peu la gueule, parce que les prévôts et les biffins le prenait pour un caporal-chef! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Dim 07 Fév 2016, 11:01

PALEZ a écrit:
Pour rappel, il y a eu également l’apparition du grade de Major en même temps.
Il apparaît sur le tableau.
Loïc Charpentier a écrit:
Ce tableau est postérieur à 1974.[…]
thumright Bien sûr. Sinon on y verrait les grades de second maître de 1ère classe, et de second maître de 2ème classe.
Citation :
[…] Un exemple: le QM1 (repère 2) avec un galon doré et deux en laine rouge n'existait pas avant cette date. […]
Il s'agit du quartier-maître de 1ère classe comptant plus de dix ans de service. Tout aussi rarissime (surtout dans l'aéro) que le second maître PDL (post-1974).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2555
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Dim 07 Fév 2016, 11:19

DahliaBleue a écrit:

Il s'agit du quartier-maître de 1ère classe comptant plus de dix ans de service. Tout aussi rarissime (surtout dans l'aéro) que le second maître PDL (post-1974).  

Question à 1/6,55957 €, les QM1 de + 10 ans, après attribution de la tenue d'O-M, avaient-ils, dès lors, accès au poste des Bœufs (bouffe, logement) ? C'était le cas des quartiers-maitres CS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10434
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Dim 07 Fév 2016, 11:29

Loïc Charpentier a écrit:
[…] Question à 1/6,55957 €, les QM1 de + 10 ans, après attribution de la tenue d'O-M, avaient-ils, dès lors, accès au poste des Bœufs (bouffe, logement) ? C'était le cas des quartiers-maîtres CS.
Il me semble bien que oui : en cohérence avec le port de la tenue, précisément destinée à les sortir de la condition "équipage".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleu Marine
Second maître
Second maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 502
Age : 65
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Dim 07 Fév 2016, 11:52

DahliaBleue a écrit:
Il s'agit du quartier-maître de 1ère classe comptant plus de dix ans de service.

Le fameux "chouf mexicain" ou "chouf au-dessus de 10" ou encore "deux rouges, un pastis" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2555
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   Dim 07 Fév 2016, 12:19

Bleu Marine a écrit:
Le fameux "chouf mexicain" ... ou encore "deux rouges, un pastis" Very Happy

Excellent! thumright lol! Je ne connaissais pas ces expressions...et pour cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gestion du personnel de la marine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gestion du personnel de la marine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gestion du personnel de la marine
» Tricorne des officiers féminins
» SPACE MARINE 1500pts
» Logiciel BD Gest de gestion de collection
» [REQUETE] Appli pour gestion des SMS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: France-
Sauter vers: