AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tobrouk 1942

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Tobrouk 1942   Jeu 28 Jan 2016, 19:49

ceux qui se sont éclatés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis Marliere
Second maître
Second maître


Masculin
Nombre de messages : 545
Age : 42
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Tobrouk 1942   Ven 29 Jan 2016, 14:33

pascal a écrit:
"speed is armour" comme disait l'Autre

Dans certains cas c'est vrai. Il vaut mieux pour certains navires avoir quelques nœuds en plus qui permettront d'éviter bombes et torpilles ou de distancer un navire plus puissant qu'une mince protection qui ne servira qu'à faire détoner les bombes ou obus ennemis, qui sans cela auraient traversé le navire sans exploser. Tout dépend des circonstances, et ce qui est vrai pour un destroyer ne l'est pas pour un cuirassé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2403
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Tobrouk 1942   Ven 29 Jan 2016, 14:51

Francis Marliere a écrit:
pascal a écrit:
"speed is armour" comme disait l'Autre

Dans certains cas c'est vrai. Il vaut mieux pour certains navires avoir quelques nœuds en plus qui permettront d'éviter bombes et torpilles ou de distancer un navire plus puissant qu'une mince protection qui ne servira qu'à faire détoner les bombes ou obus ennemis, qui sans cela auraient traversé le navire sans exploser.  Tout dépend des circonstances, et ce qui est vrai pour un destroyer ne l'est pas pour un cuirassé.

Ce qui était vrai pour des destroyers, l'était également pour des Battlecruiser, selon l'esprit initial de leur conception. Ils étaient sensés, grâce à la puissance de leur artillerie, se mesurer avec les cuirassés, puis, grâce à leur vitesse, échapper à leur réplique...d'où leur moindre blindage, qui était, également, l'une des contraintes essentielles dans "l'insoluble" rapport poids/puissance/vitesse qui existait avant 1914, à moins de dépenser de véritables fortunes, sans réelles justifications, vu que la technologie des turbines à vapeur de grande puissance en était encore au stade de la "découverte".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10284
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Tobrouk 1942   Ven 29 Jan 2016, 15:40

Loïc Charpentier a écrit:
Citation :
Citation :
"speed is armour" comme disait l'Autre
Dans certains cas c'est vrai. Il vaut mieux pour certains navires avoir quelques nœuds en plus qui permettront d'éviter bombes et torpilles ou de distancer un navire plus puissant […].
Ce qui était vrai pour des destroyers, l'était également pour des Battlecruiser, selon l'esprit initial de leur conception. Ils étaient censés […] se mesurer avec les cuirassés […].
… et pour tout autre bâtiment de combat digne de ce nom… Il est parfois évoqué ici l'intérêt de disposer d'une bonne vitesse, non seulement pour la mobilité stratégique, mais aussi pour l'agilité tactique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francis Marliere
Second maître
Second maître


Masculin
Nombre de messages : 545
Age : 42
Ville : Tourcoing
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Tobrouk 1942   Ven 29 Jan 2016, 15:50

Je ne suis pas un spécialiste du problème des croiseurs de bataille, et me contenterai de noter que d'un point de vue pratique l'absence de protection suffisante sur ces navires posait de réels problèmes.

Ne pas blinder un destroyer était logique car il s'agissait de navires bon marchés, sacrifiables. Qui plus est, l'absence de protection faisait qu'un projectile de gros calibre avait de bonnes chances de ne pas exploser et donc de ne causer que des dommages modérés. La grande vitesse (et la petite taille) de ces navires leur permettait d'esquiver facilement les bombes et les torpilles aériennes et de distancer les navires plus puissants qu'eux.

Le problème est que les vertus de l'absence de protection ne s'appliquent pas aux croiseurs de bataille :
- ils ne sont pas, comme les destroyers, bon marché et sacrifiables.
- leur protection est insuffisante pour arrêter un obus de gros calibre, mais suffisante pour le faire détoner.
- de part leur taille, ils sont une cible facile pour les bombes et torpilles aériennes.
- dans les faits, il leur est impossible d'engager des cuirassés, puis de s'esquiver avant la réplique de ces derniers (comme ils étaient sensés le faire). Ils peuvent certes refuser le combat contre des cuirassés mais la dure réalité des opérations navales a fait que durant les deux guerres mondiales des croiseurs de bataille ont du affronter des navires de ligne, avec les résultats que l'on sait.

Donc, de mon point de vue, et sans discuter de la validité du concept de croiseur de bataille, il n'est pas exact de dire que la protection insuffisante de ces navires était un avantage, comme cela l'a parfois été pour les destroyers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tobrouk 1942   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tobrouk 1942
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 21 JUIN 1942 PRISE DE TOBROUK PAR LE DAK
» recherche plan tobrouk type 202
» 1942 R H M n°13 les Chasseurs à Pied
» Censure.............1942
» 1942 Ceylon George VI 5 cents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: