AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 CEP, Neptune et Catalina…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cotentin
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 74
Ville : Marigny (50)
Emploi : retraité défense nationale
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: CEP, Neptune et Catalina…   Sam 16 Jan 2016, 13:47

Dahlia.

En ce qui concerne les aéronefs, cela existe depuis très longtemps, en voici des exemples, mis à part les DC3 (C47), qui sont à la base des machines purement militaires, les autres transporteurs (PAX), proviennent des compagnies aériennes de l'époque, les DC6 et Breguet 2 ponts, appartenaient à Air France, mais il en est de même des DC4 de la marine nationale, ces machines ne pouvant pas être achetées neuves ni entretenues totalement par les armées, sont sous contrat d'entretien 3ème et 4ème échelon, c'est à dire les grandes visites longues durées (IPER pour la marine), cela est du, au nombre restreint de ces machines dans les unités.
Par contre les machines dites opérationnelles et qui sont purement militaires, sont entretenues soit par le 4ème échelon de l'arme, soit directement par l'industriel, cas des Boeing C135F et les Awacs, qui sont en partie soutenus par la base de March au States (au nord de San Francisco), c'est d'ailleurs aujourd'hui le 25ème anniversaire du déclenchement de l'opération Désert Storm, la base de March (base de réserve de l'US air Force), fournissant les unités dont les nôtres si nécessaire, nous avions dix C135F sur site Arabe, qui décollèrent pour leur première mission de guerre, mais ceci est une autre histoire indépendante de nos avions "civils" à utilisations militaire.

JCC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miniflotte-50-monsite.com/
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: CEP, Neptune et Catalina…   Sam 16 Jan 2016, 14:39

Cotentin a écrit:
Dahlia.

En ce qui concerne les aéronefs, cela existe depuis très longtemps, en voici des exemples, mis à part les DC3 (C47), qui sont à la base des machines purement militaires, les autres transporteurs (PAX), proviennent  des compagnies aériennes de l'époque, les DC6 et Breguet 2 ponts, appartenaient à Air France, mais il en est de même des DC4 de la marine nationale, ces machines ne pouvant pas être achetées neuves ni entretenues totalement par les armées, sont sous contrat d'entretien 3ème et 4ème échelon, c'est à dire les grandes visites longues durées (IPER pour la marine), cela est du, au nombre restreint de ces machines dans les unités.
Par contre les machines dites opérationnelles et qui sont purement militaires, sont entretenues soit par le 4ème échelon de l'arme, soit directement par l'industriel, cas des Boeing C135F et les Awacs, qui sont en partie soutenus par la base de March au States (au nord de San Francisco), c'est d'ailleurs aujourd'hui le 25ème anniversaire du déclenchement de l'opération Désert Storm, la base de March (base de réserve de l'US air Force), fournissant les unités dont les nôtres si nécessaire, nous avions dix C135F sur site Arabe, qui décollèrent pour leur première mission de guerre, mais ceci est une autre histoire indépendante de nos avions "civils" à utilisations militaire.

JCC  

Bonjour,
Sauf erreur, jusqu'au début des années 1970, les entretiens (et visites) techniques des aéronefs et hélicoptères, au sein de la "Royale Pingouin" ne dépassaient pas la V3 (visite de 3ème degré, effectuée par des équipes dédiées, ventilées dans les différentes BAN - exemple, à la BAN Saint-Raphaël, la V3 Alouette II, qui révisait l'ensemble des Alouette II de la Marine, plus celles des Douanes) -, les V1 & V2 étant des entretiens de routine intermédiaires, effectués en escadrille ou flottille, entre chaque V3. La "V4" impliquait un retour de l'appareil chez le constructeur et, selon le cas, en V3, nous pouvions, également, être amenés à retourner le moteur chez le constructeur (ex: Turboméca pour les turbines d'Alouette II).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5133
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: CEP, Neptune et Catalina…   Sam 16 Jan 2016, 15:22

Le film du premier post illustre bien je pense le parking de la grande base d'Hao avec sa piste de plus de 3400 m et son grand parking de 70 000 m² (7 ha) dans l'alignement de la piste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cotentin
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 74
Ville : Marigny (50)
Emploi : retraité défense nationale
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: CEP, Neptune et Catalina…   Sam 16 Jan 2016, 19:20

Bonsoir.

Pour Loîc, je n'ai pas écrit le contraire, je parle bien des machines issues et utilisées majoritairement dans les compagnies civiles, ce qui n'est pas le cas des Alouettes 2 et 3 qui sont avant tout militaires ou de service public.
Que ce soit dans l'aéro ou l'AA, le principe est toujours le même.
V1 = 1er échelon, de la compétence directe de l'utilisateur, exemple le mécanicien de piste ou attitré à la machine.
V2 = 2ème échelon, opérations effectuées sous hangar de l'escadron ou de la flottille, cela comporte généralement les déposes pour échange uniquement, moteurs, train, châssis canons, etc.

V3 = 3ème échelon, il existe sur la base AA et je pense également sur BAN, un service spécialisé appelé dans l"AA "Germas", il y est effectué des opérations plus importantes qu'à l'échelon escadron ou flottille, c'est à dire en plus de la dépose, la maintenance de l'ensemble déposé, souvent par échange standard de pièces.
Enfin V4 ou 4ème échelon, il s'agit d'un atelier spécialisé en dehors de la Base ou de la BAN, qui est a compétence pour mettre à nue la machine et la recomposer avec des ensembles neufs ou rénovés.
Ces ensembles 4ème échelon sont en principe spécialisés dans des types de machines quelque soit leur appartenance, terre, air, mer, gendarmerie, douanes, etc.

Cela est valable pour tous type d'aéronefs voilures fixes ou tournantes.

En ce qui concerne les moteurs, ils sont toujours renvoyés à l'industriel pour les 4ème échelon, Snecma, Turbomeca etc.

Mais jusqu'à preuve du contraire dans le sujet, j'avais évoqué les machines dites "d'origines civiles" Boeing, Douglas, Airbus etc., je n'ai pas nommé les versions 100% militaires, dont les "Neptune" "Breguet Atlantique", C130 Hercules, C160 Transall, et bien entendu les avions de combat, Dassault par exemple.

JCC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miniflotte-50-monsite.com/
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: CEP, Neptune et Catalina…   Dim 17 Jan 2016, 08:24

Je ne contestais pas le bien-fondé du propos, j'y ajoutais juste mon grain de sel. Wink Very Happy

A propos des Catalinas de la Royale... http://www.pilotesdufeu.com/cansonet/Operateurs/aeronavale/aeronavale.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10328
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: CEP, Neptune et Catalina…   Dim 17 Jan 2016, 10:08

pascal a écrit:
Le film du premier post illustre bien je pense le parking de la grande base d'Hao avec sa piste de plus de 3400 m et son grand parking de 70 000 m² (7 ha) dans l'alignement de la piste
thumright Effectivement, c'est bien Hao, non seulement pour sa piste longue, mais aussi pour ses vastes et hauts hangars.
Loïc Charpentier a écrit:
[…] A propos des Catalinas de la Royale
Les six de la SL-PAC étaient donc bien tous des "civils" récupérés, et aucun d'entre eux ne provenaient de l'ancien parc de la marine (~1942-1957).
Excellente rétrospective !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CEP, Neptune et Catalina…   

Revenir en haut Aller en bas
 
CEP, Neptune et Catalina…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» CEP, Neptune et Catalina…
» Vous en pensez quoi ? [Neptune inside]
» La Neptune
» Cherche Vostok Neptune verte ou brune
» Neptune ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: France-
Sauter vers: