AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Renflouages et reconstructions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Renflouages et reconstructions   Mar 15 Déc 2015, 19:54

à propos de Pearl Harbor (7 décembre 1941) il a été évoqué ici la reconstruction (presque totale) des deux destroyers qui étaient au bassin dans la même forme de radoub que l'USS Pennsylvania :

l'USS Downes (DD-375), en mars 1937 (à sa mise en service) :


le même destroyer, en décembre 1943 après sa reconstruction :


et son sistership, l'USS Cassin (DD-372) en 1937 :


puis le même destroyer, en février 1944, après reconstruction :


Les équipements récupérés (propulsion, armes, équipements) sur les coques sinistrées correspondaient à environ 30 % de ce qui était embarqué sur les deux bâtiments "en service" précédemment.
Deux coques nouvelles (mais à l'identique) ont alors été reconstruites autour de ces équipements. Avec, tout de même, une mise à jour (air conditionné, radars…).

Surprenante décision, alors qu'au même moment l'US Navy avait un programme de constructions neuves de près de trois cent cinquante destroyers (DD) et de près de six cents DE.


Dernière édition par DahliaBleue le Mar 15 Déc 2015, 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15819
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Renflouages et reconstructions   Mar 15 Déc 2015, 21:12

Les américains ont remis en service le maximum de navires gravement endommagés à Pearl Harbour, visiblement pour le Cassin et le Downes, cela ne correspondait pas à une nécessité, mais à la volonté de minimiser le résultat de l'attaque japonaise en pouvant dire que seul l'Arizona et l'Oklahoma ont été définitivement perdus; c'est une manière de dynamiser la population et d'affirmer un volonté de revanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5190
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Renflouages et reconstructions   Mar 15 Déc 2015, 21:36

C'est surtout le fait que des sous ensembles comme la propulsion (chaudières mais surtout turbines) et chaînes de transmission, lignes d'arbre etc etc sont particulièrement longs à fabriquer (rotors de turbines) par comparaison au coques qui ne sont que des assemblages de tôles ...

or ces sous ensembles étaient intacts il eut été ballot de ne pas les réutiliser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Renflouages et reconstructions   Mar 15 Déc 2015, 21:53

NIALA a écrit:
[…] pour le Cassin et le Downes, cela ne correspondait pas à une nécessité, mais à la volonté de minimiser le résultat de l'attaque japonaise en pouvant dire que seul l'Arizona et l'Oklahoma ont été définitivement perdus; c'est une manière de dynamiser la population et d'affirmer un volonté de revanche.
pascal a écrit:
C'est surtout le fait que des sous ensembles comme la propulsion (chaudières mais surtout turbines) et chaînes de transmission, lignes d'arbre etc etc sont particulièrement longs à fabriquer (rotors de turbines) par comparaison aux coques qui ne sont que des assemblages de tôles…
or ces sous ensembles étaient intacts il eut été ballot de ne pas les réutiliser
Bien sûr, leur récupération était judicieuse ; mais ils auraient pu seulement servir de rechange de grande prévoyance…
Le fait de reconstruire 70% des bâtiments autour de ces équipements, en conservant les noms d'origine et surtout les numéros de nomenclature (372 et 375, cas assez unique) plaide tout de même bien pour l'idée qu'il s'agissait davantage d'une question psychologique et de propagande (intérieure et extérieure) ; sinon, en recyclant ce qui était récupérable, deux nouveaux destroyers (de même nom, mais de nomenclature différente) auraient pu simplement être construits.

D'autres bâtiments bien amochés, voire amputés (de leur avant ou de leur arrière, ou d'autres parties), ont été remis en service après réparations ; mais sans doute pas au niveau de 70%… study Assertion à vérifier, toutefois…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5190
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Renflouages et reconstructions   Mer 16 Déc 2015, 05:45

Le Shaw, le quizz confirmé nous a aussi ici donné des exemples de bâtiments assemblés à partir de 2 morceaux de navires différents ...
Je pense qu'il y avait une logique industrielle et opérationnelle derrière tout çà (éléments constitués prêts à être installés sans avoir à les démonter pour servir de rechanges qui de toute manière arrivaient d'usine sans pb -à confirmer quand même qu'on ne pratiquait pas quand même purement et simplement l'échange standard) même si concernant les destroyers de PH l'aspect psychologique n'était peut être pas absent.

Faut se souvenir quand même qu'en 42/43 les américains sortent des coques de destroyers en quelques semaines
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2547
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Renflouages et reconstructions   Mer 16 Déc 2015, 14:18

DahliaBleue a écrit:

Bien sûr, leur récupération était judicieuse ; mais ils auraient pu seulement servir de rechange de grande prévoyance…

Le démontage, le conditionnement pour stockage et le stockage, lui-même, sans compter leur "réinstallation" ultérieure, constituent autant d'opérations dispendieuses en terme de temps et de fifrelins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Renflouages et reconstructions   Mer 16 Déc 2015, 15:19

Loïc Charpentier a écrit:
Citation :

Bien sûr, leur récupération était judicieuse ; mais ils auraient pu seulement servir de rechange de grande prévoyance…
Le démontage, le conditionnement pour stockage et le stockage, lui-même, sans compter leur "réinstallation" ultérieure, constituent autant d'opérations dispendieuses en terme de temps et de fifrelins.
Donc il était beaucoup plus simple (et économique) de reconstruire une coque - ça c'est le plus facile - et de la gréer avec les 70% d'installations manquantes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5190
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Renflouages et reconstructions   Mer 16 Déc 2015, 15:36

exactement

par exemple sur les Essex la commandes des sous-ensembles de propulsion est intervenue avant l'autorisation du Congrès pour la construction de l'exemplaire tête de série

pour les KGV la fabrication de l'armement a débuté un ou deux ans avant la mise sur cale ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2547
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Renflouages et reconstructions   Mer 16 Déc 2015, 17:57

DahliaBleue a écrit:
Loïc Charpentier a écrit:
Citation :

Bien sûr, leur récupération était judicieuse ; mais ils auraient pu seulement servir de rechange de grande prévoyance…
Le démontage, le conditionnement pour stockage et le stockage, lui-même, sans compter leur "réinstallation" ultérieure, constituent autant d'opérations dispendieuses en terme de temps et de fifrelins.
Donc il était beaucoup plus simple (et économique) de reconstruire une coque - ça c'est le plus facile - et de la gréer avec les 70% d'installations manquantes…

En plus, administrativement, il est plus simple de "recycler" sur place, que de devoir procéder à des sorties de dépôts. Tant que les éléments sont "en place", ils "appartiennent" au bâtiment, ce n'est donc pas le même poste comptable. En gros, pour une bonne part des travaux, on a une "simple" imputation "réparations".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5190
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Renflouages et reconstructions   Mer 16 Déc 2015, 18:22

CARPENTER

La classe ... thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Renflouages et reconstructions   Mer 16 Déc 2015, 19:23

Loïc Charpentier a écrit:
[…] En plus, administrativement, il est plus simple de "recycler" sur place, que de devoir procéder à des sorties de dépôts. Tant que les éléments sont "en place", ils "appartiennent" au bâtiment, ce n'est donc pas le même poste comptable. En gros, pour une bonne part des travaux, on a une "simple" imputation "réparations".
Effectivement, je n'avais pas pensé à l'aspect budgétaire de la question : dans mon option préférentielle (avec nouveaux numéros de nomenclature - tandis que les anciens noms peuvent être reproduits indéfiniment sans conséquence) "mes" nouveaux destroyers auraient émargé au programme des constructions neuves (programmes navals, soumis aux Acts, et autres Bills…) alors que dans celle retenue, ils ont dus être réparés au simple titre du budget "entretien et réparations" (ou quelque chose dans le genre) de l'exercice annuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Renflouages et reconstructions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Renflouages et reconstructions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au temps pour tous. Reconstructions-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: