AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2403
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Jeu 10 Déc 2015, 16:42








Exceptionnellement, ce Hors-Série comprend deux cahiers distincts (imposition légale annuelle)

Petite Histoire du Cuirassé (Auteur: Xavier Tracol, en collaboration avec Pascal Colombier pour les chapitres post-1914-1918)

L'histoire du navire cuirassé, une aventure industrielle et militaire passionnante!
Son laborieux développement au XIXème siècle, la "révolution Dreadnought", le navire de ligne durant la Der des Ders, les progrès techniques de l'entre-deux-guerres, le verdict de la Seconde Guerre Mondiale et le rôle du cuirassé après 1945!

L'Aéronavale embarquée Japonaise (Auteur: Pascal Colombier)

Stratégies & tactiques de l'aéronavale impériale, tout ce qu'il faut savoir sur l'emploi au combat des porte-avions japonais et de leur aviation embarquée.

Disponible en kiosque depuis le 30 novembre 2015, sur http://los-mag.com/hors_serie.htm, auprès du service commercial au 04 42 21 06 76 - contact@caraktere.com ou en version numérique enrichie sur Amazon Kindle, Apple Store et Google Play.
Ne manquez plus votre magazine LOS! grâce à Zeens, l'application qui vous permet de géolocaliser le point de vente approvisionné le plus proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2035
Age : 41
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Jeu 10 Déc 2015, 18:24

je suis dessus depuis une semaine j'attend la fin de ma lecture pour écrire mon avis

_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Ven 11 Déc 2015, 09:47

Loïc Charpentier a écrit:
[…] Ne manquez plus votre magazine LOS! grâce à Zeens, l'application qui vous permet de géolocaliser le point de vente approvisionné le plus proche.
thumright C'est noté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Ven 11 Déc 2015, 16:06

Excellent hors série, à la fois riche en informations nouvelles mais accessible au grand public. J'ai découvert avec amusement qu'avant l'arrivée de Fisher, certains officiers de la RN répugnaient à exercer les marins au tir car c'était trop salissant affraid affraid

L'article sur l'aéronavale nippone est également précieux et montre que le Japon était en plus atteint que l'Allemagne par le concept faussement ingénieux de la "bataille décisive" et ne pouvait pas gagner la guerre. Yamamoto avait raison "le raid sur Pearl Harbor nous laisse six mois pour vaincre les EUA ou leur imposer une paix de compromis après il sera trop tard"

Vivement le prochain HS

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2403
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Ven 11 Déc 2015, 17:20

clausewitz a écrit:
Excellent hors série, à la fois riche en informations nouvelles mais accessible au grand public. J'ai découvert avec amusement qu'avant l'arrivée de Fisher, certains officiers de la RN répugnaient à exercer les marins au tir car c'était trop salissant affraid affraid

C'est un peu plus compliqué... les exercices de manœuvres des pièces étaient, régulièrement, exécutés mais les tirs avec des munitions d'exercice, rarement. Il existe, dans la Royal Navy, une longue histoire à propos de ces exercices. Du temps du boulet et de la voile, la Navy consentait à distribuer chichement une poudre de très médiocre qualité, pour effectuer les exercices de tir - en sus d'une dotation en poudre de combat calculée au plus juste! -; vu la "misère" qui leur était attribuée, les commandants de bâtiments , qui souhaitaient exercer sérieusement leur canonniers - ils n'étaient pas très nombreux et Nelson en faisait partie -, en étaient de leur poche pour acquérir de la poudre "correcte", en arrosant, de surcroit, un "administratif" pas trop regardant, au sein de l'arsenal, ou en l'achetant, au prix fort, chez un fournisseur civil. En résumé, les canonniers britanniques connaissaient les gestes par cœur mais pour la plupart d'entre eux, en dehors des combats, les exercices "réels" de tir se résumaient, au mieux, à un ou deux par an, en général, quand l'amiral, commandant l'escadre, s'était mis en tête d'en faire exécuter. Il était de notoriété publique, dans la Navy, que, pour nombre de commandants, la peinture (fraiche) du bordé, l'habillement de l'équipage du canot-major et l'aspect flambant neuf des canons étaient plus importants pour leur promotion que la compétence de leurs canonniers!

Avant l'arrivée de Fisher, la distance de tir "usuelle" était de 4000 yards, donc, en mer, çà correspond à du tir direct à vue. Même, si, entre temps, l'artillerie (la grosse, celle des tourelles principales) était devenue une spécialité noble pour les officiers - moins que la passerelle, certes, qui était, déjà, fort encombrée, mais beaucoup plus que la torpille! -, les habitudes ont la vie dure, notamment, chez les marins... conclusion, les chefs d'unité ne voyaient guère d'intérêt à consommer de la poudre (toujours d'aussi mauvaise qualité et, bien souvent, de la vieille "noire", bien salissante - faut finir les stocks, scrogneugneu! -) et des munitions d'exercice, juste pour s'entrainer... la méthode "à l'ancienne", avec sa gymnastique rituelle, qui avait fait ses preuves, était, encore, considérée comme amplement suffisante.

Quand Fisher déboule, bombardé First Sea Lord, tout l'art du canonnage vient d'être "bouleversifié", par les compte-rendus des batailles navales russo-japonaises (même si leur contenu réel n'avait rien de bien révolutionnaire, hormis la torpille qui  s'était révélée être une grosse "bouse"!)... les distances de tirs s'accroissent, les premières directions de tir sont essayées, etc... mais, là, il n'est plus question d'aimables tirs d'exercice mais de simulations à tir réel, car, désormais, il convient d'analyser les résultats (portée efficace, dérive, groupement, etc.) pour adapter le matériel aux nouvelles exigences. Évidemment, c'est l'intendance de la Navy qui a tiré la tronche, car il lui a bien fallu entamer ses précieux stocks de poudre et munitions! lol!


Dernière édition par Loïc Charpentier le Ven 11 Déc 2015, 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5103
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Ven 11 Déc 2015, 18:09

Citation :
Vivement le prochain HS

le prochain ... dans les bacs fin janvier il est d'ores et déjà rédigé et en ce moment il est en phase de finition (mise en page relecture, réalisation des cartes, profils, maquettes ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Ven 11 Déc 2015, 19:20

Loïc Charpentier a écrit:
[…] les canonniers britanniques connaissaient les gestes par cœur mais pour la plupart d'entre eux, en dehors des combats, les exercices "réels" de tir se résumaient, au mieux, à un ou deux par an, en général, quand l'amiral, commandant l'escadre, s'était mis en tête d'en faire exécuter. […]
… et sans doute à l'occasion d'inspections générales ?…
Citation :
[…] Quand Fisher déboule […] tout l'art du canonnage vient d'être "bouleversifié" par les compte-rendus des batailles navales russo-japonaises[…]
… lesquelles firent la démonstration "combat proven" de l'efficacité du télémètre "Barr&Stroud" (à base optique)…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Précisions et questionnement…   Mer 16 Déc 2015, 11:11

Dans plusieurs des articles signés par Xavier Tracol, certains calibres d'artillerie sont mentionnés avec une précision rare ! Il s'agit (notamment) de (en mm) :

  • 152,4
    304,8
    406,4

correspondant bien sûr aux 6, 12 et 16 pouces, respectivement.
 
Il est vrai qu'en métrique, on les arrondit le plus souvent au millimètre le plus proche.

Ce souci de l'auteur pour la précision m'a toutefois intriguée, lorsque j'ai lu sous sa plume (sa frappe), page 20, à propos du cuirassé (masted turret ship) HMS Inflexible :

« […] un bâtiment d'exception qui fait appel à une coque en fer aux caractéristiques innovantes : très large (23 m) pour réduire le tangage, elle est limitée en longueur […] »

La confusion entre roulis et tangage est assez fréquente (pour les non-initiés)… mais dans le cas présent, elle paraît surprenante ; d'autant plus que, deux lignes plus loin, X. Tracol évoque bien le roulis (en mentionnant avec justesse l'autre innovation, celle des ballasts) disposés « […] pour atténuer le roulis. ».

D'où mon questionnement : en quoi, pour un navire, une grande largeur est-elle un facteur de réduction du tangage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5103
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Mer 16 Déc 2015, 11:16

Le centrage des poids est un des facteurs pouvant induire une limitation du tangage ... par exemple, un maître bau important au niveau médian avec notamment un centrage de l'artillerie à cet endroit peut relever de ce principe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2403
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Mer 16 Déc 2015, 11:54

DahliaBleue a écrit:
Dans plusieurs des articles signés par Xavier Tracol, certains calibres d'artillerie sont mentionnés avec une précision rare ! Il s'agit (notamment) de (en mm) :

  • 152,4
    304,8
    406,4

correspondant bien sûr aux 6, 12 et 16 pouces, respectivement.
 
Il est vrai qu'en métrique, on les arrondit le plus souvent au millimètre le plus proche.


C'est un peu le combat entre la "Vieille" et la "Jeune École"! lol! J'ai, déjà, essayé, maintes fois, d'expliquer, à Xavier, les usages dans la mention des calibres - chez les allemands (ainsi que les français, durant une certaine période), arrondis au centimètre le plus proche, chez les anglo-saxons, exprimés en pouce ou inch - . De fait, pour faciliter la lecture, ces derniers sont systématiquement convertis (dans Los!) selon le système métrique, au dixième de millimètre. Very Happy
Accessoirement, compte-tenu de son âge, la culture "militaire" de Xavier est essentiellement livresque - ce qui n'est nullement dévalorisant, en soi - et, de surcroit, j'ai eu l'occasion de le constater, le domaine de l'artillerie, qu'elle soit terrestre ou navale, n'est plus, vraiment, dans l'air du temps... c'est, désormais, un "truc" pour de vieux croutons dans mon genre. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Roues à aubes   Mer 16 Déc 2015, 22:59

Puisque je suis lancée, je poursuis avec les détails insignifiants :
page 35, légende de la photo du Dreadnought de 1906, je lis : « Le symbole de l'évolution technique de 50 ans de construction navale en une photo : le HMS Dreadnought aux côtés d'un navire à roues à aubes. ».
Cette phrase sous-entend que la roue à aubes relève d'une technique d'un temps dépassé, et d'une époque révolue.
Or ce "navire" est plus qu'« aux côtés » du Dreadnought : il est à couple, et le remorque ; et surtout, les remorqueurs à roues à aubes étaient loin, même en 1906, de leur chant du cygne dans la Royal Navy : dans les années 1950_70, une série de remorqueurs récents et dotés de ce type de propulsion (qui les rendait très manœuvrants) y rendait encore de bons et loyaux services, ceux de la classe DEXTEROUS/DIRECTOR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2403
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Jeu 17 Déc 2015, 09:28

C'est le pendant, à 50 ans de distance, de cette célèbre huile de Turner, où un remorqueur "zavapeur et roues à aube"  emmène le HMS Temeraire pour son "dernier voyage".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Jeu 17 Déc 2015, 09:37

Loïc Charpentier a écrit:
C'est le pendant, à 50 ans de distance, de cette célèbre huile de Turner, où un remorqueur "zavapeur et roues à aube"  emmène le HMS Temeraire pour son "dernier voyage". […]
Effectivement. C'est peut-être bien là que se trouve l'inspiration de la légende… study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Sam 19 Déc 2015, 17:02

Je l'ai acheté; mon avis excellente présentation, bravo pour les commentaires; toutefois je regrette que la toute première photo présente une erreur d'identification, en haut de la page 11 ce n'est pas le Redoutable que l'on voit mais le Courbet; d'ailleurs le Redoutable figure en haut de la page 21, il suffit de comparer pour s'en rendre compte; sinon rien à dire d'autre, si ce n'est un bon achat.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Sam 19 Déc 2015, 17:57

page 20:le Dandolo en 1878, ce n'est pas possible, il est entré en service en avril 1882
page 46: à Kiel ce n'est pas le Seydlitz mais le cuirassé Helgoland au premier plan

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11663
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Sam 19 Déc 2015, 19:12

bonjour
les erreurs de légendes sont fréquentes dans les magazines.
il y a quelques années un numéro spécial de "Champs de bataille" publiait un excellent travail de Pascal (oui; celui du forum).
j'en avais fait une critique plutôt positive, mais certaines des illustrations étaient accompagnées de légendes fantaisistes.
il faut dire qu'un spécialiste de la PAO n'est pas nécessairement un passionné de marine.
les maquettes devraient être revues par un connaisseur; car, à force de les voir, même l'auteur de l'article peut ne pas remarquer certaines erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Sam 19 Déc 2015, 19:17

J'ai bien dit qu'en dépit de ces petites erreurs, c'est un excellent document.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Sam 19 Déc 2015, 23:17

warburton a écrit:
[…] un numéro spécial de "Champs de bataille" publiait un excellent travail de Pascal (oui ; celui du forum).
j'en avais fait une critique plutôt positive […]
Voilà qui me ravit ! thumleft
Citation :
[…] les maquettes devraient être revues par un connaisseur ; car, à force de les voir, même l'auteur de l'article peut ne pas remarquer certaines erreurs.
C'est un fait courant, effectivement !
NIALA a écrit:
J'ai bien dit qu'en dépit de ces petites erreurs, c'est un excellent document.
Je partage cette appréciation thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2403
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Dim 20 Déc 2015, 02:20

NIALA a écrit:

page 46: à Kiel... le cuirassé Helgoland au premier plan

Il semblerait que ce soit, en fait, un de ses sisters-ships, le SMS Oldenburg (1. Division/I. Geschwader)  



Dernière édition par Loïc Charpentier le Lun 21 Déc 2015, 17:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5103
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Lun 21 Déc 2015, 06:06

Il faut savoir comment fonctionne ce genre de publication.
Le rédacteur de l'article (le pigiste) outre le texte se doit généralement de fournir photos et légendes. Dans ce cas ces dernières sont de sa responsabilité.
mais
-parfois le maquettage de l'article une fois celui-ci fourni à la rédaction ménage de la place ou bien le secrétaire de rédaction estime qu'il manque des photos dans le texte proposé par le pigiste (deux par pages Word en règle générale). Personnellement je rends un texte avec les emplacements photos indiqués (la référence renvoyant à une liste de clichés légendés par moi, un texte s'accompagnant d'un dossier photos et d'une liste de légendes).
Dans ce cas là le secrétaire de rédaction se charge de sélectionner lui même des photos et le soucis est que parfois la légende est laissée à son appréciation.
-parfois, comme ce fut le cas pour se HS n°10, les impératifs de temps et/ou d'organisation, font que le pigiste n'a carrément pas la main sur les photos et sur les légendes (soit qu'il n'en a pas, soit que le temps manque pour lui donner le choix des photos). Sur les chapitres 5/6 je devais uniquement rendre un texte en 2 semaines en plus du travail en cours.
Il en va de même effectivement pour les profils et la 3D, parfois, Loïc peut le confirmer, quand arrive le pdf de la maquette on s'arrache les cheveux. Pour le prochain HS je prépare mes calmants.

Enfin parfois ... on se trompe ! çà arrive bien qu'en règle générale on serre les boulons, mais il convient d'être méfiant et humble certaines erreurs se glissant même dans les ouvrages de référence (je ne parle pas du web).
Les photos posent deux problèmes: trouver des clichés publiables (bonne définition) et être sûr à 100 % de la légende qui les accompagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Lun 21 Déc 2015, 09:23

pascal a écrit:
Il faut savoir comment fonctionne ce genre de publication.[…] Pour le prochain HS je prépare mes calmants.
Enfin parfois ... on se trompe ! ça arrive bien qu'en règle générale on serre les boulons, mais il convient d'être méfiant et humble certaines erreurs se glissant même dans les ouvrages de référence (je ne parle pas du web).
Les photos posent deux problèmes : trouver des clichés publiables (bonne définition) et être sûr à 100 % de la légende qui les accompagne.
Ceci explique bien pourquoi un ouvrage parfait (avec zéro défaut !) n'existe pas Crying or Very sad La Presse (ou l'édition) n'est pas un long fleuve tranquille…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15485
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Lun 21 Déc 2015, 09:26

Je ne doute pas de la difficulté de publier; je ne jette pas la pierre, au contraire sur ceux qui s'y essayent, mais des ouvrages fussent'il de vulgarisation, peuvent comporter des approximations, mais lorsqu'ils comportent des erreurs, il est normal que le lecteur les signalent, ne serais ce que pour éviter qu'au travers d'autres lecteurs, l'erreur se perpétue soit reprise par d'autres et ne devienne une fausse vérité comme cela arrive parfois; d'ailleurs je pense que le sérieux d'une publication quelle quel soit, se reconnais à sa propension à reconnaître ses erreurs et à publier des rectificatifs.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5103
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Lun 21 Déc 2015, 09:52

C'est certain ! tout comme le fait de faire relire les articles par une correctrice. C'est ce qui se passe chez Caraktere. Tous les textes sont relus par une personne qui s'attache uniquement à l'orthographe et la grammaire, car malgré la correction automatique puis x relectures pendant et après la rédaction on a encore des surprises.

Caraktere est une PME de 12/13 salariés; entre l'idée de départ d'un simple article et sa parution dans un des magazines du groupe on peut estimer qu'en moyenne 5 personnes ont à un moment ou à un autre participé à la réalisation du produit fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Lun 21 Déc 2015, 09:52

NIALA a écrit:
Je ne doute pas de la difficulté de publier ; je ne jette pas la pierre, au contraire sur ceux qui s'y essayent, mais des ouvrages fussent-il de vulgarisation, peuvent comporter des approximations, mais lorsqu'ils comportent des erreurs, il est normal que les lecteurs les signalent, ne serait-ce que pour éviter qu'au travers d'autres lecteurs, l'erreur se perpétue soit reprise par d'autres et ne devienne une fausse vérité comme cela arrive parfois. […]
On peut appeler ça une critique constructive (ce qui écarte l'esprit de polémique stérile).
Et qui confirme la remarque précédemment et ici exprimée :
Citation :
[…] Enfin parfois ... on se trompe ![…] il convient d'être méfiant et humble certaines erreurs se glissant même dans les ouvrages de référence[…].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10285
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   Lun 21 Déc 2015, 09:58

pascal a écrit:
[…] faire relire les articles par une correctrice. […] qui s'attache uniquement à l'orthographe et la grammaire […]
Une enquiquineuse, en quelque sorte ?
Citation :
[…] car malgré la correction automatique puis […]
La correction automatique ne perçoit pas toutes les nuances grammaticales : de nombreuses formes sont ambiguës, entre verbes conjugués, noms ou adjectifs accordés (plus ou moins bien).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé   

Revenir en haut Aller en bas
 
LOS! HS N°10 - Petite Histoire du Cuirassé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petite histoire drole ou pas
» Petite histoire des colonies françaises
» La petite histoire du forum des Fondus d'Eau Chaude
» Petite histoire du chocolat (09/09)
» une petite histoire ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Multimedia-
Sauter vers: