AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sabordage de Toulon en photos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15822
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Sabordage de Toulon en photos   Mer 25 Nov 2015, 17:03

Le cimetière des bateaux à la libération de Toulon


A la libération de Toulon voici un peu du spectacle de désolation avec trois endroits ou ont été rassemblés les navires les plus importants; le Lazaret; les bassins Vauban et Brégaillon. 


Au Lazaret: Le cuirassé Strasbourg, avec sur la droite le croiseur La Galissonnière chaviré, ce qui émerge au dessus du La Galissonnière en haut et au centre de la photo n'est autre que l'étrave du sous-marin Acheron.



Les grands bassins Vauban; dans le bassin de gauche se trouve le Chisone cargo italien en réparation torpillé par le sous-marin Casabianca (je reviendrais sur ce sous-marin); dans le bassin de droite le cuirassé Dunkerque, ou plutôt l'épave amputée de son avant; puis le paquebot Belle Isle utilisé comme caserne pour la Kriegsmarine; à droite des bassins la coque chavirée est celle du croiseur Jean de Vienne; devant lui on distingue les cheminées qui émergent des contre-torpilleurs Kersaint et Vauquelin.



Le cimetière de Brégaillon; en partant du haut et en descendant on trouve:
-le croiseur lourd Algérie
-le cargo Orford hors service qui attend la démolition
-le torpilleur l'Adroit
-le contre-torpilleur Volta
-le torpilleur La Palme
-le contre-torpilleur Lynx
-le contre-torpilleur Verdun(chaviré)
-le contre-torpilleur Mogador
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15822
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Sabordage de Toulon en photos   Mer 25 Nov 2015, 17:47

Cinq sous-marins s'échappent de l'arsenal de Toulon lors du sabordage

Cinq sous-marin ont réussi à sortir de la nasse et à quitter l'arsenal; les sous-marin avaient un avantage sur les autres navires, ils étaient amarrés à la darse du Mourillon donc plus éloignés du centre de l'arsenal par ou arrivaient les allemands, leurs moteurs électriques leur permettaient de démarrer instantanément alors que les navires de surface doivent allumer les chaudières attendre que la pression monte, tout cela dégage de la fumée ce qui n'est pas discret, enfin et surtout il fallait une volonté du commandant et de l'équipage de reprendre le combat.
Ces cinq sous-marin sont les Casabianca et Glorieux de 1500t; le Marsouin de 1100t; les sous-marins de seconde classe Iris et Vénus. 
Ces sous-marins parviennent à se glisser hors de la rade de Toulon et à gagner le large.
-La Vénus ne tarde pas à se saborder après avoir évacué son équipage. 
-L'Iris dont le rayon d'action est très faible cherche refuge à Barcelone et y est interné. 
-Le Glorieux rallie Oran, tandis que le Casabianca du commandant l'Herminier et le Marsouin atteignent Alger.


Le Casabianca à Alger


L’arrivée du Marsouin à Alger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15822
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Sabordage de Toulon en photos   Jeu 26 Nov 2015, 10:17

Photos aériennes du sabordage; la première est complétée par le nom des navires 









 Pour faciliter la lecture j'ai retourné la seconde photo dans le même sens que la première; de champ plus large elle complète la première photo sur laquelle il manque la zone des appontements de Milhaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilles17137
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1756
Age : 72
Ville : 17137 MARSILLY
Emploi : Retraité et Grand-Père
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: Sabordage de Toulon en photos   Jeu 26 Nov 2015, 12:02

Ce soir sur France 3 à 23 H 50 un documentaire intitulé "Toulon 1942, le sabordage de la flotte française"
Le documentaire évoque les évènements et la mécanique qui ont conduit la marine française à un sabordage le 27 Novembre 1942 dans la rade de Toulon. ( Programme télé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1805
Age : 48
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Sabordage du Toulon en photos   Jeu 26 Nov 2015, 14:57

super on va compter le nombre de bêtises qu ils vont dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15822
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Sabordage de Toulon en photos   Ven 27 Nov 2015, 09:21

Il y a 73 ans aujourd'hui; le sabordage de la flotte à Toulon  study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleu Marine
Second maître
Second maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 502
Age : 65
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: Sabordage de Toulon en photos   Ven 27 Nov 2015, 12:49

Bonjour,

Merci à Gilles17137 pour l'info.

Au-delà des aspects subjectifs :

- au moins une inexactitude : le "Glorieux" n'a pas été interné en Espagne mais a repris le combat.

- des anachronismes : silhouette du Richelieu dans la rade de Toulon, visite du général de Gaulle à bord du Surcouf (disparu 9 mois plus tôt)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15822
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Sabordage de Toulon en photos   Ven 27 Nov 2015, 15:00

Bleu Marine a écrit:
Bonjour,

Merci à Gilles17137 pour l'info.

Au-delà des aspects subjectifs :

- au moins une inexactitude : le "Glorieux" n'a pas été interné en Espagne mais a repris le combat.

- des anachronismes : silhouette du Richelieu dans la rade de Toulon, visite du général de Gaulle à bord du Surcouf (disparu 9 mois plus tôt)...
Il y a confusion entre le Glorieux et l'Iris!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15822
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Sabordage de Toulon en photos   Ven 27 Nov 2015, 18:09

Aujourd'hui à cause de l'actualité et des victimes de la barbarie, on fête le pavillon national; les navires sabordés l'ont aussi porté haut, vous avez vu la photo du torpilleur Mars sombrant pavillon haut; voici celui de l'aviso Chamois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15822
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Sabordage de Toulon en photos   Lun 21 Nov 2016, 13:57

Le 27 novembre 1942, jour d'infamie, le sabordage de la flotte à Toulon

Comme chaque année, je rappelle ce jour funeste, ou pour des raisons politiques, et de basses querelles de personnes, notre  flotte patiemment reconstruite pendant l'entre deux guerres a été sacrifiée, comme chaque année je veux montrer en photos ce sacrilège, cette ignominie ou le travail de ministres clairvoyants comme Georges Leygues ont vu leur oeuvre anéantie, ou les crédits difficilement octroyés en période de crise à la Marine sont partis en fumée, détruits sur ordre de ceux là même qui en avaient la garde; aujourd'hui je vais vous montrer en photos, le calvaires d'un de nos plus beaux batiments.      

Le sabordage, et l'agonie du croiseur lourd Algérie


Le croiseur lourd Algérie photographié le 24 août 1942, trois mois avant la sabordage, il vient juste d’être modernisé, une artillerie anti-aérienne conséquente a été installée à la place du tripode arrière.


Le 27 novembre à 5h 40 du matin l'ordre de sabordage arrive sur l'Algérie, l'équipage est évacué, le remplissage du navire commence, noyage des machines, des soutes, sabotage des chaudières, des turbines, de toutes les pièces d'artillerie, incendie qui se communique à la tour et entraîne des explosions cônes de torpilles, soutes à munitions des 100 mm.


L'incendie commence au niveau de la tour, les tourelles de 203 mm arrières sont encore intactes


L'incendie prend de l’ampleur


L'incendie fait rage et masque presque complètement le croiseur


L'incendie qui aura duré 20 jours alimenté en outre par le mazout échappé des cuves qui s'est embrasé se calme, laissant apparaître une coque calcinée


L'incendie a fini par s'éteindre tout seul


La tourelle avant de 203 mm de l'Algérie, un canon pend lamentablement, derrière l'appontement en face, le croiseur léger La Marseillaise a subi le même sort


Une vue des superstructures calcinées de l'Algérie


L'épave de l'Algérie début 1943


Les épaves trouvées à Brégaillon à la libération de Toulon; l'Algérie méconnaissable est le 1er en  haut de la photo; il a été rasé de ses superstructures au niveau du pont en août 1943; depuis janvier 1944 il est à Brégaillon à couple du paquebot Orford, il repose sur le fond, il sera renfloué en 1949 avant démolition.



Sur cette photo de la rade de Toulon prise en 1952/1953 ont peu encore voir l'Algérie ou ce qui est reste; vous voyez en rade à gauche de la photo deux coques noires qui se touchent par leur extrémité, celui de gauche est le cuirassé Dunkerque ou ce qui est reste, et celui de droite l'Algérie, ils attendent d’être vendu à la ferraille, ce qui sera fait le 21 décembre 1956 pour l'Algérie et le 30 septembre 1958 pour le Dunkerque.


Un agrandissement tiré de la photo précédente du Dunkerque ( la masse de ferraille informe à gauche) et l'Algérie qui lui fait face à droite en 1952/1953.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15822
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Sabordage de Toulon en photos   Lun 21 Nov 2016, 16:59

Emplacement des navires le 27 novembre 1942 dans l'arsenal de Toulon


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15822
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Sabordage de Toulon en photos   Dim 26 Nov 2017, 09:25

Le 27 novembre 1942, jour d'infamie, le sabordage de la flotte à Toulon 

Comme chaque année, je rappelle ce jour funeste, ou pour des raisons politiques, et de basses querelles de personnes, notre  flotte patiemment reconstruite pendant l'entre deux guerres a été sacrifiée, comme chaque année je veux montrer en photos ce sacrilège, cette ignominie ou le travail de ministres clairvoyants comme Georges Leygues ont vu leur œuvre anéantie, ou les crédits difficilement octroyés en période de crise à la Marine sont partis en fumée, détruits sur ordre de ceux là même qui en avaient la garde; aujourd'hui je vais vous montrer en photos, le calvaires d'un de nos plus beaux bâtiments.      

Le sabordage, et l'agonie du cuirassé Strasbourg


Le Strasbourg sabordé le 27 novembre 1942, les superstructures semblent intactes et pourtant les machines et l'artillerie sont hors d'usage, remarquez sur les vergues de la tour les antennes du radar qui venait d’être installé lors d'un grand carénage effectué entre le 31 janvier et le 25 avril 1942.


Détails du Strasbourg sabordé, vue sur le hangar d'aviation


Le Strasbourg (à droite) en avril 1943, la démolition est commencée, la catapulte a été démontée, et la démolition du hangar est en cours; à  bâbord  du Strasbourg le Mouilleur de filets Gladiateur qui vient d’être renfloué et le sous-marin de 1500 t Henri Poincaré.


Le Strasbourg en mai 1943 la démolition continue, la tourelle de 130 mm arrière a disparue, il ne reste presque plus rien du hangar, l'acier récupéré part en Allemagne, (les navires non récupérables sont dépecés pour fournir de l'acier au III ém Reich).


Le Strasbourg en juillet 1943 toutes les superstructures à l'arrière de la cheminée ont maintenant disparues


Le Strasbourg en août 1943, il a été renfloué le 17 juillet, il sort de la grande forme ou on lui a retiré les hélices et les chaises d'arbres.


Le Strasbourg en septembre 1944, à la libération de Toulon, il a été déplacé au Lazaret en mai 1944 pour le protéger, rendu par les allemands, on espérait encore à cette époque pouvoir le remettre en service; sur tribord le croiseur La Galissonnière chaviré, derrière le Strasbourg on aperçoit la mature du Commandant Teste.


La plage avant du Strasbourg en septembre 1944; les canons de 330 mm de la tourelle N°1 ont été sciés


Le Strasbourg au début des années 1950 sa coque est utilisée pour des expériences d'explosions sous marines en baie de Gien


Le coté tribord du Strasbourg en 1952, la tourelle latérale de 130 mm est toujours présente.


Le Strasbourg et la Lorraine en attente de démolition à Bregaillon; la Lorraine sera vendu à la démolition en 1953 et le Strasbourg en mai 1955.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 750
Age : 45
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Sabordage de Toulon en photos   Mer 29 Nov 2017, 09:38

comme chaque année je dis la même chose, ce n'est pas le jour le plus infâme de la marine française, mais l'un de ses plus glorieux, la situation qui à amenée cette mise à mort elle l'est.
le respect de la parole donné, cela vaut à mes yeux bien plus de de l'argent et de l'acier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15822
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Sabordage de Toulon en photos   Mer 29 Nov 2017, 16:36

On respecte sa parole lorsque les autres respectent la leur, or les britanniques nous ont attaqué à Mers el Kébir, et les allemands ont envahi l'arsenal de Toulon bien qu'ils avaient promis de ne pas le faire, on était donc délivré de notre parole.
J'en resterai là pour les commentaires, puisqu'il s'agit d'une rubrique photos Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sabordage de Toulon en photos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sabordage de Toulon en photos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Sabordage de Toulon en photos
» Photo du sabordage de Toulon
» Sabordage de la flotte française à Toulon.
» quelques photos
» Ca bouge à Toulon !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: