AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chauffe au charbon et/ou au mazout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bleu Marine
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 498
Age : 65
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: Chauffe au charbon et/ou au mazout   Mar 27 Oct 2015, 16:14

Bonjour,

On trouve des choses intéressantes dans les bulletins de l'Association Technique Maritime (et Aéronautique), sous la plume d'ingénieurs français aussi distingués que Bertin ou Laubeuf. Quelques éditions sont accessibles sur le net, par exemple :
http://archive.org/details/bulletindelasso05fragoog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10333
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Chauffe au charbon et/ou au mazout   Mar 27 Oct 2015, 17:39

Bleu Marine a écrit:
[…] On trouve des choses intéressantes dans les bulletins de l'Association Technique Maritime (et Aéronautique), sous la plume d'ingénieurs français aussi distingués que Bertin ou Laubeuf. Quelques éditions sont accessibles sur le net, par exemple : ici
study C'est en effet intéressant ! très technique, mais intéressant ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3377
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : Repos et sac
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Chauffe au charbon et/ou au mazout   Mar 27 Oct 2015, 18:20

Bleu Marine a écrit:
Bonjour,

On trouve des choses intéressantes dans les bulletins de l'Association Technique Maritime (et Aéronautique), sous la plume d'ingénieurs français aussi distingués que Bertin ou Laubeuf. Quelques éditions sont accessibles sur le net, par exemple :
http://archive.org/details/bulletindelasso05fragoog
Super, votre dernière référence. Je viens d'y retrouver cité un M. Bochet, de la société Sauter et Harlé qui a participé à la mise au point du sous-marin Tselim de la marine impériale russe (site soumarsov)
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Chauffe au charbon et/ou au mazout   Mar 27 Oct 2015, 18:53

Je ne les avais pas repérés et ils ne sont, apparemment, pas numérisés à la BNF-Gallica.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Chauffe au charbon et/ou au mazout   Ven 30 Oct 2015, 16:05

J'en remets une petite couche, car les extraits, ci-dessous, d'un article publié en 1906 - Auteur : Tétot, Mécanicien principal de 1ère classe de ma marine (à l'époque, le corps des officiers-mécaniciens était distinct de celui des officiers de marine) -, résument bien les différences entre les deux modèles principaux de chaudières (à charbon) marine, leurs avantages et désavantages respectifs (Nota : je me suis limité aux 10 premières pages sur un total de 41, l'auteur, à partir de là, proposant un nouveau concept de chaudière qui allierait les avantages des deux modèles évoqués).










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Chauffe au charbon et/ou au mazout   Ven 30 Oct 2015, 16:22

...et la conclusion d'une étude sur les différents types de chaudières (charbon et mazout), passées en revue par constructeur, où la chauffe mixte est, également, évoquée... (avec les fautes de typographie! lol! )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10333
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Chauffe au charbon et/ou au mazout   Ven 30 Oct 2015, 16:30

Loïc Charpentier a écrit:
J'en remets une petite couche, car les extraits, ci-dessous, d'un article publié en 1906 - Auteur : Tétot, Mécanicien principal de 1ère classe de la marine (à l'époque, le corps des officiers-mécaniciens était distinct de celui des officiers de marine) -[…]
Je suis ravie de voir l'intérêt que suscite "mon" sujet ! Et heureuse d'en apprendre davantage sur cette question !

HS (mais on peut se le permettre, avec modération, et avec la bénédiction de son Homonyme) : en effet, les officiers-mécaniciens appartenaient à un Corps distinct de celui des officiers de marine : il deviendra ultérieurement (vers la Première Guerre mondiale) celui des Ingénieurs mécaniciens de la marine, puis au début des années 1960, Ingénieurs de Marine ; avant d'être fusionnés dans le Corps des officiers de marine, et de ne plus représenter qu'une spécialité parmi les autres (celles "du pont").

La hiérarchie des officiers-mécaniciens était cependant assimilée à celle des officiers de marine, avec des appellations propres : le Mécanicien principal de 1ère classe de la marine portait deux galons, et était donc assimilé à un enseigne de vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Chauffe au charbon et/ou au mazout   Ven 30 Oct 2015, 16:42

J'ai des kilos de documents d'époque sur la machinerie, la chaufferie et le circuit vapeur, suffit de demander. lol! Wink
A noter que , techniquement, la diffusion du "pétrole", dans une chaudière mixte, se limitait à la mise en place de diffuseurs, disposés à la hauteur ad hoc par rapport à la grille du fourneau de la chaudière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Chauffe au charbon et/ou au mazout   Ven 30 Oct 2015, 16:46

DahliaBleue a écrit:

La hiérarchie des officiers-mécaniciens était cependant assimilée à celle des officiers de marine, avec des appellations propres : le Mécanicien principal de 1ère classe de la marine portait deux galons, et était donc assimilé à un enseigne de vaisseau.

Voui, mais, si ma mémoire est bonne, elle "plafonnait" hiérarchiquement.
Je dois avoir une vieux document qui traine à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1792
Age : 48
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Chauffe au charbon et/ou au mazout   Ven 30 Oct 2015, 17:11

petite question

il y a u pas mal de problème en France sur les chaufferie entre 1850 et la première guerre , effondrement de foyer , fuite de liquide et de vapeur , explosion des circuit de vapeur , retrouve t on sa dans les autres marine de guerre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10333
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Chauffe au charbon et/ou au mazout   Ven 30 Oct 2015, 17:20

Loïc Charpentier a écrit:
[…] Voui, mais, si ma mémoire est bonne, elle "plafonnait" hiérarchiquement.
Je dois avoir une [série de] vieux documents qui traîne à ce sujet.
« elle "plafonnait" hiérarchiquement » , bien sûr ; probablement à quatre galons ? tout comme celui des officiers des équipages de l'époque (ou plutôt des Adjudants principaux) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Chauffe au charbon et/ou au mazout   Ven 30 Oct 2015, 17:38

valdechalvagne a écrit:
petite question

il y a u pas mal de problème en France sur les chaufferie entre 1850 et la première guerre , effondrement de foyer , fuite de liquide et de vapeur , explosion des circuit de vapeur , retrouve t on sa dans les autres marine de guerre ?

Exact, la Royale s'était cogné quelques sévères problèmes; les plus souvent cités, avant 1914, sont la frégate cuirassée Revanche, en 1875 (49 morts), le torpilleur Sarrasin, en 1894 (6 morts), le croiseur cuirassé Chanzy, en 1899 (1 mort). Dans l'explosion du cuirassé Iéna, la vapeur n'était pas en cause mais la commission d’enquête avait constaté que les trois chauffeurs de service avaient éteint les chaudières, en fonctionnement, et fermé les soupapes des prises de vapeur avant d'évacuer.
Il est tout à fait vraisemblable que les autres marines ont connu des accidents similaires, pour les raisons assez simples qu'indiquait un auteur, en 1908.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Chauffe au charbon et/ou au mazout   Ven 30 Oct 2015, 17:40

DahliaBleue a écrit:
Loïc Charpentier a écrit:
[…] Voui, mais, si ma mémoire est bonne, elle "plafonnait" hiérarchiquement.
Je dois avoir une [série de] vieux documents qui traîne à ce sujet.
« elle "plafonnait" hiérarchiquement » , bien sûr ; probablement à quatre galons ? tout comme celui des officiers des équipages de l'époque (ou plutôt des Adjudants principaux) ?

Voui, je crois que c'est çà...un seul grade d'officier supérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleu Marine
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 498
Age : 65
Ville : Clermont-Ferrand
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: Chauffe au charbon et/ou au mazout   Ven 30 Oct 2015, 19:49

Bonjour,

Loïc Charpentier a écrit:
[…] Voui, mais, si ma mémoire est bonne, elle "plafonnait" hiérarchiquement.

Oui, un "plafonnement" institué par la loi de 1860. Situation atténuée à partir de 1889. En 1905 fut créé le grade de mécanicien général de 1ère classe, équivalent à celui de vice-amiral. C'est-à-dire une pyramide équivalente à celle des officiers de vaisseau.

Plus de détails dans cet article :
http://sebastien.mathon.free.fr/wp-content/IngenieurDeMarine.PDF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chauffe au charbon et/ou au mazout   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chauffe au charbon et/ou au mazout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Chauffe au charbon et/ou au mazout
» chauffe au charbon
» Moteur Titan 550 grillé !!! Titan 775 remplaçant/remplacer ?
» moteur qui chauffe
» chauffe de pots d'echappement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: