AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [JCG] Garde-Côtes du Japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Jeu 31 Déc 2015, 19:36

Les trois patrouilleurs Tarama, Ikema et Irabu sont arrivés à Ishigaki, qui sera leur base opérationnelle.
Pour l'instant, leurs équipages s'entraînent. Il n'y a encore que quatre équipages mais leur nombre est appelé à augmenter pour organiser des relèves et maximaliser le temps à la mer des patrouilleurs.


Ces trois patrouilleurs sont prévus être admis au service actif avant la fin mars 2016.
study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Mar 05 Jan 2016, 04:54

Le 5 janvier 2015, quatre navires chinois continuent d’astiquer la Zone Contiguë autour des eaux territoriales des îles Senkaku. Cela fait trois jours consécutifs qu’ils y sont et que leurs homologues japonais les suivent.

D’après le 11e QG des garde-côtes, il s’agit des 海警(Hǎi jǐng ) 31241, 2101, 2166 (photo) et 2401. Seul le premier est doté d’armement extérieur permanent. Comme d’habitude, le patrouilleur japonais qui assure la permanence leur a rappelé de ne pas entrer dans les eaux territoriales japonaises.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10393
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Mar 05 Jan 2016, 10:53

Takagi a écrit:
[…] Comme d’habitude, le patrouilleur japonais qui assure la permanence leur a rappelé de ne pas entrer dans les eaux territoriales japonaises. : homer:
Belle patience, toute asiatique !… salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Mer 06 Jan 2016, 01:52

L’année 2015 a vu les prises de sanma (poisson pélagique du Pacifique nord, Colobalis saira de son nom scientifique) baisser fortement au Japon : 110 000 prises représentant 2255 tonnes, en baisse de 50% par rapport à l’année précédente. C’est le tonnage annuel de prise le plus faible de ces trente-quatre dernières années.

Plusieurs raisons expliquent cette baisse : une variation des courants marins (le sanma est un poisson migrateur qui se nourrit du zooplancton charrié par les courants froids du Pacifique Nord), mais aussi une augmentation rapide des prises par les bateaux chinois et taiwanais : pour la première fois en 2015, Taiwan est passé devant le Japon en termes de tonnage de sanma pêché et est devenu le premier producteur mondial.

Or une partie des pêches taiwanaises ont lieu dans la ZEE japonaise du nord-est du Japon, au large de Hokkaidō et de la côte de Sanriku, vaste région qui couvre les préfectures d’Aomori, Iwate et une partie de celle de Miyagi et qui tire son nom (三陸 signifie « trois fiefs ») des trois anciens fiefs qui la composaient (Rikuō, Rikuchū, et Rikuzen).

Les garde-côtes du 1er QG (Hokkaidō) ont repéré ou arraisonné plusieurs bateaux taiwanais dans la région en 2015. Les trois derniers de l’année l’ont été en octobre par la station des garde-côtes de Tomakomai, très à l’intérieur de la ZEE. Fait significatif, cet arraisonnement a eu lieu après que les Taiwanais en question ont lancé un appel de détresse sans lequel ils seraient probablement restés indétectés…


Le 1er QG dispose de deux grands patrouilleurs (PLH01 SŌYA basé à Kushiro au nord-est de Hokkaidō, PLH02 TSUGARU basé à Hakodate au sud) embarquant chacun un hélicoptère Bell 212 Nihonkai. Il dispose aussi de deux hélicoptères Sikorsky S-76 Shimafukurō sur la base de Hakodate, d’un autre S-76 et d’un autre Bell 212 sur la base de Kushiro. En termes d’avions, il dispose de deux Beech 350 Umikamome et de deux Dash 8-Q300 Mihowashi basés sur l’aéroport de Sapporo/Shin-Chitose. Les stations locales (Tomakomai, Urakawa, Hirō, Rausu, Abashiri, Setana et Esashi) et les bases (Kushiro, Nemuro, Monbetsu, Wakkanai, Rumoi, Otaru, Hakodate et Muroran) disposent en outre d’une importante batellerie d’intervention locale, mais la surveillance hauturière de la ZEE repose essentiellement sur les avions, les hélicoptères et les deux PLH.


Retour de mission du patrouilleur brise-glace SŌYA

Les garde-côtes savent depuis plusieurs années qu’ils manquent de moyens : leurs hélicoptères terrestres n’ont pas l’autonomie suffisante pour surveiller toute la ZEE, d’autant qu’une partie d’entre eux doit être gardée disponible pour les missions de recherche et sauvetage en mer. Les avions ne sont que quatre et doivent assurer la surveillance au nord et à l’ouest de Hokkaidō, zones de présence des Russes et des Nord-Coréens parfois intrusifs, en plus d’autres missions (météo, océanographie, etc.). L’interconnexion de tous les bateaux de pêche japonais au réseau de surveillance des garde-côtes a été réalisée mais ses résultats restent tributaires de la faible portée de surveillance de ces bateaux, dont les radars de navigation ne détectent les bateaux de pêches qu’à quelques nautiques – quand ils sont en fonction.

C’est pourquoi l’accélération de la construction d’un troisième PLH a été demandée au titre du projet de loi de finance rectificative de 2015, projet qui doit être discuté par la Diète lors de sa quatrième session ordinaire (janvier-mars 2016). Ce PLH, d’un déplacement d’environ 6000t et d’une longueur de 143m, portera deux hélicoptères. Il devrait coûter 15,4 milliards de Yens (120 millions d’Euros) dont 2,2 milliards ont déjà été provisionnés au budget 2016 ; le gouvernement vient de demander le déblocage de 3,5 milliards supplémentaires dans son projet de loi de finance rectificative afin de pouvoir accélérer sa construction et anticiper sa mise en service, actuellement prévue en 2020.

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10393
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Mer 06 Jan 2016, 02:44

Takagi a écrit:
L’année 2015 a vu les prises de sanma (poisson pélagique du Pacifique nord, Colobalis saira de son nom scientifique) baisser fortement au Japon : 110 000 prises représentant 2255 tonnes, en baisse de 50% par rapport à l’année précédente. C’est le tonnage annuel de prise le plus faible de ces trente-quatre dernières années.[…]
C’est pourquoi l’accélération de la construction d’un troisième PLH a été demandée au titre du projet de loi de finance rectificative de 2015, projet qui doit être discuté par la Diète lors de sa quatrième session ordinaire (janvier-mars 2016). Ce PLH, d’un déplacement d’environ 6000t et d’une longueur de 143m, portera deux hélicoptères. Il devrait coûter 15,4 milliards de Yens (120 millions d’Euros) dont 2,2 milliards ont déjà été provisionnés au budget 2016 ; le gouvernement vient de demander le déblocage de 3,5 milliards supplémentaires dans son projet de loi de finance rectificative afin de pouvoir accélérer sa construction et anticiper sa mise en service, actuellement prévue en 2020. : study:
Ça commencera à être assez dissuasif…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Mer 06 Jan 2016, 17:27

Le patrouilleur ECHIGO des Garde-Côtes du Japon va participer à un exercice conjoint de lutte contre la piraterie du 15 janvier au 1er février 2016.

Le PLH08 ECHIGO est un patrouilleur porte-hélicoptère de 3100t basé à Niigata, siège du 9e QG.


L’exercice réunira les garde-côtes de l’Inde et du Japon ainsi que la police maritime de Singapour ; il se déroulera à l’ouvert du détroit de Malacca.



Dernière édition par Takagi le Sam 16 Jan 2016, 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Jeu 07 Jan 2016, 01:30

Le 5 janvier 2016, un avion des Garde-Côte du Japon a été envoyé investiguer un contact radar suspect à l’intérieur de la ZEE japonaise, à environ 65Nq de l’île de Hateruma, qui est la plus au sud des îles habitées du Japon, tout au bout des Ryū-Kyū.

Le navire s’est avéré être le navire de recherches chinois 科学 (KĒXUÉ, Science).

Surpris en train de remorquer une antenne ou un câble, il a stoppé quand il a repéré l’avion de manière à ce que son antenne coule.

Selon le 11e QG des garde-côtes, il croise dans les parages des Ryū-Kyū depuis le 23 novembre et se livre à des recherches sur les ressources marines, sans aucune autorisation de la part du Japon quand ces recherches ont lieu à l’intérieur de la ZEE. Il fait l’objet d’une enquête et d’un suivi. Les photos prises par l’avion des garde-côtes ont été versées au dossier.


Photo du KĒXUÉ stoppé à la dérive, prise par l’avion des garde-côtes japonais le 5 janvier à 17h.
La carte ajoutée ne fait pas partie de la photo prise par l'avion...  Mr.Red



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10393
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Jeu 07 Jan 2016, 11:51

Takagi a écrit:
Le 5 janvier 2016, un avion des Garde-Côte du Japon a été envoyé investiguer un […] navire de recherches chinois 科学 (KĒXUÉ, Science).
Surpris en train de remorquer une antenne ou un câble, il a stoppé quand il a repéré l’avion de manière à ce que son antenne coule.[…] : homer:
Il n'a pas le moindre sentiment d'être pris les doigts dans le pot de confiture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Jeu 07 Jan 2016, 19:07

DahliaBleue a écrit:
Il n'a pas le moindre sentiment d'être pris les doigts dans le pot de confiture…  

Il doit surtout avoir celui d'avoir accompli une partie de sa mission, qui était manifestement de se faire remarquer.

Rien ne dit que ce qu'il remorque est effectivement une antenne. Fort peu d'antennes remorquées ont une flottabilité négative...

scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Jeu 07 Jan 2016, 19:52

Le mercredi 6 janvier 2016, le patrouilleur SURUGA a quitté le port de Shimoda pour son dernier voyage.

Le SURUGA (PL117) est un patrouilleur de la classe SHIRETOKO, qui est actuellement en fin de carrière : pratiquement toutes les unités de cette classe ont déjà été retirées du service. Mis en service en janvier 1980, le PL117 a plusieurs fois changé de nom : DAISETSU du temps où il était déployé à Hokkaidō, puis KUKADA à Okinawa, puis KURIKOMA, IWAMI à Iwate, REBUN et enfin SURUGA à Shimoda. C’est à l’heure actuelle le plus vieux patrouilleur des Garde-Côtes du Japon.


Le SURUGA à son dernier appareillage.

Au cours de ses trente-six années de carrière, il a effectué l’équivalent de trente tours de la Terre. Après son départ de Shimoda, il a gagné Yokohama où il va être désarmé le 20 janvier et vendu à la ferraille. L’équipage du patrouilleur ISUNAMI, amarré dans la base de Shimoda, l’a salué pour son dernier appareillage (photo ci-dessus).


Une vidéo du SURUGA.

Le 20 janvier, le SURUGA (680t lège) sera remplacé par le TSURUMI (PM14) de la classe NATSUI/TESHIO, plus petit (332t) et à peine moins ancien (1988).


Une vidéo du TSURUMI.

salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Sam 09 Jan 2016, 10:26

Le 9 janvier, il ne reste que deux patrouilleurs chinois à proximité des Senkaku. Il s’agit des HǍI JǏNG 31241 et 2401. Ils croisent depuis deux jours dans la Zone Contirguë et sont marqués à distance par un patrouilleur des Garde-Côtes du Japon qui leur a rappelé de ne pas pénétrer dans les eaux territoriales japonaises.

Les deux autres sont apparemment rentrés en Chine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Sam 09 Jan 2016, 10:40

Le patrouilleur Izena (PL-90) de la classe KUNIGAMI en cours d'essais sous une pluie battante au large du chantier Mitsubishi de Shimonoseki :


Le bateau n'a pas encore été livré.
bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Sakata   Lun 11 Jan 2016, 04:17

Le 10 janvier 2016 aux alentours de 05h20, le cargo panaméen CITY (4359t) s’est échoué sur la jetée nord de la centrale thermique de la ville de Sakata dans le coin nord-est de la préfecture de Yamagata. Il a appelé à l’aide le 2e QG des Garde-Côtes du Japon. L’action des garde-côtes a été aidée par un hélicoptère UH-60 de la Force Aérienne d’Autodéfense qui a évacué l’équipage, constitué de marins russes et bangladeshis, tous sains et saufs.


Le cargo était parti la veille à 15h d’Akita. Il est arrivé devant Sakata vers 20h où il devait charger le jeudi 14 janvier une cargaison de conteneurs à destination de la Corée du Sud.

Dans l’accident, la coque du cargo a été endommagée. Une soute à carburant a été crevée et un film d’huile s’est formé le long de la digue.

L’observatoire météorologique de Yamagata avait publié un avis de coup de vent accompagné de neige et de forte houle, dont les effets sont visibles sur la photo (sans la neige). Il se pourrait que le mouillage du cargo ait lâché, sans que cela explique pourquoi l’équipage n’a pas réagi ; l’enquête des garde-côtes devra établir les circonstances de l’accident.


Du temps du shōgunat (1603-1868), Sakata était le deuxième port du Japon derrière Sakai (devenu Ōsaka).
Il vivait de l’exportation des produits agricoles locaux et bénéficiait de son emplacement sur l’estuaire de la Mōgami,
qui était une des rares grandes voies navigables du Japon.
Au fond, on voit le mont Chōkai.
L'accident a eu lieu sur le brise-lame que l'on voit courir le long de la centrale thermique, au nord de la zone portuaire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Lun 11 Jan 2016, 17:49

Une vidéo montrant un Akitaka-2, nom japonais du H225 d'Airbus Helicopters, aux couleurs des Garde-Côtes du Japon. La vidéo a été tournée sur la base de Tachikawa le 19 septembre 2015.
Deux de ces appareils embarquent sur le patrouilleur AKITSUSHIMA (PLH-32), mis en service en novembre 2013.


Les appareils du constructeur européen ont été très appréciés lors du tsunami de mars 2011.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Mar 12 Jan 2016, 18:58

Dans sa conférence de presse du 12 janvier 2016, le ministre japonais de la Défense, Gen Nakatani, a quelque peu précisé les directives que le Cabinet lui a données pour le cas où des navires militaires chinois viendraient à violer les eaux territoriales japonaises autour des Senkaku.

Ce cas de figure sort du cadre d’intervention des garde-côtes, qui n’ont pas vocation à s’opposer à l’intrusion d’un navire de guerre – quel qu’il soit, même s’il n’est pas fortement armé.

La Force Maritime d’Autodéfense surveille donc la zone des Senkaku à l’aide de ses avions de patrouille maritime, et un système d’alerte a été mis en vigueur de manière à pouvoir dépêcher sur place les moyens adéquats des Forces d’Autodéfense en cas de besoin, c’est-à-dire si survenait une situation qui n’était plus gérable par les garde-côtes. Des bâtiments de combat de la Force Maritime d’Autodéfense pourraient être envoyés pour convaincre les Chinois de quitter la zone.

Les questions pressantes des journalistes qui ont poussé le ministre à fournir ces explications portaient sur la présence du patrouilleur HǍI JǏNG 31241 à proximité des Senkaku. Ce patrouilleur a été localisé à l’intérieur de la Zone Contiguë le 26 décembre et le 5 janvier, puis à l’intérieur des eaux territoriales pendant 40mn le 8 janvier.

Son sister-ship HǍI JǏNG 31239 a été également vu dans les parages le 26 décembre (voir plus haut).

Le 8, les garde-côtes japonais se sont dits un tantinet démunis face au HǍI JǏNG 31241 : ce patrouilleur est une ancienne frégate de la classe JIANGWEI 1 (ou Type 053H2G pour les amateurs de nomenclature) dont il a gardé les quatre tourelles bitubes de canons de 37mm Type 76A à double emploi. Il a également gardé de la frégate qu’il a été une vitesse supérieure à celle des patrouilleurs chinois habituels.

Apparemment, le gouvernement chinois entend montrer que l’arrivée des nouveaux patrouilleurs japonais à Ishigaki ne change pas ce qu’il présente comme un rapport de forces. L’envoi de patrouilleurs peints en blanc permet en outre à Pékin de ne pas déployer de bâtiments de l’Armée de Libération Populaire peints en gris et dont la présence dans les eaux territoriales japonaises pourrait déclencher des réactions internationales. Il permet également aux thuriféraires du régime de remplir des tableaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10393
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Mar 12 Jan 2016, 19:17

Takagi a écrit:
[…] Apparemment, le gouvernement chinois entend montrer que l’arrivée des nouveaux patrouilleurs japonais à Ishigaki ne change pas ce qu’il présente comme un rapport de forces. L’envoi de patrouilleurs peints en blanc permet en outre à Pékin de ne pas déployer de bâtiments de l’Armée de Libération Populaire peints en gris et dont la présence dans les eaux territoriales japonaises pourrait déclencher des réactions internationales. […]
Prudence bien calculée !  thumleft
Citation :
[…] Il permet également aux thuriféraires du régime de remplir des tableaux. : homer:
scratch  « thuriféraires […] », de l'intérieur, ou de l'étranger ?


Dernière édition par DahliaBleue le Mer 13 Jan 2016, 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: +2   Mer 13 Jan 2016, 17:41

Le mercredi 13 janvier 2016 peu après 15h, deux patrouilleurs des garde-côtes chinois sont rentrés dans les eaux territoriales japonaises autour des îles Senkaku et ils y sont restés à peu près deux heures.
 
Il s’agissait du patrouilleur armé HǍI JǏNG 31241 et du HǍI JǏNG 2401. Ils ont été accompagnés, surveillés et reconduits jusque dans la Zone Contiguë par le patrouilleur des garde-côtes japonais en faction. La provocation a alors pris fin sans autre forme de procès.
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Jeu 14 Jan 2016, 05:36

Le 14 janvier, les deux patrouilleurs chinois HǍI JǏNG 31241 et 2401 continuent à astiquer la Zone Contiguë au tour des Senkaku, toujours marqués par leur homologue japonais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Jeu 14 Jan 2016, 05:40

La délocalisation de la base aérienne du 7e district des Garde-Côtes du Japon est à l’étude. Actuellement installée dans des locaux appartenant au Ministère de l’Aménagement du Territoire, des Infrastructures et des Transports sur l’emprise de l’aéroport de Fukuoka (Kyūshū), elle va devoir déménager dans des locaux de l’aéroport de Kitakyūshū, près du détroit de Shimonoseki.


La date du déménagement n’est pas encore fixée, mais l’affaire devra être bouclée avant la fin de l’année fiscale 2024.

La base des garde-côtes située sur la partie ouest de l’aéroport de Fukuoka met en œuvre deux avions Beech 350  et deux hélicoptères AgustaWestland AW139. L’extension prévue des pistes va obliger à modifier les voies d’approche des appareils civils, ce qui gênera considérablement le décollage et l’atterrissage des appareils des garde-côtes. C'est cette raison qui pousse la base à déménager.

study
Oui oui, je sais : AgustaWestland s’appelle Finmeccanica Helicopters depuis le 1er janvier 2016.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10393
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Jeu 14 Jan 2016, 09:06

Takagi a écrit:
La délocalisation de la base aérienne du 7e district des Garde-Côtes du Japon est à l’étude. […] […] L’extension prévue des pistes va obliger à modifier les voies d’approche des appareils civils, ce qui gênera considérablement le décollage et l’atterrissage des appareils des garde-côtes. […]
… car ces derniers ont leur propre circuit d'approche ? Différent de celui des civils ?
Citation :
[…] : study: Oui oui, je sais : AgustaWestland s’appelle Finmeccanica Helicopters depuis le 1er janvier 2016.
Ce qui n'a aucune raison de modifier le nom de naissance des appareils produits avant cette date…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: 118   Sam 16 Jan 2016, 04:35

Le Japon a adopté en 2000 les numéros téléphoniques d’urgence à trois chiffres : 110 pour la police, 118 pour les garde-côtes, 119 pour les pompiers, etc.

Le 118 est censé aider les gens à signaler les accidents maritimes, les phénomènes météorologiques littoraux, les pannes des phares et balises et autres faits ayant trait aux missions des garde-côtes.

Pour la première fois depuis la création du 118, les Garde-Côtes du Japon ont fait effectuer en décembre 2015 un sondage sur la bonne connaissance de ce numéro. Les résultats sont quelque peu décevants : si 89% des fonctionnaires de l’administration des pêches ou de la mer connaissent le 118, le pourcentage tombe à 63% chez les pêcheurs et à 35% sur l’ensemble de la population japonaise. Cela signifie que, en dehors de la fonction publique, un Japonais sur trois qui pratique la pêche ne connaît pas le numéro d’urgence, et deux Japonais sur trois ne le connaissent pas à l’échelle d'une nation dont l’écrasante majorité de la population vit pourtant à moins de trente kilomètres de la mer et la voit tous les jours.

En plus de ce sondage (le premier depuis quinze ans), les garde-côtes publient chaque année des statistiques sur les appels qu’ils reçoivent. En moyenne, ils reçoivent 470 000 appels par an sur le 118, dont 5000 seulement s’avèrent pertinents et exploitables. Le reste – c’est-à-dire 99% des appels reçus – est soit erroné (des gens qui signalent des faits de manière disproportionnée ou carrément fausse), soit dû à une erreur de numérotation, soit le fait de plaisantins.

Il n’existe aucune statistique sur le nombre d’accidents ou de faits maritimes non signalés, mais l’exemple récent des naufragés nord-coréens montre que, assez souvent, les gens qui les découvrent en mer ou sur les côtes ne préviennent pas les garde-côtes comme ils devraient le faire : ils appellent la police, l’hôpital, les pompiers ou la mairie.

Une campagne nationale de sensibilisation va être lancée le 18 janvier 2016 pour rappeler à la population l’intérêt et le rôle de service public du 118.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Sam 16 Jan 2016, 04:56

DahliaBleue a écrit:
… car ces derniers ont leur propre circuit d'approche ? Différent de celui des civils ?

Oui, à cause des différences de vitesse, d'altitude de croisière (surtout pour les hélicoptères pour ces deux premiers paramètres) et de gestion des urgences. La même question se pose près de chez moi à Marignane, où cohabitent les deux aérogares (l'historique et la low-cost installée dans la zone de fret), les Canadair, Dash-8 et Trackers de la Sécurité Civile, et la piste d'essais en vol d'Airbus Helicopters. Les bombardiers d'eau ont priorité sur les avions de transport en cas d'incendie mais pas pour leurs vols d'entraînement, les hélicoptères en essais calent leurs vols dans les créneaux et les couloirs vides au cas par cas, etc. Ça crée régulièrement des problèmes, au point qu'il est question de déménager la Sécurité Civile sur la base aérienne de Salon-de-Provence et que certains demandent que les essais d'hélicoptères soient faits ailleurs (ce qui est difficilement envisageable puisqu'ils sont testés en sortie de leur chaîne de fabrication, qui est à Marignane). On imagine ce que ça donne quand les Canadair s'entraînent par groupe de quatre à écoper / larguer sur l'étang de Berre à quelques centaines de mètres de la piste de l'aéroport : spectacle garanti pour les badauds, mais tension accrue chez les contrôleurs...


À Fukuoka, l'extension prévue de l'aéroport civil va poser trop de contraintes aux garde-côtes et aux contrôleurs aériens.


Dernière édition par Takagi le Dim 17 Jan 2016, 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Sam 16 Jan 2016, 13:11

Le 16 janvier 2016 peu après 15h, un petit pétrolier de 30m et 92t a été heurté par un minéralier chargé de graviers devant le port de Kawasaki dans la baie de Tōkyō. Il a coulé. L’équipage a été récupéré sain et sauf par un hélicoptère des garde-côtes.

Les garde-côtes ont dépêché la vedette CL109 NOGEKAZE et le bateau-pompe FL01 HIRYŪ, le premier pour assurer la police de la navigation autour de l’épave, le second pour lutter contre une éventuelle fuite des lubrifiants qui constituaient la cargaison du petit tanker.

Le naufrage a eu lieu à proximité de l’île artificielle où se trouvent les tours de ventilation de l’autoroute Aqualine qui traverse la baie de Tōkyō, partie en tunnel et partie sur un pont (photo du bas).




affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Sam 16 Jan 2016, 19:41

Le patrouilleur ECHIGO (PLH08) a commencé son exercice de lutte contre la piraterie en coopération avec les garde-côtes indiens et la police maritime singapourienne.


L’exercice, qui se déroule cette année dans le golfe du Bengale à l’ouest du détroit de Malacca, vise à habituer les différentes forces à coopérer. Il a lieu tous les deux ans.

Outre les garde-côtes et la police maritime, deux navires de guerre et plusieurs hélicoptères y participent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3748
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   Dim 17 Jan 2016, 12:33

Moi-même a écrit:
Le 14 janvier, les deux patrouilleurs chinois HǍI JǏNG 31241 et 2401 continuent à astiquer la Zone Contiguë au tour des Senkaku, toujours marqués par leur homologue japonais.

Il est intéressant de noter que, ce même 14 janvier, plusieurs pêcheurs japonais avaient organisé une sortie aux Senkaku. Par précaution, ils n'avaient embarqué aucun apprenti (les pêcheurs japonais ont très souvent des élèves des collèges professionnels de la pêche en formation). Un des patrouilleurs des Garde-Côtes du Japon est resté près d'eux pour les protéger d'une éventuelle action hostile des patrouilleurs chinois, pendant que l'autre patrouilleur japonais marquait les deux chinois dans la Zone Contiguë.
Les patrouilleurs chinois n'ont cherché ni à s'approcher des pêcheurs japonais, ni à s'opposer à la présence des garde-côtes japonais, bien qu'ils aient été à portée de radar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [JCG] Garde-Côtes du Japon   

Revenir en haut Aller en bas
 
[JCG] Garde-Côtes du Japon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» [JCG] Garde-Côtes du Japon
» laurent - Garde Impériale 5000 points - Terminé
» Garde Nationale - "Volontaires" - Département de la Drôme - 1791-1805
» [WBF-EN] liste (sans Garde noir) 2500pts corsé Cac
» Garde eaux et forêts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Asie :: Japon-
Sauter vers: