AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 FNFL, etc...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11715
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: FNFL, etc...   Dim 03 Mai 2015, 17:57

Bonjour
j'aimerais savoir quels navires français ont combattu du côté des alliés avant le ralliement. Qu'ils aient été FNFL ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10328
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: FNFL, etc...   Dim 03 Mai 2015, 18:55

warburton a écrit:
[…] j'aimerais savoir quels navires français ont combattu du côté des alliés avant le ralliement. Qu'ils aient été FNFL ou non.
« … avant le ralliement » à qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: FNFL, etc...   Dim 03 Mai 2015, 19:05

Les navires des Forces navales françaises libres

Contre-torpilleurs
Classe Jaguar : Le Léopard

Classe Le Fantasque : Le Triomphant


Destroyers d'escorte
Classe Hunt (Type 3) de construction britannique : La Combattante

Classe Cannon (DE) de construction américaine : Tunisien. Bien que les États Unis aient remis le Tunisien à la France seulement en 1944, il est considéré comme un bâtiment FNFL car plus de 80 % de son équipage en étaient issus.


Torpilleurs de 600 tonnes
Classe Melpomène : La Melpomène
Le Bouclier


Aviso colonial
Classe Bougainville : Le Savorgnan-de-Brazza


Aviso-Dragueurs de mines
Classe Élan  : La Moqueuse
Commandant Dominé
Commandant Duboc

Chamois : Le Chevreuil


Frégates
Classe River de construction britannique 3: K 258 La Croix de Lorraine (ex HMS Strule)
K 260 Le Tonkinois (ex HMS Moyola)
K 263 L'Aventure (ex HMS Braid)
K 267 L'Escarmouche (ex HMS Frome)
K 292 La Surprise (ex HMS Torridge)
K 370 La Découverte (ex HMS Windrush)


Corvettes
Classe Flower (corvette) de construction britannique 4: Aconit (ex-K58 Aconite)
Alysse (Ex-K100-Alyssum)
Commandant Détroyat (ex-K183 Coriander)
Commandant Drogou (ex-K195 Chrysanthemum)
Commandant d'Estienne d'Orves (ex-K93 Lotus)
Lobélia (ex-K05 Lobelia)
Mimosa (ex-K11 Mimosa)
Renoncule (ex-K117 Ranonculus)
Roselys (ex-K57 Sundew)


Croiseur Sous-marin
Classe Surcouf : Surcouf


Sous-marin de 1re Classe océaniques
Classe Requin : Narval


Sous-marin de 2nd Classe côtiers
Classe Standard "Amirauté" (T2) : Junon (Q186)
Minerve I (Q185)

Classe U de construction britannique : Curie (P-67)

Classe V de construction britannique : Doris (P-84)


Sous-marins mouilleurs de mines
Classe Saphir : Rubis


Patrouilleurs
Léoville (P-19)
Oiseau-des-Îles
Poulmic
Esperanto

Chalutier militaire
Capitaine Armand (P-30)
Minerva (P-42)
Président-Houduce (P-40)
Reine-des-Flots (P-39)
Sergent Gouarne (P-43)
Vaillant (P-14)
Viking (P-43)

Croiseur auxiliaire
Cap des Palmes (X-3), cargo-bananier

Chasseurs de sous-marins

Classe Chasseur 5 :
Q005 Carentan 5
Q008 Rennes
Q010 Bayonne
Q011 Boulogne
Q012 Bénodet
Q013 Calais
Q014 Diélette
Q015 Paimpol

Classe Chasseur 41 :
Q041 Audierne
Q042 Larmor
Q043 Lavandou

Chalutiers-Dragueur de mines auxiliaires
AD 21 Gaston Rivier(ancien bâtiment hydrographe de la marine nationale)
AD 22 André-Louis
AD 23 Monique André
AD 24 Nazareth (ex-Jacques II)
AD 38 Lucienne-Jeanne
AD 41 Louise Marie
AD 42 Antioche II
AD 43 Perdrant
AD 52 Angèle Marie
AD 53 Vierge de Lourdes
AD 92 Congre
AD 112 Kériado

NB: Les bâtiments cités avec les N° de coque AD21, 22, 23, 24, 41, 42, 43, 52, 53 formaient la 139ème flottille de Dragueurs armés FNFL transformée en FNGB en 1944. Certains d'entre eux furent amenés à opérer sur les côtes de France à partir de septembre 1944 sans toutefois participer activement au débarquement. Le Gaston Rivier, le Nazareth, outre les opérations de dragage firent plusieurs fois la navette entre Arromanches et l'Angleterre (Portmouth) au titre de transports et évacuations divers. Restitués à la Marine Nationale fin 1944, les chalutiers furent progressivement désarmés et restitués quand ce fut possible à leur anciens armateurs, pour être remplacés par des unités neuves d'origine américaine.

Vedettes rapides
Classe MTB (Type Vosper 73ft) de construction britannique: MTB 90
MTB 91
MTB 92
MTB 94
MTB 96
MTB 98
MTB 227
MTB 239

Classe ML Fairmile (Type B) de construction britannique: ML123 Saint-Renan
ML182 Île-de-Sein
ML205 Ouessant
ML245 Saint-Guénolé
ML246 Saint-Yves
ML247 Saint-Alain
ML269 Béniguet
ML303 Molène

Classe ML Fairmile (Type A) de construction britannique: ML052 Galantry
ML062 Langlade
ML063 Colombier


Vedettes de port
Classe HDML Admiralty de construction britannique: HDML 1143 Palmyre
HDML 1164 Baalbeck


Bâtiment école
Président Théodore Tissier, ancien navire hydrographique

Goëlettes
La Belle Poule
L' Étoile

Bâtiments-bases
Courbet (cuirassé). Utilisé comme batterie anti-aérienne et caserne. Coulé comme brise-lame devant Ouistreham (Opération Overlord)
Paris (cuirassé). Utilisé comme caserne par la Royal Navy.
Ouragan (torpilleur)
Amiens (Aviso). D'abord utilisé par la Royal Navy comme bateau école à la mer pour ses mécaniciens, électriciens et chauffeurs, il est réarmé sous pavillon FNFL comme bâtiment d'instruction de l'école navale le 12.06.1943. Jusqu'au 07.01.1944, il a parcouru 1.765 nautiques entre Portsmouth, Milford Haven, Belfast, Oban, Tobermory et Greenock où il resta à quai comme bâtiment base.
Arras (Aviso). Cannibalisé au profit de l'Amiens (stock de pièces de rechange).
Belfort (aviso)
Diligente (canonnière)
Épinal (aviso)
Suippe (aviso)

Autres navires divers
Le cargo HMS Fidelity (ex Rhin)
le paquebot Félix Roussel
le trois-mâts goélette Oiseau des îles à Papeete
le dundee de l' Île de Sein Ar Zenith, aujourd'hui classé monument historique
Le thonier à voile Mutin, utilisé par la Royal Navy comme bateau espion.
Le Cagou, cargo coulé le 28 juillet 1942 par la flotte japonaise près de l'Australie

Source wiki, semble correct, toutefois il faut tenir compte que les FNFL ont été dissoutes officiellement en août 1943, les navires transférés par les alliés postérieurement ne font donc pas partie des FNFL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10328
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: FNFL, etc...   Dim 03 Mai 2015, 19:28

NIALA a écrit:
Les navires des Forces navales françaises libres […]
Classe Cannon (DE) de construction américaine : Tunisien. Bien que les États Unis aient remis le Tunisien à la France seulement en 1944, il est considéré comme un bâtiment FNFL car plus de 80 % de son équipage en étaient issus.[…]
Source wiki, semble correct, toutefois il faut tenir compte que les FNFL ont été dissoutes officiellement en août 1943, les navires transférés par les alliés postérieurement ne font donc pas partie des FNFL.
En dehors du cas particulier du Tunisien, y a-t-il (dans cette liste) des bâtiments dont l'appartenance aux FNFL serait discutable ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6656
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: FNFL, etc...   Dim 03 Mai 2015, 20:21

de mémoire il y a aussi le Q-ships Rhin utilisé par la Royal Navy

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: FNFL, etc...   Dim 03 Mai 2015, 21:07

DahliaBleue a écrit:
NIALA a écrit:
Les navires des Forces navales françaises libres […]
Classe Cannon (DE) de construction américaine : Tunisien. Bien que les États Unis aient remis le Tunisien à la France seulement en 1944, il est considéré comme un bâtiment FNFL car plus de 80 % de son équipage en étaient issus.[…]
Source wiki, semble correct, toutefois il faut tenir compte que les FNFL ont été dissoutes officiellement en août 1943, les navires transférés par les alliés postérieurement ne font donc pas partie des FNFL.
En dehors du cas particulier du Tunisien, y a-t-il (dans cette liste) des bâtiments dont l'appartenance aux FNFL serait discutable ? scratch

Il y a les 6 frégates de la classe River transférées entre octobre 1943 pour la Découverte à octobre 1944 pour le Tonkinois donc après la dissolution des FNFL.
Le sous marin Doris ex Vineyard a été transféré le 30 juin 1944 donc également après dissolution des FNFL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: FNFL, etc...   Dim 03 Mai 2015, 21:27

LE BRETON a écrit:
de mémoire il y a aussi le Q-ships Rhin utilisé par la Royal Navy

En principe on fait la distinction entre les navires armés par les FNFL qui battaient pavillon français, et ceux qui ont été armés par la Royal Navy après l'opération Catapult le 3 juillet 1940, comme les torpilleurs Branlebas, La Cordelière, L'Incomprise, La Flore, Ouragan, Mistral, l'aviso Quentin Roosevelt, qui eux battaient pavillon britannique.

Il faut distinguer aussi dans la liste Wiki le cuirassé Paris armé par les britanniques alors que le Courbet était armé par les FNFL, le Fidelity ex Rhin n'a jamais appartenu aux FNFL, mais armé par la Royal Navy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11715
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: FNFL, etc...   Ven 08 Mai 2015, 18:29

bonjour
merci à tous, et particulièrement à Alain pour ce travail.
ce qui m'intéressait était de savoir quels étaient les navires qui avaient repris le combat aux côtés des Britanniques.
que ce soit sous leur pavillon, ou celui des FNFL.
encore une question: l'Ouragan n'a-t'il pas servi un certain temps sous les couleurs polonaises ?
@ Dahlia
je faisais allusion au ralliement des "mieux vaut tard que jamais"; ceux d'après "Torch".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: FNFL, etc...   Ven 08 Mai 2015, 18:45

J'ai donné plus haut les navires armés directement par la Royal Navy; parmi eux effectivement l'Ouragan et le Bouclier ont été armé par un équipage polonais tout en état intégré à la Royal Navy; il semble que la grosse difficulté pour ces bâtiments ait été de fournir des équipages; les FNFL surtout au début n'étaient pas assez nombreux pour armer tous les navires saisis en Grande Bretagne, ce qui explique que certains ait été conservés par la Royal Navy; c'est aussi le manque d'équipages qui a fait que l'Ouragan et le Bouclier ont été armés par des marins polonais en exil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11715
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: FNFL, etc...   Ven 08 Mai 2015, 18:58

le fait est que le Français libres n'étaient pas très nombreux. ce qui peut se comprendre, compte tenu du comportement de certains Britanniques.
"l'entente cordiale" n'aura pas duré bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FNFL, etc...   

Revenir en haut Aller en bas
 
FNFL, etc...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rappel: le 30 juin 1940 l'Amiral Muselier crée les FNFL.
» corvette flower fnfl 1/72 revell
» Recherche plan de la corvette FNFL ACONIT
» corvette flower revell 1/72 fnfl k183 detroyat
» FNFL, etc...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: