AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Marine marchande japonaise WW2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3793
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Marine marchande japonaise WW2   Mar 23 Déc 2014, 11:03

Le TEIA MARU, ex-ARAMIS français saisi en Indochine et reconverti en transport de troupes aisément reconnaissable à ses cheminées carrées.
Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3793
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Brasil Maru et Argentina Maru   Mar 23 Déc 2014, 11:28

Deux sister-ships : BRASIL MARU (en haut) et ARGENTINA MARU (en bas), photographiés en 1939 dans leur livrée de la compagnie OSK (Ōsaka Shōsen Kaisha, compagnie de navigation d'Ōsaka). Plus tard, l'ARGENTINA MARU a été converti en porte-avions d'escorte KAIYŌ.

BRASIL MARU

-o-
ARGENTINA MARU
Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15807
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Le Teia Maru ex Aramis des Messageries Maritimes   Mar 23 Déc 2014, 11:41


    A aussi été croiseur auxiliaire français; voici son histoire:


    Lancé le 30 juin 1931 à La Seyne. 3ème d'une série de 3 nautonaphtes presqu'identiques. Affecté aux lignes d'Extrême Orient. Premier départ le 21 octobre 1932. Le 22 juin 1933, s'échoue sur les iles Chuzan. Déséchoué et remorqué jusqu'au Japon par le croiseur français Primauguet. En 1935/36, ses moteurs sont très nettement suralimentés, lui permettant une vitesse supérieure de 3 nœuds. En septembre 1939, transformé en croiseur auxiliaire par l'adjonction de 8 canons de 138 mm, 2 DCA de 75 mm, 2 DCA de 37 mm et 8 mitrailleuses. Il est baptisé X 1, et patrouille dans le détroit de la Sonde et en mer de Chine jusqu'en juin 1940. Redevient ARAMIS, désarmé à Saigon où il sert de caserne flottante jusqu'à sa réquisition en juin 1942 par les japonais qui le rebaptisent Teia-Maru. Il assure alors des transports de prisonniers de guerre, et notamment plusieurs échanges de prisonniers avec les américains, dont un notamment est resté célèbre en septembre-octobre 1943, à Marmagao (Inde portugaise). Il participe en août 1944 au tristement célèbre "convoi H71", totalement décimé par les sous-marins américains entre Taiwan et les Philippines. Il est coulé le 18 août 1944 à 23 h 10  à 10 miles de la côte nord-ouest de Luçon, par le sous-marin USS Rasher, faisant plus de 2500 morts parmi les soldats japonais transportés. 


         Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3793
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Hikawa Maru   Mar 23 Déc 2014, 18:07

Le HIKAWA MARU faisait partie d'une classe de paquebots de 11 600 t mis en service sur la ligne Yokohama-Hawaii-Seattle en 1930.

La première photo le montre dans sa livrée d'avant-guerre, aux couleurs de la NYK (Nihon Yusen Kaisha, société des mallepostes du Japon):

Réquisitionné comme navire-hôpital avant la Guerre du Pacifique, le HIKAWA MARU a été repeint en blanc avec un liseré vert et de grandes croix rouges :

Il fut un des rares fleurons de la marine marchande japonaise d'avant la guerre à en voir la fin en bon état. D'abord utilisé pour le rapatriement des troupes en 1945-46, il a ensuite navigué quelque temps comme paquebot mixte avant d'être immobilisé dans le port de Yokohama comme auberge de jeunesse. Aujourd'hui, il est devenu un musée de la NYK où le luxe du paquebot d'avant-guerre a été partiellement reconstitué. Le HIKAWA MARU a retrouvé sa livrée des années 1930 :

Il avait deux sister-ships, le HIE MARU et le HEIAN MARU, tous deux réquisitionnés comme navire-base de sous-marins et coulés pendant la guerre. Les trois navires tiraient leurs noms de sanctuaires Shintō.
Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3793
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: 5e flotte japonaise dans les îles Kouriles en 1943   Jeu 25 Déc 2014, 10:05

De gauche à droite : le croiseur lourd NACHI, le ravitailleur de sous-marins HEIAN MARU (sister-ship du HIKAWA MARU ci-dessus) et le pétrolier TEIYŌ MARU dans la baie de Paramushiro (Kouriles) en mai 1943.


Une bonne part du train d'escadre japonais était constitué de navires de commerce réquisitionnés.
Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marine marchande japonaise WW2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marine marchande japonaise WW2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bouton Marine Marchande britannique
» Bouton de blouse ou cape seul (avec navire) - XVIII / XIXème - Marine Marchande ?
» Bouton anglais Officier de la Marine Marchande - fin XIXème
» Carrière dans la Marine Marchande?
» ecole marine marchande belgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: