AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chronologie de la première guerre mondiale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Sam 25 Avr 2015, 18:04

27 avril 1915
le croiseur cuirassé français Léon Gambetta est torpillé en pleine nuit, par le sous-main autrichien U.5 à l'entrée du Canal d'Otrante. il coule très rapidement.
de son équipage de 821 hommes, 684 sont tués ou portés disparus, dont l'Amiral Sénès, et le Capitaine de vaisseau André.



en avance, désolé, mais je vais devoir m'absenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Dim 26 Avr 2015, 19:58

warburton a écrit:
[…] le […] Léon Gambetta est torpillé en pleine nuit, par […]
Précieuse indication !… Destinée à laisser penser que l'engagement (et son issue affraid)  eût été différent "de jour" ?scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 30 Avr 2015, 00:10

Bonjour
effectivement, ce détail a son importance; en raison de l'absence d'éclairage, une grande partie de l'équipage ne parvint pas à évacuer le navire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15809
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 30 Avr 2015, 08:55

warburton a écrit:
Bonjour
effectivement, ce détail a son importance; en raison de l'absence d'éclairage, une grande partie de l'équipage ne parvint pas à évacuer le navire.
Il y a eu en effet 684 morts ou disparus sur un équipage de 821 hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 30 Avr 2015, 09:16

warburton a écrit:
[…] le […] Léon Gambetta est torpillé en pleine nuit, par […]
NIALA a écrit:
warburton a écrit:
[…]
effectivement, ce détail a son importance; en raison de l'absence d'éclairage, une grande partie de l'équipage ne parvint pas à évacuer le navire.
Il y a eu en effet 684 morts ou disparus sur un équipage de 821 hommes.
Sad Je n'avais pensé qu'au fait qu'un sous-marin n'était pas moins aisément repérable de nuit que de jour… et non à cette conséquence ("pas d'éclairage de secours") ; sans doute manquait-on alors d'un certain entraînement à s'orienter à bord dans le noir (même avec les inévitables fumées) affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Ven 15 Mai 2015, 00:10

bonjour
15 mai 1915
aux Dardanelles, le désastre continue.
le cuirassé britannique Goliath est coulé par le torpilleur turc Muavenet.
très "biblique"…
l'HMS Goliath

le Muavenet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Ven 15 Mai 2015, 10:10

warburton a écrit:
[…] 15 mai 1915 […] le cuirassé britannique Goliath est coulé par le torpilleur turc Muavenet. très "biblique"
l'HMS Goliath le Muavenet
thumright Surtout que Muavenet est le diminutif de David ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Ven 15 Mai 2015, 15:05

bonjour
ça, je l'ignorais. merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 28 Mai 2015, 17:50

25 mai 1915
encore les Dardanelles.
le cuirassé de seconde classe Triumph est torpillé par l'U.21 de Hersing.



27 mai 1915
toujours les Dardanelles.
Hersing persiste et signe en coulant le cuirassé Majestic.





le même jour, en Angleterre, le mouilleur de mines Princess Irene explose dans la Medway. des débris retombant à terre font des victimes à 32 kilomètres du lieu de l'explosion.
cette fois, le bilan est très lourd: 352 morts dont des civils. après les 738 tués lors de l'explosion du Bulwark, c'est la seconde catastrophe qui se produit à Sheerness, en six mois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 04 Juin 2015, 00:09

4 juin 1915
le mouilleur de mine russe Yenissei est torpillé par l'U.26 au large d'Oldensholm.
(désolé; pas trouvé de photo).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15809
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 04 Juin 2015, 08:50



Le voici en 1912; a remplacé celui du même nom, et très ressemblant coulé pendant la guerre russo-japonaise (ne pas confondre les deux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 04 Juin 2015, 13:02

bonjour
et merci. je n'avais trouvé que des photographies du premier du nom (et bien sur, parfois mal légendées).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 02 Juil 2015, 13:53

2 juillet 1915
Mer Baltique
après avoir mouillé un champs de mines, le croiseur allemand Augsburg et le mouilleur de mine Albatros sont surpris par une escadre russe composées des croiseurs Rurik, Makarov, Bayan, Bogatyr, et Oleg.
l'Augsburg parvient à s'échapper, mais l'Albatros, gravement endommagé doit s'échouer sur l'ile Gotland.


Bundesarchiv, Bild 183-S61670 / CC-BY-SA

le même jour, le croiseur cuirassé italien Amalfi est torpillé au large de Venise par le sous-marin autrichien U.26, qui est en fait l'UB.14 allemand.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2540
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 02 Juil 2015, 14:43

warburton a écrit:
bonjour
avec toutes ces conneries, j'avais oublié.
24 janvier 1915
sans doute le meilleur croiseur cuirassé jamais construit, le Blücher est coulé à la bataille du Dogger Bank.
il ne possédait ni l'armement, ni la protection, ni la vitesse qui lui auraient été nécessaires  pour affronter des croiseurs de bataille.
portant cette perte va avoir des effets secondaires; les Britanniques vont idéaliser ces derniers.
leur réveil, au Jutland, se fera dans la douleur.




Certes, si tu considères que les Großkreuser, suivant qu'ils étaient équipés de machineries alternatives ou de turbines, constituaient des classe distinctes,  au même titre, dans cette optique, en distinguant les armoured cruisers, des battlecruisers (désignation officielle adoptée par les seuls Brits).

En réalité, la distinction est très subtile (voir inexistante), car si  la Royal Navy, créé, de son côté, la Battle Cruiser Fleet (BCF), au déclenchement du conflit, chez les Allemands,  les "Großkreuser" ne constituent qu'une unique famille de  "grands" croiseurs, regroupés dans des Aufklärungsgruppe, la seule distinction, pour des raisons opérationnelles, étant, en théorie, la vitesse maximale atteinte (machinerie alternative ou turbine); ce qui n'est, d'ailleurs, pas le cas avec le SMS Blücher (machinerie alternative), qui, ce 24 janvier 1915, opère avec le I. Aufklärungsgruppe (SMS Seydlitz, Derfflinger, Moltke).

Je sais que je risque, ici, de me faire fustiger pour mélanger, allègrement, ces soit-disant classes distinctes de croiseurs-cuirassés, grands croiseurs  et croiseurs de bataille (toute nationalité confondue) mais l'analyse historique prouve qu'ils étaient, tous, une "simple" évolution technique du croiseur-cuirassé, répertorié comme bâtiment d'éclairage d'escadre... point-barre.  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15809
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 02 Juil 2015, 15:07

"Je sais que je risque, ici, de me faire fustiger pour mélanger, allègrement, ces soit-disant classes distinctes de croiseurs-cuirassés, grands croiseurs  et croiseurs de bataille (toute nationalité confondue) mais l'analyse historique prouve qu'ils étaient, tous, une "simple" évolution technique du croiseur-cuirassé, répertorié comme bâtiment d'éclairage d'escadre... point-barre.  "

D'accord pour la fonction, mais pas d'accord pour l'armement, le croiseur-cuirassé avait un armement de croiseur; alors que le croiseur de bataille avait un armement de cuirassé, avec un blindage de croiseur-cuirassé  et un vitesse de croiseur; l'aboutissement des croiseurs de bataille est le Hood; les Repulse et les Kongo japonais qui avaient le même armement que les cuirassés contemporains, ils ont fait une carrière de cuirassés et non de croiseurs, ils n'éclairaient personne, puisqu'ils étaient eux même l'escadre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 02 Juil 2015, 15:47

bonjour
ce n'est pas moi qui ennuierais les mouches avec ces subtiles distinctions.
en ce qui concerne le Blücher, je pense simplement qu'il était le plus réussis des "croiseurs cuirassés". malheureusement, l'apparition des croiseurs de bataille…
ce qui l'a perdu n'est pas son artillerie d'un calibre inférieur, mais son manque de vélocité.
je n'ai jamais compris qu'on forme des escadres avec des navires aux performances si différentes.
à mon sens une force est toujours handicapée par son élément le plus faible.
homogène, et même si elle est inférieure, ses chances sont bien plus grandes.
comme l'a prouvé le combat des croiseurs de bataille au Jutland. là, Hipper s'en est plutôt bien sorti.
si j'en crois mes sources, les Invincible furent tout d'abord désignés comme croiseurs cuirassés.
mais il s'agissait peut-être d'une astuce de Fisher. dans quel but ? distraire les Allemands, ou tromper les Britanniques ?
je suis convaincu que la "révolution" voulue par Fisher n'était pas le Dreadnought, mais l'Invincible.
mais il devait composer avec une forte opposition au sein de l'Amirauté.
je pense que la classification allemande était la plus logique et la plus simple.
mais je ne suis pas un spécialiste; loin de là. ainsi, aujourd'hui, j'éprouve quelques difficultés à comprendre la différence entre un croiseur et un destroyer US.
il me semble que l'origine des croiseur de bataille se situe durant la guerre russo-japonaise.
manquant de cuirassés, Togo leur adjoignit ses grands croiseurs; avec succès.
or des observateurs britanniques étaient présents à Tsushima.
les Kongo; en fait, modernisés, ils jouèrent le rôle de cuirassés rapides.
d'ailleurs, ils accompagnèrent assez souvent les porte-avions, ce qui ne fut pas le cas des autres cuirassés nippons.
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15809
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 02 Juil 2015, 15:51

Pour compléter ma réponse précédente je dirais même que les croiseurs de bataille et les cuirassés ont fini par fusionner; avec les Dunkerque français et les Scharnhorst allemands, on ne sait déjà plus si il faut les appeler croiseurs de bataille ou cuirassés; la touche finale et définitive étant les 35 000 t (Littorio, Richelieu, Bismarck etc...) ou les caractéristiques des croiseurs de bataille et des cuirassés: vitesse, armement et blindage se rejoignent définitivement, ne constituant plus qu'une seule catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 02 Juil 2015, 16:06

tout à fait. sur ce plan là, les Brits ont mis du temps à comprendre; peut-être échaudés par l'expérience du Jutland.
enfin apparurent les Iowa; le rêve de Fisher se concrétisait, mais devenu parfait, le cuirassé allait bientôt disparaitre.
ce qui m'amène à une comparaison:
parfait pour la projection de force, pour les conflits de type asymétrique, quel serait l'espérance de vie d'un porte-avion en cas de conflit généralisé ?
quelques dizaines de minutes ?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2540
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 02 Juil 2015, 16:42

Je vais essayer de vous répondre "en vrac" lol!

Alors, en ce qui concerne le  SMS Blücher... L'opération prévue, par la marine allemande, était "juste" de visiter Dogger Bank, pour y coincer les "faux chalutiers" sensés renseigner la Royal Navy. Le problème est qu'il n'y avait pas de chalutiers "espions" - ou, si c'était le cas, leur rôle était très secondaire - ; en réalité, les Brits disposaient des codes navals allemands, depuis août 1914, avec l'aide des Russes qui les avaient récupérés sur un bâtiments allemand en train de couler et d'un attaché d'ambassade allemand, capturé au Moyen-Orient . Durant toute la guerre, la Kaiserliche Marine chassera, ainsi, l'espion au sein de son état-major, alors que son ennemi réel est Room 40 (une équipe de décrypteurs civils!) qui passera l'essentiel de son temps à déchiffrer tous ses messages.

Room 40 avait intercepté les messages préparatoires à la "visite" allemande de Dogger Bank et, en guise de  pêcheurs de harengs et de morutiers, le I.Aufklärungsgruppe s'était retrouvé nez à nez avec la BCF de Beatty! Là, évidemment, en retraitant sur la Baie de Jade, la vitesse du Blücher, qui talonnait à 24,5 noeuds, en queue de ligne, avait posé un vrai problème.  Dans la mesure où l'intervention de la BCF (1st & 2nd Battlecruisers) n'était pas du tout prévue au programme des réjouissances, la présence du Blücher peut s'expliquer, car, même à 24 noeuds, le délai d'intervention "normal" des escadres britanniques était suffisamment long pour assurer une rentrée à la Jade "à la pépère".

Sinon, pour ce qui se rapporte à l'évolution du croiseur-cuirassé en "grand croiseur" ou "croiseur de bataille" (déplacement, machinerie, calibre principal), c'était dans la logique des choses, après la mise en service du Dreadnought. Il est vrai, aussi, que Fischer formulait de grands espoirs dans le développement d'un super-croiseur, alliant puissance de feu d'un cuirassé et vitesse du croiseur...sauf qu'à l'époque, cette orientation impliquait, côté britannique, à devoir jouer sur le déplacement (notamment le blindage) au profit de la vitesse, cette dernière étant sensée permettre à cette classe de croiseurs d'échapper à son adversaire - au Jutland, ce sera un loupé! -. en réalité, les souhaits de Fischer ne seront exaucés qu'avec la mise en service, 25 ans plus tard, des cuirassés rapides. Accessoirement, les allemands démontreront, toujours au Jutland (et même à Dogger Bank, mais la RN ne l'avait pas relevé), que le calibre des canons ne faisait pas tout.

Pour en revenir au rôle qui était attribué à ces bâtiments, même s'il s'avère, souvent, confusionnel, selon les opérations où ils ont été engagés, la bataille du Jutland est exemplaire. Dans sa première partie, de 14H30 jusqu'à 18H00,  la BCF et l'Aufklärungsschiffe se mettent sur la tronche, puis, avec l'arrivée de la Grand Fleet et de la Hochseeflotte,  reprennent leur rôle d'éclairage de la flotte de bataille.... pile-poil comme le prévoyait l'emploi tactique du croiseur-cuirassé, au sein d'une escadre de ligne, vingt-cinq ans plus tôt ou de la frégate lourde, 100 ans en arrière. Pour mémoire, rappelez-vous que la frégate, ancêtre du croiseur, avait commencé sa carrière, armée de pièces de huit livres, pour la finir, avec du 30 court, après être passé par le 12, 18, 24 livres. Quelque soit son calibre principal, ce bâtiment est toujours resté une frégate. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 02 Juil 2015, 16:50

pour le Dogger Bank, j'ai lu d'excellentes choses; et certains de ces textes étaient dus à un membre du forum.
je ne donnerais pas de nom. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2540
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 02 Juil 2015, 17:41

Heye a écrit:
pour le Dogger Bank, j'ai lu d'excellentes choses; et certains de ces textes étaient dus à un membre du forum.
je ne donnerais pas de nom. Mr.Red

Oserais-je te demander si, parmi tes lectures, il y avait le magazine Los! N°4, publié courant 2012? Wink Boulet lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 02 Juil 2015, 17:48

marrant que vous me demandiez cela; vous l'avez lu aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2540
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Jeu 02 Juil 2015, 22:03

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Lun 06 Juil 2015, 19:31

Loïc Charpentier a écrit:
[…] en ce qui concerne le  SMS Blücher […] la vitesse du Blücher, qui talonnait à 24,5 nœuds, en queue de ligne, […]
… « talonnait à 24,5 nœuds » scratch … sur un haut-fond ? scratch affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2540
Age : 71
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   Mar 07 Juil 2015, 08:36

DahliaBleue a écrit:
Loïc Charpentier a écrit:
[…] en ce qui concerne le  SMS Blücher […]  la vitesse du Blücher, qui talonnait à 24,5 nœuds, en queue de ligne, […]
… « talonnait à 24,5 nœuds » scratch … sur un haut-fond ? scratch affraid

Elle a un problème, Marie de Rabutin-Chantal ? lol!
Talonner dans le sens "serrer ou approcher de près (mais sans atteindre!)". J'aime bien pratiquer ce genre de dévoiement "littéraire" Wink
Quasiment, tous les bâtiments à machinerie alternative avaient le défaut de n'atteindre leur vitesse maximale que lors de leurs essais, bien souvent après plusieurs tentatives infructueuses, mais rééditaient très rarement, voire jamais, l'exploit, durant leur service actif. Nous en avons quelques beaux exemples dans la Royale, ne serait-ce que dans la famille des croiseurs-cuirassés, à commencer par la Jeanne d'Arc, donnée pour 23 noeuds, mais qui, pénalisée par ses chaudières et des paliers sous-dimensionnés, sera infoutue de dépasser 21,8 noeuds - 18, lors de ses premiers essais! - (en vibrant comme une malade).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronologie de la première guerre mondiale.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronologie de la première guerre mondiale.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chronologie de la première guerre mondiale.
» Mod OWWI (Première Guerre Mondiale)
» [De Schaepdrijver, Sophie] La Belgique et la Première Guerre mondiale
» tanks de la première guerre mondiale
» Aviateur français de la première guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: