AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les escorteurs japonais de la WWII

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Les escorteurs japonais de la WWII   Mar 16 Sep 2014, 09:00

Je vais vous montrer les escorteurs japonais de la seconde guerre mondiale, ces petits navires étant assez peu connus.

Les premiers sont les quatre de la classe Shumushu de 860 t lancés en 1939/1940; aussi connus sont le nom de type A .



Le Shumushu photographié en juin 1940, il survivra à la guerre apres avoir été utilisé en 1945/1946 pour rapatrier les troupes japonaise, il sera attribué à l'URSS en 1947, il ne sera condamné qu'en mai 1959.
Les trois autres: Hachijo termine la guerre en mauvais état il est démoli des 1946; Ishigaki coulé par le sous-marin US Herring le 31 mai 1944; Kunashiri survit à la guerre pour s'échouer sur un récif le 4 juin 1946.


Dernière édition par NIALA le Mar 16 Sep 2014, 22:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Mar 16 Sep 2014, 17:06

Les Shumushu ayant donné satisfaction, une nouvelle série de 14 unités pratiquement identique est mise sur cale en 1941; les charges de profondeur anti sous-marines passent de 12 à 36 et le déplacement est de 870 tonnes; c'est la classe Etorofu ou type A modifié.
Les 14 Etorofu sont lancés entre octobre 1942 et septembre 1943.



L'Etorofu à Osaka en mai 1943; il survivra à la guerre; après avoir été utilisé pour rapatrier les troupes japonaises; comme pratiquement tous les navires japonais survivants en bon état; en 1945/1946, il est attribué aux Etats-Unis en 1947, il est démoli la même année à Kuré.

Sort des 13 autres:
9 coulés pendant la guerre;
2 démolis en 1947;
2 attribués à la Chine en 1947;
- Oki renommé Ku An; en 1949 il est capturé par les communistes et nommé Chang Pei, il est rayé en 1982 et démoli peu après;
- Tsushima est renommé Lin An; il reste dans la flotte nationaliste jusqu’à sa condamnation en 1963.


Dernière édition par NIALA le Mar 16 Sep 2014, 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8375
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Mar 16 Sep 2014, 17:13

C'est Kaibokan et non Kaikoban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Mar 16 Sep 2014, 17:19

JJ a écrit:
C'est Kaibokan et non Kaikoban
Japanese warships of World War II écrit a plusieurs reprises (il ne s'agit donc pas d'une coquille) Kaikoban il faudrait demander à un japonais.
Sur internet on trouve les deux scratch
J'ai enlevé le mot Kaikoban du titre comme cela, on s’intéressera plus au contenu qu'au titre Mr. Green


Dernière édition par NIALA le Mar 16 Sep 2014, 17:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard P. A.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7799
Age : 74
Ville : près de Toulouse
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Mar 16 Sep 2014, 17:25

kan signifie:navire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Mar 16 Sep 2014, 22:56

En octobre 1942 une nouvelle classe d'escorteur est mise sur cale, par rapport au type A, il est plus spécialisé dans la chasse aux sous marins la silhouette est également différente avec la cheminée reportée plus vers l'arrière, les plans sont simplifiés pour permettre la construction en 6 à 12 mois, la construction prioritaire de porte-avions, destroyers et sous-marins limite la construction de cette série à 8 exemplaires; le déplacement est porté à 940 tonnes.
Les 8 unités de cette classe Mikura ou type B sont lancés entre juillet 1943 et février 1944.


Photo du Yashiro de la classe Mikura qui survivra à la guerre; jusqu'en 1947 il est utilisé pour draguer les champs de mines; en 1947 il est attribué à la Chine est renommé Wei Tai puis Hsueh Fen et enfin Cheng An il est condamné  et démoli en 1963.

Sort des 7 autres:
5 coulés pendant la guerre
2 démolis en 1947
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Mer 17 Sep 2014, 10:37

En 1943 une version simplifiée de la classe Mikura est mise au point, elle en diffère principalement par le mode de construction en sections préfabriquées, il s'agit de réduire le délai de construction de quatre à cinq mois; c'est la classe Ukuru ou  type B modifié; 33 ont été construits, 30 autres ont été annulés en 1944, et 79 étaient prévus par le programme 1944/45.
Le 33 Ukuru construits ont été lancés entre mai 1944 et juin 1945.


Le Daito en 1944, il survivra à la guerre, mais sera perdu le 16 novembre 1945, explosant sur une mine qu'il draguait



Le Shisaka en décembre 1944 à Osaka, il survivra à la guerre, utilisé pour rapatrier les troupes japonaises en 1945/46, il est attribué à la chine en 1947 renommé Hui An, capturé par les communistes en 1949, rayé en 1955.


Le Kojima ex Shiga en 1958 transformé en frégate météo

5 escorteurs de la classe Ukuru sont réarmés en 1948 et aménagés en frégates météo; ce sont:
-Ikuna qui prend le nom d'Ojika PL102, rayé en 1963
-Chikubu prend le nom d'Atsumi PL103, rayé en 1962
-Ukuru rend le nom de Satsuma PL104,démoli en 1965
-Shinnan prend le nom de Tsugaru PL105,rayé en 1966, utilisé comme navire de soutien recherche pétrolière à Bornéo,démoli en 1975
-Shiga prend le nom de Kojima PL106,rayé en 1964, utilisé comme parc d'attraction, démoli en 1998.

Récapitulation du sort des 33:
8 coulés pendant la guerre
1 coulé après la guerre sur mine
16 démolis en 1947 (certains non terminés)
2 attribués à l'URSS
1 attribué à la Chine
5 transformés en frégates météo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Mer 17 Sep 2014, 17:47

Le besoin d'escorteurs devenant plus pressant à partir de 1943 des version plus petites moins couteuses et plus rapides à construire furent étudiées; une version diesels tout comme les séries précédentes, et une version turbines pour pallier le manque de moteurs diesels dont la construction ne suivait pas la demande.

La version diesel était intitulée classe I ou type C de 745 tonnes; elle était désignée par un numéro impair de 1 à 263, le dernier numéro construit étant le 227.(numéros manquants:91,93,99 à 103,109 à 203,209 à 211)


N°17 à Yokohama le 13 avril 1944, il est coulé le 12 janvier 1945 par les avions de la TF38 US.

Récapitulation des 66 terminés:
31 coulé pendant la guerre
23 démolis en 1947 (dont certains non terminés)
6 attribués à la Chine
6 attribués à l'URSS


Dernière édition par NIALA le Jeu 18 Sep 2014, 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Jeu 18 Sep 2014, 08:01

Le version turbine etait intitulée classe II ou type D de 740 tonnes; elle était désignée par un numéro pair de 2 à 286, le dernier numéro construit étant le 204.( numéros manquants: 70,80,86 à 100,108 à 110,114,120,122,128,136,140,146,148,162 à 184,188)


N°2 le 26 février 1944, perdu suite à l'attaque aérienne des TF37 et TF38 le 30 juillet 1945, l'épave sera démolie en 1948.

Récapitulation des 75 terminés:
27 coulés pendant la guerre
33 démolis en 1947(certains non terminés)
7 attribués à la Chine
8 attribués à l'URSS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Mer 24 Sep 2014, 11:09

En 1943/44 le manque de navire d'escorte amena les japonais à transformer un certain nombre de mouilleur de mines en escorteurs en supprimant les rails de mouillage de mines pour les remplacer par des mortiers lances grenades contre les sous-marins; voici ci dessous quelques uns des navires transformés.


Le mouilleur de mines Shirataka aménagé en escorteur en 1943

Le mouilleur de mines Shirataka du programme 1923 est lancé le 25 janvier 1929 à Isikawajima, il entre en service en avril 1929, en 1943 les rails de guidage des 100 mines sont remplacés par 36 mortiers pour charges de profondeur; il sera coulé le 31 août 1944 par le sous-marin US Sealion au sud de Formose alors qu'il escortait un convoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Jeu 25 Sep 2014, 16:04

Voici deux mouilleurs de mines  les Kamome et Tsubame de 450 tonnes transformés eux aussi en escorteurs en 1943/44 comme pour le Shirataka ci dessus; les rails de guidage des mines ont été remplacés par des mortiers de charge de profondeur.


Le mouilleur de mines Tsubame aménagé en escorteur en 1943

Le mouilleur de mines Tsubame du programme 1923 est lancé le 24 avril 1929 par le chantier Mitsubishi de Yokohama, il entre en service le 15 juillet 1929, en 1943, 36 charges de profondeur sont embarquées à la place des 120 mines transportées; il est coulé le 1er mars 1945 par la TF58 lors de la bataille d'Iwo Jima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Sam 27 Sep 2014, 21:59

Le Yaeyama est un autre mouilleur de mines transformé en 1943 en escorteur pour pallier le manque de navires pour escorter les convois; comme sur les autres les rails de guidage des 185 mines ont été débarqués et remplacés par 36 charges de profondeur.


Le Yaeyama en 1943 après sa transformation en escorteur

Le Yaeyama est mis sur cale en août 1930 à l'arsenal de Kure, il est lancé le 13 octobre 1931; il entre en service le 31 août 1932; il est coulé le 24 septembre 1944 près de Mindoro par la TF38.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Dim 28 Sep 2014, 12:09

Le mouilleur de mines Sarushima de 566 tonnes du programme 1931 fut étudié pour pouvoir être utilisé comme mouilleur de mines côtier et aussi comme escorteur côtier; lui aussi fut modifié en 1943/44 pour faciliter son utilisation comme escorteur les rails de guidage des 120 mines ont été remplacés par 36 charges de profondeur.



Le Sarushima en 1942

Le Sarushima est lancé le 16 décembre 1933 au chantier Mitsubishi de Yokohama, il entre en service le 20 juillet 1934, il est coulé le 4 juillet 1944 par la TF58.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Lun 29 Sep 2014, 16:14

Les 5 mouilleurs de mines de la classe Sokuten du programme 1937 furent aussi transformé en escorteur en 1943/44 les rails de guidage des 120 mines sont remplacés par 36 charges de profondeur, en outre une soute à eau fut transformée en soute à mazout pour accroitre le rayon d'action qui passe de 2550 miles à 14 noeuds à 4000 miles, la DCA est renforcée les 2x13mm sont remplacés par 6 x 25mm.


Le Kyosai en 1939

Le Kyosai de la classe Sokuten, et mis sur cale le 22 juin 1938 au chantier d'Ishikawajima, il est lancé le 29 juin 1939; il entre en service le 27 décembre 1939; il est le seul des cinq à survivre à la guerre, en 1946 il est utilisé pour le rapatriement des troupes japonaises, le 20 novembre 1947 il est attribué aux britanniques; le 31 mars 1948 il est vendu à un chantier de démolition nippon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Mar 30 Sep 2014, 10:51

Les trois mouilleurs de mines de la classe Hatsutaka lancés entre 1939 et 1941 ont été prévus pour être utilisés aussi comme escorteurs; en 1943/44 les rails de guidage des 360 mines sont remplacés par 36 charges de profondeur.


Le mouilleur de mines Hatsutaka le 31 octobre 1939 à Aioi

L'Hatsutaka du programme 1937 est mis sur cale en mars 1938 au chantier de Harima; il est lancé le 28 avril 1939 et entre en service le 31 octobre 1939; il est coulé le 16 mai 1945 par le sous-marin US Hawkbill.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Mer 01 Oct 2014, 15:26

Voici une autre série de mouilleurs de mines dérivés des Sokuten mais aménagés des l'origine pour pouvoir être utilisables comme escorteurs, il s'agit des 9 unités de la classe Hirashima du programme 1939; plus armés que les Sokuten, un canon de 76 mm au lieu de 2 x 40 mm pour les Sokuten, en outre ils ont un câble de démagnétisation autour de la coque; comme les autres mouilleurs de mines en 1943/44 les rails de guidage des 120 mines sont remplacés par 36 charges de profondeur, la DCA est renforcée 6 x 25 mm remplacent les 2 x 13 mm d'origine.


Le Yurishima de la classe Hirashima à Yokohama en novembre 1942

Le Yurishima est mis sur cale le 31 octobre 1941 au chantier Tsurumi; il est lancé le 4 juillet 1942; entre en service le 25 novembre 1942; il est coulé le 14 janvier 1945 par le sous-marin US Cobia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Jeu 02 Oct 2014, 15:33

En 1939/1940 2 destroyers anciens de la classe Minekaze de 1920; 9 de la classe Momi de 1920/1922 et 1 de la classe Wakatake de 1923 furent transformés en escorteurs; la transformation consistait en la suppression de deux chaudières sur les Minekaze et d'un sur les momi et Wakatake la vitesse passait de 39 et 31 nœuds à 18/20 nœuds; des ballasts ont été installés pour améliorer la stabilité; ils prennent des numéros à la place de leurs anciens noms; l'armement est modifié:

-ex Minekaze: 2 canons de 120 mm; 10 x 25mm. 18 charges de profondeur; 2 Daihatsu et 250 hommes
N°1 ex Shimakaze; N°2 ex Nadakaze

-ex Momi: 2 canons de 120 mm; 6 x 25mm; 60 charges de profondeur
N°31 ex Kiku; N°32 ex Aoi; N°33 ex Hagi; N°34 ex Sutsuki; N°35 ex Tsuta; N°36 ex Fuji; N°37 ex Hishi; N°38 ex Yomogi. N°39 ex Tade

N°35 ex Tsuta entré en service en 1921; transformé en 1939; coulé le 2 septembre 1943.

-ex Wakatake: 2 canons de 120 mm; 8 x 25mm; 60 charges de profondeur
N°46 ex Yugao

N°46 ex Yugao entré en service en 1924; transformé en 1940; coulé le 10 novembre 1944.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3150
Age : 36
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Dim 14 Déc 2014, 10:34

JJ a écrit:
C'est Kaibokan et non Kaikoban

Je confirme : Kaibōkan (海防艦), ce qui signifie "navire (艦) de défense (防) maritime (海)".
Le tiret sur le ō signifie que, à la prononciation, le o est prolongé (kaïbookan).
A l'origine, les premiers Kaibōkan étaient destinés à l'assistance aux pêches et à la patrouille de souveraineté dans les îles Kouriles.
study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Dim 14 Déc 2014, 18:58

NIALA a écrit:
En 1939/1940 2 destroyers anciens de la classe Minekaze de 1920; 9 de la classe Momi de 1920/1922 et 1 de la classe Wakatake de 1923 furent transformés en escorteurs; la transformation consistait en la suppression de deux chaudières sur les Minekaze et d'un sur les momi et Wakatake la vitesse passait de 39 et 31 nœuds à 18/20 nœuds; des ballasts ont été installés pour améliorer la stabilité; ils prennent des numéros à la place de leurs anciens noms; l'armement est modifié:

-ex Minekaze: 2 canons de 120 mm; 10 x 25mm. 18 charges de profondeur; 2 Daihatsu et 250 hommes
N°1 ex Shimakaze; N°2 ex Nadakaze

-ex Momi: 2 canons de 120 mm; 6 x 25mm; 60 charges de profondeur
N°31 ex Kiku; N°32 ex Aoi; N°33 ex Hagi; N°34 ex Sutsuki; N°35 ex Tsuta; N°36 ex Fuji; N°37 ex Hishi; N°38 ex Yomogi. N°39 ex Tade

N°35 ex Tsuta entré en service en 1921; transformé en 1939; coulé le 2 septembre 1943.

-ex Wakatake: 2 canons de 120 mm; 8 x 25mm; 60 charges de profondeur
N°46 ex Yugao

N°46 ex Yugao entré en service en 1924; transformé en 1940; coulé le 10 novembre 1944.

Alain

Je me pose la question de la logique au moins apparente des numérotations japonaises; pourquoi pour ces ex destroyers après le numéro 2 on passe au numéro 31, et pourquoi le numéro 39 est suivi du numéro 46; cette absence de logique se retrouve parfois dans les numérotations de sous-marins; certains ont changé trois fois de numéro dans leur existence, d'autres reprennent des numéros déjà attribués, il est parfois difficile de s'y retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5039
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Dim 14 Déc 2014, 19:22

peut-être que ces chiffres désignent autre chose que le bâtiment lui-même, une division par exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3150
Age : 36
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Lun 15 Déc 2014, 02:28

NIALA a écrit:
Je me pose la question de la logique au moins apparente des numérotations japonaises; pourquoi pour ces ex destroyers après le numéro 2 on passe au numéro 31, et pourquoi le numéro 39 est suivi du numéro 46; cette absence de logique se retrouve parfois dans les numérotations de sous-marins; certains ont changé trois fois de numéro dans leur existence, d'autres reprennent des numéros déjà attribués, il est parfois difficile de s'y retrouver.

pascal a écrit:
peut-être que ces chiffres désignent autre chose que le bâtiment lui-même, une division par exemple ?

Bonne question...

Les séries de numérotation correspondait peut-être aux missions de ces navires :
n°1 et n°2 : classe MINEKAZE, convertis en destroyers-transports pour les opérations en Chine
n°31 à 39 : classe MOMI, d'abord convertis en patrouilleurs puis en destroyers-transports (sauf n°31)
n°46 et 49 : classe WAKATAKE, convertis en patrouilleurs, mais plus tard (1942)
Ce n'est que pendant la guerre que ces navires ont été re-convertis en escorteurs.

On constate aussi que, dans ces numéros, le chiffre des dizaines donne la classe de l'ex-destroyer.
Peut-être les "trous" de numérotation correspondent-ils aux autres unités de ces classes, qui n'ont finalement jamais été converties en patrouilleurs ou en escorteurs mais qui le sont devenues sans changer de nom. Simple hypothèse de ma part.
scratch


Dernière édition par Takagi le Dim 20 Nov 2016, 05:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   Lun 15 Déc 2014, 08:31

"On constate aussi que, dans ces numéros, le chiffre des dizaines donne la classe de l'ex-destroyer"


Il ne s'agit donc pas d'une numérotation continue, mais d'un système un peu comme à la française d'avant guerre ou le premier numéro indiquait la division, et le second la place dans cette division.
Merci de cette explication.
Cordialement


Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Classe HASHIDATE   Mer 28 Jan 2015, 21:45


Les deux canonnières de la classe Hashidate de 1000 t du programme 1937 l'Hashidate et l'Uji ont été construites par suite de  la guerre contre la Chine; contrairement aux escorteurs ils ne sont pas équipés de charges de profondeur, leur armement est de 3 canons de 120 mm et 4 x 25mm; ils sont tous les deux construits par le chantier de Sakurajima.

L'Hashidate est  mis sur cale le 20 février 1939, il est lance le 23 décembre 1939; il entre en service le 30 juin 1940; il est coulé le 22 mai 1944 torpillé par le sous-marin US Picuda


La canonnière Uji

L'Uji est mis sur cale le 20 janvier 1940; il est lancé le 26 septembre 1940; il entre en service le 30 avril 1941; il se rends à Shanghai en aout 1945; il est attribue à la Chine en 1947 et prend le nom de Chang Chi; en 1949 il est capturé par les communistes et prend le nom de Nan Chang, il est réarmé en 1955; il est rayé en 1986.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Les destroyers d'escorte des classes MATSU et TACHIBANA   Mer 22 Avr 2015, 22:17

Tout comme les américains; les japonais ont développés à partir de 1942 des destroyers d'escorte plus économiques que les destroyers d'escadre; 18 de la classe Matsu de 1262 t des turbines de 19 000 cv, donnant une vitesse maximum de 28 nœuds ; armés de 3 canons de 127 mm ; 24 x 25 mm ; 4 TLT ; 36 charges de profondeur, un radar type N°13 ; suivis en 1943 de la classe Tachibana pratiquement semblables aux Matsu; 14 unités sont terminées, déplaçant  1289 t et portant 60 charges au lieu de 36 pour les Matsu.
En outre, 9 Tachibana étaient inachevés à la fin de la guerre, et 80 autres projetés.
Ces classes étaient conçues selon des plans simplifiés et notamment les Tachibana avaient des formes plus angulaires à l'avant pour pouvoir être construits plus rapidement( 6 mois).


Le Momi de la classe Matsu photographié le 4 septembre 1944

Le Momi de la classe Matsu est lancé à Yokosuka le 16 juin 1944 ; il entre en service le 30 septembre 1944 ; il assure des missions d'escorte ; le 5 janvier 1945 il est coulé par les avions des porte-avions de la 3e Fleet au sud ouest de Manille.


Le Maki de la classe Matsu en 1947 peu de temps avant sa démolition(comparez les formes de l'avant avec celles des Tachibana ci dessous)   


L'Hatsuzakura photographié le 27 août 1945 alors qu'il se rend à un navire américain; les Tachibana se distinguent extérieurement des Matsu par leur mature avant et les formes de coque à l'avant.  

L'Hatsuzakura de la classe Tachibana (Matsu modifié) est lancé à Yokosuka le 10 février 1945 ; il entre en service le 28 mai 1945 ; il est affecté à l'entrainement ; le 27 août 1945 il amène des émissaires japonais à bord du cuirassé US Missouri en baie de Tokyo ; il se rend en août 1945 ; le 15 septembre 1945 il est rayé de la flotte japonaise et est utilisé pour le rapatriement des troupes ; le 29 juillet 1947 il est remis à l'URSS et est renommé TSL24 ; il est condamné en 1959.


L'Hagi de la classe Tachibana en 1946 montrant les formes angulaires de l'avant, il a été démoli en 1947
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15115
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Patrol Boat n°102 ex DD224 STEWART   Mar 23 Juin 2015, 18:19

Je me suis donné comme règle de ne présenter ici que des navires de construction nationale, ou construits spécialement pour le pays étudié, en évitant les navires de seconde main n'ayant pas de caractère propre, je fais toutefois exception pour les navires modifiés de façon importante par leur nouveau propriétaire; voici donc un navire américain modifié dans le style japonais.

Le DD224 Stewart était un flush-deck de la classe Clemson lancé le 4 mars 1920; il n'a pas quitté l'extrême orient depuis 1923, des le début de la guerre, le Stewart est intégré dans la force multinationale sous les ordres de l'amiral néerlandais Karel Doorman, il est endommagé dans la bataille du détroit de Badung le 20 février 1942, il est mis en cale sèche à Surabaya pour réparations, mal étayé il se couche dans la cale et doit être sabordé à l'arrivée des japonais, il est considéré comme définitivement perdu le 2 mars 1942; son nom est d'ailleurs donné à un destroyer d'escorte le DE 238. 


Le DD224 ex Stewart arrive à San Francisco en mars 1946, sa silhouette a été profondément modifiée par les japonais 
  
Or, voila qu'un peu plus tard des pilotes américains signalent un fait surprenant, un destroyer flush-deck opère avec la flotte japonaise, il s'agit de l'ex DD224 Stewart qui a été renfloué en février 1943 par les japonais, et remis en service le 20 septembre 1943 comme Patrol Boat no 102, réarmé par 2 x 75 mm; 2 x 12, 9 mm; en août 1945 il est retrouvé près de Kuré et récupéré par les américains.

Le DD224 est recommissionné par l'US Navy le 29 octobre 1945, il ne retrouve pas son nom bien sur, puisqu'il a été donné entre temps au DE238 de la classe Edsall; le DD224 arrive à San Francisco en mars 1946, il est condamné le 23 mai 1946 et coulé comme cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les escorteurs japonais de la WWII   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les escorteurs japonais de la WWII
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les escorteurs japonais de la WWII
» Premiers sous-marins japonais post-WW2
» Le japonais, comment ça marche ?
» Torii - Portail de temple Shintoïste (Japonais)
» Restaurant Japonais près de chez vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: