AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Sam 06 Sep 2014, 20:41

MCDONNELL F-4 PHANTOM II
(ETATS-UNIS)


McDonnell F-4J Phantom II de la VF-33 à l'appontage

Avant-propos


La chasse bordel !

Quelques années après l'apparition de l'avion, la marine envisagea son utilisation à bord d'une plate-forme navale. A l'époque, l'avion était une machine fragile et souffreteuse qui semblait incapable de résister aux éléments.

Et pourtant à la fin du premier conflit mondial, le porte-avions était une réalité même si mis à part le Furious,aucun autre porte-avions ne mena une mission opérationnelle avant l'armistice mais le pli était prit.

Les premières missions envisagées furent la reconnaissance et le torpillage. Le premier porte-avions à pont plat de la marine britannique fût baptisé Argus (du nom du dieu grec aux mille yeux) et le premier avion embarqué britannique conçu comme tel fût le Sopwith Cuckoo, un avion torpilleur.

Et la chasse dans tout ça ? Si on prend l'exemple du Japon, la chasse n'était guère en odeur de sainteté à comparé aux torpilleurs et aux bombardiers en piqué.

Cela ne dura pas car très rapidement, l'utilité du chasseur sauta aux yeux pour protéger les avions d'assaut, pour protéger le porte-avions ou abattre des avions de reconnaissance.

Quand éclate le second conflit mondial, les groupes aériens embarqués majeurs (britanniques, japonais et américains) embarquent des chasseurs, des bombardiers en piqué et des avions torpilleurs.

Dans le cadre tactique envisagé, les bombardiers en piqué doivent amoindrir les défenses pour laisser les avions-torpilleurs porter le coup de grâce pendant que les chasseurs doivent protéger les avions d'assaut et neutraliser la DCA.

Comme souvent ce type de schéma tombe à l'eau comme on le verra à Midway où le sacrifice des bombardiers-torpilleurs permis aux bombardiers en piqué de couler quatre porte-avions japonais et de stopper l'avancée japonaise.

Avec la neutralisation de la flotte japonaise et la multiplication des opérations amphibies, la composition des groupes aériens américains évolue.

Les avions torpilleurs disparaissent peu à peu et les bombardiers en piqué sont clairement relégués au second rand au profit de chasseurs bombardiers (Hellcat et Corsair) capable de protéger la flotte contre les kamikazes japonais et d'appuyer Marines et G.I à l'aide de leurs mitrailleuses, de leurs canons, de leurs bombes et de leurs roquettes.

Quand l'US Navy entre en guerre, deux chasseurs sont embarqués sur ces porte-avions, le Grumman F4F Wildcat et le Brewster F2A Buffalo. Par une savoureuse ironie de l'histoire, le premier avait été dans un premier temps éliminé au profit du second qui se révéla fort médiocre au point de disparaître rapidement des unités après avoir été surclassé par la Zero.

Alors que le Wildcat symbolise la période où les Etats-Unis encaissaient plus les coups qu'ils ne les rendaient, son successeur le Hellcat est le marqueur du tournant de la guerre.

Quand le Grumman F6F Hellcat apparaît, les deux forces aéronavales sont sur des courbes opposées avec un déclin irrémédiable de l'aviation embarquée nippone (faute de pouvoir remplacer rapidement des pilotes et des rampants chevronés) et une augmentation phénoménale de l'aéronavale américaine qui sort toujours plus de bons pilotes entrainés par des vétérans du Pacifique détachés entre deux tours opérationnels.

De plus le F6F est supérieur techniquement au Zero. Un bon avion et un pilote bien entrainé face à un avion inférieur et des pilotes peu entrainés qui n'ont pas le temps d'acquérir de l'expérience, le match est joué d'avance avec un véritable massacre comme lors du tir aux pigeons des Mariannes.

Aux côtés du «chat de l'enfer», un autre appareil sème la mort et la désolation dans les rangs japonais, le Chance-Vought F4U Corsair qui après une longue période de probation (l'US Navy le trouvait trop rapide à l'appontage) se révéla un formidable oiseau de proie.

Il se révéla si efficace dans le Close Air Support (CAS appui-aérien rapproche) qu'il reçut de la part des G.I et des Marines le surnom de «Sweetheart of Okinawa» la fiancée d'Okinawa.

De l'hélice à la réaction

Quand le second conflit mondial se termine, les groupes aériens embarqués américains se composent généralement de chasseurs bombardiers Hellcat et Corsair, de bombardiers en piqué Helldiver et d'avions torpilleurs Avenger.

Les Wildcat encore en service sur les porte-avions d'escorte sont rapidement retirés du service alors que les Hellcat cèdent la place au Bearcat.

Ce dernier avait été conçu comme un intercepteur léger destiné à remplacer notamment les Wildcat à bord des porte-avions d'escorte. C'était la cellule la plus légère embarquant le moteur le plus puissant du moment.

Le Grumman F8F Bearcat devint l'intercepteur standard de l'US Navy et à défaut de s'être illustré au dessus du Japon, il fût le dernier chasseur à moteur à piston embarqué sur les porte-avions américains.

La fin du second conflit mondial est marqué par l'arrivée des premiers avions à réaction comme le Messerchmitt Me262 ou le Gloster Meteor.

Si à terre l'utilisation de ces appareils ne pose pas de problèmes (tout au plus, les aérodromes à piste en herbe doivent être remplacés par des aérodromes avec des pistes en dur), sur les porte-avions ce n'est pas la même histoire.

Un pont d'envol étroit, un pont en bois avec des brins d'arrêt et des catapultes qui arrivent en limite de capacité.

Clairement l'avion à réaction n'était pas conçu pour être embarqué. Lourd, plus puissant à l'approche qu'un avion à hélices, il ne peut parfois accrocher les brins ce qui l'oblige à retenter une approche.

Il faut bien pourtant s'y résoudre au risque de voir l'aéronavale disparaître. Il faudra attendre l'arrivée de la piste oblique, de la catapulte à vapeur et du miroir d'appontage pour que porte-avions et avions à réaction puissent s'entendre.

Bien avant néanmoins des chasseurs à réaction ont embarqués sur les porte-avions de l'US Navy
Du Phantom I au Crusader, un panorama de la chasse embarquée américaine

Après un appareil mixte, le Ryan FR-66 Fireball, l'US Navy met en service un premier chasseur à réaction, le McDonnell FH-1 Phantom (Phantom I quand apparu le Mig Killer).

Cet appareil était issu d'un contrat signé le 30 août 1943 et effectua son premier vol le 26 janvier 1945 avec un seul moteur, la deuxième nacelle restant vide ! Appareil aux performances médiocres, il n'eut de titre de gloire que d'être le premier avion à réaction embarqué américain.

Il céda rapidement la place à un autre appareil de la firme McDonnell, le FH-2 Banshee. Le premier vol du Banshee eut lieu le 11 janvier 1947. Un total de 878 appareils furent produits, ces avions étant utilisés pendant la guerre de Corée. La marine canadienne à réutilisé 39 appareils sur ces porte-avions en remplacement de l'Hawker Sea Fury.


McDonnell F-2H Banshee en vol au dessus de la Corée en 1952

Caracteristiques Techniques du McDonnell F2H Banshee

Masse à vide : 5980kg Masse maximale au décollage : 11437kg Dimensions : envergure 12.73m longueur 14.68m hauteur 4.42m Motorisation : deux turboréacteurs Westinghouse J34-WE-36 de 1633 kilos de poussée chacun

Performances : vitesse maximale au niveau de la mer : 933 km/h distance franchissable 1883km plafond pratique 14205m  

Armement : 4 canons de 20mm Colt Mk16 (avec 220 coups pour chacun des canons supérieurs et 250 canons pour chacun des canons inférieurs soit un total de 940 coups). Bombes et roquettes sous les ailes et les Banshee canadiens mirent en oeuvre deux missiles Sidewinder à partir de 1959.


A cette époque, l'aviation évolu très vite et un appareil entrant en service est quasiment périmé pour ne pas dire obsolète. Il faut donc comme aux échecs prévoir deux ou trois coups d'avance.

Mieux même plusieurs modèles d'avions cohabitent au sein des groupes aériens. Alors que le Banshee est encore en service, on trouve un autre appareil mythique, le Grumman Panther que les fans de Buck Danny connaissent bien.


Grumman F9F Panther à l'approche du USS Boxer (CV-21) en Corée en 1951

Cet appareil entre en service à la fin des années quarante après le vol de trois prototypes. Plusieurs versions de cet appareil furent produits avec 567 F9F-2, 54 F9F-3 (ultérieurement transformés en -2), 68 F9F-4, 616 F9F-5 et 36 F9F-5P soit un total de 1328 appareils produits, un chiffre remarquable.

Le Panther est retiré des unités de première ligne dès 1956 mais il est utilisé par la réserve et pour l'entrainement jusqu'en 1958 mais il n'est pas impossible que quelques Panther aient pu survivre jusqu'à l'orée des années soixante. De 1951 à 1954, les Blue Angels ont utilisé cet appareil pour leurs démonstrations.


Grumman F9F-8 Cougar en vol avec pour armement des Sidewinder

Une version à ailes en flèche, le F9F-6 Cougar est mise au point ultérieurement mais bien qu'ayant effectué son premier vol le 20 septembre 1951, sa mise au point est trop longue pour qu'il soit utilisé en Corée.

696 F9F-6 sont construits suivis par 168 F9F-7 équipés d'un moteur différent, 60 F9F-6P de reconnaissance, 601 F9F-8, 110 F9F-8P et 399 F9F-8T biplaces d'entrainement soit un total de 2136 appareils.


Le Cougar connait une carrière opérationnelle fort brève avec un retrait des unités de première ligne en 1958 pour le Pacifique et 1959 pour l'Atlantique. Il reste cependant utilisé dans les unités de réserve et pour l'entrainement jusqu'en février 1974, quatre biplaces servant au Vietnam pour le contrôle aérien avancé et la coopération.

Le seul opérateur étranger du Panther est l'aéronavale argentine mais en raison de catapultes trop peu puissantes sur l'Independencia, les 24 Panther étant employés à terre jusqu'en 1969, retirés du service un an avant deux Cougar utilisés de 1962 à 1970.

Caractéristiques du Grumman F9F-2 Panther

Masse : à vide 4220kg  maximale au décollage 7462kg Dimensions : envergure 11.6m longueur 11.3m hauteur 3.8m Motorisation : un turboréacteur Pratt & Whitney J42-P-6/P-8 de 2270kg de poussée

Performances : vitesse maximale 925 km/h distance franchissable 2100km plafond opérationnel 13600m

Armement : 4 canons de 20mm Colt M2 alimentés à 190 coups chacun soit un total de 760 obus. 907Kg de bombe ou de charge militaire comme 6 roquettes de 127mm

Caractéristiques techniques du Grumman F9F-8 Cougar

Masse : à vide 5382kg au décollage 11232kg  Dimensions : Envergure 10.52m Longueur : 12.85m Hauteur : 3.72m Motorisation : un turboréacteur Pratt & Whitney J48P-8 de 3289 kg de poussée

Performances : vitesse maximale au niveau de la mer 1033 km/h distance franchissable 1931km plafond pratique 12800m

Armement : 4 canons de 20mm dans le nez et 1814kg de charge sous la voilure (bombes, roquettes, réservoirs de napalm)


A la fin du conflit, une course eut lieu entre alliés pour récupérer le maximum de données et de scientifiques allemands. Pour les américains, c'est l'opération Paperclip dont les données vont permettre aux bureaux d'études américains de prendre une certaine avance sur leurs alliés.


Douglas F4D-1 Skyray de la VF-74 parqué sur le pont d'un porte-avions

Plusieurs avions vont être mis au point comme le Douglas F4D-1 Skyray, un avion à aile delta,une formule aérodynamique dévellopée par le professeur Alexandr Lippisch. C'est également le dernier chasseur dévellopé par la Douglas Aircraft Corporation avant sa fusion avec McDonnell.

Le premier vol à lieu en janvier 1951 et après une mise au point laborieuse, l'appareil entre en service en 1956 pour une carrière fort brève de huit ans, l'appareil quittant le service actif dès 1964.

Une version améliorée baptisée F5D Skylancer ne vit jamais le service opérationnel avec seulement quatre appareils produits sur une commande initiale de 58 appareils, commande annulée pour ne pas faire doublon avec le Crusader mais également de ne pas aboutir à un monopole de Douglas qui était déjà un gros fournisseur de la Navy (Skywarrior, Skyhawk.....).

Au total l'US Navy  à reçut 420 F4D-1 Skyray auxquels s'ajoutent deux prototypes. Une commande de100 F4D-2 à été annulée et la version F4DN-2 à donné naissance au Skylancer.

Caractéristiques Techniques du Douglas F4D-1

Masse à vide 7268kg maximale au décollage 12300kg Dimensions : envergure 10.21m hauteur 3.96m longueur 13.8m

Motorisation : un turboréacteur Pratt & Whitney J57-P-8 dévellopement 71 kN après postcombustion Performances : vitesse maximale 1200 km/h distance franchissable 1900km en convoyage 1100km en combat plafond opérationnel 17000m

Armement : quatre canons Colt Mk12 dans les ailes avec un total 260 obus, des points d'attache sous les ailes pour des roquettes de 70mm, quatre missiles Sidewinder ou deux bombes de 907kg.


Version dérivée du Panther, le Cougar donna également naissance à un dérivé, un autre appareil à aile en flèches destiné à voler à la vitesse du son. Connu d'abord comme un F9F-9, le F-11 Tiger vole pour la première fois le 30 juillet 1954.

Entré en service en 1957, il va être produit à seulement 199 exemplaires (sur 457 commandés) en raison de l'apparition du Crusader. Il est retiré du service en 1961 mais fût utilisé pour l'entrainement jusqu'en 1967 et par les Blue Angels jusqu'en 1969.


Grumman F-11 Tiger en vol

Caractéristiques Techniques du Grumman F11 Tiger

Masse à vide 6277kg maximale au décollage 10663kg Dimensions : envergure 9.6m longueur 14.3m hauteur 4m Motorisation : un turboréacteur Wright J65-W-18 de 7400 lbf (10500 lbf pc)

Performances : vitesse maximale Mach 1.1 vitesse de croisière 929 km/h distance franchissable 2050km plafond opérationnel 14900m
Armement : quatre canons de 20mm Colt Mk12 alimentés à 500 coups, quatre points d'appui pour des roquettes, des missiles air-air AIM-9 Sidewinder et des réservoirs supplémentaires



North American FJ-3 Fury paré au catapultage

Généralement, ce sont les appareils terrestres qui sont navalisés. Le contraire est nettement plus rare comme avec le North American Fury dont la version FJ-1 donna naissance au mythique F-86 Sabre.

Si le FJ-1 était un appareil à ailes droites, les versions suivantes FJ-2/3/4 étaient des appareils à ailes flèches conçus comme une solution d'attente en attendant la disponibilité du Cutlass et du Cougar.

Si le FJ-2 fût utilisé à terre par l'USMC, les FJ-3 et les FJ-4B sont embarqués. 538 FJ-3 sont produits et 374 FJ-4 avec 152 FJ-4 qui remplacent les FJ-2 des Marines et 222 FJ-4B utilisés à terre et sur porte-avions.

Les différentes versions du Fury sont retirés du service au début des années soixante.

Caractéristiques Techniques du North American FJ-2 Fury

Masse à vide 5353kg maximale au décollage 8523kg Dimensions : envergure 11.31m longueur 11.45m hauteur 4.14m  Motorisation : un turboréacteur General Electric J47-GE-2 de 26.7 kN

Performances : vitesse maximale 1088 km/h au niveau de la mer distance franchissable 1593 km plafond opérationnel 14300m  Armement : 4 canons de 20mm


L'opération Paperclip fût extrêmement profitable pour la R&D américaine notamment dans le domaine aéronautique. La firme Vought récupéra ainsi les travaux de Messerschmitt et d'Arado sur les avions sans queue comme le Messerschmitt P1112.


Vought F7U-3M Cutlass de la VA-111 catapulté depuis le USS Intrepid (CVA-11) en 1954

Vought dévellopa le F7U Cutlass (Coutelas) qui effectua son premier vol le 29 septembre 1948. Il fût rapidement modifié pour résoudre une sous-motorisation.

Les appareils de série équipèrent différentes flottilles entre avril 1954 et novembre 1957, 271 exemplaires étant produits pour une commande initiale bien plus importante (811 appareils). Après avoir équipé quinze flottilles, l'appareil est retiré du service dès 1959 sans jamais avoir donné satisfaction.

Caractéristiques Techniques du Vought F7U-3M Cutlass

Masse à vide 8260kg maximale au décollage 14353kg Dimensions : envergure 12.1m longueur 12.59m hauteur 4.27m Motorisation : deux turboréacteurs Westinghouse J46-WE-8B dévellopant 20 kN (27 kN pc) chacun

Performances :  vitesse maximale 1122 km/h vitesse de croisière 907 km/h à 11796m distance franchissable au combat 1482 km plafond opérationnel 12375m

Armement : quatre canons de 20mm Colt M3 avec 180 coups 4 points d'appui pour les ailes avec 2500kg de charge le plus souvent des missiles Sparrow.


La guerre du Vietnam comme nous le verrons est le dernier conflit où les aviations américaines (armée de l'air et aéronautique navale) affrontèrent un ennemi aussi bien équipé qu'eux avec des chasseurs (Mig 17, Mig 19 Mig 21) qui n'étaient pas des avions en carton et qui firent payer un lourd tribu aux pilotes et aux navigateurs américains.

Cela explique aussi pourquoi deux avions devinrent des légendes de l'Aéronautique au dessus de l'Indochine, le McDonnell F-4 Phantom II _sujet de cet article_ et le Vought F8U Crusader, le «Mig Master».

A  l'origine de ce formidable appareil, à l'origine du Mig Master figure une demande de l'US Navy pour un intercepteur supersonique capable d'opérer depuis des porte-avions de taille réduite tout en étant capable de mener un combat tournoyant.

Le premier prototype effectua son premier vol sous le nom deXF8U-1 le 25 mars 1955 et après un développement sans problèmes majeurs, l'appareil entrant en service au sein de la VF-32 sur la côte est en mars 1957.


Vought F-8J Crusader de la VF-24

1261 Crusader furent produits jusqu'au 25 janvier 1965, les derniers appareils en question étant les 42 Crusader destinés à l'Aéronavale, l'US Navy ayant elle reçut son dernier appareil en septembre 1964.

Les 1216 appareils commandés et livrés à l'US Navy se repartissent en plusieurs versions, 317 F8U-1 (futurs F-8A en 1962) furent suivis par 130 F8U-1E (futurs F-8B) avec des possibilités tous temps, 144 F8U-1P (RF-8A) de reconnaissance, 187 F8U-2 (F-8C) et F8U-2N (F-8D) de chasse de nuit, 286 F8U-2NE (F-8E) et un F8U-1T (TF-8A) biplace. 448 d'entre-eux seront modernisés en versions baptisés RF-8G, F-8L, F-8K,F-8H et F-8J.


Vought RF-8G de la VFP-63 à NAS Lemoore (Californie) le 16 avril 1972

L'apogée de la carrière du Crusader est atteinte en 1967. Alors que le «Mig Master» équipait trente squadrons de l'US Navy et des Marines plus vingt de la réserve. Cetta apogée fût suivie peu après de son retrait des unités de première ligne.

La raison principale est le désengagement américain du Vietnam et pour corollaire le désarmement des Essex sur lequel il servait de chasseur de défense aérienne. Au cours du conflit vietnamien, les Crusader détruisirent 14 Mig 17 et 4 Mig 21 non sans pertes.

Le dernier pilote qualifié sur Crusader fût formé en août 1975 et neuf mois plus tard, en mai 1976, l'US Navy retira du service son dernier Crusader de chasse. Seule la version de reconnaissance resta en ligne jusqu'en mars 1987 quand il fût son tour retiré du service actif, marquant la fin de la carrière du Crusader.

Deux pays ont utilisé le Crusader. La France fût le seul à utiliser l'appareil à bord de porte-avions en l'occurence les Clemenceau et Foch, 42 appareils étant livrés et utilisés jusqu'en 1999, laissant les porte-avions sans couverture aérienne jusqu'à l'entrée en service en 2001 du Rafale M.

L'autre utilisateur fût l'armée de l'air Phillipine de 1977 à 1988, les appareils étant feraillés en 1991 après l'iruption du volcan Pinatubo dont les cendres corrosives n'avaient laissé aucune chance aux appareils.

Caractéristiques Techniques du Chance-Vought F-8J Crusader

Masse :  à vide 8998kg maximale au combat 12153kg maximale au décollage 15875kg

Dimensions : envergure 12.87m longueur 16.61m hauteur 4.80m

Motorisation : un turboréacteur Pratt & Whitney J57-P-420 dévellopant 8900kg de poussée avec pc

Performances : vitesse maximale au niveau de la mer 1226 km/h vitesse maximale 1852 km/h à 11000m Plafond opérationnel 15450m

Armement : quatre canon de 20mm Colt Mk12 approvisionnés chacun à 84 ou 125 obus chacun, quatre missiles Sidewinder et jusqu'à 1814kg de charge militaire (bombes, roquettes, missiles Bullpup).

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Sam 06 Sep 2014, 20:59

Naissance d'un géant ou la genèse du Mig Killer

A l'origine, le McDonnell F3H Demon

McDonnell F3H-2 Demon

A la fin des années quarante, les appareils à réaction terrestres sont bien plus performants que leurs équivalents embarqués (qui sont d'ailleurs rares à l'époque en raison de la difficulté à faire apponter de véritables «veaux» sur des plate-formes étroites et mouvantes).

Cette situation est insupportable pour l'US Navy qui demande un avion embarqué aussi performant et McDonnell propose le F3H baptisé Demon qui effectue son premier vol le 7 août 1951. Le F3H-1 handicapé par des moteurs asmathiques gène le dévellopement de l'appareil et 29 des 56 F3H-1 sont remotorisés entre 1953 et 54 devenant des F3H-2 (qui effectue son premier vol le 11 janvier 1955).

Au final, l'US Navy reçoit 239 F3H-2 (F3B en 1962) , 95 F3H-2M (MF-3B missiles Sparrow) et 125 F3H-2N (F-3C) avec quatre missiles Sidewinder soit un total de 515 appareils qui servent jusqu'en 1965 après avoir équipé 21 squadrons.

Caractéristiques Techniques du McDonnell F3H Demon

Type : chasseur monoplace embarqué tout temps Masse : à vide 9656kg maximale au décollage 15161kg  Dimensions : Envergure 10.77m Longueur 17.98m Hauteur 4.44m

Motorisation : un turboréacteur Allison J40 (F3H) ou J71 pour les autres, ce dernier moteur dévellopant une puissance maximale de 6350 kgp pc

Performances : vitesse maximale en configuration lisse au niveau de la mer : 1170 km/h Distance franchissable 2205km plafond pratique 13000m

Armement : 4 canons de Mk12 de 20mm, quatre pylônes sous les ailes pour 2722kg de charge militaire


Et c'est ainsi que naquit le Mig Killer

Dire que la genèse du Phantom II à été chaotique est un euphémisme. L'appareil en lui même n'à rien à voir, n'ayant pas eu de gros problèmes à résoudre. Non si je dis cela c'est que les services officiels du BuAer (Bureau of Aeronautics) furent indécis sur l'appareil que devait construire la firme de Saint Louis.

A l'origine du futur Phantom II figure une volonté propre du bureau d'études de la firme McDonnell qui décida d'améliorer de manière significative son F3H Demon.

Cet appareil était agréable à piloter mais souffrait d'une sous-motorisation. D'où le lancement à l'été 1953 de plusieurs projets de «Demon 2.0». L'un des projets choisit (model 98 ou F3H-G) était un appareil à la silhouette voisine mais avec deux réacteurs, une dérive et des ailes en flèches agrandies.


Maquette du F3H-G. Les grandes lignes du Phantom II sont déjà là

Le projet fût présenté au BuAer en septembre 1953 qui demande plusieurs modifications dont la principale fût de transformer cet appareil conçu comme un intercepteur en biréacteur monoplace d'attaque tout temps, les commandes de Crusader et de Tiger couvrant la catégorie intercepteur.

En août 1954, McDonnell revint auprès des services officiels avec un biréacteur monoplace d'attaque.

Deux prototypes baptisés AH-1 (A pour Attack, H pour la firme McDonnell et 1 pour premier avion d'attaque de cette firme) furent commandés en octobre 1954 mais deux mois plus tard, les services officiels abandonnèrent le biréacteur d'attaque tout temps au profit d'un intercepteur tout temps ce que n'étaient ni le Tiger ni le Crouze.

Après de nouvelles hésitations et tergiversations de la part des services officiels, un cahier des charges définitif fût émis en juillet 1955 pour deux prototypes et cinq appareils de pré-série désormais désignés F4H (F pour Figther, H pour McDonnell et 4 parce que l'appareil est le quatrième de cette catégorie fourni par ce constructeur après le Phantom I, le Banshee et le Demon).

Le cahier des charges demandait un appareil pouvant patrouiller pendant deux heures à 250 miles du porte-avions, pouvant mener des missions de trois heures avec un armement composé entièrement de missiles, des Sidewinder à guidage infrarouge et des Sparrow à guidage radar. On note l'absence de canon qui se fera ressentir au cours du conflit vietnamien.

Une maquette est dévoilée en novembre 1955 et après des essais en soufflerie, la constrution du prototype commence, prototype baptisé YF4H-1 qui décolle pour la première fois le 27 mai 1958, le deuxième suivant au mois d'octobre, ce prototype étant équipé d'un radar et muni d'un poste arrière totalement équipé.

Le 3 juillet 1959, l'appareil reçoit son surnom : Phantom II en hommage au Phantom I, premier avion à réaction américaine à la fois pour la marine et pour l'USAF puisque sa conception avait commencé dès 1943. D'autres surnoms ont été envisagés comme Satan ou Mithras, le dieu perse du soleil.

Les essais se poursuivent sur la base aérienne d'Edwards en Californie, les deux prototypes battant un certain nombre de records jusqu'à la perte du premier prototype le 21 octobre 1959, accident qui entraine la mort du pilote.

Le 15 février 1960, l'appareil commence son évaluation embarquée à bord du USS Independence pendant qu'à terre la formation des équipages commença en utilisant notamment des Douglas F3D Skynight, un chasseur biplace utilisé pendant la guerre de Corée essentiellement par les Marines.

Deux unités de transformation furent mises sur pied, tout d'abord la VF-101 «Grim Reapers» (Oceana et Key West) puis la VF-121 «Peacemakers» (Miramar), la première formant les pilotes et les RIO (Radar Interception Officer) de la côte est, l'autre ceux de la côte ouest.

L'année suivante en 1961, le Phantom II entre en service au sein de la VF-74 d'Oceana et de la VF-114 de Miramar.

Au même moment, l'USAF s'intéresse à l'appareil et obtient de pouvoir l'évaluer dans le cadre de l'opération «Highspeed». L'évaluation se révélant positive, l'armée de l'air américaine reçoit l'autorisation de commander l'appareil dans une version bombardier tactique (F-110A Spectre) et dans une version de reconnaissance tactique (RF-110A).

Ironie de l'histoire, l'US Navy allait également utiliser le Phantom II dans une mission d'attaque notamment au Vietnam.

Le 18 septembre 1962, les désignations sont unifiés entre les différents services. Le F-110A devient le F-4C et le RF-110A, le RF-4C. Il faut noter que ce changement de dénomination intervient avant la mise en service de l'appareil au sein de l'USAF.

Le Phantom II va ainsi connaître une carrière de plus de trente ans au sein de l'US Navy, de l'US Marines Corps et de l'USAF. Connaissant un important succès à l'export, il est encore en service dans certaines armées de l'air comme nous le verrons au cours de cette article.

Pour finir cette introduction, une précision sémantique. McDonnell et Douglas fusionnant en 1967, la logique voudrait que l'on baptise tous les Phantom II comme des McDonnell.

Néanmoins pour les appareils mis au point ou vendus à l'étranger après 1967, j'ai décidé de considérer l'appareil comme un McDonnell-Douglas, les ingénieurs de Douglas ayant forcément apporté leur écot à la modernisation du Mig Master.

En pratique, cela nous donne McDonnell F-4B mais McDonnell-Douglas F-4N et F-4S. Pour ce qui est de l'USAF, le F-4E vole pour ce qui est de l'appareil de série en 1967. J'ai décidé d'appeler les «Echo» comme des McDonnell-Douglas tout comme le F-4F, F-4G, le F-4K et le F-4M.

En ce qui concerne le plan, je vais aborder tout d'abord une historique générale concernant les opérations, l'évolution des Phantom II avec les différentes versions puis l'historique des différentes unités américaines qu'elles soient d'active ou de réserve.

Après les unités de l'US Navy et de l'US Navy Reserve, j'étudirai les unités de l'US Marines Corps, de l'USAF et enfin pour terminer cet historique, j'aborderai les pays où l'appareil à été exporté comme la Grande Bretagne _seul pays à utiliser le Phantom II sur porte-avions_ mais aussi l'Allemagne, le Japon, l'Espagne, l'Iran, Israël, l'Australie, l'Egypte, la Grèce, la Turquie.....

Enfin je terminerai par une partie consacrée à la technique.
Bonne lecture et j'espère être inondé de commentaires, de critiques et de compléments.

J'en profite pour remercier les contributeurs de Marine Forum qui ont repondu à mes questions concernant notamment les variantes embarquées du Mig Killer.

Historique

Du F-4A au F-4S : les différentes versions du Mig Killer

Le Phantom II est resté trente ans en service aux seins des forces américaines. Il est évident que plusieurs versions ont été mises au point pour satisfaire aux besoins de l'aéronavale, de l'aviation des Marines et de l'armée de l'air américaine sans oublier l'exportation.

En effet, le F-4K de la Fleet Air Arm étant une version spécialement conçue pour l'aéronavale britannique qui vit là les derniers feux d'une histoire commencée soixante ans plutôt au cours du premier conflit mondial.

Le Harrier est un appareil formidable mais je trouve que remplacer le Phantom II et le Bucaneer par cet appareil, cela manque de classe et de panache.

Il faut également intégrer la modernisation de cet appareil avec les programmes ayant donné naissance au F-4N et au F-4S

F-4A (F4H-1F jusqu'en septembre 1962)

McDonnell F4H-1 Phantom II

C'est la première version de série du Mig Killer.

Quarante-cinq exemplaires seulement ont été construits répartis en trois blocs, les deux premiers étant identiques aux prototypes, le troisième (à partir du 19ème appareil) recevant des entrées rectilignes en remplacement des entrées d'air incurvées, un radome plus volumineux et un cockpit réhaussé dans le but d'augmenter la visibilité.

Les appareils n'ont pas équipé de véritables unités de combat, seuls les flottilles de formation des pilotes et des navigateurs, les VF-101 et les VF-121 recevant cet appareil.

F-4B (F4H-1 jusqu'en septembre 1962)

McDonnell F-4B Phantom II de la VF-84 et un RF-4B, version de reconnaissance mis en oeuvre par l'USMC

Le F-4B produit à 649 exemplaires entre juin 1961 et mars 1967 peut être considéré comme la première véritable version de série du Phantom II. Les différences avec les derniers exemplaires type F-4A sont minimes.

C'est avec cette version que les deux premières flottilles sont équipées (VF-74 et VF-114) et quand le conflit vietnamien éclate, treize flottilles    sont équipées.

A noter que 29 F-4B furent prétés à l'USAF pour une évaluation baptisée Highspeed qui déboucha sur l'acquisition de l'appareil dans un rôle que finira par adopter l'US Navy. Douze exemplaires furent modifiés en F-4G pour étudier un système d'appontage automatique. Cette version à aussi équipé l'aviation des Marines qui employa l'appareil à terre et sur les porte-avions de la marine américaine.

Cette version est remplacée au cours des années soixante dix par des F-4J à moins qu'ils ne fassent partie des 228 appareils modernisés et devenus des F-4N.

RF-4B (F4H-1P jusqu'en septembre 1962)

Il s'agit de la version de reconnaissance du F-4B. Produite à 46 exemplaires, elle n'à été utilisée que par l'aviation de l'USMC. L'appareil effectue son premier vol le 12 mars 1965 et les appareils de série sortent des chaines de fabrication entre mars 1965 et décembre 1970. Extérieurement, il est identique au RF-4C de l'USAF.

Les appareils sont modernisés entre 1977 et 1979 (projet SURE ou Sensor Update Refurbishment Effort) et sont utilisés jusqu'en septembre 1990.

F-4C (F-110A Spectre à l'origine)

McDonnell F-4C du 92nd Tactical Fighter Squadron (92nd TFS)

C'est la première version de série destinée à l'USAF qui sans l'uniformisation de septembre 1962 aurait baptisé cet appareil F-110A Spectre. Par rapport au F-4B de la Navy, les différences  existent même si il y à de nombreux points communs, les appareils possédant même des ailes repliables et une crosse d'appontage.

Par rapport à leurs cousins embarqués, ils dispose de doubles commandes, de roues plus volumineuses, un receptable remplaçait la perche destinée au ravitaillement en vol.

L'aménagement interne, l'équipement électronique, le radar et les réacteurs, les sièges éjectables sont différents. 583 F-4C sont produits jusqu'en mai 1966.

Avec la mise en ligne de versions plus modernes, le F-4C quitte progressivement les escadrons de première ligne au profit de l'Air Force Reserve (1978) et de l'Air National Guard (1972), cette dernière utilisant l'appareil jusqu'en 1989. Le seul client étranger fût l'armée de l'air espagnole (Ejercito del Aire) qui reçu 36 appareils ex-américains qu'elle utilisa jusqu'en avril 1979.

EF-4C

La puissance de la DCA nord-vietnamienne surpris désagréablement les américains qui cherchèrent aussitôt la parade en dévellopant des tactiques particulières qui réclamaient des avions adaptés à ces missions baptisées Wild Weasel (belette sauvage). 36 F-4C furent modifiés en EF-4C pour participer à ces missions officiellement appelées SEAD (Suppression of Ennemy Air Defence ou suppression des défenses aériennes ennemies).

Utilisés au dessus du Vietnam, ces appareils rendirent d'inestimables services jusqu'à leur remplacement par le F-4G Wild Weasel. La majorité des EF-4C furent retransformés en F-4C et transférés à l'ANG qui les utilisa de 1979 à 1988.

RF-4C (initialement RF-110A)

McDonnell RF-4C Phantom II du 12th Tactical Reconnaissance Squadron (12th TRS)

Quand l'USAF lança l'opération d'évaluation Highspeed, elle planifia dès le début l'acquisition d'une version de reconnaissance non armée baptisée RF-110A Spectre destinée à remplacer les RF-101 Voodoo, version issue du McDonnell F-101 Voodoo.

Rebaptisé RF-4C en septembre 1962, l'appareil effectua son premier vol le 9 août 1963 et les appareils de série furent livrés en septembre 1964.

503 exemplaires furent construits jusqu'en décembre 1973. Dès 1971, des exemplaires sont cédés à l'Air National Guard mais cela n'empêcha pas l'USAF de l'utiliser jusqu'en septembre 1995, quelques appareils participant à l'opération Tempête du Désert en 1990-91.

L'Espagne et la Corée du Sud reçurent respectivement huit et dix-huit appareils ex-américains mais seule la seconde continue d'utiliser cet appareil (plus de détails dans la partie consacrée à la Corée du Sud).

F-4D

McDonnell F-4D Phantom II du 435th TFS au dessus du Vietnam

Deuxième version destinée à l'USAF, le F-4D est la première variante conçue dès l'origine comme avion d'attaque au sol avec une électronique adaptée qui entraîne une réduction de la capacité interne en carburant.

Il effectue son premier vol le 8 décembre 1965 et les premiers exemplaires de série furent livrés à l'USAF en mars 1966. 793 exemplaires furent livrés à l'armée de l'air américaine qui en céda ensuite 71 à la Corée du Sud et 32 à l'Iran du Shah. Quatre appareils furent utilisés comme prototypes pour le F-4G Wild Weasel et  provisoirement désignés EF-4D.

F-4E

McDonnell-Douglas F-4E Phantom II en vol en 1997 lors d'une cérémonie d'hommage au Mig Killer

Conçu comme un intercepteur lourd, un intercepteur de bombardiers à longue distance (c'est à dire des cibles peu maniables), le Phantom II contrairement à son ainé le Crusader ne disposait pas de canon de bord, cette arme étant considérée comme dépassée.

Les premières leçons du conflit vietnamien montrèrent l'utilisé d'un canon de bord pour le combat aérien et pour l'attaque au sol pour le mitraillage (strafing) des cibles. Une première parade fût trouvée avec une nacelle armé d'un canon de 20mm mais cette solution n'était pas aussi satisfaisante qu'une arme embarquée.

Une nouvelle version du Phantom II baptisées F-4E fût mise au point avec un canon de 20mm hexatube M-61A1 Vulcan intégré à l'appareil.

Le premier appareil de série décolle le 30 juillet 1967. Outre le canon de bord, cette version à reçut un nouveau réservoir à l'arrière du fuselage, des réacteurs (J79-GE-17) plus puissant, ne dispose plus d'une génératrice auxiliaire et du dispositif de repliage des ailes, l'une des deux sondes Pitot est déplacée,les ailes reçurent des becs mobiles d'attaque pour améliorer leur manoeuvrabilité en combat tournoyant mais cette dernière modification tout comme les fentes sur les gouvernes de profondeur n'apparurent qu'en cours de production.

La production est rapide et une première escadre est équipée dès la fin 1967 mais ce n'est qu'en novembre 1968 suite à des problèmes techniques que l'appareil fût engagé au Vietnam.

1387 appareils furent produits ce qui en fait la variante la plus produite du Phantom II. Sur ce total, seulement 993 appareils ont été livrés à l'USAF, les autres ont été exportés, le Japon  produisant l'appareil sous licence sous la désignation de F-4EJ.

RF-4E

McDonnell-Douglas RF-4E Phantom II de l'armée de l'air grecque au décollage

C'est la variante de reconnaissance du modèle précédente, une variante produite à 150 exemplaires mais qui ne fût jamais utilisée par les Etats-Unis, seule la République Fédérale d'Allemagne (RFA), l'Iran, la Turquie, la Grèce, Israël et le Japon l'ont utilisé, ce dernier produisant ses exemplaires sous licence sous la désignation de RF-4EJ.

F-4F

McDonnell-Douglas F-4F Phantom II de la JG-74 en vol

Cette désignation concerne les Phantom II vendus à la Luftwafe, des appareils semblables aux F-4E mais privés de certains composants électroniques trop sensibles pour être exportés y compris dans un pays allié.

156 appareils ont été vendus à l'armée de l'air allemande. 110 ont été modernisés suite aux retards du programme Eurofigther, appareils qui sont restés en service jusqu'en 2013.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Sam 06 Sep 2014, 21:13

F-4G

McDonnell-Douglas F-4G Phantom II du 563th TFS

Durant le conflit vietnamien, le F-105 Thunderchief conçu pour la frappe nucléaire en Europe est engagé pour des missions d'attaque au sol ainsi que pour les missions Wild Weasel en compagnie des EF-4C.

Pour remplacer le Thunderchief dont la production avait été stoppée et dont les unités subissaient des pertes importantes (au point d'entrainer le retrait prématuré de l'appareil), l'USAF chercha un nouvel appareil pour missions SEAD.

Le Phantom II fût rapidement sélectionné. On étudia plusieurs projets à partir du F-4C, du F-4D et du F-4E. C'est cette dernière version qui est choisit, l'appareil sélectionné devenant le YF-4G et les appareils de série, F-4G (à ne pas confondre avec les F-4G dôté d'un système d'appontage automatique).

Cette version est équipé d'un nouveau radar, d'un système de détection et de localisation composé de 52 antennes répartis sur tout le fuselage. Le canon de bord était retiré et outre les Sidewinder et les Sparrow, le nouvel appareil pouvait embarquer différents modèles de missiles antiradars (Shrike Standard et HARM).

De nouveaux réacteurs sont installés, la sonde pitot modifiée et le pylone ventral est modifié pour pouvoir embarquer un réservoir supplémentaire.

116 F-4E sont modifiés en F-4G de 1975 à 1981, le premier appareil décollant le 6 décembre 1978 et les autres appareils livrés aux unités moins vingt qui furent utilisés pour essais.

L'appareil fût modernisé à la fin des années quatre-vingt et participa à Desert Storm en 1990/91 puis aux opérations qui découlèrent de ce conflit (Southern Watch et Provide Comfort).

Relevé par le F-16CJ, le F-4G quitte le service actif en avril 1996.

F-4J

McDonnell F-4J Phantom II de la VF-31 à l'appontage

Le F-4J est la dernière version spécifiquement dévellopée pour l'US Navy et l'USMC. C'est un successeur amélioré du F-4B avec des réacteurs plus puissants (des JE-79-GE-10) avec tuyères allonées et se distingue extérieurement par l'absence de détecteur infrarouge sous le nez, de bossages dans les ailes pour accueillir des roues plus grosses d'un train d'aterrissage renforcé pour supporter l'augmentation de poids de l'appareil.

Son aérodynamique est amélioré, son avionique et son radar également, la capacité en carburant est augmenté et l'appareil reçoit la capacité de tirer le missile air-sol Bullpup.

Les premiers appareils sont livrés fin 1966 à l'unité de transformation opérationnelle, la VF-101 avant d'équiper progressivement les unités opérationnelles en remplacement du F-4B.

L'appareil va également équiper la patrouille acrobatique des Blue Angels de l'US Navy de 1969 à 1973, la consommation en carburant obligeant l'unité à le remplacer par des Skyhawk moins gourmands.

La carrière du F-4J est assez courte, la mise en service du F-14 Tomcat marquant la réduction de la flotte d'une version produite à 522 exemplaires.

Une partie des F-4J ont été modernisés en F-4S et les autres sont remplacés par des F-4N qui sont des F-4B modernisés.

La VF-74, dernière flottille à utiliser l'appareil remplace ses F-4J par des F-4S en 1982.  

A noter que pour compenser l'envoi des FGR.2 aux Malouines, quinze appareils furent vendus à la Royal Air Force (RAF).

F-4K

McDonnell-Douglas F-4K du squadron 892 au catapultage

Sous cette appelation se cachent les Phantom II commandés par la Fleet Air Arm, l'aéronavale britannique au temps de sa splendeur quand elle possédait encore des porte-avions conventionnels.

La Grande Bretagne est le premier client étranger de l'appareil, l'accord pour le dévellopement d'une version «anglaise» du Phantom II étant signé en juin 1964.

La principale modification concerne la motorisation, les réacteurs General Electric sont remplacés par des Rolls-Royce Spey.

143 appareils furent initialement envisagés mais la réduction de la flotte de porte-avions de la Royal Navy entraine la réduction de la cible à 137, à 110 et enfin 50 appareils plus sept options. Au final seulement cinquante appareils furent construits et quatorze directement livrés à la Royal Air Force.

Le premier vol du F-4K eut lieu le 27 juin 1966, le second prototype décollant le 31 août suivant, les appareils de série étant livrés jusqu'au 21 novembre 1969 au squadron 892 déclaré opérationnel sur Phantom FG.1 (Figther Ground 1) au mois de mars.

Il va servir au sein de la FAA jusqu'en décembre 1978 date à laquelle l'aéronavale britannique cesse de mettre en œuvre des porte-avions conventionnels.

F-4M
URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=238191McDonnellDouglasF4MRAF2.jpg][/URL]
McDonnell-Douglas F-4M de la RAF dans une tenue basse visibilité

Il s'agit de la version du Phantom II destinée à la Royal Air Force, appareil que les aviateurs britanniques connaissaient plus sous le nom de Phantom FGR.2 (Figther Ground Reconnaissance 2.).

L'accord pour réaliser un appareil adapté aux désidératas des aviateurs britanniques est signé en juillet 1965 pour deux prototypes et cent-cinquante appareils de série. Au final, la commande à été réduite à 118 avant de passer à 132 avec des FG.1 destinés initialement à la Fleet Air Arm. Tous ces appareils ont été livrés entre août 1968 et octobre 1969.

L'appareil à équipé dans un premier temps six squadrons dont un de reconnaissance avant de remplacer l'English Eletric Lightning en 1976/77 puis d'équiper deux nouvelles unités chargés de la défense aérienne de l'Allemagne qui furent dissoutes en 1991.

La mise en service du SEPECAT Jaguar au sein des unités stationnées en Allemagne relegua le Phantom FGR.2 et les FG.1 à la défense aérienne de la Grande Bretagne. Des appareils furent également déployés aux Malouines après la fin du conflit.

La mise en service du Tornado F.3 entraina la réduction progressive de la flotte de Phantom II, le squadron 74 dernière unité équipée étant dissoute le 31 octobre 1992.

F-4N

McDonnell-Douglas F-4N de la VF-201 sur le USS Saratoga (CV-60) en janvier 1984

La désignation F-4N ne concerne pas une nouvelle version du Phantom II mais la modernisation de F-4B dans le cadre du programme «Bee-Line» lancé par la marine américaine en 1970.

228 appareils furent envoyés au Naval Air Rework de North Island en Californie pour une quasi-reconstruction avec un démontage complet et l'installation de pièces neuves. Les moteurs étaient conservés (quoique modifiés pour ne plus émettre de fumée) tout comme le radar et le détecteur infrarouge.

La structure interne et le cablage étaient remis à neufs et modernisés, des éléments du F-4J étant installés notamment des stabilisateurs horizontaux à fente.

L'installation du système de contre-meures AN/ALQ-126 permet de reconnaître les appareils puisque des carénages sont installés au dessus des entrées d'air.

Le premier F-4N décolle pour la première fois le 4 juin 1972 et les appareils de série entrent en service en février 1973.

Dès les années quatre-vingt, les appareils sont cédés à la Réserve notamment les unités de réserve des Marines. Certains appareils sont transformés en QF-4N, des drones destinés à servir de cibles, rôle ingrat mais vital qui prit fin en 2004.

F-4S

14 mai 1987 : dernier appontage d'un Phantom II de l'US Navy sur un porte-avions américain en l'occurence un F-4S de la VF-202 sur le USS America (CVA-66)

Suite au succès du programme «Bee Line», l'aéronavale américaine décida de lancer un programme similaire pour ses F-4J. Cette modernisation avait pour but de faire la soudure avec l'arrivée dans les unités du Tomcat et du Hornet.

A l'origine 302 «Juliett» devaient être modernisés mais au final seulement 248 F-4J sont devenus des «Sierra», des F-4S (certaines sources donne le chiffre de F-4S).

La structure et le train d'aterrissage sont renforcés, les réacteurs sont des JE-79-GE-10D n'émettant pas de fumée, le cablage est refait à neuf, des becs de bord d'attaque deux positions sont installés, un nouvel équipement radio et un TACAN modernisé sont embarqués tout comme l'ALAQ-126 embarqué sur les F-4N.

Les premiers F-4S sont livrés en juin 1978 aux Marines et en décembre 1979 pour l'US Navy, le F-4S restant en service jusqu'en 1992, leur retrait mettant fin à la carrière du Mig Killer au sein des forces armées américaines, seules les versions de reconnaissance et de guerre électronique jouant encore les prolongations.
Projets, versions d'essais, modernisation à l'étranger

-F4X : projet d'une version de reconnaissance capable d'aller à Mach 3 avec un système d'injection d'eau pour augmenter la puissance.

-QF-4B,C,D et E : version drone-cible du Phantom II

*
**

Comme les américains, les utilisateurs étrangers ont modernisé leurs Phantom II pour leur permettre de tenir quelques années de plus, souvent pour attendre l'arrivée d'avions plus modernes qui se faisaient désirer soit en raison d'une mise au point plus longue que prévue ou plus souvent en raison de soucis budgétaires.

-L'Egypte à modernisé ses Phantom II après avoir connu de nombreux problèmes de maintenance en raison de la formation insuffisante du personnel au sol, obligeant les américains à fournir une équipe de conseillers en maintenance.

Cette modernisation ne se fit pas sans mal, le convoyage des avions par des pilotes contractuels étant un temps suspendu, les pilotes craignant ses avions jugés en mauvais état.

-Pour permettre à la Luftwafe d'attendre m'arrivée des EF-2000 Typhon, 110 F-4F furent modernisés dans le cadre du programme Improved Combat Efficiency (ICE), les appareils modernisés étant livrés entre 1992 et 1996.

-Les Phantom II grecs ont subit une modernisation SLEP (Structural Life Extension Program) comparable au programme allemand ICE.

-Les Phantom II israéliens connus là bas sous le nom de Kurnass (marteau) ont été modernisés dans les années quatre-vingt suite à l'abandon du programme Lavi et de l'acquisition du F/A18 Hornet. Ils ont été rebaptisés Kurnass 2000.

-A plusieurs reprises, la RoKAF chercha à moderniser ses Phantom II mais sans trouver les fonds nécessaires.

-Les RF-4C espagnols ont subit une modernisation limitée à leur avionique

-Les Phantom II turcs ont été modernisés pour cinquante-quatre d'entre-eux et portés à un standard baptisé Phantom 2000, les appareils étant désignés localement «Terminator 2020», les deux premiers appareils ayant été livrés en janvier 2000.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Sam 06 Sep 2014, 21:30

C'est l'histoire d'une légende : le Phantom II en action (1) le Vietnam

Brève présentation du conflit Vietnamien

Carte de l'Indochine

C'est la France de Napoléon III qui entame la conquête de ce qui allait devenir l'Indochine française avec tout d'abord la Cochinchine en 1862, le Cambodge en 1863, l'Annam et le Tonkin en 1884 avant que tous ces territoires ne soient regroupés dans une Union indochinoise en 1887.

Si l'Algérie à marqué les consciences par son statut de colonie de peuplement (et le sort terrible des Pieds Noirs), l'Indochine avait une place particulière dans l'Empire français. Colonie la plus peuplée avec 25 millions d'habitants, elle fascinait les métropolitains attirés par l'Asie et les mystères.

La défaite française de 1940 met le pouvoir colonial au péril. Le Japon transforme l'Indochine en véritable protectorat et favorise la défaite venant, les nationalistes du Viet Minh. Le 9 mars 1945, une attaque surprise des troupes japonaise décapite l'administration coloniale française et provoque la mort de plusieurs milliers de civils et de militaires français.

Suite à la défaite japonaise, l'Indochine est divisée en deux zones : chinoise au nord et britannique au sud, la mission de ces troupes étant de désarmer les unités japonaises et de maintenir l'ordre colonial en attendant le retour de la France.

Si la France accorde l'indépendance au Laos et au Cambodge, il est hors de question de lâcher le Vietnam dont les enjeux économiques sont bien plus importants que les deux pays précités. La France reprend pied en 1946 en janvier dans le sud et en mars dans le nord.

De 1946 à 1949, la guerre semble être une guerre du faible au fort, une guerre de guerilla qui voit une armée française équipée à l'Européenne affronter une guerilla mal équipée mais connaissant parfaitement le terrain.

L'arrivée au pouvoir de Mao-Tse-Toung en octobre 1949 change la donne. Le Viet Minh bénéficie maintenant d'une puissante base arrière en Chine et se transforme en une véritable armée capable d'infliger des sévères défaites au corps expéditionnaire française comme à Cao Bang sur la RC4 en octobre 1950.

Après une période de redressement sous la houlette du général de Lattre de Tassigny, le haut commandement français souhaite écraser les forces viet-minh en les attirant dans une bataille rangée où la puissance de feu de l'artillerie et de l'aviation française doit faire la différence.

C'est l'opération Castor lancée le 20 novembre 1953 avec la mise en place d'un camp retranché à Dien Bien Phu qui va devenir le tombeau des meilleurs unités françaises, l'Azincourt du Corps Expéditionnaire Français qui se termine par une bataille de 54 jours du 13 mars au 7 mai 1954, date de la chute du camp retranché, un projet de raid aérien américain (opération Vulture) ayant été abandonné.

Le Vietnam est divisé en deux entités : Nord-Vietnam communiste et Sud-Vietnam nationaliste, théoriquement une démocratie pro-occidentale. La France qui à bien d'autres préoccupations en tête (notamment en Algérie) quitte le Vietnam en 1956, remplacée au pied levé par les américains au nom de la théorie des dominos. Un engrenage se met en place....... .

Officiellement les américains sur place sont des conseillers militaires destinés à réorganiser et réentrainer l'ARVN (Armée de la République du Viet-Nam) pour qu'elle puisse faire face au Front National de Libération (FNL) créé en 1960 et plus connu sous le nom de Viet-Cong («coco du Viet-Nam), un faux-nez pour Hanoï, les soldats nord-vietnamiens se mêlant allégrements aux guerilleros.

Avant même l'attaque du destroyer Maddox (incident du Golfe du Tonkin), des escarmouches ont lieu avec l'attaque des avions de reconnaissance américains par la DCA nord-vietnamienne, imposant l'escorte des RF-8 non armés par des chasseurs, des F-8 mais également des F-4B qui faute de canon de bord utilisaient des roquettes Zuni pour faire taire les tirs venus du sol qu'il s'agisse d'armes légères ou de DCA.  

Peu à peu, les américains mettent un doigt, une main, un bras dans une machine infernale jusqu'à l'incident du Golfe du Tonkin du 2 août 1964 qui précipite l'Amerique dans la guerre, une guerre qui prend la forme d'un immonde bourbier dans lequel l'armée américaine va s'enliser pendant plus de huit ans.


Carte illustrant la guerre du Vietnam

Le conflit vietnamien peut se diviser en trois ou quatre grandes vases, une vision schématique de la guerre :

-Première phase du 2 août 1964 à août 1965 : l'action américaine se limite essentiellement à un effort aérien notamment au travers des différents volets de l'opération Rolling Thunder. L'engagement de forces terrestres se limite à la sécurisation des bases aériennes établis dans le pays qui sont autant de cibles pour le Viet-Cong au travers notamment de raids mortiers.

-Seconde phase d'août 1965 à janvier 1968 : l'opération Starlight le 17 août 1965 voit le premier affrontement au sol entre Viet Cong et américains. S'en suivent une série de grandes opérations Search and Destroy (recherche et destruction) aux résultats contrastés voir médiocre, «Charlie» se dérobant souvent au lourd dispositif américain qui finit par marquer des points alors que la contestation du conflit ne cesse grandir.

-Troisième phase : l'offensive du Tet le 31 janvier 1968 et son prolongement à Hué jusqu'au mois de mars 1968 est le tournant majeur  du conflit. Les pertes américaines et surtout l'intrusion du Viet Cong dans l'enceinte de l'ambassade des Etats Unis à Saïgon stupéfie l'opinion publique américaine qui réclame la fin de la guerre du Vietnam.

-Quatrième phase : 1969-73. Le nouveau président américain, Richard Nixon surnomé Tricky Dick (Richard le rusé ou le magouilleur selon que l'on soit partisan ou opposant à ce président) lance la politique de vietnamisation avec un retrait progressif des forces américaines du Vietnam, le Sud-Vietnam devant se défendre seul comme lors de l'offensive de Pâques 1972........avec l'aide d'un puissant soutien aérien américain.

Parallèlement, des négociations s'ouvrent entre Hanoï et Washington, des négociations heurtées et chaotiques entre Leu-Duc-Tho et Henry Kissinger, les phases de négociation alternant avec des bombardements de B-52 sur Hanoï et Haïphong.

Finalement les accords de Paris sont signés le 27 janvier 1973, les derniers soldats américains étant partis au mois de mars.

A peine deux ans plus tard, le 30 avril 1975, les chars nord-vietnamiens pénétraient à Saïgon réunifiant par la force le Vietnam sous la férule communiste sans que les américains ne bougent.


Positionnement de Yankee Station

Le Phantom II va être massivement engagé dans ce conflit dans les rangs de l'US Navy depuis les porte-avions déployés à Yankee Station ou à Dixie Station (jusqu'au 3 août 1966 quand suffisamment d'avions à terre étaient disponibles), au sein de l'aviation des Marines depuis la terre ou les porte-avions et enfin au sein de l'USAF depuis les bases aériennes du Vietnam et de Thaïlande.

Comme nous l'avons vu dans l'historique, l'appareil à été voulu par la marine américaine comme un intercepteur et comme un chasseur-bombardier par l'armée de l'air. Les deux forces aériennes américaines vont utiliser cet appareil pour les attaques au sol et pour le combat aérien où l'absence de canon se révéléra plus un handicap qu'une qualité.

Les Mig Killer de l'US Navy

Pour ce qui est de l'aéronavale américaine, les flottilles de chasse (VF) équipées de Phantom II étaient embarqués sur les porte-avions lourds qu'il s'agisse des Midway (Midway Franklin D. Roosevelt Coral Sea), des Forrestal (Forrestal Saratoga Ranger Independence), des Kitty Hawk (Kitty Hawk Constellation America John F. Kennedy) et de l'Enterprise. Deux flottilles étaient embarqués dans ces groupes aériens, flottilles cohabitant avec le F-8 Crusader plus ancien mais seul capable d'être mis en œuvre par les Essex.


Le USS Constellation (CVA-64) est le premier porte-avions américain engagé au Vietnam

-Du 5 août au 21 novembre 1964, le USS Constellation (CVA-64) est déployé au large du Vietnam suite à l'incident du Golfe du Tonkin. Embarquant le Carrier Vessel Wing Fourteen (CVW-14), il va opérer avec deux flottilles de F-4B Phantom II, la VF-142 «Ghostriders» et la VF-143 «Pukin' Dog», la première unité perdant un appareil dans un accident.

-Du 18 septembre 1964 au 12 avril 1965, le USS Ranger (CVA-61) effectue son premier déploiement au large du Vietnam avec à son bord le Carrier Vessel Wing Nine (CVW-9) qui dispose entre autres de la VF-92 «Silver Kings» et de la VF-96 «Figthing Falcons».

Si les «rois d'argent» ne perdent aucun appareil, les «faucons combattants» perdent deux appareils, un lors d'un incident de catapultage (extinction d'un moteur, perte de l'appareil mais équipage récupéré) et un autre perdu dans des circonstances troubles lors d'un accrochage avec des Mig 17 chinois (équipage porté disparu).


Du 1er février au 14 octobre 1965, le USS Coral Sea (CVA-43) est engagé au Vietnam avec le Carrier Vessel Wing Fifteen (CVW-15) qui se compose en particulier d'une flottille équipée de F-4B Phantom, la VF-151 «Vigilantes» qui non seulement ne perd pas un seul appareil mais ouvre son tableau de chasse avec un Mig 17.


McDonnell F-4B de la VF-151 et Douglas RA-3B de la VAP-61 en vol


Du 10 avril au 4 novembre 1965, son sister-ship, le USS Midway (CVA-41) effectue son premier déploiement au Vietnam avec à son bord le Carrier Vessel Wing Two (CVW) qui dispose d'une flottille équipée de «Mig Killer», la VF-21 «Freelancers». L'unité remporte deux victoires aériennes contre des Mig 17 mais deux F-4B sont perdus, le premier par un missile sol-air (équipage fait prisonnier) et le second perdu par accident (équipage récupéré).

Du 27 juin au 11 novembre 1965, le USS Independence (CVA-62) quatrième et dernier porte-avions de classe Forrestal est déployé au Vietnam avec à son bord le Carrier Vessel Wing Seven (CVW-7) qui dispose de deux flottilles de F-4B Phantom II, les VF-41 «Black Aces» et VF-84 «Jolly Rogers».

La première unité perd deux Phantom II sous les coups de la DCA nord-vietnamienne, l'équipage étant à chaque fois récupéré. La seconde flottille perd trois F-4B sous les coups de la DCA avec pour les deux premiers, un homme tué et trois faits prisonniers alors que le troisième équipage est récupéré.

Du 26 novembre 1965 au 22 mai 1966, le USS Kitty Hawk (CVA-63) effectue son premier déploiement au Vietnam.

Il embarque pour cela le Carrier Vessel Wing Eleven (CVW-11) qui intègre la VF-114 «Aardvarks» et la VF-213 «Black Lions». La première flottille équipée de F-4B  perd quatre appareils (origine qui me sont inconnues) alors que la seconde équipée elle de F-4B et de F-4G n'à à ma connaissance pas subit de pertes.

Quasiment à la même période du 2 décembre 1965 au 5 juin 1966, le USS Enterprise (CVAN-65) est déployé au Vietnam avec à son bord le CVW-9 qui disposent toujours des VF-92 et VF-96, ces unités étant toujours équipées de F-4B.

Les «Silver Kings» perdent quatre appareils (deux pour problèmes techniques, un par la DCA et un par missile sol-air) alors que les «Fighting Falcon» perdent deux appareils pour des raisons techniques, les équipages étant à chaque fois récupérés.

Du 15 janvier au 5 août 1966, le USS Ranger (CVA-61) effectue son deuxième déploiement au Vietnam avec à son bord le CVW-14 qui dispose des mêmes flottiles de Phantom II que lors du premier déploiement de ce groupe aérien qui à l'époque avait pour base le Constellation.

La VF-142 «Ghostriders» ne perd aucun appareil alors que la VF-143 «Pukin' Dogs» perd deux appareils (un accident et un par DCA).

Du 14 juin au 9 novembre 1966, le USS Constellation (CVA-64) est déployé pour la deuxième fois au Vietnam en relève du CVAN-65.

Il embarque le CVW-15 qui dispose de la VF-151 «Vigilantes» qui équipée de F-4B perd un appareil suite à un incident de catapultage (équipage perdu avec l'appareil) et de la VF-161 «Chargers» qui remporte une victoire aérienne (un Mig 17) mais perd un appareil sous les coups de la DCA (un homme récupéré, le deuxième porté disparu).  


Le USS Franklin D. Roosevelt (CVA-42) dans le Golde du Tonkin le 12 septembre 1966

Du 10 août au 21 décembre 1966, le USS Franklin D. Roosevelt (CVA-42) effectue son premier et dernier déploiement au Vietnam. Il embarque le Carrier Vessel Wing One (CVW-1) pour qui c'est également une première.

Il dispose de deux flottilles équipées de Phantom II, la VF-14 «Tophatters» qui perd un appareil pour raison technique (équipage récupéré) et la VF-32 «Swordsmen» qui perd également un appareil raison technique et là encore l'équipage est récupéré.

Du 12 septembre 1966 au 31 janvier 1967, le USS Coral Sea (CVA-43) effectue son deuxième déploiement au Vietnam avec à son bord le Carrier Vessel Wing Two (CVW-2) qui effectue lui aussi son deuxième tour of duty, le premier ayant eut pour bâtiment-base le Midway.

Il dispose à cette occasion de deux flottilles de F-4B Phantom II, la VF-21 «Freelancers» qui perd un appareil pour une raison inconnue (équipage porté disparu) et la VF-154 «Black Knight» qui perd cinq Phantom II au combat, cinq appareils abattus par la DCA (4) et les missiles (1) avec sur dix hommes, trois morts, deux prisonniers et cinq récupérés.

Le USS Kitty Hawk (CVA-63) effectue son deuxième déploiement au Vietnam du 4 décembre 1966 au 22 mai 1967 avec toujours le CVW-11 et les mêmes flottilles de chasse à savoir la VF-114 et la VF-213.

Les «Aardvarks» descendent trois avions nord-vietnamiens (un An-2 et deux Mig-17) pour la perte de quatre appareils au combat et de trois par accident. Les «Black Lions» abattent un Antonov An-2 mais perdent un F-4B sous les coups de l'artillerie antiaérienne (équipage tué).


L'équipage d'un McDonnell F-4B de la VF-114 s'éjectant le 24 avril 1967

Le 18 décembre 1966, le USS Enterprise (CVAN-65) entame son deuxième déploiement au Vietnam avec à bord le CVW-9 comme lors du premier, le Carrier Vessel Wing Nine effectuant là son troisième déploiement.

Ce groupe aérien embarqué dispose de deux flottilles de Phantom II, la VF-92 «Silver Kings» et la VF-96 «Fighting Falcons», deux flottilles équipées de F-4B.

Durant ce déploiement, les «Faucons combattants» perdent trois appareils, trois abattus par la défense antiaérienne nord-vietnamienne avec pour six hommes, un mort, un disparu, deux prisonniers et deux hommes récupérés sains et saufs.

La VF-92 elle perd deux appareils lors d'une collision en vol lors d'une mission de protection de la flotte (sort des équipages inconnus).

Pour son troisième déploiement au Vietnam, le USS Constellation (CVA-64) est déployé du 28 mai au 11 novembre 1967 avec à son bord le CVW-14 qui effectuait lui aussi son troisième déploiement.

Ce groupe aérien embarqué dispose des VF-142 «Ghostriders» et des VF-143 «Pukin' Dog» comme lors des deux déploiements précédents.

La VF-142 descend trois Mig 21 mais perd quatre appareils, deux sous les coups de l'artillerie antiaérienne, un par un missile sol-air et un quatrième victime de l'explosion de son missile Sparrow. La VF-143 descend un Mig 21 mais perd un avion abattu par la défense antiaérienne, son équipage étant capturé.  

Le 25 juillet 1967, le premier super porte-avions américain, le USS Forrestal (CVA-59) arrive au Vietnam pour son premier déploiement au Vietnam. Il embarque pour cela le Carrier Vessel Wing Seventeen (CVW-17) avec deux flottilles de chasse équipées de F-4B en l'occurence, la VF-11 «Red Rippers» et la VF-74 «Be-Devilers».

Ce premier déploiement est brutalement interrompu par le terrible incendie du 29 juillet 1967 lié à l'allumage d'une roquette Zuni sous l'aile d'un F-4, roquette explosant dans un A-4. La VF-11 perd quatre appareils, la VF-74 trois.

Le USS Coral Sea (CVA-43) effectue son troisième déploiement au Vietnam du 28 août 1967 au 20 février 1968 avec à son bord le CVW-15 qui effectue lui aussi son troisième déploiement, le deuxième à bord du CVA-43, son déploiement n°2 ayant eut lieu à bord du Constellation.

A cette occasion, les flottilles de chasse sont différentes, la VF-151 «Vigilantes» et la VF-161 «Chargers», toutes les deux équipées de F-4B.

La première unité perd cinq appareils (trois par les SAM, les deux derniers j'ignore les causes) et la seconde trois avions, deux au combat abattus par la DCA (un équipage indemne et un équipage fait prisonnier) et un perdu par accident, l'équipage s'éjectant mais un homme périssant dans l'accident.

Du 3 décembre 1967 au 9 mai 1968, le USS Ranger (CVA-61) effectue son troisième déploiement dans le Golfe du Tonkin avec le CVW-2 pour lequel c'est également le troisième de ce groupe aérien qui pose ses roues sur le pont du CVA-61 après avoir été embarqué sur le Midway et le Coral Sea.

Ce groupe aérien dispose de la VF-21 «Freelancers» qui perd deux F-4B sous les coups de la défense antiaérienne nord-vietnamienne, les équipages étant récupérés et de la VF-154 «Black Knights» qui perd trois appareils par accident (sort des équipages inconnus pour moi).

Imitant son demi-frère le Ranger, le USS Kitty Hawk (CVA-63) effectue du 23 décembre 1967 au 1er juin 1968 son troisième déploiement au Vietnam avec à bord le CVW-11 qui dispose des flottilles VF-114 et VF-213 comme lors du précédent déploiement.

Les «Aardvarks» subissent des pertes sensibles avec six appareils perdus, un au combat (raison inconnue, équipage porté disparu) et cinq par accident. Les «Black Lions» eux sont plus chanceux, aucun appareil n'est abattu.  


Le USS Enterprise affiche fièrement en 1967 ses McDonnell F-4B Phantom II

Du 22 février au 26 juin 1968, le premier porte-avions à propulsion nucléaire, le USS Enterprise (CVAN-65) est à nouveau engagé au Vietnam avec le CVW-9 comme lors de deux précédents déploiements.

Les deux flottilles de chasse sont les VF-92 et VF-96 toujours équipées de F-4B. Les «Silver Kings» _surnom de la VF-92_ perdent un appareil abattu par un Mig 21 (équipage récupéré) et deux par accidents, les équipages étant là aussi récupérés.

Les «Fighting Falcons» remportent une victoire aérienne sur un Mig 21 (avec un pilote détaché de l'USAF) et perd un appareil sur problème technique (équipage éjecté et récupéré).


Le USS America (CVA-66) au Vietnam en 1968

A  la fin du printemps 1968, un nouveau venu pointe le bout de son étrave dans les eaux vietnamiennes. Il s'agit du USS America (CVA-66) qui arrive sur zone le 31 mai 1968 et en repart que le 29 octobre 1968.

A cette occasion, il embarque le CVW-6, le groupe aérien étant également novice, groupe aérien qui dispose de deux flottilles équipées de F-4J, les VF-33 et la VF-102.

La VF-33 «Tarsiers» remporte une victoire aérienne contre un Mig 21 mais perd trois appareils, un abattu par la DCA (navigateur éjecté et récupéré, pilote tué car tombé avec l'appareil), un deuxième par un missile sol-air et le troisième par la DCA, les deux équipages étant récupérés par hélicoptères.

La VF-102 «Diamondbacks» perd deux appareils au combat, un premier abattu par un Mig 21 (piloté fait prisonnier, navigateur tué) et un second par la DCA (piloté tué, navigateur fait prisonnier).

Du 28 juin 1968 au 7 janvier 1969, le USS Constellation (CVA-64) effectue son quatrième déploiement vietnamien avec à son bord le CVW-14 comme lors du 1er et du 3ème déploiement.

Ce groupe aérien dispose des flottilles VF-142 «Ghostriders» et des VF-143 «Pukin' Dogs», la première est équipée de «Juliet» mais la seconde ne dispose encore que de «Bravo».

La première perd un appareil abattu par un missile sol-air nord-vietnamien (équipage fait prisonnier) et la seconde perd un appareil sur un incident de catapultage, le navigateur s'éjectant et est récupéré mais le pilote disparaît avec l'appareil.

Comme «Connie», le USS Coral Sea (CVA-43) effectue du 10 octobre 1968 au 30 mars 1969 son quatrième déploiement du conflit avec à bord le CVW-15 comme lors du 1er et du 3ème.

Ce groupe aérien dispose de deux flottilles de Phantom II, la VF-151 et la VF-161, les deux unités n'ayant aucune perte.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Sam 06 Sep 2014, 21:49


Le USS Ranger (CVA-61)au large du Vietnam

Du 29 novembre 1968 au 16 avril 1969, le USS Ranger (CVA-61) effectue un nouveau déploiement dans le Golfe du Tonkin avec le CVW-2 qui aligne les flottilles VF-21 et VF-154 toutes les deux équipées de F-4J.

Les «Freelancers» perdent deux appareils, un abattu au combat (équipage sauvé) et un autre au cours d'un incident de catapultage (un mort et un sauvé).

Du 28 janvier au 16 août 1969, le USS Kitty Hawk (CVA-63) est à nouveau déployé à Yankee Station. Il embarque le CVW-11 avec ses deux flottilles de chasse, les VF-114 et VF-213, la première flottille encore équipée de F-4B perd un appareil par accident et la seconde un appareil également, les équipages étant à chaque fois récupérés.

Du 31 mars au 16 juin 1969, le USS Enterprise (CVAN-65) effectue un court déploiement au large du Vietnam avec à bord le CVW-9 et deux flottilles de «Mig Killer», les VF-92 et VF-96 équipées à cette occasion de F-4J.

La VF-92 et la VF-96 ne perdent aucun appareil au cours du déploiement proprement dit. Quinze avions sont perdus par incendie le 14 janvier 1969 alors que le porte-avions s'entrainait au large d'Hawaï. Huit F-4J des deux unités sont perdus au cours de l'incendie

Du 12 septembre 1969 au 14 avril 1970 est déployé au large du Vietnam le USS Constellation (CVA-64) qui embarque le CVW-14 avec deux flottilles de chasse, les VF-142 et VF-143 qui cette fois sont toutes les deux équipées de F-4J.

La VF-142 abat un Mig 21 sans pertes au combat comme par accident alors que la VF-143 perd un appareil sous les coups de la DCA, l'équipage étant fait prisonnier.

Du 27 octobre 1969 au 1er juin 1970, le USS Coral Sea (CVA-43) effectue un nouveau déploiement au Vietnam avec à bord le CVW-15 et ses deux flottilles de chasse, les VF-151 et VF-161.

La première unité équipée de F-4B perd un appareil par accident et la seconde deux F-4B perdu par accident, le premier pour un problème de carburant (équipage récupéré) et le second suite à un incident de catapultage (un équipier récupéré, l'autre porté disparu).

Du 17 novembre 1969 au 12 mai 1970, le USS Ranger (CVA-61) est déployé dans ces eaux mouvementées avec à bord le CVW-2 qui en était à son cinquième déploiement du conflit.

La VF-21 perd un appareil (raison inconnue, équipage porté disparu présumé mort) alors que la VF-154 perd un appareil suite à un incident de catapultage (équipage tué).

Du 26 mai au 8 novembre 1970, le USS America (CVA-66) effectue un nouveau déploiement au large du Vietnam avec à bord le CVW-9 qui dispose de deux flottilles de chasse, les VF-92 et VF-96 équipées de «Juliet».

La VF-92 au cours de ce déploiement perd deux F-4J, par accident, trois des quatre membres d'équipages étant récupérés. Quant à la VF-96, elle ne perd aucun que ce soit au combat ou suite à un accident.

Du 21 novembre 1970 au 17 mai 1971, le USS Ranger (CVA-61) est de nouveau sur la brèche avec un nouveau déploiement à Yankee Station, le CVW-2 état déployé au Vietnam pour la sixième fois.

La VF-21 perd deux appareils, un à l'appontage (équipage éjecté mais un membre récupéré) et l'autre au catapultage, l'équipage s'éjectant avec toujours un homme récupéré et un deuxième porté disparu. La VF-154 elle ne perd aucun appareil.

Du 8 décembre 1970 au 23 juin 1971, le USS Kitty Hawk (CVA-63) est déployé au large du Vietnam avec à son bord le Carrier Vessel Wing Eleven (CVW-11) et ses deux flottilles de chasse, les VF-114 et VF-213 qui ne perdent aucun appareil.

Du 18 mai au 10 octobre 1971, le USS Midway (CVA-41) effectue son grand retour au Vietnam avec à bord le CVW-5 qui dispose de deux flottilles de chasse équipées de Phantom II, les VF-151 et VF-161 qui ne perdent aucun appareil durant ce déploiement.

Deux ans après le funeste déploiement de 1969, le USS Enterprise (CVAN-65) est de retour au Vietnam, étant déployé du 16 juillet 1971 au 24 janvier 1972 avec le CVW-14. La VF-142 «Ghostriders» comme la VF-143 «Pukin Dogs» ne perdent aucun appareil durant cette croisière.

Le USS Constellation (CVA-64) effectue son sixième déploiement au Vietnam du 4 novembre 1971 du 13 juin 1972 avec pour groupe aérien le CVW-9 qui en était lui à son septième déploiement.

La VF-92 descend un Mig-21 mais perd deux F-4J sous les coups de la défense antiaérienne nord-vietnamienne, un équipage étant récupéré mais le deuxième est fait prisonnier rejoignant la prison de Hoa Lo que les américains surnomeront le «Hanoï Hilton».

La VF-96 descend un Mig 21 et quatre Mig 17 pour le prix d'un appareil abattu par un missile sol-air.


McDonnell F-4B de la VF-111 au catapultage en 1972 et ci-dessous, un appareil de la même unité larguant des bombes mk82 de 227kg


Du 14 décembre 1971 au 30 juin 1972, le USS Coral Sea (CVA-43) effectue son sixième déploiement au Vietnam avec pour groupe aérien le CVW-15 qui dispose de deux flottilles, les VF-51 et VF-111.

La VF-51 «Screaming Eagles» tout juste transformés sur F-4B (après avoir abandonné ses F-8J) s'illustre en descendant quatre «Fresco» (le nom de code OTAN désignant le Mig 17) mais perdent deux appareils, un abattu par un «Fishbed» (le nom de code OTAN désignant le Mig 21), l'équipage étant fait prisonnier et un deuxième perdu pour problème technique, l'équipage étant récupéré.

La VF-111 «Sundowners» lui aussi transformé sur F-4B après avoir utilisé le Crusader descend un Mig 17 mais perdent un appareil au combat, un F-4B abattu par un missile sol-air, l'équipage étant fait prisonnier.

Du 8 mars au 4 novembre 1972, le USS Kitty Hawk (CVA-63) est de retour au Vietnam pour un nouveau déploiement en compagnie du CVW-11 qui dispose de deux flottilles de chasse, les VF-114 et VF-213, toutes deux équipées de F-4J.

La VF-114 «Aardvarks» descend deux Mig 21 mais perd deux avions au combat, le premier sous les coups de la DCA (équipage tué) et le second par un missile sol-air, l'équipage étant porté disparu.

La VF-213 «Black Lions» perd un appareil sous les coups de la DCA mais l'équipage est récupéré indemne.

Du 30 avril 1972 au 12 février 1973, le USS Midway (CVA-41) est à nouveau déployé au Vietnam avec à son bord le CVW-5.

Intégré au Carrier Vessel Wing Five, les deux flottilles de chasse sont les VF-151 «Vigilantes» et VF-161 «Chargers».

La première ne remporte aucune victoire aérienne mais perd deux appareils, un sous les coups des SAM (équipage capturé) et un suite à un incident de catapultage (équipage récupéré).

La seconde s'illustre en descendant quatre appareils, un Mig 19 «Farmer» et trois Mig 17 pour le prix de deux appareils, un abattu par un missile SAM et un autre par la DCA, le premier équipage est fait prisonnier mais le second est récupéré.

Stationné sur la côte est, le USS Saratoga (CVA-60) n'effectue qu'un seul et unique déploiement au Vietnam du 18 mai 1972 au 8 janvier 1973 avec à son bord le CVW-3.

La VF-31 «Tomcatters» ne perd aucun appareil et descend un Mig 21 alors que la VF-103 «Sluggers» perd trois appareils, un par la chasse (équipage fait prisonnier) et deux par la défense antiaérienne (équipages récupérés).

Du 14 juillet 1972 («Bastille Day») au 28 février 1973, le USS America (CVA-66) est à nouveau déployé au Vietnam avec à bord le CVW-8 avec une flottille de chasse, la VF-74 «Be Devilers» et une flottille de chasse-bombardement appartenant à l'aviation des Marines, la VMFA-333.

La VF-74 ne perd aucun appareil au combat mais au retour d'une mission CAP (Combat Air Patrol) pour protéger les porte-avions, un F-4J se crashe sur le pont d'envol, le pilote étant tué et le navigateur qui s'éjecte.

La VMFA-333 «Shamrocks» s'illustre en remportant le 11 septembre 1972 la première victoire aérienne de l'Aviation des Marines, la victime étant un Mig 21. Au retour l'appareil est abattu par un missile sol-air mais l'équipage du F-4J est récupéré par un hélicoptère tandis qu'un destroyer récupére l'équipage de l'avion accompagnant l'appareil victorieux.

Un troisième appareil, celui du commandant de l'unité est perdu lors d'une escorte de RF-8, la version de reconnaissance du Crusader qui n'était pas armée. L'équipage est indemne est récupéré en mer par hélicoptère.

Du 3 octobre 1972 au 28 mai 1973, le USS Enterprise (CVAN-65) effectue son dernier déploiement du conflit avec à son bord le CVW-14 qui dispose de deux flottilles de F-4J, les VF-142 et VF-143.

La VF-142 «Ghostriders» ne perd aucun appareil et remporte une victoire aérienne, la victime étant un Mig 21. Quand à la VF-143 «Pukin' Dog», elle ne remporte aucune victoire aérienne et perd un appareil sous les coups de la défense antiaérienne, l'équipage étant fait prisonnier.

Le USS Ranger (CVA-61) effectue son dernier déploiement du conflit du 9 décembre 1972 au 31 mai 1973 avec pour groupe aérien le CVW-2 et ses deux flottilles de chasse, les VF-21 et VF-154 équipées de F-4J.

Les «Freelancers» perdent deux appareils lors d'une collision en vol (un équipage tué, l'autre éjecté et récupéré) alors que les «Black Knights» ne perdent aucun appareil.

Après le Ranger et l'Enterprise, c'est au tour du Constellation d'effectuer sa dernière croisière de combat au Vietnam en l’occurrence du 31 janvier au 15 août 1973 avec à bord le CVW-9 qui dispose des VF-92 et VF-96, ces deux unités n'ayant aucune perte ni aucune victoire à leur tableau de marche.

Le USS Coral Sea (CVA-43) effectue lui aussi sa dernière croisière de guerre, croisière qui eut lieu du 31 mars au 8 août 1973 avec le CVW-15 qui disposait de deux flottilles de chasse, les VF-51 et VF-111 qui ne subissent aucune perte.

Ce sera le dernier déploiement opérationnel des porte-avions. Ils seront encore déployés jusqu'en 1976 dans la région mais sans véritable opération de guerre mise à part l'opération Frequent Wind, la couverture de l'évacuation du personnel américain et de certains sud-vietnamiens de Saigon menacée par les chars nord-vietnamiens qui y rentrent le 30 avril 1975. (Détails dans la partie consacrée aux unités).

Au final, ce sont pas moins de 131 Phantom II qui ont été perdus durant le conflit vietnamien avec une quasi-majorité en raison de problèmes techniques (56) suivis ensuite par les canons antiaériens nord-vietnamiens (40), les missiles sol-air (15) et le combat aérien (5) soit un total de 116 appareils, le reliqua concernant des appareils perdus au combat dont on ignore le motif exact (7) et des appareils perdus sans que la raison soit connue (8).

Ils n'ont cependant pas laissé leur part aux chienx puisque les Phantom II de l'US Navy (auxquels on doit ajouter les Phantom II de VMFA-333) ont abattu trente-cinq appareils nord-vietnamiens et chinois, ces appareils se répartissant entre dix-neuf Mig 17, treize Mig 21, deux Antonov An-2 et un unique Mig 19.

Un seul équipage de l'US Navy à obtenu le statut d'as au Vietnam. Il s'agit du lieutenant Randy Cunningham (pilote) et du lieutenant Willie Driscoll (Radar Interceptor Officer) de la VF-96.

USMC

Aux côtés de l'Aéronavale, l'Aviation des Marines va disposer de nombreuses unités équipées de Phantom II, pas moins de vingt et une flottilles vont recevoir cet appareil qui va connaître une carrière très longue jusqu'à son remplacement par le Hornet, le projet d'acquerir des Tomcat n'ayant pas été mené à son terme en raison du coût prohibitif du F-14.

Les flottilles de l'USMC ont participé à la guerre du Vietnam certaines embarquées et d'autres basées à terre. Ces flottilles sont appelées VMFA pour Vessel Marines Figther Attack.


McDonnell F-4B Phantom II de la VMFA-115 au dessus du Vietnam en 1969

-La VMFA-115 Silver Eagle (aigles d'argent) est déployée au Vietnam à partir d'octobre 1965 sur la base aérienne de Da Nang (Tourane du temps de la colonisation française), la principale base aérienne américaine au Vietnam. La flottille est de retour aux Etats-Unis en août 1973 après avoir perdu vingt-quatre appareils dont treize du fait de l'ennemi.

-La VMFA-122 Crusaders (croisés) est déployée au Vietnam une première fois de septembre 1967 à août 1968 sur la base de Da Nang, perdant treize appareils suivit d'un deuxième déploiement entre septembre 1969 et juin 1970 où l'unité perd quatre appareils.

-La VMFA 212 Lancers (lanciers) effectue un déploiement au Vietnam sur Crusader à bord du USS Oriskany (CVA-34) du 8 mai  au 25 novembre 1965 avant d'être transformée sur F-4J et d'effectuer un déploiement sur la base aérienne de Da Nang d'avril à juin 1972, perdant deux appareils (trois morts sur quatre équipiers). Il dépendait du Marine Air Group Eleven (MAG-11).

-La VMFA 232 «Red Devils» effectue un premier déploiement à terre au Vietnam avec des Crusader de novembre 1966 à septembre 1967. Rentrée aux Etats-Unis, elle est transformée sur F-4 Phantom II pour un nouveau déploiement sur la base aérienne de Chu Laï de fin mars à septembre 1969.

Les Diables rouges s'installent ensuite à Iwakuni (Japon) puis se déploient à Nam Phong en Thaïlande pour un troisième et dernier déploiement au cours du conflit vietnamien d'avril 1972 à septembre 1973. L'unité à perdu cinq avions au total durant le conflit.

-La VMFA 235 «Death Angels» si elle effectue deux déploiement au Vietnam sur Crusader n'en effectue pas sur Phantom II. Pourquoi en parlez alors me direz vous ? Tout simplement parce que des pilotes de l'unité ont en septembre 1972 rejoint la VMFA-212 pour un détachement ponctuel.

-La VMFA 314 «Black Knight» est la première unité de l'Aviation des Marines à recevoir le Phantom II en 1961. Entre janvier 1966 et septembre 1970, la flottille des chevaliers noirs va effectuer trois déploiements au Vietnam, perdant six appareils durant le premier déploiement (j'ignore les pertes pour les deuxième et troisièmes)

-La VMFA-323 «Death Rattlers» équipée de Phantom II en juillet 1964 va effectuer trois déploiements au Vietnam, le premier de décembre 1965 à février 1966 à Da Nang, le deuxième de juillet 1966 à mai 1967 depuis la base de Chu Laï et le troisième d'août 1967 à mars 1969. Elle perd au total quatre appareils.

-VMFA-333 «Shamrocks» : voir la partie consacrée à l'US Navy.

-La VMFA 334 «Falcons» est équipée de F-4J Phantom II en juin 1967. D'août 1968 à août 1969, la flottille est déployée au Vietnam pour assurer l'appui-feu des troupes au sol. Il est stationné à Da Nang jusqu'en janvier 1969 puis transféré à Chu Laï pour la fin de ce déploiement qui le voit perdre cinq appareils. Sur le plan organisationnel, il dépend du MAG-11, 1st Marine Wing.

-La VMFA 513 «Flying Nigthmare» reçoit des F-4B en août 1963. Deux ans plus tard, elle est déployée au Vietnam, ce déploiement s'achevant au mois d'octobre sans perte d'appareils. Elle dépend successivement du MAG-16 puis du MAG-11.

-La VMFA 531 «Grey Ghosts» reçoit ses F-4B en juillet 1962. D'avril à juin 1965, elle participe au conflit vietnamien depuis la base aérienne de Da Nang ne subissant aucune perte. Elle assure ensuite l'entrainement des pilotes en partance pour le Sud-Est Asiatique. Durant son déploiement vietnamien, elle dépendait du MAG-16.

-La VMFA-542 Bengals est équipée en F-4B en novembre 1963. Elle va effectuer quatre déploiements opérationnels au Vietnam depuis les bases de Da Nang (juillet-décembre 1965, mars-août 1966, mai 1968-janvier 1970) et de Chu Lai (octobre 1966-novembre 1967), perdant un total de douze appareils.

A la différence de l'US Navy (qui disposait de RA-5C et de RF-8), l'USMC utilisa comme l'USAF une version de reconnaissance du Phantom II, version baptisée RF-4B et produite à quarante six exemplaires répartis entre trois unités qui vont participer elles aussi à la guerre du Vietnam.

-La VMCJ-1 «Golden Hawks» reçoit des RF-4B en octobre 1966. L'unité ne sera jamais envoyée en un bloc au Vietnam mais par détachements de huit appareils, perdant au total quatre appareils jusqu'en 1970 quand l'unité cessera d'envoyer des appareils dans le sud-est asiatique.

-La VMCJ-2 «Playboys» n'à pas envoyé de détachements au Vietnam.

-La VMCJ-3 «Eyes of the Corps» reçoit des RF-4B en 1965 et est déclaré opérationnel sur ce nouvel avion l'année suivante.Il est ensuite envoyé à Da Nang pour mener des missions de reconnaissance et ce jusqu'à la fin du conflit.  

Les Marines ont perdu 82 Phantom II lors de ce conflit, 78 chasseurs-bombardiers et quatre avions de reconnaissance.


McDonnell F-4B de la VF-14 et North American RA-5C Vigilante au catapultage en juin 1969

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Sam 06 Sep 2014, 22:02

US Air Force

McDonnell F-4C Phantom II en vol en compagnie d'un KC-135, ravitaillant un Mig Killer

L'armée de l'air américaine à également engagé le Phantom II au Vietnam depuis les bases aériennes implantées au Vietnam mais également en Thaïlande.

Sur le plan de l'organisation, les Phantom II de l'USAF étaient utilisés par des Tactical Figther Squadron (TFS) dépendant d'un Tactical Figther Wing (TFW) qui lui même était placé sous l'autorité d'un commandement qu'il s'agisse du Tactical Air Command, des United States Air Forces in Europe (USAFE) ou des Pacific Air Forces (PACAF). Seuls le premier et le troisième ont fournit des escadrons pour le conflit dans la péninsule indochinoise.

Le Tactical Air Command (TAC) disposait de treize TFW mais seulement une partie des escadrons ont participé au conflit vietnamien.


McDonnell F-4D Phantom II du 523rd TFS

-Aucun des trois escadrons du 1st TFW n'à participé au conflit

-Au sein du 4th TFW, les trois escadrons ont participé au conflit vietnamien.

Le 334th Tactical Fighter Squadron est déployé à Ubon en Thaïlande du 11 avril au 5 août 1972 et du 30 septembre 1972 au 18 mars 1973.  

L'unité perd lors de son premier tour of duty un F-4D (abattu par un missile sol-air) et trois F-4E (deux par la DCA et un abattu en combat aérien). Sur les huit équipages, deux sont récupérés indemnes, un est porté disparu et le dernier est fait prisonnier. Aucun appareil n'à apparemment été perdu durant le deuxième déploiement.

Le 335th TFS est déployé avec ses F-4D et ses F-4E sur la base aérienne d'Udorn du 6 juillet au 22 décembre 1972, perdant un F-4D (abattu par un Mig 21, équipage fait prisonnier) et deux F-4E (un touché par la DCA, équipage éjecté et récupéré et un deuxième abattu en combat aérien, équipage fait prisonnier).

-Le 336th TFS est déployé à Ubon du 12 avril au 30 septembre 1972 puis du 9 mars au 7 septembre 1973, perdant deux F-4E, le premier abattu par un Mig 21 (équipage éjecté et capturé) et le second est touché par des tirs venus du sol, l'avion percutant le sol (équipage tué).

-Le 15th TFW dispose de quatre-vingt Tactical Figther Squadron qui vont tous être déployés en Thaïlande pour participer aux raids contre le Nord-Vietnam.

-Le 45th TFS reçoit ses F-4 Phantom II en 1964. Première unité de F-4 envoyée en Extrême-Orient, elle est déployée à Ubon dans l'est de la Thaïlande à proximité de la frontière avec le Sud-Vietnam du 4 avril au 10 août 1965.

Autre première, l'unité remporte le 10 juillet 1965, les deux premières victoires aériennes américaines du conflit avec la destruction de deux Mig 17.

Qui dit combat dit également pertes avec  la perte de deux appareils, un F-4C est perdu suite à une panne sèche au dessus du Sud-Vietnam (équipage éjecté et récupérré) et un F-4C est abattu par un Mig 17, l'équipage s'éjectant mais il est fait prisonnier.

L'unité retourne ensuite sur la base aérienne de MacDill en Floride où l'unité entraine les escadrons partant pour l'Asie du Sud-Est.


McDonnell F-4D Phantom II du 13th TFS au dessus du Vietnam en 1971

-Le 43rd TFS reçoit ses F-4 Phantom II en janvier 1964. Il est ensuité déployé sur la base aérienne de Clark (Phillipines) puis à partir d'octobre 1965, est déployée à Cam Ranh au Sud-Vietnam, ne subissant aucune perte jusqu'à son retour à MacDill en janvier 1966, devenant un squadron d'entrainement pour les équipages partant pour l'Asie du Sud-Est.

-La 46th TFS reçoit ses F-4C en 1964. Il est déployé à Ubon du 22 août au 10 novembre 1965, ne subissant à ma connaissance aucune perte jusqu'à son retour aux Etats-Unis.

-La 47th TFS est lui aussi équipé en 1964. Il est déployé à Ubon de juillet à novembre 1965, perdant cinq F-4C durant ce premier et unique déploiement. A son retour aux Etats-Unis, l'unité devient elle aussi une unité d'entrainement au combat.

-Le 31st TFW est tardivement équipé de Phantom II mais lui aussi va participer au conflit vietnamien. Sur les quatre escadrons, deux vont participer à la guerre du Vietnam, les deux autres ont soit participé au conflit vietnamien avec un autre appareil (306th TFS) ou pas engagé du tout dans ce conflit (309th TFS).

Le 307th TFS reçoit ses F-4E Phantom II en 1970 en remplacement des F-100 Super Sabre. Avec ses Mig Killer, il participer un déploiement au Vietnam du 29 juillet au 23 octobre 1972, perdant trois  appareils (deux équipages récupérés, un équipage tué) pour une victoire aérienne contre un Mig 21.

Le 308th TFS reçoit ses F-4E Phantom II lui aussi en 1970 et également en remplacement de ses F-100 Super Sabre. Après avoir effectué un déploiement avec le F-100, l'unité va effectué deux déploiements à Udorn (nord de la Thaïlande, pas très loin de la frontière laotienne), le premier du 28 avril au 29 juillet 1972 et le second du 11 décembre 1972 au 11 juin 1973.

Lors de ce premier déploiement, quatre F-4E sont perdus (un pilote tué, cinq faits prisonniers et deux récupérés) alors que durant le second séjour, un F-4E est perdu mais l'équipage est récupéré.

-Au sein du 33rd TFW, une seule unité va participer au conflit vietnamien. Il s'agit du 58th TFS basé à   Eglin (Floride) qui va effectuer deux déploiements dans le Sud-Est Asiatique, le premier du 29 avril au 18 octobre 1972 qui voit la perte d'un F-4E abattu par un Mig 19 pour deux victoires aériennes (un Mig 19 et un Mig 21). Durant le second déploiement, il est déployé à Udorn également du 1er juin au 14 septembre 1973.

-Au sein du 35th TFW, seul le 434th TFS sera déployé en Thaïlande à Takhli dans le centre du pays (240km au nord-ouest de Bangkok), ses F-4D et ses F-4E y seront déployés du 12 août au 6 octobre 1972. Un F-4D est perdu par incendie, l'équipage s'éjectant et est récupéré indemne.

-Au sein du 37th TFW rééquipé en F-4D en 1969/70, deux escadrons sont déployés au Sud-Vietnam en l'occurence les 480th TFS et 389th TFS.

Le 480th TFS est déployé à Phu Cat (au nord de Qui Nhon) du 19 avril 1969 au 31 mars 1970, perdant deux appareils (un équipage récupéré et un équipage tué) alors qu le 389th TFS stationné lui aussi à Phu Cat perd deux appareils (sort des équipage inconnus).

Basé à l'origine à Spangdahiem en République Fédérale d'Allemagne (RFA), le 49th TFW est redéployé à Holloman (Nouveau-Mexique) depuis le 1er juillet 1968. Depuis un an, le Phantom II (D) à remplacé le F-105 Thunderchief.

Le 4 mai 1972 pour participer à l'opération Linebacker II, un détachement de ces trois escadrons est mis en place, détachement dissous le 6 octobre 1972 sur la base aérienne de Takhli en Thaïlande.

Le détachement fourni par la 7th TFS est présent du 11 mai au 12 août 1972 (deux appareils perdus), celui du 8th TFS présent du 21 mai au 4 octobre 1972 et enfin celui du 9th TFS du 13 mai au 5 octobre, sans perte d'appareils pour les deux détachements sus-nommés.

-Du 347th TFW, seul le 68th TFS à participé au conflit vietnamien. Equipé de F-4C depuis 1964, il est déployé en Thaïlande dès 1965, d'abord à Korat (250km au nord-est de Bangkok) du 27 août au 24 novembre puis à Ubon du 24 novembre au 6 décembre. Il retourne ensuite aux Etats-Unis sans avoir subit de pertes.

Les unités de l'Air Force déployé dans le Pacifique sont placés sous l'autorité de la Pacific Air Force (PACAF) qui dispose de sept Tactical Figther Wing regroupant un nombre variable de Tactical Figther Squadron.

-Le 3rd TFW n'envoie aucun escadron au Vietnam, ayant pour mission majeure la défense aérienne des Phillipines depuis la base aérienne de Clark.

-A la différence des trois escadrons du 3rd  TFW, six des sept escadrons du 8th TFW vont tous participer à la guerre du Vietnam.

-Le 25th TFS est stationné à Ubon à partir du 31 mai 1968 et le restera jusqu'à la fin du conflit vietnamien. Entre 1969 et 1972, l'unité perd onze F-4D et trois F-4E.

-Le 433rd TFS arrive en Thaïlande (Ubon RTAFB)  avec ses F-4C remplacés en octobre 1967 par des F-4D. En huit ans, il perd vingt-deux F-4C et quatorze F-4D non sans faire payer la note à l'ennemi puisque l'unité descend six Mig-17 et six Mig-21.


McDonnell F-4D Phantom II du 435th TFS au dessus du Vietnam

-Le 435th TFS arrive à Ubon en 1965 avec des F-104C Starfigther, appareils remplacés par des F-4D en juillet 1967 avec lesquels il va rester jusqu'à la fin du conflit, perdant 25 F-4D et un F-4E pour le prix de six Mig-17 et d'un Mig-21.

-Le 497th TFS est envoyé en Thaïlande à Ubon en décembre 1965 avec pour monture le F-4C remplacé en novembre 1967 par des F-4D, l'unité participant à toutes les opérations américaines au Vietnam. Cette unité va perdre quatorze F-4C et vingt-six F-4D.


McDonnell F-4D Phantom II du 555th TFS

-Le 555th TFS est la première unité de l'USAF équipée de Phantom II en l'occurence des F-4C. Envoyé à Okinawa après l'incident du Golfe du Tonkin du 12 décembre 1964 au 9 mars 1965, l'escadron est ensuite envoyé à Udorn, remplaçant les F-4C par des F-4D en juillet 1966.

Elle est alors affecté au 432th TFW et reste jusqu'à la fin du conflit au cours duquel elle perd neuf F-4C et vingt-huit F-4D en échange de trente-neuf Mig en combat aérien !

-Le 35th TFS participe à la guerre du Vietnam d'abord sur F-105 Thunderchief puis transformé à Kusan (Corée du Sud) sur F-4 avant d'être déployé à Korat en Thaïlande. Deux F-4D sont perdus mais leurs équipages sont récupérés.

-La 80th TFS est la seule unité de l'escadre à ne pas participer au conflit.

-Le 51st TFW n'envoie aucune unité au Vietnam

-Le 366th Tactical Fighter Wing dispose de trois escadrons qui vont tous participer à la guerre du Vietnam. Le 4th TFS vole sur F-4C à partir de juin 1965 et quatre plus tard, il est rattaché à la 366th TFW stationnée à Da Nang puis à Takhli en Thaïlande. Cette unité qui à ma connaissance ne connait aucune perte est ensuite rattachée au 432nd TFW puis au 388th TFW.

Le 389th TFS rééquipé en F-4 en 1969/70 ne rallie le 336th TFW qu'en 1969, servant deux ans au sein de cette escadre, perdant au total et toutes périodes confondues, un total de treize F-4C et de dix F-4D.


McDonnell F-4C Phantom II du 390th TFS

Le 390th TFS  après avoir été rattaché furtivement au 35th TFW intègre le 366th TFW, toujours stationné à Da Nang. En janvier 1968, il abandonne ses «Charlie» pour des «Delta» avant d'être transformé sur des «Echo». Pendant son tour of duty, il va perdre la bagatelle de vingt-cinq F-4C, vingt F-4D et deux F-4E.  Il à également abattu deux Mig 17.

-Composé de deux escadrons, le 388th TFW envoie les deux unités sous ses ordres participer à la guerre du Vietnam.

Le 34th TFS reçoit ses F-4E en novembre 1968 sur la base aérienne de Korat en Thaïlande avec lesquels il va combattre jusqu'à la fin de l'engagement américain au Vietnam, perdant onze F-4E en l'échange de quatre Mig 21.

Le 469th TFS lui reçoit ses «Echo» en novembre 1968 _toujours sur la base aérienne de Korat_ et va opérer jusqu'à sa dissolution le 31 octobre 1972. En quatre ans, elle perdit sept F-4E en l'échange de deux Mig 21.

-Sur les deux unités de la 405th TFW, seul le 523rd TFS participa à la guerre du Vietnam sur Phantom II (le 90th TFS participa au conflit sur Super Sabre et Dragonfly). Il déploya un détachement à Udorn du 9 avril au 24 octobre 1972 perdant trois  F-4C en échange de deux Mig 21 abattus.

Au final, l'USAF à perdu 343 Phantom II au dessus du Vietnam avec 210 F-4D, 93 F-4C et 40 F-4E pour la destruction de soixante-treize Mig.


McDonnell RF-4C sur la base aérienne de Tan-Son-Nhut en 1966

L'US Air Force à également engagé des unités de reconnaissance équipée de RF-4C, la version de reconnaissance photographique du F-4C.

-Au sein du 67th Tactical Reconnaissance Wing (67th TRW) stationné à Mountain Home (Idaho), le 11th Tactical Reconnaissance Squadron est envoyé à Udorn pour participer à des missions à haut risques au dessus du Vietnam, perdant 28 RF-4C entre octobre 1966 et octobre 1970.


McDonnell RF-4C Phantom II du 16th TRS

-Le 16th TRS du 363rd TRW est engagé au Vietnam avec ses RF-4C entre 1965 et 1970 et perd quinze appareils.

-Le 14th TRS est engagé au Vietnam avec ses RF-4C mais là encore j'ignore ses pertes.

-Le 12th TRS basé à Thon-Sun-Nhut perd douze appareils au dessus du Vietnam

C'est l'histoire d'une légende : le Phantom II en action (2) les autres faits d'armes du Mig Killer

Le Vietnam n'à pas été le seul conflit auquel participa le Phantom II. Il participa également à la guerre Iran-Irak côté iranien mais surtout à plusieurs guerres israélo-arabes.

Durant la guerre des Six Jours, le navire-espion USS Liberty est attaqué par l'aviation israélienne ce qui aurait pu déboucher sur un affrontement entre l'aéronavale américaine et l'aviation israélienne puisque des Phantom II du Saratoga avaient été envoyés pour couvrir les Skyhawk de l'America et les Skyraider lancés également depuis le CVA-60.

Suite à l'embargo français consécutif à la guerre des Six Jours, l'Etat d'Israël se tourna vers les Etats-Unis pour rééquiper son armée de l'air (Heyl Ha'Avir) avec des avions modernes, notamment l'A-4 Skyhawk et le F-4 Phantom II.


McDonnell F-4 Phantom II israélien

199 Kurnass («marteau») _désignation des F-4E_  et Oref («corbeau») _désignation des RF-4E_ furent livrés à Israël répartis entre dix-huit RF-4E et 181 F-4E. Ces appareils qui équipèrent de nombreuses unités furent immédiatement engagés dans la «Guerre d'Usure» contre les egyptiens.

Les Phantom II ont été acquis comme chasseur-bombardiers avec une capacité secondaire d'intercepteur, rôle dévolu plus spécifiquement au Mirage IIICJ, plus manoeuvrable et auréolé de ses succès foudroyants durant la guerre des Six Jours.

Les principales cibles attaquées étaient les batteries de missiles SAM, attaques qui entrainèrent la riposte des egyptiens avec des affrontements contre des Mig 21, egyptiens et israéliens rejouant à plusieurs milliers de kilomètres les affrontements opposants américains et nord-vietnamiens.

A partir du printemps 1970, les israéliens commencèrent à perdre des Phantom II sous les coups des avions egyptiens, des missiles sol-air et des avaries mécaniques.

Jusqu'à la fin de la guerre d'Usure (7 août 1971), l'armée de l'air israélienne perdit sept chasseurs pour le prix d'une dizaine de chasseurs egyptiens dont certains étaient pilotés par des volontaires soviétiques.

Les Kurnass furent également employés conttre la Syrie, détruisant deux Su-7 le 9 septembre 1972 et quatre Mig 21 le 8 janvier 1973.

Quand éclate la guerre du Kippour le 6 octobre 1973, les israéliens ont déjà perdu huit F-4E pour le prix de onze appareils ennemis abattus.

A la fin du conflit, les pertes s'élevèrent à 37 Phantom II pour le prix d'au moins sept Mig et de cinq hélicoptères (ces chiffres couvrant les pertes du début de la guerre). Six appareils endommagés furent réformés car irréparables. Ces pertes furent compensées par les américains qui transfèrèrent (selon les sources) 36 ou 40 Phantom II dans le cadre de l'opération Nickel Grass, un gigantesque pont aérien pour permettre à Israël de soutenir une offensive combinée egypto-syrienne, voyant la livraison de chars, de canons, de munitions et d'avions, des Hercules, des Skyhawk et des Phantom II donc.  

Malgré la fin de ce conflit, les combats continunent dans les années suivante avec la destruction d'un Mig egyptien (modèle inconnu) le 6 décembre 1973, deux Kurnass étant abattus en avril à une époque où les F-15I avaient  commencé à relever les F-4.

L'ultime conflit auquel les Phantom II israéliens participèrent fût l'opération Paix en Galilée, l'invasion du Liban le 6 juin 1982, un Mig 21 étant abattu par un F-4 le 11 juin au dessus de la plaine de la Bekaa pour ce qui est la 116ème et dernière victoire aérienne d'un Mig Killer.

Au sein de l'US Navy, le Phantom II est remplacé progressivement par le F-14 Tomcat à l'exception du groupe aérien du Midway qui conserve ses Phantom II. Néanmoins en 1981, des Phantom de la VF-74 engagés en Méditerranée dans des manœuvres contre la Libye de Khadafi assistent à la destruction de deux Sukhoï Su-22 par deux Tomcat de la VF-41.

Au sein de l'USAF, les F-4 Phantom II ont été largement remplacé par le F-15 Eagle et le F-16 Figthing Falcon dès le milieu des années soixante-dix.

Il participa encore à la guerre du Golfe dans des missions SEAD (Suppression Ennemy of Air Defense) avec les F-4G Wild Weasel accompagné pour des missions de reconnaissance par des RF-4C.

Sur la base aérienne d'Incirlick dans le sud de la Turquie, pas moins de quatre unités vont se déployer tout ou partiellement sur cette base en l'occurence les 561st 562nd  23rd et 90th TFS.

Des «Wild Weasel» du 81st TFS sont également engagés dans le Golfe pour des missions de lutte contre les radars.

Des Phantom II de reconnaissance sont également envoyés dans le Golfe pour participer à Tempête du Désert. Le 26th TRW (United States Air Forces in Europe USAFE) envoie six RF-4C de son unique unité (38th TRS) qui effectua 103 sorties sans pertes, l'unité étant dissoute à la fin de ce déploiement.


Le Mig Killer sait aussi se faire danseur et acrobate avec les Blue Angels

Plus léger de 1969 à 1973, la patrouille acrobatique de l'US Navy des Blue Angels utilise des F-4 Phantom II pour ses démonstrations stoppées après une série d'accidents et en raison d'une consommation de carburant insupportable alors que le prix du baril à explosé suite au premier choc pétrolier.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Sam 06 Sep 2014, 22:27

Les unités équipées (1) : US Navy et US Navy Reserve

Avant-propos

Dans cette partie, je vais aborder l'histoire des différentes flottilles de l'US Navy et de l'US Navy Reserve équipé de ce formidable appareil.

Pour des raisons de clarté, je vais parler de l'appareil équipant l'unité avant le Mig Killer mais également de l'appareil le remplaçant sauf l'unité à été dissoute avant de perdre ses F-4.

Bien qu'ayant déjà parlé du Vietnam, je vais être obligé d'en reparler succintement. Je m'excuse par avance si certains trouvent que ces redites alourdissent le récit.

Cette partie me permettra également de parler des déploiements en Méditerranée qui ne furent l'occasion d'aucune opération de guerre à la hauteur de ce qu'on connu les flottilles engagées au Vietnam.

VF-11 «Red Rippers»

McDonnell F-4B Phantom II de la VF-11

Stationné sur la base aéronavale de Cecil Field (Floride), la VF-11 est équipée de F-8 Crusader de février 1959 à juillet 1966 quand la flottille reçoit des F-4B Phantom II.

Embarqué sur le Forrestal, l'unité est déployé au Vietnam en juillet 1967, un déploiement particulièrement bref puisqu'interrompu au bout de cinq jours après l'incendie provoqué par l'allumage d'une roquette Zuni d'un F-4 qui en touchant un A-4 Skyhawk, provoque un terrible sinistre qui entraine  la mort de 134 marins tandis 63 blessés. La flottille perd quatre F-4B.

Après cet unique déploiement au Vietnam, la VF-11 va se déployer uniquement en Méditerranée effectuant quatre croisières sur des «Bravo» (F-4B) en l'occurence du 22 juillet 1968 au 27 janvier 1969, du 2 décembre 1969 au 8 juillet 1970, du 5 janvier au 2 juillet 1971 et du 22 septembre 1972 au 6 juillet 1973 (dates correspondant au départ et au retour aux Etats-Unis).

Elle troque alors ses «Bravo» contre des «Juliet» (F-4J) avec lesquels les «Eventreurs Rouges» effectuent également quatre croisières en l'occurence du 11 mars au 11 septembre 1974, du 5 mars au 22 septembre 1975, du 4 avril au 26 octobre 1978 et du 27 novembre 1979 au 7 mai 1980.

Elle entame sa transformation sur F-14 Tomcat à son retour de Méditerranée.

VF-14 «Tophatters»

McDonnell F-4B Phantom II de la VF-14 et un North American RA-5C parés à être catapultés

En 1963, la flottille stationnée à Oceana (Virginie, c'est la base aéronavale liée à la base navale de Norfolk) abandonne ses F-3 Demon pour des F-4B Phantom II. Elle effectue un seul déploiement au Vietnam à bord du USS Franklin D. Roosevelt (CVA-42) d'août à décembre 1966.

Rentrée aux Etats-Unis, elle va effectuer quatre croisières en Méditerranée, une à bord de «FDR» (août 1967 à mai 1968) et trois à bord du USS John F. Kennedy (CVA-67), le dernier porte-avions conventionnel de la marine américaine ((avril à décembre 1969, septembre 1970 à mars 1971 et avril à décembre 1973). A son retour, elle est transformée sur F-14A Tomcat.

VF-21 «Freelancers»

McDonnell F-4B de la VF-21 sur le USS Coral Sea (CVA-43) en 1966/67

Stationnée à Miramar en Californie, la flottille reçoit ses premiers F-4B Phantom II en 1963 en remplacement là encore de F-3 Demon.

L'unité va effectuer une croisière dans le Pacifique en temps de paix avec le nouvel appareil (novembre 1963 à mai 1964) avant d'enchainer par sept déploiements au Vietnam, les deux premiers à bord du Coral Sea et les cinq autres à bord du Ranger.

Rééquipé de F-4J à partir de 1968, la flottille va l'utiliser jusqu'en 1979 quand elle est rééquipée avec des F-4S mais pour peu de temps car en 1981, elle est rééquipée avec des F-4N. Là encore son équipement avec des «November» est éphémère puisque dès 1983, elle est transformée sur F-14 Tomcat.

VF-31 «Tomcatters»

McDonnell F-4J Phantom II de la VF-31 à l'appontage

Stationnée sur la base aérienne d'Oceana en Virginie, la flottille reçoit ses F-4B en 1963 en remplacement de ses F-3 Demon. Deux ans plus tard, elle reçoit des F-4J qu'elle va utiliser jusqu'à sa transformation sur F-14 Tomcat en 1982.

Fidèle au porte-avions USS Saratoga (CVA-60), l'unité effectue avec ses «Bravo» et ses «Juliett»  onze croisières en Méditerranée et une au Vietnam comme nous l'avons vu plus haut.

La VF-31 est ainsi en Méditerranée sur Phantom II du 28 novembre 1964 au 12 juillet 1965, du 11 mars au 26 octobre 1966, du 2 mai au 6 décembre 1967, du 9 juillet 1969 au 22 janvier 1970, du 17 juin au 9 novembre 1970 et du 7 juin au 28 octobre 1971.

De retour du Vietnam, la VF-31 retourne dans la Mare Nostrum du 27 septembre 1974 au 19 mars 1975, du 6 janvier au 28 juillet 1976, du 11 juillet au 23 décembre 1977, du 3 octobre 1978 au 5 avril 1979 et du 10 mars au 27 août 1980.

VF-32 «Swordsmen»

McDonnell F-4B Phantom II de la VF-32 sur le pont du USS Franklin D. Roosevelt (CVA-42)

Equipé de F-8 Crusader et stationnés sur la base aéronavale de Cecil Field (Floride), la flottille fait mouvement en 1965 sur Oceana (Virginie) où elle reçoit des F-4B.

Embarquée sur le USS Franklin D. Roosevelt, la flottille des «épéistes» effectue un déploiement au Vietnam (août à décembre 1966) mais va surtout être déployée en Méditerranée.

La flottille effectue une nouvelle croisière en Méditerranée à bord de «FDR» d'août 1967 à mai 1968 avant d'être transférée sur le USS John F. Kennedy (CVA-67) avec lequel elle va effectuer quatre croisières dans la Mare Nostrum (avril à décembre 1969, septembre 1970 à mars 1971, décembre 1971 à octobre 1972 et avril à octobre 1973).

En 1974, l'unité est transformée sur F-14 Tomcat.

VF-33 «Tarsiers»

McDonnell F-4J de la VF-33 à l'appontage

Stationnée sur la côte est, l'unité mettait en œuvre des Crusader quand elle est transformée en 1964 sur F-4B Phantom II. Dès 1967, elle remplace ses «Bravo» par des «Juliet» avec lesquels l'unité va se déployer aussi bien en Méditerranée qu'au Vietnam.

Après deux croisières dans la Mare Nostrum (novembre 1965 à juillet 1966 et de janvier à septembre 1967), l'unité rééquipée des F-4J va rallier le Vietnam en compagnie du USS America (CVA-66) pour un unique déploiement de mai à octobre 1968.

Redéployé sur la côte est avec le USS Independence (CVA-62/CV-62) comme porte-avions, la flottille va effectuer huit déploiements au sein de la 6ème flotte, le premier du 23 juin 1970 au 31 janvier 1971, le second du 16 septembre 1971 au 16 mars 1972, le troisième du 21 juin 1973 au 19 janvier 1974.

Le quatrième à lieu du 11 mars au 11 septembre 1974, le cinquième du 15 octobre 1975 au 5 mai 1976, le sixième du 31 mars au 21 octobre 1977, le septième du 28 juin au 14 décembre 1979 et enfin le dernier du 19 novembre 1980 au 10 juin 1981.

Suite à ce dernier déploiement, la flottille est transformée sur F-14 Tomcat.

VF-41 «Black Aces»

McDonnell F-4B Phantom II de la VF-41 accompagné par un Douglas A-3B Skywarrior de la VAH-11 en 1964

C'est en février 1962 que les «as noirs» reçoivent leurs Phantom II en remplacement là encore de leurs Demon. Sa mise en condition est précipitée par la crise des missiles à Cuba, la flottille ralliant Key West pour assurer la défense aérienne de la Floride.

De mai à décembre 1965, elle effectue un déploiement au Vietnam à bord de l'USS Independence (CVA-62). Ce sera son uniquement déploiement du conflit.

La flottille à également effectué avec cet appareil quatre croisières en Méditerranée à bord du CVA-62 en l'occurence du 6 août 1963 au 4 mars 1964, du 8 septembre au 5 novembre 1964, du 13 juin 1966 au 1er février 1967 et du 30 novembre 1968 au 27 janvier 1969, cette dernière croisière étant effectuée avec des F-4J.

Transféré à l'hiver 1969 sur le USS Franklin D. Roosevelt (CVA-42), les «As Noirs» font effectuer cinq autres croisières en Méditerranée, la première du 2 janvier au 27 juillet 1970, la seconde du 29 janvier au 23 juillet 1971, la troisième du 15 février au 8 décembre 1972, la quatrième du 14 septembre 1973 au 17 mars 1974 et la cinquième du 3 janvier au 16 juillet 1975.

Brièvement rééquipé avec des F-4B en 1973, elle reçoit des F-4N avec lesquels elle effectue la dernière croisière en Méditerranée de l'unité sur Phantom II.

Dès 1976, la flottille est transformée sur Tomcat.

VF-51 «Screaming Eagles»

McDonnell F-4B de la VF-51

Les «Aigles hurlants» furent équipés de F-8J Crusader jusqu'en 1971 date à laquelle ils reçurent des F-4B Phantom II. Une fois la maitrise de cet avion acquise, la flottille effectua de décembre 1971 à juin 1972 un déploiement au Vietnam.

Ce déploiement est suivit d'un deuxième de mars à octobre 1973 et d'un troisième une fois le conflit terminé de décembre 1974 à juillet 1975, trois croisières qui eurent lieu à bord du Coral Sea.

Rééquipé en 1974 avec des F-4N, elle embarque à l'été 1975 à bord du USS Franklin D. Roosevelt (CVA-42) avec lequel elle effectue une croisière en Méditerranée d'octobre 1976 à avril 1977.

Dès l'année suivante, elle abandonne ses «November» pour des F-14A Tomcat.

VF-74 «Be-Devilers»

McDonnell F-4 Phantom de la VF-74

La VF-74 est équipée de F-4B Phantom II dès 1961 en remplacement des Douglas F4D-1 Skyray, l'unité étant considérée comme opérationnelle sur son nouvel appareil dès le mois d'octobre de la même année.

Les «Soyez-Diaboliques» vont effectuer pas moins de treize croisières en Méditerranée à bord du USS Forrestal (CVA-59), les trois premières ayant eut lieu avant le terrible incendie de juillet 1967 (3 août 1962 au 2 mars 1963, 10 juillet 1964 au 13 mars 1965 et 24 août 1965 au 7 avril 1966).

Trois autres ont lieu à la fin des années soixante et au début des années soixante-dix (22 juillet 1968 au 29 avril 1969,  2 décembre 1969 au 8 juillet 1970 et 5 janvier au 2 juillet 1971). Elle est alors rééquipée en F-4J.

Après une infidélité à bord de l'USS America (CVA-66) et au Vietnam (juillet 1972 à février 1973), la flottille retourne en Méditerranée à bord du Forrestal.

La flottille est déployée au sein de la 6ème flotte du 22 septembre 1972 au 6 juillet 1973, du 11 mars au 11 septembre 1974, du 5 mars au 22 septembre 1975, du 4 avril au 26 octobre 1978, du 27 novembre 1979 au 7 mai 1980, du 2 mars au 18 septembre 1981 et du 8 juin au 16 novembre 1982.

A son retour aux Etats-Unis, la flottille entame sa transformation sur F-14A Tomcat.

VF-84 «Jolly Rogers»

McDonnell F-4B de la VF-84

C'est en 1964 que la flottille est transformée sur F-4B, passant du Crusader au Phantom II. Sur la base de Key West, elle s'entraine pour devenir opérationnelle le plus rapidement possible.

Elle effectue un déploiement au Vietnam de juin à novembre 1965, un déploiement unique à bord du USS Independence (CVA-62).

Elle retourne ensuite en Méditerranée, toujours à bord du même porte-avions, étant déployé dans la Mare Nostrum de juin 1966 à février 1967. Elle est ensuite transformée sur F-4J et est redéployée sur la base aéronavale (Naval) Air Station NAS d'Oceana (Virginie).

Elle effectue ensuite un nouveau déploiement en Méditerranée d'avril 1968 à juin 1969. Redéployée à partir de 1970 à bord du USS Franklin D. Roosevelt (CVA-42), elle va effectuer cinq croisières en Méditerranée à bord de ce porte-avions.

Elles ont successivement lieu du 2 janvier au 2 juillet 1970, du 29 janvier au 23 juillet 1971, du 15 février au 6 décembre 1972, du 14 septembre 1973 au 17 mars 1974 et du 3 janvier au 16 juillet 1975.

Recevant à nouveau des F-4B en 1973, elle reçoit l'année suivante des F-4N mais pour peu de temps car en avril 1977, la flottille est déclarée opérationnelle sur F-14A Tomcat.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Sam 06 Sep 2014, 22:44

VF-92 «Silver Kings»

McDonnell F-4J de la VF-92 sur la base aéronavale de Fallon (Nevada) le 26 octobre 1969

En août 1963, les «rois d'argent» abandonnent leurs F-3 Demon contre de rutilants F-4B Phantom II. Affecté à l'USS Ranger (CVA-61), la flottille effectue un premier déploiement au Vetnam d'août 1964 à avril 1965 suivi d'un second d'octobre 1965 à juin 1966 à bord du USS Enterprise (CVAN-65).
Après une période d'entrainement sur sa base de Miramar, la flottille effectue un déploiement sur le USS Enterprise de février à juin 1968 suivi d'un autre de mars à juin 1969.

Décidement actif, la VF-92 est à bord du USS America de mai à novembre 1970 puis à bord du Constellation (CVA-64) de novembre 1971 à juin 1972 et de janvier à août 1973.

Après une ultime croisière dans le Pacifique de juin à décembre 1974, la flottille est dissoute en décembre 1975.

VF-96 «Figthing Falcon»

McDonnell F-4B en compagnie d'un A-3B

Equipée de F8U-2 Crusader, la VF-142 est rédésignée VF-96 quand elle reçoit en juin 1962, ses F-4H-1 (futurs F-4B) Phantom II.

Avec ces appareils, elle est embarquée sur le USS Ranger (CVA-61), effectuant une croisière dans le Pacifique de novembre 1962 à janvier 1963 puis au Vietnam d'août 1964 à mai 1965, étant déployé à Yankee Station du 12 septembre 1964 au 12 avril 1965.

Redéployée sur le USS Enterprise (CVAN-65), la flottille des «Faucons combattants» retourne au Vietnam d'octobre 1965 à juin 1966 (dates de déploiement effectives : 2 décembre 1965 au 6 juin 1966).

Elle retourne au Vietnam de novembre 1966 à juillet 1967 (dates de déploiement effectives : 18 décembre 1966 au 20 juin 1967) puis de janvier à juillet 1968 (22 février au 26 juin 1968) et enfin de janvier à juillet 1969 (31 mars au 16 juin 1969) avec pour ce dernier déploiement, des F-4J.

Après un nouveau déploiement à bord du USS America (CVA-66) d'avril à décembre 1970 (26 mai au 8 novembre), la flottille va passer dix mois à terre à Miramar, sa base terrestre.

La VF-96 connait alors son quatrième porte-avions avec le USS Constellation (CVA-64) avec qui il va effectuer trois croisières, deux déploiements consacrés au Vietnam (octobre 1971 à juin 1972 _ déployé à Yankee Station de 4 novembre 1971 au 13 juin 1972_ puis de janvier à août 1973 _déployé à Yankee Station du 31 janvier au 15 août 1973_) et une croisière du temps de paix du 21 juin au 22 décembre 1974.

La VF-96 est désactivée en décembre 1975.

VF-101 «Grim Reapers»

McDonnell F-4J Phantom II de la VF-101

Cette unité est une unité d'entrainement et de transformation opérationnelle destinée à former pilotes et navigateurs des flottilles de Phantom II de la zone Atlantique.

Les F-4 arrivent en février 1963 en remplacement des F-3H Demon, l'unité qui était jusque là déployée à Key West et Oceana est regroupée en Floride. Cette situation s'inverse en février 1971 avec la majorité des moyens humains et aériens à Oceana et un petit détachement à Key West.

Le VF-101 Det.66 effectue une croisière dans l'Atlantique et la Méditerranée (6 juillet au 16 décembre 1971).

En 1976, l'unité dispose à la fois de Tomcat et de F-4J, situation qui perdure jusqu'en 1977 quand la VF-101 ne garde que les Tomcat, les F-4J et les F-4N étant confiés à la VF-171 (voir à la rubrique idoine)

VF-102 «Diamondbacks»

En 1962, la VF-102 rallie Oceana pour remplacer ses F4D-1 Skyray par des F4H-1 Phantom II, entamant une histoire de près de vingt ans.

Déployée sur le USS Enterprise (CVAN-65), c'est cette flottille qui va effectuer les grands débuts du Mig Killer avec deux croisières en Méditerranée (3 août au 11 octobre 1962 et 6 février au 4 septembre 1963) et un tour du monde de février à octobre 1964 (opération Sea Orbit).

Redeployée sur le USS America (CVA-66), la flottille effectue à son bord deux croisières en Méditerranée (30 novembre 1965 au 10 juillet 1966 et 10 janvier au 20 septembre 1967) suivit d'un unique déploiement au Vietnam, toujours à bord du même porte-avions et ce d'avril à décembre 1968 (déploiement effectif : 31 mai au 29 octobre 1968).

Rentré aux Etats-Unis, les «dos de diamants» (surnom du serpent à sonnette) sont réaffectés au porte-avions USS Independence (CVA-62) avec lequel il va retourner en Méditerranée avec ses F-4J qui ont remplacé les «Bravo» pour le déploiement au Vietnam.

La VF-102 est déployé en Méditerranée (avec des incursions dans les Caraïbes et l'Atlantique Nord) du 23 juin 1970 au 31 janvier 1971, du 16 septembre 1971 au 16 mars 1972, du 21 juin 1973 au 19 juin 1974, du 19 juillet 1974 au 21 janvier 1975, du 15 octobre 1975 au 5 mai 1976, du 31 mars ua 21 octobre 1977, du 28 juin au 14 décembre 1979 et du 19 novembre 1980 au 10 juin 1981.

A l'issue de cette ultime croisière qui le mena en partie dans l'Océan Indien (tout comme la précédente), la flottille entame sa transformation sur F-14 Tomcat.

VF-103 «Sluggers»

McDonnell F-4J Phantom II de la VF-103 à bord du USS Saratoga

Basé à Oceana (Virginie), la flottille volait sur F-8 Crusader quand elle est transformée sur F-4B au printemps 1965. Affectée sur le USS Saratoga (CVA-60), la flottille va effectuer onze déploiement sur «Sister Sara», dix en Méditerranée et un au Vietnam d'avril 1972 à février 1973 (18 mai 1972 au 8 janvier 1973).

La VF-103 est en Méditerranée pour la première fois avec le Saratoga sur Phantom II de mars à octobre 1966 suivit de quatre autres avant le déploiement au Vietnam (2 mai au 6 décembre 1967, 9 juillet 1969 au 22 janvier 1970, 17 juin au 9 novembre 1970 et du 7 juin au 28 octobre 1971).

Après le premier et dernier déploiement dans le Golfe du Tonkin, la VF-103 retourne à cinq reprises dans la Mare Nostrum sur le CVA/CV-60 (27 septembre 1974 au 19 mars 1975, du 6 janvier au 28 juillet 1976, du 11 juillet au 23 décembre 1977, du 3 octobre 1978 au 5 avril 1979 et enfin du 10 mars au 27 août 1980).

En 1968, les F-4B sont remplacés par des F-4J qu'elle va utiliser jusqu'en 1981, les remplaçant alors par des F-4N pour un an seulement comme nous le verrons bientôt.

La flottille est transférée sur le USS Forrestal (CV-59), effectuant deux déploiements, le premier du 2 mars au 15 septembre 1981 et le second du 8 juin au 16 novembre 1982.

De retour à Oceana, elle entame sa transformation sur F-14 Tomcat sur lesquels elle sera opérationnelle en 1983.

VF-111 «Sundowners»

McDonnell F-4B Phantom II de la VF-111 au catapultage en 1971/72

Ce n'est qu'en 1971 que la flottille entame sa transformation sur F-4B, abandonnant ses F-8 Crusader. Elle effectue un premier déploiement sur le USS Coral Sea (CVA-43) de novembre 1971 à juillet 1972 (dates effectives : 14 décembre 1971 au 30 juin 1972).

Après un deuxième déploiement au Vietnam de mars à novembre 1973 (dates effectives : 31 mars au 8 août 1973), l'unité abandonne ses «Bravo» pour des «November» qui ne sont rappelons le que des F-4B reconstruits.

La flottille effectue une troisième croisière dans la région du 5 décembre 1974 au 2 juillet 1975, participant notamment à l'affaire du Mayaguez, le porte-conteneurs américains capturé par les Khmers-Rouges.

Elle effectue un déploiement en Méditerranée à bord du USS Franklin D. Roosevelt (CVA-42) du 4 octobre 1976 au 21 avril 1977 avant d'être transformé sur F-14A Tomcat.

VF-114 «Aardvarks»

McDonnell F-4B Phantom II de la VF-114 à bord du USS Kitty Hawk (CVA-63)

En remplaçant ses F3H-1 Demon par des F4H-1, la VF-114 est la première unité de la zone Pacifique à recevoir le nouveau chasseur embarqué amérricain.

Comme toutes les flottilles de la zone Pacifique, la flottille va être engagée en Extrême Orient, effectuant dix croisières dans le Pacifique dont six au large du Vietnam.

Après deux croisières de temps de paix (j'ignore les dates de ces déploiements), l'unité effectue  six tour of duty à bord du USS Kitty Hawk (CVA-63).

Ayant abordé ces événements dans la partie consacrée au Vietnam, je me contente de rappeler les dates. Le premier déploiement à lieu du 19 octobre 1965 au 13 juin 1966 (dates effectives : 26 novembre 1965 au 22 mai 1966), le second à lieu du 5 novembre 1966 au 19 juin 1967 (13 novembre au 28 avril), le troisième est exécuté du 18 novembre 1967 au 28 juin 1968 (23 décembre au 1er juin), le quatrième du 30 décembre 1968 au 4 décembre 1969 (28 janvier au 16 août 1969), le cinquième à lieu du  6 novembre 1970 au 17 juillet 1971 (8 décembre 1970 au 23 juin 1971) et enfin le sixième du 17 février au 28 novembre 1972 (8 mars au 4 novembre 1972).

Equipé à partir de 1970 de F-4J, la flottille effectue deux nouvelles croisières en Asie du Sud Est, la première du 23 décembre 1973 au 9 juillet 1974 du 21 mai au 15 décembre 1975.

Rentrée aux Etats-Unis, elle entame alors sa transformation sur F-14 Tomcat.

VF-121 «Peacemakers»

McDonnell F-4J Phantom II de la VF-121

Basée à Miramar, cette unité est chargée d'entrainer les équipages et les rampants des flottilles stationnées  sur la côte ouest. Elle reçoit ses F-4B fin 1960 et des F-4J en avril 1967.

C'était une unité non embarquable, n'envoyant sur les porte-avions que des détachements pour qualifier les pilotes à l'appontage ainsi que le personnel de pont.

L'unité est désactivée le 30 septembre 1980.

VF-142 «Ghostriders»

McDonnell F-4J de la VF-142 au catapultage

La VF-193 «Ghostriders» devient la VF-142 quand elle remplace en 1963 ses Demon par des Phantom II plus modernes. Durant les douze années où l'unité utilise le Mig Killer (1963-1975), cette dernière va effectuer sept croisières au large du Vietnam et une en Méditerranée.

Le premier déploiement à lieu de mai 1964 à février 1965 (5 août au 21 novembre 1964) à bord du USS Constellation (CVA-64) tout comme le troisième d'avril à décembre 1967 (28 mai au 11 novembre 1967), la VF-142 faisant une infidélité à «Connie» en opérant de décembre 1965 à août 1966(15 janvier au 5 août 1966) à bord du USS Ranger (CVA-61).

Les deux déploiements suivants ont lieu à bord du USS Constellation (CVA-64), le premier de mai 1968 à janvier 1969 (28 juin 1968 au 7 janvier 1969) et le second d'août 1969 à mai 1970 (12 septembre 1969 au 17 avril 1970), cette dernière se faisant sur des F-4J.

Les deux derniers déploiements au Vietnam ont lieu à bord du USS Enterprise (CVAN-65), le premier de juin 1971 à février 1972 (16 juillet 1971 au 24 janvier 1972) et le second de septembre 1972 à juin 1973 (3 octobre 1972 au 28 mai 1973).

Du 3 janvier au 3 août 1974, les Phantom II de la VF-142 sont déployés à bord du USS America (CVA-66) avant à son retour d'entamer son processus de transformation sur le Tomcat.

VF-143 «Pukin Dogs»

Des Phantom II (Juliet) des VF-142 et 143 sur le USS Constellation (CVA-64) en 1969

En juin 1962, la VF-53 devient la VF-143 «Pukin' Dogs» (les chiens qui vomissent) et remplace ses Demon par des F-4B Phantom II.

Affecté à la côte ouest, elle va effectuer sept déploiements au cours du conflit vietnamien, quatre à bord du Constellation, un à bord du Ranger et deux à bord de l'Enterprise.

Le premier déploiement à lieu à bord du USS Constellation (CVA-64) du 5 mai 1964 au 1er février 1965 (déploiement effectif du 5 août au 21 novembre 1964) suivit d'un deuxième à bord du USS Ranger (CVA-61) avec qui il est déployé du 10 décembre 1965 au 25 août 1966 (15 janvier au 5 août 1966) et d'un troisième à nouveau en compagnie de «Connie» du 29 avril au 4 décembre 1967 (28 mai au 11 novembre 1967).

Le quatrième tour of duty de la flottille à lieu à bord du Constellation du 29 mai 1968 au 31 janvier 1969 (28 juin 1968 au 7 janvier 1969) tout comme le cinquième exécuté du 11 août 1969 au15 avril 1970, déploiement qui voit la flottille utiliser pour la première fois des F-4J en remplacement des F-4B.

Les deux derniers déploiements ont donc lieu à bord du USS Enterprise (CVAN-65), le premier du 11 juin 1971 au 12 février 1972 (16 juillet 1971 au 24 janvier 1972) et le second du 12 septembre 1972 au 12 juin 1973 (3 octobre 1972 au 28 mai 1973).

Du 3 janvier au 3 août 1974, les Phantom II de la VF-143 sont déployés à bord du USS America (CVA-66) avant à son retour d'entamer son processus de transformation sur la Tomcat.

VF-151 Vigilantes

McDonnell F-4B de la VF-151 sur le Midway en 1971

C'est en 1964 que les Vigilants reçoivent leurs F-4B Phantom II qui comme souvent remplacent les F-3 Demon. Affecté à la zone Pacifique, la flottille va effectuer six déploiements au Vietnam, trois sur le Coral Sea, deux sur son sister-ship Midwau et un sur le Constellation.

Le premier déploiement à lieu de décembre 1964 à novembre 1965 (1er janvier au 14 octobre 1965) à bord du Coral Sea suivit d'un deuxième à bord du Constellation exécuté de mai à décembre 1966 (14 juin au 3 novembre) et d'un troisième à bord du Coral Sea de juillet 1967 à avril 1968 (28 août 1967 au 20 février 1968).

Le quatrième déploiement à lieu encore à bord du Coral Sea, déploiement exécuté de septembre 1969 à juillet 1970 (27 octobre 1969 au 1er juin 1970) suivit des deux derniers à bord du Midway (CVA-41), le premier d'avril à novembre 1971 (18 mai au 10 octobre 1971) et le second d'avril 1972 à mars 1973 (30 avril 1972 au 12 février 1973).

A son retour à Alameda en Californie, la flottille abandonne ses F-4B pour des F-4N et six mois plus tard, rejoint la base aéronavale d'Atsugi près de Yokosuka, la flottille étant affectée au porte-avions USS Midway (CVA-41) seul porte-avions américain stationné en permanence à l'étranger.

En 1977, elle remplace paradoxalement ses F-4N par des F-4J qui sont remplacés des F-4S en 1981.

L'ère du Phantom II s'achève au sein de la flottille en 1986 quand son redéploiement à Alameda coïncide avec son rééquipement avec F/A-18 Hornet.

VF-154 «Black Knight»

Les «chevaliers noirs» volent sur F-8 Crusader jusqu'en 1965 quand ils sont transformés sur F-4B Phantom II avec lesquels elle va effectuer deux de ses six déploiements au Vietnam.

Le premier à lieu sur le USS Coral Sea (CVA-43) de juillet 1966 à février 1967 (12 septembre 1966 au 31 janvier 1967) et le second est effectué depuis le USS Ranger (CVA-61) de novembre 1967 à mai 1968 (3 décembre 1967 au 9 mai 1968).

Elle reçoit alors des F-4J avec lesquels elle va effectuer les quatre derniers déploiements du conflit vietnamien. Ces déploiements ont tous lieu à bord du Ranger, le premier à lieu d'octobre 1968 à mai 1969 (29 novembre 1968 au 16 avril 1969), le second d'octobre 1969 à juin 1970 (17 novembre 1969 au 12 mai 1970), le troisième d'octobre 1970 à juin 1971 (21 novembre 1970 au 17 mai 1971) et le quatrième de novembre 1972 à juin 1973 (9 décembre 1972 au 31 mai 1973).

Toujours à bord du Ranger, la flottille va effectuer trois autres croisières dans le Pacifique entre 1974 et 1979, recevant la même année des F-4S qu'elle va utiliser peu de temps, recevant ensuite des F-4N plus anciens qu'elle utilisera jusqu'en 1983.

En effet après un tour du monde à bord du USS Coral Sea (CVA-43) de mars à septembre 1983, elle entame sa transformation sur Tomcat.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Sam 06 Sep 2014, 23:05

VF-161 «Chargers»

McDonnell F-4B de la VF-161

C'est en 1964 que la flottille reçoit ses premiers Phantom II, des «Bravo» en remplacement de F-3 Demon. Avec cet appareil, elle va effectuer six déploiements opérationnels au Vietnam à bord du Constellation (un), du Coral Sea (trois) et du Midway (deux).

Le premier à lieu à bord du USS Constellation (CVA-64) de mai à décembre 1966 (14 juin au 9 novembre 1966) suivit d'un deuxième sur le USS Coral Sea (CVA-43) de juillet 1967 à avril 1968 (28 août 1967 au 20 février 1968) et d'un troisième sur le même porte-avions de septembre 1968 à avril 1969 (10 octobre 1968 au 30 mars 1969).

Après un quatrième déploiement à bord du Coral Sea de septembre 1969 à juillet 1970 (27 octobre 1969 au7 juin 1970), la flottille effectue ses deux derniers déploiements à bord du USS Midway (CVA-41).

Le premier à lieu d'avril à novembre 1971 (18 mai au 10 octobre 1971) et le second d'avril 1972 à mars 1973 (30 avril 1972 au 12 février 1973).

A son retour à Alameda, elle abandonne ses F-4B pour des F-4N plus modernes et en septembre, quitte la Californie pour la base aéronavale (Naval Air Facility NAF) d'Atsugi, base qui dépend de la base navale de Yokosuka où est stationné son bâtiment porteur à savoir le USS Midway (CVA-41).

En 1977,les F-4N sont remplacés par des F-4J avec lesquels la flottille va effectuer trois déploiements en Océan Indien d'avril 1979 à novembre 1980.

Après avoir mis en œuvre des F-4S, la flottille retourne aux Etats-Unis sur la base aéronavale de Lemoore (Californie) pour être transformée sur F/A-18 Hornet.

VF-171 «Aces»

F-4S de la VF-171 à l'appontage sur le USS Carl Vinson (CVN-70) en 1984

Cette flottille est mise sur pied en août 1977 comme Fleet Remplacement Squadron (FRS) c'est à dire une unité capable de former pilotes et navigateurs des flottilles de Phantom II de la zone Atlantique.

Jusqu'ici, c'était la VF-101 «Grim Reapers» qui était chargée de cette mission mais comme elle devait également mettre en œuvre le Tomcat, elle fût soulagé de la formation sur Mig Killer, un appareil plus proche de la fin que du début de sa carrière opérationnelle avec donc des besoins moindre en pilotes et en RIO que son successeur.

Le retrait du F-4 Phantom II de l'Atlantique en 1984 entraine la désactivation de l'unité.

VF-191 «Satan'Kittens»

Les «chatons de Satan» après avoir effectué huit croisières de combat sur F-8 Crusader sont transformés sur F-4J en mars 1976. Avec cet appareil, elle effectue une unique croisière dans le Pacifique, à bord du USS Coral Sea (CVA-43) de février à octobre 1977. La flottille est dissoute en 1978.

VF-194 «Red Lightnings»

Comme la VF-191, les «éclairs rouges» ont participé à la guerre du Vietnam sur Crusader. Ils ne reçoivent le F-4J qu'en mars 1976.

Basée à Miramar en Californie, la flottille effectue un unique déploiement dans le Pacifique à bord du USS Coral Sea (CVA-43), étant désactivée en mars 1978, renaissant seulement en 1986 sur F-14A Tomcat.

VF-201 «Hunters»

Un F-4N de la VF-201 appontant sur le USS Saratoga

Unité de la Naval Air Reserve Force, cette flottille est stationnée à Dallas depuis juillet 1970, mettant en œuvre des Crusaders. Elle reçoit des F-4N en avril 1976, appareils remplacés en 1984 par des F-4S. En 1987, l'unité reçoit des F-14.

VF-202 «Superheats»

Basée elle aussi à Dallas, cette flottille de réserve volait sur Crusader quand elle reçoit des F-4N en 1976, remplacés pour peu de temps par des F-4S avant que l'unité ne reçoive des Tomcat en avril 1987.

Le 14 mai 1987, un F-4S de la flottille réalise le dernière appontage d'un Phantom II de l'US Navy et ce à bord du USS America (CVA-66).

VF-213 «Black Lions»

McDonnell F-4B Phantom II de la VF-213 sur le Kitty Hawk en 1968

En février 1964, la flottille des Lions Noirs abandonne ses Demon pour des F-4B Phantom II avec lesquels elle va effectuer six croisières au Vietnam, toutes à bord du USS Kitty Hawk (CVA-63).

La première à lieu d'octobre 1965 à juin 1966 (26 novembre 1965 au 22 mai 1966), la second de novembre 1966 à juin 1967 (4 décembre 1966 au 22 mai 1967), la troisième de novembre 1967 à juin 1968 (23 décembre 1967 au 1er juin 1968) et le quatrième de décembre 1968 à septembre 1969 (28 janvier au 16 août 1969).

Après avoir troqué ses F-4B contre des F-4J, la flottille repart pour deux nouveaux déploiements dans ce conflit, le premier de novembre 1970 à juillet 1971 (8 décembre 1970 au 23 juin 1971) et le second de janvier à novembre 1972 (7 février au 14 septembre 1972).

Le conflit terminé, la flottille effectue deux nouveaux déploiements dans la région, le premier du 23 novembre 1973 au 9 février 1974 et le second du 21 mai au 15 décembre 1975. A noter qu'en septembre et octobre 1974, la flottille est déployée sur le USS America (CVA-66) pour l'exercice «Northern Merger».

En décembre 1976, elle entame sa transformation sur F-14A Tomcat.

VF-301 «Devil's Disciple»

McDonnell F-4N de la VF-301 à Yuma (Arizona) en 1980

Cette unité de réserve est activée en octobre 1970 sur la base aéronavale de Miramar avec des F-8 Crusader, remplacés en juin 1974 par des F-4B.

Après avoir mis en œuvre des «Bravo»,des «November» et des «Sierra», la flottille est transformée en 1984 sur Tomcat.

VF-302 «Stallions»

F-4S des VF-301 et VF-302 en vol

Basée elle aussi à Miramar, cette flottille de réserve est équipée de Crusader remplacés par des F-4B Phantom II en novembre 1973. Dès 1975, des F-4N plus performants remplacent les «Bravo» avant que les «November» ne cèdent la place aux «Sierra» en 1981. Quatre ans plus tard, la flottille entame sa transformation sur Tomcat.

*
**

Nous venons d'étudier les différents flottilles de combat utilisant le Mig Killer. Voici maintenant les unités d'essais qui utilisent le Phantom II pour dévelloper des armes, des systèmes voir des tactiques de combat.


McDonnell-Douglas F-4S de la VX-4 à Point Mugu en 1982

-Basée à Point Mugu (Californie), la flottille VX-4 «Evaluators» à utilisé des Phantom II pendant vingt-ans du début des années soixante au début des années quatre-vingt.

Outre l'évaluation et la mise au point de systèmes d'armes, l'unité à expérimenter différents types de camouflage, se permettant de porter un temps le lapin du magazine «Play Boy» avant que le politiquement correct n'entraine sa disparition.

-Basée à China Lake (Californie) avec un détachement à Kirtland au Nouveau Mexique, la flottille VX-5 «Vampires» est chargée de dévelloper des tactiques de bombardement et d'attaque au profit de la Navy et des Marines. Elle à brièvement utilisé le Phantom II dans les années soixante.

En 1993, les VX-4 et VX-5 ont fusionné pour donner naissance à la VX-9 «Vampires» seule unité d'évaluation de l'US Navy.

-Le Naval Missile Center est installé à Point Mugu pour tester les missiles et les avions destinés à l'US Navy. Elle à utilisé des F-4B et des QF-4B _version dronisée du précédent_, ces derniers restant utilisés jusqu'en 2004. En 1975, il est devenu le Pacific Missile Test Center.

-Le Naval Weapons Test Squadron (NWTS) stationné à Point Mugu à repris les missions du PMTC (supprimé en 1992) et de la Naval Air Warfare Center Weapons Division (1992-95), devenant en 2002, le squadron VX-30 «Bloodhound» qui fût la dernière unité à mettre en œuvre des Phantom II en l'occurence des F-4S retirés du service à l'été 2004 après un ultime vol exécuté le 30 juin 2004.

-Le Tactical Electronic Warfare Squadron (TEWS) ou VAQ-33 «Firebirds» est une unité d'entrainement à la guerre électronique dissoute en octobre 1993 et qui mit en œuvre notamment des F-4B.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Sam 06 Sep 2014, 23:25

Les unités équipées (2) : US Marines

VMFA-112 «Cowboy»

McDonnell-Douglas F-4S Phantom II de la VMFA-112

Cette flottille est une unité de réserve équipée de Phantom II en 1976 en remplacement de ses F-8 Crusader. Basée à Dallas, elle reçoit d'abord des F-4N puis en janvier 1982 des F-4S. Elle est transformée en 1992 sur F/A-18 Hornet.

VMFA-115 «Silver Eagles»

McDonnell F-4B Phantom II de la VMFA-115 au dessus du Vietnam en 1969

Les aigles d'argent reçoivent leurs F-4B Phantom II en janvier 1964 en remplacement de leurs Douglas F-4D Skyray.

Après sa mise en condition, elle est déployée au Vietnam entre octobre 1965 et août 1973 depuis la base aérienne de Da Nang.

A son retour aux Etats-Unis, elle reçoit des F-4J et effectue une croisière en Méditerranée à bord du USS Forrestal (CVA-59) du 2 mars au 15 septembre 1981.

Le Phantom II est retiré du service le 14 décembre 1984 et la flottille est rééquipée sur Hornet à partir de juillet 1985.

VMFA-122 «Crusaders»

McDonnell F-4B Phantom II de la VMFA-122 à El Toro en février 1966

En janvier 1965, la VMFA (AW = All Weather) 122 remplace ses Crusader par des F-4B Phantom II, devenant sur sa base d'El Toro la VMFA-122.

Après deux déploiements sur la base aérienne de Da Nang (septembre 1967 à août 1968 et juillet 1969 à août 1970), la flottille rallie Iwakuni au Japon en septembre 1970.

Deux ans plus tard, le 27 décembre 1972, elle s'installe à MCAS Kaneohe Bay à Hawaï d'où la flotille opère jusqu'au 24 août 1974 quand elle est placée hors cadre en vue d'être la première flottille des Marines à recevoir le Tomcat.

Ce projet ayant été abandonné pour des raisons financières, la flottille redevient opérationnelle en septembre 1975 sur la base aérienne des Marines de Beaufort (Caroline du Sud) avec des F-4J comme monture.

Les Phantom II son retirés du service en septembre 1985 et quatre mois plus tard, en janvier 1986, elle reçoit ses premier F/A-18 Hornet.

VMFA-134 «Smoke»

Cette flottille de l'aviation des Marines est désactivée ou dissoute le 30 avril 1946 après avoir participé au second conflit mondial.

Après presque douze ans de silence, elle est réactivée le 15 avril 1958 sous le nom de VMF-134, une flottille de réserve qui devient VMA-134 le 1er juillet 1962. Basée à Los Alamitos, elle rejoint El toro en 1971, devenant la VMFA-134 le 1er octobre 1983 quand elle abandonne ses Skyhawk contre des F-4 qu'elle va utiliser jusqu'en 1989, date à laquelle elle reçoit des F/A-18 Hornet.

VMFA-212 «Lancers»

McDonnell F-4J de la VMFA-212

Comme les croisés, les lanciers participent au conflit Vietnamien. Après un déploiement sur le USS Oriskany (CVA-34) sur F-8 Crusader, la flottille reçoit en 1972 des F-4J sur la base des Marines de Kaneohe Bay. Elle est ensuite déployée à Da Nang d'avril à juin 1972.

De retour sur sa base hawaïenne, il reçoit en 1981 des F-4S avec lesquels il sera détaché à plusieurs reprises à Iwakuni (Japon). Les Phantom II son retirés du service en août 1988, la flottille recevant alors des F/A-18C Hornet.

VMFA-232 «Red Devils»

McDonnell-Douglas F-4S du VMFA-232 au Smithsonian

Les «Diables Rouges» participent au conflit vietnamien sur Crusader avant de recevoir en 1968 des Phantom II sur la base des marines d'El Toro. Elle retourne ensuite au Vietnam de la fin du mois de mars à septembre 1969, étant déployé à Chu Lai.

Après deux ans et demi à Iwakuni, la flottille retourne dans la péninsule indochinoise, étant déployé à Da Nang puis à Nam Phong en Thaïlande, participant notamment à Linebacker, la dernière grande opération aérienne américaine contre le Nord-Vietnam.

Dernière flottille des marines à quitter le sud-Vietnam en septembre 1973, elle rallie Iwakuni où elle va rester stationnée jusqu'en octobre 1977, date à laquelle elle rallie Kaneohe Bay.

En décembre 1988, elle retire du service ses Phantom II, ralliant MCAS El Toro pour recevoir ses F/A-18 Hornet avec lesquels elle est déclarée opérationnelle en juin 1989.

VMFA-235 «Death Angels»

McDonnell-Douglas F-4S de la VMFA-235

Les «Anges de la Mort» participent eux aussi au conflit vietnamien sur Crusader avant de recevoir des Phantom II en septembre 1968 à MCAS Kaneohe Bay. Elle ne participe pas stricto sensu au conflit vietnamien avec son nouvel appareil mais des équipages sont détachés au sein de la VMFA-212.

En novembre 1981, elle reçoit des F-4S qu'elle va utiliser jusqu'en février 1989, date à laquelle les «Sierra» sont retirés du service, étant remplacés en août par des F/A-18C.

VMFA-251 «Thunderbolts»

F-4S de la VMFA-251

En octobre 1964, la flottille abandonne ses Crusader pour des Phantom II qu'elle va utiliser pendant vingt et un ans jusqu'en novembre 1985, date à laquelle les F-4S sont retirés du service, les Hornet n'arrivant qu'au printemps 1986.

VMFA-312 «Checkerboards»

F-4S de la VMFA-312 à Pensacola en 1986

En février 1966, les «échiquiers» abandonnent leurs Crusaders (avec lesquels ils venaient de réaliser un déploiement au Vietnam en décembre 1965/janvier 1966 sur la base aérienne de Da Nang) pour des F-4B.

Avec ces appareils, la flottille sert à former pilotes et navigateurs (RIO Radar Interception Officer) avant leur départ pour le Vietnam avec leurs flottilles d'origine. En 1973, les «Bravo» sont remplacés par des «Juliet» qui eux même cèdent la place à des «Sierra» en 1983. En juillet 1987, l'unité est transformée sur F/A-18A Hornet.

VMFA-314 «Black Knights»

McDonnell F-4B Phantom de la VMFA-314 en 1968

Les «Chevaliers Noirs» basés à MCAS El Toro sont équipés de F4D Skyray quand en 1961, elle reçoit des F-4B Phantom II. En 1963, l'unité baptisée VMF (AW) 314 devient la VMFA-314.

Elle est déployée au Vietnam de janvier 1966 à septembre 1970 en trois déploiements distincts (dont j'ignore les dates exactes) sur les bases de Da Nang et de Chu Lai.

De retour aux Etats-Unis sur la base aérienne des Marines d'El Toro, la flottille continuent à peser sur le conflit vietnamien en servant d'unité de formation pour les équipages en partance.

La VMFA-314 effectue son dernier vol sur F-4 le 24 mai 1982 avant d'entamer sa transformation sur Hornet.

VMFA-321 «Hell's Angels»

F-4S de la VMFA-321 à Miramar en 1987

Unité de réserve de l'aviation des Marines, les «Anges de l'Enfer» stationnés sur la base aéronavale d'Andrews près de Washington (où sont également stationnés les hélicoptères transportant le président des Etats-Unis, devenant Marine One) reçoivent des F-4B en décembre 1973, appareils remplacés par des F-4N en 1976.

En 1984, les «November» sont remplacés par des «Sierra» qu'elle va utiliser jusqu'au début de 1991, entamant alors sa transformation sur F/A-18A Hornet.

VMFA-323 «Death Rattlers»

McDonnell F-4N Phantom II de la VMFA-323 sur le USS Coral Sea (CVA-43)

Le 1er juillet 1964, la flottille rejoint Cherry Point (Caroline du Nord) pour remplacer ses Crusader par des F-4B Phantom II avec lesquels elle ne tarde pas à rejoindre le Vietnam.

Envoyée en octobre 1965 à Iwakuni (Japon), la VMFA-323 rejoint Da Nang le 1er décembre 1965, effectuant un premier déploiement jusqu'en février 1966.

Après un déploiement à Formose de mars à juin 1966 pour assurer la défense de l'île, l'unité rejoint le Vietnam en juillet, étant déployé jusqu'en octobre à Da Nang puis à Chu Laï jusqu'à la fin du déploiement en mai 1967.

Après trois mois à Iwakuni, la VMFA-323 retourne à Chu Laï pour leur troisième déploiement du conflit et ce d'août 1967 à mars 1969 quand l'unité reçoit l'ordre de rentrer aux Etats-Unis, les avions ralliant Cubi Point _la base aéronavale attachée à la base navale de Subic Bay_ pour être embarqués (sur un cargo ou un porte-avions ?) pour rallier El Toro.

Jusqu'à son remplacement par le Hornet en septembre 1982, les Phantom II de l'unité vont être embarqués pour une croisière sur le Coral Sea et déployés à Kadena pour plusieurs détachements.

VMFA-333 «Shamrocks»

C'est en juin 1968 que l'unité abandonne ses F-8 Crusader pour des F-4J Phantom II. L'unité effectue un déploiement en Méditerranée à bord du USS America (CVA-66) du 6 juillet au 16 décembre 1971.

Six mois plus tard, la flottille effectue un nouveau déploiement sur le USS America (CVA-66) mais cette fois au Vietnam et ce du 5 juin 1972 au 24 mars 1973, étant en ligne du 14 juillet 1972 au 28 février 1973.

De retour sur sa base aérienne de Beaufort en Caroline du Sud,la VMFA-333 effectue deux déploiements à bord du USS Nimitz (CVN-68), le premier du 9 août au 24 septembre 1975 et le second de juillet 1976 à février 1977, deux déploiements en Europe.

Les F-4J sont remplacés ensuite par des F-4S, ces derniers étant remplacés en octobre 1987 par des F/A-18A Hornet.

VMFA-334 «Falcons»

McDonnell F-4J Phantom II de la VMFA-334 en décembre 1967

Les «Faucons» stationnés à El Toro remplacent leurs F-8 Crusader par des F-4J Phantom II en juin 1967.

Une fois l'appareil en main, la flottille est déployée au Vietnam d'abord à Da Nang du 30 août 1968 au 24 janvier 1969 puis à Chu Laï jusqu'en août 1969, date de la fin du déploiement de l'unité.

Redéployé à Iwakuni, la VMFA-334 est dissoute en novembre 1971.

VMFA-351

Cette flottille (qui à ma connaissance ne possède pas de surnom) dissoute à la fin de la guerre est recrée dans la Marine Air Reserve le 1er juillet 1946 sur la base aéronavale d'Atlanta. Durant la guerre de Corée, la flottille est vidée de sa subsance pour armer de nouvelles unités, ne redevenant opérationnelle qu'en juillet 1951.

La VMF-351 devient la VMA-351 en 1958 avec des AD-4 Skyraider, appareils remplacés en 1962 par des FJ-4 Fury qui redevient alors la VMF-351.

En 1965, les Fury sont remplacés par des F-8 Crusader que la flottille partage avec des unités de Réserve de l'US Navy en l'occurence les VF-672 et VF-673.

Quand les flottilles de réserve sont réorganisées en 1970, la VMF-351 redevient une unité indépendante avec ses propres avions. Désactivée le 22 mai 1976, elle est réactivée en 1977 avec des F-4 Phantom II sous le nom de VMFA-351 mais elle est dissoute dès 1978.

VMFA-451 «Warlords»

F-4J Phantom II de la VMFA-451 à Miramar en 1976

C'est en février 1968 que les «seigneurs de guerre» remplacent leurs Crusader par des F-4J Phantom II. Ce changement de monture entraine également un changement d'appelation, la VMF (AW) 541 devenant la VMFA-541.

Basée à MCAS Beaufort, elle n'embarque pas sur le USS Forrestal (CV-59) mais conserve la décoration spéciale prévu pour les célébrations du bicentenaire. En juin 1978, elle est la première à recevoir le F-4S (US Navy et USMC confondus), ces appareils étant utilisés jusqu'au printemps 1988 quand l'unité se transforme sur Hornet.

VMFA-513 «Fyling Nightmares»

McDonnell F-4B Phantom II de la VMFA-513 en 1964

En août 1963, la VMF-513 devient VMFA-513 et reçoit des F-4B en remplacement des Skyray qui l'équipait précédement. Elle quitte ensuite El Toro pour rallier Atsugi, dernière étape avant son envoi au Vietnam, direction Da Nang.

De retour aux Etats-Unis sur la base aérienne des Marines de Cherry Point (Caroline du Nord), il vole sur F-4B jusqu'en 1970, date de sa transformation sur AV-8A Harrier, l'unité devenant à cette occasion la VMA-513.

VMFA-531 «Grey Ghosts»

McDonnell F-4N de la VMFA-531 à El Toro en 1982

Après avoir passé un an à Atsugi avec le F4D-1 Skyray comme monture (juillet 1961 à juillet 1962), la flottille VMF (AW) 531 rentre aux Etats-Unis pour être transformée sur F-4B Phantom II.

Alors qu'elle est en plein entrainement sur la base aéronavale d'Oceana, la crise des missiles de Cuba impose son déploiement sur la base aéronavale de Key West, déploiement qui s'achève en juin  1963 quand elle rejoint Cherry Point.

Devenue la VMFA-531 en août 1963, la flottille rejoint Atsugi en juin 1964 puis Da Nang où elle va restée déployée d'avril à juin 1965. Elle rentre ensuite à Cherry Point pour entrainer les équipages en partance pour le Vietnam.

En 1968, elle réaffectée à El Toro, effectuant une croisière en Méditerranée sur le USS Forrestal (CVA-59) de septembre 1972 à juillet 1973.

Elle aurait du recevoir des F-14A Tomcat mais l'USMC ayant annulé sa promesse d'achat, les «fantômes gris» reçoivent des F-4N en août 1975 avec lesquels elle embarque sur le USS Coral Sea (CVA-43) de novembre 1979 à juin 1980, participant à l'opération Eagle Claw, la tentative avortée de libération des otages américains retenus à Téhéran (24-25 avril 1980).

Le 24 novembre 1982, le dernier F-4N Phantom II est retiré du service, le Mig Killer étant remplacé par des Hornet.

VMFA-542 «Bengals»

Elle reçoit ses F-4B Phantom II en novembre 1963, ne tardant pas à rallier Da Nang pour effetuer ses premières opérations dès juillet 1965. Ce premier déploiement s'achève en décembre, la flottille ralliant Iwakuni au Japon.

Elle va effectuer trois nouveaux déploiements dans ce conflit, le premier de mars à août 1966 à Da Nang, d'octobre 1966 à novembre 1967 à Chu Laï et enfin à Da Nang de mai 1968 à janvier 1970, retournant alors à MCAS El Toro (Californie).

A son retour aux Etats-Unis, l'unité est dissoute mais elle est réactivée en janvier 1972 sur Harrier.

*
**

A la différence de l'US Navy mais comme l'USAF, l'aviation des Marines à mis en œuvre des Phantom II de reconnaissance au sein de trois unités.

VMCJ-1 «Golden Hawk»

Le Marine Composite Reconnaissance Squadron One est créé sur la base aérienne des Marines d'El Toro le 31 juillet 1958 avec pour équipement des F8U-1P Crusader et de F3D-2Q Skyknight.

Après un engagement au Vietnam, les «faucons dorés» reçoivent des RF-4B en octobre 1966, l'unité déployant des détachements de huit appareils à Da Nang.

Les RF-4B de cette unité vont rester au Vietnam jusqu'en 1970. En 1974, des détachements de cette unité sont envoyés sur le USS Midway (CVA-41) et en septembre 1975, les trois VMCJ fusionnent dans une seule unité appelée VMFP-3.

VMCJ-2 «Playboys»

Cette flottille de reconnaissance à vu le jour en décembre 1955 à MCAS Cherry Point en Caroline du Nord avec pour équipement des F8U-1P (RF-8A) et des F3D-2Q (EF-10B), les appareils de cette unité étant les premiers à photographier les sites de missiles soviétiques à Cuba.

En décembre 1965, les Crusader sont remplacés par des RF-4B, l'unité mettant en œuvre pendant une courte période pas moins de quatre type d'appareils différents, les RF-4B et les EA-6A cohabitant avec les appareils déjà cités.

En août 1975, les unités de reconnaissance des Marines sont réorganisés et la VMCJ-2 est dissoute, ses moyens étant intégrés au sein d'une toute nouvelle unité baptisée VMFP-3.

VMCJ-3 «Eyes of the Corps»

C'est en 1965 que la flottille abandonne ses RF-8A pour des RF-4B. Opérationnel sur son nouvel appareil en 1966, le squadron est envoyé à Da Nang pour participer au conflit vietnamien.

Stationnée en temps normal à El Toro, la VMCJ-3 absorbe les moyens des VMCJ-1 et 2, la nouvelle unité prennant donc le nom de VMFP-3.

VMFAT-101 «Sharpshooters»

Cette flottille stationnée à sa création à El Toro est l'unité d'entrainement des équipages de Phantom II de l'aviation de l'USMC. Elle voit le jour en janvier 1969 et à l'été 1970, elle rallie la base aérienne des Marines implantée à Yuma (Arizona).

Après avoir absorbé la VMFAT-201, elle devient la plus importante unité de Phantom II des Marines, formant de nombreux et pilotes navigateurs jusqu'en mai 1987.

Le 20 mai 1987, les dix derniers Phantom II de l'unité quittent Yuma pour rallier le dépôt de matériel aérien de Davis-Monthan dans l'Arizona connu officiellement sous le nom de 309th Aerospace Maintenance and Regernation Group (AMARG). L'unité retourne alors à El toro pour être transformée à partir de septembre 1987 sur Hornet.

VMFAT-201 «Hawks»

Cette unité d'entrainement opérationnel est créé le 31 mars 1968 avec des F-4B issus de la VMFA-531 stationnée à Beaufort. Les Faucons sont eux stationnés à Cherry Point et l'année suivante reçoit des F-4J qu'elle va utiliser jusqu'au 30 juillet 1974, date de sa dissolution, les appareils et le personnel étant transférés à la VMFAT-101.

VMFP-3 «Eyes of the Corps»

McDonnell RF-4B de la VMFP-3

Le Marine Tactical Reconnaissance Squadron Three (VMFP-3) est créé le 1er juillet 1975 à El Toro, regroupant tous les RF-4B des Marines, un détachement permanent étant créé dès le mois d'août à Iwakuni, les appareils étant parfois embarqués sur le USS Midway (CVA-41). Les derniers RF-4B sont retirés du service en septembre 1990.

Les Marines et l'US Navy ayant renoncé à posséder un avion de reconnaissance dédié au profit de nacelles de reconnaissance installées sur n'importe quel avion de combat, l’existence d'une unité de reconnaissance ne se justifie plus et la VMFP-3 est dissoute.

A SUIVRE

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Dim 07 Sep 2014, 10:15

Les unités équipées (3) : USAF

Tactical Air Command (TAC)

1st Tactical Fighter Wing (1st TFW) :


McDonnell-Douglas F-4E du 27th TFS

-Le 27th Tactical Fighter Squadron (27th TFS) était équipé de Convair F-106 Delta Dart quand elle reçoit en juillet 1971 des F-4E Phantom II qu'elle va utiliser pendant seulement quatre ans puisqu'en 1975, l'unité rejoint la base aérienne de Langley (Virginie) pour être transformée sur F-15 Eagle.

-Le 71st Tactical Fighter Squadron (71st TFS) était lui aussi équipé de F-106 quand il reçoit en 1971 des F-4E Phantom II qu'elle remplace en 1975 par des F-15 Eagle.

-Le 94th Tactical Fighter Squadron (94th TFS) était équipé de F-106 quand il reçoit des Phantom II que l'unité va utiliser jusqu'en 1975 sur la base aérienne de MacDill (Floride), ralliant alors Langley AFB en Virginie pour être transformée sur F-15 Eagle, le successeur au sein de l'USAF du Phantom II.

4th Tactical Fighter Squadron (4th TFS)

-Le 334th Tactical Fighter Squadron (334th TFS) était stationné à Seymour Johnson Air Force Base (AFB) (Caroline du Nord) et équipée de Republic F-105 Thunderchief quand elle reçoit en décembre 1967 des F-4D Phantom II.

Huit mois plus tard, après la crise du Pueblo (la capture d'un navire de renseignement américain par les nord-coréens, le navire étant toujours en Corée du Nord, l'équipage étant libéré au bout d'un an), l'escadron est envoyé à Kusan en Corée du Sud pour un déploiement de six mois de décembre 1969 à mai 1970.

Rentré dans sa base nord-carolinienne, le 334th TFS reçoit des F-4E avec lesquels elle va participer au conflit vietnamien depuis la base d'Ubon en Thaïlande avec deux déploiements, le premier du 11 avril au 5 août 1972 et le second du 30 septembre 1972 au 18 mars 1973.

Rentré aux Etats-Unis, l'escadron est déployé sur la base aérienne de Ramstein en Allemagne (28 août au 29 septembre 1980, 26 août au 29 septembre 1981 et du 22 mai au 20 juin 1984).

Depuis 1990, l'unité vole sur F-15E Strike Eagle, une version du F-15 à l'origine conçue comme appareil d'attaque pour remplacer les F-111 mais qui peut être considéré désormais comme un appareil polyvalent.

-Le 335th Tactical Fighter Squadron (335th TFS) suit le même chemin que le 334th TFS à savoir un passage du Thunderchief au Phantom II en 1967 sur la base aérienne de Seymour Johnson. Il est brièvement déployé à Kunsan, rentrant en Caroline du Nord en juillet 1968 pour mieux revenir en Corée du Sud de décembre 1969 à mai 1970.

A son retour de son deuxième déploiement en Corée du Sud, l'escadron reçoit des F-4E et va participer aux dernières opérations du conflit vietnamien, depuis la base aérienne d'Ubon (Thaïlande), effectuant un déploiement du 6 juillet au 22 décembre 1972.

Rentrée aux Etats-Unis, l'unité effectue en 1978 et 1979 des déploiements d'un mois sur la base aérienne de Ramstein en Allemagne.

Depuis 1990, l'escadron met en œuvre des F-15E Strike Eagle


McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 336th Tactical Fighter Squadron (336th TFS)

-Le 336th Tactical Fighter Squadron (336th TFS) reçoit ses F-4D en remplacement de ses F-105 en 1967. L'escadron est ensuite déployé à Kwangiyu (Corée du Sud) de juin 1968 à juillet 1969, recevant l'année suivante aux Etats-Unis des F-4E.

L'unité est déployée à Ubon (Thaïlande) du 12 avril au 30 septembre 1972 et du 9 mars au 7 septembre 1973.

Le conflit vietnamien terminé, le 336th TFS retrouve sa base de Seymour Johnson en Caroline du Nord, effectuant trois séjours à Ramstein entre 1980 et 1984, recevant en 1990, des F-15E Strike Eagle.

15th Tactical Fighter Wind (15th TFW)

-Le 45th Tactical Fighter Squadron (45th TFS) était équipé depuis deux ans de Republic F-84F Thunderstreak quand il reçoit ses premiers Phantom II en 1964 sur sa base aérienne de MacDill en Floride.

En 1965, l'escadron rejoint Ubon pour un premier déploiement du 4 avril au 10 août 1965. Il retourne ensuite à MacDill pour servir d'escadron d'entrainement aux unités envoyées en Asie du Sud-Est.

En 1970, le 15th TFW est dissous et le 45th TFS rejoint le 1st TFW qui s'installe à MacDill. Dissoute en juillet 1971, l'unité renait en 1973 avec des Cessna A-37 Dragonfly, la version d'attaque légère du T-37 Tweet d'entrainement.

-Le 43rd Tactical Fighter Squadron (43rd TFS) remplace ses F-84F par des F-4C Phantom II en janvier 1964 avant de rallier au mois d'août la base aérienne de Clark (Phillipines). En octobre 1965, l'escadron est déployé à Cam-Ranh jusqu'en janvier 1966, date de son retour à MacDill où il sert d'escadron d'entrainement pour les unités en partance pour l'Asie du Sud-Est.

Déployé en Alaska en juin 1970 sur la base d'Elmendorf pour remplacer les F-102 du 317th TFS, il assure la défense aérienne de l'Etat et en 1982 reçoit des F-15.

Avec l'activation d'un 18th Tactical Fighter Squadron (18th TFS) en octobre 1977 avec des F-4E, les deux unités forment le Composite Wing 21 (CW-21) de l'Alaskan Air Command.

-Le 46th Tactical Fighter Squadron (46th TFS) reçoit en 1964 en remplacement des F-84F, des F-4C, effectuant un déploiement sur la base aérienne d'Ubon du 22 août au 10 novembre 1965. L'unité rentre ensuite aux Etats-Unis et est dissoute en juillet 1971.

-Le 47th Tactical Fighter Squadron (47th TFS) remplace lui aussi ses F-84F par des F-4C en 1964, effectuant un déploiement sur la base aérienne thaïlandaise d'Ubon de juillet à novembre 1965, rentrant ensuite aux Etats-Unis pour servir d'unité d'entrainement au combat avant d'être dissoute le 2 juillet 1971.

31st Tactical Fighter Wing (31st TFW)

McDonnell-Douglas F-4D Phantom II du 306th Tactical Fighter Training Squadron

-Le 306th Tactical Fighter Squadron (306th TFS) participe à la guerre du Vietnam sur North American F-100 Super Sabre mais pas sur F-4 Phantom II qui équipe l'escadron à partir de 1970. Basé à Homestead AFB (Floride), l'unité va utiliser ses Mig Killer jusqu'en 1988 date à laquelle ils sont remplacés par des F-16.


McDonnell F-4D Phantom II du 307th TFS

-A la différence du 306th TFS, le 307th Tactical Fighter Squadron (307th TFS) après son passage du Super Sabre au Phantom II participe à la guerre du Vietnam avec un déploiement du 29 juillet au 23 octobre 1972. En 1988, cet escadron lui aussi basé à Homestead AFB est transformé sur F-16.


McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 308th TFS

-Le 308th Tactical Fighter Squadron (308th TFS) est lui aussi transformé sur Phantom II après avoir été équipé de Super Sabre avec lesquels il avait réalisé un déploiement au Vietnam.

Avec sa nouvelle monture, il effectue deux déploiements à Udorn, le premier du 28 avril au 29 juillet 1972 et le second du 11 décembre 1972 au 11 juin 1973. En 1988, les Phantom II cèdent la place aux F-16.


McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 309th TFS

-Le 309th Tactical Fighter Squadron (309th TFS) est lui aussi transformé en 1970 sur Phantom II après avoir été équipé de F-100. En 1986, les F-16 remplacent sur sa base de Homestead les Mig Killer.

33rd Tactical Fighter Wing (33rd TFW)

-Le 40th Tactical Fighter Squadron (40th TFS) stationné à Eglin en Floride remplace en 1965 ses Convair F-102 Delta Dagger par des Phantom II qu'elle utilise pendant deux ans, l'escadron étant dissous dès 1967.  

-Le 58th Tactical Fighter Squadron (58th TFS) stationné à Eglin ne reçoit ses Phantom II qu'en 1970 ce qui ne l'empêche pas d'effectuer sous le commandement du 432th Tactical Reconnaissance Wing (432th TRW), deux déploiements, le premier du 29 avril au 18 octobre 1972 et le second du 1er juin au 14 septembre 1973, les deux déploiements se faisant sur la base d'Udorn en Thaïlande.

Rentré aux Etats-Unis, l'unité utilise ses Phantom II jusqu'en 1979 quand elle va remplacer ses Mig Killer par des F-15 Eagle.

-Le 59th Tactical Fighter Squadron (59th TFS) est équipé de F-4E de 1973 à 1979 avant d'être lui aussi transformé sur F-15.

-Le 4485th Test Squadron est rattaché pour maintenance au 33rd TFW au début des années soixante-dix. Cette unité de tests et d'évaluation devenue en 1991 le 85th Test and Evaluation Squadron mettait en œuvre des F-4, des RF-4, des A-10, des F-15, des F-15E et des F-16.  

35th Tactical Fighter Wing (35th TFW)

Cette escadre aérienne basée à George EFB (Californie) de 1971 à 1992 regroupait des unités qui ont servit comme escadrons opérationnels mais également comme escadrons d'entrainement.


McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 21st Tactical Fighter Training Squadron (21st TFTS)

-Le 21st Tactical Fighter Training Squadron (21st TFTS) à utilisé des F-4C de décembre 1972 à octobre 1980 puis des F-4E d'octobre 1980 à juin 1992 avant de recevoir des F-16.

-Le 4435th Tactical Fighter Replacement Squadron (4435th TFRS) à utilisé des F-4D et des F-4E d'octobre 1971 à décembre 1976.

-Le 4535th Combat Crew Training Squadron à utilisé des F-4C d'octobre 1971 à décembre 1972.

-Le 4452nd Combat Crew Training Squadron à utilisé des F-4D et des F-4E d'octobre 1971 à octobre 1973.


McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 431st Tactical Fighter Squadron

-Le 431st Tactical Fighter Squadron (431st TFS) à utilisé des F-4D de décembre 1972 à octobre 1976. Il devient ensuite le 431st Tactical Fighter Training Squadron (431st TFTS) avant d'être dissous en 1978.

-Le 434th Tactical Fighter Squadron (434th TFS) est la seule unité de cette escadre à avoir participé au conflit vietnamien avec un déploiement sur la base aérienne de Takhli du 12 août au 6 octobre 1972 avec un équipement mixte de F-4D et de F-4E. Cette unité devient en 1975 le 434th Tactical Fighter Training (434th TFTS), recevant des T-38 Talon en remplacement de ses Phantom II.


McDonnell-Douglas F-4F Phantom II du 20th TFS, unité formant et entraînant les pilotes allemands de Phantom II

-Le 20th Tactical Fighter Squadron (20th TFS) à utilisé des F-4F Phantom II, une version dégradée du F-4E destinée à la Luftwafe.




Elle à utilisé ces appareils jusqu'en 2004, les Phantom II allemands étant retirés du service en 2013 mais le petit nombre de pilotes nécessaires ne nécessitait plus le maintien d'une unité d'entrainement. A la fermeture de George AFB en 1993, elle à rejoint la base d'Holloman au Nouveau-Mexique.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Dim 07 Sep 2014, 10:29

37th Tactical Fighter wing (37th TFW)

Cette escadre est créée pour encadrer les escadrons de l'Air Force déployés au Vietnam. Après avoir encadré jusqu'à quatre escadrons équipés de F-100, le 37th TFW va commander deux escadrons équipés de Phantom II.

Le 480th Tactical Fighter Squadron (480th TFS) à été déployé à Phu Cat du 19 avril 1969 au 31 mars 1970.


McDonnell F-4C Phantom II du 389th TFS

Le 389th Tactical Fighter Squadron (389th TFS) à été déployé à Phu Cat du 15 juin 1969 au 31 mars 1970.

Ces deux unités sont dissoutes à la fin de 1971.

L'escadre est réactivée par le Tactical Air Command (TAC) le 30 mars 1981 pour servir d'unité d'entrainement aux missions «Wild Weasel» (belette sauvage), le nom de code des missions SEAD (Suppression of Ennemy Air Defense).

Le 37th TFW nouvelle mouture est réactivé sur la base de George en Californie avec trois escadrons :


McDonnell-Douglas F-4G du 561st TFS

-Le 561st Tactical Fighter Squadron (561st TFS) participera à l'opération Desert Storm en 1991 depuis la base aérienne d'Incirlik en Turquie. L'unité est dissoute en mars 1996 après le retrait du service actif de ses F-4G.


McDonnell-Douglas F-4G Wild Weasel du 562nd TFS en vol avec deux missiles antiradars AGM-88 HARM et deux missiles air-sol AGM-65 Maverick

-Le 562nd Tactical Fighter Squadron (562nd TFS) participe lui aussi à Desert Storm mais il est dissous dès 1992.


McDonnell-Douglas F-4G Phantom II du 563th TFS

-Le 563rd Tactical Fighter Squadron (563rd TFS) recréé lui dès juillet 1975 met d'abord en œuvre le F-105 Thunderchief _premier appareil à être utilisé en mission Wild Weasel_ mais reçoit rapidement des F-4G. En octobre 1978, des appareils de cette unité sont déployés à Nellis (Nevada), l'unité étant dissoute dès octobre 1989.

49th Tactical Fighter Wing (49th TFW)

McDonnell F-4D Phantom II du 7th TFS

Basé à l'origine à Spangdahlem en République Fédérale d'Allemagne (RFA), cette escadre est redéployée à Holloman (Nouveau-Mexique) depuis le 1er juillet 1968. Depuis un an, le Phantom II (en version «Delta») à remplacé le F-105 Thunderchief.


McDonnell F-4D Phantom II du 8th TFS

Le 4 mai 1972 pour participer à l'opération Linebacker II, un détachement de ces trois escadrons est mis en place, détachement dissous le 6 octobre 1972 sur la base aérienne de Takhli en Thaïlande.


McDonnell F-4D Phantom II du 9th TFS

Le détachement fourni par le 7th TFS est présent du 11 mai au 12 août 1972 (deux appareils perdus), celui du 8th TFS présent du 21 mai au 4 octobre 1972 et enfin celui du 9th TFS du 13 mai au 5 octobre, sans perte d'appareils pour les deux détachements sus-nommés.

De retour à Holloman AFB, l'escadre entame sa conversion sur F-15 en 1977, le 49th TFW étant considéré comme opérationnel sur ce nouveau chasseur l'année suivante.

56th Tactical Fighter Wing (56th TFW)


McDonnell F-4D Phantom II du 61st TFS

-Le 61st Tactical Fighter Squadron (61st TFS) est recréé en juin 1975 à MacDill AFB (Floride) avec des F-4 Phantom II. C'est une unité de transformation opérationnelle qui reçoit des F-16 en avril 1980.

-Le 62nd Tactical Fighter Squadron (62nd TFS) reçoit des F-4 en remplacement de ses McDonnell F-101 Voodoo. Stationné sur la base aérienne de Tyndall (Floride), il rejoint MacDill AFB où il devient une unité d'entrainement, utilisant des Phantom II jusqu'en 1981 date de son remplacement par le F-16.


McDonnell F-4D Phantom II du 63rd TFS

-Le 63rd Tactical Fighter Squadron (63rd TFS) est réactivé en 1975 sur la base aérienne de MacDill pour lui aussi servir d'unité d'entrainement pour les pilotes et les officiers systèmes d'armes appelés dans l'USAF Weapons System Officers (WSO).  En 1978, elle reçoit des F-16.


McDonnell F-4D Phantom II du 13th TFS au dessus du Vietnam (1971)

-Le 13th Tactical Fighter Squadron (13th TFS) était stationné en Thaïlande à Udorn. Il est équipé de F-105 puis des F-4D et E. En 1976, l'escadron est redeployé à MacDill (Floride) où il restera jusqu'à sa dissolution en 1982.

57th Fighter Weapons Wing/414th Crew Training Squadron

Cette unité stationnée à Nellis AFB (Nevada) est chargée de l'entrainement au combat des pilotes de Phantom II, utilisant des F-4C, F-4D et F-4E jusqu'en 1986.

58th Tactical Fighter Training Wing (58th TFTW)

Cette escadre est basée à Luke AFB en Arizona, recevant des F-4C en 1971 est une unité d'entrainement opérationnel qui utilisa des Phantom II jusqu'au début des années quatre-vingt.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Dim 07 Sep 2014, 10:43

347th Tactical Fighter Wing (347th TFW)

McDonnell-Douglas F-4C du 68th TFS

-Le 68th Tactical Fighter Squadron (68th TFS) stationné comme les autres escadrons de l'escadre à Moody AFB en Géorgie reçoit des F-4C en 1964 en remplacement des F-102 Delta Dagger.

Elle gagne ensuite la Thaïlande, étant stationnée à Korat du 27 août au 24 novembre 1965 et à Ubon du 24 novembre au 6 décembre 1965. Elle gagne la base de George où elle sert d'escadron d'entrainement de 1966 à 1968.

Le 68th TFS est ensuite envoyé à Kusan (Corée du Sud) de juin à décembre 1969 avant de rallier England AFB (Louisiane) où il reçoit des F-100D qu'elle va utiliser jusqu'à sa dissolution en juin 1971.

L'escadron est recréé en 1973 à Clark AFB aux Phillipines, il ne tarde pas à retrouver la base aérienne de Moody avec laquelle elle va participer à de nombreux exercices jusqu'en 1987 date de sa transformation sur F-16.


McDonnell F-4C Phantom II du 69th TFS en compagnie de Lockheed F-104G du 310th TFS

-Le 69th Tactical Fighter Squadron (69th TFS) passe du F-104C au F-4E, conservant cet appareil jusqu'en 1988 quand l'escadron reçoit des F-16A.


McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 70th TFS

-Le 70th Tactical Fighter Squadron (70th TFS) est reformé en 1975 sur F-4, appareil qu'il abandonne au profit de F-16 en 1987.

474th Tactical Fighter Wing (474th TFW)

McDonnell F-4D Phantom II du 429th TFS

Les trois escadrons de cette escadre (428th TFS, 429th TFS et 430th TFS) volent sur F-111 au Vietnam avant de rallier Nellis (Nevada) où ils reçoivent des F-4D en 1977, appareils utilisés pendant seulement trois ans avant de recevoir des F-16.

United States Air Force in Europe (USAFE)

36th Tactical Fighter Wing (36th TFW)

McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 32nd TFS

Stationné à Bitburg en Allemagne de l'Ouest, cette escadre ne dispose en permanence que d'un seul escadron, le 32nd Tactical Fighter Squadron (32nd TFS) qui vole sur F-102 de 1961 à août 1969 avant de recevoir des F-4E qui vont être utilisés jusqu'en octobre 1979 quand l'unité est déclarée opérationnelle sur F-15 Eagle, les Phantom II étant cédés au 86th Tactical Fighter Wing (86th TFW).

48th Tactical Fighter Wing (48th TFW)

McDonnell F-4D Phantom II du 492nd TFS

Cette escadre à été stationnée en France jusqu'au retrait du commandement intégré de l'OTAN en 1966 qui entraine l'évacuation des bases américaines et canadiennes implantées dans le nord-est de la France. Le 48th TFW est redéployé à Lakenheath en Grande-Bretagne avec pour appareil des F-100 Super Sabre.


McDonnell F-4D Phantom II du 493rd TFS

Les trois escadrons (492nd TFS, 493rd TFS et 494th TFS) reçoivent des F-4D en 1972 mais ce n'est qu'en 1975 que les unités furent totalement équipées en raison des besoins des unités engagées au Vietnam. Après à peine deux ans, l'escadre est transformée sur F-111 Aardvark.


McDonnell F-4D Phantom II du 494th TFS

50th Tactical Fighter Wing (50th TFW)

McDonnell F-4D Phantom II du 10th TFS

-Le 10th Tactical Fighter Squadron (10th TFS) basé à Hahn (République Fédérale d'Allemagne) volait sur F-100 depuis huit ans quand il reçoit des F-4D, les «Delta» étant remplacés par des «Echo» en novembre 1976 que l'unité va utiliser jusqu'en 1982 quand l'escadron est transformé en F-16.


McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 313th TFS

-Le 313rd Tactical Fighter Squadron (313rd TFS) est recréé en novembre 1976 après trente et un an (!) de sommeil. Stationné à Hahn, elle dispose de F-4E qu'elle va utiliser jusqu'en 1981 quand ele reçoit des F-16.

-Le 496th Tactical Fighter Squadron (496th TFS) intègre le 50th TFW en janvier 1970 avec le F-4E comme monture, appareil utilisé jusqu'en décembre 1982 quand l'escadron est transformé sur F-16.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Dim 07 Sep 2014, 11:03

52nd Tactical Fighter Wing (52nd TFW)

McDonnell F-4D Phantom II du 23th TFS à l'extérieur de son abri

-Le 23rd Tactical Fighter Squadron (23rd TFS) volait sur F-105D quand il reçoit ses F-4D en 1971, rejoignant alors la base aérienne de Spangdahlem. Dix ans plus tard, en 1981, l'escadron reçoit des F-4E. Des F-4G rejoignent l'unité en 1983 pour l'entrainement aux missions SAED.

Les F-4E sont remplacés fin 1987 par des F-16C mais les F-4G font de la résistance participant à la guerre du Golfe depuis la base turque d'Incirlik. En septembre 1991, les F-4G sont remplacés par des F-16CJ Block 50, une adaptation du F-16 aux missions SAED.


McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 81st TFS larguant des bombes lors d'un exercice de tir air-sol

-Le 81st Tactical Fighter Squadron (81st TFS) remplace ses F-100D par des F-4C en 1966. Trois ans plus tard, elle quitte la base aérienne de Hahn pour rallier Zweibrücken avant de s'installer à Spangdahlem en 1979, intégrant alors le 52th TFW. En mars 1979, les F-4G commencent à arriver au sein de l'unité remplaçant peu à peu les EF-4C.  

De la mi-1983 à septembre 1986, l'unité utilise des F-4E qui sont à leur tour remplacés par des F-16C Block 30 tout en maintenant en ligne des F-4G qui participent à la guerre du Golfe. Quand aux F-16C ils sont cédés au 480th TFS qui cède au 81st TFS des F-4G (ouf!).

Le 81st TFS abandonne ses F-4G le 18 février 1994 au profit de F-16C et de F-16CJ Block 50.

-Le 480th Tactical Fighter Squadron (480th TFS) était basé à Phalsbourg en France et volait sur F-84F. En juillet 1963, l'unité à été redéployée à Holloman (Nouveau-Mexique) et transformée sur F-4C, effectuant un tour opérationnel au Vietnam sous le commandement du 37th TFW.

Désactivé à la fin de son déploiement au Vietnam, l'escadron est réactivé en 1972 à Spangdahlem avec des F-4D, remplacés par des F-4E six ans plus tard.

En avril 1987, l'escadron reçoit des F-16C et D, échangeant ensuite des F-4G avec des F-16 avec le 81th TFS. En 1994, le 480th TFS est totalement rééquipé en F-16.

57th Fighter Interceptor Squadron (57th FIS)

McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 57th FIS interceptant un Tupolev Tu-95 de patrouille maritime en 1973

Cet escadron reçoit des F-4C en remplacement de ses F-102 en 1972. Elle se déploie en Islande sur la base aérienne de Keflavik pour assurer la défense aérienne de ce pays membre de l'OTAN mais dépourvu de forces armées. Le 57th FIS est rééquipé sur F-15 en 1985.

81st Tactical Fighter Wing (81st TFW)

McDonnell F-4D Phantom II du 78th TFS

-Le 78th Tactical Fighter Squadron (78th TFS) est stationné sur la base aérienne de Woodbridge (Grande-Bretagne). Equipé de McDonnell F-101 Voodoo, il reçoit des F-4C en novembre 1965, appareils remplacés en 1972 par des F-4D. En 1979, l'unité reçoit des Fairchild A-10 Thunderbolt.

-Le 91st Tactical Fighter Squadron (91st TFS) est stationné à RAF Bentwaters, une base voisine de RAF Woodbridge (au point que ces deux bases étaient appelées «The Twin Bases», les bases jumelles) et équipé de F-101 Voodoo quand il reçoit en 1966 des F-4C que l'unité va utiliser jusqu'en 1979 quand elle reçoit des Fairchild A-10 Thunderbolt.

-Le 92nd Tactical Fighter Squadron (92nd TFS) utilisé le F-101 de 1958 à 1965, recevant des F-4C entre octobre 1965 et avril 1966. Les «Charlie» sont remplacés par des «Delta» en 1973, ces derniers cédant la place aux A-10 Thunderbolt en août 1978.

86th Tactical Fighter Wing (86th TFW)

McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 512th TFS

-Le 512th Tactical Fighter Squadron (512th) est activé en novembre 1976 sur la base aérienne de Ramstein (Allemagne de l'Ouest) avec pour équipement des F-4E issus du 36th TFW. Ces appareils vont être utilisés par l'unité jusqu'en 1985 quand le 512th TFS reçoit des F-16C et D.


McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 526th Tactical Fighter Squadron (526th TFS)

-Le 526th Tactical Fighter Squadron (526th TFS) reçoit des F-4E en remplacement de ses F-102. Cette unité va utiliser le Phantom II jusqu'en 1986 date à laquelle elle reçoit des F-16C et D.  

401st Tactical Fighter Wing (401st TFW)

-Le 612th Tactical Fighter Squadron (612th TFS) rallie la base de Torrejon près de Madrid en juillet 1971 à son retour du Sud-Est Asiatique avec toujours des F-100 qu'il utilise jusqu'en juillet 1973 quand des F-4C remplacent les Super Sabre. Il reçoit en 1978 des F-4D avant d'être transformé sur F-16 en 1983.

-Le 613th Tactical Fighter Squadron (613th TFS) reçoit des F-4C en remplacement de ses F-100 en 1970. Il met en œuvre à partir de 1978 des F-4D puis reçoit des F-16 à partir de février 1983.


McDonnell F-4D Phantom II du 614th TFS

-Le 614th Tactical Fighter Squadron (614th TFS) rejoint Torrejon après avoir participé à la guerre du Vietnam sur F-100 (juillet 1973). L'unité met successivement en œuvre des F-4C et des F-4D (à partir de 1978) avant de passer sur F-16 en 1983.

Pacific Air Force (PACAF)

3rd Tactical Fighter wing (3rd TFW)

-Le 3rd Tactical Fighter Squadron (3rd TFS) participe à la guerre du Vietnam depuis la base thaïlandaise de Khorat avec pour appareil le Vought A-7D Corsair II. En 1975, il est redéployé sur la base aérienne de Clark aux Phillipines, recevant des F-4E plus adaptés à la défense aérienne que le dérivé du Crusader.

L'unité va rester déployée jusqu'en juin 1991 quand l'éruption du volcan Pinatubo entraine l'évacuation de la base aérienne de Clark, l'escadron rallialt Elmendorf en Alaska où il est désactivée le 20 août 1993.

-Le 36th Tactical Fighter Squadron (36th TFS) remplace ses F-105 par des F-4D en 1967. Il reçoit ultérieurement des F-4E avant d'être transformée sur F-16 en 1988.


McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 90th TFS

-Le 90th Tactical Fighter Squadron (90th TFS) reçoit ses F-4D en juillet 1973, appareils remplacés dès 1975 par des F-4E. Il assure une mission d'entraînement opérationnel, recevant des F-4G en 1977.

En 1991, l'unité rejoint Elmendorf et participe depuis Incirlik à la guerre de Golfe, l'unité le conflit terminé se transformant sur F-15.

8th Tactical Fighter Wing (8th TFW)

-Le 25th Tactical Fighter Squadron (25th TFS) est basé à Ubon en Thaïlande pour participer à la guerre du Vietnam, opérant dans la région à partir du 31 mai 1968 et jusqu'à la fin du conflit puisque l'unité est dissoute en juillet 1974.

L'escadron est réactivé le 18 décembre 1975 au sein du 18th TFW sur la base aérienne de Kadena (Okinawa), recevant en 1982, des A-10 Thunderbolt.

-Le 433rd Tactical Fighter Squadron (433rd TFS) arrive de George AFB (Californie) et s'installe sur la base d'Ubon avec pour monture des F-4C remplacés en octobre 1967 par des F-4D avec lesquels elle opère jusqu'en juillet 1974, date à laquelle l'unité est désactivée.


McDonnell F-4D Phantom II du 435th TFS

-Le 435th Tactical Fighter Squadron (435th TFS) participe au conflit vietnamien d'abord sur F-104C puis sur F-4D à partir de juillet 1967. Basé à Ubon durant tout le conflit, l'escadron est dissous en août 1974.

-Le 497th Tactical Fighter Squadron (497th TFS) participe lui aussi au conflit vietnamien depuis la base d'Ubon où il arrive avec ses F-4C en décembre 1965. L'escadron reçoit des F-4D en novembre 1967, appareils que l'unité utilise depuis sa base thaïlandaise jusqu'à sa dissolution en septembre 1974.


McDonnell F-4D Phantom II du 555th TFS

-Quand il est réactivé en janvier 1964 sur la base aérienne de MacDill (Floride), le 555th Tactical Fighter Squadron (555th TFS) est la première unité de transformation opérationnelle de l'USAF équipée de F-4C.

Suite au déclenchement de la guerre du Vietnam, l'unité est envoyée à Naha (Okinawa) du 12 décembre 1964 au 9 mars 1965 puis à Udorn.

En juillet 1966, l'unité passe sur F-4D avant d'être réaffecté au 432th TFW. Rentré aux Etats-Unis en 1974, l'escadron rejoint Luke AFB (Arizona) où il reçoit des F-15 Eagle.


McDonnell F-4D Phantom II du 35th TFS

-Le 35th Tactical Fighter Squadron (35th TFS) participe à la guerre du Vietnam sur F-105 Thunderchief. En mars 1972, l'unité rallie Kusan (Corée du Sud) pour être transformée sur F-4, l'unité retrouvant ensuite la base de Khorat pour participer à la fin du conflit. La guerre du Vietnam terminée, l'unité rejoint Kusan où elle est trasnformée sur F-16 en 1981.


McDonnell F-4D Phantom II du 80th TFS

-Le 80th Tactical Fighter Squadron (80th TFS) remplace ses Thunderchief par des F-4 en 1968. L'escadron chargé de la défense aérienne de la Corée du Sud aux côtés de la ROKAF (Republic of Korea Air Force) étant transformé sur F-16 en 1981.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Dim 07 Sep 2014, 11:20

51st Tactical Fighter Wing (51st TFW)

-Le 36th Tactical Fighter Squadron (36th TFS) reçoit des F-4E en décembre 1967 en remplacement de ses F-105. Basé à Yokota (Japon), il se redéploie à Kusan en 1971 puis à Osan en 1974. Le F-16 remplace le Phantom II en 1988.

-Le 497th Tactical Fighter Squadron (497th TFS) dissous en 1974 au sein du 8th TFW est recréé en 1978 sur la base aérienne de Taegu (Corée du Sud) avec des F-4E. Il est désactivé le 24 janvier 1989.

366th Tactical Fighter Wing (366th TFW)

McDonnell F-4D Phantom II du 4th TFS

-Le 4th Tactical Fighter Squadron (4th TFS) vole sur F-4C à partir de juin 1965. Quatre ans plus tard, l'escadron rejoint le Vietnam, la base aérienne de Da Nang et l'autorité du 366th TFW. Il est ensuite déployé à Takhli en Thaïlandaise.

Rattaché au 432nd TFW en juin 1972 puis au 388th TFW en 1973, l'escadron rejoignant en 1975 la base aérienne de Hill dans l'Utah. L'unité est transformée sur F-16 en mars 1980.

-Le 389th Tactical Fighter Squadron (389th TFS) arrive à Phan Rang au Sud-Vietnam en mars 1966, rejoignant ensuite Da Nang où il va resté déployé d'octobre 1966 à 1969. De 1969 à 1971, l'escadron est basé à Phu Cat. Il est ensuite rapatrié aux Etats-Unis sur la base de Mountain Home (Idaho), transformé la même année sur F-111 Aardvark.


McDonnell F-4C Phantom II du 390th TFS

-Le 390th Tactical Fighter Squadron (390th TFS) basé à Holloman (Nouveau-Mexique) comme le précédent rejoint Da Nang dès octobre 1965. Rattaché au 35th TFW, l'escadron est ensuite placé sous le commandement du 366th TFW (avril 1966), recevant en janvier 1966 des F-4D puis des F-4E.

Désactivé le 30 juin 1972, il est réactivé le même jour à Mountain Home AFB (Idaho) et transformé sur F-111 Aardvark.

388th Tactical Fighter Wing (388th TFW)

McDonnell F-4C Phantom II du 34th TFS

-Le 34th Tactical Fighter Squadron (34th TFS) remplace ses F-105 par des F-4 sur la base thaïlandaise de Khorat en novembre 1968. L'unité participe au conflit vietnamien jusqu'à la fin et reste en Asie du Sud-Est jusqu'en 1975, participant en mai à l'opération pour récupérer le porte-conteneur SS Mayaguez capturé par les Khmers Rouges.

Revenu aux Etats-Unis sur la base aérienne de Hill (Utah), il reçoit des F-4D que l'unité va utiliser jusqu'en novembre 1979 date de sa transformation sur F-16. Première unité totalement équipée de F-16, elle va servir d'unité de formation pour les pilotes des pays ayant choisit le chasseur léger en l'occurence la Belgique, le Danemark, les Pays-Bas, Israël et Norvège.


McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 469th TFS

-Le 469th Tactical Fighter Squadron (469th TFS) participe aux premières opérations du conflit vietnamien sur F-105 avant de recevoir des F-4E en novembre 1968. Déployé sur la base de Khorat, l'unité est dissoute le 31 octobre 1972.

405th Tactical Fighter Wing (405th TFW)

-90th Tactical Fighter Squadron (90th TFS) : voir le 3rd TFW


McDonnell F-4D Phantom II du 523rd TFS

-Le 523rd Tactical Fighter Squadron (523rd TFS) est basé à Clark AFB (novembre 1965 à août 1973) mais déploie régulièrement des détachements de F-4C à Tainan (Taïwan) ainsi qu'à Udorn du 9 avril au 24 octobre 1972 pour participer aux dernières opérations du conflit vietnamien. L'escadron rallie ensuite Cannon AFB au Nouveau-Mexique et est transformé sur F-111.

432nd Tactical Fighter Wing (432nd TFW)

McDonnell F-4D Phantom II du 555th TFS

-Pour le 555th Tactical Fighter Squadron (555th TFS) : voir le 8th TFW


McDonnell F-4D Phantom II du 13th TFS au Vietnam en 1971

-Le 13th Tactical Fighter Squadron (13th TFS) participe au conflit vietnamien sur F-105 avant de passer sur F-4D. L'unité cesse d'être une unité de combat le 30 juin 1975, devenant une unité d'entrainement opérationnel, utilisant le F-4D jusqu'en 1982, date de sa désactivation.

Air Force Reserve (AFRes)

Cinq escadrons de la réserve de l'Air Force (à ne pas confondre avec l'Air National Guard) ont été équipés un temps de Phantom II.


McDonnell F-4D Phantom II du 89th TFS

Le 89th Tactical Fighter Squadron (89th TFS) est créé en 1982 avec pour équipement des F-4D. Il forme avec le 93rd TFS, le 482nd TFW. Cette unité stationnée à Wright-Patterson dans l'Ohio est transformée sur F-16A/B en octobre 1989.


McDonnell F-4D Phantom II du 93rd TFS. L'ère des tenues camouflées est à ranger au rayon des souvenirs, place au gris mieux adapté à la défense aérienne mais beaucoup plus terne

-Le 93rd Tactical Fighter Squadron (93rd TFS) stationné à Homestead (Floride) était lui aussi équipé de F-4D qu'elle abandonne pour des F-16A et B en 1990.


McDonnell F-4D Phantom II du 457th TFS

-Le 457th Tactical Fighter Squadron (457th TFS) volait sur F-105D quand il passe sur F-4D en 1981. Stationné à Carewell au Texas, l'escadron reçoit des F-16C/D en 1991.


McDonnell F-4D Phantom II du 465th TFS à Nellis AFB en 1985

-Le 465th Tactical Fighter Squadron (465th TFS) vole sur F-105D jusqu'en 1980 puis reçoit des F-4D que l'unité va utiliser jusqu'en 1988, date de sa transformation sur F-16.


McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 704th TFS

-Le 704th Tactical Fighter Squadron (704th TFS) basé à Bergstrom (Texas) vole sur F-4D à partir de 1981, passant sur F-4E en 1989 mais pour peu de temps car dès 1991, l'escadron est transformé sur F-16.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Dim 07 Sep 2014, 11:34

Les unités de reconnaissance de l'USAF équipées de RF-4

Plusieurs Tactical Reconnaissance Wing (TRW) ont mis en œuvre le RF-4C au sein de leurs Tactical Reconnaissance Squadron (TRS) jusqu'à au début des années quatre-vingt dix quand le vieillissement des appareils, la réduction du format de l'USAF et de nouveaux modes de reconnaissance (avec des nacelles) entraina le retrait du service de ces appareils et la mise en sommeil des TRW dont beaucoup sont devenus des unités de drone.

-Le 10th Tactical Reconnaissance Wing (10th TRW) est recréé en 1952 et va opérer sur la base britannique d'Alconbury comme unité de reconnaissance jusqu'en 1988. Cette escadre va mettre en œuvre trois unités de reconnaissance équipées de RF-4C.

Le 1st Tactical Reconnaissance Squadron (1st TRS) met en œuvre des RF-4C de 1966 à 1988, le 30th Tactical Reconnaissance Squadron (30th TRS) de 1966 à 1976 et le 32th Tactical Reconnaissance Squadron (32th TRS) de 1965 à 1976.

En 1976, la mission de cette escadre change et deux escadrons sont dissous en l'occurence les deux derniers nommés. Le 1st TRS survivant à ces deux compères jusqu'en 1988 date à laquelle l'escadron et l'escadre sont dissous.

-Le 26th Tactical Reconnaissance Wing (26th TRW) est réactivé avril 1965. C'est l'une des deux escadres de reconnaissance des USAFE (United States Air Forces in Europe) avec le 10th TRW. Il est successivement stationné à Toul-Rosières d'avril 1965 à octobre 1966 puis à Ramstein d'octobre 1966 à janvier 1973 et enfin à Zweibrucken jusqu'en 1991.


McDonnell RF-4C Phantom II du 17th TRS

Le 17th Tactical Reconnaissance Squadron (17th TRS) recréé en Caroline du Nord sur la base aérienne de Shaw en 1951 est déployé en Europe à partir de 1959, d'abord en France jusqu'en 1966 puis en Grande-Bretagne sur la base d'Upper Heyford jusqu'en janvier 1970.

Au même moment, il reçoit des RF-4C en remplacement de ses RF-101C Voodoo et rejoint l'Allemagne et la base de Ramstein.

Il intègre d'abord le 86th Tactical Fighter Wing (86th TFW) puis trois ans plus tard, le 26th TRW jusqu'à sa dissolution pour des raisons budgétaires en janvier 1979.

En 1987, la transformation du 10th Tactical Reconnaissance Wing (10th TRW) en unité d'assaut (avec des A-10 pour deux escadrons, un escadron conservant ses RF-4C) fait du 26th TRW la seule escadre de reconnaissance de l'USAFE et ce jusqu'en 1991, date de sa propre dissolution.


McDonnell RF-4C Phantom II du 38th TRS

Le 38th Tactical Reconnaissance Squadron (38th TRS) reçoit des RF-4C en remplacement de ses RF-101C en janvier 1966. Il participe à la guerre du Golfe depuis la base aérienne d'Incirlick en Turquie avant de rentrer en Allemagne, l'escadron étant dissous le 5 avril et ses avions transférés au 67th TRW.

-Le 67th Tactical Reconnaissance Wing (67th TRW) est une escadre de reconnaissance tactique stationnée aux Etats-Unis, d'abord à Mountain Home AFB (Idaho) de 1966 à 1971 puis à Bergstrom AFB au Texas de 1971 à 1993. Elle dépendait donc du Tactical Air Command (TAC).


Cette photo d'un RF-4C du 11th TRS permet de voir les caméras implantées dans le nez

-Le 11th Tactical Reconnaissance Squadron (11th TRS) est créé à Mountain Home AFB en 1966, participant à la guerre du Vietnam depuis la base thaïlandaise d'Udorn d'octobre 1966 à octobre 1970. Après avoir perdu 28 RF-4C, l'escadron est dissous le 24 janvier 1971.


McDonnell RF-4C Phantom II du 7th TRS en 1970

-Le 7th Tactical Reconnaissance Squadron (7th TRS) est actif de décembre 1967 à octobre 1971


McDonnell RF-4C Phantom II du 10th TRS

-Le 10th Tactical Reconnaissance Squadron (10th TRS) est actif lui aussi sur RF-4C de janvier 1966 à juin 1971.


McDonnell RF-4C Phantom II du 22th TRS

-Le 22nd Tactical Reconnaissance Squadron (22nd TRS) équipé lui aussi de RF-4C est actif de septembre 1966 à octobre 1971.

En 1971, l'escadre rallie donc la base aérienne de Bergstrom au Texas avec deux nouveaux escadrons issus d'autres d'escadres :


McDonnell RF-4C Phantom II du 12th TRS

-Le 12th  Tactical Reconnaissance Squadron (12th TRS) qui faisait partie du 67th TRW avant son départ pour le Vietnam et dissous en Asie du Sud-Est le 31 août 1971 est recréé le même jour à Bergstrom AFB. Il utilise ses RF-4C jusqu'en 1992.


McDonnell RF-4C Phantom II du 91st TRS

-Le 91st Tactical Reconnaissance Squadron (91st TRS) est rattaché au 75th Tactical Reconnaissance Wing (75th TRW) d'octobre 1968 à juillet 1971 puis au 67th TRW de 1971 à 1993.

-Le 75th Tactical Reconnaissance Group (75th TRW) met en œuvre depuis la base de Bergstrom au Texas, trois escadrons de reconnaissance tactique, les 4th et 9th Tactical Reconnaissance Squadron, le premier de 1966 à 1971 et le second de 1969 à 1971 qui sont dissous à l'issue de cette période et le 91st Tactical Reconnaissance Squadron (91st TRS) qui dépend du 75th TRW de juillet 1967 à juillet 1971, retrouvant ensuite le 67th TRW. Le 75th TRW est alors dissous.

-Le 363rd Tactical Reconnaissance Wing (363rd TRW) basé à Shaw AFB (Caroline du Nord) reçoit ses premiers RF-4C en juin 1965. Ces avions équipent les unités suivantes :


McDonnell RF-4C Phantom II du 16th TRS

-Le 16th Tactical Reconnaissance Squadron (16th TRS) dépend de cette escadre de 1958 à 1965 puis 1971 à 1989, date à laquelle cet escadron est dissous.


McDonnell RF-4C Phantom II du 18th TRS

-Le 18th Tactical Reconnaissance Squadron (18th TRS) met en œuvre des RF-4C entre 1970 et 1979 date de sa dissolution.

-Le 4415th Combat Crew Training Squadron (4415th CCTS) met en œuvre des RF-4C pour entrainer les équipages de l'escadre entre 1967 et 1969.

En 1982, l'escadre devient une escadre de chasse sous le nom de 363rd Tactical Fighter Wing (363rd TFW) avec deux escadrons de F-16 (17th TFS et 33th TFS et un escadron de reconnaissance le 16th TFS).

-Le 432th  Tactical Reconnaissance Wing (432th  TRW) est une unité de circonstance, regroupant des unités de reconnaissance et de chasse sur la base thaïlandaise d'Udorn pour participer à la guerre du Vietnam. On trouve ainsi deux escadrons de reconnaissance, les 11th et 14th TRS qui furent intégrés à l'unité respectivement de 1967 à 1970 et de 1967 à 1975, date de leur dissolution, le 432th TRW devenant 432th TFW en novembre 1974. Il est dissous à la fin du conflit vietnamien.

-Le 460th Tactical Reconnaissance Wing (460th TRW) disposait du 12th Tactical Reconnaissance Squadron (12th TRS) durant le déploiement de ce dernier à Than-Son-Nhut de septembre 1966 à août 1971 ainsi que du 16th Tactical Reconnaissance Squadron (16th TRS) de février 1966 à mars 1970. L'escadre est dissoute le 31 août 1971.

-Le 475th Tactical Reconnaissance Wing (475th TRW) stationné à Misawa disposait du 16th Tactical Reconnaissance Squadron (16th TRS) de septembre 1970 à 1971, date de son retour aux Etats-Unis pour intégrer le 363rd TFW.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Dim 07 Sep 2014, 11:50

Air National Guard (ANG)

Pays qui s'est construit contre une autorité légitime par une révolte, les Etats-Unis se sont longtemps méfiés (et se méfient encore aujourd'hui) d'un pouvoir central trop puissant, générateur selon eux de tyrannie et d'opression.

Pendant très longtemps, l'armée régulière dépendant du pouvoir central est restée très réduite alors que les milices dépendant des Etats étaient nombreuses et motivées.

Quand l'avion est apparu, les différents Etats des Etats Unis d'Amérique se dotèrent d'unités aériennes en complément de leurs gardes nationales terrestre et pour les états côtiers de milices navales.

Après des tentatives limitées avant le second conflit mondial, l'Air National Guard (ANG) voit le jour le 21 septembre 1947. Chaque état possède sa composante aérienne qui est une partie intégrante de la National Guard de chaque état, la force armée placée sous l'autorité du Gouverneur.

En cas d'utilisation en complément de l'USAF, les unités sont considérées comme partie intégrante de l'armée de l'air et placées sous l'autorité de l'USAF. On parle alors de fédéralisation.

Au niveau des avions, elles possèdent souvent des avions moins performants que les avions de l'USAF mais ce n'est pas toujours le cas puisqu'actuellement en 2014, nombre d'unités de l'Air National Guard mettent en œuvre des F-15 et des F-16.

Alabama Air National Guard

Deux unités de la garde nationale aérienne de l'Alabama ont mis en œuvre des F-4 et des RF-4C.


McDonnell RF-4C Phantom II du 106th TRS

La première est le 106th Tactical Reconnaissance Squadron qui met en œuvre des RF-4C à partir de février 1971. C'est la première unité de l'ANG à mettre en œuvre cet appareil depuis sa base située sur l'aéroport de Birmingham.

En mars 1992, l'unité devient le 106th Reconnaissance Squadron, conservant ses RF-4C jusqu'en 1994 date à laquelle devient le 106th Air Refueling Squadron, remplaçant ses RF-4C par des KC-135R Stratotanker.


McDonnell F-4D Phantom II du 160th TFS

La deuxième unité c'est le 160th Tactical Reconnaissance Squadron (160th TRS) qui reçoit lui aussi ses RF-4C en 1971. Basé à Dannely Field près de Montgomery, il devient le 160th Tactical Fighter Squadron (160th TFS) lors de son passage sur F-4D en 1983. L'unité les remplace par des F-16 en 1988.

Arkansas Air National Guard

McDonnell F-4C Phantom II du 184th TFS

-Basé sur l'aéroport de Fort Smith, le 184th Tactical Fighter Squadron (184th TFS) vole sur F-4C de 1979 à 1988, date à laquelle l'escadron est transformé sur F-16A.

California Air National Guard

Trois unités de la California ANG ont mis en œuvre le Phantom II dans ses versions de chasse et de reconnaissance.


McDonnell F-4D Phantom II du 194th FIS

-Le 194th Fighter Interceptor Squadron (194th FIS) stationné à Fresno reçoit des F-4D en 1984 en remplacement de ses F-106A Delta Dart. Les Phantom II sont utilisés jusqu'en 1989 quand l'unité est transformée sur F-16A.


McDonnell F-4 Phantom II du 196th TFS

-Le 196th Tactical Fighter Squadron (196th TFS) basé à March remplace ses Cessna O-2 par des F-4C qu'elle utilise jusqu'en 1987 quand elle reçoit des F-4E.

En 1990, l'unité devient le 196th Tactical Reconnaissance Squadron (196th TRS) avec pour monture le RF-4C. Trois ans plus tard, l'unité change à nouveau de mission, devenant le 196th Air Refueling Squadron avec pour équipement des KC-135R.


McDonnell RF-4C Phantom II du 163th TRG

-Le 163th Tactical Reconnaissance Group (163th TRG) basé à March met en œuvre des RF-4C de 1990 à 1993 avant d'être lui aussi transformé en groupe de ravitaillement en vol (163th Air Refueling Group) avec des KC-135R en lieu et place de Phantom II de reconnaissance.

District of Columbia Air National Guard

McDonnell F-4D Phantom II du 121st TFS

-Le 121st Tactical Fighter Squadron (121st TFS) est stationné sur l'aéroport d'Andrews. Il reçoit ses F-4D à partir de juillet 1981, participant à deux exercices à l'étranger, Coronet Shield en Grande-Bretagne en juin 1983 et Coronet Iowa en Islande en avril 1986. En septembre 1986, l'unité commence sa transformation sur F-16.

Georgia Air National Guard

McDonnell F-4D Phantom II du 128th TFS

-Basé à Dobbins près d'Atlanta, le 128th Tactical Fighter Squadron (128th TFS) remplace en janvier 1983 ses F-105G Wild Weasel par des F-4D, participant en Allemagne en août 1985 à l'exercice Coronet Meteor. L'année suivante, les F-4D sont remplacés par des F-15A et des F-15B.

Hawai Air National Guard

McDonnell F-4C Phantom II du 199th TFS

-Le 199th Tactical Fighter Squadron (199th TFS) stationné à Hickam vole sur F-4C de 1976 à 1987, année où les Phantom II cèdent la place à des F-15A.

Idaho Air National Guard

McDonnell RF-4C Phantom II du 190th TRS

-Le 190th Fighter Interceptor Squadron (190th FIS) vole sur Convair F-102A jusqu'en 1975 quand il devient le 190th Tactical Reconnaissance Squadron (190th TRS) après avoir reçu des RF-4C.

Basé à Gowen Field près de l'aéroport de Boise, cet escadron dépendait du 189th Tactical Reconnaissance Training Flight et assurait l'entrainement de tous les pilotes de RF-4C de l'ANG.

En 1990, il est transformé sur F-4G et devient le 190th Fighter Squadron, utilisant des Wild Weasel jusqu'en 1996, date à laquelle l'unité reçoit des A-10 Thunderbolt.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Dim 07 Sep 2014, 12:01

Illinois Air National Guard

McDonnell F-4 Phantom II du 170th TFS

-Le 170th Tactical Fighter Squadron (170th) stationné à Capital Airport ANGS (Sangamon County, 6km au nord-ouest de Springfield) vole sur F-84F Thunderstreak jusqu'en 1970 quand l'unité reçoit des F-4C. C'est la première unité de l'ANG à recevoir le Phantom II. Outre les F-4C, l'unité disposait également de quelques RF-4C.

Les «Charlie» sont remplacés par des «Delta» en janvier 1981 et avec ces appareils, en juin 1982, elle participe à Coronet Bravo en Grande-Bretagne. L'escadron est transformé sur F-16A/B en janvier 1989, entrainant le retrait du service des F-4D comme des RF-4C.

Indiana Air National Guard

McDonnell F-4C Phantom II du 113th TFS

-Le 113th Tactical Fighter Squadron (113th TFS) qui dépend du 181st Tactical Fighter Wing (181st TFW) vole encore sur North American F-100 Super Sabre en 1979 quand il reçoit des F-4C qu'elle va utiliser depuis sa base d'Hulman (près de Terre-Haute) jusqu'en 1987 quand elle reçoit des F-4E qui sont à leur tour remplacés par des F-16 en 1991.


McDonnell F-4C Phantom II du 163rd TFS

-Le 163rd Tactical Fighter Squadron (163rd TFS) dépendant du 122nd Tactical Fighter Wing (122nd TFW) remplace lui aussi ses F-100D par des F-4C en 1979. Basé sur l'aéroport régional de Fort Wayne, l'escadron reçoit des F-4E en 1986 et eux aussi sont remplacés par des F-16 en 1991.

Kansas Air National Guard

McDonnell F-4D Phantom II du 127th TFS

-Le 127th Tactical Fighter Squadron (127th TFS) remplace ses F-105D par des F-4D en août 1979. Il partage ses appareils avec le 177th Tactical Fighter Training Squadron (177th TFTS), unité intégré au 184th Tactical Fighter Group (tout comme le 127th TFS) qui assure la formation des pilotes de Phantom II de l'ANG.

Après avoir participé à Sentry Tornado en Asie du Sud-Est en mars 1984, l'escadron opérationnel tout comme l'escadron d'entrainement sont transformés sur F-16 au printemps 1990.

Kentucky Air National Guard

McDonnell RF-4C Phantom II du 165th TRS

-Le 165th Tactical Reconnaissance Squadron (165th TRS) était équipé de RF-101G et de RF-101H jusqu'en 1976 quand l'escadron est transformé sur RF-4C. Elle va utiliser ses Phantom II de reconnaissance jusqu'en 1989 quand devient une unité de transport sous le nom de 165th Airlift Squadron (165th AS) avec pour monture des C-130H Hercules.

Louisiana Air National Guard

McDonnell F-4C du 122nd TFS

-Le 122nd Tactical Fighter Squadron (122nd TFS) intégré au 159th Tactical Fighter Group (159th TFG) est déployé sur la base aéronavale de La Nouvelle-Orléans, volant sur F-4C de 1979 à 1986, année où le F-15A Eagle remplace le Phantom II.

Michigan Air National Guard

McDonnell F-4C Phantom II du 171st FIS

-Le 171st Fighter Interceptor Squadron (171st FIS) stationné Selfridge ANGB (Air National Guard Base) remplace ses F-106A par des F-4C en 1978. Il est ensuite équipé de F-4D jusqu'en 1990, date à laquelle il reçoit des F-16.

Minnesota Air National Guard

-Le 176th Tactical Fighter Squadron (176th TFS) basé à Duluth remplace en 1976 ses F-101B par des RF-4C et adopte comme nouvelle désignation celle de 176th Tactical Reconnaissance Squadron (176th TRS). Sept  ans plus tard, l'unité reçoit des F-4D et devient le 179th Fighter Interceptor Squadron puis en 1992 au moment de sa transformation sur F-16A/B, le 176th Fighter Squadron.


McDonnell RF-4C Phantom II du 179th TRS

-Le 179th Tactical Reconnaissance Squadron (179th TRS) reçoit des RF-4C en remplacement de ses F-101B Voodoo et ce à l'hiver 1975.

Huit ans plus tard, en novembre 1983, l'escadron passe de la reconnaissance tactique à la défense aérienne, recevant de nouveaux avions _des F-4D_ et un nouveau nom devenant le 179th Tactical Fighter Squadron (179th TFS).

Après avoir participé à l'exercice Creek Klaxon (protection de la base de Ramstein en Allemagne), l'escadron reçoit à l'hiver 1990, des F-16A et des F-16B.

Mississippi Air National Guard

McDonnell RF-4C Phantom II du 153rd TRS

-Le 153rd Tactical Reconnaissance Squadron (153rd TRS) stationné à Key Field près de Meridian remplace ses RF-101C par des RF-4C en 1978. Elle va utiliser cet appareil jusqu'en 1992 quand l'escadron devient le 153rd Air Refuelling Squadron avec pour monture, des KC-135 Stratotanker.

Missouri Air National Guard

McDonnell F-4C Phantom II du 110th TFS

-Le 110th Tactical Fighter Squadron (110th TFS) vole sur F-100 Super Sabre jusqu'en 1979 quand il reçoit des F-4C, remplacés par des F-4E en 1984. Ces derniers sont remplacés par des F-15A et des F-15B en 1992.

SUITE ET FIN DE L'ARTICLE CE SOIR

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Dim 07 Sep 2014, 18:13

Nebraska Air National Guard

McDonnell RF-4C Phantom II du 173rd TRS

-Le 173rd Tactical Reconnaissance Squadron (173rd TRS) remplace en 1972 ses RF-84F Thunderflash par des RF-4C. Stationnée sur l'aéroport de Lincoln, l'unité utilise ces avions jusqu'en 1995 quand l'escadron de reconnaissance devient un escadron de ravitaillement en vol sous le nom de 173rd Air Refuelling Squadron avec pour équipement des KC-135R.

Nevada Air National Guard

McDonnell RF-4C du 192nd TRS

-Le 192nd Tactical Reconnaissance Squadron (192nd TRS) dépendant du 152nd Tactical Reconnaissance Group (152nd TRG) était équipé de F-101 Voodoo quand il reçut des RF-4C en 1975. A l'origine, le 192nd TRS aurait du recevoir des F-4G mais au final, le 192nd TRS devint un escadron de transport avec des C-130, devenant le 192nd Airlift Squadron.

New Jersey Air National Guard

McDonnell-Douglas F-4E Phantom II du 141st TFS

-Le 141st Tactical Fighter Squadron (141st TFS) basé à McGuire près de Trenton, intégré au 108th Tactical Fighter Wing (108th TFW) remplace ses F-105 Thunderchief par des F-4D en avril 1981.

En septembre 1985, il participe à Coronet Rawhide en Norvège avant de recevoir des F-4E en 1985.

En 1991, l'unité devient le 141st Air Refueling Squadron (141st ARS) et remplace ses Phantom II par des KC-135E Stratotanker.

New York Air National Guard

F-4C du 136th FIS en vol

-Le 136th Fighter Interceptor Squadron (136th FIS) basé sur l'aéroport de Niagara Falls et intégré au 107th Fighter Interceptor Group (107th FIS) reçoit des F-4C en 1982 en remplacement de ses F-101B Voodoo. En 1987, il reçoit des F-4D qui sont à leur tour remplacés par des F-16 (1990).

North Dakota Air National Guard

McDonnell F-4D Phantom II du 178th TFS

-Le 178th Fighter Interceptor Squadron (178th FIS) remplace ses F-101B par des F-4D en mars 1977, effectuant avec eux deux déploiements à l'étranger, un en Islande en 1984 et un second pour Creek Klaxon sur la base aérienne de Ramstein en 1986/87. En 1990, l'escadron de chasse et d'interception se converti au F-16.

Oregon Air National Guard

McDonnell F-4C Phantom II du 114th Tactical Fighter Training Squadron

-Le 114th Tactical Fighter Training Squadron (114th TFTS) basé à Kingsley Field près de l'aéroport de Klamath Falls est partie intégrante du 142th Fighter Interceptor Group (142th FIG). En 1983, le 114th TFTS reçoit des F-4C pour entrainer les pilotes à la défense aérienne. En 1988, il reçoit des F-16.


McDonnell F-4C Phantom II du 123rd Fighter Interceptor Squadron (123rd FIS)

-Le 123rd Fighter Interceptor Squadron (123rd FIS) basé à Portland est équipé de F-101B jusqu'en 1982 quand il reçoit des F-4C qu'il utilisera pendant sept ans, remplaçant ses Phantom II par des F-15 en 1989.

Texas Air National Guard

McDonnell F-4C Phantom II du 111th FIS

-Le 111st Fighter Interceptor Squadron (111st FIS) basé à Ellington ANGS (Air National Guard Station) au sud de Houston était équipé de F-101B quand il reçoit en 1981 des F-4C. Ces derniers sont remplacés par des F-4D en 1987, les «Delta» étant remplacés par des F-16A et B en 1989.


McDonnell F-4C Phantom II du 182nd TFS

-Le 182nd Tactical Fighter Squadron (182nd TFS) basé à Kelly et équipé de Super Sabre reçoit des F-4C en 1979 puis passe sur F-16 sept ans plus tard en 1986.

Vermont Air National Guard

-Le 134th Tactical Fighter Squadron (134th TFS) n'apparait sous ce nom qu'en 1982 avec pour équipement des F-4D. Il les remplace par des F-16 en 1986.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Dim 07 Sep 2014, 18:25

A l'export

Avant-Propos

Le Phantom II à connu un très important succès à l'export. Ce succès repose à la fois sur les qualités intrinsèques de l'appareil mais également sur le poids militaire et politique des Etats-Unis qui peuvent facilement placer leur matériel chez leurs alliés voir chez des neutres amicaux.

Un seul pays à produit l'appareil sous licence, il s'agit du Japon dont l'industrie aéronautique est fortement liée à l'industrie aéronautique américaine puisqu'àprès le Phantom II c'est le F-15 Eagle qui à été produit sous licence et que le Mitsubishi F-2 est fortement inspiré du F-16.

Encore aujourd'hui en 2014, l'appareil est encore en service à l'étranger en Turquie, en Grèce, en Corée du Sud et au Japon.

Australie

Deux McDonnell-Douglas F-4E de la Royal Australian Air Force (RAAF)

L'acquisition de F-4E par la Royal Australian Air Force (RAAF) était la conséquence du retard de la livraison des vingt-quatre F-111C qui connaissaient des problèmes de structure.

Vingt-quatre appareils furent livrés en 1970, les cinq premiers en juin, les quinze autres suivant à l'automne. 120 pilotes et techniciens furent formés sur cet appareil stationné à Amberley, une base située à 50km au sud-ouest de Brisbane.

Les F-4E aussies équipèrent la 2nd Operationnal Conversion Unit (2nd OCU) ainsi que le N°1 et N°6 Squadron. Un appareil est perdu en mer le 16 juin 1971 lors d'un exercice de nuit (équipage tué).

A l'automne 1972, les Etats-Unis proposèrent à leur fidèle allié australien (qui engagea des troupes dans la guerre du Vietnam) de leur vendre les 23 F-4E mais l'affaire ne se fit pas, Canberra préférant poursuivre le programme F-111 dont l'Australie fût le seul client export.

Le rapatriement des appareils commença le 25 octobre 1972 et s'achèva le 21 juin 1973. Entre-temps, le 1er juin 1973, les six premiers F-111 étaient arrivés sur l'île-continent.

Les F-111C ont été mis en œuvre par les unités précédement équipées de F-4E Phantom II.

Egypte

McDonnell-Douglas F-4E Phantom II egyptien en compagnie d'un Phantom II de l'USAF

La Al Quwwat al Jawwiya il Misriya reçoit trente-cinq F-4E ayant appartenus à l'USAF en septembre 1979 en compagnie de missiles AIM-9 Sidewinder (350), de AIM-7 Sparrow (70) et de AGM-65 Maverick (500), les deux premiers étant des missiles air-air, le troisième un missile air-sol.

Ces appareils équipèrent les N°76 et N°88 Squadron de la 222ème Brigade de Chasse Tactique basée au Caire-Ouest.

En raison de problèmes techniques, la disponibilité des avions était très médiocre et dès 1980, les américains durent envoyer une mission d'assistance technique qui parvint à faire remonter le taux de disponibilité à 80%. 33 appareils étaient à l'époque encore disponibles, deux ayant été perdus au cours d'accidents.

Sept autres appareils ex-USAF furent ultérieurement livrés à l'Egypte pour augmenter une flotte qui fût modernisée avec l'intégration de radars AN/APG-65. La modernisation effectuée à Cherry Point permet aux Phantom II egyptiens d'être toujours opérationnels en 2014.

République Fédérale d'Allemagne (RFA)

F-4F du JG-71 au décollage

Pour remplacer les F-104G Starfigther (qui connu un tel nombre d'accidents qu'il fût surnommé le «faiseur de veuves»), la Luftwafe sélectionne le F-4 dans une version baptisée F-4F,conçue pour elle, le «Friedrich» étant une version simplifiée du F-4E c'est à dire privé de composants trop sensibles pour être exportés y compris dans un pays allié.

Le premier F-4F effectue son premier vol en mai 1975 et la livraison des 132 appareils eut lieu entre juin 1975 et avril 1976.


F-4F de la Luftwafe (JG-72) au décollage

Les F-4F équipèrent d'abord les escadrons de chasse (Jagdgeschwadern) JG-71 «Richthofen» stationné à Wittmundhafen (Basse-Saxe) et JG-74 «Mölders» stationné à Neuburg (Bavière) puis les escadrons de chasse-bombardement (Jagdbombergeschwader), JBG 35 et 36 basés à Pferdsfeld (Rhénanie-Palatinat) et Rheine-Hopsten (Rhénanie), les deux premiers disposant chacun de trente-avions et les deux autres de trente-six appareils.


Deux McDonnell-Douglas F-4F de la JG-74 se dégageant après un ravitaillement auprès d'un KC-135 de l'USAF

Cela nous donne une flotte en ligne de 132 appareils auxquels s'ajoutent 24 F-4F stationnés à Holloman (Nouveau-Mexique) pour l'entrainement des pilotes allemands dans des conditions bien meilleures qu'au pays.


McDonnell RF-4E Phantom II de l'AG-51 en compagnie de deux F-15 Eagle du 33rd TFW en 1982

La Luftwafe commanda également des RF-4E pour remplacer ses RF-104G. 88 exemplaires furent commandés en 1968, équipant deux escadrons de reconnaissance (Aufklärungsgeschwader), les AG-51 Immelmann stationné à Bremgarten (Rhénanie en face de Fessenheim) et AG-52 stationné à Leck (Schleswig-Holstein) (soixante avions au total) plus quatre autres appareils réservés aux missions spéciales.

La flotte fût réduite à la fin de la guerre froide et les unités réorganisées, les F-4F équipant désormais quatre Jagdgeschwadern, les JG-71 de Wittmund, JG-72 de Hopsten, les JG-73  «Steinhoff» de Laag et JG-74 de Neuburg. Les autres unités sont dissoutes, entrainant la fermeture des bases aériennes liées.

Suite aux retards du programme Eurofigther, 110 F-4F furent modernisés et restèrent en service jusqu'en 2013 quand le JG-71 achève sa transformation sur EF-2000.

Quand aux RF-4E, ils furent plus rapidement remplacés suite à la mise en service des Tornado ECR (Electronic Combat and Reconnaissance), la version de reconnaissance et de guerre électronique de l'avion germano-anglo-italien, les derniers RF-4E quittant l'AG-52 en 1994. Ces appareils sont pour leur majorité revendus à d'autres pays de l'OTAN comme la Turquie et la Grèce.

En ce qui concerne les pertes, entre la mise en service et 1990, la Luftwafe à perdu 21 F-4F et 15 RF-4E. J'ignore si d'autres avions ont été perdus ultérieurement.

Grèce

McDonnell-Douglas F-4E Phantom II grec avec une élégante livrée

L'armée de l'air de nos amis héllènes (Elliniki Polemiki Aeroporia) est un autre gros utilisateur de Phantom II avec 121 appareils utilisés pour l'interception, la chasse-bombardement et la reconnaissance.

Dans le cadre du programme «Peace Icarus», 36 F-4E neufs furent livrés 1974, deux appareils remplaçant les premières pertes.


McDonnell-Douglas RF-4E grec au décollage

Un deuxième contrat pour 18 F-4E et 8 RF-4E fût signé ultérieurement, les RF-4E remplaçant en 1978/79 des appareils vieillissants en l'occurence des RF-5A et des RF-84F Thunderflash.

Après ces soixante-deux appareils neufs utilisés au sein de deux escadres, l'armée de l'air grecque reçut des appareils de seconde main.

En 1991, 28 F-4E ayant appartenu à l'Indiana ANG fût livré à Athènes suivis de juin à décembre 1993 par 20 RF-4E ex-allemands qui furent livrés en compagnie de neuf autres appareils cédés pour être cannibalisés et fournir à leurs congénères des pièces détachées. Ces livraisons ont porté la flotte à 110 appareils (on arrive à 121 avec les neuf appareils cédés pour cannibalisation et les deux appareils supplémentaires livrés en 1976).

Soixante-dix appareils ont été modernisés selon un programme similaire au programme ICE allemand, devant permettrent aux F-4E (AUP) de voler jusqu'en 2015 mais avec l'état économique et financier de la Grèce, plus rien n'est certain.

Les unités grecques équipées de F-4E furent le 337 Mira Dioseos (escadron de chasse) «Fantasma» (Fantôme) stationné à Larissa (Thessalie) chargé de missions d'interception, le 348 Mira Takitis Anagnoriseos (escadron de reconnaissance tactique) «Matia» (œil) stationné lui aussi à Larissa, ces unités étant intégrées à la 110 Pterix Matis (escadre de combat).

Les deux autres unités grecques équipées sont le 338 Mira Dioseos Bombardismou (escadron de chasse-bombardement) «Aris» (Mars) et le 339 Mira Dioseos «Aias» (Ajax) stationnés à Andravida (Elide, ouest du Péloponnèse) au sein de la 117 Pterix Mahis.

En 2009, le 348 MTA, les 338 MDB et 339 MD étaient encore équipés de Phantom II et le sont toujours à ma connaissance aujourd'hui.

Iran

McDonnell F-4D Phantom II iranien à l’atterrissage, parachute de freinage sorti du temps du Shah

En septembre 1968, l'armée de l'air de l'Empire d'Iran reçoit 32 F-4D suivis de 16 RF-4E en février 1971 et de 177 F-4E en mars suivant, faisant de l'Iran avec 225 exemplaires (répartis en une douzaine d'escadrons), le deuxième plus gros utilisateur étranger du Phantom II.

Avec le manque de pièces détachées et les pertes de la guerre Iran-Irak, la flotte des Phantom II iraniens à été sensiblement réduite et est estimée à 30 F-4E et six RF-4E.

A noter que le retrait des F-4D à été compensé par la livraison d'un nombre indeterminé (12 à 16 ?) de Phantom II par la Corée du Sud.

Actuellement, entre 50 et 75 appareils seraient en service, remis en état en obtenant des pièces détachées venant d'Europe, d'Israël (dans le cadre d'une livraison clandestine d'armes qui aboutit au scandale de l'Irangate) sans oublier la retro-engineering.

Sur le plan de l'organisation, du temps du Shah, les Phantom II étaient répartis en huit escadrons, le 31st TRS équipé de RF-4E, les 32nd 33rd  62nd TFS équipé de F-4D et de F-4E, les 61st 91st 92nd  TFS équipés de F-4E et du 101st TFS équipé uniquement de F-4D.

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Dim 07 Sep 2014, 18:38

Israël

McDonnell-Douglas F-4E Phantom II israélien à l'atterrissage

L'acquisition du F-4 Phantom II par la Heyl Ha'Avir se fait en réponse à l'embargo français suite à la guerre du Six Jours, le général de Gaulle dans une déclaration controversée (qui le verra être accusé d'antisémitisme) décide de punir «ce peuple sur de lui et dominateur» en empêchant la livraison d'armes qu'il s'agisse de vedettes rapides (qui quittèrent par surprise Cherbourg à la Noël 1969) ou de Mirage 5J, une version améliorée du Mirage III (pour ce dernier, il semble que quelques appareils soient parvenus en Israël en caisse mais présentés comme une copie du Mirage III).

Tel Aviv se tourne vers les Etats-Unis pour renouveler sa force aérienne alors que l'armée de l'air egyptienne bénéficie de matériel moderne notamment le redoutable Mig 21.

Outre des Douglas Skyhawk pour l'attaque, l'armée de l'air israélienne commande des F-4 Phantom II destinés à des missions de chasse-bombardement.

Les contrats «Peace Echo» et «Peace Patch» permettent à l'armée de l'air israélienne de recevoir un total de 199 Phantom (181 F-4E et 18 RF-4E), des appareils connus sous le nom de Kurnass (marteau) pour les F-4E et d'Oref (corbeau) pour les RF-4E.

Les premiers appareils sont livrés le 5 septembre 1969 et affectés à la Tayeset 201, une unité de transformation opérationnelle pour former pilotes, navigants et rampants. Au total, six escadrons seront équipés de cet appareil qui engagèrent leurs Kurnass dans la «Guerre d'Usure» contre les egyptiens.

Les Phantom II ont été acquis comme chasseur-bombardiers avec une capacité secondaire d'intercepteur, rôle dévolu plus spécifiquement au Mirage IIICJ.

Les principales cibles attaquées étaient les batteries de missiles SAM, attaques qui entrainèrent la riposte des egyptiens avec des affrontements contre des Mig 21, egyptiens et israéliens rejouant à plusieurs milliers de kilomètres les affrontements opposants américains et nord-vietnamiens.

A partir du printemps 1970, les israéliens commencèrent à perdre des Phantom II sous les coups des avions egyptiens, des missiles sol-air et des avaries mécaniques.

Le premier F-4E est perdu le 2 avril 1970 sous les coups d'un Mig 21 «Fishbed» egyptien et son équipage fait prisonnier. Un autre est perdu quelques jours plus tard (avarie mécanique).

Deux autres appareils sont perdus le 30 juin, un autre le 5 juillet et deux autres le 18 pour le prix d'une dizaine de chasseurs egyptiens dont certains étaient pilotés par des volontaires soviétiques.

Les Kurnass furent également employés conttre la Syrie, détruisant deux Su-7 «Fitter A» le 9 septembre 1972 et quatre Mig 21 le 8 janvier 1973.

Quand éclate la guerre du Kippour le 6 octobre 1973, les israéliens ont déjà perdu huit F-4E pour le prix de onze appareils ennemis abattus.

A la fin du conflit, les pertes s'élevèrent à 37 Phantom II pour le prix d'au moins sept Mig et de cinq hélicoptères (ces chiffres couvrant les pertes du début de la guerre). Six appareils endommagés furent réformés car irréparables. Ces pertes furent compensées par les américains qui transfèrèrent 36 ou 40 Phantom II (opération Nickel Grass).

Malgré la fin de ce conflit, les combats continuent dans les années suivante avec la destruction d'un Mig egyptien (modèle inconnu) le 6 décembre 1973, deux Kurnass étant abattus en avril à une époque où les F-15I avaient remplacé les F-4 pour l'interception, permettant aux Kurnass de se spécialiser définitivement dans des missions d'attaque au sol.

L'ultime conflit auquel les Phantom II israéliens participèrent fût l'opération Paix en Galilée, l'invasion du Liban le 6 juin 1982, un Mig 21 étant abattu par un F-4 le 11 juin au dessus de la plaine de la Bekaa pour ce qui est la 116ème et dernière victoire aérienne d'un Mig Master.

Un temps son remplacement par le IAI Lavi (un appareil de conception israélienne ressemblant au F-16 et dont le dévellopement à été stoppé sous la pression américaine) ou par le F/A-18 Hornet est envisagé mais ces deux projets ne se concrétisent pas.

Les Kurnass sont modernisés devenant des Kurnass 2000 dont le premier des cinquante-trois exemplaires est livré en avril 1989, ces appareils étant engagés dans la fin de la guerre du Liban et dans les opérations de basse ou moyenne intensité que connait Israël depuis la dernière guerre israélo-arabe. En 2008, l'appareil ne faisait plus partie des rangs de l'armée de l'air israélienne.


McDonnell-Douglas F-4E Kurnass

Six escadrons ont donc mis en œuvre l'appareil. Le squadron 69 stationné à Hatzerim dans le désert du Neguev à utilisé l'appareil de novembre 1969 à janvier 1999, date à laquelle l'escadron fût déclaré opérationnel sur F-15I Ra'am (foudre), une adaptation aux besoins israéliens du F-15E Strike Eagle.

Le squadron 105 stationné à Hatzor près d'Ashdod remplace en 1975 ses Super Mystère B2 par des F-4 Phantom II que l'unité va utiliser jusqu'en 1991, date de sa transformation sur F-16I.

Le squadron 107 stationné à Ramat David près de Haïfa à mis en œuvre le Kurnass à partir de 1971 mais j'ignore quand il l'à remplacé par des F-16I.

Le squadron 119 stationné à Ramon dans le désert du Neguev à mis en œuvre le Kurnass et quelques exemplaires du Oref à partir de 1970 en remplacement du Mirage IIICJ avec lequel l'unité s'était illustré durant la guerre des Six Jours. L'unité à également mis en œuvre des Kurnass 2000 avant d'être transformé sur F-16I en 2006.

Le squadron 201 stationné à Hatzor à reçu le F-4 Phantom II dès 1969 et l'à utilisé jusqu'en 2008, sa transformation sur F-16I marquant la fin de la carrière du Kurnass.

Japon

RF-4EJ du 501ème Hikotai

Comme nous l'avons vu dans l'introduction, le seul pays à avoir construit sous licence le Mig Killer c'est le Japon qui prend cette décision dans le cadre du programme «Defence Build-up» (construction de la défense) en 1965.

Baptisé F-4EJ, cette version destinée à la Japanese Self Defense Air Force (JSADAF) est produite à deux exemplaires par McDonnell dans son usine de Saint-Louis (Missouri) avant que Mitsubishi ne prenne le relais.

Le Japon va produire 130 appareils, le premier volant le 27 mai 1972 et le dernier appareil est livré le 20 mai 1981. A cela s'ajoute 14 RF-4EJ produit aux Etats-Unis qui furent livrés entre juin 1974 à novembre 1975. Cinq escadrons (Hikotaï) furent équipés de cet appareil (301ème Hikotaï 302ème Hikotaï 303ème Hikotaï 304ème Hikotaï 305ème Hikotaï).


McDonnell-Douglas-Mitsubishi F-4EJ au décollage. La livrée grise à remplacé la livrée camouflée

La mise en service du F-15EJ à entrainé la réduction de la flotte mais l'appareil est toujours en service au sein de deux escadrons de défense aérienne (301ème et 302ème Hikotaï), d'un escadron de soutien pour des missions de servitude (8ème Hikotaï) et d'un escadron de reconnaissance, le 501ème Hikotaï équipé de RF-4E, de RF-4E Kaï (du japonais Kaïzo «modifié») et de 17 F-4EJ transformés en RF-4EJ.

Leur remplacement est prévu dans les années à venir. Plusieurs appareils sont sur les rangs qu'il s'agisse du EF-2000 Typhoon, du Dassault Rafale, du F-35 ou du F-22 même si les américains refusent toujours de l'exporter (mais également de l'engager au combat).

Corée du Sud

McDonnell-Douglas F-4E Phantom II de la ROKAF

L'armée de l'air sud-coréenne (Hankook Kong Goon ou Republic of Korea Air Force RoKAF) reçoit 18 F-4D qui remplacent en 1969 des antédiluviens F-86D.

En 1972, la RoKAF transfère ses F-5 à l'armée de l'air sud-vietnamienne et reçoit en remplacement dix-huit F-4D suivis en 1977 de 30 F-4E dans le cadre du programme «Peace Pheasant II», les premières livraisons de Phantom II ayant été effectuées dans le cadre du programme «Peace Pheasant I».

A son apogée, la flotte de Phantom II de la RoKAF atteignit le chiffre fort respectable de 144 appareils avec 71F-4D, 55 F-4E et 18 F-4E.

L'appareil est encore en service actuellement mais devrait être remplacé dans les années à venir par des Boeing F-15K. Il équipe les 110th et 151st TFS à Taegu (F-4D), les 152nd et 153rd TFS à Chongju (F-4E) tandis que les RF-4C équipent le 131st TRS basé à Suwon.

Royaume Uni de Grande Bretagne

McDonnell-Douglas F-4K du squadron 892 au catapultage vue de l'arrière et vue de l'avant


A l'origine de l'acquisition du Phantom II par Londres et surtout par la Fleet Air Arm (FAA) figure l'échec des négociations avec la Royal Air Force pour un cahier des charges commun concernant le Hawker P.1154 le futur Harrier (qui finit par équiper les deux services après l'abandon du porte-avions conventionnel par la Royal Navy).

En janvier 1964, l'aéronavale britannique encore équipée de porte-avions et qui espère les conserver (la décision d'abandonner le CVA-01 ne sera prise qu'en 1966) ouvre des négociations pour la réalisation d'un Phantom II anglicisé avec notamment des réacteurs Rolls-Royce Spey.

L'accord signé en juillet 1964 prévoit la construction de 143 machines désignées F-4K mais ce nombre est ramené à 137, 110 et enfin 50 plus 7 options. Au final, quatorze appareils allaient être livrés directement à la RAF (sept sur 50 et les sept options) ne laissant que 43 appareils pour la FAA.

Appelés officiellement Phantom FG.1 (Fighter Ground Attack 1), le premier exemplaire effectue son premier vol le 27 juin 1965. Les premiers appareils de série arrivent à RNAS Yeovilton le 29 avril 1968.

La formation des équipages est asurée par le squadron 700, les appareils devant être mis en œuvre par le squadron 892 qui opérait à bord du dernier porte-avions britannique opérationnel, le HMS Ark Royal.

Devant le faible nombre de pilotes nécessaire, la formation fût assuré par le squadron 767 puis par la RAF. Les derniers Phantom FG.1 furent livrés le 21 novembre 1969, le squadron 892  étant déclaré opérationnel le 31 mars 1969.

Le squadron 892 va effectuer de nombreux exercices, à bord de l'Ark Royal mais également à bord des porte-avions américains. Suite au désarmement du dernier porte-avions britannique, l'escadron est dissous le 15 décembre 1978.


McDonnell-Douglas F-4M de la RAF en vol

Quand à la Royal Air Force (RAF), elle mit en œuvre des F-4M ou FGR.2 (Fighter Ground Reconnaissance 2)  qui devaient faire la transition en attendant l'arrivée du SEPECAT Jaguar.

L'accord de juillet 1965 prévoyait la construction de deux prototypes (YF-4M) et de cent-cinquante appareils de série, nombre réduit à 118 qui passe à 132 avec les appareils prévus initialement pour la Fleet Air Arm.

Les équipages entrainés par la 228th Operationnal Conversion Unit formèrent les squadron 6 et 54 de Coningsby (Liconshire), le squadron 43 de Leuchars (Ecosse), les squadron 14  et 17 de Bruggen (Allemagne) et le squadron 2 de Laarbruch (RFA), cette unité étant chargé de la reconnaissance tactique.

En 1976/77, les Phantom II remplacèrent les Lightning F.2A au sein des squadron 19 et 92 de Wildenrath à la frontière germano-néerlandaise. Ces appareils furent retirés du service en 1991, les escadrons étant dissous respectivement le 9 janvier 1992 et le 5 juillet 1991.

L'arrivée du Jaguar relégua les Phantom II à la défense aérienne du Royaume-Uni, équipant le squadron 111 (Coningsby), les squadron 23 (RAF Waddington, Lincolnshire) et 29 (RAF Coningsby).

Tirant les leçons de la guerre des Malouines, Londres décida de déployer en permanence des chasseurs dans l'archipel avec le 1435th Flight qui fût équipé de F-4 prélevés en Grande-Bretagne, prélèvement compensé par le rachat de quinze F-4J ayant appartenu à l'US Navy et à l'USMC. Ces appareils sont livrés entre août 1984 et janvier 1985.

L'arrivée du Tornado ADV (Air Defense Variant) ou Tornado F-3 entraina le retrait du service actif des FG-1 et des F-4J en janvier 1991.

En 1992, seuls les squadrons 56 et 74 équipés de FGR.2 de Wattisham (East Anglia) étaient encore équipés de cet appareils mais les Phantom II furent retirés du service à l'automne, le squadron 74 étant dissous le 31 octobre 1992.

Espagne

McDonnell RF-4C Phantom II de l'armée de l'air espagnol

C'est en 1972 que l'Ejercito del Aire reçoit des Phantom II en l'occurence 36 F-4C ex-USAF qui furent livrés aux 121 et 122 Escuadrones (escadrons) de l'Ala 12 (12ème escadre) pour remplacer des F-86F et des F-104, ces appareils étant baptisés C.12.

Les C.12 ont été retirés du service en avril 1989 et sont remplacés par des EF-18A/B Hornet.

Ce n'était pas la fin de la carrière espagnole du Phantom II car huit RF-4C furent livrés en janvier 1989, devenant des CR.12 qui furent confiés aux bons soins du 123 Escuadrones de l'Ala 12.

Un temps, l'armée de l'air espagnole envisagea de racheter des RF-4E ex-allemands mais ce projet ne fût pas mené à bien, les CR.12 étant néanmoins modernisés. Les derniers CR.12 ont été retirés du service en 2002.

Turquie

McDonnell-Douglas F-4E Phantom II de l'armée de l'air turque

En 1973, la Turk Hava Kuvveltleri (armée de l'air turque) reçoit dans le cadre du programme «Peace Diamond III» 40 F-4E mis en œuvre par le 161 Filo (escadron) de la 6ème escadre de chasse (6ci Ana Jet Üs°.

En 1977, 32 F-4E et huit RF-4E sont commandés pour équiper trois nouveaux escadrons (11. 112. 113. Filo du 1ci Ana Jet Üs) qui remplaça ses Super Sabre et ses RF-5A.

Après ces appareils neufs, l'armée de l'air turque racheta ses F-4E ayant appartenus à l'USAF avec quinze appareils en juin 1981, quinze autres en 1984, quinze en 1986 et 40 entre juin et octobre 1987 soit 85 appareils qui équipèrent les 131 et 132 Filo.

Pour remercier du soutien d'Ankara dans la première guerre du Golfe, les américains livrèrent 40 autres appareils (utilisés par les 133 et 171 Filo) ce qui porta la flotte turque à 205 exemplaires, 54 appareils étant modernisés pour devenir des Phantom 2000 (appelés en Turquie Terminator 2020) et devraient à terme être remplacés par des F-35.

Le 22 juin 2012, un RF-4E turc à été abattu par l'armée de l'air syrienne. Pour les turcs, l'appareil était dans l'espace aérien international alors que pour Damas, il avait violé l'espace aérien syrien.

Caractéristiques Techniques

McDonnell-Douglas F-4E Phantom II


Type : chasseur-bombardier biplace biréacteur


Masse : A vide 13757kg A pleine charge 27500kg

Dimensions : Envergure 11.7m Longueur 19.20m Hauteur 4.96m

Motorisation : Deux réacteurs General Electric J79-GE-17A avec compresseur axial d’une puissance maximale de 79.4kN

Performances :  Vitesse maximale : Mach 2.23 (2370 km/h) à 12190m  Vitesse de croisière : 940 km/h  Rayon d’action de combat : 680km  Rayon d’action de convoyage avec 3 réservoirs extérieurs : 2600km  Plafond opérationnel : 18300m vitesse de montée : 210m/s

Electronique : un radar AN-APG-120 remplaçant l'AN-APG-109 du F-4D et l'AN-APG-100 du F-4C

Armement : Un canon de 20mm hexatube M-61 Vulcan. avec 640 obus

-8480kg d’armes sur neuf point d’attache extérieure incluant des bombes lisses, des bombes à sous munitions, des bombes guidées (laser et TV) des roquettes, des missiles air-sol (jusqu'à 8 missiles Maverick), des bombes antipistes, de missiles antinavires, d’armes nucléaires mais aussi des pods de reconnaissance

-En configuration défense aérienne, le Phantom II embarquait 4 missiles AIM-7 Sparrow sous le fuselage et 4 missiles AIM-9 Sidewinder sous les ailes.


Les Phantom grecs et allemands modernisés peuvent employer des missiles AIM-120 AMRAAM (les Phantom grecs embarqueront des IRIS-T), les F-4EJ Kai utilisent des missiles AAM-3 et les Phantom iraniens pourraient utiliser des missiles russes et chinois. Enfin les Phantom britanniques pouvaient embarquer des missiles Skyflash.

McDonnell F-4B Phantom II

Type : chasseur embarqué biplace biréacteur

Poids : à vide 12700kg maximal au décollage 24766kg

Dimensions : envergure 11.71m longueur 17.75m hauteur 4.95m

Motorisation : deux turboréacteurs General Electric J79-8B de 7711kg de poussée avec post-combustion

Performances : vitesse maximale configuration lisse à 14630m : 2390 km/h rayon d'action de combat en mission d'interception avec réservoirs supplémentaires : + de 1448 km distance franchissable en convoyage 3701km plafond pratique 18900m

Electronique : un radar AN-APQ-72

Armement : 4 à 6 missiles AIM-7 Sparrow et 4 missiles AIM-9 Sidewinder en configuration défense aérienne. En configuration chasse-bombardement, le F-4B peut emporter 7257kg de bombes, de roquettes et de missiles.

SOURCES

Gérard Paloque : McDonnell F-4 Phantom T.1 (les appareils de l'US Navy et de l'USMC)

Gérard Paloque : McDonnell F-4 Phantom T.2 (les appareils de l'USAF et les versions d'exportation)

Jean Moulin : US Navy Tome 2 de Nimitz au Nimitz

Le Fana de l'Aviation HS n°33 «L'aéronautique navale américaine au Vietnam meurtrier Yacht Club»

Navires et Histoire HS n°17 Les porte-avions de l'US Navy (2ème partie)

Navires et Histoire HS n°19 Les porte-avions de l'US Navy (3ème partie)

Encyclopédie des Armes Editions Atlas Volume 6 «L'aviation embarquée des années soixante» P1309-P1314 «McDonnell F-4 Phantom»

Encyclopédie des Armes Editions Atlas Volume 1 «Les avions de combat modernes» p101-120 Le McDonnell-Douglas F-4 Phantom II p117

Ressources internet :

-Wikipedia

-Des sites spécialisés

FIN

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JollyRogers
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2283
Age : 46
Ville : Courcelles, Hainaut , Belgique
Emploi : Tech en Informatique
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Mer 05 Nov 2014, 09:35

tiens une complete sur le Phantom lol!
Bravo Claus

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   Mer 05 Nov 2014, 10:18

Merci Jolly. J'ai mis trois semaines à le faire.

Sans vouloir être impatient, beaucoup de forumeurs étaient impatients de le lire mais peu on commenté

Pour la suite, j'envisage de faire un nouvel article, peut être sur les Dido

Si des membres de ce distingué forum ont des photos de ces croiseurs, n'hésiter pas à me contacter en MP

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]   

Revenir en haut Aller en bas
 
MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MCDONNELL F-4 PHANTOM II [NOUVELLE VERSION]
» [SOFT] ANDROID MUSIC 3 : Nouvelle version du player d'origine d'Android [Gratuit]
» SPIDER-MAN (nouvelle version)
» nouvelle version f. de transport, à la sauce de misslu...
» OPERA MINI 5.1 Nouvelle version pour WM - [MAJ 9 SEPT 2010]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Amérique :: Etats Unis-
Sauter vers: