AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vent mauvais dans la Gendarmerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Vent mauvais dans la Gendarmerie   Jeu 10 Juil 2014, 12:15



" L’Etat n’admet pas que des généraux de gendarmerie puissent oser dénoncer les incohérences d’un système essoufflé, asphyxié dont il est le premier responsable.

Le 26 février, par décision du conseil des ministres, le général Pierre Renault avait été démis de ses fonctions et remplacé par un civil inspecteur de l’administration. Quelle idée avait-il eu de dénoncer l’état déplorable des matériels gendarmerie et plus particulièrement celui des casernements. Il avait osé dire que le terme « indigne » pour qualifier certains logements de gendarme est approprié.

Le général Bertrand Soubelet vient d’être muté de la direction des opérations et de l’emploi à la tête de la gendarmerie de l’outre-mer. Ce n’est pas une promotion surtout quand on a passé à peine deux années au poste prestigieux qu’il occupait.

On lui reproche d’avoir critiqué le système judiciaire français qui laisse les délinquants en liberté. C’était le premier à agir avec autant de franchise, sans langue de bois. La ministre de la Justice et le Premier ministre ont mis le temps pour réagir mais ils ont fini par obtenir des sanctions.

La preuve est faite que les responsables de l’Etat n’admettent pas que des généraux de gendarmerie puissent faire autre chose que d’approuver leurs décisions, au garde-à-vous, même quand elles sont nuisibles à la gendarmerie.

Aujourd’hui on peut s’inquiéter de l’avenir de deux autres généraux qui ont osé dire la vérité sur l’état de l’institution.

Le général Philippe Mazy , directeur du personnel de la gendarmerie, s’est permis de souligner que l’écart entre le plafond des effectifs autorisés et les effectifs réellement présents sur le terrain provoque près de 1 800 postes de « trou à l'emploi » dans les unités, ce qui correspond à 300 brigades de proximité. Une telle révélation démontre le ridicule des créations de 162 postes par an face à la réalité du sous-effectif existant depuis des années.

Nous avons aussi le cas du numéro un, le général Denis Favier directeur général, qui avait dénoncé devant la représentation nationale les difficultés qu’il avait à joindre les deux bouts ce qui nous avait permis de dire que la gendarmerie était clochardisée. Ces deux généraux vont-ils se retrouver, eux aussi, dans la charrette qui les conduira à l’échafaud Il est évident que ces derniers temps, dans notre République, on coupe facilement les têtes.

Toute vérité n’est pas bonne à dire et quand on voit le sort réservé à des généraux on se rend bien compte que ce n’est pas demain que le gendarme de base aura le droit de s’exprimer. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11720
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Vent mauvais dans la Gendarmerie   Jeu 10 Juil 2014, 12:25

bonjour
nos dirigeants avaient-ils le choix ? il ne leur reste pas grand chose à détruire dans ce pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15633
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Vent mauvais dans la Gendarmerie   Jeu 10 Juil 2014, 15:12

Ce n'est pas pour rien que l'on appelle l'armée la grande muette; à force de se taire elle va finir par s'étouffer!  Thumb down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11720
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Vent mauvais dans la Gendarmerie   Jeu 10 Juil 2014, 17:29

il ya pourtant eu quelques exceptions; Bigeard, Sanguinetti…
mais ils étaient vraiment exceptionnels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11720
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Vent mauvais dans la Gendarmerie   Jeu 10 Juil 2014, 20:55

envie de corriger ce titre; un E de trop…
https://www.youtube.com/watch?v=sneft-cYhC4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vent mauvais dans la Gendarmerie   Jeu 10 Juil 2014, 23:57

Moi qui fréquente assez fréquemment une caserne parisienne, je peux vous dire que tous ces Généraux ont toutes les raisons de "taper sur la table" !
Nos politiques sont tous les mêmes (ils sortent quasiment tous du même endroit), la politique de l'autruche a encore de beaux jours devant elle...

"Celui qui ne sait pas qu'il marche dans l'obscurité, ne verra jamais la lumière"
(Proverbe chinois)
Revenir en haut Aller en bas
MONCEY
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 271
Age : 70
Ville : ST POL SUR MER
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Les généraux de gendarmerie   Dim 13 Juil 2014, 12:09

Bonjour chers camarades,
Je suis un ancien gendarme (31 ans de service ,41 annuités),mais ce que l'on appelle un gendarme de base.Ce qui arrive actuellement à la Gendarmerie était prévisible depuis
quelques temps déjà.Les officiers et surtout les généraux étaient imbus de leurs prérogatives.Je m'explique:Cela ne dérangeait pas le commandement de voir un gendarme
marié deux enfants vivre dans un "appartement" composé d'une cuisine et un chambre,les commodités dans la cour,les douches une fois par semaine.Cela ne les dérangeait pas
non plus que les gendarmes allaient pleurer du carburant auprès de la population pour faire leurs tournées.Certaines tournées étaient effectuées en BMA (Bicyclette à moteur
auxilière,autrement dit vélo).
Lorsque le Colonel (Future Général) OMNES a voulu doter la Gendarmerie Maritime de patrouilleurs,on lui a refilé des AMI.
Il n'est pas rare que des gendarmes travaillent 60 à 70 heures par semaine.Alors que la maison d'en face c'est 35 heures.
La guerre des Polices ne date pas d'hier,puisque SAVARY a essayé de saborder la Gendarmerie Impériale alors commandée par le Maréchal MONCEY.
En 1914,il y avait 3 généraux de Gendarmerie -Le Directeur,Le Directeur Adjoint et le Chef du Personnel- Maintenant,ils sont une cinquantaine.
Je ne serai pas étonné de voir une grande lessive,puisque la garde des sceaux n'aime pas les Gendarmes,Valls lui ,est pro-policiers comme d'autres Ministres.

Bien cordialement MONCEY.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vent mauvais dans la Gendarmerie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vent mauvais dans la Gendarmerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vent mauvais dans la Gendarmerie
» Véhicules CITROËN dans la GENDARMERIE
» Devoir poésie
» Belle photo et mauvais photographe
» Mauvais dosage durcisseur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: La Cambuse-
Sauter vers: