AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 CUIRASSES BRITANNIQUES

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
valdechalvagne

Masculin
Nombre de messages : 1980
Age : 50
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Sam 4 Aoû - 10:01

Takagi a écrit:
valdechalvagne a écrit:
bonjour
vous nous avez présenté le HMS CONQUEROR
cela serait il possible de faire de même pour le HMS HERO son sister-ship

Ben... d'une part, c'est une rubrique photo ici et je n'y fais d'articles que pour accompagner les photos que je poste. Je n'ai pas de photo du HMS HERO (je n'en ai d'ailleurs pas cherché).
D'autre part, rien ne vous empêche de faire vous-même l'article... Mr. Green

bonjour j ai juste trouvé pour le HMS hero :
l armement secondaire différent
et coulé comme cible en 1908

http://www.dreadnoughtproject.org/tfs/index.php/H.M.S._Hero_(1885)
http://dawlishchronicles.blogspot.com/2013/11/hms-hero-players-navy-cut-battleship.html
http://www.wikiwand.com/en/HMS_Hero_(1885)
https://commons.wikimedia.org/wiki/File:HMS_Hero_(1885)_Mitchell.jpg


mon anglais étant plus que limité j ai des difficulté à tout comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Sam 4 Aoû - 22:29

HMS DREADNOUGHT vu du ciel : on apprécie la pureté des lignes, les concepteurs n'ayant encombré le navire d'aucune antenne ni DCA superflues.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironclaude
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1201
Age : 70
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Dim 5 Aoû - 3:45

... d'un autre côté, les antennes et la DCA, en 1905, ...

Belle photo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Dim 5 Aoû - 5:57

[quote="Takagi"]HMS DREADNOUGHT vu du ciel : on apprécie la pureté des lignes, les concepteurs n'ayant encombré le navire d'aucune antenne ni DCA superflues.

salut superbe vue très inhabituelle à cette époque moi ce sont les superstructures minimales de ces cuirassés due la WWI qui m'ont toujours fait réfléchir, la place était comptée, et les conditions de vie des matelots ne devaient pas être siéloignées que çà ce celles des marins d'Hornblower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 16958
Age : 75
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Dim 5 Aoû - 8:58

Belle photo, les vues aérienne étaient plutôt rares en 1906, probablement prise d'un ballon captif ou dirigeable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Loïc Charpentier
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
Loïc Charpentier

Masculin
Nombre de messages : 3138
Age : 72
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Dim 5 Aoû - 10:22

NIALA a écrit:
Belle photo, les vues aérienne étaient plutôt rares en 1906, probablement prise d'un ballon captif ou dirigeable!

En ce qui concerne les dirigeables britanniques, avant 1914, il n'y en avait pas eu des kilos... Nulli-Secondus N°1, en 1907, et Nulli-Secondus N° 2, en 1908, et, apparemment, ni l'un, ni l'autre n'avait survolé les mouillages militaires de la Tamise durant leurs très brèves carrières aériennes (un vol chacun!); Dans le domaine du dirigeable rigide et semi-rigide, il y avait, surtout, avant 1914, les Allemands et les Français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Dim 5 Aoû - 21:44

Une autre photo du DREADNOUGHT montrant le minimalisme des superstructures :


Le cuirassé vient de bénéficier de travaux de peinture.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
DahliaBleue

Féminin
Nombre de messages : 10918
Age : 37
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Habitabilité des superstructures ?   Lun 6 Aoû - 8:21

Citation :
HMS DREADNOUGHT vu du ciel : on apprécie la pureté des lignes, les concepteurs n'ayant encombré le navire d'aucune antenne ni DCA superflues. : marin:
Citation :
[…] ce sont les superstructures minimales de ces cuirassés de la WWI qui m'ont toujours fait réfléchir, la place était comptée, et les conditions de vie des matelots ne devaient pas être si éloignées que ça de celles des marins d'Hornblower
Citation :
Une autre photo du DREADNOUGHT montrant le minimalisme des superstructures :
Le cuirassé vient de bénéficier de travaux de peinture. : marin:
Cette relance me fait entrevoir une explication au commentaire précédent (« […] la place était comptée, et les conditions de vie des matelots […] ») et qui m'avait dans un premier temps intriguée.
Je ne voyais pas le rapport entre le volume des superstructures et les conditions d'habitabilité des bâtiments.
Je me demande maintenant (mais sans certitude) si cela ne voulait pas signifier que l'équipage était logé dans les superstructures ? scratch

Alors qu'en fait, tous les postes équipages, et même les chambres officiers, étaient alors situés sous les ponts (teugue, 1er, principal…). En témoignent les nombreux hublots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: HMS VANGUARD (1909-1917)   Mar 7 Aoû - 17:32

Ce VANGUARD est un des trois Dreadnoughts de la classe ST VINCENT (qui compte aussi le COLLINGWOOD), amélioration des BELLEROPHON qui conserve l’agencement de l’artillerie principale du DREADNOUGHT mais dont l’artillerie secondaire a été considérablement renforcée (20 canons de 101,6mm, réduits à 14 pendant la guerre).


Le VANGUARD avant la Première Guerre Mondiale

Mis sur cales par Vickers à Barrow-in-Furness le 2 avril 1908, il est lancé le 22 avril 1909 et mis en service le 1er mars 1910. Affecté à la Home Fleet avant la guerre puis à la Grand Fleet pendant celle-ci, il passe la guerre en Mer du Nord. Le Jutland est son seul engagement d’importance.

Alors qu’il est au mouillage à Scapa Flow dans la nuit du 9 au 10 juillet 1917, une explosion se produit dans une soute à munitions, suivie d’autres qui ravagent le cuirassé. Le VANGUARD coule instantanément, emportant 842 des 845 hommes qui se trouvent à bord. Son épave est toujours au même endroit. Elle a été dépouillée d’une partie de son armement et de son blindage, quelques pièces en cuivre ont été récupérées, mais elle est déclarée sépulture militaire et la plongée y est strictement contrôlée.


L'épave du VANGUARD en juillet 2017

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Dim 12 Aoû - 0:18

Corvée de peinture sur le RENOWN en 1930 :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Sam 18 Aoû - 3:20

Haïfa, juillet 1938 : pendant la révolte arabe en Palestine, des mesures de protection contre les attentats ont été prises. Le HMS REPULSE a été décollé du quai et un fusilier des Royal Marines monte la garde en armes. Les révoltés réclament la fin du mandat britannique sur la Palestine et la création d’un état arabe indépendant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Mer 29 Aoû - 16:51

Une photo insolite d’une partie du croiseur de bataille HOOD : les hélices fabriquées à Londres sont acheminées en tracteur jusqu’aux chantiers John Brown & Co. de Clydebank où le navire de ligne est en construction. La photo a été prise pendant l’été 1918. Le HOOD a été lancé le 22 août 1918.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Ven 26 Oct - 22:48

Des cadets défilent derrière des tambours le long du croiseur de bataille HMS NEW ZEALAND (classe INDEFATIGABLE) à Lyttelton en Nouvelle-Zélande en 1913.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Mer 14 Nov - 5:00

Le MALAYA de la classe QUEEN ELIZABETH quittant New-York après quatre mois de réparations suite à son torpillage par un U-Boot le 9 juillet 1941


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Mar 20 Nov - 4:56

31 mai 1960 : on retire les tapes de bouche du VANGUARD qui va partir à l’équarrissage après 14 années de service.


Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Ven 7 Déc - 2:53

HMA WARSPITE, RODNEY et NELSON à Gibraltar en 1933


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Ven 7 Déc - 6:21

Le Vanguard tout beau tout neuf chez John Brown à Clydebank en 1945 à droite l'avant-dernier croiseur britannique le Tiger ex-Bellerophon
On note l'épaisseur de la ceinture cuirassée et le camouflage clair "temps de paix"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Mar 11 Déc - 16:04

La fin du cuirassé AUDACIOUS, quatrième et dernier de la classe KING GEORGE V, le 27 octobre 1914. Après une école à feu devant l’île Toraigh (Tory en anglais) au nord de l’Irlande, le cuirassé vient de heurter une mine et prend l’eau. Son commandant pense qu’il a été torpillé. Par crainte des sous-marins, l’amirauté britannique interdit à ses autres cuirassés d’intervenir. Les photos ont été prises par Edith et Mabel Smith, passagères du paquebot OLYMPIC, sister-ship du tristement célèbre TITANIC et accouru à la rescousse dès réception du SOS du cuirassé.


Le croiseur LIVERPOOL (classe Town, à gauche), qui accompagnait l’AUDACIOUS dans sa sortie, s’efforce de le prendre en remorque pour l’emmener s’échouer dans le fjord de Lough Swilly, à une vingtaine de milles au sud. Au premier plan, le destroyer FURY (classe ACORN) s’approche de l’OLYMPIC, accouru à la rescousse après le SOS du cuirassé.


Le croiseur essaie de remorquer l'AUDACIOUS. Il n'y arrivera pas et la remorque finira par se prendre dans ses hélices et par se rompre.


Le cuirassé continue à s’enfoncer. Les portes étanches n’étant pas fermées lors de l’accident, l’eau l’envahit peu à peu et finit par atteindre les salles des machines. L’équipage est évacué en plusieurs étapes sur les destroyers et sur les canots que l’OLYMPIC a mis à l’eau. La nuit venue, l’AUDACIOUS chavirera et finira par couler après une explosion de ses soutes à munitions. L’explosion projettera des débris jusqu’à 700m de l’épave, dont un tuera un officier-marinier du LIVERPOOL : ce sera la seule victime du naufrage.

L’amirauté britannique a tu la perte de ce dreadnought moderne (il avait été mis en service en octobre 1913, un an avant le drame) jusqu’en 1918. Quoique compréhensible dans un contexte de guerre, ce subterfuge était un peu vain, compte tenu du nombre important de témoins du naufrage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Ven 22 Fév - 22:17

Le HOOD photographié depuis un dirigeable dans les parages de Pearl Harbor le 12 juin 1924. Entre autres détails intéressants, on note la plateforme en T sur la tourelle B, plateforme dont la rampe de décollage pour un biplan a été repliée. Sous la plateforme, les coussins de bois prenaient appui sur les volées des pièces de 15 pouces quand la plateforme était déployée. Pour cette croisière dans le Pacifique, le HOOD n'emporte pas d'avion car le fragile appareil en bois et toile n'aurait pas résisté aux intempéries, à l'humidité et aux amplitudes thermiques plus de quelques jours. En outre, il n'aurait pas servi à grand-chose puisqu'il s'agissait d'un avion à roues, irrécupérable après le décollage sauf en allant se poser à terre, et surtout destiné à l'interception des Zeppelin.


On note aussi le parfait réglage (manuel) des chaudières : le HOOD n'émet aucune fumée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Ven 22 Fév - 22:32

Les deux tourelles arrière du THUNDERER de 1911, quatrième et dernier super-dreadnought de la classe ORION. Les canons sont des 13,5" (343mm).


Le barbouillage en gris sombre par-dessus le gris clair du temps de paix est assez approximatif : il s'arrête de manière pas très régulière à un mètre de la flottaison, elle-même peinte de manière grossière. La photo a été prise vers 1914-1915.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 16958
Age : 75
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Sam 23 Fév - 9:00

La photo du Hood a été prise lors de sa croisière autour du monde de l'ouest à l'est par le canal de Panama de novembre 1923 à septembre 1924, dans les dominions il a visité l'Afrique du Sud, l'Inde, l'Australie, la Nouvelle Zelande, le Canada certaines petites colonies et aussi les Etats Unis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Jeu 7 Mar - 4:35

Le croiseur de bataille HOOD en achèvement à flot chez John Brown & Co. à Clydebank en Ecosse. Le franc-bord arrière a encore une hauteur décente, quoiqu'insuffisante pour garder la plage arrière sèche en tout temps.


Au premier plan, on reconnaît la poupe du destroyer VETERAN de la classe W.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
pascal

Masculin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Jeu 7 Mar - 4:48

on note sur le Hood que les tourelles de 15" sont d'un type nouveau , les 3 épiscopes ont été déplacé du toit vers les flancs et la face avant (patches blancs) ce qui est sensé autoriser le tir dans l'axe de la tourelle II par rapport à la tourelle <
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
NIALA

Masculin
Nombre de messages : 16958
Age : 75
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Jeu 7 Mar - 7:34

"Le franc-bord arrière a encore une hauteur décente, quoiqu'insuffisante pour garder la plage arrière sèche en tout temps".
En outre il est encore lège, d'autant qu'il n'est pas terminé et donc qu'il manque encore beaucoup de matériel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Takagi
Contre-amiral
Contre-amiral
Takagi

Masculin
Nombre de messages : 5239
Age : 38
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    Sam 9 Mar - 13:53

Les cadets s'instruisent à la technique de l'ancre sur le TEMERAIRE (1909-1921) de la classe BELLEROPHON


study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CUIRASSES BRITANNIQUES    

Revenir en haut Aller en bas
 
CUIRASSES BRITANNIQUES
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» ALLEMAGNE CUIRASSES CLASSE HELGOLAND
» Bandes dessinées britanniques
» Vos romans britanniques fétiches
» JAPON CUIRASSES CLASSE ISE
» ITALIE CUIRASSES CLASSE LITTORIO (NOUVELLE VERSION)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: