AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Situation en Ukraine et en crimée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15358
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Jeu 14 Aoû 2014, 11:26

Je suis d'accord avec l'analyse de Bill, mais ce n'est pas une raison pour le dire deux fois!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4275
Age : 44
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Ven 15 Aoû 2014, 07:02

NIALA a écrit:
Je suis d'accord avec l'analyse de Bill, mais ce n'est pas une raison pour le dire deux fois!

je suis d'accord avec toi, mais parfois je me demande si les gens lisent et se renseigne avant de tapoter ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1737
Age : 48
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: situation   Ven 15 Aoû 2014, 08:25

Bill a écrit:
NIALA a écrit:
Je suis d'accord avec l'analyse de Bill, mais ce n'est pas une raison pour le dire deux fois!

je suis d'accord avec toi, mais parfois je me demande si les gens lisent et se renseigne avant de tapoter ?!

non pourquoi !!! ils ont les chaîne d'info en directe !!! et nabila !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4275
Age : 44
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Ven 15 Aoû 2014, 10:26

valdechalvagne a écrit:
Bill a écrit:
NIALA a écrit:
Je suis d'accord avec l'analyse de Bill, mais ce n'est pas une raison pour le dire deux fois!

je suis d'accord avec toi, mais parfois je me demande si les gens lisent et se renseigne avant de tapoter ?!

non pourquoi !!! ils ont les chaîne d'info en directe !!! et nabila !!!!

C'est une paysanne ukrainienne ? ou juste tout aussi bête ?

En attendant, ce n'est pas Nabila, mais Philippe de Villiers qui s'y colle
https://fr.news.yahoo.com/villiers-rencontre-poutine-discuter-d-puy-fou-crim%C3%A9e-102018513.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11608
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Ven 15 Aoû 2014, 15:06

NIALA a écrit:
Je suis d'accord avec l'analyse de Bill, mais ce n'est pas une raison pour le dire deux fois!
Bonjour
Quand cela a du mal à rentrer, il faut rabacher (la télé ne s'en prive d'ailleurs pas). C'est comme les tables de multiplication !
@ bill:
pourquoi lire ? C'est plus simple d'écouter la télé. Et en plus on sait ce qu'on doit penser. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15358
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Ven 15 Aoû 2014, 15:10

warburton a dit:

pourquoi lire ? C'est plus simple d'écouter la télé. Et en plus on sait ce qu'on doit penser.   

Hélas, ce n'en est pas une, mais la triste réalité  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5089
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Ven 15 Aoû 2014, 17:21

A toutes fins utiles je vous rappelle que les ruskofs durant près de 40 ans avaient leurs missiles pointés sur nous que le schéma d'emploi du nucléaire tactique dévoilé dans les années 90 laissait peu d'espoir quand au devenir de la "douce France" et que l'agité de la taïga est un ancien homme de l'appareil répressif communiste ...

Je veux bien que ce grand homme suscite chez nous des envies humides d'autoritarisme relativement éclairé mais personnellement les russes plus ils sont loin mieux je me porte ... S'ils sont assez cons pour nous acheter des canotes qu'ils ne sont pas capables de construire c'est encore mieux ...

enfin moi je dis çà je dis rien, n'ayant pas la télévision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11608
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Ven 15 Aoû 2014, 17:39

Bonjour Pascal
Ancien du kgb d'un côté, ancen de la cia de l'autre...
Tiens, c'est marrant, pour une fois on n'a pas imité !
On aurait peut-être du; cela pourrait difficilement être pire. Sauf que nous, on a des teufs... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5089
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Ven 15 Aoû 2014, 18:21

Le général Imbot ou Pierre Marion président ... LA CLASSE !

non toute plaisanterie mise à part, méfions nous des russes et des ukrainiens c'est une vraie connerie de vouloir faire ami ami avec les premiers et de vouloir intégrer les seconds
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4275
Age : 44
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Sam 16 Aoû 2014, 06:19

pascal a écrit:

non toute plaisanterie mise à part, méfions nous des russes et des ukrainiens c'est une vraie connerie de vouloir faire ami ami avec les premiers et de vouloir intégrer les seconds
 
TOUT A FAIT !!!!!
 
il faut savoir garder la tete froide et pas partir betement et stupidement dans l'anti truc ou l'anti-chose, surtout que quand franchement, ont aurait pas vraiment le droit de la ramener !
 
On reconnait bien "l'etat du Kurdistan Irakien" et "l'etat islamique" la veille de leurs supposes creation alors qu'ont ne peut pas recconaitre en 20 ans l'autonomie de la Crimee ou l'independance du Donetz, alors que bon, 6 referendum, 6-8 declaration d'independance de la part de ceux ci, et Jamais entre 1991 et 2013, le moindre combat ! rien a fiche !
 
En gros, il faut que les armes parle pour qu'ont reconnaisse, ou pas, le droit des peuples !?

Je tiens a dire aussi que l'URSS a disparu en 1989, devant un reste de mur berlinois, et qu'ont peu remercier le ciel et poser un cierge gros comme un ICBM SS-18 devant Saint Stanislas de notre dame du Kremlin que jamais en 25 ans un missile nucleaire n'ai fichu le camp seul Allah et son prophete savent ou, ni que la moindre centrale nucleaire ne nous ai exploses a la figure !

En 25 ans, aux pays de la kalachnikov reine, jamais une guerre civile n'a demarre alors que ce n'etait ni les raisons ni les moyens qui manquaient .
Alors je trouve un tantinet plus intelligent de recconaitre ces faits, que de resasser la guerre froide eternellement.

Je ne dit pas d'oublier l'Histoire, ni le fait, mais gardons la tete froide devant les choses.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elidath
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 426
Age : 41
Ville : Montrouge
Emploi : Ingénieur Dév. Logiciel
Date d'inscription : 07/08/2011

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Sam 16 Aoû 2014, 10:41

[quote="Bill"]
pascal a écrit:

En 25 ans, aux pays de la kalachnikov reine, jamais une guerre civile n'a demarre alors que ce n'etait ni les raisons ni les moyens qui manquaient .

La petite sauterie en Tchétchénie, ça ne compte pas ?  Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4275
Age : 44
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Sam 16 Aoû 2014, 13:03

tres juste remarque.

La premiere guerre de Tchetchenie est un parfait exemple, et il s'agissait d'une guerre de chefs qui a degeneres
http://www.voltairenet.org/article13741.html

je dirais qu'apres ce coup la, la Russie a remis son armee, et ses marechaux au pas, ne les laissant plus la possibilite de se tailler un empire avec les armes dont ils sont responsable

la seconde guerre, deja un peu moins bon exemple...:

Le premier conflit qui a embrasé la petite république de Tchétchénie, située dans le Caucase du Nord russe, s'est achevé une première fois en novembre 1996. Aslan Maskhadov, chef de l’armée tchétchène séparatiste et Alexandre Lebed, général des forces armées de la fédération de Russie ont signé les accords de Khassaviourt, qui ne prévoyaient cependant aucune indépendance formelle immédiate pour la Tchétchénie. En janvier 1997, le président russe Boris Eltsine avait autorisé l’élection présidentielle en Tchétchénie avec la participation comme candidats des anciens combattants, y compris les criminels de guerre. Aslan Maskhadov est élu avec 54 %.

Mais Maskhadov n'arrive pas à maîtriser ses chefs de guerre qui réclamèrent l’instauration d'un Caucase islamique destiné à regrouper toutes les républiques voisines, à l'image de l'ancienne Circassie démantelée au XIXe siècle lors de la Guerre du Caucase. Ils organisèrent des intrusions armées souvent sous forme d'attaques et d'attentats contre les civils russes en Tchétchénie et surtout dans les régions voisines.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15358
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Lun 25 Aoû 2014, 12:19

Pour continuer ici la conversation commencée par erreur sur les Mistralov; je dirais que l'Ukraine est culturellement et géographiquement à la croisée des chemin entre la sphère d'influence Russe et la sphère d'influence européenne inféodée aux USA à cause de l'OTAN; elle a loupé le coche, elle aurait pu rester à égale distance de l'une et de l'autre et aurait alors été un pont entre deux cultures et deux conceptions de la démocratie, bénéficiant de cette situation, au lieu de cela elle a cédé aux sirènes et à l'appel irresponsable de l'Europe et de l'OTAN, créant la situation catastrophique actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11608
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Lun 25 Aoû 2014, 13:35

CQFD thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4275
Age : 44
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Lun 25 Aoû 2014, 13:42

oui Niala, tu as tout a fais raison

mais nos argument ne tiennent pas
ils sont insuffisants

Requin a l'ARGUMENT , celui en beton, innataquable, imperatif , tu ne peut plus rien dire ni faire

Il a dit: "tout le reste, c'est du Pipo"

Je ne sais que dire ! je suis subjuges ! Aneantis ! Hiroshimatiser !
Nous avons affaire a Georges WWW Bush en pleine action !

Bon, aucune importance
J'ai noter que les Americains proposent un porte helicopteres d'assault WASP de 40000 tonnes au Vietnamien.
Comme donc la republique populaire du Viet nam est donc un etat parfaitement democratique a qui ont peut refiler de l'armement d'assaut lourd sans probleme, peut etre pourrons nous leurs reflier les Mistralov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4275
Age : 44
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Mer 27 Aoû 2014, 07:06


Tiens, le pipo joue un peu plus fort et a un peu de consistence.
http://www.lefigaro.fr/international/2014/08/21/01003-20140821ARTFIG00311-kiev-dans-une-impasse-strategique.php

Et donc, ils sont toujours aussi bête d'un cote comme de l'autre !!!


Les avancées de l'armée ukrainienne à Donetsk cachent son incapacité à couper l'approvisionnement des séparatistes.


L'armée ukrainienne marche sur Louhansk et Donetsk depuis quelques jours, se heurtant à une forte résistance. Mais ses offensives, vantées dans les médias ukrainiens, cachent un échec majeur. Kiev n'est parvenu ni à couper l'approvisionnement des séparatistes depuis la Russie, ni à isoler les rebelles de Donetsk de ceux de Louhansk. La raison invoquée par les experts militaires ukrainiens est que Moscou a massivement augmenté son aide aux rebelles prorusses ces deux dernières semaines. Pendant que l'attention des médias était focalisée sur les 280 camions d'aide humanitaire russe aux habitants du Donbass, des dizaines de blindés russes sont venus renforcer l'arsenal des séparatistes. Moscou a aussi entièrement changé la direction militaire séparatiste, remplaçant les citoyens russes par des locaux pour faire moins voyant.

Le revers s'explique aussi par des bombardements incessants de l'artillerie russe. Après avoir supporté les tirs pendant des semaines, essuyant des pertes importantes, les forces de Kiev ont battu en retraite le long de la frontière, laissant aux séparatistes une «zone tampon» de 20 à 40 km de largeur, soit à peu près à la portée de l'artillerie russe. Cette zone permet d'effectuer des livraisons en toute impunité. L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui prévoit d'utiliser des drones pour la surveiller dans les prochaines semaines, a déjà été avertie par un dirigeant séparatiste que les appareils risquaient d'être abattus parce qu'ils pourraient transmettre des informations à l'armée ukrainienne. Moscou, qui refuse que ces drones survolent son territoire, dément toute livraison d'armes et tout bombardement.

Les options de Moscou réduites

«La quantité et le type d'armes aux mains des séparatistes ne laissent aucun doute sur le fait qu'elles sont fournies par le gouvernement russe», estime l'expert militaire Dmitry Gorenburg. «Cela inclut des types d'armes que Kiev ne possède pas. L'explication des rebelles selon laquelle leurs armes ont été prises dans des bases ukrainiennes ne tient pas debout.» L'arsenal séparatiste compte des dizaines de tanks, une centaine de blindés, des batteries de missiles et des pièces d'artillerie lourde. L'expert militaire russe Rouslan Poukhov, directeur du CAST, admet que «Moscou aide les rebelles, mais il est délicat d'en déterminer l'échelle». Pour lui, l'issue des combats «dépend avant tout de la détermination des combattants rebelles. Le moral des troupes est plus important que la ferraille». Il reconnaît aussi que du côté ukrainien, «on se bat mieux qu'au début, car la motivation augmente».

La pression politique aussi, alors que la fête nationale ukrainienne approche. Le président ukrainien Petro Porochenko aimerait annoncer des victoires dimanche et se trouver en position confortable pour la reprise du processus diplomatique. Il pourrait également annoncer la dissolution du Parlement le même jour. La chancelière allemande, Angela Merkel, se rendra juste avant à Kiev samedi. Porochenko rencontrera ensuite Vladimir Poutine mardi à Minsk, sur l'invitation du président biélorusse, ravi de jouer l'intermédiaire. Moscou est aussi dans l'impasse, car comme l'explique l'expert Samuel Charap, «un arrêt immédiat de son aide aux rebelles permettrait à Kiev d'écraser la rébellion (…), un scénario équivalent à une défaite stratégique complète et une humiliation publique. Si les rebelles perdent, le Kremlin croira avoir perdu l'Ukraine au profit de l'Occident, ce qu'il ne peut en aucun cas accepter.» Les options diplomatiques à court terme sont donc très limitées.


Conclusion:
- ca ne va nulle part
- c'est bloquer d'un cote comme de l'autre
- On en revient a la question de fond, vous savez, celle dont tout le monde se fiche: pourquoi ne reconnait ont pas la voie des populations locales !!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15358
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Dim 31 Aoû 2014, 15:25

Petit à petit certains se posent enfin les bonnes questions:

Voici ci dessous un article d’Hérodote sur le sujet:

http://www.herodote.net/Faut_il_nous_battre_pour_Donetsk_-article-1473.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11608
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Dim 31 Aoû 2014, 15:49

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4275
Age : 44
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Mar 02 Sep 2014, 07:31

je tombe par hasard sur cet article
http://www.lefigaro.fr/international/2014/09/01/01003-20140901ARTFIG00140-les-troupes-ukrainiennes-ont-abandonne-l-aeroport-de-lougansk.php

et surtout en fait devant la photos qui l'illustre


je me gourre totalement ou ces vehicules Ukrainiens sont un Hummer US avec une tourelle12.7 teleoperez et un joli fanion,  suivis d'un camion lui ausi Made in USA ???
Je ne serais d'ailleurs pas autrement surprise d'apprendre que John Smith, consultant chez Black water est en cours de consultation derriere le Volant du Hummer avec Boris, le milicien ukrainien qu'ont vient de sortir de son champ de patates et qui se demande ce qu'il fout la

c'est une idee c'est tout, ce serait bien d'ailleur qu'un journaliste, per exemple le gars de l'agence Reuters qui a fait la photos, nous fasse un article la dessus.... mais bon, c'est un journaliste, il fait son métier, n'est ce pas.

N'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11608
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Mar 02 Sep 2014, 16:11

bonjour Bill
on va te dire que c'est un "fake"… lol!
le camion… pas sur qu'il soit ricain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4275
Age : 44
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Mer 17 Sep 2014, 07:26

les choses commence elle a prendre le bon sens ??

Je l'espere en tout cas. De toutes facons, si L'Ukraine reve de l'europe, il faut qu'elle autorise le Russe comme langue officielle dans les province russophone. Oua alor, on devrat interdire l'alsacien, le basque et le Breton en France, et Surtout le Corse chez les corses Laughing

Mais bon sang, tant de foin et de bruit pour juste en arriver sur ce point la

http://www.lefigaro.fr/international/2014/09/16/01003-20140916ARTFIG00335-ukraine-kiev-accorde-un-statut-special-au-donbass.php

Le mardi 16 septembre restera un grand jour pour l'Ukraine. Mais on ne sait pas encore vraiment de quelle manière l'histoire s'en souviendra. En ratifiant l'accord d'association avec Bruxelles, le Parlement ukrainien a indiqué la direction de l'ouest, un chemin pavé de bien des incertitudes. Mais, dans la même matinée, sur proposition du président Porochenko, la Verkhovna Rada a voté, à huis clos, deux lois cruciales, qui symboliquement signifient que l'est du pays, c'est-à-dire les régions de Donetsk et de Louhansk, 16 % du PIB avant le conflit, pourrait rester à quai.

Les députés ont, dans un premier texte, doté les régions du Donbass d'un «statut spécial», les territoires occupés par les rebelles acquérant une «plus grande autonomie» durant une période de trois ans. Des élections locales y seront organisées le 9 novembre ; l'usage de la langue russe sera autorisé dans les administrations, tandis que les exécutifs locaux pourront désigner eux-mêmes juges et procureurs. En marge de considérations socio-économiques liées à la reconstruction du Donbass, les autorités de Donetsk et de Louhansk auront le droit de «renforcer leurs relations de bon voisinage» avec leurs partenaires en Russie.


«Nous avons gagné la paix»

La seconde loi pourrait faire tout autant débat. Elle protège de toutes «poursuites criminelles» les «participants aux événements dans les régions de Donetsk et de Louhansk». Il s'agit d'une amnistie offerte aux rebelles armés prorusses, mais aussi aux nombreux groupes de volontaires et mercenaires en provenance de la Fédération de Russie ainsi qu'aux groupes paramilitaires pro-Kiev.

Ce texte se place dans la droite ligne de l'accord de cessez-le-feu signé à Minsk et du «plan en sept points» griffonné par Vladmimir Poutine. «Les Occidentaux ont menacé de ne plus aider l'Ukraine si elle n'acceptait pas le cessez-le-feu», avouait ces derniers jours le vice-ministre de l'Intérieur de Kiev. Avec l'adoption de cet ensemble de lois, Petro Porochenko, qui allait répétant: «Nous n'avons pas perdu la guerre, nous avons gagné la paix», adopte une posture plus réaliste.

Selon Yuriy Yakimenko, directeur adjoint et spécialiste en politique intérieure au centre de recherche Razoumkov de Kiev, les deux lois sont «la contrepartie de Kiev» à l'accord de Minsk, alors qu'en l'état actuel des choses, «l'Ukraine n'a aucun moyen de faire face militairement à l'intervention d'un ennemi extérieur, bien équipé, bien plus puissant». Il s'agit donc pour Porochenko de gagner du temps. «Attention, les lois ne parlent pas d'autonomie, mais d'un statut spécial temporaire pour les régions qui sont sous le contrôle de groupes armés, précise Yuriy Yakimenko. Il ne s'agit en aucun cas d'un abandon de souveraineté sur Donetsk et Louhansk, car, pour cela, il faudrait une modification de la Constitution ukrainienne.»

Néanmoins, ces lois risquent de cliver le paysage politique et l'opinion ukrainienne. «Il y a une demande globale de paix, avérée dans les sondages, mais certaines tendances politiques vont utiliser ce texte pour critiquer le président, prédit Yuriy Yakimenko. Ioulia Timochenko, en perte de vitesse, mais représentative d'un vrai courant, a accusé le Parlement de «légaliser l'occupation du Donbass». Le premier ministre, Arseni Iatseniouk, pourrait également en profiter pour jouer sa propre partition, à l'approche des législatives d'octobre.

Des combats sur le terrain

Cependant, «la mise en place effective de ces lois va être très difficile», estime Yuriy Yakimenko, tant la réalité contredit les derniers espoirs de Kiev. «Le Donbass est administré de manière complètement autonome. Ce territoire n'a plus rien à voir avec l'Ukraine. Nous n'envisageons aucun lien de type fédéral avec l'Ukraine», a ainsi déclaré Andreï Pourguine, vice-premier ministre de la République populaire de Donetsk. «Peut-être pourrons-nous mener un dialogue avec Kiev sur certains aspects économiques ou socioculturels», a-t-il seulement avancé.

Sur le terrain, ce sont bel et bien les tubes d'artillerie qui continuent de dialoguer, malgré un cessez-le-feu vanté dans les chancelleries, mais loin d'être respecté. À Donetsk, des combats à l'arme lourde se déroulent toujours quotidiennement autour de l'aéroport, seule poche contrôlée par l'armée loyaliste, que les rebelles cherchent à reprendre. Si la région de Marioupol reste globalement calme, les affrontements se poursuivent à l'est de Donetsk et au nord de Louhansk. Debaltsevo, la dernière grande position tenue par Kiev entre Donetsk et Louhansk, est arrosée d'un feu continu, tandis que, dimanche, les séparatistes ont pris la bourgade de Slavianoserbsk.

Pendant ce temps, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a annoncé mardi que Moscou allait renforcer son dispositif militaire en Crimée.


L'Ukraine et l'UE ratifient un accord «historique» d'association

L'Ukraine et l'Union européenne ont ratifié mardi un accord «historique» d'association. S'exprimant devant les députés, le président ukrainien, Petro Porochenko, a jugé que cette ratification à l'unanimité marquait un «premier pas» vers l'adhésion à l'UE de l'Ukraine. «Le vote d'aujourd'hui est un choix de civilisation de l'Ukraine. L'Ukraine, c'est l'Europe», a proclamé le premier ministre, Arseni Iatseniouk. Cet accord reste néanmoins symbolique à ce stade: après une réunion tripartite incluant la Russie, l'Union européenne a en effet annoncé vendredi que l'accord de libre-échange avec l'Ukraine, partie intégrante de l'accord d'association, était repoussé à la fin 2015 pour permettre de nouvelles discussions avec Moscou, opposé au projet. Ce report a déchaîné les passions en Ukraine, certaines critiques allant jusqu'à évoquer une trahison du président Petro Porochenko. Pour de nombreuses personnalités en Ukraine, cette concession au Kremlin rappelle les événements de fin 2013, quand, toujours sous la pression de Moscou, le président de l'époque, Viktor Ianoukovitch, avait refusé à la dernière minute de signer ce même accord d'association, déclenchant les manifestations qui ont fini par le balayer du pouvoir. (AFP)

pareil, en plus sobre dans les medias Russes
http://fr.ria.ru/world/20140915/202437840.html

donc voila

tout le monde est content

les artilleurs rangent leurs tubes, les policiers Europeens arrive et deblaye le terrain et tout le monde se calme.

le Mistralov continu ses essais peinards

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1737
Age : 48
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: ukraine mistralof etc !!   Mer 17 Sep 2014, 10:31

Bill a écrit:
les choses commence elle a prendre le bon sens ??

Je l'espere en tout cas. De toutes facons, si L'Ukraine reve de l'europe, il faut qu'elle autorise le Russe comme langue officielle dans les province russophone. Oua alor, on devrat interdire l'alsacien, le basque et le Breton en France, et Surtout le Corse chez les corses  Laughing

Mais bon sang, tant de foin et de bruit pour juste en arriver sur ce point la  

http://www.lefigaro.fr/international/2014/09/16/01003-20140916ARTFIG00335-ukraine-kiev-accorde-un-statut-special-au-donbass.php

Le mardi 16 septembre restera un grand jour pour l'Ukraine. Mais on ne sait pas encore vraiment de quelle manière l'histoire s'en souviendra. En ratifiant l'accord d'association avec Bruxelles, le Parlement ukrainien a indiqué la direction de l'ouest, un chemin pavé de bien des incertitudes. Mais, dans la même matinée, sur proposition du président Porochenko, la Verkhovna Rada a voté, à huis clos, deux lois cruciales, qui symboliquement signifient que l'est du pays, c'est-à-dire les régions de Donetsk et de Louhansk, 16 % du PIB avant le conflit, pourrait rester à quai.

Les députés ont, dans un premier texte, doté les régions du Donbass d'un «statut spécial», les territoires occupés par les rebelles acquérant une «plus grande autonomie» durant une période de trois ans. Des élections locales y seront organisées le 9 novembre ; l'usage de la langue russe sera autorisé dans les administrations, tandis que les exécutifs locaux pourront désigner eux-mêmes juges et procureurs. En marge de considérations socio-économiques liées à la reconstruction du Donbass, les autorités de Donetsk et de Louhansk auront le droit de «renforcer leurs relations de bon voisinage» avec leurs partenaires en Russie.


«Nous avons gagné la paix»

La seconde loi pourrait faire tout autant débat. Elle protège de toutes «poursuites criminelles» les «participants aux événements dans les régions de Donetsk et de Louhansk». Il s'agit d'une amnistie offerte aux rebelles armés prorusses, mais aussi aux nombreux groupes de volontaires et mercenaires en provenance de la Fédération de Russie ainsi qu'aux groupes paramilitaires pro-Kiev.

Ce texte se place dans la droite ligne de l'accord de cessez-le-feu signé à Minsk et du «plan en sept points» griffonné par Vladmimir Poutine. «Les Occidentaux ont menacé de ne plus aider l'Ukraine si elle n'acceptait pas le cessez-le-feu», avouait ces derniers jours le vice-ministre de l'Intérieur de Kiev. Avec l'adoption de cet ensemble de lois, Petro Porochenko, qui allait répétant: «Nous n'avons pas perdu la guerre, nous avons gagné la paix», adopte une posture plus réaliste.

Selon Yuriy Yakimenko, directeur adjoint et spécialiste en politique intérieure au centre de recherche Razoumkov de Kiev, les deux lois sont «la contrepartie de Kiev» à l'accord de Minsk, alors qu'en l'état actuel des choses, «l'Ukraine n'a aucun moyen de faire face militairement à l'intervention d'un ennemi extérieur, bien équipé, bien plus puissant». Il s'agit donc pour Porochenko de gagner du temps. «Attention, les lois ne parlent pas d'autonomie, mais d'un statut spécial temporaire pour les régions qui sont sous le contrôle de groupes armés, précise Yuriy Yakimenko. Il ne s'agit en aucun cas d'un abandon de souveraineté sur Donetsk et Louhansk, car, pour cela, il faudrait une modification de la Constitution ukrainienne.»

Néanmoins, ces lois risquent de cliver le paysage politique et l'opinion ukrainienne. «Il y a une demande globale de paix, avérée dans les sondages, mais certaines tendances politiques vont utiliser ce texte pour critiquer le président, prédit Yuriy Yakimenko. Ioulia Timochenko, en perte de vitesse, mais représentative d'un vrai courant, a accusé le Parlement de «légaliser l'occupation du Donbass». Le premier ministre, Arseni Iatseniouk, pourrait également en profiter pour jouer sa propre partition, à l'approche des législatives d'octobre.

Des combats sur le terrain

Cependant, «la mise en place effective de ces lois va être très difficile», estime Yuriy Yakimenko, tant la réalité contredit les derniers espoirs de Kiev. «Le Donbass est administré de manière complètement autonome. Ce territoire n'a plus rien à voir avec l'Ukraine. Nous n'envisageons aucun lien de type fédéral avec l'Ukraine», a ainsi déclaré Andreï Pourguine, vice-premier ministre de la République populaire de Donetsk. «Peut-être pourrons-nous mener un dialogue avec Kiev sur certains aspects économiques ou socioculturels», a-t-il seulement avancé.

Sur le terrain, ce sont bel et bien les tubes d'artillerie qui continuent de dialoguer, malgré un cessez-le-feu vanté dans les chancelleries, mais loin d'être respecté. À Donetsk, des combats à l'arme lourde se déroulent toujours quotidiennement autour de l'aéroport, seule poche contrôlée par l'armée loyaliste, que les rebelles cherchent à reprendre. Si la région de Marioupol reste globalement calme, les affrontements se poursuivent à l'est de Donetsk et au nord de Louhansk. Debaltsevo, la dernière grande position tenue par Kiev entre Donetsk et Louhansk, est arrosée d'un feu continu, tandis que, dimanche, les séparatistes ont pris la bourgade de Slavianoserbsk.

Pendant ce temps, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a annoncé mardi que Moscou allait renforcer son dispositif militaire en Crimée.


L'Ukraine et l'UE ratifient un accord «historique» d'association

L'Ukraine et l'Union européenne ont ratifié mardi un accord «historique» d'association. S'exprimant devant les députés, le président ukrainien, Petro Porochenko, a jugé que cette ratification à l'unanimité marquait un «premier pas» vers l'adhésion à l'UE de l'Ukraine. «Le vote d'aujourd'hui est un choix de civilisation de l'Ukraine. L'Ukraine, c'est l'Europe», a proclamé le premier ministre, Arseni Iatseniouk. Cet accord reste néanmoins symbolique à ce stade: après une réunion tripartite incluant la Russie, l'Union européenne a en effet annoncé vendredi que l'accord de libre-échange avec l'Ukraine, partie intégrante de l'accord d'association, était repoussé à la fin 2015 pour permettre de nouvelles discussions avec Moscou, opposé au projet. Ce report a déchaîné les passions en Ukraine, certaines critiques allant jusqu'à évoquer une trahison du président Petro Porochenko. Pour de nombreuses personnalités en Ukraine, cette concession au Kremlin rappelle les événements de fin 2013, quand, toujours sous la pression de Moscou, le président de l'époque, Viktor Ianoukovitch, avait refusé à la dernière minute de signer ce même accord d'association, déclenchant les manifestations qui ont fini par le balayer du pouvoir. (AFP)

pareil, en plus sobre dans les medias Russes
http://fr.ria.ru/world/20140915/202437840.html

donc voila

tout le monde est content

les artilleurs rangent leurs tubes, les policiers Europeens arrive et deblaye le terrain et tout le monde se calme.

le Mistralov continu ses essais peinards



tout sa pour sa !!! bon le blem de chaque coté sa va être maintenant de faire taire les extrémistes !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4275
Age : 44
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Dim 21 Sep 2014, 10:58

au fait, vous vous souvenez qu'on a mis des sanctions a la Russie car ce sont des gros mechants qui ne veulent pas discuter avec les ukrainiens....

qu'en retour, les russkofs ont egalement fais des sanctions reciproque.

bon, ben si maintenant quelqu'un peu aller expliquer au paysans Bretons le patriotisme et la grandeur de la France et qu'il faut defendre notre Francois national face a l'odieux Vladou, ben ce serait cool (compter pas sur moi pour le faire Laughing Laughing )
lol!  lol!

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/08/08/20002-20140808ARTFIG00286-embargo-russe-la-france-plaide-pour-des-mesures-d-urgence.php

Au passage, je note que le president de la FNSEA est en train de demander audience a l'ambassadeur Russe pour ecouler les fruits et legumes ou autres saucisses francaise.
l'ambassadeur, il doit etre en train de rigoler avec un bon Bordeaux dans son verre

j'imagine l'ambassadeur, Boris russkoffovitch "vous francais faite rigoler moi, venir pleurer pour patates et tomates, moi vous fournir pique revolution russe, paysans francais chaud et savoir s'en servir ou trouverons tous seul"

remarquer, j'ai une solution pour sortir le Mistralov:
1- ont le repeint en vert
2- ont marque en grand sur le cote "livraison de fruit et legumes"
3- ont vat faire ls essais en Baltique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15358
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Dim 21 Sep 2014, 12:23

La troisième est la meilleure, en plus il serait en situation opérationnelle , le top
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4275
Age : 44
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   Jeu 30 Oct 2014, 05:54

Au fait, l'embargo et les sanctions ne concerne apparement que les choux fleurs Bretons vers la Russie, pas les moteurs de fusee russes vers les USA

Il faut rester pragmatique n'est ce pas.
mais bon, peut etre que les moulbifs de la NASA etait un cadeau de Kroutchev !
http://www.lefigaro.fr/sciences/2014/10/29/01008-20141029ARTFIG00295-explosion-d8216une-fusee-americaine-les-moteurs-russes-soupconnes.php

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Situation en Ukraine et en crimée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Situation en Ukraine et en crimée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Situation en Ukraine et en crimée
» Congo: Situation Dramatique selon l'Europe; Avenir sombre du pays!
» Résultat de l'enquête sur la situation économique des C-R Paca et Languedoc-Roussillon.
» Russie, Ukraine ?
» Guest Situation et plainte à City Hall : comment le gérez-vous quand vous avez raison?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: