AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 30 avril 1940;la perte accidentelle du CT Maillé Brézé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15477
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: 30 avril 1940;la perte accidentelle du CT Maillé Brézé    Dim 20 Avr 2014, 16:21


Le contre-torpilleur Maillé- Brézé

Le contre-torpilleur Maillé-Brézé est mis sur cale en 1930 aux chantiers de Penhoet à Saint Nazaire; lancé le 9 novembre 1931; il entre en service en 1932;.il appartient à la classe Vauquelin,une série de six contre-torpilleurs de 2441 t w , longs de 129 mètres, armés de 5 canons de 138 mm; 4 x 37 mm;  4 x 13 mm et 7 tubes lance -torpilles.
Au début de la guerre, le Maillé-Brézé appartient à la 9 ém division de contre-torpilleurs basée en Méditerranée; le 1er avril 1940 il appareille de Toulon pour participer à la Campagne de Norvège.
Il se dirige alors vers Scapa flow ou il arrive le 8 avril, avec le croiseur Emile Bertin portant la marque de l'amiral Derrien, ils rallie la Home Fleet, ils recherchent les convois allemands naviguant près des cotes norvégiennes; le contre-torpilleur Maillé-Brézé rejoint Greenock sur l'estuaire de la Clyde; il escorte les convois vers Namsos.


Le Maillé-Brézé en feu

Le 30 avril 1940 en début d’après midi le Maillé-Brézé est embossé dans la Clyde, feux bas; il effectue un exercice de mise de feu au mouillage pour le lancement à la poudre du tube lance -torpilles n°1; après cet exercice la plate forme de tubes lance- torpilles latérale tribord est remise dans l'axe; alors qu'un quartier-maitres procède à des graissages; dans des circonstances inexpliquées, la gargousse de poudre du tube n°1 qui est restée à poste, est mise à feu, provoquant la chasse de la torpille, laquelle pénètre sous la teugue; sous le choc le réservoir d'air comprimé éclate, causant des avaries considérables aux superstructures avant et la destruction de la chaufferie n°1. Le cône de combat explose, provoquant un incendie qui se propage à tout l'avant du bâtiment ; le Maillé-Brézé prend de la bande; malgré l'aide des bâtiments britanniques sur rade, le feu ne peut être maîtrisé; les soutes à munitions risquant d'exploser le bâtiment est évacué à 15 h 15; le feu est enfin maîtrisé par les pompiers de Greenock vers 19 h ; à 20 h l'épave coule par 12 mètres de fonds; seuls émergent les vestiges du bloc passerelle et de la mature et 3 des cheminées; la quatrième s'étant effondrée lors de l'incendie. Il y aura 27 morts et 47 blessés dans cet accident; l'épave du Maillé- Brézé ne sera relevée qu'en août 1954 pour être ferraillée à Greenock.


L'épave du Maillé-Brézé à Greenock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6584
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: 30 avril 1940;la perte accidentelle du CT Maillé Brézé    Dim 20 Avr 2014, 21:16

Images complémentaires





et le renflouement en 1954


_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15477
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: 30 avril 1940;la perte accidentelle du CT Maillé Brézé    Dim 20 Avr 2014, 21:33

Merci Le Breton pour ces belles photos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9328
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: 30 avril 1940;la perte accidentelle du CT Maillé Brézé    Lun 21 Avr 2014, 10:54

Le cône de combat était en place ? Va falloir que je modifie mon discours lors de mes visites  lol!  lol! 


_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15477
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: 30 avril 1940;la perte accidentelle du CT Maillé Brézé    Lun 21 Avr 2014, 11:35

Bonjour clausewitz,
C'est ce que dit Jean Lassaque dans son livre sur les CT du type Vauquelin, Marines éditions, dont je me suis servi pour rédiger cet article.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10282
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: 30 avril 1940;la perte accidentelle du CT Maillé Brézé    Lun 21 Avr 2014, 16:31

NIALA a écrit:
Merci Le Breton pour ces belles photos
« belles […] », peut-être, mais surtout affligeantes Crying or Very sad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10282
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: 30 avril 1940;la perte accidentelle du CT Maillé Brézé    Lun 21 Avr 2014, 17:00

clausewitz a écrit:
Le cône de combat était en place ? Va falloir que je modifie mon discours lors de mes visites  : lol!:  : lol!:
NIALA a écrit:
[…] C'est ce que dit Jean Lassaque dans son livre sur les CT du type Vauquelin […]
Que le cône de combat fût en place me semble doublement justifié :
a) il est constitutif de l'intégralité de la torpille de combat, au même titre que la charge explosive d'un obus ;
b) comme tout bâtiment armé, et à plus forte raison en opérations de guerre, le Maillé-Brézé avait forcément ses torpilles de combat à bord.

En revanche, ce qui n'est pas systématiquement et en permanence à poste (sur la torpille), c'est le dispositif de mise de feu (détonateur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15477
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: 30 avril 1940;la perte accidentelle du CT Maillé Brézé    Lun 21 Avr 2014, 19:41

DahliaBleue a écrit:
NIALA a écrit:
Merci Le Breton pour ces belles photos
« belles […] », peut-être, mais surtout affligeantes Crying or Very sad 

En disant belles je voulais dire intéressantes, et relativement rares.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10282
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: 30 avril 1940;la perte accidentelle du CT Maillé Brézé    Lun 21 Avr 2014, 19:45

NIALA a écrit:
[…] En disant belles je voulais dire intéressantes, et relativement rares.
Ainsi exprimé, je ne peux acquiescer   des deux mains ! thumleft 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 30 avril 1940;la perte accidentelle du CT Maillé Brézé    

Revenir en haut Aller en bas
 
30 avril 1940;la perte accidentelle du CT Maillé Brézé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» P107 Genie-Mine- Dunkerque avril 1940
» Un petit tour à la plage...avril 1940
» L'instant norvégien (9 avril 1940)
» Citroën-Hotchkiss-Laffly W 15 T (avril 1940)
» ROYAL NAVY DESTROYER D'ESCORTES CLASSE HUNT II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: