AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Corruption en Chine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 4340
Age : 44
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Corruption en Chine   Mer 2 Avr 2014 - 6:17

Nous nous extasions depuis longtemps sur les merveilleuses avances de la Chine dans tous les domaines, en particulier militaire.

Neanmoins, sans pour autant remettre en cause ces avances, il est bon de considerer un point ou deux afin de les temperer.
N'oublions pas que les rapports des medias que nous admirons sont bases sur  des informations donnes par des officiels, qui evidement ont a Coeur de ne donner que la beaute de l'ensemble.

je commence avec le petit article ci dessous.


L'armée chinoise ébranlée par un scandale de corruption

Par Reuters | mar, 01/04/2014 - 14:37

Mots clés : général, chinois, fonctions, corruption, promotions, officiers, scandale, Chine, Armée, Chinoise, International

Un général chinois démis de ses fonctions pour corruption présumée est accusé d'avoir vendu des centaines de promotions à des officiers, ce qui pourrait constituer le plus grand scandale au sein de l'armée chinoise depuis une vingtaine d'années, a-t-on appris auprès de responsables politiques et militaires.

Le général Gu Junshan, 57 ans, limogé en 2012 de son poste de responsable adjoint de la logistique au sein de l'Armée populaire de libération (APL), a été inculpé de corruption, de prise de pots-de-vin, de détournement de fonds publics et d'abus de pouvoir, a rapporté lundi soir l'agence Chine nouvelle, sans plus de détails. Il sera jugé par un tribunal militaire.

S'exprimant sous le sceau de l'anonymat, trois sources proches de la direction ou de l'armée chinoises ont rapporté que l'une des principales accusations portées contre Gu Junshan portait sur la vente de promotions.

"Gu a vendu des centaines de postes", a dit l'une de ces sources.

Tous les officiers promus au cours des dernières années n'ont pas versé de pots-de-vin mais "si un colonel (ne pouvant prétendre à une promotion) voulait devenir général, il devait payer jusqu'à 30 millions de yuans" (3,5 millions d'euros), a ajouté cette même source.


Les grades moins élevés étaient vendus pour plusieurs centaines de milliers de yuans, ont dit ces sources.

Pour les officiers promus par le biais de pots-de-vin, la corruption est perçue comme une forme de retour sur investissement. Ils peuvent ainsi louer des terrains militaires à des entreprises privées, vendre des plaques d'immatriculation militaires, occuper de manière indue des logements de l'armée ou percevoir des dessous de table lors des approvisionnements en nourriture ou en équipements.

Protections

Les officiers qui ont versé de l'argent pour être promus ont été interrogés mais la direction du parti communiste (PCC) n'a toujours pas tranché leur sort car ils sont trop nombreux, a-t-on souligné de mêmes sources.

"Le moral est très bas. Beaucoup craignent des sanctions. Ceux qui sont compétents mais ignorés lors des promotions sont mécontents", a dit l'une de ces sources.

Le ministère de la Défense n'a pas répondu aux demandes de réaction.

Gu Junshan est sous le coup d'une enquête pour corruption depuis son limogeage en 2012. Les poursuites ont été retardées car ce général bénéficiait de "protections" de la part de personnalités plus puissantes, ont dit les mêmes sources à Reuters.

Des sources ont déclaré en mars à Reuters qu'un autre ancien militaire de haut rang, Xu Caihou, était placé de fait en résidence surveillée tout en contribuant à l'enquête sur Gu Junshan, qui a été l'un de ses protégés.

Xu Caihou, 70 ans, a quitté son poste de vice-président de la commission centrale militaire en 2013 et le bureau politique du PCC, l'organe de décision du parti, en 2012.

"Gu a impliqué Xu Caihou" durant ses interrogatoires par les enquêteurs, a dit l'une des trois sources.

Reuters n'a pas été en mesure de joindre Gu Junshan ou Xu Caihou, qui souffre d'un cancer, et on ignore s'ils disposent d'avocats.

Depuis son accession à la tête du parti communiste à l'automne 2012, Xi Jinping a brandi la lutte contre la corruption comme l'une de ses priorités. Le président chinois a prévenu qu'il s'attaquerait aussi bien aux "mouches" qu'aux "tigres".

L'affaire Gu Junshan pourrait dépasser en ampleur le scandale déclenché par la mise au jour à la fin des années 1990 d'un vaste réseau de trafiquants dans la ville côtière de Xiamen impliquant aussi bien des responsables de l'armée que de l'administration. Le chef de ce réseau, Lai Changxing, a été emprisonné à vie en 2012.

Ce qui est valuable dans l'armee, est valable dans l'industrie, ni plus ni moins.
Et si une personne est capable de payer son poste a prix d'or, c'est qu'elle escompte, comme mentionne dans l'article, un "retour sur investissement"
Dans les faits, cette personnes vat donc faire payer les personnes en dessous d'elle, et egalement faire passer a la caisse les prestataires de services et fournisseurs.
et si la qualite est basse, pas grave, le certificate, lui serat parfait.


Certe, le president actuel a decide de combattre la corruption
Mais tout comme tous ses predecesseurs après tout.

rien de neuf, cette tradition a au moins 3500 ans, et elle es aussi valuable ailleurs, pas juste en Chine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral


Masculin
Nombre de messages : 5251
Age : 44
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Corruption en Chine   Mer 2 Avr 2014 - 7:28

Rien à dire, les Chinois copient tout  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 4340
Age : 44
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Corruption en Chine   Mer 2 Avr 2014 - 11:02

Non, pas de copy, juste de l'original pur et dur

Que du traditionnel!
Et je le prouve avec l'histoire de la bataille de la riviere Yalou
Ou "la bataille des pots de fleurs"
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_du_fleuve_Yalou_(1894)

Sur le papier, la flotte Chinoise de Beiyang possède des navires supérieurs, dont 2 cuirassés pré-dreadnought, le Dingyuan et le Zhenyuan pour lesquels les Japonais n'ont pas de contreparties. La flotte de Beiyang peut également faire appel à l'aide de nombreux conseillers militaires, dont le major Constantin von Hanneken de l'armée prussienne, récemment revenu de Corée, qui a été nommé en tant que conseiller naval de l'amiral Ding Ruchang (en). William Ferdinand Tyler, sous-lieutenant de réserve dans la Royal Navy et un officier des douanes maritimes impériales, nommé comme assistant de von Hanneken. Philo McGiffen (en), anciennement enseigne dans l'U.S. Navy et instructeur à l'académie navale chinoise de Weihaiwei, est nommé Jingyuen à titre de conseiller ou co-commandant.

Toutefois, même s'ils sont correctement formés, les Chinois ne se sont pas entraînés au tir suffisamment à l'avance. Le manque de formation est le résultat direct d'un grave manque de munitions. La corruption paraît également avoir joué un rôle majeur, de nombreuses obus chinois semblent avoir été remplis de ciment ou de porcelaine ou sont mal calibrés et ne peuvent être tirés. Philo McGiffin note que bon nombre des charges de poudre ont « treize ans d'âge et sont périmées »2. Le peu de munitions disponibles est préservé pour une véritable bataille. L'entraînement à balles réelles est rarement effectué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 4340
Age : 44
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Corruption en Chine   Ven 16 Mai 2014 - 2:07

http://www.liberation.fr/monde/2014/05/15/le-politique-chinois-nageait-dans-les-yuans_1018415


Le politique chinois nageait dans les yuans
15 MAI 2014 À 20:06
Plusieurs mètres cubes de billets de banque ont été retrouvés au domicile d’un haut cadre politique chinois, Wei Pengyuan. La police a eu recours à 16 machines à compter les billets pour évaluer le butin. Quatre d’entre elles sont tombées en panne au cours du comptage. Le plus gros billet existant étant celui de 100 yuans, cela signifie que les 100 millions (11,7 millions d’euros) retrouvés chez Wei Pengyuan représentaient au minimum un million de billets, de quoi remplir plusieurs baignoires. La tâche principale de du haut cadre était de délivrer permis et approbations pour la construction de centrales thermiques. Cette découverte a lieu alors que le gouvernement chinois mène une vaste campagne anticorruption depuis près d’un an. Dans le même temps, les activistes dénonçant le manque de transparence sur les fortunes des responsables politiques sont toujours sévèrement réprimés.

Je me disais bien qu'il y avait quand meme beaucoup de fumee en Chine !
Essayer voir de trouver une seule photos d'actu chinois ou le ciel est bleu !

Mais bon soyons honnete avec nous meme, ce 'est qu'un peu plus de la moitie de la facturation de BigMalion a l'UMP, et Cahuzac n'est pas loin non plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 1626
Age : 47
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: bien bien !!!   Ven 16 Mai 2014 - 14:57

Bill a écrit:
http://www.liberation.fr/monde/2014/05/15/le-politique-chinois-nageait-dans-les-yuans_1018415


Le politique chinois nageait dans les yuans
15 MAI 2014 À 20:06
Plusieurs mètres cubes de billets de banque ont été retrouvés au domicile d’un haut cadre politique chinois, Wei Pengyuan. La police a eu recours à 16 machines à compter les billets pour évaluer le butin. Quatre d’entre elles sont tombées en panne au cours du comptage. Le plus gros billet existant étant celui de 100 yuans, cela signifie que les 100 millions (11,7 millions d’euros) retrouvés chez Wei Pengyuan représentaient au minimum un million de billets, de quoi remplir plusieurs baignoires. La tâche principale de du haut cadre était de délivrer permis et approbations pour la construction de centrales thermiques. Cette découverte a lieu alors que le gouvernement chinois mène une vaste campagne anticorruption depuis près d’un an. Dans le même temps, les activistes dénonçant le manque de transparence sur les fortunes des responsables politiques sont toujours sévèrement réprimés.

Je me disais bien qu'il y avait quand meme beaucoup de fumee en Chine !
Essayer voir de trouver une seule photos d'actu chinois ou le ciel est bleu !

Mais bon soyons honnete avec nous meme, ce 'est qu'un peu plus de la moitie de la facturation de BigMalion a l'UMP, et Cahuzac n'est pas loin non plus

comme quoi bruler des billet de banque pour produire de l electriciter sa ne fonctione pas !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Corruption en Chine   Aujourd'hui à 15:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Corruption en Chine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA CORRUPTION TUE DANS NOS PAYS!
» Parade militaire 60° anniversaire de la République de Chine
» LA CHINE "VEND" SA DETTE AU CONGO !
» [Chine] Le zoo humain "L'Empire des Nains" !
» Tarif avion Chine - Europe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Asie :: Chine-
Sauter vers: