AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant
AuteurMessage
PALEZ
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5368
Age : 44
Ville : à la maison, loin de Dahlia...
Emploi : Brasseur d'air...
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Lun 12 Mai 2014, 19:36

Henri K. a écrit:


PALEZ a écrit:
Par les Chinois. Je parlais d'un système d'écoute.

Ok, merci. Comme il y a une base chinoise de SNA / SNLE près de Dalian, en plus il y a le chantier naval spécialisé dans la construction des sous-marins nucléaires, les Américains auraient pu placer des capteurs pille devant la porte de la Chine.

Par contre, une source?

Henri K.

Je ne sais pas, je ne sais plus... J'avais lu cela quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Mar 13 Mai 2014, 22:18

Le 13 Mai, la confrontation sino-vietnamienne continue sur mer, dans les Paracels autour de la plateforme de forage pétrolier chinois 981. Le nombre de navires chinois atteint 86 contre 80 il y a 2 jours.

Les Vietnamiens ne parviennent pas à atteindre la plateforme chinoise, gardée par 1 vieille frégate de Type 053H1 et 2 corvettes à l'intérieur, et les autres navires du garde-côte chinois à l'extérieur sur un périmètre de 3 nm.

http://mcn.vietnamplus.vn/Story.aspx?did=35794

Au sol, les Vietnamiens multiplient les manifestations anti-chinois. Selon la presse taïwanaise, dans la province de Bình Dương, près de Hồ Chí Minh, une manifestation de 300 manifestants s'est rapidement transformée en une émeute de plus de 10 000 personnes. Les émeutiers s'en prennent à toutes les boutiques ayant une inscription en chinois, et ont ravagé une zone industrielle qu'ils pensent être chinoise, mais en réalité taïwanaise (en réalité que ce soit chinois de PPC ou taïwanais c'est quant même des Chinois...). 2 hommes d'affaires taïwanais ont été blessés, et 2 ouvriers chinois battus à mort. Le bureau de ROC à Hồ Chí Minh se prépare à évacuer ses resortissants.

http://www.chinatimes.com/realtimenews/20140513005041-260408

Dernières photos de l'émeute au Vietnam















Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Mer 14 Mai 2014, 08:36

Le pillage continue dans la zone industrielle près de Hồ Chí Minh par les émeutiers, qui commencent à brûler les usines investies principalement par les Taïwanais, pourtant rien à voir dans l'histoire. Les ressortissants chinois et taïwanais ont été agressés également partout dans le pays, portable arraché dans les rues, agression physique...etc. L'ambassade chinois et le bureau de ROC au Vietnam ont demandé que leurs ressortissants soient restés chez eux.























Apparemment les entreprises et les usines étrangères ont également été les cibles les émeutiers.



























Les manifestants vietnamiens brûlent un drapeau "chinois", qui en réalité est un drapeau du Singapour. La seule similitude entre les 2 ce sont les 5 étoiles jaunes...



Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Mer 14 Mai 2014, 20:47

Deux pays ne s'affrontent pas juste pour le fun, sans un certain niveau d'intérêt concret, personne ne risquera pas sa peau. Alors concrètement, autour de la mer de Chine méridionale, quel intérêt les pays peuvent en tirer? Où en est on puisqu'en Occident on ne véhicule que des images parfois superficielles de tel ou tel pays, pour des fins géopolitiques bien précis?

* Le Vietnam

Dans un premier temps, on va regarder comment le Vietnam perçoit la mer de Chine méridionale. Ces 2 images vietnamiennes montrent une carte de Vietnam d'après eux, ils considèrent, un peu comme les Chinois, que la grande majorité de la mer de Chine méridionale leur appartient. Et pourtant, on n'entend jamais parler de ceci en Occident, qui mérite une certaine réflexion...

Spoiler:
 

Changeons de vue - La ligne jaune représente la zone revendiquée par le Vietnam, la ligne rouge la revendication chinoise

Spoiler:
 

Au jour d'aujourd'hui, quel intérêt a t-il tiré dans la région par le pays? Avec les dizaines de puits pétroliers que le Vietnam a installé le long de ses côtes, dans le Sud, le pays est passé d'un pays d'importation pure en pétrole à un pays d'exportation pure, en seulement une dizaine d'années. Jusqu'à 2008, les Vietnamiens ont prélevé plus de 100 millions de ton de brut, 1500 milliards de mètre cube de gaz naturel, soit une bénéfice de plus de 25Md de dollar US. Aujourd'hui la production pétrolière vietnamienne dans la mer de Chine méridionale représente entre 18 à 30% de PIB, suivant les méthodes de calcul et les sources.

Le Vietnam augmente constamment sa capacité de production, plus de 50 entreprises pétrolières étrangères ont signé des accords d'exploitation avec le pays. On peut deviner pourquoi dans l'Occident on préfère se taire sur la revendication vietnamienne. Devant les vrais billets d'argent, le reste n'est que de foutaise.

Pour finir, le Vietnam découpe la zone qu'elle revendique comme sienne en 185 sous-zones, pour faciliter la gestion et le partage avec les sociétés étrangères.

Spoiler:
 

La position de certains puits de pétrole vietnamiens

Spoiler:
 

* La Malaisie

La Malaisie est le pays qui a bénéficié le plus de la mer de Chine méridionale. La production pétrolière dans la zone est de 30 millions de ton par an, et 150 millions de mètre cube de gaz naturel par an. Cela représente 20% de PIB du pays, c'est la Malaisie qui détient le plus de puits dans la région.

* Les Philippines

La production pétrolière du pays dans la région satisfait 40% de sa consommation intérieure.

* Le Brunei

Rien que les plateformes de puits que le pays co-exploite avec la société pétrolière Shell il y en a déjà plus 240.

* L'Indonésie

20% de production pétrolière et de gaz du pays vient de la mer de Chine méridionale.

Ces quelques chiffres nous donnent une vision partielle pour comprendre l'enjeu de ces atolls pour chacun des pays qui entoure cette mer...

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Jeu 15 Mai 2014, 00:19

D'après le garde-côte vietnamien, la marine chinoise envoie progressivement ses navires de combat pour appuyer les navires de garde-côte chinois, déjà très nombreux, autour de la plateforme de forage pétrolier 981. Au moins un destroyer de Type 052B, une frégate de Type 054A, 2 LPD de Type 071, des hélicoptères supplémentaires ainsi qu'un avion AEW Y-8J.

Les Chinois semblent être bien décidés de rester là et ne reculeront pas. A suivre...

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

D'après certains hommes d'affaire taïwanais qui investissent et s'installent au Vietnam, "beaucoup d'ouvrier chinois sont bloqués dans leur dortoirs, il y a des morts", d'autres parlent d'affrontement direct entre les ouvriers chinois et les émeutiers vietnamiens. Les Taïwanais et les Chinois sur place tentent de s'entraider.

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

D'après le média japonais, au moins 5 sociétés japonaises au Vietnam ont été touchées par les émeutes, les écoles japonaises à Ho Chi Minh suspendront les cours à partir du 15 Mai jusqu'à nouvel ordre.

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Jeu 15 Mai 2014, 07:22

En fait, les manifestants Vietnamiens ont l'air de cibler comme hostile l'étranger "asiatique".
Ils en veulent a la Chine, mais ne font pas vraiment la différence entre un drapeau singapourien et le chinois, de même ils attaquent des coréens. Les ecoles Japonaises cessent leurs cours.

En fait, un asiatique ne parlant pas vietnamien est apparemment classes "chinois"

Je me trouvais au Viet Nam en février dernier, avec mon épouse chinoise.
Je n'avais pas notez moi-même de tension a mon égard et a ma tête d'européen, pareil avec les enfants. Mais mon épouse a bien sentis par moment des tensions du simple fait de son origine.
Genre la serveuse qui ne voulait pas prendre commande auprès d'elle, mais de moi. J'avais conseilles a mon épouse de ne pas parler chinois en public, de dire qu'elle était malaisienne ou française.

C'est dommage, nous avions beaucoup apprécié la propretés du Vietnam, ainsi que la nourriture locale, plus saine qu'en Chine, et souvent se trahissant une origine française (baguette de pain, saucisse, café, vin rouge, sardines à l'huile...)


Pour la situation générale, à mon sens se trouve dans cette mer un problème au moins aussi important que la Crimée…. Et comme le fait remarquer Henri K, les medias européens ont un silence assourdissant sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Jeu 15 Mai 2014, 08:03

Bill a écrit:

Pour la situation générale, à mon sens se trouve dans cette mer un problème au moins aussi important que la Crimée…. Et comme le fait remarquer Henri K, les medias européens ont un silence assourdissant sur ce sujet.

A mon sens, la Crimée représente un interêt géopolitique stratégique et de périmètre d'influence, alors que la mer de Chine méridionale représente un intérêt économique, de dépendance énergétique et de sécurité nationale, ce ne sont pas les mêmes intérêts, pas la même culture, pas les mêmes acteurs concernés, et on a un résultat qui est assez différent.

Et on oublie assez souvent, en Occident, que le Vietnam est lui aussi un régime totalitaire communiste. Le contraste sur la différence de traitement médiatique entre la Chine et le Vietnam est assez marquant.

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Jeu 15 Mai 2014, 08:22

Le nouveau compte vient de tomber, et comme le souligne Bill, les manifestations anti-chinoises sont en train de se transformer en émeute anti-capitalisation étrangère, on compte désormais 5 sociétés chinoises, 120 sociétés taïwanaises, 17 sociétés japonaises, 26 sociétés sud-coréennes, 3 sociétés singapouriennes, 1 sociétés allemande et 1 sociétés malaisienne ravagées par les émeutiers.

Au centre du Vietnam, un hôpital vietnamien annonce 16 morts chez les ressortissants chinois et 10 morts chez les Vietnamiens.

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Jeu 15 Mai 2014, 11:47

Henri K. a écrit:
Bill a écrit:

Pour la situation générale, à mon sens se trouve dans cette mer un problème au moins aussi important que la Crimée…. Et comme le fait remarquer Henri K, les medias européens ont un silence assourdissant sur ce sujet.

A mon sens, la Crimée représente un interêt géopolitique stratégique et de périmètre d'influence, alors que la mer de Chine méridionale représente un intérêt économique, de dépendance énergétique et de sécurité nationale, ce ne sont pas les mêmes intérêts, pas la même culture, pas les mêmes acteurs concernés, et on a un résultat qui est assez différent.

Et on oublie assez souvent, en Occident, que le Vietnam est lui aussi un régime totalitaire communiste. Le contraste sur la différence de traitement médiatique entre la Chine et le Vietnam est assez marquant.

Henri K.

A ma connaissance et par ce que je lit dans les journaux et ailleurs, l’Ukraine et la Russie ne sont pas non plus des parangons de démocratie. Et quand ils font un referendum, on le refuse ou on s’en fiche. Alors la Chine ou le Vietnam, sont certes des régimes capitalo-communiste, mais à l’heure qu’il est, il est beaucoup plus facile d’obtenir un visa pour la Chine que pour la Russie !

La Situation en Ukraine ne concerne au final que la zone ukrainienne et russe.  Oui, il s’agit de Géopolitique et d’influence. La Crimée est l’accès russe a la méditerranée, mais en fait, si les russes le décidaient vraiment, ils pourraient aussi bien s’installer à Kertch., mais je sors du sujet.

Certes, la situation est fort différente. Je considère La Mer de chine a au bas mot a la même importance que la situation ukrainienne, et il ne s’agit pas simplement d’énergie. Enfin « sécurité nationale » et « géopolitique » dans le contexte d’une mer revendiques par une demi-douzaine de nations relève du pléonasme.

Combien de chose made in Ukraine dans vos placards, et combien de made in china ?
Quel est le pourcentage du commerce mondial transitant par Singapour et la Mer de Chine ?
Et le petrole du moyen orient vers la Chine, il passe par ou ?
Quel serait l’impact d’une mer de chine ferme au commerce ? La Chine devrait exporter via le cap Horn et oublies le pétrole du moyen orient ! Notre sapin de noël se sentira bien vide aussi sans ses jolis cadeaux dessous.

En fait, une situation de commerce dégradé peut se montrer dangereuse pour la Chine qui déjà fait face à une concurrence forte, et qui n’est plus un pays a bas couts depuis un moment. De nombreuses entreprises ont déjà mis les voiles, pas toujours forcément vers des pays comme le viet nam d’ailleurs, mais aussi retourne vers l’Europe.  

Je me souviens d'une étude prospective concluant que si la Chine devait faire face à des difficultés commerciale importante, la situation économique en Europe en souffrirait pendant une période allant de 6 mois a un an, puis repartirait car le supply made in china serait ressources ailleurs. Probablement aussi qu’un certain nombre d’activité retrouverait une place en Europe.

L’Asie n’a pas la même culture ? Oui, certes, mais je me dis aussi que les vietnamiens courbent moins le dos que les chinois : 5 sociétés chinoises, 120 sociétés taïwanaises, 17 sociétés japonaises, 26 sociétés sud-coréennes, 3 sociétés singapouriennes, 1 sociétés allemande et 1 société malaisienne ravagées par les émeutiers ! les ecoles japonaise de Hochiminh qui ferment !

Ce n’est pas juste au chinois qu’ils en veulent, c’est à leurs conditions de travail  et de vie courantes.
Je pourrais être un peu surpris par le manque de réaction des médias occidentaux, mais en fait je me dit qu'en occident, ont parle autant de la Mer de Chine qu'en Asie ont parle de l'Ukraine.

Albert Londres disait dans un livre "ne sais tu pas qu'un beau crime a Menil-Montant ferat toujours la une face a 5000 morts dans la province du Tcheli a la frontiere mongole de la Chine !"


Dernière édition par Bill le Ven 16 Mai 2014, 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Jeu 15 Mai 2014, 13:23

Le Vietnam arrête 600 émeutiers. Les responsables politiques locaux organisent des réunions d'urgence avec les représentants des entreprises étrangères et appellent les investisseurs de rester calme.

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Jeu 15 Mai 2014, 19:20

Une vidéo diffusée sur la chaîne TV de la société d'exploitation pétrolière chinoise qui est propriétaire de la plateforme de forage pétrolier 981, au cœur de la confrontation sino-vietnamienne. On voit surtout la cuisine, la cantine et le service de ménage sur cette plateforme pour les personnels.



Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Jeu 15 Mai 2014, 19:32

Ça a chauffé dans les Paracels à l'Ouest, qui a attiré toutes les attentions des gens, mais dans le sud, des choses très concrètes sont en train d'avancer rapidement aussi dans les Spratleys.

Les Chinois ont entamé des travaux de remblaiement sur l'atoll de Johnson south reef. Les images aériennes prises par les Philippines en témoignent, les Chinois veulent construire une tête de pont dans la zone pour faciliter la logistique.







En règle générale, jouer au BTP contre les Chinois c'est un peu beaucoup perdu d'avance...

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Ven 16 Mai 2014, 06:18

http://www.romandie.com/news/La-Chine-construit-une-piste-sur-un-ilot-dispute-en-mer/477597.rom

(©AFP / 14 mai 2014 13h08)

La Chine construit une piste sur un îlot disputé en mer de Chine, selon Manille

Manille - Les Philippines ont avancé mercredi que la Chine était en train de construire une piste d'atterrissage sur un îlot revendiqué par les deux pays et le Vietnam en mer de Chine méridionale, une zone âprement disputée par les pays de la région.

Des avions militaires philippins ont observé depuis janvier des travaux de déplacement de terre sur l'îlot de Johnson South, qui fait partie des Spratleys, a indiqué le ministère philippin de la Défense.

Manille a protesté par voie diplomatique le mois dernier mais Pékin a rejeté ces protestations en répliquant que l'îlot appartient à la Chine, a indiqué le ministre des Affaires étrangères Albert del Rosario.

Il a estimé que la construction par les Chinois d'une piste d'atterrissage était une possibilité.

La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, n'a pas confirmé les assertions philippines mais réaffirmé la souveraineté chinoise sur le territoire.

Tous travaux réalisés par la Chine sur l'ilôt relèvent entièrement de la souveraineté de la Chine. J'ignore les intentions précises des Philippines dans cette affaire, a-t-elle déclaré lors d'un point presse ordinaire mercredi à Pékin.

La semaine dernière Pékin avait minimisé l'ampleur de ces travaux, affirmant qu'il s'agissait principalement de rénover les baraquements des soldats stationnés.

Cet îlot, situé entre le Vietnam, les Philippines, la Malaisie et à 300 km à l'ouest de l'île philippine de Palawan, avait été le théâtre d'un affrontement meurtrier entre les troupes chinoises et vietnamiennes en 1988, qui s'était soldé par la mort d'environ 70 Vietnamiens.

La Chine estime jouir d'une souveraineté inaliénable sur la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale.

Les Philippines -- qui ont saisi à ce sujet en janvier 2013 un tribunal d'arbitrage des Nations unies --, le Vietnam, le sultanat de Brunei, la Malaisie et Taïwan s'opposent à ses prétentions.

Les îlots de la discorde sont souvent des îles coraliennes ou rocheuses, sans eau ni culture possible, mais les eaux environnantes sont riches en poissons et les fonds sous-marins pourraient recéler d'importantes ressources en gaz ou pétrole.

Enfin, ils se situent sur des routes maritimes cruciales pour le commerce mondial.

strs-cgm/fmp/gab/ia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 48
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: ] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Ven 16 Mai 2014, 14:14

bill , henri !! pour confirmé si on peut dire en france sur les chaine tv on ne parle absolument pas de se qui se passe au viet nam ni dans aucun autre de ses pays !! on parle meme plus de l avion qui a disparu !! donc merci de nous tenir au courant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Ven 16 Mai 2014, 14:33

valdechalvagne a écrit:
bill , henri !! pour confirmé si on peut dire en france sur les chaine tv on ne parle absolument pas de se qui se passe au viet nam ni dans aucun autre de ses pays !! on parle meme plus de l avion qui a disparu !! donc merci de nous tenir au courant

En tout cas je ne vois rien sur TF1, France TV, BFM ou encore iTélé...

Pour le vol MH370, le drone américain Bluefin a rencontré des problèmes techniques, de leur côté la recherche est interrompu. La Chine a au moins un navire de recherche océanique sur place, mais pas de nouvelle.

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 48
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Mer de Chine Méridionale   Ven 16 Mai 2014, 14:45


valdechalvagne a écrit:bill , henri !! pour confirmé si on peut dire en france sur les chaine tv on ne parle absolument pas de se qui se passe au viet nam ni dans aucun autre de ses pays !! on parle meme plus de l avion qui a disparu !! donc merci de nous tenir au courant

En tout cas je ne vois rien sur TF1, France TV, BFM ou encore iTélé...


je confirme confirme !! a par se matin sur itele un petit bendeau en bas d ecrant annoncant au vietnam la mort d'un chinois confirmé par l embassade de chine !! le bandeau je les vue qu'une foit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Ven 16 Mai 2014, 16:12

Nouvelles photos publiées par la presse vietnamienne. Les chasseur-bombardiers JH-7A survolent la zone...

Spoiler:
 

Henri K.


Dernière édition par Henri K. le Ven 16 Mai 2014, 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Ven 16 Mai 2014, 16:25

Juste a cause du rapport direct avec la Mer de Chine, je colle un poste d'Henri ici, pris sur le sujet "autour de la Chine"

Le 15 Mai, le Chef d'état major des Etats Unis reçoit son homologue chinois et la délégation de l'armée chinoise avec 19 coups de canon devant le Pentagone. Après la cérémonie, les 2 hommes ont tenu une réunion à huis clos pendant plusieurs heures.

Après la réunion, une conférence de presse a été organisée durant laquelle le Chef d'état major chinois a prononcé un discours de 15 min, où il critique sévèrement les différents évènements qui ont lieu actuellement dans la mer de Chine méridionale, notamment l'enlèvement des pêcheurs chinois par les Philippines, et l'envoie des navires vietnamiens pour perturber la plateforme de forage pétrolier chinois 981. Il précise que, "Les pays voisins ont forés plusieurs centaines de puits dans la région et je n'entend personne dire quoique ce soit, expliquez moi maintenant pourquoi la Chine fait son premier forage, qui plus est dans les eaux territoriales chinoises (la plateforme chinoise se trouve à l'intérieur des 12 nm d'un île contrôlé par la Chine), et on entend tout sort de critique?".

Il rajoute ensuite : "Ce puits, on le fera, quoiqu'il en soit." et "La Chine accepte de discuter s'il y a un problème. On ne fera pas de provocation, mais on n'a pas peur non plus d'affronter des provocations. La terre que notre ancêtre nous a laissé, on ne cédera pas un centimètre", "Je pèse mes mots, on le dit, on le fait"...

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Ven 16 Mai 2014, 16:30

Henri K. a écrit:
valdechalvagne a écrit:
bill , henri !! pour confirmé si on peut dire en france sur les chaine tv on ne parle absolument pas de se qui se passe au viet nam ni dans aucun autre de ses pays !! on parle meme plus de l avion qui a disparu !! donc merci de nous tenir au courant

En tout cas je ne vois rien sur TF1, France TV, BFM ou encore iTélé...

Henri K.

Ca me fait rêver .....
 

enfin... il vaut mieux rien que des anneries


Dernière édition par Bill le Sam 17 Mai 2014, 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Ven 16 Mai 2014, 23:12

Citation :

Après la réunion, une conférence de presse a été organisée durant laquelle le Chef d'état major chinois a prononcé un discours de 15 min, où il critique sévèrement les différents évènements qui ont lieu actuellement dans la mer de Chine méridionale, notamment l'enlèvement des pêcheurs chinois par les Philippines, et l'envoie des navires vietnamiens pour perturber la plateforme de forage pétrolier chinois 981. Il précise que, "Les pays voisins ont forés plusieurs centaines de puits dans la région et je n'entend personne dire quoique ce soit, expliquez moi maintenant pourquoi la Chine fait son premier forage, qui plus est dans les eaux territoriales chinoises (la plateforme chinoise se trouve à l'intérieur des 12 nm d'une île contrôlée par la Chine), et on entend tout sort de critique?".

Il rajoute ensuite : "Ce puits, on le fera, quoiqu'il en soit." et "La Chine accepte de discuter s'il y a un problème. On ne fera pas de provocation, mais on n'a pas peur non plus d'affronter des provocations. La terre que notre ancêtre nous a laissé, on ne cédera pas un centimètre", "Je pèse mes mots, on le dit, on le fait"...
Henri K.

Le reportage vidéo d'une partie du discours du Chef d'état major chinois dans la conférence de presse au Pentagone.



Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Sam 17 Mai 2014, 16:15

Le 14 Mai, Sam Bateman, chercheur de la S.Rajaratnam School Of International Studies au Singapour et ex-contre-amiral de la marine royale de l’Australie, publie un article intitulé "New Tensions in the South China Sea : Whose Sovereignty over Paracels ?".

L'article est assez court de 2 pages mais très intéressant. Cela nous permet d'avoir un point de vue autre que celui des Vietnamiens et des Chinois en la question - Qui a eu tort dans cette histoire de confrontation sino-vietnamienne ?

Citation :
No. 88/2014 dated 14 May 2014
New Tensions in the South China Sea: Whose Sovereignty over Paracels?
by Sam Bateman

Synopsis

China’s positioning of a state-owned oil rig in waters near the disputed Paracel Islands has led to increased tensions between China and Vietnam. While this has been seen as another demonstration of Chinese assertiveness, a closer look may tell a different story.

Commentary

TENSIONS BETWEEN China and Vietnam over sovereignty issues in the South China Sea flared up again on 2 May 2014 when China positioned an oil rig in waters off the disputed Paracel Islands. Vietnam protested this action and sent vessels to disrupt the rig’s operations. China responded by sending more ships to protect the rig. Inevitably with the numbers of opposing vessels in the area, a violent clash occurred on 7 May injuring some Vietnamese personnel and damage to some vessels.
Vietnam has launched a strong diplomatic and public relations campaign to support its position. It appears to be winning the public relations battle with much global commentary supporting its claim that the rig is illegal and painting the situation as yet another example of China’s assertiveness. However, a closer look at the situation suggests that China may be within its rights with the rig. Undoubtedly, however, it could have handled the situation more diplomatically rather than acting unilaterally in a way that inevitably would lead to increased tension.

Locating the rig

The rig is about 120 nautical miles east of the Vietnamese coast, and 180 nautical miles south of China’s Hainan Island. These are the two nearest mainland points from which an exclusive economic zone (EEZ) and continental shelf may unquestionably be measured. Equally importantly, however, the rig is about 14 nautical miles from a small island in the Paracels claimed by China and 80 nautical miles from Woody Island, a large feature with an area of about 500 hectares occupied by China.
Woody Island is indisputably an island under the regime of islands in the 1982 UN Convention on the Law of the Sea (UNCLOS) and thus entitled to an EEZ and continental shelf. Despite global commentary that suggests otherwise, a negotiated maritime boundary in this area would likely place the rig within China’s EEZ even if reduced weight was given to China’s claimed insular features.
Vietnam claims that because the rig is closer to its mainland coast than to China’s and well inside 200 nautical miles of its coast, it lies within its EEZ and on its continental shelf. Superficially this argument may appear attractive but geographical proximity alone is not an unequivocal basis for claiming sovereignty or sovereign rights. There are many examples around the world of countries having sovereignty over features well inside the EEZ of another, or of EEZ boundaries being established significantly closer to one country than to another.

The sovereignty question

The question as to who has sovereignty over the Paracels is at the heart of the current situation. If Vietnam had sovereignty over the islands, there would be no dispute. However, despite much global commentary suggesting that Vietnam has a case to support its sovereignty claim, closer analysis of the history of the dispute suggests otherwise. Vietnam’s current claim is seriously weakened by North Vietnam’s recognition of Chinese sovereignty over the Paracels in 1958 and its lack of protest between 1958 and 1975. A number of governments, including the United States, have explicitly or implicitly recognised Chinese sovereignty over some or all of the islands. China has occupied Woody Island since the end of World War Two. North Vietnamese occupation of that large feature may have significantly affected American operations against North Vietnam during the Vietnam War.
The US has urged the claimant countries to exercise care and restraint. Against the historical background of American acceptance of China’s sovereignty over Woody Island, it would be hypocritical now for Washington to make any stronger statement that might be seen as supportive of Vietnam’s position.

Where to now?

Previous incidents around the Paracels mainly related to fisheries management issues and China’s arrest of Vietnamese fishing vessels attempting to fish in or near the islands. Undoubtedly Vietnam can make a strong case that its fishermen have traditionally fished in these waters – in much the same way as China claims traditional rights for its fishermen elsewhere in the South China Sea.
Vietnam may well have been better off to agree to China’s sovereignty over the Paracels in return for China conceding traditional fishing rights in the area to Vietnamese fishermen and agreeing to pursue the joint development of marine resources in the waters between the islands and the coast of Vietnam. Unfortunately, however, the two countries have probably passed the point of no return in being able to reach such a negotiated settlement. Vietnam is playing for high odds by endeavouring to muster global and regional support for its position when in fact, it may end up with nothing.
Hard line positions by all the parties to the sovereignty disputes in the South China Sea are short-sighted and will inevitably lead to increased tensions and regional instability. There will be ‘losers’ in this approach when potentially all could be ‘winners’ if the parties accepted the need for functional cooperation in managing the sea and its resources. The geographical reality is that straight line maritime boundaries will be impossible to achieve in some parts of the sea, and as a consequence, the sole ownership of resources will also not be possible.
The irony of the current situation is that functional cooperation is not just something that would be nice to have but is an actual obligation under Part IX of UNCLOS covering semi-enclosed waters such as the South China Sea. That obligation has been forgotten while countries continue to assert their unilateral sovereignty claims and risk a ‘win-lose’ outcome.

Sam Bateman is a Senior Fellow in the Maritime Security Programme at the S. Rajaratnam School of International Studies (RSIS), Nanyang Technological University. He is a former Australian naval commodore with research interests in regimes for good order at sea.

Dans une conférence de presse hebdomadaire du Ministère chinois des affaires étrangères qui a eu lieu le 16 Mai, la Secrétaire du Bureau des affaires frontalières et côtières Yujing OUYANG nous révèle les éléments supplémentaires sur cette confrontation sino-vietnamienne autour de la plateforme pétrolière 981.

http://news.xinhuanet.com/world/2014-05/16/c_1110731683.htm

Dans un premier temps, OUYANG demande au Vietnam de cesser les action de perturbation immédiatement et quitte la zone concernée. Elle a exprimé le mécontentement de la Chine sur les collisions que les navires vietnamiens infligent sur les navires chinois (jusqu'à présent on ne voit que les vidéos et les images diffusées par les Vietnamiens).

OUYANG indique que la plateforme pétrolière 981 se trouve à 17 miles nautiques de l'île Triton, contrôlée et administrée par les Chinois depuis 1988, et à plus de 150 miles nautiques du côte vietnamien. Depuis l'arrivée de la plateforme sur zone et le début de forage le 2 Mai, le garde-côte chinois a enregistré plus de 560 collisions provoquées par les navires vietnamiens, qui jettent également des filets de pêche, des fil en acier et des piquets en bois dans l'eau pour empêcher la navigation normale des navires chinoises.

Elle précise également que le Vietnam a déjà défini unilatéralement depuis ces années 57 zones d'exploitation pétrolière dans la région de Paracels où les litiges de souveraineté existent, dont 7 champs pétroliers en production et 37 puits de forage. "Concernant ces activités vietnamiennes, la Chine pourrait tout à fait les perturber, nous avons bien cette capacité, mais nous ne l'avons pas fait pour préserver la bonne relation entre nos deux pays, nous avons privilégié le circuit diplomatique, sans entrer dans les actions physiques..."

OUYANG critique également "certains pays et médias", pour des considérations toutes autres que la stabilité de la région, se rangent du côté vietnamien.

On voit dans cette image les quelques zones d'exploitation pétrolière définie par le Vietnam (117, 118, 119, 141, 142, 143) et la position de la plateforme pétrolière chinoise 981. A droit la ligne jaune définie les eaux territoriaux des Paracels, aujourd'hui contrôlées par les Chinois.

Le Vietnam manque les capacités et les technologies nécessaires pour l'exploitation pétrolière sur mer, c'est pour cela que la totalité de l'exploitation est de joint-venture avec des sociétés étrangères. Par exemple les zones 117, 118 et 119 sont exploitées par le géant américain ExxonMobile.



Le média vietnamien a publié une nouvelle vidéo sur la confrontation entre les navires chinois et vietnamiens datant du 16 Mai. On est toujours resté aux canons à eau.



Pour revenir à la plateforme de forage pétrolier chinois 981, ici une vidéo de son constructeur nous montre que la plateforme a de très nombreux navires de support logistique. Au niveau technologique, la Chine reste entièrement autonome et indépendante, ce qui lui donne une plus grande flexibilité opérationnelle mais aussi moins de soutien "étranger", et ce comme dans de nombreux domaines.

Dans le début de la vidéo on voit quelques puits dans la mer de Chine méridionale exploités par les Occidentaux, en collaboration avec les pays voisins. A partir de 2min23 de la vidéo on commence à voir la plateforme chinoise et les bâtiments logistiques, dans l'ordre on voit -

* le navire de sondage sous-marin 708, 11 600t de déplacement
* le navire de détection sismique 720
* la plateforme de raffinage et de stockage mobile 117, 300 000t de déplacement
* la plateforme de forage pétrolier 981, 30 000t de masse
* le navire de manutention 201, 59 000t de déplacement



Pour terminer, une image AIS qui montre les navires de garde-côte chinois qui protègent la plateforme 981 et ses bâtiments logistiques. Tout en bas est un navire de garde côte vietnamien CSB-8001.



Affaire à suivre.

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Sam 17 Mai 2014, 23:11

D'après le média vietnamien, au 16 Mai le nombre de navires chinois autour de la plateforme pétrolière chinoise atteint 126, dont 40 bateaux de pêche de 140 à 200t de déplacement.

Les navires chinois forment plusieurs lignes de défense et étendent la zone d'interdiction à 7 miles nautiques autour de la plateforme. Les Chinois semblent pratiquer une nouvelle tactique de "Garde-côte vs garde-côte", "bateaux de pêche vs bateaux de pêche", comme les Vietnamiens ont demandé à leur pêcheurs de "défendre les eaux territoriales" et des bateaux de pêcheur vietnamiens sont arrivés.

http://cn.qdnd.vn/webcn/zh-cn/120/361/369/302151.html

Par ailleurs, selon le média "Thanh Nien" et le site "Viet Nam Net Bridge", dans la province de Tỉnh Thanh Hóa, au moins 735 ouvriers d'une usine de chaussure taïwanaise "Hongfu Vietnam" ont été empoisonnés après avoir bu de l'eau à la cantine, certaines sources disent que 3 ouvriers ont trouvé la mort. On ignore si cela est en lien avec la confrontation en cours entre la Chine et le Vietnam.

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Dim 18 Mai 2014, 03:23

Henri K. a écrit:
Le 14 Mai, Sam Bateman, chercheur de la S.Rajaratnam School Of International Studies au Singapour et ex-contre-amiral de la marine royale de l’Australie, publie un article intitulé "New Tensions in the South China Sea : Whose Sovereignty over Paracels ?".

L'article est assez court de 2 pages mais très intéressant. Cela nous permet d'avoir un point de vue autre que celui des Vietnamiens et des Chinois en la question - Qui a eu tort dans cette histoire de confrontation sino-vietnamienne ?

Citation :
No. 88/2014 dated 14 May 2014
New Tensions in the South China Sea: Whose Sovereignty over Paracels?
by Sam Bateman

Synopsis

China’s positioning of a state-owned oil rig in waters near the disputed Paracel Islands has led to increased tensions between China and Vietnam. While this has been seen as another demonstration of Chinese assertiveness, a closer look may tell a different story.

Commentary

TENSIONS BETWEEN China and Vietnam over sovereignty issues in the South China Sea flared up again on 2 May 2014 when China positioned an oil rig in waters off the disputed Paracel Islands. Vietnam protested this action and sent vessels to disrupt the rig’s operations. China responded by sending more ships to protect the rig. Inevitably with the numbers of opposing vessels in the area, a violent clash occurred on 7 May injuring some Vietnamese personnel and damage to some vessels.
Vietnam has launched a strong diplomatic and public relations campaign to support its position. It appears to be winning the public relations battle with much global commentary supporting its claim that the rig is illegal and painting the situation as yet another example of China’s assertiveness. However, a closer look at the situation suggests that China may be within its rights with the rig. Undoubtedly, however, it could have handled the situation more diplomatically rather than acting unilaterally in a way that inevitably would lead to increased tension.

Locating the rig

The rig is about 120 nautical miles east of the Vietnamese coast, and 180 nautical miles south of China’s Hainan Island. These are the two nearest mainland points from which an exclusive economic zone (EEZ) and continental shelf may unquestionably be measured. Equally importantly, however, the rig is about 14 nautical miles from a small island in the Paracels claimed by China and 80 nautical miles from Woody Island, a large feature with an area of about 500 hectares occupied by China.
Woody Island is indisputably an island under the regime of islands in the 1982 UN Convention on the Law of the Sea (UNCLOS) and thus entitled to an EEZ and continental shelf. Despite global commentary that suggests otherwise, a negotiated maritime boundary in this area would likely place the rig within China’s EEZ even if reduced weight was given to China’s claimed insular features.
Vietnam claims that because the rig is closer to its mainland coast than to China’s and well inside 200 nautical miles of its coast, it lies within its EEZ and on its continental shelf. Superficially this argument may appear attractive but geographical proximity alone is not an unequivocal basis for claiming sovereignty or sovereign rights. There are many examples around the world of countries having sovereignty over features well inside the EEZ of another, or of EEZ boundaries being established significantly closer to one country than to another.

The sovereignty question

The question as to who has sovereignty over the Paracels is at the heart of the current situation. If Vietnam had sovereignty over the islands, there would be no dispute. However, despite much global commentary suggesting that Vietnam has a case to support its sovereignty claim, closer analysis of the history of the dispute suggests otherwise. Vietnam’s current claim is seriously weakened by North Vietnam’s recognition of Chinese sovereignty over the Paracels in 1958 and its lack of protest between 1958 and 1975. A number of governments, including the United States, have explicitly or implicitly recognised Chinese sovereignty over some or all of the islands. China has occupied Woody Island since the end of World War Two. North Vietnamese occupation of that large feature may have significantly affected American operations against North Vietnam during the Vietnam War.
The US has urged the claimant countries to exercise care and restraint. Against the historical background of American acceptance of China’s sovereignty over Woody Island, it would be hypocritical now for Washington to make any stronger statement that might be seen as supportive of Vietnam’s position.

Where to now?

Previous incidents around the Paracels mainly related to fisheries management issues and China’s arrest of Vietnamese fishing vessels attempting to fish in or near the islands. Undoubtedly Vietnam can make a strong case that its fishermen have traditionally fished in these waters – in much the same way as China claims traditional rights for its fishermen elsewhere in the South China Sea.
Vietnam may well have been better off to agree to China’s sovereignty over the Paracels in return for China conceding traditional fishing rights in the area to Vietnamese fishermen and agreeing to pursue the joint development of marine resources in the waters between the islands and the coast of Vietnam. Unfortunately, however, the two countries have probably passed the point of no return in being able to reach such a negotiated settlement. Vietnam is playing for high odds by endeavouring to muster global and regional support for its position when in fact, it may end up with nothing.
Hard line positions by all the parties to the sovereignty disputes in the South China Sea are short-sighted and will inevitably lead to increased tensions and regional instability. There will be ‘losers’ in this approach when potentially all could be ‘winners’ if the parties accepted the need for functional cooperation in managing the sea and its resources. The geographical reality is that straight line maritime boundaries will be impossible to achieve in some parts of the sea, and as a consequence, the sole ownership of resources will also not be possible.
The irony of the current situation is that functional cooperation is not just something that would be nice to have but is an actual obligation under Part IX of UNCLOS covering semi-enclosed waters such as the South China Sea. That obligation has been forgotten while countries continue to assert their unilateral sovereignty claims and risk a ‘win-lose’ outcome.


Sam Bateman is a Senior Fellow in the Maritime Security Programme at the S. Rajaratnam School of International Studies (RSIS), Nanyang Technological University. He is a former Australian naval commodore with research interests in regimes for good order at sea.

Henri K.
Merci Henri

Point de vue Australien, professionel, Neutre en l'occurence,et parfaitement clair.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3378
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: La Chine évacue ses ressortissants   Dim 18 Mai 2014, 10:06

La Chine évacue ses ressortissants au Vietnam : 5 navires vont être dépêchés (le premier appareillant ce dimanche 18 mai) ainsi que plusieurs avions. Des blessés des récentes émeutes ont été rapatriés par avion charter.
(Ref = http://www.bbc.com/news/world-asia-27458866)
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7936
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Dim 18 Mai 2014, 10:55

Selon la presse russe, le fait que le Vietnam a écarté les fournisseurs russes dans le récent appel d'offre de remplacement des fusils d'assaut pourrait être considéré comme des représailles contre la Russie sur l'arrêt des contrats de l'exploitation pétrolière bilatérale dans la mer de Chine méridionale, décidé par cette dernière.

Le Vietnam a lancé un appel d'offre récemment pour des chaînes de production de fusil d'assaut, pour remplacer à partir de 2015 les AK-47 utilisés depuis les années 60'. A la grande surprise de tout le monde, Ha Noi a choisi les fusils ACE-31 et ACE-32 de l'israélien IMI, au détriment de AK-100 russe, pourtant plus logique comme choix au niveau de l'habitude d'utilisation des soldats et compatible avec le stock des balles existantes.

La raison de cela pourrait être politique et non technique selon les Russes. La société pétrolière russe Lukoil a pris 50% de participation dans le droit d'exploitation offshore de la zone Hanoi Trough-02, exploitée jusqu'à présent par la société américaine Quad Energy S.A. Lukoil a commencé les forages en 2007, mais a décidé de tout arrêter en 2014.

Bill a écrit:

Merci Henri

Point de vue Australien, professionel, Neutre en l'occurence,et parfaitement clair.   

A noter que, les phrases que tu as soulignés sont exactement celles que l'ancien Président chinois Xiaoping DENG a donné comme consigne dans les années 80' : "Mettons à côté nos divergences et conflits, exploitons ensemble la zone".

Il pourrait avoir une posture politique pour la communication intérieure, mais il faut également adopter une attitude pragmatique dans la pratique - La Mer de Chine Méridionale est grande, très grande, un peu près 6 fois la taille de la France métropolitaine, et en même temps les terres où on peut mettre les pieds sans se mouiller les orteils et avoir l'eau douce sont rares, extrêmement rares.

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale
» L'obésité dans le monde. En Chine, des prévisions alarmantes !
» Mon journal de voyage en Chine (20)
» Etudier le chinois mandarin dans une Université en Chine
» Mélusine - Tome 13: Superstitions [Clarke & Gilson]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Asie :: Chine-
Sauter vers: