AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral


Masculin
Nombre de messages : 7603
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Jeu 03 Mar 2016, 00:09

Les Philippines ont fait échouer un navire de pêche sur le récif Jackson, comme sur le récif de Scarborough où le corps des marines des Philippines a laissé quelques hommes à bord comme prétexte pour prendre le contrôle du récif, mais cette fois-ci les choses ont bien changés.

Selon le porte-parole du Ministère chinois des affaires étrangères, le Ministère du transport chinois a envoyé des bâtiments de sauvetage qui ont remorqué le bateau de pêche en question, pour assurer la sécurité de la navigation et la protection de l'environnement maritime voisin.

http://www.fmprc.gov.cn/web/fyrbt_673021/t1344636.shtml

Citation :
问:据菲律宾媒体报道,中方实际控制了南沙五方礁并阻止菲律宾渔民作业,请证实。中方对此有何评论?

  答:经向中方有关部门了解,2015年底,一艘外国渔船在中国南沙群岛五方礁附近搁浅。船东多次尝试拖走该船未果,最后决定放弃该船,并拆走了船上主要设备。为避免该船长期搁浅影响航行安全,损害海洋环境,中国交通运输部救助打捞局近期派救捞船赴五方礁将搁浅船只拖带出浅,后予妥善处置。操作过程中,为保障航行安全和作业条件,中方对作业海域附近渔船进行了劝离。作业完成后,中方船只已返航。

  我要强调指出的是,中国对包括五方礁在内的南沙群岛及其附近海域拥有无可争辩的主权。中国愿与东盟国家一道,继续全面有效落实《南海各方行为宣言》,维护南海和平稳定。

Moralité de l'histoire : les ruses marchent généralement très bien la première fois, mais beaucoup moins bien après...

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral


Masculin
Nombre de messages : 7603
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Sam 05 Mar 2016, 12:16

L'US Navy envoie le GAN autour du porte-avions USS John C. Stennis patrouiller dans la mer de Chine méridionale. Le porte-parole de la marine américaine parle d'une patrouille comme "une balade dans son propre jardin".

U.S. Navy Sends Carrier Strike Group to South China Sea

Citation :
BY: Morgan Chalfant
March 4, 2016 10:29 am

The U.S. Navy sent a small fleet of ships to the South China Sea in recent days as tensions continue to escalate over China’ territorial claims.

The Navy Times reported that the Pentagon has sent the nuclear-powered aircraft carrier USS John C. Stennis, two destroyers, two cruisers, and the 7th Fleet flagship to the South China Sea, according to military officials. The report came on the heels of Defense Secretary Ash Carter’s warning to China that the country refrain from “aggressive” actions in the South China Sea.

“China must not pursue militarization in the South China Sea,” Carter said during a speech in San Francisco Tuesday. “Specific actions will have specific consequences.”

When asked about those consequences, Carter mentioned that the U.S. had increased its deployments to the Asia-Pacific region and that it would spend $425 million on exercises and training with countries in the region over the next few years who feel threatened by China.

The cruisers Antietam and Mobile Bay are currently present in the South China Sea, the former conducting a “routine patrol” independent of the Stennis, officials said. The destroyers Chung-Hoon and Stockade are also in the region along with the USS Blue Ridge, the command ship for the 7th Fleet, which is en route to the Philippines.

Tensions have escalated in the disputed waters since reports last month that China deployed a surface-to-air-missile system to Woody Island, one of the Paracel Islands, which is claimed by China, Taiwan, and Vietnam.

The move led Adm. Harry Harris, the commander of the U.S. Pacific Command, to tell lawmakers in February that China is “militarizing” the South China Sea.

U.S. warships have sailed near disputed islands in the region in recent months, asserting their freedom to navigate through international waters, actions that have sparked criticism from China.

In a statement reported Friday, a spokesperson for China’s legislature rejected claims that it was militarizing the South China Sea and instead accused the U.S. of doing so.

“The accusation [that China is militarizing the region] can lead to a miscalculation of the situation,” Fu Ying, the spokesperson, said at a press briefing, according to the South China Morning Post. “If you take a look at the matter closely, it’s the U.S. sending the most advanced aircraft and military vessels to the South China Sea.”

“The U.S. has made it clear that it will deploy 70 per cent of its navy to the Asia-Pacific region under its strategy of pivoting to Asia. The U.S. has stepped up military moves with its alliances and its military presence in the Asia -Pacific region. Isn’t this militarization?” she continued.

The U.S. just sent a carrier strike group to confront China

Citation :
By David Larter, Navy Times 6:43 a.m. EST March 4, 2016

This article first appeared March 3 at 4:15 p.m. and has been updated

The U.S. Navy has dispatched a small armada to the South China Sea.

The carrier John C. Stennis, two destroyers, two cruisers and the 7th Fleet flagship have sailed into the disputed waters in recent days, according to military officials. The carrier strike group is the latest show of force in the tense region, with the U.S. asserting that China is militarizing the region to guard its excessive territorial claims.

Stennis is joined in the region by the cruisers Antietam and Mobile Bay, and the destroyers Chung-Hoon and Stockdale. The command ship Blue Ridge, the floating headquarters of the Japan-based 7th Fleet, is also in the area, en route to a port visit in the Philippines. Stennis deployed from Washington state on Jan. 15.

The Japan-based Antietam, officials said, was conducting a "routine patrol" separate from the Stennis, following up patrols conducted by the destroyer McCambell and the dock landing ship Ashland in late February.

The stand-off has been heating up on both sides. After news in February that the Chinese deployed an advanced surface-to-air missile battery to the Paracel Islands, U.S. Pacific Command head Adm. Harry Harris told lawmakers that China was militarizing the South China Sea.

"In my opinion China is clearly militarizing the South China Sea," Harris testified on Feb. 24. "You’d have to believe in a flat Earth to believe otherwise."

Overnight, Chinese officials dismissed claims that China was militarizing the region, pointing to the Stennis's patrol as evidence that the U.S. was to blame for the increased military tensions.

“The accusation [that China is militarizing the region] can lead to a miscalculation of the situation,” said Fu Ying, a spokeswoman for China's National People's Congress. “If you take a look at the matter closely, it’s the US sending the most advanced aircraft and military vessels to the South China Sea."

A Pacific Fleet spokesman downplayed the heavy U.S. presence in the region.

"Our ships and aircraft operate routinely throughout the Western Pacific — including the South China Sea — and have for decades," Cmdr. Clay Doss said in a statement. "In 2015 alone, Pacific Fleet ships sailed about 700 combined days in the South China Sea."

However, experts say sending Stennis and its air wing to the South China Sea is a clear signal to China and the region.

"Clearly the Navy and DoD is demonstrating its full commitment to presence and freedom of navigation in the region,” said Jerry Hendrix, a retired Navy captain and analyst with the Center for a New American Security in Washington, D.C. “With the full carrier strike group and the command ship, the Navy is showing the scope of its interests and ability to project presence and power around world.”

The destroyer Lassen's vaunted October patrol within the 12-mile limit of China's man-made South China Sea islands was the first challenge of China's sovereignty over the Spratly Islands since Chinese land-reclamation projects began there.

On Jan. 30, the destroyer Curtis Wilbur patrolled near Triton Island, part of the Paracel Islands chain China also claims.

Six nations in the region lay claim to parts or all of the disputed islands chains. The Spratly Islands, a collection of reefs, rocks and other natural features, have been the site of extensive Chinese land reclamation projects. In the last two years, China has begun constructing islands on top of reefs and claiming territorial seas around them to gain exclusive fishing and resource rights to most of the South China Sea.

These disputes have led to violence in the past. In 1974, a conflict between South Vietnam and China led to a shootout in the Paracel Islands, located between Vietnam and China's Hainan Island. That dispute continues.

Les photos publiées par l'US Navy montrent en revanche que cette balade tranquille a été gâchée de près par au moins un navire de renseignement électronique chinois de Type 815.

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

On l'a voit bien dans cette photo, et d'après le mât principal il devrait être le 851 Beijixing -

Citation :
An MH-60S Sea Hawk assigned to the Chargers of Helicopter Sea Combat Squadron (HSC) 14, currently embarked aboard USS John C. Stennis (CVN 74), conducts routine flight operations during a replenishment-at-sea with the fast combat support ship USNS Rainier (T-AOE 7). A People's Liberation Army (Navy) vessel is seen shadowing Stennis during her patrol in the South China Sea. John C. Stennis Strike Group is conducting a routine patrol in international waters in the 7th Fleet Area of Operations in support of security and stability in the Indo-Asia-Pacific.

Spoiler:
 

Par ailleurs, j'ai lu quelques parts que l'un des officiers américains a dit qu'ils sont entouré et suivi par de nombreux bâtiments chinois, "du jamais vu". A confirmer.

Et comme d'habitude, la marine chinoise est restée très discrète, pas de communication, ni de protestation.

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Takagi
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2826
Age : 36
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Sam 05 Mar 2016, 14:09

Henri K. a écrit:
(...)Les photos publiées par l'US Navy montrent en revanche que cette balade tranquille a été gâchée de près par au moins un navire de renseignement électronique chinois de Type 815.(...)

Gâchée ? Si le comportement des Américains vis-à-vis des collecteurs de renseignement n'a pas changé depuis l'époque de l'URSS, tout ce qu'ils ont dû se dire c'est que navire n'a qu'une espérance de vie de quelques secondes si la situation venait à dégénérer. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral


Masculin
Nombre de messages : 7603
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Sam 05 Mar 2016, 14:20

Takagi a écrit:

Gâchée ? Si le comportement des Américains vis-à-vis des collecteurs de renseignement n'a pas changé depuis l'époque de l'URSS, tout ce qu'ils ont dû se dire c'est que navire n'a qu'une espérance de vie de quelques secondes si la situation venait à dégénérer. Rolling Eyes

Et tu penses que les Américains osent laisser la situation se dégénérer ?

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Takagi
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2826
Age : 36
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Sam 05 Mar 2016, 14:45

Henri K. a écrit:
Et tu penses que les Américains osent laisser la situation se dégénérer ?
Je ne pense rien de tel, je dis qu'il en faut beaucoup plus que ça pour gâcher la vie ou pour inquiéter les marins US en opérations. Même quand leurs groupes de porte-avions étaient marqués de près par des destroyers ou des frégates soviétiques, ils continuaient leur job comme d'habitude, bien que les Soviétiques me semblent avoir été beaucoup plus intrusifs, pour ne pas dire agressifs, dans leur comportement que les Chinois d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral


Masculin
Nombre de messages : 7603
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Sam 05 Mar 2016, 14:54

Takagi a écrit:

Je ne pense rien de tel, je dis qu'il en faut beaucoup plus que ça pour gâcher la vie ou pour inquiéter les marins US en opérations. Même quand leurs groupes de porte-avions étaient marqués de près par des destroyers ou des frégates soviétiques, ils continuaient leur job comme d'habitude, bien que les Soviétiques me semblent avoir été beaucoup plus intrusifs, pour ne pas dire agressifs, dans leur comportement que les Chinois d'aujourd'hui.

C'est beaucoup plus embêtant d'avoir un navire SIGINT dans les barrages que des navires de combat. L'un c'est du soft, l'autre ce n'est utile que de manière hard...

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Takagi
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau


Masculin
Nombre de messages : 2826
Age : 36
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Sam 05 Mar 2016, 14:58

Henri K. a écrit:
C'est beaucoup plus embêtant d'avoir un navire SIGINT dans les barrages que des navires de combat. L'un c'est du soft, l'autre ce n'est utile que de manière hard...
Avant d'écrire ce genre de truc, renseigne-toi sur le pistage que les soviétiques faisaient à leur époque, et en particulier sur leur flotte de collecteurs de renseignements qui a compté près de cent unités. Et cherche dans les écrits américains ce que ça leur faisait d'être pistés par des AGI pendant des semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral


Masculin
Nombre de messages : 7603
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Sam 05 Mar 2016, 15:34

Takagi a écrit:

Avant d'écrire ce genre de truc, renseigne-toi sur le pistage que les soviétiques faisaient à leur époque, et en particulier sur leur flotte de collecteurs de renseignements qui a compté près de cent unités. Et cherche dans les écrits américains ce que ça leur faisait d'être pistés par des AGI pendant des semaines.

Je ne demande qu'apprendre, alors surprends moi.

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
DahliaBleue
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre


Féminin
Nombre de messages : 9638
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Sam 05 Mar 2016, 17:24

Citation :
L'US Navy envoie le GAN autour du porte-avions USS John C. Stennis patrouiller dans la mer de Chine méridionale. Le porte-parole de la marine américaine parle d'une patrouille comme "une balade dans son propre jardin".[…] Les photos publiées par l'US Navy montrent en revanche que cette balade tranquille a été gâchée de près par au moins un navire de renseignement électronique chinois de Type 815.[…]
On l'a voit bien dans cette photo, et d'après le mât principal il devrait être le 851 Beijixing […]
Par ailleurs, j'ai lu quelques parts que l'un des officiers américains a dit qu'ils sont entouré et suivi par de nombreux bâtiments chinois, "du jamais vu". A confirmer.
Et comme d'habitude, la marine chinoise est restée très discrète, pas de communication, ni de protestation.
Au contraire d'un désagrément subi, c'est au contraire l'effet recherché : puisque le jeu consiste à se montrer, autant qu'il y ait des spectateurs !
Et, les mesures de sécurité électronique prises dans ces circonstances sont évidemment adaptées "à la menace".
En tout cas, les photos sont superbes ! cheers
Citation :
Citation :
Et tu penses que les Américains osent laisser la situation se dégénérer ?
Je ne pense rien de tel, je dis qu'il en faut beaucoup plus que ça pour gâcher la vie ou pour inquiéter les marins US en opérations. Même quand leurs groupes de porte-avions étaient marqués de près par des destroyers ou des frégates soviétiques, ils continuaient leur job comme d'habitude, bien que les Soviétiques me semblent avoir été beaucoup plus intrusifs, pour ne pas dire agressifs, dans leur comportement que les Chinois d'aujourd'hui.
Ils l'étaient en effet ; car alors, ils se mêlaient couramment et physiquement (et pas "de loin") aux formations navales pistées.
Les "contre-mesures" (électroniques ou de manœuvre tactiques) prises lors de ces intrusions sont des réactions planifiées, et presque automatiques (i.e. = Règles de comportement).

Par ailleurs, le stade d'alerte en mer de Chine n'est pas forcément très élevé : la guerre (même froide) n'est pas ouverte autant qu'elle l'était avec l'URSS, et les règles d'engagement (R.O.E.) ne sont sans doute pas en vigueur.

De toute façon la navigation inoffensive en vue d'une force navale (en tout cas à l'extérieur de la "boîte" du P.A. en manœuvres avia) ne peut pas être considérée comme un acte agressif : la liberté de la navigation le permet, dans le respect du règlement international RIPAM.

Cela dit, si les Tinois sont (pour l'instant) prudents, c'est qu'ils observent et apprennent. Dans dix ans, il n'en sera peut-être plus de même (si encore les Étasuniens sont toujours en mesure d'assurer une présence navale dans ces parages).

En revanche, dans ce contexte de revendications maritimes, il peut n'être pas superflu de se souvenir de la méthode étasunienne utilisée au cours des années '1980, lorsque les Libyens avaient décrété unilatéralement que le golfe de Syrte était une mer intérieure libyenne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MoiMoi
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 150
Age : 36
Ville : Mérignac
Emploi : informatique
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Dim 06 Mar 2016, 13:16

Takagi a écrit:
Henri K. a écrit:
(...)Les photos publiées par l'US Navy montrent en revanche que cette balade tranquille a été gâchée de près par au moins un navire de renseignement électronique chinois de Type 815.(...)

Gâchée ? Si le comportement des Américains vis-à-vis des collecteurs de renseignement n'a pas changé depuis l'époque de l'URSS, tout ce qu'ils ont dû se dire c'est que navire n'a qu'une espérance de vie de quelques secondes si la situation venait à dégénérer. Rolling Eyes
Vu la portée des missiles chinois terre-mer, le GAN US aurait la même durée de vie.... Il devait y avoir aussi une floppée de soum... Mais comme tu l'as indiqué ainsi que la "petite" Dame, c'est plus du jeux qu'autre chose. Cela reste moins tendu que le détroit d'Ormuz il y a peu ou entre US et Soviet il y a plus longtemps. Cela se réchauffe tout de même et vu les déclarations des présidentiables US, cela va continuer à se réchauffer. Heureusement les militaires US et Chinois ne sont pas du genre suicidaire ;-) On va rester sans doute à: "j'ai la plus grosse ..." Et pendant ce temps, les guerres économiques, culturelles, technologiques et informationnelles font rage. C'est sur ces plans là que les US ont écrasé les Soviets. Mais les "proxy" (Philippines, Japon, Australie et autres) feraient mieux de rester calme et surtout neutre.... Les cas Géorgiens et Syriens montrent bien que les US n'iront pas au feu... Mais ils poussent parfois un peu des proxy à le tenter, faut bien vendre des armes tout de même ! ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre


Féminin
Nombre de messages : 9638
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Dim 06 Mar 2016, 16:17

Citation :
[…] Vu la portée des missiles chinois terre-mer, le GAN US aurait la même durée de vie […]
Les TF étasuniennes sont armées de dispositifs de zone antimissiles (Aegis) en principe adaptés à la menace ; il est vrai que ça ne garantit pas totalement contre une attaque massive et saturante.
Citation :
[…] ils poussent parfois un peu des proxy à le tenter, faut bien vendre des armes tout de même ! ; - )
… mais sans dépasser la mesure du raisonnable.
Citation :
[…] Heureusement les militaires US et Chinois ne sont pas du genre suicidaire […] Mais les "proxy" […] feraient mieux de rester calme et surtout neutre […]
C'est en effet par ces derniers que la situation peut éventuellement s'envenimer et dégénérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MoiMoi
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 150
Age : 36
Ville : Mérignac
Emploi : informatique
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Lun 07 Mar 2016, 00:40

DahliaBleue a écrit:

Les TF étasuniennes sont armées de dispositifs de zone antimissiles (Aegis) en principe adaptés à la menace  ; il est vrai que ça ne garantit pas totalement contre une attaque massive et saturante.
Si le 21D n'est pas intercepté au lancement j'ai de sérieux doute.. Il faudrait déjà être sur que l'AEGIS ne soit pas perturbé par des signaux hostiles. Pas sur qu'ils veuillent le tenter ;-)

Citation :

C'est en effet par ces derniers que la situation peut éventuellement s'envenimer et dégénérer.
En effet. Et mon réalisme (et non pessimisme) me fait penser qu’il y aura bien une "Géorgie" d'Asie du sud est...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xav
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 90
Age : 35
Ville : Osny
Emploi : Rédacteur
Date d'inscription : 07/10/2014

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Lun 07 Mar 2016, 14:08


Japan to Lease ex-JMSDF Beechcraft TC-90 King Air to the Philippine Navy for Maritime Patrol

Citation :
According to Japanese newspaper Yomiuri Shimbun, the Japanese government plans to lease retired Japan Maritime Self-Defence Force (JMSDF) TC-90 training aircraft to the Philippine Navy who will use the aircraft for air patrol missions related to China’s maritime expansion in the South China Sea.
...
“It’s difficult to patrol over all the area of the Spratly Islands where China has been expanding and then return to the Philippines,” said a source close to the government.
http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=3662

Quelques King Air (même sans équipement radar ou optronique) sont mieux que rien... mais franchement, face à des HQ-9 ou même HQ-6, je me demande bien ce qu'ils vont aller patrouiller ou surveiller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.navyrecognition.com
DahliaBleue
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre


Féminin
Nombre de messages : 9638
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Lun 07 Mar 2016, 19:08

Citation :
[…] Quelques King Air (même sans équipement radar ou optronique) sont mieux que rien… mais franchement, face à des HQ-9 ou même HQ-6, je me demande bien ce qu'ils vont aller patrouiller ou surveiller…
Le renseignement humain (Humint) n'est jamais à négliger…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral


Masculin
Nombre de messages : 7603
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Mer 09 Mar 2016, 00:43

Le Ministre chinois des affaires étrangères indique que tous les îlots chinois dans la mer de Chine méridionale seront armés des systèmes auto-défense, les journalistes chinois et étrangers seront invités à visiter ces îlots une fois les installations civiles seront terminées.



Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral


Masculin
Nombre de messages : 7603
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Ven 18 Mar 2016, 11:50

Spoiler:
 

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral


Masculin
Nombre de messages : 7603
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Ven 18 Mar 2016, 12:09

Selon l'Amiral John Richardson qui est à la tête des opérations de l'US Navy, la Chine serait en pleine préparation de remblaiement au récif de Scarborough. Ce qui est gênant pour les Etats Unis, c'est la distance relativement courte, environ 200 km, entre ce récif et la base aéronavale de Subic Bay aux Philippines, cette dernière avait été la plus grande installation militaire à l'étranger de l'armée américaine et a été rouverte en 2015.

Si le récif de Scarborough est fortifié comme pour le récif de Subi, le récif de Mischief ou encore le récif de Fiery Cross, qui disposent chacun une piste de plus de 3 000 m, cela deviendra très ennuyeux pour l'armée américaine car leur entrée et sortie dans la mer de Chine méridionale seront sous surveillance.

Exclusive: U.S. sees new Chinese activity around South China Sea shoal

Citation :
World | Fri Mar 18, 2016 5:18am EDT
WASHINGTON | BY DAVID BRUNNSTROM AND ANDREA SHALAL

The United States has seen Chinese activity around a reef China seized from the Philippines nearly four years ago that could be a precursor to more land reclamation in the disputed South China Sea, the U.S. Navy chief said on Thursday.

The head of U.S. naval operations, Admiral John Richardson, expressed concern that an international court ruling expected in coming weeks on a case brought by the Philippines against China over its South China Sea claims could be a trigger for Beijing to declare an exclusion zone in the busy trade route.

Richardson told Reuters the United States was weighing responses to such a move.

China claims most of the South China Sea, through which more than $5 trillion in global trade passes every year. Vietnam, Malaysia, Brunei, the Philippines and Taiwan have rival claims.

Richardson said the U.S. military had seen Chinese activity around Scarborough Shoal in the northern part of the Spratly archipelago, about 125 miles (200 km) west of the Philippine base of Subic Bay.

"I think we see some surface ship activity and those sorts of things, survey type of activity, going on. That's an area of concern ... a next possible area of reclamation," he said.

Richardson said it was unclear if the activity near the reef, which China seized in 2012, was related to the pending arbitration decision.

Asked about Richardson's statement, Lu Kang, a spokesman for China's Ministry of Foreign Affairs, said it was hypocritical for the United States to criticize China for militarizing the region when it carries out its own naval patrols there.

"This is really laughable and preposterous," he said.

The Philippine foreign ministry said it had yet to receive a report about Chinese activity in Scarborough Shoal.

A Philippine military official who declined to be identified because he is not authorized to speak to the media said he was unaware of a Chinese survey ship in the area.

"China already has de facto control over the shoal since 2012 and they always have two to three coastguard ships there. We are also monitoring their activities and movements," the official told reporters.

Richardson said China's pursuit of South China Sea territory, which has included massive land reclamation to create artificial islands elsewhere in the Spratlys, threatened to reverse decades of open access and introduce new "rules" that required countries to obtain permission before transiting those waters.

He said that was a worry given that 30 percent of the world's trade passes through the region.

Asked whether China could respond to the ruling by the court of arbitration in The Hague by declaring an air defense identification zone, or ADIZ, as it did to the north, in the East China Sea, in 2013, Richardson said: "It's definitely a concern.

"We will just have to see what happens," he said. "We think about contingencies and ... responses."

Richardson said the United States planned to continue carrying out freedom-of-navigation exercises within 12 nautical miles of disputed South China Sea geographical features to underscore its concerns about keeping sea lanes open.

JOINT PATROLS?

The United States responded to the East China Sea ADIZ by flying B-52 bombers through the zone in a show of force in November 2013.

Richardson said he was struck by how China's increasing militarization of the South China Sea had increased the willingness of other countries in the region to work together.

India and Japan have joined the U.S. Navy in the Malabar naval exercise since 2014, and were due to take part again this year in an even more complex exercise that will take place in an area close to the East and South China Seas.

South Korea, Japan and the United States were also working together more closely than ever before, he said.

Richardson said the United States would welcome the participation of other countries in joint patrols in the South China Sea, but those decisions needed to be made by the countries in question.

He said the U.S. military saw good opportunities to build and rebuild relationships with countries such as Vietnam, the Philippines and India, which have all realized the importance of safeguarding the freedom of the seas.

He cited India's recent hosting of an international fleet review that included 75 ships from 50 navies, and said the United States was exploring opportunities to increase its use of ports in the Philippines and Vietnam, among others - including the former U.S. naval base at Vietnam's Cam Ranh Bay.

But he said Washington needed to proceed judiciously rather than charging in "very fast and very heavy," given the enormous influence and importance of the Chinese economy in the region.

"We have to be sophisticated in how we approach this so that we don't force any of our partners into an uncomfortable position where they have to make tradeoffs that are not in their best interest," he said.

"We would hope to have an approach that would ... include us a primary partner but not necessarily to the exclusion of other partners in the region."

(Additional reporting by Neil Jerome Morales in Manila and Megha Rajagopalan in Beijing; Editing by Peter Cooney and Nick Macfie)

J'ai annoté dans Google Earth la localisation de ces lieux pour donner une idée plus claire de la situation :

Spoiler:
 

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
DahliaBleue
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre


Féminin
Nombre de messages : 9638
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Ven 18 Mar 2016, 15:45

Citation :
[…] Selon l'Amiral John Richardson qui est à la tête des opérations de l'US Navy, la Chine serait en pleine préparation de remblaiement au récif de Scarborough. Ce qui est gênant pour les Etats-Unis, c'est la distance relativement courte, environ 200 km, entre ce récif et la base aéronavale de Subic Bay aux Philippines […]
… "base navale", en fait… (la partie aéronautique navale étant à Bataan - US NAS Cubi Point - et la base aérienne  militaire étant à Ángeles - Clark Air Base)
Citation :
[…] cette dernière avait été la plus grande installation militaire à l'étranger de l'armée américaine […]
… des forces armées US, en fait…
Citation :
[…] Si le récif de Scarborough est fortifié […] cela deviendra très ennuyeux pour l'armée américaine car leur entrée et sortie dans la mer de Chine méridionale seront sous surveillance. […]
… disons : "pour la marine américaine"…
Toutefois, si la distance de 110 milles paraît faible, les mouvements de forces de surface peuvent toujours être observés et suivis par bien d'autres moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral


Masculin
Nombre de messages : 7603
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Ven 18 Mar 2016, 21:15

Selon le directeur de la SOA (State Oceanic Administration), le centre d'alerte de Tsunami en mer de Chine méridionale, construit sous l'autorisation de l'ONU, commence à fournir ses services aux pays voisins.

http://www.chinanews.com/gn/2016/03-16/7799527.shtml



Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral


Masculin
Nombre de messages : 7603
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Sam 19 Mar 2016, 11:33

Un article publié en 2009 dans le magazine World Vision nous donne peut-être une vision directe de la mer de Chine méridionale, vue par les pêcheurs d'un village sur l'île de Haïnan, dont l'économie dépend entièrement de la pêche dans cette région.

http://blog.ifeng.com/article/2917303.html



Ce village s'appelle Tanmen (潭门), il se situe à l'Est de l'île de Haïnan et est administré par la ville de Qionghai. L'article nous apprend que parmi les 800 permis délivrés par les 3 provinces les plus proches qui autorisent la pêche dans la mer de Chine méridionale, les pêcheurs de Tanmen en détiennent 200.

Au moment du reportage, c'était la période d'interdiction de pêche, les journalistes ont pu apprécier les restaurants du village, dont le prix n'est qu'à 1/3 du prix à l'intérieur du pays. Il y a également des boutiques de souvenir avec les coquillages, l'un des patrons indique que le village est pratiquement en plein emploi, et chacun gagne en moyenne plusieurs dizaines de milliers de Yuan par an.

Comme c'est la période de repos, les journalistes ont pu échanger avec pas mal de pêcheurs, on apprend que :

* Chaque sortie en mer prend entre 1 et 3 mois

* "On n'a pas peur du vent et de la mer, on a peur de nous faire attraper ou tuer par les soldats étrangers"

* Les produits pêchés vont majoritairement à Hong Kong

* Répondant à la question si les pêcheurs évitent la période de typhon en Juillet, ces derniers disent que les typhons n'existent pas pour eux, "la mer, c'est notre vie"

* Les pêcheurs de ce village utilisent et mettent à jour encore une carte maritime transmise de génération en génération depuis la dynastie de Ming, appelé 更路薄

* Les archéologues chinois ont pu récupérer une telle carte en 1974, c'était un vieux pêcheur, lui-même la récupérer en 1921 de son père, qui l'offre à l'Etat.

* Dans cette 更路薄, chaque 更 correspond à environ 10 miles nautiques

* Les vieux pêcheurs disent que dans le passé, ils naviguent en utilisant leur cerveau et la carte, aujourd'hui les jeunes préfèrent le GPS et le compas électronique, "ils sont cons"

* Les pêcheurs disent que le gouvernement leur demande de sortir groupé, pour pouvoir s'entraider, mais en réalité peu le font. "La pêche est notre vie, l'un pêche plus ça revient à dire l'autre pêche moins dans la même zone".

* Les pêcheurs pratiquent également de la plongée pour attraper les holothuries par exemple, et peuvent atteindre 30 à 35m sans équipement

* Les vieux pêcheurs aimaient aussi aller sur les atolls pour cueillir les huîtres et autres, "mais c'est du passé... Maintenant tous les atolls sont contrôlés par les étrangers, parfois on est obligé d'offrir des cadeaux aux soldats pour qu'ils nous laissent monter ou partir, ou quand on est en panne ou malade..."

* Des atolls qui sont utilisés historiquement comme point de ravitaillement en eau douce et autres sont de moins en moins accessibles par les pêcheurs chinois, "ils nous ont pris tous les atolls qui ont de l'eau douce"

Voilà un peu près la moitié du texte, le reste, je vous laisse faire si vous êtes intéressé.

A noter que l'article date de 2009, donc à lire en ayant ça en tête.

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral


Masculin
Nombre de messages : 7603
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Dim 20 Mar 2016, 20:36

Indonesia to Summon Chinese Ambassador Over Standoff in Natuna Islands

Citation :
Jakarta. Minister of Fisheries and Maritime Affairs Susi Pudjiastuti will summon the Chinese Ambassador for Indonesia on Monday (21/03) over reports of a standoff between Chinese coast guards and Indonesian officials trying to capture a ship illegally fishing in Indonesian waters.

Susi said Indonesian officials were pursuing the ship Kway Fey 10078 at 2.15 p.m. on Saturday, for illegally fishing off the coast of Indonesia's Natuna islands as it attempted to flee to the contested South China Sea.

Three officials managed to climb on board and arrested a total of eight crew members, but a Chinese coast guard ship intervened and rammed the fishing ship back into the South China Sea.

“We will summon the Chinese ambassador [on Monday] to discuss the issue. Because in the process of capturing the ship, a standoff occurred,” she told reporters on Sunday. “We respect China, but we must also maintain our sovereignty.”

The incident, she said, occurred just 4.34 kilometers off Indonesia's Natuna islands, which meant it was well inside Indonesia's exclusive economic zone.

“We want to avoid a much more serious incident, so we settled on just arresting the eight crew members. The ship got away but we have the eight men in custody to help us investigate this incident,” Susi said.

The Chinese embassy and Indonesian foreign ministry officials were not immediately available for comment.

China has staked its claim on vast swathes of the South China Sea that are also claimed by several Southeast Asian countries. Indonesia is not a claimant in the heated issue, but has raised concerns over China's inclusion of the resource-rich Natuna Islands in its so-called "nine-dash line."

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral


Masculin
Nombre de messages : 7603
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Lun 21 Mar 2016, 22:57

Comment à partir d'une photo qui n'a l'air de rien...

Spoiler:
 

qu'on en déduit que la marine chinoise a déployé les YJ-62 sur l'île de Yongxing aux Paracels...

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Chapeau...

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
DahliaBleue
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre


Féminin
Nombre de messages : 9638
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Mar 22 Mar 2016, 09:29

Citation :
Comment à partir d'une photo qui n'a l'air de rien… […] qu'on en déduit que la marine chinoise a déployé les YJ-62 sur l'île de Yongxing aux Paracels… […] Chapeau… […].
study Beau travail d'identification ! salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri K.
Vice-amiral
Vice-amiral


Masculin
Nombre de messages : 7603
Age : 37
Ville : Toulouse
Emploi : Ingénieur
Date d'inscription : 27/02/2012

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Jeu 24 Mar 2016, 23:11

Imagery suggests China has deployed YJ-62 anti-ship missiles to Woody Island

Citation :
Richard D Fisher Jr, Washington, DC - IHS Jane's Defence Weekly
23 March 2016

Key Points
Recent imagery suggests China has deployed YJ-62 ASCMs to Woody Island in the Paracels
The deployment potentially allows China to target any vessel within 400 km of Woody Island
Recent imagery suggests China has significantly enhanced its military capabilities in the South China Sea by deploying the land-based version of the 400 km-range YJ-62 anti-ship cruise missile (ASCM) to Woody Island in the Paracel Islands.

Posted on 20 March 2016 on the popular Weibo blog, the image of a launching YJ-62 ASCM is consistent with photos copied from one of the many monthly Chinese military magazines that appear on Chinese military issue web pages. The image of the launching ASCM also shows a radar dome that the Chinese blogger makes a strong case for being on Woody Island.

The China Aerospace Science and Industry Corporation (CASIC) YJ-62 was likely deployed at about the same time the HQ-9 surface-to-air missile (SAM) system was first detected on the island in February 2016.

A land-based version of the YJ-62 has been deployed by the Coastal Defence troops of the People's Liberation Army Navy (PLAN) since about 2008. Three YJ-62 ASCMs are carried on a CASIC-Sanjiang transporter-erector-launcher (TEL).

First seen in model form in 2006 under its export designation C-602, the YJ-62 also arms the Type 052C destroyer launched in 2003. Chinese brochures credit the C-602 with a range of 280 km, while the version in service with the PLAN is estimated to have at least a 400 km range.

The anti-ship version of the YJ-62 is cued by long-range radar or data from aircraft or satellites, then uses an internal nose-mounted radar for terminal guidance.

At the 2012 Zhuhai Airshow CASIC introduced the 290 km-range CM-602G land-attack variant, which has a 480 kg warhead as opposed to the 300 kg warhead carried by the C-602.

Want to read more? For analysis on this article and access to all our insight content, please enquire about our subscription options ihs.com/contact

To read the full article, Client Login
(327 of 480 words)

J'ai essayé de tracer sur Google Earth ce que ça représente le déploiement de YJ-62 (400km+) en cercle blanc et de SAM HQ-9 (200km) en cercle jaune sur Woody Island :

Spoiler:
 

Et si maintenant on reproduit le même schéma au récif Subi, au récif Mischief et au récif Fiery Cross, les 3 îlots fortifiés avec chacun une piste de 3000m, on obtient ceci :

Spoiler:
 

On comprend alors naturellement l'importance du récif Scarborough et pourquoi ça va chauffer doucement ici précisément...

Taipei releases position paper on South China Sea claims

Citation :
Gavin Phipps, Taipei - IHS Jane's Defence Weekly
22 March 2016

Taiwan's government released a position paper on its South China Sea Policy on 21 March, in which it outlined sovereignty and territorial claims to islands in the disputed region.

The 31-page English-language version of the policy paper stated that "the Spratly Islands, Paracel Islands, Macclesfield Bank, and the Pratas Islands were first discovered, named, and used by the ancient Chinese, and incorporated into national territory and administered by imperial Chinese governments".

The paper asserted that "whether from the perspective of history, geography, or international law, the South China Sea Islands and their surrounding waters are an inherent part of [Taiwan's] territory and its waters".

To read the full article, Client Login
(104 of 771 words)

Vous pouvez accéder à ce papier du gouvernement Taïwanais ici, c'est intéressant :

http://multilingual.mofa.gov.tw/web/web_UTF-8/South/Position%20Paper%20on%20ROC%20South%20China%20Sea%20Policy.pdf

Henri K.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/hk299792458
DahliaBleue
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre


Féminin
Nombre de messages : 9638
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Ven 25 Mar 2016, 10:29

Citation :
[ déploiement de YJ-62 (Jane's 360) ] […] J'ai essayé de tracer sur Google Earth ce que ça représente le déploiement de YJ-62 (400km+) en cercle blanc et de SAM HQ-9 (200km) en cercle jaune sur Woody Island […] Et si maintenant on reproduit le même schéma au récif Subi, au récif Mischief et au récif Fiery Cross, les 3 îlots fortifiés avec chacun une piste de 3000m, on obtient ceci […] On comprend alors naturellement l'importance du récif Scarborough et pourquoi ça va chauffer doucement ici précisément…
Même si le pire n'est pas toujours sûr, ceci constitue un pronostic tout-à-fait recevable…
Citation :
[…] [ Mer de Chine méridionale, revendications chinoises (Taipei)] ] […]
Vous pouvez accéder à ce papier du gouvernement Taïwanais ici, c'est intéressant […]
Indéniablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale   Aujourd'hui à 01:16

Revenir en haut Aller en bas
 
[Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Information] Conflits dans la Mer de Chine Méridionale
» L'obésité dans le monde. En Chine, des prévisions alarmantes !
» Mon journal de voyage en Chine (20)
» Etudier le chinois mandarin dans une Université en Chine
» Mélusine - Tome 13: Superstitions [Clarke & Gilson]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Asie :: Chine-
Sauter vers: