AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ijn kaga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ijn kaga   Sam 28 Déc 2013, 11:07

Le Kaga (加賀), du nom de la province de Kaga (aujourd'hui préfecture d'Ishikawa), était un porte-avions de la Marine impériale japonaise, originellement conçu comme cuirassé rapide de la classe Tosa. Il prit part à l'attaque de Pearl Harbor et fut coulé à la bataille de Midway le 4 juin 1942.

Historique

Le Kaga commença sa carrière comme cuirassé rapide de la classe Tosa et fut lancé en 1921 par les chantiers Kawasaki à Kōbe. Mais aux termes du traité naval de Washington, signé par le Japon en 1922, les navires de la classe Tosa ne purent être terminés et étaient voués au ferraillage. Quand le grand tremblement de terre de Kantō de 1923 détruisit le porte-avions Amagi, alors en construction, le Kaga fut choisi pour le remplacer. À l'origine, il est doté de trois ponts d'envol superposée. Il est reconstruit à partir du 25 juin 1934 pour une remise en service en 1935 avec ses deux ponts d'envol inférieur transformé en hangar.

Dans les années 1930, le Kaga participa aux opérations en Chine. Il fut impliqué dans l'incident de Shanghai le 28 janvier 1932 et dans les premières années de la deuxième guerre sino-japonaise.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, le Kaga était commandé par le capitaine Okada Jizaku et formait, avec l’Akagi la première division de porte-avions pendant l'attaque de Pearl Harbor au sein de la Force d'attaque japonaise. Le 7 décembre 1941, il lança deux vagues d'attaques sur Oahu. Dans la première vague, les vingt-six Nakajima B5N attaquèrent les USS Arizona, USS Vestal, USS Tennessee, USS West Virginia, USS Oklahoma, et USS Nevada pendant que neuf A6M attaquaient la base aérienne d'Hickam Field. La deuxième vague, composée de vingt-trois Aichi D3A attaqua les USS Nevada, USS Maryland, et USS West Virginia.

En janvier 1942, avec l’Akagi, le Kaga soutint l'invasion de Rabaul. Le 9 février, il heurta un récif aux Palaos et dut être réparé temporairement avant de poursuivre vers la mer de Timor où il participa au raid contre Darwin (Australie) qui coula neuf navires. En mars, il couvrit l'invasion de Java.

Il retourna à Sasebo en avril pour achever les réparations des dommages de février.

En mai, il appareilla pour sa dernière mission avec à son bord trente « Zéros », vingt-deux « Vals » et trente « Kates ». Le 4 juin 1942, le Kaga lança une attaque contre les îles Midway et subit une contre-attaque des avions de l'armée et de l'aéronavale américaine. À 10 h 22, les bombardiers en piqué de l'USS Enterprise mirent quatre coups au but avec des bombes de 1 000 livres, provoquant une série d'explosions dans les hangars remplis d'avions armés et ravitaillés. Le capitaine Okada fut tué par une bombe qui explosa sur la passerelle. Les incendies furent impossibles à maîtriser et l'ordre d'évacuation fut donné vers 14 h. À 14 h 10, le sous-marin américain USS Nautilus lança une torpille sur le Kaga immobile et en flammes, mais elle n'explosa pas. L'équipage fut transféré sur les destroyers Hagikaze et Maikaze. À 19 h 25, le porte-avions fut achevé par deux torpilles.

Revenir en haut Aller en bas
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3745
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: ijn kaga   Jeu 02 Jan 2014, 15:43

aurelien wolff a écrit:
[...] À l'origine, il est doté de trois ponts d'envol superposés. Il est reconstruit à partir du 25 juin 1934 pour une remise en service en 1935 avec ses deux ponts d'envol inférieurs transformés en hangar.[...]

Cela n'enlève rien à la qualité de cet article, mais cette histoire de trois ponts d'envol superposés est une erreur très répandue dans la littérature anglo-saxonne. Ne m'en voulez pas si je la relève ici.
En fait, le KAGA et l'AKAGI n'avaient que deux ponts d'envol, inspirés des réalisations britanniques de la fin de la Première Guerre Mondiale.

  • le pont supérieur qui servait au décollage des avions d'attaque lourdement chargés (et aux appontages de tous les avions)
  • un court pont inférieur réservé au décollage des chasseurs, plus légers et qui devaient pouvoir décoller avec un préavis faible

Le pont intermédiaire ne servait pas aux manœuvres aériennes, bien qu'étant dans le prolongement du pont hangar médian. C'était un pont d'artillerie qui portait deux tourelles doubles de 203mm. Aucun avion n'y a jamais décollé - ni même circulé. Il n'était pas accessible aux avions depuis le hangar puisqu'il se terminait à l'arrière (donc à l'avant du hangar) par la passerelle de navigation, qui barrait le passage aux avions.

Le pont inférieur est devenu inutile quand les biplans légers des années 1920 ont été remplacés par des appareils plus lourds. Tout l'avant du hangar a été reconstruit, la passerelle a migré dans l'îlot, les tourelles de 203 ont été débarquées et tout l'espace récupéré a été converti en hangar à deux étages, sous le pont supérieur qui s'étendait désormais jusqu'à l'aplomb de l'étrave.

J'ai lu quelque part mais je ne me souviens plus où que le "pont d'artillerie" servait aussi de pont promenade, libre d'avions.

 study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10392
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: ijn kaga   Jeu 02 Jan 2014, 19:45

Takagi a écrit:
Citation :
[…] À l'origine, il est doté de trois ponts d'envol superposés. Il est reconstruit à partir du 25 juin 1934 pour une remise en service en 1935 avec ses deux ponts d'envol inférieurs transformés en hangar.[…]
Cela n'enlève rien à la qualité de cet article, mais cette histoire de trois ponts d'envol superposés est une erreur très répandue dans la littérature anglo-saxonne. Ne m'en voulez pas si je la relève ici .[…]
Pourquoi donc craindre de froisser l'auteur d'un post, lorsque la remarque est fondée, constructive et courtoise ?  Rolling Eyes  

En langue nippone cependant, Shuppan Kyodo-sha (Tokyo) les évoquent aussi (<1960) ; en précisant toutefois que le pont intermédiaire n'a jamais été utilisé comme plateforme de décollage. Et pour cause : pont trop court, encombré par les tourelles de 203 avant, et sans liaison avec le hangar milieu.
Citation :
[…] J'ai lu quelque part […] que le "pont d'artillerie" servait aussi de pont promenade, libre d'avions. : study:
 scratch Sur l'avant de la passerelle, donc ? En plein vent ? Pour des promenades bien aérées, ventilées ?  scratch Ou seulement au mouillage ? scratch


Dernière édition par DahliaBleue le Jeu 02 Jan 2014, 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3745
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: ijn kaga   Jeu 02 Jan 2014, 20:49

DahliaBleue a écrit:
(...)En langue nippone cependant, Shuppan Kyodo-sha (Tokyo) les évoquent aussi (<1960) ; en précisant toutefois que le pont intermédiaire n'a jamais été utilisé comme plateforme de décollage. Et pour cause : pont trop court, encombré par les tourelles de 203 avant, et sans liaison avec le hangar milieu.(...)
Difficile de qualifier de pont d'envol un pont inaccessible aux avions...
Qui plus est, il ne portait aucune des marques de pont d'envol des porte-avions japonais : bande axiale, fumigène à l'avant pour indiquer la direction du vent, etc.
Autre signe : alors qu'il existe plusieurs photos des Akagi / Kaga avec les ponts 1 et 3 encombrés de biplans, on n'en voit jamais aucune avec des avions sur le pont 2.

Quelques photos de la bête avant refonte, pour compléter l'article historique d'aurelien wolff :
(sur la première, on voit bien que ce pont d'artillerie ne communiquait pas avec le hangar)







 study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10392
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: ijn kaga   Jeu 02 Jan 2014, 22:47

Takagi a écrit:
[…] il ne portait aucune des marques de pont d'envol des porte-avions japonais : bande axiale, fumigène à l'avant pour indiquer la direction du vent, etc.
Autre signe : alors qu'il existe plusieurs photos des Akagi / Kaga avec les ponts 1 et 3 encombrés de biplans, on n'en voit jamais aucune avec des avions sur le pont 2. […]
: study:
 « … Aucune vue avec des avions sur le pont 2 », c'est parfaitement cohérent avec ce qui a été ici affirmé ! Mais bande axiale, fumigène… me paraissent surtout utiles pour l'appontage (ce qui n'était en aucun cas la vocation de ce pont "n°2".
À bien examiner la photo #1 , je ne serais pas étonnée qu'il y ait tout de même un passage entre l'avant du pont #2 et le hangar positionné derrière la passerelle : une sorte de passavant (de part et d'autre de la passerelle) assurant du même coup la ventilation (naturelle) du hangar intermédiaire ; même si ces espaces était certainement trop restreints pour permettre le passage d'un coucou…  scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3745
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: ijn kaga   Ven 03 Jan 2014, 03:03

DahliaBleue a écrit:
(...)Mais bande axiale, fumigène… me paraissent surtout utiles pour l'appontage (ce qui n'était en aucun cas la vocation de ce pont "n°2".

En l'occurrence, le pot fumigène et les marques blanches de divergence qui en rayonnaient servaient aux pilotes à anticiper les embardées de leur avion juste après le décollage. Les premiers biplans décollaient avant d'arriver au bout du pont (notamment du pont inférieur, dont l'extrémité était en pointe...) et une trop grande divergence inattendue les faisait embarder sitôt les roues décollées du pont, avec le risque qu'une aile heurte le pont. C'est d'ailleurs parce qu'il servait au décollage que ce fumigène était place à l'avant du pont.

La photo ci-dessous, prise en mai 1937 sur le Kaga (après refonte), montre un chasseur Nakajima A2N1 au décollage. Devant lui, on voit très clairement le fumigène et les peintures de divergence.

DahliaBleue a écrit:
À bien examiner la photo #1 , je ne serais pas étonnée qu'il y ait tout de même un passage entre l'avant du pont #2 et le hangar positionné derrière la passerelle : une sorte de passavant (de part et d'autre de la passerelle) assurant du même coup la ventilation (naturelle) du hangar intermédiaire ; même si ces espaces était certainement trop restreints pour permettre le passage d'un coucou…  scratch

Oui. En fait, le bloc passerelle était parallélépipédique et indépendant du bloc hangar. On pouvait en faire le tour à pied en restant à l'extérieur. L'ouverture avant du hangar donnait derrière ce bloc, que l'on voit assez bien sur cette photo du Kaga avant refonte :

(Je continue l'explication dans la rubrique de l'Akagi)
 study


Dernière édition par Takagi le Ven 03 Jan 2014, 06:12, édité 1 fois (Raison : Ajout de la dernière phrase)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ijn kaga   

Revenir en haut Aller en bas
 
ijn kaga
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ijn kaga
» JAPON PORTE-AVIONS KAGA
» DDH classe Izumo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Asie :: Japon-
Sauter vers: