AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15807
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk    Mar 10 Déc 2013, 21:11

Voici une vidéo italienne particulièrement intéressante puisqu'elle nous décrit l'histoire de ce cuirassé de la classe Conte di Cavour depuis son lancement le 15 octobre 1911,jusqu'a sa destruction en 1955 dans des conditions assez mystérieuses.    



Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk    Mar 10 Déc 2013, 23:31

j'aime bien l'hypothèse d'un nouvel exploit de la "bande à Borghese".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15807
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk    Mer 11 Déc 2013, 08:57

La version officielle est qu'il a touché une mine, quoique 10 ans après la fin de la guerre, une mine dérivante cela fait désordre; les russes on envisagé effectivement un sabotage des italiens furieux d'avoir du céder certains de leurs navires aux russes; cela peut aussi être tout simplement une explosion interne; un marin ayant forcé sur la vodka a pu faire une fausse manœuvre, l'avouer aurait mis à mal la rigueur soviétique.

On ne saura jamais   

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk    Mer 11 Déc 2013, 11:06

pour la chirurgie esthétique, les Italiens étaient des maîtres. après "opération" les Cavour et Duiilio semblent rajeunis de vingt ans.
on ne peut pas en dire autant des pipoles qui tentent la même chose aujourd'hui.  Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15807
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk    Mer 11 Déc 2013, 11:36

J'avais fait un tableau comparatif des refontes du Bretagne et du Cavour qui avaient le même age; il n'y a pas photo!




Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6719
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk    Mer 11 Déc 2013, 21:38

NIALA a écrit:
La version officielle est qu'il a touché une mine, quoique 10 ans après la fin de la guerre, une mine dérivante cela fait désordre; les russes on envisagé effectivement un sabotage des italiens furieux d'avoir du céder certains de leurs navires aux russes; cela peut aussi être tout simplement une explosion interne; un marin ayant forcé sur la vodka a pu faire une fausse manœuvre, l'avouer aurait mis à mal la rigueur soviétique.

On ne saura jamais   

Alain

Autre hypothèse évoquée régulierement : destruction opéré par le KGB pour se débarraser du cdt de la Marine l'Amiral Kuznetsov.


Sinon dernière version trouvé sur Wiki :"Some details were provided in the statement of a former naval officer who served on Novorossiysk, retired captain and historian Oktyabr' Bar-Biryukov, retelling the story of another former Soviet naval officer, who emigrated to the United States, citing one of the frogmen participated in that covert mission (the man is known as Niccolò or Nicolò), after they met in Florida:[3]

When italian ships were being transferred to the Soviet Union, former Xª MAS commander prince Borghese has sworn to avenge the disgrace by exploding Giulio Cesare battleship at all costs. Prince Borghese kept his word. The reward for the implementers was fabulous. The operation site was explored and well-known. Those post-war years the Soviets were relaxed, no dams at the port entry, booms were used overnight only, though not blocking frogmen anyway. The preparation took a year. The implementers were eight frogmen after wartime sabotage training at the Black Sea. On the night of October 21, 1955, an ordinary cargo ship departed an italian port and headed for one of Dnepr ports to take a load of wheat. The heading and speed were carefully picked so as to pass 15 miles off the traverse of Chersonesos lighthouse on the midnight of October 26. Having arrived at the point, the ship released a small submarine from a special-purposed hatch in the bottom, and gone its way. The submarine named Piccolo covertly reached Omega (Kruglaya) bay area, where its crew deployed a hidden storage of diving cylinders, explosives, propulsion vehicles and other stuff. In darkness they returned back to the sea, waiting for a signal. When they received the signal, the italians returned to Omega bay to their storage, got into their diving suits, took the necessary stuff and used their propulsion vehicles moving to the pier of Novorossiysk. The visibility was terrible, so worked almost by touch. They returned to Omega bay twice for explosives, hidden inside magnetic cylinders. Having finished by the sunset, they returned to the base and entered the lock of Piccolo. Being in a hurry, they left forgotten their tool bag and a spare propeller for propulsion vehicle on the sea floor. Then reached high seas to wait for their ship for two days. Plunged under the bottom of the ship, closed the hatch and pumped out the water. Three long-awaited knocks on a bulkhead told that the operation is finished.

In July 2013, Ugo d'Esposito, a former commando of Gamma group of the Decima Flottiglia MAS, a former member of the SIM and SD services and an expert in encrypted communications made an admission that commandos of the Xª MAS were in fact responsible for the explosion, after eight commandos of the Xª MAS (formally disbanded in 1945), implementing the orders of the Italian services and acting on behalf of NATO, placed bombs on the keel of the ship.[4]"


_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk    Jeu 12 Déc 2013, 17:21

NIALA a écrit:
La version officielle est qu'il a touché une mine, quoique 10 ans après la fin de la guerre, une mine dérivante cela fait désordre; les russes on envisagé effectivement un sabotage des italiens furieux d'avoir du céder certains de leurs navires aux russes; cela peut aussi être tout simplement une explosion interne; un marin ayant forcé sur la vodka a pu faire une fausse manœuvre, l'avouer aurait mis à mal la rigueur soviétique.
On ne saura jamais  : vinceastuce: […]
Ou seulement la crédibilité de son outil de Défense (bon, ça revient un peu au même  Embarassed)

Une mine dérivante ? Pas nécessairement… à l'endroit de l'explosion, il y a très peu de fond. Reste à vérifier la configuration du champ de mines autour de Sébastopol. Il semble que la baie avait été copieusement garnie en mines magnétiques de fond par les Teutons…
LE BRETON a écrit:
[…] Autre hypothèse évoquée réguli[è]rement : destruction opéré[e] par le KGB pour se débarras[s]er du cdt de la Marine l'Amiral Kuznetsov.[…]
… hypothèse séduisante, puisque c'en a effectivement été la conséquence. Pourtant le scénario paraît un peu compliqué (subtil ?) pour éliminer un suspect scratch D'autant qu'il a été réhabilité…
Citation :
[…] dernière version trouvé sur Wiki :"[…] a former naval officer who served on Novorossiysk, retired captain and historian Oktyabr' Bar-Biryukov, […] citing one of the frogmen participated in that covert mission (the man is known as Niccolò or Nicolò) […] : [3] […] In July 2013, Ugo d'Esposito […] implementing the orders of the Italian services and acting on behalf of NATO, placed bombs on the keel of the ship.[4]"
Liens vers les sources citées en [3] et en [4] : -> Note [3] et -> Note [4].

Ce qui est surprenant, c'est le nombre des pertes (608 victimes !) alors que le cuirassé n'a chaviré que près de trois heures après l'explosion et l'enfoncement par l'avant.



Dernière édition par DahliaBleue le Jeu 12 Déc 2013, 18:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk    Jeu 12 Déc 2013, 17:25

après la lecture de marx, ils ont sans doute sombré dans un sommeil profond  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk    Jeu 12 Déc 2013, 17:30

warburton a écrit:
après la lecture de marx, ils ont sans doute sombré dans un sommeil profond  : lol!: 
L'explosion aurait pu (dû) les réveiller ?  scratch Ou alors la lecture de Marx rend sourd (voire autiste ?)  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk    Jeu 12 Déc 2013, 17:34

un peu vodka aussi, peut-être (pour faire passer la lecture).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk    Jeu 12 Déc 2013, 17:48

warburton a écrit:
un peu vodka aussi, peut-être (pour faire passer la lecture).
study C'est vraisemblable, en effet. Une insouciance manifeste, caricaturée par le mot supposé prononcé par le commandant : « Prenons d'abord encore un peu de thé ! ». On imagine sans peine quelle sorte de thé l'on pouvait boire en baie de Sébastopol !  affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk    Jeu 12 Déc 2013, 17:52

si l'on en croit certains récits de l'époque, lorsque le Jemtchug fut coulé par l'Emden, en 1914, son équipage n'était pas vraiment à jeun…
Ah, les traditions …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cuirasse italien Giulio Cesare / russe Novorossiisk
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ITALIE CUIRASSES CLASSE LITTORIO (NOUVELLE VERSION)
» Cuirassé Russe-1873-
» ROYAL NAVY CUIRASSE HMS DREADNOUGHT
» Ipanema percolateur 1er groupe Italien
» Prénom russe et georgien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Multimedia-
Sauter vers: