AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15635
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Lun 09 Déc 2013, 20:57

Le 7 décembre 1941, les japonais attaquaient Pearl Harbor, mais pratiquement en même temps toujours pour profiter de l'effet de surprise, ils débutaient un débarquement en Malaisie, le même jour des transports se dirigeaient vers les cotes du Siam et de la Malaisie.
Le 8 décembre, ils débarquent à Singora, Pattani au Siam et à Gong Kedah en Malaisie afin de couper l'unique voie de ravitaillement des troupes chinoises.
Le débarquement est protégé par les croiseurs, Mogami, Mikuma, Susuya et Kumano;.deux croiseurs légers et dix destroyers. La couverture de l'ensemble du dispositif étant assurée par les cuirassés Kongo, Haruna, trois croiseurs lourds et 9 autres destroyers. En outre dix sous-marins montent la garde au large.

                      Les britanniques disposaient d'une force basée sur Singapour baptisée force Z, composée du croiseur de bataille HMS Repulse; du cuirassé HMS Prince of Wales, des destroyers, Express et Electra, de l'australien Vampire ,et du Ténédos; l'Express et l'Electra appartiennent à la classe E; le Vampire et le Ténédos datent de la fin de la première guerre mondiale.
Dans le Sud- est asiatique outre les cuirassés de la force Z, les britanniques pouvaient compter sur une dizaine de croiseurs; dont plusieurs australiens; et sur la flotte néerlandaise des Indes orientales, mais très peu d'avions et la plupart de types anciens.

                     Des l'annonce de l'attaque de Pearl Harbor, la force Z quittait sa base de Singapour, et se dirigeait vers le Golfe du Siam ou des forces japonaises étaient signalées.
Or l'amiral Philipps, qui dirige cette escadre commet une grave erreur d'appréciation; il sait que les japonais ne disposent pas de porte-avions dans le secteur, il pense que les avions basés à terre disposant des aérodromes indochinois ne peuvent attaquer si loin de leurs bases; il sait également que les japonais ne disposent dans la région que des deux cuirassés anciens du type Kongo; donc il pense disposer d'une supériorité navale sur les japonais. Le commandement britannique ne peut lui fournir une protection aérienne; c'est ainsi qu'il s'approche du lieu de débarquement japonais lorsque son groupe est repéré par un sous marin japonais assurant la garde de la zone; un hydravion de reconnaissance du croiseur léger Kinu repère lui aussi la force Z qui continue à remonter le long des cotes de Malaisie, à la recherche des transports  japonais. Le 10 décembre à 10 h 15 un autre avion de reconnaissance japonais repère un hydravion britannique du HMS Repulse et le suit à distance, ce qui le mène tout droit à l'escadre britannique.

                      Les avions japonais n'ont plus qu'a se porter à l'endroit indiqué, pour attaquer l'escadre de l'amiral Philipps; à 11 h 08 un groupe de huit bombardiers Mitsubishi attaque, lors de cette première attaque le Repulse est touché au niveau de la catapulte. Neuf autres appareils des bombardiers torpilleurs attaquent le Prince of Wales en dépit de la DCA du navire, une torpille met hors service un des arbres d'hélice, la vitesse du Prince of Wales chute à 15 nœuds; pas moins de 19 torpilles ont été esquivées par les navires, mais 9 avions torpilleurs arrivent, les britanniques esquivent encore l'attaque; à 12 h21, 24 avions torpilleurs attaquent à leur tour, le Repulse est touché par trois torpilles; le Prince of Wales est lui touché par deux torpilles, à 12 h 33, le Repulse commence à couler; 796 des 1309 hommes d'équipage sont repêchés par le destroyer Electra, qui encombré de naufragés ne peut plus utiliser sa DCA; 8 Mitsubishi armés chacun d'une bombe de 500 kg attaquent alors le Prince of Wales désormais réduit à l'immobilité, une bombe atteint le cuirassé déjà gravement avarié qui prend de la gîte des 13 heures.
Les destroyers Express et Vampire viennent à couple du cuirassé qui s'enfonce sur tribord, 1295 des 1621 membres de l'équipage sont transférés sur les destroyers, l'amiral Philipps mourra à son bord ; à 13 h 20 le Prince of Wales coule; vers 14 heures les trois destroyers le pont encombré de 2091 naufragés des Repulse et Prince of Wales, prennent la route pour Singapour ou ils arriveront sans encombre.

                     Dans cette affaire, le commandement britannique à fait l'objet d'une incroyable légèreté, pour avoir envoyé, sans aucune protection aérienne, ses cuirassés au contact des forces japonaises, dont les capacités offensives ont été largement sous estimées.
Comme les américains, les britanniques se sont laissés surprendre par les forces japonaises, qui sur leur lancée débarquent tour à tour: dans les Philippines, à Guam, à Hong Kong, et à Wake tout cela avant la fin de l'année 1941.    
L'attaque de la force Z, survenue trois jours après Pearl Harbor, marque la fin de la suprématie du cuirassé, qui sans soutien aérien, apparaît désarmé face à une attaque aérienne.



Le 8 décembre 1941 le cuirassé Prince of Wales quitte Singapour  


Le 10 décembre 1941 le Prince of Wales coule


Le Repulse quitte Singapour


Alain


Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Mar 10 Déc 2013, 09:12

Et pourtant le Prince of Wales était pour l'époque doté d'une DCA largement au dessus de la moyenne; c'était un des cuirassés de la RN les mieux équipés en matière de détection avec une suite veille air/surface et télémétrie complète.
8xII 133 mm (on trouvait néanmoins mieux à l'époque dans la RN: exemple le 114 mm)
6xVIII 40 mm Vickers avec 5 conduites de tir
1xI 40 mm Bofors
7xI 20 mm Oerlikon

Comme quoi ... Plus qu'à Pearl Harbour où les cibles étaient à l'ancre cette action acte brutalement l'entrée en scène de l'aviation anti-navires. Elle marque aussi les débuts d'une branche de l'aéronautique militaire qui constitue une particularité japonaise: l'aéronavale à long rayon d'action basée à terre.

Pour compléter le beau post d'Alain l'arbre d'hélice du Pow endommagé et tordu par le première torpille n'est pas débrayé assez rapidement et ouvre la coque comme un ouvre boîte.

L'Amiral Tom Phillips était tout petit, son surnom dans le Service: "Tom Pouce" on savait rigoler en ce temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 44
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Mar 10 Déc 2013, 16:32

de mémoire la dca d'un des deux bâtiment fut rendu muette car elle dépendais d'un système (je ne sais plus de quelle type, hydraulique, Electrique, pour le refroidissement???) qui fut mis hors d'usage très vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15635
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Sam 10 Déc 2016, 09:32

Il y a 75 ans aujourd'hui, la destruction du Prince of Wales et du Repulse par les japonais study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10333
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Sam 10 Déc 2016, 22:34

Citation :
[…] l'arbre d'hélice du PoW endommagé et tordu par le première torpille n'est pas débrayé assez rapidement et ouvre la coque comme un ouvre boîte. […]
De toute façon, même si la passerelle avait réalisé la gravité de l'avarie, une ligne d'arbre ne se débraye pas (de sa turbine à engrenages) aussi instantanément qu'on peut le faire sur un véhicule automobile.

Mieux qu'un débrayage, c'est plutôt un stoppage d'urgence (de la LA extérieure tribord) qu'il aurait fallu effectuer (par un renversement de la vapeur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 44
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Dim 11 Déc 2016, 11:19

ce que je ne comprend pas, comment la Grande Bretagne, qui connais la flotte japonaise, crois que deux navire peuvent faire la difference sur ce théâtre d'opération.

Vanité....suffisance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2035
Age : 42
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Dim 11 Déc 2016, 11:48

Churchil pensait qu'un KGV inspirait la terreur aux ennemis d'Albions depuis le fin du Bismarck

l'idée de départ n'est pas si idiote. Envoyer des navires de lignes avec un porte-avions et des destroyers. il ne manque que des croiseurs et cela ressemble à une task force  américaine des années 42.

Après ....

_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11720
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Dim 11 Déc 2016, 21:59

bonsoir
encore une des "churchill's follies", comment disent les Britanniques.
ce n'était pas la première, et ce ne fut pas la dernière.
envoyer un cuirassé et un croiseur de bataille pour intimider les Japonais en 1941…
c'était plus qu'une faute; c'était un crime.
comme d'habitude, "on" a fait un bouc émissaire de celui qu'on a envoyé à la mort. (ce qui nous rappelle Coronel).
si, en France, le sujet n'est pratiquement jamais abordé, il n'en va pas de même outre-Manche.
de nombreux amiraux anglais tenaient churchill pour un incapable.
ils lui reprochaient de ne rien comprendre à la marine.
un comble pour celui qui fut deux fois First Lord of the Admiralty.
fort heureusement pour la Royal Navy, certains amiraux surent interpréter les ordres qu'ils avaient reçus et éviter le désastre (ou en limiter les effets).
Cunningham, Tovey et Somerville, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironclaude
Elève officier
Elève officier


Masculin
Nombre de messages : 1035
Age : 68
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Dim 11 Déc 2016, 23:03

warburton a écrit:

...
encore une des "churchill's follies", comment disent les Britanniques.
ce n'était pas la première, et ce ne fut pas la dernière.
envoyer un cuirassé et un croiseur de bataille pour intimider les Japonais en 1941…
c'était plus qu'une faute; c'était un crime.
...
Hmmm peut être pas tout a fait.
... Quand Churchill a envoyé la force Z la bas c'était quelque temps avant Pearl Harbor et il y avait donc encore dans le Pacifique une grosse flotte Américaine qu'il pouvait penser aider à tenir les Japonais en respect (mais pas le faire tout seul)... Manque de pot il est arrivé à la grosse flotte Américaine (quelques jours avant) ce que l'on sait...
... Et puis aussi, à ce stade de la guerre, il n'avait peut être pas beaucoup d'autres bateaux à détacher de la Home Fleet et à envoyer à l'autre bout du monde. La Royal Navy (qui avait subi des pertes depuis le début de la guerre), avait déjà à se colleter à ce moment là la flotte Italienne en Méditerranée et la flotte Allemande en Norvège, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10333
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Dim 11 Déc 2016, 23:15

ironclaude a écrit:
[…] Hmmm peut-être pas tout à fait.
… Quand Churchill a envoyé la force Z là-bas c'était quelque temps avant Pearl Harbor […]
… Et puis aussi, à ce stade de la guerre, il n'avait peut être pas beaucoup d'autres bateaux à détacher de la Home Fleet et à envoyer à l'autre bout du monde. La Royal Navy (qui avait subi des pertes depuis le début de la guerre), avait déjà à se colleter à ce moment-là la flotte italienne en Méditerranée et la flotte allemande en Norvège, non ?
… si…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11720
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Lun 12 Déc 2016, 00:20

ok; moi, je ne suis qu'un amiral de bateau-lavoir forum.
mais il ne me serait pas venu à l'esprit d'envoyer deux cuirassés  pour impressionner les dix de l'adversaire potentiel.
(notez que je ne tiens pas compte des Yamato).
et ce, sans aucune protection aérienne. après la Norvège, Dunkerque, et la Crète…
heu… soyons sérieux; la flotte italienne; après Tarente et Matapan ? quand aux forces allemandes de Norvège…
non. la force Z a été envoyée au massacre. et, sans Somerville, ç'eut été pire encore.
les mémoires de churchill sont un chef d'œuvre d'hypocrisie.
après le désastre de Kuantan, il ose poser la question; "n'avons nous donc rien appris ?"
mais qui donc était responsable des désastres de Grèce et de Crète, sinon lui ?
bon; soyons objectifs; une victoire lui est due: Mers el Kebir.
louons maintenant le grand homme. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10333
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Lun 12 Déc 2016, 09:31

Citation :
[…] il ne me serait pas venu à l'esprit d'envoyer deux cuirassés pour impressionner les dix de l'adversaire potentiel […] et ce, sans aucune protection aérienne. Après la Norvège, Dunkerque, et la Crète…[…]
Il semble que "Tom Pouce" était persuadé que l'aviation ne faisait pas le poids face aux cuirassés ; erreur qui l'a conduit à l'audacieux et inconscient engagement de Kuantan.

Une contradiction toutefois : s'il méprisait le potentiel du fait aérien, Phillips aurait quand-même souhaité bénéficier d'une couverture aérienne, qu'il n'a pas osé demander pour ne pas rompre le silence radio ; par ailleurs, il ne se trouvait en relative sécurité qu'à l'abri de la couverture nuageuse ; estompée (par l'entremise de Churchill ?) au moment où il ordonne à la force Z de faire route au nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Lun 12 Déc 2016, 10:29

1-en décembre 1941 personne en occident n'a conscient de ce que sont les Yamato, sans même parler de savoir qu'ils existent ...

2-quand l'Amirauté décide d'envoyer les PoW et le Repulse en Extrême-Orient les Britanniques se battent seuls

3-le 6 septembre 1941 le Repulse est informé que dès son arrivée à Durban il devra mettre le cap sur Ceylan le 20 octobre quand la décision est prise de renforcer les Forces de la RN en Extrême Orient c'est aussi pour rassurer les Australiens et notamment le Premier Ministre australien Menzies qui envoie des demandes pressantes à Londres en vue de renforcer le dispositif militaire britanniques en asie du sud-Est...

4-à cette époque la Navy ferraille dur en Méditerranée pour sauver Malte où le pire est à craindre, en Afrique du Nord le DAK est aux portes de l’Égypte et en Russie Guderian est devant Moscou

5-il ne reste pas assez de doigts aux Britanniques pour boucher tous les trous et on envoie en Asie les bâtiments que l'on peut notamment ceux qui peuvent répondre d'une vitesse suffisante

6-le phénomène aéronaval japonais est totalement méconnu ...

7-les Britanniques savent pertinemment qu'en cas d'attaque ils ne pourront tenir Singapour, les Japonais le savent grâce aux Allemands qui ont intercepté grâce à l'un de leurs raiders de surface qui a intercepté un cargo mixte dans l'Indien une dépêche de Londres en ce sens au gouverneur militaire de Singapour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11720
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Lun 12 Déc 2016, 18:51

bonsoir Pascal
ce qui m'épate, ce sont les incohérences (pour rester poli) du premier ministre.
deux cuirassés face à dix; porte-avions… sans commentaire.
si rommel est aux portes de l'Egypte, c'est bien grâce au guignol qui en a retiré des troupes pour son aventure grecque.
l'aéronavale japonaise sous estimée… après la Norvège, la Grèce, la Crète…
wc prenait-il donc  les Japonais pour des demeurés ?
Singapour indéfendable ? après avoir dépensé des fortunes pour en faire (je cite); "une forteresse imprenable" ?
ça ne tient pas; l'histoire officielle n'est destinée qu'à justifier les conneries du politicard qui se prenait pour un stratège.
nous avons eu son équivalent en 14-18; avec les mêmes conséquences; des dizaines de milliers de morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Lun 12 Déc 2016, 19:04

Citation :
l'histoire officielle
oui mais là on parle néanmoins de sources allemandes ...

Pour ce qui est de sous-estimer les Japonais tout le monde en 40/41 les prend pour des semi hommes binoclards incapables de faire autre chose que de copier les productions de l'occident, je caricature mais à peine ... en plus Joukov vient de leur mettre le compte au Nomohan ... bref du velours

sauf que de décembre 41 à mai 42 ils vont montrer un autre visage.

Il faut aussi se rendre compte qu'en 41 personne ne sait comment les japs utilisent leurs porte-avions, les manoeuvres de la FC contrairement au Fleet Problems sont menées sans témoins aux confins des Kouriles dans des mers dures et merdiques le plus souvent octobre, personne ne sait comme les japonais articulent leurs forces quelles sont leurs tactiques, tout le monde ignore que les Nagato vont à 26 nds ou que les Kongo ont été retrofités à 30 par exemple ... Alors la Kido Butaï et la coopérations des groupes aériens embarqués n'en parlons pas ...

En 1941 le PoW est le cuirassé allié le plus performant (les North sont encore en essais) et le cuirassé est le capital ship de tout le monde ... bref pas simple ! thumright


Dernière édition par pascal le Lun 12 Déc 2016, 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15635
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Lun 12 Déc 2016, 19:30

Pourtant dans l'histoire les japonais on déjà montré leur force:
Ils ont fichu une branlée aux chinois en 1895
ID aux russes en 1905
ID aux chinois en 1937
A chaque fois ils ont carrément écrasés leurs adversaires; on aurait du s'en méfier; ils avaient avec les Nagato les plus puissants cuirassés au monde (régulièrement refondus et modernisés ) jusqu’à l'entrée en service en 1940 des 35 000 t.
On ne connaissait pas encore les Yamato mais on savait qu'ils construisaient des grands cuirassés modernes, et ce n'est pas pour rien qu'ils ont dénoncés les traités pour avoir les mains libres; les américains et les britanniques ont fait preuve d'arrogance, et l'on payé très cher au début de la guerre du Pacifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Lun 12 Déc 2016, 19:45

Le volet modernisation des cuirassés japonais est placé sous le secret le plus pointilleux je ne parle même pas des Yamato pour lesquels on placera des villes entière sous loi martiale on emploiera la torture à l'encontre de membres du personnel des chantiers on construira des immeubles pour boucher certains points de vue on obstruera les fenêtres des trains ...

Citation :
on aurait du s'en méfier
oui mais aux yeux des occidentaux le Yalu et Tsushima sont livrées contre des adversaires de second rang !
excès de confiance, mépris, méconnaissance ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10333
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Lun 12 Déc 2016, 19:47

Quels que soient les arguments développés, une seule chose est certaine : W.C. cherchait de toutes ses forces à détruire les forces britanniques et à ruiner l'Empire. Il y a presque réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6659
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Lun 12 Déc 2016, 19:58

Un porte-avions était prévu (HMS Indomitable il me semble) mis il fut victime d'un échouage lors de son entraînement et ne put rejoindre le groupe.


_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2035
Age : 42
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Lun 12 Déc 2016, 20:13

LE BRETON a écrit:
Un porte-avions était prévu (HMS Indomitable il me semble) mis il fut victime d'un échouage lors de son entraînement et ne put rejoindre le groupe.




c'est ce donc je parle plus haut, avec un porte-avions, un ou deux croiseurs et quelques destroyers en plus, la force Z se serait approché d'une task force us de 1942

l'idée générale était de dissuader les nippons d'avancer plus en Orient. pourtant les anglais auraient du se méfier car ce sont eux qui ont vendus une partie du matériel naval nippon jusqu'en 1914. Mais la croyance occidentale était qu'un jaune n'arrivait pas à la hauteur des blancs.


_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starshiy
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3377
Age : 67
Ville : Dans le grand sud de l'Europe !!!
Emploi : Repos et sac
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Lun 12 Déc 2016, 20:46

david a écrit:
pourtant les anglais auraient du se méfier car ce sont eux qui ont vendus une partie du matériel naval  nippon jusqu'en 1914.

Bien plus tard que cela, si l'on en juge les excellents travaux de Takagi sur les hydravions et avions embarqués japonais... que je n'arrive pas à retrouver Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soumarsov.eu
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5134
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Lun 12 Déc 2016, 21:17

En matière navale les premiers grands bâtiments intégralement construits au Japon sans aide indirecte des Britanniques (livraison de blindage, d'éléments de propulsion et d'artillerie comme pour le Hiei notamment et dans une moindre mesure les Haruna et Kirishima) sont les Fuso pour lesquels néanmoins les Japonais s'inspirent des compte-rendus de leurs spécialistes ayant participé chez Vickers à la construction du Kongo. On est alors en 1913. En octobre 1917 la marine japonaise abandonne les mesures britannique pour passer au système métrique.
En matière aéronautique la mission Forbes-Sempill de 1921/22 emmène dans ses bagages une centaine d'appareils de tous types. Et encore mise sur pied à l'initiative du ministère des affaires étrangères cette mission qui verra le premier décollage du Hosho par un pilote britannique, Jordan, n'a vraimant pas l'aval de la Navy et notamment de Beatty.

Depuis 1902 Japon et G-b sont liés par un accord de coopération qui ne sera pas reconduit après 1923.

Mais en 1941 l'outil aéronaval qui coulera la Force Z est 100% japonais, il en va de même pour les autres bâtiments de surface, très rapidement la Marine impériale développe ses propres doctrines et conçoit des matériels indigènes. Dès le milieux des années 20 les procédures évoluent en ce sens même si la légende veut que jusque dans les années 30 les ordres en passerelle aient été donnés en japonais et en Anglais;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10333
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Lun 12 Déc 2016, 22:18

Citation :
[…] avec un porte-avions, un ou deux croiseurs et quelques destroyers en plus, la force Z se serait approchée d'une Task Force US de 1942. […] la croyance occidentale était qu'un Jaune n'arrivait pas à la hauteur des Blancs.
Citation :
[…] en 1941 l'outil aéronaval qui coulera la Force Z est 100% japonais, il en va de même pour les autres bâtiments de surface, très rapidement la Marine impériale développe ses propres doctrines et conçoit des matériels indigènes. Dès le milieu des années 20 les procédures évoluent en ce sens […]
Tout indique donc que les qualités et les capacités militaires nipponaises étaient alors (en fin 1941) sous-estimées…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11720
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Mar 13 Déc 2016, 02:51

le mépris de l'adversaire mène très souvent à la défaite. les exemples ne manquent pas.
à lire: "l'art de la guerre" du général Emile Wanty. quand on lit ce livre, les "histoires belges"… on oublie !
l'aviation japonaise; ceux qui l'avaient affrontée ne la sous-estimaient pas. Claire Chenault, par exemple.
Somerville n'avait rien d'un couard; la preuve: il a osé désobéir à wc. et ça, c'était plutôt risqué.
mais il était intelligent. il a su éviter un affrontement qui aurait sans aucun doute, été désastreux, et  - ce faisant - demeurer une menace pour les Japonais.
l'échouage de l'Indomitable: je me suis toujours demandé s'il s'agissait vraiment d'un accident. quand on ne veut pas obéir à des ordres absurdes…
Phillips, comme Cradock, était certainement un homme courageux; mais cette qualité ne supplée pas à l'intelligence.
il s'agit moins de mourir pour sa patrie, que de faire en sorte que ce soit l'adversaire qui le fasse, comme le disait un grand chef US.
et pour en revenir à cette connerie, une question:
la stratégie ne consiste-t'elle pas à frapper du fort au faible ?
et ce, quel que soit le rapport des forces. sinon, pourquoi les militaires du monde entier auraient-ils étudié la campagne d'Italie du génial Bonaparte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10333
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   Mar 13 Déc 2016, 10:11

Citation :
[…] la stratégie ne consiste-t-elle pas à frapper du fort au faible ?
et ce, quel que soit le rapport des forces. […]
Plus simplement, c'est viser un objectif par la coordination des moyens et des actions.
Citation :
[…] échouage de l'Indomitable : je me suis toujours demandé s'il s'agissait vraiment d'un accident. quand on ne veut pas obéir à des ordres absurdes…[…]
Si c'est un échouage, c'est volontaire. Ça accréditerait donc l'hypothèse du non-accident.

Dans la mesure où la cinématique (dates/routes/vitesse) ne permettait pas au porte-avions d'arriver à Singapour à temps (?), une telle insubordination aurait-elle eut pour but de "sauver la face" britannique par anticipation ?

Ou mieux : sachant (pertinemment) que les Nipponais allaient ouvrir les hostilités un mois plus tard, W.C. aurait délibérément sacrifié la force Z en préservant l'Indomitable (tout comme Roosevelt allait sacrifier la Flotte du Pacifique de Pearl Harbor en préservant les porte-avions) et lui aurait alors (secrètement) ordonné de s'échouer à la Jamaïque ?

Dans cette hypothèse, le donneur d'ordre y aurait lui-même contrevenu, après avoir réalisé l'absurdité de vouloir renforcer la Force Z ? Ou bien réalisé que l'Indomitable avait appareillé trop tard pour être au rendez-vous avant le 7 décembre ? Et pour éviter de devoir ainsi reconnaître son erreur funeste de ne pas l'avoir mis en route plus tôt ?  

Trop subtil pour W.C. ? Trop forte cette perfidie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le 10 décembre 1941, destruction de la force Z par les jap
» Le 7 décembre 1941,le Japon attaque Pearl Harbor
» USN DESTROYERS CLASSE FARRAGUT
» PEARL HARBOR, 7 Décembre 1941.
» ça s' est passé un 7 décembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: HISTOIRE MODERNE (de 1860 à nos jours)-
Sauter vers: