AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cuirassés russes/soviètiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Cuirassés russes/soviètiques   Mer 04 Déc 2013, 18:47

Voici un des quatre cuirassés de la classe Poltava de 1911; le Petropavlovk , mis sur cale le 15 juin 1909 au chantier Baltisky Zavod de Saint Petersbourg; lancé le 29 juin 1911; il entre en service 1915; après la révolution de 1917 il est incorporé dans le flotte soviétique, en 1919 il est coulé dans le port de Kronstadt par une vedette lance torpilles C.M.B.britannique il est renfloué et réparé, en 1920 il prend le nom de Marat; en 1926/28 il est modernisé, ainsi qu'en 1931; en 1937 il est a la revue de Spithead pour le couronnement de Georges VI, le 22 septembre 1941 le Marat est gravement atteint par un bombe lancée par un Stuka allemand à Kronstadt, il est alors utilisé comme batterie flottante, en 1942 ces cuirassés reprennent leurs noms initiaux le Petropavlovk ex Marat, ou ce qu'il est reste est démoli en 1953.


Le Petropavlovk en 1916; sous son nom et son état d'origine.


Le Marat ex Petropavlovk en 1934; après sa reconstruction de 1931 qui a beaucoup modifié ses superstructures


Dernière édition par NIALA le Mer 04 Déc 2013, 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Mer 04 Déc 2013, 18:54


Le Marat vu de face en 1940 montrant la haute tour installée lors de sa modernisation avec des télépointeurs au sommet


Le Marat ou ce qu'il en reste après l'attaque aérienne du 22 septembre 1941; il servira néanmoins encore de batterie flottante et ne sera démoli qu'en 1953.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Sam 21 Déc 2013, 21:42

Voici le cuirassé russe le plus connu: Le Potemkine , de son nom complet Knyaz Potemkine Tavritcheski était un cuirassé pré-Dreadnought de la flotte de la mer Noire russe, baptisé en l'honneur du prince Potemkine, héros militaire du XVIIIe siècle. Construit aux chantiers navals de Nikolaiev, mis sur cale en 1898, il est lancé en octobre 1900, il entre en service en 1903.
Le navire est resté célèbre pour la mutinerie qui eut lieu à son bord en juin 1905.
Après la mutinerie, les marins rebelles se rendirent en Roumanie. Les autorités roumaines rendirent le cuirassé au gouvernement russe, qui le rebaptisa Pantéleimon. En avril 1917, il repris son nom de Potemkine, puis fut renommé Borets za Svobodu « Combattant de la Liberté ») en mai. En avril 1919, les britanniques firent sauter ses machines à Sébastopol. En 1921/22, il servit encore pour plusieurs plans du film de S.Eisenstein, puis fut démantelé, en 1922/24 les dégâts étant irréparables.


Le Pentéleimon en 1906 ex Knyaz Potemkine Tavritcheski

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Mer 05 Fév 2014, 18:18

Voici un cuirassé russe qui nous intéresse particulièrement puisqu'il fut 16 ans sous contrôle français

L'Imperator Aleksander III en 1918.

L'Imperator Aleksander III appartenait à une série de quatre cuirassés très proches des Gangut de la Baltique mais étudiés pour la flotte de la Mer Noire; ils avaient pour nom: Imperatritsa Maria; Imperatritsa Ekaterina II; Imperator Aleksander III et Imperator Nikolai I, ils sont lancés de 1913 à 1915.

L'Imperator Aleksander III est mis sur cale à Nikolaïev en novembre 1911; il est lancé le 2 avril 1914; il entre en service le 15 juin 1917, juste avant la révolution; le gouvernement Kerensky le rebaptise Volya; le 30 avril 1918 il quitte Sébastopol pour Novorossik; le 19 juin 1918 il retourne à Sébastopol; le 24 novembre 1918 il est capturé par les franco-anglo- allemands à Izmir; en octobre 1919 il est remis aux russes blancs qui le rebaptisent Général Alekseev; après la défaite des russes blancs en Crimée, le Général Alekseev prend la tête de la flotte Wrangel qui se replie le 14 novembre 1920 d'abord sur Constantinople, puis sur Bizerte ou elle est internée; le 29 octobre 1924 le gouvernement de l'URSS est reconnu par la France; se pose alors le sort des navires internés à Bizerte; mais le refus des soviétique d'indemniser la France pour l'entretien de cette flotte, et certainement des pressions internationales, font que les navires, dont le Général Alekseev demeurent à Bizerte; en 1936, il est vendu à la démolition à Brest .

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Lun 17 Mar 2014, 11:50

Voici donc un cuirassé de construction française, seul de son type le Tsesarevich; il a inspiré les 5 cuirassés de la classe Borodino dont trois ont été perdus à Tsushima.


Le Tsesarevich

Le cuirassé Tsesarevich est mis sur cale aux chantiers de la Méditerranée à La Seyne en mai 1899; il est lancé en février 1901; il entre en service en aout 1903; il est alors affecté à la flotte du Pacifique; il est endommagé à Port Arthur par une torpille lors de l'attaque japonaise; il est réparé; il est à nouveau endommagé gravement le 10 aout 1904 et doit se réfugier à  Tsingtau, colonie allemande en Chine ou il est interné pour la durée de la guerre; après la guerre russo - japonaise il retourne en Baltique; il est refondu en 1906; il participe à la première guerre mondiale en Baltique; en 1917, il prend le nom de Grajdanin; en octobre 1917, il est intégré dans la flotte soviétique; il est finalement démoli en 1923.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4203
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Lun 17 Mar 2014, 12:55

je suis franchement malheureux, car je ne peut pas voir une seule des photos !
 Sad Sad Sad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Le Kniaz Souvorov et la classe Borodino    Dim 25 Mai 2014, 16:15

Les cinq cuirassés de la classe Borodino : Borodino ; Imperator Aleksandr III ; Orel ; Knyaz Souvorov et Slava , construits en Russie sont directement inspirés du Tsesarevich construit en France;  ce sont les martyrs de Tsoushima ; en effet trois: Borodino ; Imperator Aleksandr III et Kniaz Souvorov ont été coulés lors de cette bataille ; l'Orel est pris par les japonais ; seul le Slava eut la vie sauve puisque  terminé trop tard pour faire partie de la malheureuse escadre de l'amiral Rojestvensky.


Le Kniaz Souvorov  navire de l'amiral Rojestvensky à Tsoushima

Le Kniaz Souvorov est mis sur cale en 1900 au chantier Baltic Works de Saint Petersbourg ; il est lancé en 1903; il entre en service des septembre 1904, la construction ayant été accélérée pour qu'il puisse participer à la funeste expédition vers le Pacifique ; après un long périple de 8 mois autour de l'Afrique ; la flotte russe est obligée en effet de passer par le Cap de Bonne Espérance, les anglais alliés des japonais ayant fermé le canal de Suez ; ce voyage se termine par la perte du Kniaz Souvorov et de deux de ses sister-ships le 27 mai 1905, coulés dans le détroit de Tsoushima par la flotte japonaise de l'amiral Togo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Mer 23 Juil 2014, 17:18

J'aime particulièrement le cuirassé Tsarévitch, participant malheureux à 2 grandes batailles navales, aussi je ne peux résister à la tentation de bisser  



Le cuirassé Tsarévitch (ou Tsessarévitch, c'est le même avec une frabcusation différente du nom) fut construit aux Chantiers de Forges et Constructions de la Méditerranée. Commandé en 1898 par Nicolas II pour un coût de 11 355 000 roubles, il symbolise à mes yeux le rapprochement stratégique franco-russe contre l'Allemagne, et constitue un "transfert de technologie" qui permet aux Russes de sensiblement améliorer leurs escadres cuirassées . Lancé en 1901, livré en 1903, il arrive ) la fin de cette même année à la base navale de Port-Arthur.


dans sa livrée du temps de paix à Port Arthur

Sur le plan technique, c'est un Jauréguibéry modifié, mais il incorpore un "tumblehome" typique des predreadnoughts français, ainsi que la disposition de l'artillerie de bord en losange encore que à la différence du Jauréguibéry, les tourelles avant et arrière sont armées chacune de 2 canons de 305mm de 40 calibres. Regrettons juste que les capots de cheminée tarabiscotés, eux aussi typiques de navires français de la période, soient absents. Capable de filer 18 noeuds, doté d'un blindage maximum de 250 mm, ils portait outre ses 4 pièces de 305mm 6 canons de 152 mm répartis en 3 tourelles doubles par côté, ainsi que tubes de 75, 20 de 47 et 8 de 37 pour repousser les torpilleurs ennemis.


schéma de la disposition de l'artillerie

Présent en 1904 à Port Arthur, il est avec le Revitzan mis hors de combat par l'attaque surprise des torpilleurs japonais dans la nuit du 8 au 9 février 1904. Il ne put ainsi participer à la sortie tragique du 12 avril 1904 au cours de laquelle le Petropavlovsk sauta sur une mine, causant la mort de l'amiral Makharof. Il fut toutefois réparé à temps pour la bataille de la Mer Jaune, le 10 août 1914. Il s'agissait de tenter une sortie de l'escadre afin de rejoindre Vladivostoqk, de l'autre côté de la péninsule coréenne afin d'effectuer un regroupement de toutes les forces navales russes du Pacifique dans une base plus facile à défendre (par ailleurs, à mon avis; si les Russes avaient fait de regroupement avant le déclenchement de la guerre, la situation japonaise aurait été désespérée.


Mais il joue encore de malchance, un obus frappe la passerelle, tuant le chef de l'escadre russe, l'admiral Vitgeft. La mort du commandant cause la désorganisation des forces russes qui retournent pour la plupart à Port Arthur, sauf justement notre Tsarévitch qui va se faire interner à Tsingtao, alors port allemand. Il sera récupéré par la Russie à l'issue du conflit en 1905.


le Tsarévitch endommagé à Tsingtao

Pendant la 1ère Guerre Mondiale, il prit part à la bataille du détroit de Muhu dans la Baltique, en octobre 1917, sous le nom de Grazhdanine (Citoyen en russe, il a été rebaptisé suite à la 1ère révolution russe en février). Il s'agit d'une tentative allemande de débarquer sur le flanc droit des armées russes. Le Grazhdanine et le Slava (classe Borodino) font face à des dreadnoughts allemands. Le Slava est détruit, le Grazhdanine est contraint de se replier après avoir écopé 2 obus. Récupéré à Cronstadt par les Bolcheviques, le cuirassé, fort délabré, est finalement démoli en 1924.
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Mer 23 Juil 2014, 18:19

foxbat a écrit:
J'aime particulièrement le cuirassé Tsarévitch, participant malheureux à 2 grandes batailles navales, aussi je ne peux résister à la tentation de bisser  




Mais pourquoi donc, toute intervention surtout quand elle est de qualité comme la votre est la bienvenue.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Mer 23 Juil 2014, 20:55

Merci, Niala. Pour ma peine, comme je viens de recevoir La Guerre Russo Japonaise de Piotr Olender, je vais essayer de concocter un petit post sur le conflit.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Mer 23 Juil 2014, 21:05

Il vaudrait mieux ouvrir un post spécial, celui ci étant réservé aux seuls cuirassés russes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Lun 01 Sep 2014, 18:44

Bonjour,

Je vous ai montré ici des photos du Marat ex Petropavlovsk de la classe Poltava; le Poltava ayant disparu prématurément au moins à l'état d'unité navigante puisque sa coque n'a été démolie qu'en 1956; je vais vous montrer des photos des trois autres après la refonte des années 1930 afin de vous aider à les identifier.

Le Gangut devenu en 1925 l'Oktyabrskaya Revolutsia (révolution d'octobre) avant de reprendre son nom d'origine en 1943.


OKTYABRSKAYA REVOLUTSIA ex GANGUT

Le Sevastopol devenu en 1925 le Parizhskaya Kommuna (commune de Paris) avant de reprendre son nom d'origine en 1943


PARIZHSKAYA KOMMUNA ex SEVASTOPOL

En fin le Petropavlovsk devenu le Marat en 1923 (pas nécessaire de traduire) bien que réduit d'une bonne longueur en 1941 il est utilisé comme batterie flottante et reprend lui aussi son nom d'origine en 1943 .


MARAT ex PETROPAVLOVSK

En observant ces trois photos vous voyez qu'ils sont tous différents,et donc facilement identifiables: tour avant différente; grue arrière; tour arrière; cheminée centrale; mature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4203
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Mar 02 Sep 2014, 03:18

deux question me reste :

1= le nom du cuirasse "Marat" est en homage au revolutionnaire francais ou a un "Marat" Russe ?

2- j'aime beaucoup la ligne du cuirasse Tsarévitch, est ce que des plans de modelisme serait disponibele quelques part sur le net, ou faudrait il que je m'inspire d'un Iena francais ?

Au fait, ce cuirasse russe construit en france n'avait il pas pour comanditaire Nicolas Sarkopoff ? avec la marraine Carla Brunitovsky, duchesse de Palerme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Mar 02 Sep 2014, 08:37

Le MARAT a été appelé ainsi en hommage au révolutionnaire français, tout comme le PARIZHSKAYA KOMMUNA rend hommage à la Commune de Paris de 1870,les soviétique avaient beaucoup d'admiration pour les révolutionnaires français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starling
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 289
Age : 52
Ville : Là-bas
Emploi : Gênant
Date d'inscription : 03/01/2014

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Mar 02 Sep 2014, 11:18

Le cliché du cuirassé endommagé à Tsingtao ne représente-t-il pas plutôt l'Orel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Mar 02 Sep 2014, 11:36

Apres vérification il s'agit bien du Tsarévitch endommagé à Tsingtao; les mats militaires sont nettement plus importants que ceux de l'Orel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Sam 10 Jan 2015, 09:15

IMPERATOR PAVEL

Les cuirassés Imperator Pavel I et Andrei Pervozvanny sont les derniers pré-dreadnought russes ; leur construction a bénéficié de l'expérience de la guerre russo-japonaise de 1904/1905 qui a nécessité la modification des plans d'origine; leur protection et l'armement secondaire ont été améliorés en cours de construction, ils ont reçu des mats treillis.





L'Imperator Pavel I est mis sur cale en septembre 1903 au chantier Baltic Works; il est lancé en septembre 1907; il entre en service en septembre 1910; il est affecté ainsi que l'Andrei Pervozvanny à la flotte de la Baltique; ils sont refondus en 1916/1917; leurs mats treillis sont alors remplacés par des mats à pible; après la révolution de 1917; l'Imperator Pavel I est renommé Respublica; les deux navires sont incorporés dans la flotte soviétique; ils sont désarmés en 1921 et démolis en 1923.



Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Le cuirassé NAVARIN   Dim 22 Mar 2015, 08:54

Le Navarin était seul de sa classe, sa silhouette caractéristique avec ses quatre cheminées en rectangle l'ont fait surnommer l'usine, d'un déplacement de 9476 t, 103 m ; armement 4 x 305 mm ; 8 x 152 mm ; 8 x 47 mm ; 6 TLT.


Le cuirassé Navarin en 1902

Le Navarin est mis sur cale en 1887 à Saint Petersbourg ; il est lancé le 20 octobre 1891 ; il entre en service en 1895 ; il est d'abord affecté en Méditerranée puis en Baltique; au début de la guerre russo-japonaise il rejoint la flotte du Pacifique et participe à la bataille de Tsoushima ; au cours de la bataille il est d'abord atteint par deux coup au but le 27 mai 1905 près de la ligne de flottaison, qui ralentissent son allure ; le lendemain matin pas moins de 20 torpilleurs japonais l'attaquent de toute part ; il encaisse 4 torpilles qui ont raison du cuirassé qui coule le 28 mai 1905 à 2 h 15.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Les cuirassés de la classe BORODINO    Mar 09 Juin 2015, 14:42

Les cinq cuirassés de la classe Borodino : Borodino ; Imperator Aleksandr III ; Orel ; Knyaz Souvorov et Slava , construits en Russie sont directement inspirés du Tsesarevich construit en France; ce sont les martyrs de Tsoushima ; en effet trois Borodino ; Imperator Aleksandr III et Kniaz Souvorov ont été coulés lors de cette bataille ; l'Orel est pris par les japonais ; seul le Slava eut la vie sauve puisque terminé trop tard pour faire partie de la malheureuse escadre de l'amiral Rojestvensky.


L'Imperator Aleksandr III en 1903 en achèvement 

L'Imperator Aleksandr III est mis sur cale le 24 mai 1900 au chantier Baltic Works de Saint Petersbourg; il est lancé le 3 août 1901; il entre en service en 1903,d'abord affecté en Baltique il fait partie de la flotte de l'amiral Rojestvensky; il est coulé à la bataille de Tsoushima le 27 mai 1905


Le Borodino 

Le Borodino est mis sur cale le 24 mai 1900 au chantier New Admiralty de Saint Petersbourg; il est lancé le 9 septembre 1901; il entre en service en août 1904; il fait partie de la flotte de l'amiral Rojestvensky arrêtée et décimée à la bataille de Tsoushima sur la route de Vladivostok, après la mort de l'amiral Rojestvenky, il prend pour peu de temps le commandement au cours de la bataille; il est coulé le 27 mai 1905


L' Orel

L'Orel est mis sur cale le 2 juin 1900 au chantier Galerny de Saint Petersbourg; il est lancé le 19 juillet 1902; il entre en service en août 1904; il fait lui aussi partie de la flotte de l'amiral Rojestvensky; il est gravement avarié à la bataille de Tsoushima le 27 mai 1905, après la perte du Kniaz Souvorov et du Borodino; l'amiral Nebogatov embarqué sur l'Imperator Nikolai I prend le commandement de ce qu'il reste de la flotte russe et traite les conditions de la reddition le 28 mai 1905, l'Orel est capturé par les japonais qui l' amène à Sasebo il est réparé et refondu en 1906/07 et est intégré dans la flotte japonaise en juin 1907 sous le nom de Iwami; il est navire amiral de la flotte japonaise basée à Vladivostok, il aide les russes blancs pendant la guerre civile; il est désarmé en septembre 1922 suite aux limitations du traité de Washington et coulé comme cible en juillet 1924.


Le Kniaz Souvorov 

Le Kniaz Souvorov est mis sur cale le 8 septembre 1901 au chantier Baltic Works de Saint Petersbourg ; il est lancé le 25 septembre 1902; il entre en service des septembre 1904, la construction ayant été accélérée pour qu'il puisse participer à la funeste expédition vers le Pacifique ; il est le navire amiral de Rojestvensky; après un long périple de 8 mois autour de l'Afrique ; la flotte russe est obligée en effet de passer par le Cap de Bonne Espérance les anglais alliés des japonais ayant fermé le canal de Suez ; ce voyage se termine par sa perte, il est coulé dans le détroit de Tsoushima par la flotte japonaise de l'amiral Togo le 27 mai 1905.


Le Slava en 1906 à Bizerte

Le Slava est mis sur cale le 1er novembre 1902 au chantier Baltic Woks de Saint Petersbourg; il est lancé le 29 août 1903; il est terminé en octobre 1905, trop tard pour participer à la guerre russo-japonaise ce qui le sauve probablement du désastre; en 1906 il est modernisé; il est affecté en Baltique ou il participe aux opérations navales de la première guerre mondiale jusqu'en juin 1917, ou passé sous le contrôle du gouvernement Kerensky, il essaye de contrer l'offensive allemande dans le golfe de Riga; le 17 octobre 1917 il est gravement endommagé par le dreadnought allemand Konig dans l'impossibilité de s'échapper coincé dans les hauts fonds, il est sabordé par son équipage et achevé par une torpille tirée par un destroyer russe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Sam 27 Juin 2015, 19:19

Pour les 110 ans aujourd'hui de la mutinerie du cuirassé Kniaz Potemkine, une photo de ce cuirassé en 1905:


Le Kniaz Potemkin en 1905

Voir plus haut l'historique et une autre photo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: IMPERATOR PETR VELIKEY (empereur Pierre le Grand)   Mer 23 Sep 2015, 15:45

Le cuirassé IMPERATOR PETR VELIKEY (empereur Pierre le Grand)


Le cuirassé Imperator Petr Velikey dans son état d'origine, bien armé, mais trop bas sur l'eau tenait plus du monitor que du cuirassé 

L'imperator Petr Velikey est mis sur cale en 1869 au chantier Koudryavtsev &C° à Saint Petersbourg; il est lancé le 30 mai 1872; il entre en service en 1875; il est alors en avance sur son temps et inspirera toute une série de cuirassés à tourelles qui ne brillaient pas par leur tenue à la mer, dont le  HMS Dreadnought de 1875 britannique; déplaçant 9665 t, il est armé de 4 canons de 305 mm en tourelles fermées; 4 x 85 mm; 1 TLT; vitesse 13 nœuds; jusqu'en 1900 il est cuirassé de première classe, après 1900 vu son age, il est réduit au rôle de navire d'entrainement de la flotte de la Baltique.


L'Imperator Petr Velikey en 1910; depuis sa refonte de 1907 il est totalement méconnaissable; il sert désormais d'école de canonnage 


L'Imperator Petr Velikey est complètement reconstruit en 1907 son nouvel armement est de 4 x 254 mm; 12 x 150 mm; 12 x 76 mm; 4 x 57 mm; 8 x 47 mm; 2 x 37 mm; il change totalement de silhouette il est utilisé comme école de canonnage jusqu'en 1917; en février 1917 il est renommé Respublikanets par le gouvernement Kerensky ; il est démoli en 1922 sur ordre des soviets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   Jeu 24 Sep 2015, 16:41

Voici une photo de l'Imperator Petr Velikey en cours de refonte; on voit bien que la coque est surélevée sur toute sa longueur, on devine l'ancienne coque sous les échafaudages.

    
Le cuirassé Imperator Petr Velikey en cours de refonte 1906/1907
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Les cuirassés de la classe IMPERATRITSA EKATERINA II   Mar 15 Déc 2015, 15:57

Les quatre cuirassés de la classe Imperatritsa Ekaterina II sont commandés en 1882 pour renouveler la flotte de la mer Noire; ils déplacent 10280 t sont armés de 6 canons de 305 mm en trois barbettes doubles formant un triangle; 7 x 152 mm; 4 x 37 mm; 7 TLT; 13 000 cv, vitesse 16 nœuds.


-IMPERATRITSA EKATERINA II

L'Imperatritsa Ekaterina II en 1902

L'Imperatritsa Ekaterina II est mis sur cale le 14 juin 1883 au chantier naval de Nicolaiev ; il est lancé en mai 1886; il entre en service en 1889; il est rayé en 1906; en 1908 il est coulé comme cible; en 1914 l'épave est démantelée à Nikolaiev.

-CHESMA

Le Chesma les deux barbettes doubles de 305 mm sont bien visibles de chaque coté de la passerelle, la troisième barbette double se trouve à l'arrière du bloc passerelle dans l'axe le tout formant un triangle  

Le Chesma est mis sur cale le 25 septembre 1883 au chantier Ropit de Sébastopol; il est lancé le 6 mai 1886; il entre en service le 17 mai 1889; il est rayé le 18 mars 1907; il est coulé comme cible en 1912 par le cuirassé Ioann Zlatoust (Jean Chrisostome).

-SINOP

Le Sinop à Sébastopol 

Le Sinop est mis sur cale en avril 1884 au chantier Ropit de Sébastopol; il est lancé en juin 1887; il entre en service en 1889; il est modernisé en 1901 et en 1910; il participe à la première guerre mondiale, en novembre 1916 il effectue une opération militaire sur le Danube; le 30 janvier 1918 il navigue sous le pavillon de la Croix Rouge; le 1er mai 1918 il est capturé par les allemands; après la signature de l'armistice il est saisi par les britanniques, le 24 novembre 1918; ses machines sont détruites le 25 avril 1919; il remis à l'armée Blanche; après la défaite de l'armée Blanche il est remis le 15 novembre 1920 à la Marine soviétique; il est rayé en 1923 et démoli en 1925.

-GEORGEY POBIEDONOSETZ

Le Georgey Pobiedonosetz en 1894 à Sébastopol

Le Georgey Pobiedonosetz est mis sur cale en juillet 1889 au chantier Ropit de Sébastopol; il est lancé le 9 mars 1892; il entre en service en 1894; le 30 juin 1905 l'équipage du Georgey Pobiedonosetz se joint aux mutins du Potemkine en entrant dans le port d'Odessa, mais se soumettent le lendemain; au début de la première guerre mondiale il engage le Goeben à Sébastopol; le 29 décembre 1917 il devient un navire de la Croix Rouge, il est capturé par les allemands le 1er mai 1918; le 24 novembre 1918 il est remis aux britanniques, ses moteurs sont détruits; le 24 juin 1919 il est saisi par l'armée Blanche; le 14 novembre 1920 il est remorqué avec la flotte Wrangel évacuée de Sébastopol à Constantinople, le 29 décembre 1920 il est saisi par les français à Bizerte, de 1921 à 1924 il héberge les marins russes Blancs et leurs familles; le 29 octobre 1924 il est reconnu par le gouvernement français comme propriété de l'URSS, mais vu son age et son état il est vendu à la ferraille et démoli à Bizerte en 1936.


Grandeur et décadence; le Georgey Pobiedonosetz en 1924 interné à Bizerte, ou il est arrivé en remorque, ses machines ayant été détruites en 1919, il héberge encore un certain nombre de russes Blancs de la troupe du général Wrangel; en 1924 on propose de le rendre à l'URSS qui vient d’être reconnue par le gouvernement français, ils déclinent l'offre! il sera démoli sur place en 1936.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Les cuirassés de la classe IOANN ZLATOUST (POTEMKIN modifié)   Sam 30 Jan 2016, 09:04

Je vous ai dejà parlé du cuirassé Kniaz Potemkin Tavricheskey rendu célèbre par le film de Serguei Eisenstein de 1925, et l'épopée de la mutinerie; le Kniaz Potemkin Tavricheskey devait être le premier d'une nouvelle série de cuirassés pré-dreadnought conçus pour la flotte de la mer Noire; deux sister-ships dont la construction est retardé par la guerre Russo- Japonaise; les Ioann Zlatoust et Evstafey seront lancés en 1906; quelques modifications sont apportées par rapport aux plans d'origine; ces cuirassés déplaçaient 12840 t ; armement 4 x 305 mm; 4 x 203 mm; 12 x 152 mm; 14 x 75 mm; 5 TLT; 10600 cv; 17 nœuds.


Le cuirassé Ioann Zlatoust ( Jean Chrysostome)


Ioann Zlatoust est mis sur cale le 13 novembre 1904 à Sébastopol; il est lancé le 14 mai 1906; il entre en service le 1er avril 1911; il participe aux opérations en Mer Noire durant la premier Guerre Mondiale, après la révolution d'octobre 1917 il intègre la flotte bolchevique; en décembre 1918 il est saisi par les alliés français et anglais à Sébastopol; en avril 1919, le commandant du croiseur britannique Calypso ordonne la destruction des machines des cuirassés russes de Sébastopol; dont celles du Boretz za Svobodou ex Panteleimon ex Kniaz Potemkin Tavricheskey; du Ioann Zlatoust et de l'Evstafey pour les immobiliser; début 1920 ils sont recapturés par les russes blancs; et abandonnés à Sébastopol lors de l'évacuation des russes blancs; hors d'état de naviguer l'Ioann Zlatoust est démoli par les bolcheviques en 1923.



Le cuirassé Evstafey ( Eustache)

Evstafey est mis sur cale le 23 novembre 1904 à Nikolaiev; il est lancé le 3 novembre 1906; il entre en service le 28 mai 1911; le 18 novembre 1914 à la tète d'une partie de la flotte russe, il engage le croiseur de bataille Goeben endommageant le navire allemand qui rompt le combat et se dégage grâce à sa vitesse supérieure; l'Evstafey participe aux opérations en Mer Noire durant la premier Guerre Mondiale, après la révolution d'octobre 1917 il intègre la flotte bolchevique; en décembre 1918 il est saisi par les alliés français et anglais à Sébastopol; en avril 1919 ses machines sont détruites comme celles du Ioann Zlatoust et de l'ex Potemkin; début 1920 les trois cuirassés sont recapturés par les russes blancs; ils sont abandonnés à Sébastopol lors de l'évacuation des russes blancs; hors d'état de naviguer l'Evstafey subi le même sort que ses sister-ships et est démoli par les bolcheviques en 1922.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15826
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Le cuirassé TRI SVYATITELYA (Trois saints)   Ven 08 Avr 2016, 08:58

Le cuirassé Tri Svyatitelya seul de sa classe est d'une conception qui rappel les Trafalgar britannique de 1887; déplaçant 12 540 t; armé de 4 x 305 mm; 8 x 152 mm; 4 x 120 mm;10 x 47 mm; 10 x 37 mm; 6 TLT; 11 300 cv; vitesse 16, 5 noeuds.


Le Tri Svyatitelya à son entrée en service 

Le Tri Svyatitelya est mis sur cale le 16 septembre 1891 au chantier Admiralty de Nikolaiev ; il est lancé le 12 novembre 1893; pratiquement terminé en 1895, il entre en service en août 1897 ses essais ayant traîné en longueur; il est affecté à la flotte de la mer Noire comme navire amiral; en 1899 il est le premier navire équipé d'une radio.


Le Tri Syatitelya le 20 juillet 1914, après sa refonte 

Le Tri Svyatitelya est modernisé de novembre 1911 à août 1912; armement remanié: 4 x 305 mm; 10 x 152 mm; 4 x 47 mm; 2 TLT; au cours de la première guerre mondiale bien qu’obsolète il participe aux opérations de guerre avec les autres pré dreadnought; il est capturé le 1er mai 1918 par les allemands à Sébastopol; le 24 novembre 1918 il est capturé par les franco-britanniques; ses machines sont détruites comme les autres cuirassés russes présents à Sébastopol les 22/24 avril 1919; le 24 avril 1919 il est capturé par les Bolcheviques; le 24 juin 1919 il est repris par les russes Blancs.; le 15 novembre 1920 il est repris par les Bolcheviques; étant donné son état il n'est pas remis en service et est démoli en 1923.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cuirassés russes/soviètiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cuirassés russes/soviètiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cuirassés russes/soviètiques
» Objectifs russes
» Parc d'attractions Grand Huit et Montagnes Russes !!!
» Une histoire de montres Russes (ou pas)
» Miss Raketa: les montres russes plus désirables que les suisses?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: