AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cuirassés français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10228
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 26 Aoû 2015, 21:57

Starshiy a écrit:
Et celle-là, elle est connue ? ? […]
NIALA a écrit:
Elle est connue, mais elle a ici une bonne définition; il s'agit du retour en France du Jean Bart qui a passé la durée de la guerre à Casablanca; parti de Casablanca le 25 août 1945 à 15 h, il arrivera à Cherbourg le 29 août 1945 à 7 h.
Donc, ici, c'est son arrivée à Cherbourg ?

Spoiler:
 

On voit que le bâtiment de ligne est lège, très au dessus de ses lignes d'eau théoriques… évidemment l'ensemble des tourelles de 380 ne devait pas atteindre les 2000 tonnes, et ses soutes à munitions étaient forcément vides scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10228
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 26 Aoû 2015, 22:07

moi-même a écrit:
[…] Donc, ici, c'est son arrivée à Cherbourg ? […]
Embarassed Suis-je sotte ! Embarassed L'équipage ici est en blanc (sauf quelques-uns en panaché). Donc c'est plutôt le départ de Casablanca… scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5085
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 26 Aoû 2015, 22:11

En plus il fume comme le Lion au Jutland une révision s'impose

masse manquante

un tube de 380 mm c'est 94 t soit 750 t rien que sur les tubes plus 720 t d'obus et 230 t de gargousses soit 1700 t au moins rien que pour l'artillerie pple

le tout à l'avenant il doit lui manquer 1 m de te
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10228
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 26 Aoû 2015, 22:17

pascal a écrit:
En plus il fume comme le Lion au Jutland une révision s'impose
masse manquante
un tube de 380 mm c'est 94 t soit 750 t rien que sur les tubes plus 720 t d'obus et 230 t de gargousses soit 1700 t au moins rien que pour l'artillerie pple
le tout à l'avenant il doit lui manquer 1 m de te
Ce calcul et cette évaluation me semblent tout à fait valables thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10228
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Jeu 27 Aoû 2015, 19:03

pascal a écrit:
[…] le tout à l'avenant il doit lui manquer 1 m de te
Je me suis amusée à comparer la hauteur (visible) du faux-col à mazout (si c'est bien le terme adéquat) à celle des marins debout sur la plage avant : elles sont du même ordre ; donc son T.E. doit être inférieur d'environ 1,80 m à celui de la pleine charge…


Dernière édition par DahliaBleue le Ven 28 Aoû 2015, 10:20, édité 1 fois (Raison : modification typographique mineure)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Jeu 27 Aoû 2015, 21:20

Voici les tirant d'eau du Jean Bart : avant/ milieu/ arrière: 
-en juin 1940 au départ de Saint Nazaire: 8,41m/ 8,46m/ 8,37m
après reconstruction:
-lège: 8,75m/ 9,27m/ 9,27m
-moyen: 9,86m/ 9,95m/ 10,04m
-pleine charge: 10,09m/ 10,39m/10,69m
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Ven 04 Déc 2015, 14:27

Le cuirassé PATRIE

La Patrie est des 6 cuirassés des classes République et Démocratie celui qui de loin à eu la carrière la plus longue puisqu'il n'a été démoli qu'en 1936.
Je rappelle que les République et Démocratie ayant les mêmes caractéristiques et le même armement principal de 4 canons de 305 mm et ne différaient que par l'armement secondaire 18 x 164, 7 mm pour les République et Patrie; 10 x 194 mm pour les Démocratie; Liberté; Justice et Vérité.


La Patrie à ses essais en 1907

La Patrie est mis sur cale le 1er avril 1902 aux Forges et Chantiers de la Méditerranée à La Seyne sur Mer; elle est lancée le 17 décembre 1903; elle est mis en service en février 1907; le 1er août 1911 elle est affectée à la 1er division de la 2ém escadre; en janvier 1912 elle subit des modifications des soutes à munitions suite à l'explosion de la Liberté; le 16 août 1914 elle participe à la destruction du croiseur autrichien Zenta; le 18 mai 1915 elle est affectée à la 1er division de la 4ém escadre.


La Patrie le 1er novembre 1915 à Salonique

En 1916, la Patrie participe à l'affaire de la Grèce; le 16 mai 1916 elle est affectée à la 2ém division de la 3ém escadre; le 7 août 1917 elle est affectée à la division d'Orient; le 17 mai 1918 elle est détachée à Moudros; le 15 septembre 1919 elle est affectée aux écoles à Toulon.


La Patrie en 1920, affectée aux écoles les deux tourelles de 305 mm des extrémités ont été débarquées pour installer des logements pour les élèves.

De 1920 à 1927 la Patrie est école des mécaniciens et torpilleurs à Toulon; elle est rayée en 1928   


Cette photo du début des années 1930 montre les navires écoles embossés à l'angle Robert à Toulon.
De gauche à droite on voit la Moselle ex Duguay-Trouin ex Tonkin ancien transport à voiles du type Annamite; les vieux cuirassés Jaureguiberry et Patrie et enfin le croiseur-cuirassé Jules Michelet.

La Patrie est condamnée et vendue à la démolition le 7 novembre 1936.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: La LORRAINE cuirassé de la classe Bretagne   Mar 19 Jan 2016, 09:46

J'ai commencé ce fil avec le cuirassé Bretagne; voici la Lorraine, 3ém de la classe après la Provence, c'est celui qui a eu la plus longue carrière.


La Lorraine en 1919, dans son état d'origine, sauf les filets Bullivant débarqués dont il ne reste que les supports le long de la coque  

Des la fin 1917 on a débarrassée la Lorraine des filets Bullivant qui s'avèrent vite inutilisables et dangereux: par suite du risque de prise dans les hélices.



La Lorraine en 1923, sa première refonte à notablement modifiée sa silhouette avec l'installation d'un tripode

De juin 1921 à décembre 1922, la Lorraine est refondue cette refonte modifie de façon importante sa silhouette, puisqu'elle est désormais dotés d'un mat tripode; ce tripode supporte une direction de tir ; la portée des 340 mm est augmentée à 21 000 m; les quatre canons de 138 mm des casemates avant sont débarqués pour alléger l'avant du navire.



La Lorraine en 1928 à Alger, remarquez la nouvelle direction de tir au sommet du tripode

Deuxième refonte en 1924/1926, de la Lorraine; cette refonte consiste à améliorer les qualités nautiques du navire, en allégeant l'avant; décuirassement d'une partie de l'avant; modernisation des chaufferies, début de la chauffe au mazout, amélioration de la direction de tir, et de la portée des 340 mm qui passe à 23 700 m.



La Lorraine en 1931, après la troisième refonte peu de différences visibles  

Troisième refonte de 1929/1931, de la Lorraine; chauffe totale au mazout; modernisation de l'appareil moteur.



La Lorraine en janvier 1939, depuis sa quatrième refonte elle n'a plus que quatre tourelles de 340 mm 

La Lorraine va subir une quatrième refonte en 1934/1935, qui va la différentier profondément des deux autres; l'appareil propulsif est totalement revu; la tourelle centrale de 340 mm est débarquée, au profit d'installations d'aviation; les tubes lance- torpilles sont débarqués; un hangar pour 3 hydravions est installé entre les deux cheminées, une catapulte est installée sur le toit du hangar; les grues d'embarcation sont modifiées pour pouvoir hisser également les hydravions; les cheminées sont écartées, pour permettre l'orientation de la catapulte; les canons de 75 mm sont remplacé par des 100 mm en quatre affûts doubles; mais pour peu de temps; parce qu'en 1940, les 100 mm de la Lorraine seront prélevés pour armer le Richelieu; et la Lorraine retrouvera des 75 mm modèle 1922.

Au début de la guerre, la Lorraine participe à la protection de convois de l'or de la banque de France vers Halifax; à partir du 18 avril 1940 la Lorraine est à Alexandrie avec la force X; en 1942 elle passe sur le dock, elle appareille d'Alexandrie le 22 juin 1943, et arrive à Mers el Kebir le 2 décembre, après avoir fait le tour de L'Afrique, sa DCA lui interdisait en effet la Méditerranée, elle devient navire école dès son arrivée.



En août 1944 la Lorraine tire sur la batterie du Cap Cepet défendant la rade de Toulon, lors du débarquement en Provence, en prélude à la libération de Toulon.  

De mars à mai 1944, la Lorraine est modernisée à Oran; son installation aviation débarquée, ainsi que les mitrailleuses de 13,2 mm pour faire place à une DCA moderne: 14 bofors de 40 mm et 25 x 20 mm oerlikon ainsi qu' un radar de veille surface; après un passage à Naples, elle soutien efficacement le débarquement en Provence, du 15 au 27 août 1944, et se distingue notamment en réduisant au silence la batterie de 340 mm du cap Cepet, protégeant l'entrée de la rade de Toulon ( on remarquera que ce sont les mêmes canons qui se font face, puisque la batterie de Cepet a été réarmée par les allemands avec des canons de 340mm de la Provence apres son sabordage) .
Le 11 septembre, elle bombarde les forts de Sospel et Castillon près de Menton.
Le 13 septembre 1944, c'est la rentrée officielle de l'escadre à Toulon libéré; le 5 décembre 1944, elle rejoint la French Naval Task Force, qui a pour mission de réduire les poches allemandes de l'Atlantique; le 15 avril 1945, elle bombarde la garnison allemande de la pointe de Grave; le 17 avril elle rentre à Brest; le 10 juin, elle quitte Brest pour Toulon, ou elle est affectée à l'école de canonnage.



La Lorraine en 1949, caserne à l'angle Robert à Toulon, entre le torpilleur Lorrain ex allemand au premier plan et le croiseur Suffren. 

La Lorraine ne navigue plus à compter de février 1947; caserne flottante à Toulon, elle est désarmée le 29 novembre 1952, et est condamnée le 17 février 1953.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3306
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Dim 20 Mar 2016, 11:19

Le cuirassé MARCEAU :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3306
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mar 05 Avr 2016, 18:53

Le MARCEAU photographié le 24 mai 1887 à La Seyne avant son lancement :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3306
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Lun 30 Mai 2016, 18:44

Le cuirassé DEVASTATION :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3306
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Jeu 23 Juin 2016, 17:24

Le cuirassé d'escadre BOUVET (1898-1915) et quelques autres sur rade à Toulon :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3306
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Jeu 07 Juil 2016, 18:39

Le lancement du cuirassé BOUVET à Lorient le 27 avril 1896 :


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Jeu 07 Juil 2016, 19:01

Takagi a écrit:
Le lancement du cuirassé BOUVET à Lorient le 27 avril 1896 :


salut

Problème: la plupart de mes sources donnent pour date de lancement du Bouvet le 27 avril 1895; ceci dit certains autres donnent effectivement le 27 avril 1896; alors si quelqu'un a le moyen de prouver quelle est la bonne date, journal d'époque ou autre, il aura gagné... la reconnaissance des historiens.thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5085
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Jeu 07 Juil 2016, 19:25

le Conway's donne 1896
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Jeu 07 Juil 2016, 20:52

Cela ne prouve pas que le Conway's a raison lol! certains ont copié une fausse date, mais qui Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3306
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Ven 08 Juil 2016, 01:23

L'installation d'une plaque de blindage de la tourelle principale arrière du cuirassé BOUVET :


La légende de la photo dit que le cliché a été pris en 1896 et qu'il se trouve dans le fonds du Musée de la Marine à Paris. C'est peut-être dans ce fonds qu'il faut chercher une preuve de la date de lancement dudit cuirassé. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3306
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Ven 08 Juil 2016, 01:45

Le BOUVET à Toulon en 1899 :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2305
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Ven 08 Juil 2016, 14:55

Le plan officiel des emménagements du Bouvet, établi le 21 janvier 1898. Désolé pour la qualité, mais, en vrai, le plan, échelle 1:10, mesure 2,24 m sur près d'un mètre. lol!
Pour l'époque, ce bâtiment présente une particularité, car il n'a aucune pièce placée en casemate (ou en réduit), que de l'armement sous tourelle (305, 274, 138,6 mm) et des pièces sous bouclier (100 mm)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Ven 08 Juil 2016, 15:14

Le Bouvet qui éventré par une mine dans les Dardanelles chavire sur tribord et coule en une minute le 18 mars 1915, en dit long sur la stabilité des cuirassés français conçu à la fin du XIX e.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2305
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Ven 08 Juil 2016, 16:01

NIALA a écrit:
Le Bouvet qui éventré par une mine dans les Dardanelles chavire sur tribord et coule en une minute le 18 mars 1915, en dit long sur la stabilité des cuirassés français conçu à la fin du XIX e.

...surtout sur leur compartimentage. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Ven 08 Juil 2016, 16:20

La stabilité me semble primordiale, un navire qui chavire avant de couler se rempli beaucoup plus vite et donne donc moins de temps à l'équipage pour l'évacuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2305
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Ven 08 Juil 2016, 16:47

Avec le Bouvet, on est en pleine période des machineries à vapeur alternatives verticales, hautes comme des cathédrales, qui constituaient un vrai casse-tête technique pour les installer sous la flottaison et le blindage horizontal (problème de tirant d'eau, de poids dans les hauts, etc.). Le "tupilage" accentué des coques "à la française" n'avait pas qu'une vocation esthétique.

C'est dommage, la taille du plan ne permet de visualiser correctement la salle des machines, mais leur hauteur, seule - sortie d'arbre à la base comprise-, de l'ordre de 5 m, dépassait de 45% celles des tourelles principales (barbette incluse). La salle des machines, sur le Bouvet, était située entre la tourelle de poupe et la cheminée arrière. L'option "machine alternative horizontale", ou "montage à plat", utilisée sur certains croiseurs, présentait des difficultés techniques, à partir de certaines dimensions et poids de machinerie, tendance à l'usure accélérée des pistons et des cylindres, en raison du porte-à-faux, équilibrage de la biellerie plus compliqué, vibrations plus importantes, etc.. L'adoption de la turbine à vapeur constituera une véritable révolution technologique, par sa compacité et, également, en autorisant l'emploi d'hélices de moindre dimension, grâce à des vitesses de rotations plus élevées... qui exigeront la mise en place d'un jeu de réducteurs! 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3306
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Dim 10 Juil 2016, 07:11

Le 9 juin 1934, pose des plaques de blindage sur le RICHELIEU :


Les plaques, chanfreinées et inclinées, sont fixées sur une cloison longitudinale. Elles sont séparées verticalement l'une de l'autre par les couples qui porteront la coque extérieure.

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Dim 10 Juil 2016, 11:54

Très intéressante photo du Richelieu en construction , on constate un mode de construction mixte; certaines tôles sont rivetées,d'autres soudées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cuirassés français   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cuirassés français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Modernisation des cuirassés français
» Cuirassés français
» Cuirassés français - projets fictifs
» Nouveau livre sur les Cuirassés Français 1933-1970
» Cuirassé Classe Charlemagne scratch 1/700 éme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: