AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cuirassés français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2349
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mar 25 Avr 2017, 17:39

NIALA a écrit:
L'évolution des matures des navires de guerre au XIX ém mérite d’être développée, aussi j'ouvre un post sur ce sujet.

thumright Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3378
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Sam 06 Mai 2017, 19:16

Le RICHELIEU vu du SARATOGA en océan Indien en 1944


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15423
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mar 23 Mai 2017, 19:05

Je vais entamer la gageure de vous montrer des photos des cuirassés de la classe Normandie dont aucun n'a été terminé au moins comme cuirassé, puisque le Béarn a été terminé comme porte-avions.

Les cuirassés inachevés du type Normandie

Les cuirassés de la classe Normandie figuraient dans le programme naval de 1912; la loi programme du 30 mars  1912 prévoyait un programme ambitieux de 28 cuirassés d'escadre, dont 17 dreadnought; ce sera les 4 Courbet; les 3 Bretagne; les 5 Normandie; il en restait donc 5 à mettre sur cale, mais la guerre se chargera de chambouler ce beau programme; les 5 Normandie seront tous lancés mais 4 seront abandonnés en 1921 et le 5ém le Béarn terminé comme porte-avions.

Ces cinq cuirassés qui avaient pour nom: Normandie; Flandre; Gascogne; Languedoc et Béarn devaient déplacer 25 230 tonnes; la longueur était limitée à 176 m maximum autorisé par les bassins existants (les bassins Vauban ne seront terminés qu'en 1927); 32 000 cv; vitesse 21 noeuds; armement: 12 x 340 mm en trois tourelles quadruples qu'ils auraient été les premiers à porter; 24 x 138 mm; 4 x 47 mm; 6 TLT.

- Normandie  


Plan des Normandie en 1914


Le Normandie en 1921 lorsque la construction a été abandonné définitivement; les barbettes des trois tourelles quadruples sont déjà en place.



-Normandie; construit aux Ateliers et Chantiers de la Loire à Saint Nazaire; mis sur cale le 18 avril 1913; lancé le 19 octobre 1914; la construction est interrompue pendant la guerre;après la guerre on discuta sur l’opportunité de reprendre la construction, mais le manque de moyens financiers, mais aussi l’arrêt des constructions de part le monde qui conduisit au Traité naval de Washington; fit qu'il fut décidé en 1921 d'abandonner définitivement la construction; le Normandie a été remorqué à Toulon pour y être démoli en 1925.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15423
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mar 23 Mai 2017, 21:04

Suite...

-Flandre


Lancement de la Flandre le 20 octobre 1914


La Flandre à Landevennec, remarquez que la cheminée est montée




La Flandre dans la Penfeld en 1924


-Flandre; est construit par l'arsenal de Brest; mis sur cale le 1er octobre 1913; lancé le 20 octobre 1914;  la construction est interrompue pendant la guerre;après la guerre on discuta sur l’opportunité de reprendre la construction, mais le manque de moyens financiers, mais aussi l’arrêt des constructions de part le monde qui conduisit au Traité naval de Washington; fit qu'il fut décidé en 1921 d'abandonner définitivement la construction; le Flandre a alors été conduit à Landevennec; il a été remorqué en 1924 à Toulon pour y être démoli.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10237
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: La Flandre et la Normandie…   Mar 23 Mai 2017, 22:31

NIALA a écrit:
Je vais entamer la gageure de vous montrer des photos des cuirassés de la classe Normandie dont aucun n'a été terminé au moins comme cuirassé, puisque le Béarn a été terminé comme porte-avions. […] Le Normandie en 1921 lorsque la construction a été abandonné définitivement ; les barbettes des trois tourelles quadruples sont déjà en place. […] le Normandie a été remorqué à Toulon pour y être démoli en 1925.[…]
NIALA a écrit:
[…] Lancement de la Flandre le 20 octobre 1914 La Flandre à Landevennec, remarquez que la cheminée est montée La Flandre dans la Penfeld en 1924 […] le Flandre a alors été conduit à Landevennec ; […]
Superbe début !
Au fait, pourquoi un traitement du genre patronymique pour la Normandie différent de celui pour la Flandre ? (sauf à la fin de l'historique de cette dernière).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15423
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mar 23 Mai 2017, 22:49

Parce que j'avais préparé mon article ainsi et que j'estime que cela n'a aucune importance dans une rubrique photos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15423
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 24 Mai 2017, 07:59

Suite...

-Gascogne


La Gascogne le 30 octobre 1914


La Gascogne en 1923 remorquée vers le chantier de démolition  

-Gascogne; construit par l'arsenal de Lorient; mis sur cale le 1er octobre 1913; lancé le 20 septembre 1914; la construction est interrompue pendant la guerre;après la guerre on discuta sur l’opportunité de reprendre la construction, mais le manque de moyens financiers, mais aussi l’arrêt des constructions de part le monde qui conduisit au Traité naval de Washington; fit qu'il fut décidé en 1921 d'abandonner définitivement la construction; la Gascogne est démolie à Lorient en 1923.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15423
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 24 Mai 2017, 09:10

Suite...

-Languedoc


Le lancement du Languedoc le 1er mai 1915 à Bordeaux


Le Languedoc heurte la rive opposée lors de son lancement


Le Languedoc en août 1916 en cale sèche à Bordeaux, remarquez la barbette de 340 mm de retraite

-Languedoc; construit aux Forges et Chantiers de la Gironde à Bordeaux; mis sur cale le 18 avril 1913; lancé le 1er mai 1915, lors du lancement le Languedoc emporté par son élan vient heurter la rive opposée sans dommages importants semble t'il; le Languedoc suit le même cursus que ses sister-ships sa construction est abandonnée définitivement en 1921; il est démoli en 1929 à Port de Bouc.( je n'ai pas trouvé ou il se situait entre 1921 et 1929 si quelqu'un a d'autres informations)


A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15423
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 24 Mai 2017, 11:48

Suite...

-Le Béarn


Le Béarn en 1920, sa coque sans superstructures est recouverte d'un pont en bois, il sert pour des essais d'appontage et de décollage.  


Vue aérienne du Béarn en 1920, montrant le pont en bois utilisé par le commandant Paul Teste, chargé de tester les avions et d’étudier les meilleures techniques, il est le premier à se poser sur le porte-avions Béarn inachevé au large de Toulon le 20 octobre 1920.le commandant Teste décède le 13 juin 1925 son monomoteur s'étant écrasé au décollage à Villacoubray.


- le Béarn dernier des cinq cuirassés de la classe Normandie est construit aux Forges et Chantiers de la Méditerranée à La Seyne; mis sur cale en 1914; lancé en avril 1920; Le Béarn subit un sort particulier, sa coque avait servie entre octobre 1920 et avril 1921, pour des essais d'appontage et de décollage d'avions sur un pont en bois. En août 1923, la décision est prise d'en faire un véritable porte-avions, la coque et la propulsion d'origine sont conservés, un pont de 180 mètres est construit, un îlot et une imposante cheminée sont installés à tribord, il est armé pour essais le 1er septembre 1926, les premiers appontages ont lieu en 1927, le 1er mai 1928 il entre en service et est intégré à la 1er escadre à Toulon.(sa carrière de porte-avions ayant déjà été évoquée ici je n'y revient pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15423
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 24 Mai 2017, 16:41

Voici une explication que je viens de trouver sur la fin du cuirassé Languedoc et des cuirassés de la classe Normandie en général:

"Les bâtiments de l'U.F.M. s'emploient aussi à des tâches moins nobles mais non moins risquées, en effectuant avec succès des remorquages exceptionnels, tels ceux des coques des cuirassés "Flandre", "Normandie" et "Languedoc", déplaçant plus de 10.000 tonnes, depuis, respectivement, Brest, Lorient et Bordeaux jusqu'à Toulon et Port-de-Bouc. Le cuirassé "Languedoc" coulera à Port de Bouc et sera renfloué le 16 juin 1929 pour être mis sur cale et démoli".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15423
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 24 Mai 2017, 17:17



La proue et la poupe du Béarn montrent bien les formes de coque du cuirassé qu'il fut à l'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15423
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 31 Mai 2017, 16:41

La longue carrière de la Couronne première frégate cuirassée construite en fer.

La Gloire; la première frégate cuirassée entre en service en 1860; elle est immédiatement suivie de trois autres identiques dont la Couronne qui est la première frégate cuirassée à coque intégralement  construite en fer, ces frégates ont trois mats, une seule batterie et sont construites selon les plans de l'ingénieur Dupuy de Lôme, la Couronne est mise en chantier le 14 février 1859 dans l'arsenal de Lorient; elle est lancée le 28 avril 1861, et est armée le 2 décembre 1862.

C'est une frégate de 6428 t, longue de 80,85 m; large de 16,70 m et de 7,80 m de tirant d'eau; elle a 1621 m2 de voilure, une machine de  950 cv lui donne une vitesse de 12,5 nœuds. Elle dispose d'un blindage de 120 mm de plaques en fer forgé; la Couronne est armée de 30 canons de 30 rayés; 26 en batterie et 4 sur les gaillards; elle à un équipage de 570 h.


La Couronne le 15 mars 1861 avant son lancement à Lorient



La frégate cuirassée la Couronne en 1865 dans son état d'origine

Après ses essais à Lorient, la Couronne arrive à Cherbourg le 22 juillet 1862. En 1865 elle participe à une revue navale à Marseille, puis accompagne l'empereur Napoléon III dans sa visite en Algérie; en 1870 elle est affectée à la flottille de Paris; croise devant Salonique en mai 1876; en 1877/1978 elle est dans l'escadre d'évolution.


La Couronne après 1885, transformée en école de canonnage, elle est complètement transformée en vaisseau mixte, et arbore une magnifique voilure.  


La Couronne en 1907, sa voilure a été en partie réduite, elle n'a plus de huniers que sur le mat de misaine.

En 1881 la Couronne devient école de canonnage; elle est alors transformée en vaisseau de haut bord; la cuirasse est enlevée et remplacée par un bordé en bois, on ajoute un spardeck et une dunette, ce qui lui donne l'aspect d'un vaisseau du type Napoléon, on lui donne une mature complète; on supprime 2 chaudières, la puissance est ainsi ramenée à 600 cv; l'équipage est porté à 1200 h, l'artillerie est également modifiée, et est installé en deux batteries superposées, elle reprend du service après transformation en 1885.

Le 1er décembre 1908, la Couronne est désarmée; de 1910 à 1932 elle sert de caserne à l'atelier central de la flotte à Toulon; elle ne sera démolie qu'en 1934 à La Seyne, après une carrière de 72 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15423
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Jeu 15 Juin 2017, 08:25

Je ne vous ferais pas l’affront de vous rappeler l'évasion du cuirassé Jean Bart de Saint Nazaire le 18 juin 1940 sous le feu des allemands; d'autant que le sujet a deja été traité ici.(1)

Voici pour les 77 ans de cet exploit, quelques photos du Jean Bart tel qu'il était en juin 1940.



Ces deux photos sont prises le 3 juin 1940; le Jean Bart flotte pour la première fois dans le bassin Caquot construit spécialement pour lui à Saint Nazaire.


Le 14 juin 1940 montage des tourelles de 380 mm; une seule sera terminée lors de son départ précipité de Saint Nazaire, remarquez la tour alors semblable à celle du Richelieu


Le 19 juin 1940 le Jean Bart qui est sorti à vide pour passer les hauts fonds devant le bassin Caquot se ravitaille auprès du pétrolier Odet, puis du Tarn, afin d’être en mesure d'atteindre Casablanca.


Le Jean Bart à son arrivée à Casablanca le 22 juin 1940, seul une tourelle est montée; elle ne sera mise en état de tirer durant le séjour du Jean Bart à Casablanca juste à temps pour servir contre les américains lors de l'opération Torch: pas de 152 mm, ni de télépointeurs.


Le Jean Bart à son arrivée à Casablanca, vu de la poupe, remarquez le hangar aviation et le socle des catapultes.   

(1) pour ceux qui désirent en savoir plus je vous recommande le livre du Vice-Amiral Ronarc'h "L'évasion du Jean Bart juin 1940" aux éditions Flammarion; le mien date de 1950! mais je pense qu'il a été réédité, ou alors cherchez le sur Internet; cela se lit comme un roman d'aventure; sauf que là l'aventure est bien réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3378
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mar 18 Juil 2017, 18:20

Le RICHELIEU (qu'on ne présente plus) en construction à Brest le 9 juin 1938


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15423
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mar 18 Juil 2017, 18:52

Comme on le remarque bien sur cette photo les extrémités du Richelieu sont tronquées; en effet il est construit dans le bassin du Salou que l'on voit ici qui fait 200 mètres de long alors que le Richelieu fait 248 mètres hors tout, donc la proue et la poupe seront ajoutées après la mise à l'eau et le remorquage de la coque dans le bassin de Laninon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 736
Age : 44
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 19 Juil 2017, 10:54

mais comment font 'il pour assemblé la poupe et la proue en pleine eau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15423
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 19 Juil 2017, 11:44

adama a écrit:
mais comment font 'il pour assemblé la poupe et la proue en pleine eau

Pas en pleine eau ; puisque la proue, la partie centrale et la poupe ont été amenés dans le bassin de Laninon qui est suffisamment grand, ou ils ont été soudés ensemble; le même procédé avait été  utilisé pour le Dunkerque qui avait précédé le Richelieu et qui lui aussi était plus long que le bassin du Salou.
On a pas voulu construire directement nos cuirassés dans les bassins de Laninon pour ne pas rendre inutilisables ces bassins pendant plusieurs années, durée de construction d'un cuirassé, ces bassins étant indispensables pour l’entretient des grands batiments en service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ecourtial
Maître
Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 622
Age : 32
Ville : Nîmes & Lyon
Emploi : Ing. IT
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 19 Juil 2017, 12:34

Jolie photo!

Et de belles unités ont été construites dans ce basisn du Salou: Dunkerque, Richelieu, Colbert...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dynamic-mess.com/
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 736
Age : 44
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 19 Juil 2017, 14:35

NIALA a écrit:
adama a écrit:
mais comment font 'il pour assemblé la poupe et la proue en pleine eau

Pas en pleine eau ; puisque la proue, la partie centrale et la poupe ont été amenés dans le bassin de Laninon qui est suffisamment grand, ou ils ont été soudés ensemble; le même procédé avait été  utilisé pour le Dunkerque qui avait précédé le Richelieu et qui lui aussi était plus long que le bassin du Salou.
On a pas voulu construire directement nos cuirassés dans les bassins de Laninon pour ne pas rendre inutilisables ces bassins pendant plusieurs années, durée de construction d'un cuirassé, ces bassins étant indispensables pour l’entretient des grands batiments en service.


merci mon ami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cuirassés français   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cuirassés français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Modernisation des cuirassés français
» Cuirassés français
» Cuirassés français - projets fictifs
» Nouveau livre sur les Cuirassés Français 1933-1970
» Cuirassé Classe Charlemagne scratch 1/700 éme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: