AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cuirassés français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Dim 10 Juil 2016, 12:03

NIALA a écrit:
Très intéressante photo du Richelieu en construction , on constate un mode de construction mixte; certaines tôles sont rivetées,d'autres soudées.

Il semblerait que le rivetage concerne le cuirassement horizontal ; la soudure des aciers de blindage avec des tôles de qualité différente est un exercice compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5133
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Dim 10 Juil 2016, 12:33

A cette époque la soudure des plaques d'acier à blindage est proscrite quasiment partout notamment sur les épaisseurs de plusieurs dizaines de cm ...
A priori sur ce cliché les liaisons structurelles sont rivetées. Dans les années 30 le rivetage c'est la sécurité offerte par une méthode éprouvée et maîtrisée par les chantiers, ce qui est loin d'être le cas de la soudure et ce pour deux raisons
-les bons soudeurs sont une denrée rare et ce d'autant que l'épaisseur des tôles à souder est importante (c'est encore le cas aujourd'hui dans le domaine des coques épaisses de sous marins ...)
-la qualité des électrodes utilisés pose des soucis, allemands et japonais en feront l'expérience

Pourtant la soudure a un avantage énorme en ces temps de limitation des déplacements: le gain de masse; sur une coque de grand bâtiment l'utilisation de la soudure peut représenter un gain pouvant aller jusqu'à 15% du poids du flotteur.
Le Normandie: 8 millions de rivets ...

Le rivetage n'est cependant pas une assurance tout risque notamment sur les cloisons anti-torpilles utilisant des tôles d'acier à haute limite élastique: les tôles se déforment en absorbant les effets mécaniques des explosions mais les lignes de rivets sautent ( Littorio, Scharnhorst ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10328
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Dim 10 Juil 2016, 16:39

pascal a écrit:
Pourtant la soudure a un avantage énorme en ces temps de limitation des déplacements: le gain de masse; sur une coque de grand bâtiment l'utilisation de la soudure peut représenter un gain pouvant aller jusqu'à 15% du poids du flotteur.
Le Normandie: 8 millions de rivets… […]
Et encore la coque de la Normandie n'était pas cuirassée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5133
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Dim 10 Juil 2016, 19:03

Citation :
Et encore la coque de la Normandie n'était pas cuirassée…

Je pense que çà ne changeait pas grand chose sur le fond, les plaques de blindage sont fixées par des cornières (de plus les plaques les plus épaisses -verticales- ne sont pas rivetées mais boulonnées sur la structure).

En revanche le Normandie c'est 313 x 36 et d'immenses superstructures
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Lun 11 Juil 2016, 17:27

L'artillerie de 100mm modèle 1930 du RICHELIEU photographiée à Dakar lors de la première école à feu du cuirassé sur le polygone de Rufisque :


L'équipage n'a manifestement pas envie d'abîmer le pont et a disposé de nombreux caillebotis tout autour des affûts pour protéger le pont des chutes de douilles. Mr. Green Il ne l'a pas fait autour de l'affût supérieur.
On notera les caissons à munitions prêtes à l'emploi installés près des pièces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 13 Juil 2016, 19:03

Le cuirassé DANTON, qui sera coulé par deux torpilles le 19 mars 1917 au large de San Pietro en Sardaigne :


Les amateurs d'épaves voudront bien se reporter au site de Mer et Marine pour l'histoire et les images sonar de la redécouverte de celle du DANTON en 2009.
salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Jeu 14 Juil 2016, 08:18

Une seconde photo du Danton...



et un croquis annoté d'un cuirassé classe Danton, publié en 1910, dans l'ouvrage "La Marine de Guerre", rédigé par A. Sauvaire-Jourdan...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Dim 17 Juil 2016, 00:36

Le lancement du FRANCE (classe COURBET) le 7 novembre 1912 :


salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Jeu 21 Juil 2016, 19:49

Le CLEMENCEAU (classe RICHELIEU modifié) en construction le 3 août 1939 :


Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Ven 22 Juil 2016, 18:22

Le cuirassé LE REDOUTABLE en 1889, après suppression de la partie supérieure de la mâture qui portait des voiles carrées.
Ce fier vaisseau a fait l'objet d'un fil de discussion dans la rubrique LES NAVIRES 1860-1921 (voir http://forummarine.forumactif.com/t234-le-redoutable ).
On trouve aussi quelques maigres détails dans Wikipédia.


(suite aux commentaires faits dans la rubrique ad'hoc)

Le cuirassé COURBET de la classe DÉVASTATION photographié le 1er mai 1886.



Je ne sais pas où la photo a été prise.



Dernière édition par Takagi le Sam 23 Juil 2016, 10:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Sam 23 Juil 2016, 05:14

Le cuirassé SAINT LOUIS de la classe CHARLEMAGNE.

Commandé en 1893, mis sur cales le 25 mars 1895 à Brest, lancé le 8 septembre 1896, armé le 15 novembre 1898 et mis en service le 14 février 1900, il commence sa carrière dans l'Escadre du Nord. Pendant la Première Guerre mondiale, et participe à la bataille des Dardanelles en 1915. Après la guerre, il est mis en réserve puis désarmé à Bizerte, avant d'être ramené en France pour servir à l'entraînement des mécaniciens à Toulon. Condamné en 1920, il sert un temps de ponton-caserne, puis est finalement vendu pour ferraille en 1932.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Sam 23 Juil 2016, 09:59

Takagi a écrit:

Le cuirassé COURBET de la classe DÉVASTATION photographié le 1er mai 1916.



Je ne sais pas où la photo a été prise.


Bonjour,
J'ai un très gros doute quant à la date du cliché ; les trois bâtiments qui figurent sur la photo ont, en commun, la coque noire et les hauts "toile mouillée", détails qui indiquent qu'elle aurait été prise avant 1905-1906, ultérieurement, la Royale ayant adopté le gris. En plus, le Courbet avait été désarmé, une première fois, en février 1898, pour subir une refonte de son artillerie (mais pas que...), or sur la photo, il est dans sa configuration originale.
Il sera rayé des listes en 1909 et vendu à la démolition en 1910. Cette photo a été prise entre 1886 et 1898, en Méditerranée (vu l'amarrage, la disposition des quais, indiquant une "absence" de marée, et certains détails, comme les deux matafs en tenue panachée, à l'échelle de coupée). Je me mouillerais, même, vu son état général , à restreindre la période entre 1886 et 1890... pas mieux, pour le moment Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Sam 23 Juil 2016, 10:17

Loïc Charpentier a écrit:
Takagi a écrit:

Le cuirassé COURBET de la classe DÉVASTATION photographié le 1er mai 1916.
(...)

Bonjour,
J'ai un très gros doute quant à la date du cliché (...)

Bonjour
J'ai corrigé la date pendant que vous tapiez votre réponse... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Sam 23 Juil 2016, 10:25

Takagi a écrit:
Loïc Charpentier a écrit:
Takagi a écrit:

Le cuirassé COURBET de la classe DÉVASTATION photographié le 1er mai 1916.
(...)

Bonjour,
J'ai un très gros doute quant à la date du cliché (...)

Bonjour
J'ai corrigé la date pendant que vous tapiez votre réponse... Embarassed

Voui, mais ce n'est, quand même, pas la bonne lol! ...Elle a "dix ans" de trop....1er mai 1886! A cette date, la recette du bâtiment n'était pas encore effectuée. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Sam 23 Juil 2016, 10:26

Bis repetita lol!
J'ai recorrigé pendant que vous retapiez une réponse lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Sam 23 Juil 2016, 10:30

thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Jeu 28 Juil 2016, 12:28

Le cuirassé à tourelles FORMIDABLE de la classe AMIRAL BAUDIN en rade de Villefranche, date inconnue (quelque part entre 1891 et 1898, période de déploiement du cuirassé en Méditerranée). Lancé en 1885 à Lorient et déplaçant 12000t, le FORMIDABLE a trois canons de 370mm en tourelles simples et plusieurs calibres d'artilleries secondaires en barbettes, en sabords, dans les superstructures ou dans les mâts militaires (dont celui d'arrière sera démonté plus tard). Il sera retiré du service en 1911.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Dim 31 Juil 2016, 15:47

La fin du cuirassé MIRABEAU après  son échouage en mer Noire  

Le cuirassé Mirabeau de la classe Danton opère en mer Noire depuis l'armistice du 11 novembre 1918 avec l'escadre de l'amiral Amet;  par suite des hésitations des politiques dans l'ignorance de la situation sur place; les militaires chargés de l'exécution doivent improviser; les cuirassés de l'escadre se retrouvent mal préparés dans les opérations contre les bolcheviques; le 6 janvier 1919 le Mirabeau quitte Odessa pour Sébastopol afin d'y relever la Démocratie; l'équipage est en partie victime de la grippe qui sévi sur la plupart des batiments; le 8 février 1919 vers 17 h en pleine tempête de neige le Mirabeau est drossé sur des rochers et s'échoue.

Passablement déjaugé sa situation est inquiétante car les dommages sont importants; la coque est déformée à l'arrière et les turbines centrales sont gravement avariées.


Le cuirassé Mirabeau fin février 1919, on est en train de l'alléger pour tenter de le remettre à flot; les plaques de  blindage ont déjà été retirées sur une grande partie de la coque.


Toujours pour l'alléger on démonte la tourelle avant de 305 mm



Une autre vue de l’allègement du Mirabeau, on distingue bien la tourelle avant à laquelle il manque un canon de 305 mm ainsi que les plaques de blindage de la coque

Après un allègement de 6000 tonnes le Mirabeau est déséchoué le 6 avril , puis remorqué au bassin ou le rembarquement du matériel démonté est entrepris.


Le Mirabeau enfin déséchoué est mis en cale sèche à Sébastopol pour évaluer les dégâts subis par la coque avant son retour en France.  

Dix jours plus tard le batiment sorti du bassin est mouillé en rade.
Le 19 avril la rébellion des cuirassés Jean - Bart et France gagne le Mirabeau bien plus bénigne que sur les autres cuirassés; les marins veulent surtout quitter la Russie.

Le 5 mai 1919 le Mirabeau quitte Sébastopol d'abord tiré par des remorqueurs puis remorqué par le cuirassé Justice, le convoi de la Justice tirant le Mirabeau arrive à Toulon le 24 mai 1919.

Le 19 juin le Mirabeau est mis au bassin pour examen des avaries; elles sont telles que la décision est prise de le désarmer définitivement; il est condamné le 22 août 1919; le 30 octobre 1919 il est rayé et remis au Domaine; il est remis en paiement à l'entreprise chargée du renflouement de l'épave du cuirassé Liberté; le 28 avril 1922  le Mirabeau est emmené à Savone en Italie pour y être démoli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5133
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Dim 31 Juil 2016, 17:12

La politique du cabinet et la neige eurent donc raison des capacités de l'officier de quart et de la qualité de sa navigation ...

Un marin vaincu par la neige quelle hérésie ! c'est presque aussi grave qu'un chasseur alpin victime d'une noyade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Ven 05 Aoû 2016, 00:11

Quatre vues du RICHELIEU prises en février 1944 en Arctique et dont certaines auraient pu alimenter un quizz :


Vus depuis le HMS ANSON, le RICHELIEU et le HMS FURIOUS (© IWM A21794)


Les mêmes vus d'un peu plus près (© IWM A21795)


Encore un peu plus près... (© IWM A21793)


Vu depuis le HMS ONSLAUGHT, le RICHELIEU de profil (© IWM A21792)

Les preneurs de vue semblent avoir eu quelques difficultés à garder leur appareil à l'horizontale. Allez savoir pourquoi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Ven 19 Aoû 2016, 03:07

Une autre vue du CLEMENCEAU (classe RICHELIEU modifié) en construction à Brest le 1er janvier 1940 :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Mer 24 Aoû 2016, 03:50

Deux vues du cuirassé PARIS à son arrivée à Devonport en juillet 1940, après s'être échappé de Brest :


© IWM (A 776)


© IWM (A 777)

Une autre vue du PARIS quittant Devonport pour gagner Portsmouth quelques jours plus tard :


© IWM (A 778)

Et une vue du même PARIS à Porstmouth où, saisi par les Britanniques, il sert de casernement à la marine polonaise en exil :


La fausse vague d'étrave et l'artillerie secondaire ont disparu.

Après la guerre, le PARIS (1914 - 1956) sera remorqué à Brest où il servira encore de caserne flottante jusqu'à sa vente à la ferraille en 1955 et sa démolition à La Seyne en 1956.
salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Jeu 08 Sep 2016, 20:46

Le RICHELIEU en construction le 29 avril 1937 :


bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Dim 11 Sep 2016, 03:13

Le cuirassé de croisière BAYARD a une propulsion mixte, gréement trois-mâts barque et machines alternatives, une coque en bois avec hauts en fer. Mis sur cales à l’arsenal de Brest le 19 septembre 1876, lancé le 27 mars 1880, il est armé le 21 novembre 1882.


Le BAYARD avec son gréement de trois-mâts barque d'origine

En avril 1883, l’amiral Courbet hisse sa marque à bord. En mai, Courbet forme la nouvelle division navale du Tonkin puis part en Extrême-Orient à bord du BAYARD. Il arrive en baie d'Along le 10 juillet. En août, le cuirassé prend part à l’attaque contre les forts de Hué puis, d’octobre 1883 à août 1884, il participe au blocus du Tonkin qui débouche sur la guerre franco-chinoise (août 1884 – avril 1885) pendant laquelle le BAYARD participe à la bataille de la baie de Shipu, au blocus de Zhenzai, à celui de Formose, à la campagne des Pescadores (prise de Magong, 31 mars 1885).

L’amiral Courbet meurt à bord du BAYARD le 11 juin 1885. Le BAYARD quitte les Pescadores le 23 juin pour ramener son corps en métropole. Il arrive à Toulon le 26 août. Puis il gagne Brest où il est désarmé. Il finit sa vie comme ponton (1899) avant de partir à la démolition en 1910.


Le BAYARD modernisé, sans son gréement d'origine.
Il n'a gardé que ses voiles brigantines.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3642
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés français   Ven 07 Oct 2016, 20:45

Le cuirassé DEVASTATION au mouillage :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cuirassés français   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cuirassés français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Modernisation des cuirassés français
» Cuirassés français
» Cuirassés français - projets fictifs
» Nouveau livre sur les Cuirassés Français 1933-1970
» Cuirassé Classe Charlemagne scratch 1/700 éme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: