AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cuirassés allemands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Cuirassés allemands   Sam 30 Nov 2013, 21:15

J'ai cherché avec qui je pourrais bien ouvrir une rubrique sur les cuirassés allemands; ils sont connus il me fallait trouver une belle photo; j'ai choisi celle ci; le Tirpitz en 1941.
Les Bismarck et Tirpitz sont archi-connus.
Je rappelle pour les non spécialistes que les Bismarck étaient soit disant des cuirassés de 35 000 t mais les allemands étant pas trop regardant avec les traités;  il faut plutôt compter sur 41 700 t pour le Bismarck et 42 900 t pour le Tirpitz.
armement: 8 canons de 380 mm; 12 x 150mm; 16 x 105mm; 16 x 37mm; 70 x 20 mm pour le Tirpitz qui était le seul a avoir 6 tubes lance torpilles; 1 catapulte et 6 avions.
Le Tirpitz est mis sur cale à Wilhelmshaven en 1937; il est lancé le 1er avril 1939; il entre en service fin 1941; des janvier 1942 il est envoyé en Norvège ou il restera jusqu'à sa destruction par des bombes géantes le 12 novembre 1944; son épave chavirée sera démolie entre 1948 et 1957.


Le Tirpitz en juillet 1941 termine son entrainement.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10328
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Sam 30 Nov 2013, 22:01

NIALA a écrit:
[…] le Tirpitz en 1941.
Les Bismarck et Tirpitz sont archi-connus.[…]

Le Tirpitz en juillet 1941 termine son entrainement.[…]
thumright De superbes bâtiments, bien équilibrés et très racés… thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Lun 03 Fév 2014, 11:37

Origine des cuirassés de poche
Le traité de paix de 1919 avait imposé aux allemands,que les cuirassés à construire ne pourraient dépasser 10 000 tonnes, on pensait qu'avec un si faible tonnage, ils ne pourraient construire que des genres de garde cotes cuirassés, ne représentant pas un danger véritable pour les grandes nations maritimes; ceux ci ont relevé le défi en construisant des cuirassés de poche de 10 000 tonnes; en réalité de près de 12 000 tonnes, mais cela on ne le saura qu'après la guerre; mieux armés que les croiseurs lourds des autres marines puisque armés de 6 canons de 280mm; 8 x 150mm; 6x 105mm plus rapides que les cuirassés, à l'exception toutefois des trois croiseurs de batailles britanniques; et auquel une propulsion par diesels donnait un grand rayon d'action idéal pour la guerre de course; trois seront construits:le Deutschland lancé le 19 mai 1931, qui fait grande impression et sera la cause notamment de la construction d'une nouvelle génération de cuirassés rapides comme notre Dunkerque; le Deutschland sera suivi par l'Admiral Scheer lancé 1er avril 1933 et l'Admiral Graf Spee lancé le 30 juin 1934.
   

Le Deutschland en 1936

En 1940 le Deutschland prend le nom de Lutzow; Hitler ne voulant pas prendre le risque de la perte éventuelle d'un navire portant le nom hautement symbolique de la nation allemande.


Le Lutzow ex Deutschland en 1942


L'Admiral Scheer en 1936; la tour est différente de celle du Deutschland


L'Admiral Scheer en 1944; il a une nouvelle tour semblable à celle du Lutzow


L'Admiral Graf Spee en 1936; son sabordage des 1939 fera qu'il ne sera que peu modifié.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Lun 03 Fév 2014, 12:32

Ils étaient très beaux de mon point de vue, fins, racés, " virils "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 44
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Mar 04 Fév 2014, 12:52

Pour moi aussi dommage que la France n'a pas joué le jeux et fait des navire un peux pareil avec la même configuration que les Strasbourg deux tourelles à l'avant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: le Scharnhorst et le Gneisenau   Ven 14 Mar 2014, 15:45

La construction du Scharnhorst et du Gneisenau démarre en 1935, il est question d'abord d'améliorer la protection des cuirassés de poche en portant le déplacement à 19 000 t tout en conservant le même armement; la kriegsmarine demande que les nouveaux bâtiments aient une troisième tourelle de 280mm et une vitesse de 30 nœuds ce qui conduira à un déplacement de 26 000 t comparable aux Dunkerque construits en France qui sont eux même une réponse aux cuirassés de poche.



Le Scharhorst en 1940 après l'installation du capot de cheminée, l'étrave atlantique pour mieux protéger la plage et les tourelles avant contre les paquets de mer; le mat arrière a été déplacé sur l'arrière de la catapulte.

Le Scharnhorst est mis sur cale à Wilhelmshaven en mai 1935; il est lancé le 30 juin 1936; il entre en service le 7 janvier 1939; il est coulé le 26 décembre 1943 à la bataille du Cap Nord.  


Le Gneisenau en avril 1941 à Brest; il a subit les mêmes modifications que le Scharnhorst à l'exception du mat qui est resté dans la position initiale accolé à l'arrière de la cheminée; ce qui permet de distinguer facilement du Scharnhorst.

Le Gneisenau est mis sur cale en mai 1935 à Kiel; il est lancé le 8 décembre 1936; il entre en service le 21 mai 1938; il est endommagé par un raid de la RAF sur Kiel le 27 novembre 1942; on décide alors de profiter des réparations pour le réarmer avec des canons de 380mm; les tourelles triples de 280mm étant remplacées par des tourelles doubles de 380mm; la transformation en cours est abandonnée en 1943, lorsque Hitler remet en cause l'utilité des grands navires de guerre ce qui provoque la démission de l'amiral Raeder et son remplacement par Donitz; le Gneisenau est alors abandonné, son armement réutilisé dans des batteries côtières; il est coulé comme blockship en 1945 à Gotenhafen(Gdynia) la coque sera démolie sur place de 1947à 1951.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Ven 16 Mai 2014, 15:09

Le 27 mai 1941 le Bismarck qui venait de couler le HMS Hood trois jours auparavant était coulé par la Royal Navy.


Le cuirassé Bismarck, je ne vous ferais pas l'affront de vous raconter son histoire que tout le monde connait, pour ceux qui ont un trou de mémoire, je vous invite à revoir l'excellent article de Clausewitz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Ven 16 Mai 2014, 19:06

Deux autres photos du Tirpitz à l'entrainement en juillet 1941, même période et peut être le même jour que celle qui figure en tout début de l'article.

Le Tirpitz vu de la poupe


Le Tirpitz vu bâbord arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: L'Admiral Graf Spee   Lun 22 Déc 2014, 21:02

Pour les 75ans de son sabordage une belle photo du cuirassé de poche Admiral Graf Spee


L'Admiral Graf Spee photographié en mai 1937 à la revue navale de Spithead célébrant le couronnement du roi d'Angleterre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5133
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Lun 22 Déc 2014, 21:52

C'est drôle comme les bâtiments ratés ont souvent le don d'attirer les suffrages.

La classe Deutschland, pas assez rapide pour semer un croiseur, un blindage inadapté face à un calibre > = au 203 mm mais finalement des bâtiments assez romantiques et agréables à regarder ...

C'est pareil pour les Alaska, un ratage complet, une protection indigente et mal conçue des locaux opérationnels mal fichus et pourtant quelle allure ! quelle élégance !

dans les deux cas néanmoins une artillerie principale redoutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Lun 22 Déc 2014, 22:15

Je ne considère pas les cuirassés de poche comme des bâtiments ratés, je rappelle quand même que le tonnage de 10 000 t a été imposé par le traité de Versailles, ils étaient conçus pour la guerre de course, les allemands ont tirés le meilleur parti des limites imposées, il ne faut se replacer dans les conditions de 1930 date à laquelle ces navires ont été conçus.

Pour les Alaska les Alliés ont cru jusqu'en 1942 que les japonais construisaient une série de croiseurs de bataille de 14 000 t armés de 6 canons de 305 mm, les Alaska étaient destinés à contrer ces navires, des que les américains ont su que ces navires cités dans la presse à partir de 1938 n'existaient pas, ils ont arrêté des le 24 juin 1943 la construction des Alaska, mais trois étaient trop avancés les deux premiers ont été terminés et le troisième retardé et finalement arrêté, sur une série de six prévus; la aussi il faut se replacer aux connaissances de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DraniBrut
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 498
Age : 46
Ville : Dunkerque
Emploi : Chauffagiste
Date d'inscription : 04/01/2013

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Lun 22 Déc 2014, 23:10

"NIALA" = il faut se replacer aux connaissances de l'époque.
- Remarque pertinente ! C'est plus facile de refaire l'Histoire quand on la connaît...

"pascal" = pour les Alaska, un ratage complet, une protection indigente et mal conçue des locaux opérationnels mal fichus
- En quoi les locaux opérationnels étaient-ils "mal fichus" ?
- Et quels locaux ? Les passerelles ? Le réduit blindé ? Les soutes à munitions ? Le central artillerie ? Le PC transmissions ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5133
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Mar 23 Déc 2014, 06:27

Certes la critique est aisée et l'art difficile néanmoins ...

Les Allemands n'ont pas tiré partie des limites imposées ... ils les ont outrepassées de 30 % ! à ce niveau et toutes proportions gardées on pourrait dire que les Américains réussirent bien mieux avec les Sodak en limitant bien plus drastiquement les dépassements.
Ce n'est pas une question d'ignorer les conditions de l'époque, mais simplement de dire qu'il n'est pas évident (voir bien aléatoire) de concevoir un bâtiment
"plus rapide que les bâtiments de sa force et plus fort que les bâtiments de sa vitesse" (sur ce dernier point il était plus lent qu'un croiseur lourd)

Pour les Alaska voici ce qu'en dit le CV Fischler son premier commandant:
""...adequate space has not been allocated for the CIC ... I must confess that I will have to see the completed installation with the 30 odd people necessary in the CIC, before I'll be able to believe that it 'll work efficiently ..."

Sous-entendu, avec toutes les études amont que nous avions effectué nous étions en droit d'attendre autre chose! bref trop petits et mal organisés
Notez à ce propos les effectifs d'un CIC US en 45 => 30 personnes ! radars, communications, interceptions EM, direction éventuellement d'une division ou d'une escadre on est loin des état-majors embarqués de 1940 et même 42 travaillant en passerelle

Autre chose il fut montré par les calculs de stabilité que le bâtiment risquait de chavirer sur un seul impact torpille au droit de la tourelle III

Ces bâtiments furent pourtant conçu APRES les South Dakota et les Iowa ces derniers étant la réplique (en plus grand) des premiers en matière d'organisation de la protection ...

Bref des bâtiments conçus dans un but très précis et finalement trop grands et trop couteux pour être engagés comme de "simples" croiseurs et trop fragiles pour être à même de combattre auprès des cuirassés. Les Japonais auraient voulu faire gaspiller leurs ressources aux Américains qu'ils ne s'y seraient pas pris autrement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 44
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Mar 23 Déc 2014, 18:30

pascal a écrit:
C'est drôle comme les bâtiments ratés ont souvent le don d'attirer les suffrages.

La classe Deutschland, pas assez rapide pour semer un croiseur, un blindage inadapté face à un calibre > = au 203 mm mais finalement des bâtiments assez romantiques et agréables à regarder ...

C'est pareil pour les Alaska, un ratage complet, une protection indigente et mal conçue des locaux opérationnels mal fichus et pourtant quelle allure ! quelle élégance !

dans les deux cas néanmoins une artillerie principale redoutable


28 nœud avec des diesel, les croiseurs lourds eux étaient plus rapide, mais ne pouvais pas tenir la distance, je l'ai déjà dis, le concepts était pour moi avant gardiste et une adaptation pour un tonnage plus lourd avec des canons plus gros auraient été pas mal, (bismark 20-24000 tonnes,2x3x380)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Le SMS KONIG ALBERT cuirassé de la classe Kaiser    Dim 15 Fév 2015, 11:17

La classe Kaiser est la troisième classe de cuirassés Dreadnought de la Marine impériale allemande construite juste avant la Première Guerre mondiale, mais la première à être équipée de moteurs à turbines et de tourelles modernes. Ces cinq navires servirent en mer du Nord. Quatre : Kaiser, Friedrich der Grosse,Kaiserin et Prinz Regent Luitpold, participèrent à la Bataille du Jutland en mer Baltique; le SMS Konig Albert était encore en cale sèche. Il participèrent aussi à l'Opération Albion de 1917 contre la Russie sous le commandement de l'amiral Wilhelm Souchon.
À la fin de la guerre, les cinq navires furent internés à la base navale britannique de Scapa Flow. Le 21 juin 1919, ils ont été sabordé sous les ordres du vice-amiral allemand Ludwig von Reuter pour éviter d'être saisis par la Royal Navy. Entre 1929 et 1937 ils furent renfloués pour être démoli.


Le SMS Konig Albert 


Le SMS Konig Albert est mis sur cale au chantier Schichau de Dantzig le 17 juillet 1910 ; il est lancé le 27 avril 1912 ; il entre en service le 31 juillet 1913 ; il participe avec le Kaiser a un voyage jusqu'en Amérique du Sud pour tester la fiabilité des nouvelles turbines ; il est le seul de sa classe à ne pas participer à la Bataille du Jutland étant en travaux à ce moment là ; il participe en septembre 1917 aux opérations des îles baltes ; il est sabordé à Scapa Flow le 21 juin 1919 ; il est renfloué le 31 juillet 1935 et amené à Rosyth ou il est démoli en 1936.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: La classe WESTFALEN    Jeu 14 Mai 2015, 11:05

Les quatre cuirassés de la classe Westfalen ont été les premiers dreadnought allemands, ils déplaçaient 18900 t; ils étaient armés de 12 canons de 280 mm en six tourelles doubles, une à chaque extrémité et deux de chaque coté, ce qui constituait un handicap, car seuls 8 canons pouvaient tirer du même bord; ils avaient en outre 12 x 150 mm en casemates; 16 x 88 mm et 6 TLT; des machines alternatives de 25 000 cv et une vitesse de 20 nœuds; lancés en 1908, ils sont entrés en service en 1909/1910.
Bien qu'entrés en service plus de 3 ans après le Dreadnought; du fait du calibre inférieur de l'artillerie principale, et surtout de la mauvaise disposition de celle-ci, les Westfalen lui sont nettement inférieurs; en outre les allemands ne passeront aux turbines qu'avec la classe Kaiser en 1912.


Le Wesfalen 

Le Wesfalen est mis sur cale chez A.G.Weser à Brême le 12 août 1907; il est lancé le 1er juillet 1908; il entre en service le 16 novembre 1909; il participe à la bataille du Jutland le 31 mai 1916; il est endommagé en août 1916 par la torpille d'un sous-marin britannique; il est engagé en Baltique en 1918; il est désarmé en Allemagne en 1919; il est démoli en 1924 en Grande Bretagne à Birkenhead
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Le MARKGRAF de la classe Konig   Ven 03 Juil 2015, 22:08

La classe Konig est la dernière classe de cuirassés de la Marine impériale allemande entrés en service en 1914, elle était composée de quatre navires: König, Grosser Kurfürst, Markgraf et Kronprinz; c'était les plus puissants navires de la flotte de haute mer allemande en 1914, cette classe constituait la 5em division de l'escadre ; ces navires ont participé à un certain nombre d'opérations de la flotte au cours de la guerre, y compris la bataille du Jutland, où ils constituaient l'avant-garde de la ligne allemande. Ils ont survécu à la guerre et ont été internés à Scapa Flow en novembre 1918. Tous furent sabordés le 21 juin 1919 lorsque le vice-amiral Ludwig von Reuter a ordonné le naufrage de la flotte de haute mer.
Les König constituaient une amélioration de la classe Kaiser ils avaient le même armement de 10 canons de 305 mm et 14 x 150 mm, mais l'artillerie principale étant située dans l'axe, les tourelles étant superposées aux extrémités et un tourelle centrale était située entre les cheminées, au lieu des deux tourelles latérales des Kaiser.


Le Markgraf en 1917


Le Markgraf est mis sur cale au chantier A.G.Weser de Brême en novembre 1911; il est lancé le 4 juin 1913; il entre en service le 1er octobre 1914; il participe à la bataille du Jutland le 31 mai 1916 ainsi qu'à la bataille du Golfe de Riga en octobre 1917; il est endommagé par une mine lors de son retour en Allemagne; il fait partie des navires internés à Scapa Flow en novembre 1918; il est sabordé le 21 juin 1919 en même temps que les autres navires internés; le Markgraf coule en eaux profondes et n'a jamais été renfloué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Mer 08 Juil 2015, 19:39

La présente rubrique ne s'y prête pas mais il pourrait être intéressant de se pencher sur les véritables motifs (ou raison d'être) avoués et, surtout, inavoués des traités navals, entre 1922 et 1938, qui ont "régi" la construction des navires de ligne durant cette même période et que Darlan, dans un courrier privé du 04 avril 1930, qualifiera de "sinistre comédie" (sic).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: SMS Kronprinz (Wilhelm) - Großlinienschiff Klasse König   Mer 08 Juil 2015, 20:20

Photographié à Scapa Flow.
En mai 1916, rattaché au III. Geschwader (Kontre-Admiral Behnke SMS König)
Germaniawerft, Kiel (Bau-Nr. 182) (Ersatz Brandenburg)
Recette : 08.11.1914.
Interné le 26.11.1918; sabordé le 21.06.1919 à 13H15, jamais renfloué. L'épave sera vendue à la ferraille en 1962.
En complément des informations précédentes:
Longueur : 175,4 m - largeur : 29,5 m - tirant d'eau : 9,19 m - déplacement : 28 600 tonnes
Chaudières bi-combustibles (conversion effectuée sur l'ensemble de la classe König en 1916-1917; à l'origine, marchaient, exclusivement au mazout)  - emport en combustible : 3000 tonnes de charbon et 600 tonnes de mazout.
Puissance (3 turbines type Parsons AEG Vulcan/Bergmann) : 46 200w (33 856 CV) - Vitesse : 21,3 noeuds - autonomie à 12 noeuds : 8000 nautiques (à 18 noeuds : 4 000 nautiques)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Mer 08 Juil 2015, 20:31

Loïc Charpentier a écrit:
La présente rubrique ne s'y prête pas mais il pourrait être intéressant de se pencher sur les véritables motifs (ou raison d'être) avoués et, surtout, inavoués des traités navals, entre 1922 et 1938, qui ont "régi" la construction des navires de ligne durant cette même période et que Darlan, dans un courrier privé du 04 avril 1930, qualifiera de "sinistre comédie" (sic).

bonsoir
excellente idée. pourquoi ne pas créer une nouvelle rubrique ?
Revenir en haut Aller en bas
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10328
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Jeu 09 Juil 2015, 10:43

Loïc Charpentier a écrit:
Photographié à Scapa Flow. […] Chaudières bi-combustibles (conversion effectuée sur l'ensemble de la classe König en 1916-1917; à l'origine, marchaient, exclusivement au mazout)  - emport en combustible : 3000 tonnes de charbon et 600 tonnes de mazout. […]
Logique prise en compte des ressources énergétiques disponibles sur le sol allemand : pas une goutte de pétrole, mais du charbon à profusion… Le IIIè Reich aurait pu en faire autant vingt-cinq ans plus tard… Ça ne marche touefois pas très bien pour les sous-marins…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Jeu 09 Juil 2015, 11:56

DahliaBleue a écrit:

Logique prise en compte des ressources énergétiques disponibles sur le sol allemand : pas une goutte de pétrole, mais du charbon à profusion… Le IIIè Reich aurait pu en faire autant vingt-cinq ans plus tard… Ça ne marche touefois pas très bien pour les sous-marins…

Durant la Seconde Guerre Mondiale, production de carburants, telle que l'essence synthétique, dérivés du charbon, à partir de petites unités de distillations, réparties sur le territoire du Reich, pour "contrer" les bombardements alliés. Les U-Boote et la Lufwaffe étaient prioritaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adama
Premier Maître
Premier Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 44
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Ven 10 Juil 2015, 11:57

en fait oui l’Allemagne était grosse productrice de charbon, comme la Belgique et la France etc etc occupé par le Reich, mais et ça peux de gens le savent productrice de pétrole, dans des quantités insuffisante pour ses propre besoin mais productrice quant même, pétrole naturel extrait de son sol, et petite précision historique, le premier puits de pétrole au monde n’était pas en Pennsylvanie, mais en Allemagne (de l'ordre que quelque semaines), mais l'histoire ne l'as pas retenu ( c'est comme la premier traversée de l'atlantique, en 1919 de l’Irlande vers les Amériques par deux anglais ou apparenté).

je ne pense pas que le retour au charbon était une bonne idée. eux aussi d'ailleur:lol!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2446
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   Ven 10 Juil 2015, 12:21

adama a écrit:
en fait oui l’Allemagne était grosse productrice de charbon, comme la Belgique et la France etc etc occupé par le Reich, mais et ça peux de gens le savent productrice de pétrole, dans des quantités insuffisante pour ses propre besoin mais productrice quant même, pétrole naturel extrait de son sol, et petite précision historique, le premier puits de pétrole au monde n’était pas en Pennsylvanie, mais en Allemagne (de l'ordre que quelque semaines), mais l'histoire ne l'as pas retenu ( c'est comme la premier traversée de l'atlantique, en 1919 de l’Irlande vers les Amériques par deux anglais ou apparenté).

je ne pense pas que le retour au charbon était une bonne idée. eux aussi d'ailleur:lol!:  

Ce n'était pas vraiment une bonne idée, effectivement, mais, avec le minerai de fer, le charbon constituait leur ressource minière principale. Le besoin en mazout, diesel et essence, dès le courant de la Première Guerre Mondiale, avait très vite dépassé ses capacités de production nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15622
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Le cuirassé SCHLESWIG HOLSTEIN de la classe Deutschland    Mer 14 Oct 2015, 08:35

Le Schleswig Holstein; le cuirassé qui tira le premier coup de canon de la Seconde guerre mondiale

Le Schleswig Holstein aurait pu être un cuirassé comme les autres, le dernier pré-dreadnought construit pour la Kaiserliche Marine, sauf que les événements et surtout la perfidie d'Hitler on rendu son nom célèbre entre tous, celui qui tira le premier coup de canon de la Seconde guerre mondiale.
Le Schleswig Hostein était le dernier des cinq cuirassés de 13 200 t de la classe Deutschland ; armés de 4 canons de 280 mm; 14 x 164 mm; 20 x 88 mm; 6 TLT; vitesse 18 nœuds.

L'un d'entre eux le Pommern a été coulé le 1er juin 1916 à la bataille du Jutland; le Deuschland a été démoli en 1920; et les trois autres que l'Allemagne a pu conserver en application des clauses du Traité de Versailles de 1919 ont été démolis: le Hannover en 1944; le Schlesien en 1949 bien qu'il fut réduit a l'état d'épave depuis 1945; voici donc l'historique du dernier des cinq; le  Schleswig Holstein.



Historique du Schleswig Holstein


Le Schleswig Holstein dans son état d'origine avant la Première Guerre mondiale 

Le Schleswig Holtein est mis sur cale en août 1905 chez Germaniawerft à Kiel; il est lancé le 7 décembre 1906; il entre en service le 6 juillet 1908; le 31 mai 1916 il participe à la bataille du Jutland; à partir de 1917 déclassé par les Dreadnought il est utilisé pour des taches subalternes; en 1919 il fait partie des six cuirassés tous obsolètes que l'Allemagne est autorisée à conserver en vertu du Traité de Versailles.


Le Schleswig Holstein après la refonte de 1926


En 1925/26 le Schleswig Hostein est refondu à Wilhelshaven, les deux premières cheminées sont regroupées dans une seule enveloppe; en 1926 il devient le navire amiral de la flotte de la République de Weimar; en 1935 il devient navire école.


Le Schleswig Holstein le 1er septembre 1939 lors de l'attaque allemande de Westerplatte

Le 1er septembre 1939 le Schleswig-Holstein a tiré ce qui est considéré comme le premier coup de canon de la Seconde Guerre mondiale, lorsque, alors officiellement en « visite de courtoisie », il bombarde le dépôt d'armement polonais de Westerplatte. Face aux Polonais à Westerplatte, son équipage était appuyé par 225 fusiliers marins et 60 servant de DCA. Son équipage était de 907 hommes en temps normal, mais le 25 août 1939, il en comptait 1 197. C'est au large de Dantzig que le cuirassé, va déclencher les hostilités en bombardant la position polonaise défendue par 182 hommes. Malgré la faiblesse de ses effectifs et le bombardement du navire allemand, la position tiendra jusqu'au 7 septembre, succombant au bout d'un treizième assaut.

En avril 1940 le Schleswig Holstein transporte des troupes dans le cadre de l'opération Weserubung (invasion de la Norvège et du Danemark); de 1941 à 1944 il est utilisé pour l'entrainement à Gdynia; le 18 décembre 1944 il est atteint par trois bombes lors d'une attaque aérienne, il coule en eau peu profonde; le 21 mars 1945 l'épave est sabordée.



Le Schleswig Holstein en 1947 à Tallinn après son renflouement par les soviétiques

Au printemps 1946 le Schleswig Holstein est renfloué par les soviétiques et remorqué à Tallinn pour servir de caserne; en 1948 il est sabordé près de l'ile d'Odsmussar l'épave est utilisée comme cible; elle n'a été démantelée que dans les années 1970.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cuirassés allemands   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cuirassés allemands
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cuirassés allemands
» Blockhaus allemands autour de Strasbourg
» Cuirassé Classe Charlemagne scratch 1/700 éme
» Le cuirassé Potemkine-1925-S.M.Eisenstein
» Torpilleur Narva 107 et Cuirassé Potemkin ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: