AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Croiseurs américains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5037
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Croiseurs américains   Sam 30 Nov 2013, 17:32

Pour ouvrir sur les croiseurs US
Le San Francisco classe New Orleans la meilleure classe de croiseurs lourd US d'avant-guerre, trois d'entre eux Quincy Astoria et Vincennes seront crucifiés par l'escadre de l'amiral Mikawa à Savo le 9 août 42.

Première photo prise le 4 décembre 1942 à Pearl de retour de Guadalcanal et du terrible combat nocturne du 13 novembre qui vit la mort des amiraux Callaghan sur la passerelle du Frisco et Scott sur celle de l'Atlanta victime d'un tir fratricide du même Frisco.
Cette "première bataille de Guadalcanal" qui ressembla plus à combat de saloon les uns et les autres se fusillant à moins de 4000 m


En refonte à Mare Island en 44


Notez cerclée de blanc l'antenne grille du radar de veille air SK, à cette époque le bâtiment est déjà très surchargé dans les hauts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15101
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Sam 30 Nov 2013, 18:23

Les 3 croiseurs de la classe Des Moines 17 000 t; 21 000 t en pleine charge constituent les plus puissants et aussi les derniers croiseurs lourds construits dans le monde; ils étaient armés de 9 canons de 203mm; 12 x 127mm; 20 x 76mm; 2 hélicoptères.
Tous les trois ont été navire-amiral notamment de la 6e flotte US en Méditerranée.

le CA139 Salem est mis sur cale le 7 avril 1945 au chantier Beth.S.B.C° Quincy; il est lancé le 25 mars 1947 et entre en service le 15 mai 1949; c'est lui que l'on voit évoluer dans le film la bataille du Rio de la Plata ou il est sensé être le cuirassé de poche Graf Spee; le voici vers 1957 à Villefranche sur Mer alors qu'il était navire -amiral de la 6 e flotte US.



Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5037
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Sam 30 Nov 2013, 18:33

La classe Des Moines était une classe Baltimore améliorée en ce sens que les arcs de tir de la DCA étaient plus ouverts en raison de la simplification des superstructures (une seule chemisée notamment)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15101
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Sam 30 Nov 2013, 18:44

En outre les 203mm étaient d'un nouveau type plus puissants que les 203mm des croiseurs précédents; prévus pour tirer contre avions à grande distance; cadence de tir 8 à 10 coups/minute; les 76mm automatiques avaient une cadence de 45 à 50 coups par tube, destinés aux soutiens anti-aériens et bâtiments de commandement de Task forces; couverture radar à grande distance.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10077
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Sam 30 Nov 2013, 19:59

pascal a écrit:
[…] Notez cerclée de blanc l'antenne grille du radar de veille air SK, à cette époque le bâtiment est déjà très surchargé dans les hauts
thumright Superbes photos ! thumleft 
scratch « surchargé » ? Les antennes radar, ce n'est pas ce qui pèse le plus lourd, et qui serait susceptible d'altérer gravement la stabilité sur un croiseur scratch .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5037
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Dim 01 Déc 2013, 00:35

si une antenne SK c'est de mémoire environ 800 kg ttc çà plus la dca ...
Le Buships avait établit des règles exigeant de limiter le stockage des munitions auprès des Bofors pour limiter les poids dans les hauts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10077
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Dim 01 Déc 2013, 19:46

pascal a écrit:
si une antenne SK c'est de mémoire environ 800 kg ttc çà plus la dca…
Le Buships avait établit des règles exigeant de limiter le stockage des munitions auprès des Bofors pour limiter les poids dans les hauts
« ttc » ? C'est vrai qu'il n'y a pas que la grille de l'antenne, mais aussi le support, le moteur d'entraînement, les guides d'ondes…


Cela écrit, pour apprécier l'influence d'un supplément de poids dans les hauts, il me semble qu'il faut considérer quelques données de stabilité. La modification des moments influe évidemment sur le (fameux) 'ρ - a'. Or les abaques 'MulMuRo' (à ma disposition) me donnent le résultat suivant : pour un navire / bâtiment de 10.000 tonnes, le déplacement vertical (sur une hauteur de 45 mètres — comme de la quille à la pointe du mât) d'une masse de ~ 5 tonnes (valeur choisie en majorant le poids de la grille, et en lui ajouttant celui de l'embase, du moteur et des accessoires divers) a pour effet d'accroître de diminuer le 'ρ - a' d'une valeur de ~ 3 cm. Et encore ai-je utilisé pour mon calcul un artifice (défavorable) : celui du déplacement de la charge (et non d'un simple ajout) ; donc avec suppression de 5 tonnes dans les fonds.

Il ne nous reste plus qu'à connaître la valeur initiale du 'ρ - a' de ces croiseurs. Classiquement, on peut s'attendre à près de 2 mètres. Quoique, il est vrai, certains croiseurs de l'US Navy (les six AUGUSTA et le Portland) avaient auparavant connus quelques déboires de stabilité. Peut-être est-ce la raison pour laquelle le Buships avait édicté ces directives de prudence ?

Donc, mes ~ 3 cm (qui sont sérieusement majorés par rapport à la réalité) sont tout de même assez modestes rapportés aux ~ 2 mètres du 'ρ - a'.
Il est vrai que mon calcul ne tient pas compte des ajouts des pièces de DCA légères.


Dernière édition par DahliaBleue le Dim 01 Déc 2013, 22:09, édité 2 fois (Raison : Rectifié erreur d'inattention (diminuer au lieu d'accroître - strike !))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5037
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Dim 01 Déc 2013, 20:25

Citation :
Il est vrai que mon calcul ne tient pas compte des ajouts des pièces de DCA légères.
un affut bofors quad plus 100 clips soit 400 kg de mun c'est 12 tonnes bouclier compris ... Il y en avait 10 à 14 sur un Essex
25 sur le Sara ... en 44
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10077
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Dim 01 Déc 2013, 22:07

NIALA a écrit:
[…] les 203mm étaient d'un nouveau type plus puissants que les 203mm des croiseurs précédents; prévus pour tirer contre avions à grande distance […]
« … à grande distance », c'est parfaitement logique, puisque (contrairement à une artillerie CA ad-hoc) la hausse maximale ne permettait pas un tir à la verticale… En revanche la portée (en sommet de parabole) devait pouvoir traiter sans (trop de) problème des objectifs distant de ~ 12 km. Sur des assaillants en radiale pure ne volant pas à plus de 300 nœuds, ça devait être réalisable. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10077
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Dim 01 Déc 2013, 22:23

pascal a écrit:
[…] un affut bofors quad plus 100 clips soit 400 kg de mun c'est 12 tonnes bouclier compris ... Il y en avait 10 à 14 sur un Essex
25 sur le Sara ... en 44
Donc pour les deux ajoutés, je compte 24 tonnes. Mais, puisque les affûts ne sont pas placés au sommet du mât (mais seulement à 14 mètres au dessus de la flottaison) je n'opère pas un déplacement de masse aussi fort que celui (théorique) du ' SK '. Je me contente (façon de parler) d'un rehaussement de 17 mètres.  Dans ce cas, mon abaque me donne ~ 4 centimètres de réduction du 'ρ - a'. Additionnés à ceux du ' SK ', ça commence à compter (même si j'avais assez fortement majoré l'impact de ce dernier).

Disons tout de même que « surchargé » est un peu excessif, et que « chargé » aurait pu suffire !

Bon, je sais : je tinoise un peu trop ! Je lasse !! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5037
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Lun 02 Déc 2013, 06:28

A priori ce n'est pas l'avis du Buships qui en 1944 recommande une limitation à 500 coups de 40 mm et 1440 cps de 20mm par tube les munitions en ready service près de l'arme

Sur les Essex (mais on retrouve le même pb sur les Cleveland et les croiseurs "Washington" ainsi que les CVE) la surcharge à vide varie de 1500 t à 2150 t sur les bâtiments les plus récents de la classe

L'analyse du Buships est formelle, la surcharge pondérale du Franklin failli bien causer sa perte lors de l'incendie qui le ravagea en raison des centaines de tonnes d'eau déversées dans le navire qui en conditions de flottabilité normales n'auraient pas du menacer cette même stabilité.

Il en alla de même pour le Bunker Hill et dans une moindre mesure le Lexington et l'Intrepid

Les rapports emploient clairement le terme "overweight" et je passe sur les questions de hauteur métacentrique (GM) que je comprends bien mal mais sur un Essex elle passe de 7.5 pieds à moins de 5.5 pour ceux qui comprennent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10077
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Lun 02 Déc 2013, 09:37

pascal a écrit:
A priori ce n'est pas l'avis du Buships qui en 1944 recommande […]
Sur les Essex (mais on retrouve le même pb sur les Cleveland et les croiseurs "Washington" ainsi que les CVE) la surcharge à vide varie de 1500 t à 2150 t […]
L'analyse du Buships est formelle, la surcharge pondérale du Franklin failli bien causer sa perte […]
Il en alla de même pour le Bunker Hill et dans une moindre mesure le Lexington et l'Intrepid
Les rapports emploient clairement le terme "overweight" et je passe sur les questions de hauteur métacentrique (GM) que je comprends bien mal mais sur un Essex elle passe de 7.5 pieds à moins de 5.5 pour ceux qui comprennent
thumright
Il ne faut surtout pas passer sur cette question, car la « hauteur métacentrique », c'est justement ce fameux 'ρ - a', la mesure capitale de la —> stabilité du navire / bâtiment.

Et les valeurs annoncées (de 2,28 m à 1,68 m) sont du même ordre et cohérentes avec mon évaluation précédente (~ 2 m). Sa diminution est notablement plus forte que mon calcul (~4/5 cm), car ce dernier ne s'intéressait qu'aux aériens du ' SK ' et aux deux affûts quadruples de 40.
Mais, expliqué ainsi, je comprends désormais mieux l'emploi du terme « surcharge ».
Il est clair qu'avec 1500 à 2150 tonnes, il ne s'agit pas seulement des ~ 30 tonnes ajoutées dans les superstructures, mais de tout l’embonpoint que les bâtiments prennent au fil du temps, ou à mesure des besoins et modifications. Car la surcharge ne se rencontre pas seulement dans les hauts (ce qui n'arrange tout de même pas la situation !). Même en ne garnissant (à l'excès) que les ponts inférieurs, on peut modifier l'équilibre et (trop) réduire la « hauteur métacentrique ».

Les prescriptions du BuShips sont donc parfaitement justifiées, mais ont une portée plus générale que les seuls aériens radar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5037
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Lun 02 Déc 2013, 11:39

Citation :
aux deux affûts quadruples de 40.
En 44/45 les mesures anti kamikaze aboutissent à la généralisation des affûts Bofors sur les croiseurs américains (et pas qu'eux)
Sur les croiseurs lourds ce sont en règle générale 24 tubes de 40 mm en 6xIV qui sont installés parfois pour des raisons d'encombrement deux affûts quadruples sont remplacés par quatre affûts doubles)

Ces mesures poseront de gros problème de stabilité sur les Cleveland mais aussi par exemple sur les deux Pensacola déjà handicapé par la présence du SK tout en haut de leur mâture


On peut noter que le Swayback Maru est un peu plus lège que le Pensacola, également les quad 40 dans les superstructures avant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10077
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Ven 06 Déc 2013, 23:18

pascal a écrit:
[…] Sur les croiseurs lourds ce sont en règle générale 24 tubes de 40 mm en 6xIV qui sont installés parfois pour des raisons d'encombrement deux affûts quadruples sont remplacés par quatre affûts doubles)

Ces mesures poseront de gros problème[s] de stabilité sur les Cleveland mais aussi par exemple sur les deux Pensacola déjà handicapé par la présence du SK tout en haut de leur mâture

[…]
Réflexion faite, j'ai compris pourquoi mon argumentaire sur la stabilité des croiseurs (voire celle des P.A.) était partiel et partial. Je ne raisonnais que "bâtiments aux pleins complets" parés au combat, donc équilibrés et dans leur lignes d'eau. Mais ce qui pose nécessairement problème de stabilité, c'est lorsque'une grande partie du combustible et des munitions a été consommée, et comme par hasard, c'est à ce moment que se présente le gros temps ! affraid 

Et c'est bien pourquoi les navires marchands, conçus pour naviguer à pleine charge, sont très handicapés quand ils sont lèges…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5037
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Sam 07 Déc 2013, 06:04

Illustration par l'exemple

Le Louisville en 1943 aux Aléoutiennes







Pour être honnête je ne raisonnais pas fatalement en terme de bâtiment lège ou non ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15101
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Jeu 06 Fév 2014, 21:27

Le croiseur CA35 INDIANAPOLIS est un croiseur déjà relativement ancien lors de la seconde guerre mondiale.
Du programme 1929; il est mis sur cale en 1930, aux chantiers de New York S.B.Co.lancé le 7 novembre 1931, il entre en service en novembre 1932; il a un sister- ship le PORTLAND.
D'un déplacement de 9 950 tonnes, il fait partie des croiseurs lourds dits de Washington, puisque construits dans le respect des règles établies par le traité naval du même nom.
C'est une variante à peine plus lourde de la série précédente; les NORTHAMPTON.



Il fait partie de la flotte du Pacifique, il est utilisé dans le sud pacifique contre les japonais; en avril 1942 son armement anti-aérien est renforcé; il participe à la campagne des aléoutiennes; en septembre- octobre 1942 l'armement anti-aérien et les passerelles sont modifies; un mat treillis porte radars est installé devant la seconde cheminée.
En novembre 1943, il devient navire amiral de l'amiral Spruance, et il bombarde Tarawa; en décembre 1943, il participe à l'invasion des îles Marshall, la prise de l'atoll de Kwajalein, puis de la Nouvelle Guinée.
Les îles Palau; Guam; Saipan; Tinian, sont les étapes suivantes de la reconquête de Pacifique auquel participe l'INDIANAPOLIS, en juin 1944, c'est la bataille des Philippines, l'INDIANAPOLIS est le premier navire américain à entrer à Apra Harbor à Guam depuis la libération de cette île, il bombarde Palau, les îles de l'amirauté; en octobre 1944, il retourne à l'arsenal de Mare Island pour installer de nouveaux radars. L'INDIANAPOLIS fait partie de la task force 58, il participe aux forces qui attaquent Iwo Jima; puis bombardent Okinawa en mars 1945; il est touché par un kamikaze en mai 1945; en juin, il entre en réparation à l'arsenal de Mare Island,on en profite pour mettre ses équipements électroniques à niveau ,et on lui retire une catapulte.

Il est alors préparé pour une mission secrète; il s'agit en fait d'amener sur l'île de Tinian, la première bombe atomique; de cette île partira le B29 Enola Gay, devant la larguer sur Hiroshima.
L'INDIANAPOLIS quitte le port de San- Francisco, le 16 juillet 1945 avec son précieux chargement, à 29 nœuds, il arrive à Hawaï, de la il rallie l'île de Tinian, 10 jours après avoir quitté San- Francisco et navigué solitairement à grande vitesses, il y décharge sa cargaison secrète.

Après avoir rempli sa mission, l'INDIANAPOLIS rallie d'abord Leyte, puis se dirige vers la flotte qu'il doit rejoindre à Okinawa, il quitte Guam le 28 juillet 1945, sans escorte en zigzaguant à 17 nœuds, par une mer calme et une faible visibilité, le 30 juillet à 00 h, il reçoit deux torpilles lancée par l'I 58 japonais.
L'INDIANAPOLIS coula en douze minutes; il y avait 1199 hommes à bord , environ 800 survivent au naufrage; le SOS envoyé ne fut capté par aucun navire, sa mission étant secrète, les forces présentent dans la région ne connaissaient pas sa position; le naufrage ne fut connu que le 2 août; lorsqu'un avion signala des débris, et des survivants, la plupart dans l'eau avec simplement leurs brassières individuelles, parce que peu de radeaux avaient pu être lancés, beaucoup de marins périrent noyés ou dévorés par les requins, qui attaquaient les naufragés.
La recherche des survivants, disséminés sur la mer, se prolongea jusqu'au 8 août; 316 hommes seulement, dont le capitaine Mc Vay commandant du navire, furent sauvés sur les 1199 hommes d'équipage; c'est l'une des plus grande tragédie de l'histoire de l'US Navy; la guerre se terminait deux semaines plus tard.



Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15101
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Le CA 45 WICHITA   Ven 21 Mar 2014, 16:50

Le croiseur lourd CA45 Wichita seul de son type; est un croiseur de la classe Brooklyn; même coque, moteurs et silhouette; mais sur lequel on a installé 9 canons de 203 mm au lieu des 15 canons de 152 mm des Brooklyn.


Le Wichita en 1939.

Le Wichita est mis sur cale à Philadelphie le 28 octobre 1935; il est lancé le16 novembre 1937; il entre en service le 16 février 1939; pendant la guerre il est affecté à l'escorte des convois dans l'Atlantique, puis au soutien du débarquement en Afrique du Nord; fin 1942 il est affecté dans le Pacifique; il est mis en réserve en 1946; rayé et démoli en 1959.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15101
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Lun 26 Mai 2014, 11:52

La classe Cleveland est la classe homogène la plus nombreuse jamais construite; 39 ont été mis sur cale; 9 ont été transformés sur cale en porte-avions; 27 sont entrés en service comme croiseurs légers; dérivés de la classe Brooklyn , ils avaient une tourelle de 152mm en moins mais une DCA renforcée, a la fin de la guerre une variante avec une seule cheminée, la classe Fargo a été prévue à 13 exemplaires, seuls les deux premiers sont entrés en service.


Le CL87 Duluth ; un des 27 croiseurs de la classe Cleveland

Le Duluth est mis sur cale en 1942 à Newport News; il est lancé le 13 janvier 1944; il entre en service le 18 septembre 1944; il est affecté dans le Pacifique; il est mis en réserve en 1949 et démoli en 1960.


CL107 Huntington; un des deux de la classe Fargo, variante de la classe Cleveland à une cheminée.  
Le Huntington est mis sur cale à New York en 1943; lancé le 8 avril 1945; il entre en service le 23 février 1946;il est mis en réserve en 1949, il est démoli à Baltimore en 1962.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starling
Matelot de 1ère Classe
Matelot de 1ère Classe


Masculin
Nombre de messages : 289
Age : 52
Ville : Là-bas
Emploi : Gênant
Date d'inscription : 03/01/2014

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Lun 26 Mai 2014, 13:12

la classe la plus nombreuse mais celle dont la durée de vie opérationnelle sera la plus courte ...

Il furent tous dé-commissionnés en 46/49 certains avaient moins de 3 ans et à part quelques uns qui furent reconvertis en croiseurs lance-missiles la quasi totalité fut ferraillée rapidement sans avoir repris du service.

La guerre était finie mais de plus et surtout ces navires étaient notoirement chargés dans les haut et relativement fragiles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10077
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Lun 26 Mai 2014, 17:45

Starling a écrit:
la classe la plus nombreuse mais celle dont la durée de vie opérationnelle sera la plus courte […] à part quelques uns qui furent reconvertis en croiseurs lance-missiles […]
… et ceux qui avaient été convertis en porte-avions légers (CVL)…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2044
Age : 41
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Mar 27 Mai 2014, 14:46

c'est le cabot qui gagne la palme

_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15101
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: La classe Baltimore   Mar 06 Jan 2015, 09:04

La classe Baltimore  est la classe la plus importante de croiseurs lourds; déplaçant 13600 t; affranchi de la limite des 10 000 t des Traités devenus caduque, les américains ont pu tout en s'inspirant du Wichita:; leur donner une meilleur protection, plus de puissance motrice permettant de mieux conserver leur vitesse par grosse mer, et une DCA nettement renforcée, l'allure générale rappelle les Cleveland; 16 ont été mis sur cale; 14 terminés.


Le CA68 Baltimore en 1943

Le CA68 Baltimore premier de la série est autorisé par le Naval Expansion Bill du 16 juin 1940; il est mis sur cale à Beth S B Co Quincy le 25 mai 1941; il est lancé le 28 juillet 1942; il entre en service le 15 avril 1943;il est à Makin islands en novembre 1943; à Kwajalein en janvier 1944; à Truk et Eniwetok en février 1944; en juillet 1944 il emmène le Président Roosevelt à Pearl Harbour; il est à Iwo Jima en février 1945; à  Okinawa de mars à juin 1945; de novembre 1945 au 17 février 1946 il participe aux forces d'occupation du Japon; ensuite il est mis en réserve jusqu'en novembre 1951; de 1952 à 1954 il est affecté à la 6em flotte en Méditerranée; de janvier à août 1955 il est affecté à la 7ém flotte dans le Pacifique; il est mis en réserve à Bremerton le 31 mai 1956; il est rayé le 15 février 1971, et démoli à Portland en 1972.

Comme pour les Cleveland une variante avec une seule cheminée des Baltimore; la classe Oregon city a été prévue à la fin de la guerre;  8 Oregon City ont été mis sur cale;3 ont été terminés; auquel il faut ajouter le Northampton terminé après la guerre en navire de commandement; ainsi que deux transformés sur cale en porte-avions.


CA123 Albany de la classe Oregon city





Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15101
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Mar 06 Jan 2015, 15:18

5 Baltimore- Oregon-city ont été aménagés en croiseurs lance-missiles.

-En 1952-1956 les CA69 Boston et CA70 Canberra avec des missiles Terrier à la place de la tourelle de 203mm arrière et le remplacement des deux cheminées par une seule ils ont été reclassés CAG1 et 2 jusqu'en 1968, ils ont repris alors leur classement d'origine les Terrier étant abandonnés.


Le Boston reclassé CAG1 en 1956

-En 1961-1963 une refonte beaucoup plus complète a concernée les CA74 Columbus devenu le CG12; CA136 Chicago de la classe Baltimore devenu le CG11 et le CA123 Albany de la classe Oregon City devenu le CG10; l'armement a été débarqué en totalité et remplacé par des missiles Talos et Tartar; les superstructures étant complétement nouvelles.


Le Chicago reclassé CG11.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10077
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Mar 06 Jan 2015, 22:39

NIALA a écrit:
[…]En 1961-1963 une refonte beaucoup plus complète a concerné les CA74 Columbus devenu le CG12 ; CA136 Chicago […] devenu le CG11 et le CA123 Albany […] devenu le CG10 ; l'armement a été débarqué en totalité et remplacé par des missiles Talos et Tartar […] […]
… et aucune artillerie classique réinstallée (à l'instar du CG(N)-9 Long Beach) ; deux affûts simples (semi-automatiques) de 127AA/38cal leur seront toutefois ajoutés en 1963 (tout comme sur le Long Beach).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5037
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs américains   Mer 07 Jan 2015, 06:22

La légende voudrait que cette dotation tardive fut réalisée suite à un "étonnement" présidentiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Croiseurs américains   

Revenir en haut Aller en bas
 
Croiseurs américains
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Croiseurs américains
» USN Classe DES MOINES
» Billet d'entrées américains
» soldats américains finis
» plus fort que les ricains >> un italien !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: