AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Croiseurs français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3306
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Ven 01 Juil 2016, 02:12

Deux vues de 1907 du croiseur cuirassé VICTOR HUGO (classe LEON GAMBETTA) à l'ancre :




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2044
Age : 41
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Mer 26 Oct 2016, 12:15

Le Friant deuxième état




le Gueydon



le Mulhouse


_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2044
Age : 41
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Mer 26 Oct 2016, 13:28

le Waldeck Rousseau


_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3306
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Sam 05 Nov 2016, 08:26

Le croiseur protégé (ou croiseur de 3ème classe) DAVOUT, unique dans sa classe. Mis sur cales en 1887, lancé en octobre 1889, il est placé en réserve à Rochefort en 1905 puis remorqué démâté à Landevennec en 1909 (photos du bas). Il sera ferraillé en 1913.










Dimensions et vitesse :

  • Déplacement 3027 t
  • Longueur 88 m
  • largeur 12 m
  • tirant d'eau 6,63 m
  • vitesse 19,8 nd

Armement :

  • 6 canons de 164 mm
  • 4 canons de 100 mm
  • 16 pièces d'artillerie légère à tir rapide

Équipage : 12 officiers et 336 hommes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Sam 05 Nov 2016, 08:47

Une petite rectification concernant le Davout; il n'était pas seul de sa classe, il était à l'origine semblable au Suchet et avait deux cheminées comme lui et des hunes militaires, supprimées en 1895 pour alléger les hauts; en 1900 il est remotorisé les chaudières primitives sont remplacées par 10 chaudières Niclausse, et il a désormais trois cheminées comme le montre vos photos.



Le Davout en 1893 dans son état d'origine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3306
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Sam 05 Nov 2016, 09:20

Ceci explique pourquoi j'avais trouvé une photo d'un DAVOUT à deux cheminées que j'avais écartée de mon précédent sujet :


thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10228
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Sam 05 Nov 2016, 09:30

Citation :
Le croiseur protégé […] DAVOUT […]. Mis sur cale en 1887, lancé en octobre 1889, il est placé en réserve à Rochefort en 1905 puis remorqué démâté à Landévennec en 1909 (photos du bas). Il sera ferraillé en 1913.
[…]
NIALA a écrit:
[…] il était à l'origine semblable au Suchet et avait deux cheminées comme lui […] en 1900 il est remotorisé […] et il a désormais trois cheminées comme le montrent vos photos.


Le Davout en 1893 dans son état d'origine
… donc la première photo (« Rochefort : Le Davoust [sic], Croiseur en armement ») montrant le Davout avec trois cheminées est postérieure à 1900, et correspondrait à son ré-armement après refonte propulsion ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Sam 05 Nov 2016, 09:32

"donc la première photo (« Rochefort : Le Davoust [sic], Croiseur en armement ») montrant le Davout avec trois cheminées est postérieure à 1900, et correspondrait à son ré-armement après refonte propulsion ?"

C'est exactement cela thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2044
Age : 41
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 06 Nov 2016, 18:40

le croiseur cuirassé Léon Gambetta


_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2044
Age : 41
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 06 Nov 2016, 18:55

le De Grasse au début de sa carrière entrant dans la rade de Toulon


_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10228
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 06 Nov 2016, 19:05

david a écrit:
le De Grasse au début de sa carrière entrant dans la rade de Toulon
… à rapprocher de celle-ci, où il en sort (même époque) :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Lun 12 Déc 2016, 09:15

Le camouflage original du croiseur Gloire de novembre 1943 à juin 1944.


Le camouflage de la Gloire en novembre 1943 à sa sortie de refonte aux Etats Unis


La Gloire la nuit scratch cherchez le croiseur


Quelques tirs d'entrainement après refonte


Coté bâbord


En janvier 1944 à Mers el Kébir


Vue bâbord arrière


Tribord est pas mal non plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valdechalvagne
Enseigne de vaisseau 2ème classe
Enseigne de vaisseau 2ème classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1737
Age : 48
Ville : puget thenier
Emploi : artisant
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Croiseurs français   Lun 12 Déc 2016, 13:16

bonjour !
je n est jamais vue le coter tribord du croiseur gloire avec son camouflage zebré
existe il une photo le montrant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Lun 12 Déc 2016, 13:45

valdechalvagne a écrit:
bonjour !
je n est jamais vue le coter tribord du croiseur gloire avec son camouflage zebré
existe il une photo le montrant ?

Je n'en ai pas d'autres que celle que j'ai postée Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ironclaude
Major
Major


Masculin
Nombre de messages : 987
Age : 68
Ville : BAYONNE
Emploi : Ingénieur retraité
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Lun 12 Déc 2016, 16:32

L'autre côté est totalement différent... afin que l'ennemi croie qu'il y en a deux !
Mr. Green

( "L'ennemi est idiot: il croit que l'ennemi c'est nous, alors qu'en réalité c'est lui" P.Desproges )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10228
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Drôle de zèbre !   Lun 12 Déc 2016, 17:19

Citation :
Le camouflage original du croiseur Gloire de novembre 1943 à juin 1944. Le camouflage de la Gloire en novembre 1943 à sa sortie de refonte aux Etats-Unis La Gloire la nuit : scratch: cherchez le croiseur […]
… l'ai trouvé !
Citation :
[…]  Quelques tirs d'entraînement après refonte Côté bâbord […]
Drôle de zèbre, tout de même. La corvée de peinture n'a pas dû être de tout repos… Mais a dû nécessiter l'aide d'architectes-décorateurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 18 Déc 2016, 15:09

Bonjour

Je suis à la recherche de documents (plans ou photos) du croiseur Forbin 1888-1923 pour en faire un ou des profils.
Merci d'avance ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 18 Déc 2016, 16:39

Voici donc le croiseur Forbin de la classe Surcouf de 1888:


Le Forbin en 1889 dans son état d'origine


Le Forbin après refonte


Le Forbin vu par l'avant


Le Forbin vu par l'arrière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2044
Age : 41
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 18 Déc 2016, 16:43

j'ai ceci



_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10228
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 18 Déc 2016, 17:04

Citation :
Voici donc le croiseur Forbin de la classe Surcouf de 1888 :[…] Le Forbin vu par l'arrière
Ici, l'éditeur (Germain Fils aîné - Saint-Malo) l'appelle le… Forban !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 18 Déc 2016, 17:22

DahliaBleue a écrit:
Citation :
Voici donc le croiseur Forbin de la classe Surcouf de 1888 :[…] Le Forbin vu par l'arrière
Ici, l'éditeur (Germain Fils aîné - Saint-Malo) l'appelle le… Forban !
C'est très courant que le Forbin soit appelé Forban, en plus à l'époque il y avait confusion avec le torpilleur de haute mer Forban; je pense qu'en outre les éditeurs et certains journalistes ne connaissant pas le Chevalier de Forbin s’imaginaient rectifier une coquille.lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2044
Age : 41
Ville : Eaubonne
Emploi : éducation nat
Date d'inscription : 08/11/2005

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 18 Déc 2016, 18:14

NIALA a écrit:
DahliaBleue a écrit:
Citation :
Voici donc le croiseur Forbin de la classe Surcouf de 1888 :[…] Le Forbin vu par l'arrière
Ici, l'éditeur (Germain Fils aîné - Saint-Malo) l'appelle le… Forban !
C'est très courant que le Forbin soit appelé Forban, en plus à l'époque il y avait confusion avec le torpilleur de haute mer Forban; je pense qu'en outre les éditeurs et certains journalistes ne connaissant pas le Chevalier de Forbin s’imaginaient rectifier une coquille.lol!

cela ne concerne pas uniquement ces deux navires mais d'autre également. A part Marius Bar, les autres éditeurs de cartes postales avaient tendances à prendre quelques libertés avec les identifications de navires: un carnot qui devient un masséna, un patrie qui devient un vérité, etc ....

_________________
je ne suis pas fou, juste un peu cinglé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 18 Déc 2016, 18:52

Merci à vous ! Rapide et précis comme d'hab' !! thumright
Revenir en haut Aller en bas
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15354
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Jeu 05 Jan 2017, 23:06

Nos derniers croiseurs protégés:

Les trois croiseurs corsaires


Les croiseurs corsaires furent  principalement conçu pour l'attaque des transports commerciaux et étaient légèrement armés comparativement à d'autres croiseurs de taille équivalente mais devaient filer 23 nœuds soit deux ou trois nœuds de plus que les autres croiseurs de la même époque, pour pouvoir rattraper les navires marchands les plus rapides.

Dans la réalité outre qu'ils eurent quelques difficultés à atteindre la vitesse prévue notamment le Jurien de la Gravière a été accepté pour 22 nœuds d'ailleurs ne pouvant atteindre les 23 nœuds prévus au cahier des charges; ils n'ont jamais été utilisés comme corsaires.

-Le croiseur GUICHEN


Le Guichen en 1898

Des photographies le montrent avec deux ou trois mâts de transmission. Il fut construit avec deux, puis un troisième fut ajouté pendant 3 ou 4 ans puis retiré à nouveau.
C'est l'un des premiers navires à recevoir des ancres en écubier.
                   
Caractéristiques :  8 300 t ; 24 000 cv ; 133 x 16,7 m ; 36 chaudières ; 3 machines ; 23 nds ; 625 h. 
Armement : 2 x 164 mm; 6 x de 138 mm; 12 x 47 mm. 
 

Le Guichen en juillet 1903, remarquez le 3ém mat au centre  

Le Guichen   est mis sur cale en octobre 1895 aux Ateliers & Chantiers de la Loire, Saint Nazaire; il est lancé le 26 octobre 1897; il entre en service en 1898; du 3 au 9 décembre 1898 il se rend de Saint Nazaire à Toulon pour y effectuer ses essais; en septembre 1903 il transporte le président Loubet en Angleterre; en 1913  école des charpentiers et manœuvriers à Brest; en 1915 il participe au blocus des côtes syriennes avec la 3ème escadre; en septembre 1915 il recueille les Arméniens insurgés du Djebel Moussa et les évacue sur Port Said; le 4 octobre 1916 i transporte avec le Lutétia des troupes russes à Salonique; en 1917 il transporte des troupes de l’Armée d’Orient de Tarente à Itéa; en 1919  
 il servit la division d'intervention navale de la Mer Noire, il est rayé le 29 novembre 1921; en 1922 il est condamné puis mis en vente à Brest.


Le Guichen en septembre 1917, il est utilisé comme transport de troupes, remarquez les radeaux accrochés sur ses flancs



-Le croiseur CHATEAURENAULT


Le Chateaurenault en livrée coloniale

Le Chateaurenault bien que de caractéristiques très proches du Guichen était très différent d'aspect, notamment à cause de ses quatre cheminées équidistantes et inclinées qui le faisait ressembler à un paquebot

Caractéristiques : 8 200 t ; 24 000 cv ; 140 x 18 x 7,5 m ; 3 hélices ; 23 nds ; 625 h. 
Armement : 2 x 164 mm ; 6 x 138 mm; 12 x 47 mm. 


Le Chateaurenault en 1910


Le Chateaurenault est mis sur cale le 12 octobre 1895 aux Forges & Chantiers de la Méditerranée, La Seyne sur Mer; il est lancé le 12 mai 1898; il est armé pour essais à Toulon le 15 octobre 1899; il entre en service le 10 octobre 1902; le 7 novembre 1904 il touche une roche à Phan-Ran, il est réparé à Cherbourg; le 15 janvier 1910 il est réarmé; le 30 janvier 1910 il s'échoue au cap Spartel; le 18 février 1910 il est  remorqué par le Victor Hugo à Toulon; en 1913 il est navire école des manœuvriers et charpentiers à Brest; en 1915 il effectue des  patrouilles en Méditerranée;  en 1917 il transporte des troupes de l’Armée d’Orient entre Tarente et Itéa; le 5 octobre 1917 il sauve 1 200 hommes du paquebot Gallia torpillé par le sous-marin U 35;  le 14 décembre 1917 il est torpillé par le sous-marin UC 38 au cap Ducato en mer Ionienne.

Le Chateaurenault portait 447 hommes d'équipage et, comme passagers, 984 officiers, sous-officiers et soldats de l'armée d'Orient.
Tous les passagers furent sauvés par les navires de l'escorte; en revanche, 10 hommes de l'équipage disparurent, sans doute tués à leur poste par la première explosion.


La fin du Chateaurenault torpillé le 14 décembre 1917



-Le croiseur JURIEN DE LA GRAVIERE


Le croiseur Jurien de la Gravière


Le Jurien de la Gravière est le dernier croiseur protégé construit en France, conçu lui aussi comme croiseur corsaire de tonnage plus faible que les deux autres, il rappelle par sa silhouette les croiseur-cuirassés de la classe Gueydon, ses essais ont été long et laborieux, et il n'a jamais atteint les 23 noeuds espérés  

Caractéristiques :  5 700 t ; 17 000 cv ; 137 x 15 x 6,4 m ; 24 chaudières du Temple Guyot; 3 hélices ; 22 nds ; 510 h. 
Armement : 8 x 164 mm; 10 x 47 mm + II TLT. 
 

Le Jurien de la Gravière


Le Jurien de la Gravière  est mis sur cale le 15 novembre 1897 à Lorient; il est lancé le 26 juin 1899; il entre en service en 1903 après des essais difficiles en 1902-1903; le 10 février 1903 il est accepté pour la vitesse de 22 noeuds faute de mieux; en 1914 il est répétiteur de l’Armée navale; du 1er au 3 août 1914 il escorte de la 2ème flottille de sous-marins de Toulon à Bizerte; de septembre à novembre 1914 il effectue des  patrouilles dans le canal d’Otrante; le 21 septembre 1916 il est envoyé en Crète avec le Lansquenet en raison d’une insurrection;  
en octobre 1916 il effectue des bombardements des côtes turques; de décembre 1916 à juin 1917 il participe aux opérations d’Athènes et blocus de la Grèce;  en 1920 il est en station de Syrie, puis est remplacé par le Cassard; il est rayé le 27 juillet 1921; en 1922 il est vendu et démoli à Villefranche sur Mer.

                 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9365
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Ven 06 Jan 2017, 05:17

DahliaBleue a écrit:
david a écrit:
le De Grasse au début de sa carrière entrant dans la rade de Toulon
… à rapprocher de celle-ci, où il en sort (même époque) :


Silhouette très élégante je trouve

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Croiseurs français    

Revenir en haut Aller en bas
 
Croiseurs français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Doublage des films : québécois vs français
» les voix française des personnages
» Pénétration de la pipe française sur le marché US et sur le Net
» WM6.5 en français Pack [WM6.5 français Lang Package]
» Chansons ss-titrées en français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: