AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Croiseurs français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
clausewitz
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9346
Age : 33
Ville : Nantes
Emploi : Agent de sécurité
Date d'inscription : 22/12/2005

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Ven 06 Jan 2017, 05:18

NIALA a écrit:
Le camouflage original du croiseur Gloire de novembre 1943 à juin 1944.


Le camouflage de la Gloire en novembre 1943 à sa sortie de refonte aux Etats Unis


La Gloire la nuit scratch cherchez le croiseur


Quelques tirs d'entrainement après refonte


Coté bâbord


En janvier 1944 à Mers el Kébir


Vue bâbord arrière


Tribord est pas mal non plus!

Camouflage dit en catastrophe de chemin de fer

_________________
"Le patriote est celui qui aime son pays, le nationaliste est celui qui déteste les autres" (D. Likhatchev)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15013
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Jeu 26 Jan 2017, 12:18

Nous avons vu le croiseur Thionville ex austro-hongrois Novara avec les croiseurs de cette Marine, mais son arrivée en France en février 1920 ne fut pas de tout repos, voici en images les péripéties de son voyage de Cattaro (Kotor) à Bizerte.


-Il coule dans la tempête en arrivant à Brindisi


-le renflouement du Novara par des remorqueurs et des bateaux pompes venus de Toulon


-renfloué le Novara peut poursuivre son voyage jusqu'a Bizerte à il sera remis en état


Le Thionville ex Novara au début des années 1930

-Novara est mis sur cale le 9 décembre 1912  au chantier Danubius de Fiume; il est lancé le 15 février 1913;  il entre en service le 10 janvier 1915;   en septembre 1915 4 TLT sont ajoutés;  en 1917 un canon de 66 mm est ajouté; en 1920 il est attribué à la France et prend le nom de Thionville; remis en état à Bizerte  il rejoint Toulon ou il arrive le 17 octobre 1921  il est aménagé en navire école de canonnage et de lancement de torpilles et de chauffeurs jusqu'en 1932; l'armement sous pavillon français est de 9 x 100 mm; 1 x 75 mmAA; 7 TLT; en 1932  il est alors désarmé et utilisé comme caserne; il est démoli en 1941.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9994
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: "Vapeur"…   Jeu 26 Jan 2017, 18:06

Citation :
Nous avons vu le croiseur Thionville ex-austro-hongrois Novara avec les croiseurs de cette Marine, mais son arrivée en France en février 1920 ne fut pas de tout repos, voici en images les péripéties de son voyage de Cattaro (Kotor) à Bizerte. […].
Donc, le Novara était un "vapeur"… puis un contre-torpilleur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15013
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Jeu 26 Jan 2017, 20:49

Je ne sais pas qui a écrit ces commentaires sur les photos, mais l'important ce sont les photos elles mêmes, d'autre que ces péripéties ne sont pas du tout connues, j'ignorais avant de les trouver que le Novara avait du être renfloué avant de nous parvenir, elles ont à mon avis une certaine valeur historique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2062
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Ven 27 Jan 2017, 16:06

DahliaBleue a écrit:
Citation :
Nous avons vu le croiseur Thionville ex-austro-hongrois Novara avec les croiseurs de cette Marine, mais son arrivée en France en février 1920 ne fut pas de tout repos, voici en images les péripéties de son voyage de Cattaro (Kotor) à Bizerte. […].
Donc, le Novara était un "vapeur"… puis un contre-torpilleur ?

Cà sent, tout simplement, la légende journalistique! Pour son auteur, tout "bateau", avec des cheminées, était un "vapeur"! Néanmoins, il avait, quand même, précisé, entre parenthèses, qu'il s'agissait d'un "contre-torpilleur autrichien" (sic), peut-être, après le passage, derrière son épaule, d'un collègue plus averti. Wink. Par expérience, j'ai pu constaté que les photos, aux légendes approximatives ou erronées, pullulent, même, dans les archives nationales (France, Allemagne, Royaume-Uni, USA, etc.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3104
Age : 36
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 05 Fév 2017, 08:19

Vue plongeante sur le COLBERT dans sa première configuration de croiseur antiaérien "tout-canon"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15013
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 05 Fév 2017, 10:23

Un pur produit de la "Jeune école" le croiseur porte-torpilleurs FOUDRE


Cette photo aérienne montre bien la disposition des ponts roulants de la Foudre pour mise à l'eau des torpilleurs  



Le croiseur porte-torpilleurs Foudre dans sa configuration d'origine

La Foudre était un navire original inspiré des théories fallacieuses de la "Jeune École",il s'agit d'un bâtiment conçu pour transporter et amener au contact de l'ennemi 8 petits torpilleurs de 14 tonnes,17 nœuds,un tube lance torpille de 380 mm; 9 torpilleurs embarquables nommés par les lettres A à I sont construits; quatre ponts roulants permettaient la mise à l'eau des torpilleurs, ses capacités de porte-torpilleurs étaient illusoires, le moindre clapot empêchant leur mise à l'eau; elle fut à plusieurs reprises modifiée. Il semble en effet que la marine eut quelque mal à lui trouver un usage; elle ne cessa toute sa carrière d'être transformée.


Mise à l'eau d'un torpilleur par la Foudre montrant le système des ponts roulants utilisés


La Foudre déplaçait 5 971 tonnes;6089 tonnes en pleine charge;ses machines de  11 800 cv lui permettaient une vitesse de 19,6 nœuds; 2 hélices; ses soutes contenaient 798 tonnes de charbon lui donnait un rayon d'action de 7 500 miles à 10 nœuds; il s'agissait d'un croiseur protégé  par cofferdam et un pont de 105mm.
Armement:8 canons de 100 mm;4 x 65mm, et 4 x 47 mm; 4 tubes lance torpilles

La Foudre est construite aux chantiers de la Gironde à Bordeaux, elle est mise sur cale en juin 1892; lancée le 20 octobre 1895 et est entrée en service en 1897.
Jusqu'en 1907 elle est porte-torpilleurs,bien qu'il soit pratiquement impossible de mettre à l'eau les torpilleurs des que la mer est un peu formée,le concept se révèle complètement utopique.  
En 1896 elle est affectée à l'escadre de Méditerranée;
le 15 septembre 1898 elle transporte des troupes en Crête à la place du Bien-Hoa en avarie.
Elle est en réserve de 1902 à 1904.


Débarquement du sous-marin Protée à Saigon  

Le 23 mars 1904 elle transporte de Cherbourg à Saigon les sous-marins Protée et Lynx
D' août à octobre 1905 elle transporte les sous marins Perle et Esturgeon de Toulon à Saigon    
En 1907 elle est aménagée en navire-atelier.
En 1910 elle devient mouilleur de mines ;80 mines sont embarquées.


En 1911 la Foudre aménagée en transport d'hydravions; après les sous-marins et les torpilleurs, les hydravions! Remarquez le hangar derrière les cheminées

En 1911 elle est aménagée en transport d'aviation,un hangar est installé ainsi qu'une grue pour manœuvrer les avions
En 1913 elle devient ravitailleur pour 4 à 8 hydravions.


La Foudre en 1914, un mat de charge a été ajouté à l'avant; les cheminées ont été surélevées

En avril 1914 une plate forme d'envol est installée à l'avant permettant le décollage d'un Caudron G3.
En décembre 1914 elle est utilisée comme bâtiment base des chalutiers armés aux Dardanelles  


La Foudre en 1915 à Milo, elle est maintenant ravitailleur de sous-marins

1915 à 1916 elle est utilisée comme ravitailleur de sous-marins à Milo
De janvier à mars 1916 elle est navire de commandement en Méditerranée orientale
de 1916 à 1917 elle est à Argostoli en Grèce
la Foudre est condamnée le 27 juillet 1921,et vendue le 27 mai 1922 à un chantier de démolition.

     

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3104
Age : 36
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 05 Fév 2017, 13:03

Détail de la partie centrale de la FOUDRE (du FOUDRE ?) montrant le portique ainsi que le hangar et la grue du gyroplane :


study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3104
Age : 36
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 05 Fév 2017, 13:20

Un essai d'aérostation sur la FOUDRE, décidément bonne à tout transporter


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15013
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 05 Fév 2017, 14:04


Pour compléter: la Foudre en transport de sous-marins Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9994
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 05 Fév 2017, 15:09

Takagi a écrit:
Détail de la partie centrale de la FOUDRE (du FOUDRE ?) montrant le portique ainsi que le hangar et la grue du gyroplane : : study:
… de la Foudre, bien sûr (le phénomène météo.)… à ne pas confondre avec le foudre (de guerre).

(Voir aussi -> ici).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9994
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Jeanne d'Arc 1899   Dim 05 Fév 2017, 17:47

La Jeanne d'Arc aux six tuyaux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15013
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 05 Fév 2017, 18:02

Le photo précédente est prise le 23 janvier 1903, lors de ses essais de vitesse, elle tente d'atteindre les 23 noeuds contractuels que finalement elle n'atteindra pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Enseigne de vaisseau 1ère classe
Enseigne de vaisseau 1ère classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2062
Age : 70
Ville : Oberbronn
Emploi : retraité "actif"
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Lun 06 Fév 2017, 13:57

NIALA a écrit:
Le photo précédente est prise le 23 janvier 1903, lors de ses essais de vitesse, elle tente d'atteindre les 23 noeuds contractuels que finalement elle n'atteindra pas.

Notamment, en raison des vibrations (insupportables), générées par la biellerie de sa machinerie alternative. Les rares bâtiments, quelque soit leur nationalité, qui, avec une machinerie de ce type, parviendront à tenir 24 noeuds ou légèrement plus, vibraient comme des "malades". Seul, l'emploi des turbines à mouvement rotatif éliminera ou, plus concrètement, repoussera le seuil "fatidique" des vibrations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Croiseurs français    

Revenir en haut Aller en bas
 
Croiseurs français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Doublage des films : québécois vs français
» les voix française des personnages
» Pénétration de la pipe française sur le marché US et sur le Net
» WM6.5 en français Pack [WM6.5 français Lang Package]
» Chansons ss-titrées en français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: