AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Croiseurs français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15017
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Croiseurs français    Mer 27 Nov 2013, 14:49

Voici donc la Jeanne d'Arc en 1932 croiseur école spécialement construite pour ce rôle.

 
La Jeanne d'Arc en 1932 peu après son entrée en service, elle dispose alors d'un avion, mais sans catapulte, le mat arrière sera débarqué lors de la modernisation de 1943 pour laisser de la place pour le renforcement de la DCA.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11454
Age : 69
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Mer 27 Nov 2013, 15:16

merci Alain. un dossier croiseurs français s'imposait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15017
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Mer 27 Nov 2013, 15:23

J'hésitais à l'ouvrir ces navires sont tellement connus; mais de belles photos sont toujours agréables à regarder.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11454
Age : 69
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Mer 27 Nov 2013, 15:28

les "étuis à cigarettes" sont moins connus; et puis, nous trouverons peut-être de nouvelles images des croiseurs de l'entre deux guerres.
enfin, n'oublions pas ceux qui découvrent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15017
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Mer 27 Nov 2013, 15:49

Puisque warburton nous parle d'étui à cigarette voici le premier et aussi le premier croiseur-école Jeanne d'Arc construit sur les plans d'Emile Bertin il n'a jamais atteint la vitesse de 23n pour laquelle il était conçu, il n'a pas laissé un souvenir impérissable construit à Toulon lancé en 1899 entré en service en 1903, il n'est devenu croiseur école que parce que l'on ne savais pas trop comment l'utiliser en 1912; à bout de bord il est remplacé en 1928 par l'Edgar Quinet qui devait faire la soudure avec le nouveau croiseur école en cours de construction, hélas en 1930 celui ci se perd sur les rochers du Cap Blanc en Algérie et ce sont les croiseurs lourds qui devront finir la soudure en question avant l'entrée en service du nouveau croiseur en 1931; quant au croiseur-cuirassé Jeanne d'Arc il est démoli en 1934.


Le croiseur-cuirassé Jeanne d'Arc en 1903 à son entrée en service

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9997
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Mer 27 Nov 2013, 17:22

NIALA a écrit:
[…] il n'a pas laissé un souvenir impérissable […] devenu croiseur école […] parce que l'on ne savais pas trop comment l'utiliser en 1912; à bout de bord il est remplacé en 1928 par l'Edgar Quinet […]
… Pas impérissable… mais n'a pas sombré dans les oubliettes de l'histoire navale, non plus. A entamé la tradition du patronyme attaché à l'école d'application (trois bâtiments — seulement — en presque ~ un siècle !). Laquelle (tradition) perdure au-delà de la disparition du dernier porteur du nom, sous la forme du nom de baptême de la mission…
En revanche son surnom de l'étui à cigarette n'a pas, semble-t-il, été récupéré ni revendiqué par aucun autre bâtiment. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15017
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Jeu 28 Nov 2013, 11:35

Voici un autre étui à cigarette; le croiseur-cuirassé Waldeck Rousseau avec son sister-ship l'Edgar Quinet dont il a été question plus haut comme croiseur -école de substitution ce sont les deux derniers croiseurs cuirassés français et les plus gros; ils déplaçaient 14000 t soit pratiquement autant que les cuirassés de cette époque, longs de 159m; ils étaient armés de 14 canons de 194mm; de 6 x 65mm; 2 tubes lance torpilles sous-marins; ils avaient une ceinture cuirassée de 170mm; 40 chaudières Niclausses donnaient une puissance de 37 000 cv et une vitesse de 23n.  


 

Le Waldeck Rousseau est mis sur cale à l'arsenal de Lorient en 1906; il est lancé en mars 1908 et entre en service en 1910; pendant la première guerre mondiale il est en Méditerranée; en 1919 il est en Mer Noire pendant l'évacuation de la Crimée par la flotte Wrangel; il est navire amiral en Extrême Orient, avant d'être désarmé le 14 juin 1936, on le retrouve jusqu'à la guerre au cimetière marin de Landevennec, et il disparaitra pendant l'occupation allemande de Brest.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11454
Age : 69
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Jeu 28 Nov 2013, 18:17

La Motte-Picquet
de la classe Duguay-Trouin, ce sont les premiers croiseurs légers de la Marine Nationale.
lancé en 1924, il est envoyé en Indochine en 1935. il ne devait jamais en revenir.
en 1941, il est le plus puissant navire de la petite escadre française victorieuse à Koh Chang.
il est coulé par les avions de la Task Force 38 en 1945.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adama
Maître
Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 650
Age : 44
Ville : charleroi
Emploi : ex mécano avion, conducteur de train
Date d'inscription : 02/09/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Sam 30 Nov 2013, 08:54

coulé par les américains?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard P. A.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7801
Age : 74
Ville : près de Toulouse
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Sam 30 Nov 2013, 09:05

oui!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8375
Age : 69
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Sam 30 Nov 2013, 09:30

Pour compléter :

" Marine en Indochine
------
Etat-Major - Saïgon 16 janvier 1945
-----
Communication
L'amiral à la tristesse de porter à la connaissance de tout le personnel de la Marine en Indochine, la perte du croiseur LAMOTTE-PICQUET coulé à Thang Tuy Ha le 12 janvier 1945 à la suite d'attaques systématiques, acharnées et prolongées, exécutées par de nombreux avions américains, atteint par une vingtaine de bombes et par de très nombreux impacts d'obus et de mitrailleuses, le LAMOTTE-PICQUET, notre plus belle unité navale en Extrême-Orient est devenu à son tour la victime d'une méprise ou d'un malheureux malentendu.
Cependant, pour mettre le LAMOTTE-PICQUET à l'abri de toutes les attaques d'où qu'elles puissent venir, toutes les mesures possibles avaient été prises : désarmement du bâtiment et amarrage à un poste de dispersion, hors de Saïgon, loin de toute activité étrangère. Limitation de l'effectif en personnel strictement nécessaire pour le gardiennage, l'entretien et la sécurité. Pendant les alertes aériennes, seuls quelques dix hommes restaient à bord en cas d'incendie ou de voie d'eau.
Le 12 janvier 1945, les avions américains ont, sans aucune provocation de notre part, assailli le LAMOTTE-PICQUET battant pavillon français. Ils ont mitraillé et bombardé ce bâtiment, l'attaquant sans répit, blessant mortellement un officier et atteignant plus ou moins gravement un officier marinier et plusieurs hommes.
Ce n'est qu'après avoir été durement touché, et afin de faciliter l'évacuation des blessés et du personnel restant à bord, que le LAMOTTE-PICQUET a tiré quelques balles de mitrailleuse._ "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5022
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Sam 30 Nov 2013, 10:12

Citation :
notre plus belle unité navale en Extrême-Orient est devenu à son tour la victime d'une méprise ou d'un malheureux malentendu.
Tout est dit, on a d'un côté un pays en guerre totale qui met tout les moyens de son côté pour gagner avec des amiraux tels Halsey Mitscher et Mc Cain qui ne faisaient pas dans la dentelle et la fioriture.
De l'autre un état-major et un gouvernement colonial qui a joué l’ambiguïté depuis 1941... et qui le paiera chèrement en mars; il n'y a pas eu de méprise ni de malentendu mais la conséquence d'un certain "immobilisme"*

Notre plus belle unité navale en Extrême Orient était quand même passée de mode

*et des pilotes US "morts de faim"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11454
Age : 69
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Sam 30 Nov 2013, 15:42

bonjour
pilotes US mots de faim ! pourriez-vous nous en dire plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5022
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Sam 30 Nov 2013, 16:49

Les mecs allumaient tout ce qu'ils voyaient, tout bâtiment se trouvant dans la zone d'opération attribuée à la mission était traité
alors dans ce cadre là les arguments du genre

"toutes les mesures possibles avaient été prises : désarmement du bâtiment et amarrage à un poste de dispersion, hors de Saïgon, loin de toute activité étrangère. Limitation de l'effectif en personnel strictement nécessaire pour le gardiennage, l'entretien et la sécurité. Pendant les alertes aériennes, seuls quelques dix hommes restaient à bord en cas d'incendie ou de voie d'eau.
Le 12 janvier 1945, les avions américains ont, sans aucune provocation de notre part, assailli le LAMOTTE-PICQUET battant pavillon français. Ils ont mitraillé et bombardé ce bâtiment, l'attaquant sans répit"

sont assez pitoyables il n'est même pas dit qu'ils aient vu le pavillon tricolore, et s'ils l'ont vu ils ont pour consigne de couler tout bâtiment susceptible d'être utilisé par l'ennemi.

Lire "sans aucune provocation de notre part" alors que les Japs ont débarqué en Indochine depuis décembre 41 prête à sourire. Les Américains ne s'embarrassent pas de ce genre de finesses, ils font la guerre point barre, et en Indochine tout ce qui n'est pas Américain ou Anglo saxon est ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15017
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Mar 03 Déc 2013, 10:39

Voici un  présentation historique en images du croiseur Georges Leygues de la classe La Galissonnière de 7600 t, entrés en service en 1937 ; 3 ont été sabordés à Toulon le 27 novembre 1942 et les 3 autres dont le Georges Leygues ont fait une longue carrière après la guerre.


Le Georges Leygues en 1940, il est encore dans son état d'origine à l'exception du capot installé en 1939 sur la  première cheminée pour protéger la passerelle des fumées.


Le Georges Leygues en 1944; comme la Gloire et le Montcalm il a été modernisé en 1943 aux Etats-Unis; les installations aviation ont été débarquées pour faire place à une DCA conséquente de 24x 40mm et de 16 x 20mm.


Le Georges Leygues en 1949; principale différence avec l'état précédent; un second tripode a été installé derrière le télépointeur pour supporter les antennes radar.


Le Georges Leygues en 1955 dans son état définitif; depuis 1953, il a un mat arrière pour supporter aussi une antenne radar; c'est dans cet état qu'il participera à l'affaire de Suez en 1956 portant la marque de l'amiral Lancelot avant d'être condamné en 1959 et démoli en 1961.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15017
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Sam 07 Déc 2013, 11:26

Un survivant du programme naval 1937

En 1937, il avait été décidé de construire une version améliorée des croiseurs du type La Galissonnière.
La série des De Grasse devait comprendre trois bateaux mais Chateaurenault et Guichen, prévus au programme de 1938 et mis sur cale en 1939 seront rapidement arrêtés en raison des événements.
Les caractéristiques initialement prévues pour le De Grasse étaient: Déplacement: 8000 tonnes armement: 9 canons de 152mm - 6 canons de 90 mm en trois affûts doubles .

De Grasse mis sur cale le 28 août 1939, il n'est achevé qu'a 28% quand l'invasion allemande de 1940 vint tout arrêter. Seul était assez avancé le montage de la coque, dans le grand bassin de construction de Lorient, celle-ci est laissée à l'abandon. Les ouvriers profitent des lacunes dans la surveillance allemande pour dissimuler dans les doubles fonds, des outils, et du matériel. En 1943, la marine allemande pense faire achever le croiseur en porte-avions; les travaux reprennent très lentement, le personnel de l'arsenal demeuré sur place fit preuve du maximum d'inertie pour retarder l'avancement des travaux; puis ceux-ci cessent en 1944. Par chance, la coque du croiseur devait échapper presque sans dommage à la destruction par les bombardements alliés de la ville et de l'arsenal de Lorient.
La Libération trouva la coque, avec deux impacts de bombes mais à peine plus avancée qu'en 1940. Elle fut mise à l'eau le 11 septembre 1946, à Lorient mais les difficultés au sortir de la guerre ne permirent pas de reprendre immédiatement sa construction.

D'autre part; le projet évolue. La terminaison du croiseur De Grasse est inscrite au budget 1951 mais ce sera un croiseur anti-aérien; la totalité de l'artillerie est télécommandée à partir de télépointeurs, radars stabilisés à poursuite automatique.
Le croiseur est remorqué de Lorient à Brest le 14 février 1951; il entre en service le 3 septembre 1956.


Le croiseur anti-aérien De Grasse en 1957

Caractéristiques à l'entrée en service: Déplacement: 9380 tonnes, en pleine charge 12520 tonnes - longueur hors tout, 187,995 m, largeur 18,63 m, tirant d'eau 5,54m Armement: 16 canons de 127 mm AA en 8 tourelles doubles, 20 canons de 57 mm AA en 10 affûts doubles - Protection: pont blindé de 68mm; ceinture cuirassé de 76 à 120mm - machines :4 chaudières multitubulaires timbrées à 35 bar, surchauffe 385° 2 turbines à engrenages Rateau Bretagne 105 000 cv, vitesse 33,8 nœuds

Sa première mission est la Force Navale d'Intervention en Égypte en 1956.
En 1965, le De Grasse entre en refonte; deux tourelles de 127mm, tous les affûts de 57mm sont débarqués, nouveaux radars, un grand mat quadripode sur l'arrière du croiseur, le bloc passerelle est doublé de volume, protection contre les radiations, un hangar pour hélicoptère. Tout cela pour diriger les campagnes d'expérimentation nucléaires de 1966 à 1972 (dont un tir avec le Général de Gaulle à bord).


Le croiseur De Grasse en 1966, navire de commandement du C.E.P.

De Grasse est désarmé le 28 février 1973; Il est vendu le 28 janvier 1975 à une entreprise de démolition de La Spezia.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LE BRETON
Amiral de la Flotte
Amiral de la Flotte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6448
Age : 46
Ville : Paris 12ème
Emploi : Fonctionnaire
Date d'inscription : 03/06/2006

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Sam 07 Déc 2013, 21:18

Sauf erreur de ma part les Chateaurenault (tranche 38 ; FCM de la Seyne et Guichen (tranche 38 bis ; FC de la Gironde) n'ont jamais été mis sur cale et ont été annulés après l'armistice.

_________________
kentoc'h mervel eget bezañ saotret (plutôt la mort que la souillure) devise de la Bretagne.


Dernière édition par LE BRETON le Ven 13 Déc 2013, 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15017
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Sam 07 Déc 2013, 21:36

Certaine sources parlent de mise sur cale en 1939, ceci dit il s'agit peut être de travaux préparatifs à la mise sur cale effective;il y a souvent des différences sur la date de mise sur cale, selon que l'on parle de la signature du bon de commande au chantier, ou de la pose de la première tôle. 

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9997
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Tinoiserie !!   Lun 09 Déc 2013, 11:20

NIALA a écrit:
Un survivant du programme naval 1937[…]Le croiseur anti-aérien De Grasse en 1957

Caractéristiques à l'entrée en service: Déplacement: 9380 tonnes, en pleine charge 12520 tonnes - longueur hors tout, 187,995 m, largeur 18,63 m, […]
Le croiseur De Grasse en 1966, navire de commandement du C.E.P. […]
Réplique à ce post dans le sujet -> Le De Grasse dans son état d'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15017
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Croiseur lourd Algérie   Mar 10 Déc 2013, 11:11

Voici un des plus connus et des plus beaux de nos croiseurs; il s'agit du croiseur lourd Algérie, bien sur!


Le croiseur lourd Algérie en 1936, dans son état d'origine.


Le croiseur Algérie en 1941; il a maintenant un capot de cheminée pour éloigner les fumées de la passerelle; la passerelle amiral sur la tour est fermée.


Le croiseur Algérie le 24 aout 1942 après sa dernière modernisation, une superstructure supportant des affuts de 37mmAA a remplacée le tripode arrière, une autre plateforme DCA a été installée devant la tour; c'est ainsi qu'il était lorsqu'il s'est sabordé à Toulon le 27 novembre 1942.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15017
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Mer 11 Déc 2013, 23:49

Je pense que c'est l'ombre portée de l'embarcation qui se trouve à cet endroit suspendue a l'extérieure de la coque (on la distingue mieux sur les deux autres photos).

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9997
Age : 35
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Jeu 12 Déc 2013, 16:48

NIALA a écrit:
Je pense que c'est l'ombre portée de l'embarcation qui se trouve à cet endroit suspendue a l'extérieure de la coque (on la distingue mieux sur les deux autres photos).[…]
On la voit mieux, en effet.
Sur le présent cliché, l'Algérie fait route cap à l'est (après sortie de la passe sud de la rade de Toulon) ; compte tenu de l'orientation et de la forme de l'ombre, elle a dû être photographiée vers midi (heure solaire vraie) et aux alentours du solstice d'été (1941).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernard P. A.
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7801
Age : 74
Ville : près de Toulouse
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Jeu 12 Déc 2013, 17:09

la photo est de 8-1941:j'ai la même!!!! .................  Boulet  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15017
Age : 73
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Dim 09 Fév 2014, 10:46

Voici le croiseur Emile Bertin seul de sa classe il était conçu comme croiseur mouilleur de mines, mais n'a jamais été utilisé dans ce rôle; il était extrêmement rapide; 40 nœuds aux essais, 34 nœuds en service. Relativement fragile et sans protection; sont armement de 9 canons de 152mm en trois tourelles doubles annonce cependant la série suivante des La Galissonnière les meilleurs croiseurs que nous ayons eu.


L'Emile Bertin en octobre 1938, il porte les marques de nationalité de la guerre d'Espagne.


L'Emile Bertin en 1943 après sa modernisation aux Etats-Unis; de 1943 à 1945 il n'aura que 8 canons de 152mm il manque un canon à la tourelle supérieure avant, le tube ayant été détérioré lors d'essais de munitions américaines.

L'Emile Bertin est mis sur cale à Saint Nazaire en aout 1931; il est lancé le 9 mai 1933; entre en service en 1934; il participe à la campagne de Norvège en avril 1940; de juillet 1940 à aout 1943 il est aux Antilles; il est modernisé aux USA jusqu'en décembre 1943, à partir de février 1944 il est en Méditerranée; il participe au soutien du Débarquement en Provence, puis à la Flank force jusqu'en janvier 1945; il est ensuite en réparation jusqu'en octobre 1945; il part alors pour l'Indochine jusqu'en 1947; puis il est école de canonnage jusqu'en 1951; à partir de 1951 il ne navigue plus, il est ponton de la division des écoles à Toulon, il est condamné en 1959 et démoli en 1961.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
br1150
Quartier Maître 2eme classe
Quartier Maître 2eme classe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 320
Age : 69
Ville : st jean de luz
Emploi : retraite
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Croiseurs français    Lun 10 Fév 2014, 10:05

Et, accessoirement transport d'or
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morfil.Rmcinfo.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Croiseurs français    

Revenir en haut Aller en bas
 
Croiseurs français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Doublage des films : québécois vs français
» les voix française des personnages
» Pénétration de la pipe française sur le marché US et sur le Net
» WM6.5 en français Pack [WM6.5 français Lang Package]
» Chansons ss-titrées en français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: