AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Croiseurs japonais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Croiseurs japonais   Ven 22 Nov 2013, 18:41

le Takao. croiseur lourd lancé en 1930, coulé à Singapour en 1945.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Ven 22 Nov 2013, 23:43

Yubari. croiseur léger lancé en 1923. participe à la bataille de Savo. torpillé en 1944 par le sous marin USS Bluegill.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15807
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Sam 23 Nov 2013, 10:31



Voici le Mogami à son entrée en service en 1935; premier d'une série de 4 croiseurs légers de 8500 tonnes a son entrée en service; il fait date dans l'histoire de la construction navale; il inspirera les Brooklyn US et les town britanniques; à l'origine ces croiseurs sont armés de 15 canons de 155 mm; 8 canons de 127mm; 6 mitrailleuses;12 tubes lance torpilles et 4 avions lancés par deux catapultes; leur coque de construction légère doit être renforcée leur déplacement s'élève alors à 11200 t; en 1939/40 les 155mm sont remplacés par 10 canons de 203mm; la DCA est renforcée, ils sont alors classés croiseurs lourds et déplacent désormais 12400 tonnes, en 1943 le Mogami est encore modifié les deux tourelles de 203mm arrières sont débarquées et remplacés par une plate forme lui permettant d'embarquer 11 avions; la DCA est encore renforcée et comporte 30 x 25mm; le Mogami est coulé le 25 octobre 1944 lors de la bataille de Leyte par les avions de la 7th Fleet US.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15807
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Lun 25 Nov 2013, 10:31



Voici le croiseur lourd Ashigara de la classe Myoko première série de croiseurs de 10 000 tonnes japonais armés de 10 canons de 203mm en 5 tourelles doubles  photographié en 1937,il représentait le Japon à la revue du couronnement du roi George VI à Spithead, il vient d'être modernisé; notamment les 6 canons de 120mm en affuts simples on été remplacés par 8 canons de 127mm en affuts doubles en encorbellement que l'on voit bien sur la photo.

Construit aux chantiers Kawasaki à Kobé, l'Ashigara appartenait à la tranche navale de 1924; il est mis sur cale en 1925, lancé le 22avril 1928, il entre en service en aout 1929, comme ses sisterships il est modernisé en 1936, il sera coulé le 8 juin 1945 torpillé par le sous-marin britannique Trenchant.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3793
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Lun 25 Nov 2013, 13:58

NIALA a écrit:
Voici le croiseur lourd Ashigara de la classe Myoko première série de croiseurs de 10 000 tonnes japonais armés de 10 canons de 203mm en 5 tourelles doubles  photographié en 1937,il représentait le Japon à la revue du couronnement du roi George VI à Spithead, il vient d'être modernisé; notamment les 6 canons de 120mm en affuts simples on été remplacés par 8 canons de 127mm en affuts doubles en encorbellement que l'on voit bien sur la photo.

Construit aux chantiers Kawasaki à Kobé, l'Ashigara appartenait à la tranche navale de 1924; il est mis sur cale en 1925, lancé le 22avril 1928, il entre en service en aout 1929, comme ses sisterships il est modernisé en 1936, il sera coulé le 8 juin 1945 torpillé par le sous-marin britannique Trenchant.

Alain

Le Ashigara est certainement le croiseur lourd nippon le plus photographié à la fin des années 1930, à cause de la tournée et des escales qu'il a faites un peu partout pour se rendre à la revue navale du couronnement du roi d'Angleterre. Pour des raisons de discrétion, il n'avait pas encore reçu ses 16 tubes lance-torpilles ni ses caissons pour les torpilles de recharge. Les ouvertures sur le côté, sous le pont d'hydravions et par où sortaient les TLT, n'ont pas encore été percées. Il sera doté de tout cela à son retour au Japon.
study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5183
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Lun 25 Nov 2013, 15:44

Par mesure d'économie les tourelles de 155 mm débarquées des Mogami équipèrent les 2 Yamato qui initialement devaient recevoir des tourelles de 203 mm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15807
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Lun 25 Nov 2013, 17:33

En somme cela revient à dire qu'il y a eu permutation bounce les 155mm des Mogami sont passés aux Yamato; alors que les 203mm des Yamato passaient aux Mogami   ...jusqu'a ce que l'on supprime les tourelles de 155mm latérales des Yamato en 1943 pour renforcer leur DCA.  

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5183
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Lun 25 Nov 2013, 17:52

Les infos sont difficiles à trouver sur le fait de savoir si les Yamato devaient être équipés de tourelles standard type E à 70° d'élévation ou d'un nouveau modèle

en tout cas la substitution pure et simple eut été difficile sachant que les 4 Mogami ont exigé la construction en 1936/38 de 20 tourelles alors que les Yamato n'en auraient mobilisé au mieux que 16.
Le scenario semble plutôt être que après la refonte des croiseurs les japonais se sont retrouvés avec 20 tourelles de 155 mm sur les endosses et que leur affectation au Yamato a permis de limiter les délais de livraison.

En tout cas ces 155 mm avaient excellente réputation en combat anti navire ...

Ce sont ces croiseurs conçus en 1930/31qui ont incité les Américains à concevoir les Brooklyn en 1933/34

Voici un Mogami avec ses 155 mm





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15807
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Lun 25 Nov 2013, 18:04

Il fallait prendre ma remarque comme une boutade! ceci dit plus sérieusement on peut se demander si les 203mm prévus pour les Yamato étaient les mêmes que ceux qui ont été installés sur les Mogami et les Tone qui ont subi la même modification à la même époque 1939/40.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5183
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Lun 25 Nov 2013, 18:13

j'avais compris Wink 

les Tone et les Mogami ont reçu la type E (E2 et E3) élévation max 55° contre 70° au modèle E des Takao (on avait dû se rendre compte que le tir AA était illusoire et on avait conçu des variantes ultérieures plus simples voir plus robustes


Il n'est fait nulle part référence à un modèle ultérieur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3793
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Lun 25 Nov 2013, 18:47

pascal a écrit:
Les infos sont difficiles à trouver sur le fait de savoir si les Yamato devaient être équipés de tourelles standard type E à 70° d'élévation ou d'un nouveau modèle

en tout cas la substitution pure et simple eut été difficile sachant que les 4 Mogami ont exigé la construction en 1936/38 de 20 tourelles alors que les Yamato n'en auraient mobilisé au mieux que 16.
Le scenario semble plutôt être que après la refonte des croiseurs les japonais se sont retrouvés avec 20 tourelles de 155 mm sur les endosses et que leur affectation au Yamato a permis de limiter les délais de livraison.

En tout cas ces 155 mm avaient excellente réputation en combat anti navire ...

(...)
Les 203mm ont été écartés dès les avant-projets du Yamato parce qu'il n'y aurait eu que 6 pièces battantes, ce qui ne suffisait pas pour lutter contre les torpilleurs d'après les théories en vogue à l'époque. D'où l'idée de monter des tourelles triples de 155, qui à l'époque promettaient d'avoir une cadence de tir importante (qu'il a fallu réduire par la suite sur les Mōgami parce que l'hydraulique ne supportait pas la cadence max), beaucoup plus élevée que sur les 203mm.

Il était prévu de concevoir un nouveau type de tourelle, mais le temps manquant et l'occasion faisant le larron, les concepteurs ont décidé de monter une partie des tourelles débarquées des croiseurs (quatre autres tourelles devaient équiper les Ōyodo / Niiyodo). L'idée n'a pas plu à tout le monde, le blindage de ces tourelles étant très léger pour un emploi à bord d'un cuirassé. La crainte était que la fragilité des tourelles à l'impact ne puisse entraîner une explosion des munitions de 155. Un palliatif peu convaincant a consisté à renforcer le blindage des barbettes.

Il est à noter que le Shinano, dans sa configuration première, devait dès le début porter 5 tourelles doubles de 100mm de chaque bord, un peu comme les 127 du Yamato en 1944 mais avec deux tourelles seulement à la place de celle de 155. Le n°111 aurait dû être identique au Shinano. Quant aux deux suivants, ils devaient perdre leurs deux dernières tourelles (axiales) de 155 au profit de deux autres tourelles doubles de 100.

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5183
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Lun 25 Nov 2013, 21:16

Merci pour ces très intéressantes précisions issues au moins en partie je présume du Lacroix Wells ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5183
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Lun 25 Nov 2013, 21:22

Le Nachi aux essais en 1929, lui manquent notamment ses installations aéronautiques ainsi que ses télémètres on comprend que ces magnifiques croiseurs de plus de 200 m aient ému les chancelleries occidentales

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15807
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Lun 25 Nov 2013, 21:45

Le seul problème c'est qu'ils dépassaient allègrement les 10 000 tonnes des traités, aussi il pouvaient être plus puissants que nos Duquesne ou les County britanniques.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5183
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Lun 25 Nov 2013, 21:56

C'est surtout après leur modernisation qu'ils prirent de l’embonpoint disons qu'à la construction les Myoko avaient 2000 t de trop environ 10 500 t à vide 13 500 t à 2/3 de la charge maxi 14 600 à pleine charge ...
Japonais et italiens n'étaient pas trop regardants; les anglais pour ne citer qu'eux sur les County furent au contraire hyper scrupuleux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3793
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: En partie   Lun 25 Nov 2013, 23:31

pascal a écrit:
Merci pour ces très intéressantes précisions issues au moins en partie je présume du Lacroix Wells ?
En partie oui, mais aussi de plusieurs autres bouquins que j'ai sur le Yamato. Le renforcement des barbettes et les craintes vis-à-vis de la faiblesse des blindages, par exemple, sont mentionnés (entre autres) dans l'excellent Warship Profile consacré au Yamato.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5183
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Mar 26 Nov 2013, 19:36



Furutaka et Kinugasa
les Furutaka et Kako les plus anciens croiseurs lourds japonais de la WWII dotés au départ de 5 tourelles simples de 200 mm reçurent par la suite 3 tourelles doubles de 203 mm d'un modèle plus récent que les Aoba (Aoba Kinugasa) construits d'origine avec des tourelles doubles de 203 mm



L'Aoba, j'ai un petit faible pour ces 4 croiseurs lourds qui connurent leur heure de gloire à Savo et leur chemin de croix au cap Espérance

l'ondulation du pont principal typique des navires conçus par Higara Yuzuru était un artifice pour gagner du poids
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3793
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Mar 26 Nov 2013, 20:07

pascal a écrit:


Furutaka et Kinugasa
les Furutaka et Kako les plus anciens croiseurs lourds japonais de la WWII dotés au départ de 5 tourelles simples de 200 mm (...)
Six tourelles simples (toutes sur la ligne de foi), pas 5.
Trois à l'avant et trois à l'arrière.
La salve minimale efficace était de 6 coups à l'époque (c'est la raison pour laquelle les "croiseurs économiques" comme l'Exeter avaient 6 canons).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takagi
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3793
Age : 37
Ville : Saint-Cannat (13)
Emploi : Oui
Date d'inscription : 03/09/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Mar 26 Nov 2013, 20:15

pascal a écrit:
(...)l'ondulation du pont principal typique des navires conçus par Higara Yuzuru était un artifice pour gagner du poids
Oui, mais plus précisément : l' "artifice" visait à combiner les avantages d'un pont supérieur continu (suppression des points de fatigue que constituent les décrochements de la coque) et d'un franc-bord élevé à l'étrave (pour la tenue à la mer) mais plus bas à la poupe (pour éviter de charger les hauts là où ça ne sert à rien).

Un inconvénient de l'artifice était que les ponts n'étaient pas horizontaux en plusieurs endroits. Les plages arrière "plongeantes" étaient réputées pour être de véritables dangers dès qu'elles étaient humides...

PS de nos jours, plusieurs bâtiments japonais continuent à avoir de tels ponts ondulants, avec des plages arrière en forte pente, mais le pont de ces dernières est recouvert d'une peinture chargée en poudre de pierre ponce pour les rendre antidérapantes.
study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5183
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Mar 26 Nov 2013, 21:20

nous sommes bien d'accord, et cet artifice assez ingénieux avait un autre désavantage, une construction et une organisation interne plus complexes; les bâtiments les plus aboutis dans ce domaine étant les Yamato sur lesquels "l'artifice" disposé non à l'arrière mais dans la moitié avant a permis d'abaisser artificiellement le niveau des tourelles A et B et par là même de baisser sensiblement le CG (les deux tourelles représentant à elles seules environ 5500 t hors munitions)

NB les croiseurs japonais n'avaient pas l'apanage des plages arrières humides les Raleigh dont nous a parlé Alain étaient notoirement dangereux pour les servants des deux affûts de 190 mm arrières, sans parler du Hood au niveau de la tourelle X avec à cet endroit un franc bord de 2.7 m seulement et 1 m d'eau sur le pont en permanence par mer modérée ou à grande vitesse ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Mer 27 Nov 2013, 15:00

bonjour
content de constater que ce fil suscite des interventions instructives.
IJN Kitakami
croiseur léger de la classe Kuma. lancé en 1920. reconstruit en croiseur torpilleur en 1941.
il est alors doté du formidable armement de quarante tubes lance-torpilles de 610.
modifié en 1942 pour le transport de chalands de débarquement.
endommagé par le sous marin britannique HMS Templar, en 1944, il est de nouveau reconstruit; cette fois, en transport de torpilles humaines.
il est l'un des rares croiseurs japonais à avoir survécu à la guerre. démoli en 1947.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DahliaBleue
Amiral
Amiral
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10429
Age : 36
Ville : Au septième Ciel… sous la dunette
Emploi : Passagère du Vent
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Mer 27 Nov 2013, 19:18

pascal a écrit:
[…] l'ondulation du pont principal typique des navires conçus par Higara Yuzuru était un artifice pour gagner du poids
Pour ne pas m'égarer dans le "hors-sujet", renvoi d'une réponse dans -> L'ondulation Hiraga Yuzuru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warburton
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11741
Age : 70
Ville : paris
Emploi : antimythes
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Jeu 28 Nov 2013, 17:58

IJN Chikuma
croiseur de la classe Tone. lancé en 1937, il est le dernier croiseur lourd japonais.
navires d'une conception originale. tout leur armement principal étant regroupé à l'avant (quatre tourelles doubles de 203). la plage arrière étant réservée aux installations aéro: deux catapultes et cinq hydravions (six étaient prévus). ils sont les yeux de la flotte japonaise.
il est coulé, par bombes et torpilles, à la bataille de Samar en 1944.



désolé, je n'ai pas trouvé de meilleure image.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NIALA
Amiral
Amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15807
Age : 74
Ville : MENTON
Emploi : RETRAITE
Date d'inscription : 12/07/2012

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Jeu 28 Nov 2013, 18:21

Pour compléter l'article de warburton sur le Tone



Le Tone en 1939 voit bien les quatre tourelles sur l'avant; toute la partie arrière étant réservée aux avions.

Les 2 Tone sont une version modifiée des Mogami même coque et même appareil moteur; comme eux ils devaient être équipés de tourelles triples de 155mm mais toutes sur l'avant; le remplacement par les tourelles doubles de 203mm a eu lieu avant leur entrée en service.
Le Tone est construit au chantier Mitsubishi à Nagasaki, il est mis sur cale en décembre 1934; lancé le 21 novembre 1937; il entre en service en janvier 1939; il est détruit le 24 juillet 1945; l'épave est démolie après la guerre.

Alain


Dernière édition par NIALA le Jeu 28 Nov 2013, 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal
Contre-amiral
Contre-amiral
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5183
Age : 52
Ville : marseille
Emploi : fonctionnaire
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   Jeu 28 Nov 2013, 18:35

Dans les tactiques japonaises les reco aériennes devaient être le fait des hydravions des bâtiments d'accompagnement des p-a.
A cela une raison principale, les p-a japonais emportant jusqu'à 30% d'avions de moins que leurs homologues US ceci était un moyen de compenser cette infériorité en ne divertissant pas des Kate pour les actions de reco, d'autant plus que dans la stratégie japonaise l'avion torpilleur est la pierre angulaire de leur aviation d'assaut alors que chez les Américains le bbdier en piqué armé d'une bbe de 1000 livres est "le tueur de p"a".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Croiseurs japonais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Croiseurs japonais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Croiseurs japonais
» JAPON CROISEURS LOURDS CLASSE TONE
» JAPON CROISEURS LOURDS CLASSE MOGAMI
» JAPON CROISEURS LOURDS CLASSE AOBA
» JAPON CROISEURS LOURDS CLASSE MYOKO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Divers :: Rubrique Photos-
Sauter vers: