AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les conséquences du Livre Blanc sur la Marine nationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grand Draconnaire
Maître
Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Age : 43
Ville : Port au Prince, Haiti
Emploi : Directeur adjoint d'une entreprise d'import-export
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Les conséquences du Livre Blanc sur la Marine nationale   Mar 15 Oct 2013, 17:53

Bonjour,

Je pense que l'on peut commencer à tirer les premières conclusions du Livre Blanc quelques mois après sa publication par rapport à ce qui se met en place doucement.
A vue de nez déjà on entrevoit déjà les conséquences suivantes :

La flotte :

Sous-marins
Les 6 SNA du programme Barracuda sont conservés mais leur livraison sera étalée jusqu'en 2029 (!), ce qui fera 36 ans à la Perle au moment de son désarmement. Le 1er Barracuda, le Suffren sera remis à la marine en 2017 et entrera en service avant 2020...  

Bâtiments amphibies
Les négociation avec le Chili pour vendre le Siroco sont en cours, le navire pourrait quitter la flotte en 2015. Le format à 3 bâtiments amphibies est acté par le livre blanc à l'horizon 2020. On ne parle plus d'option pour 4 EDAR supplémentaires et le programme de remplacement des CTM a disparu des tablettes.

Frégates lourdes
Etalement du programme FREMM seuls 6 bâtiments seront livrés avant 2019, et 8 en tout,les deux dernières seront des FREDA.  
On parle de plus en plus de l'abandon des FREMM 9 à 11 et de leur remplacement par des Frégates de taille intermédiaire.
2 frégates type Lafayette vont se voir doter d'un sonar de coque, vers la fin de la LPM.

Frégates légères
Le programme FTI est censé permettre le remplacement des FLF et des trois dernières FREMM.
Les FS Germinal seraient remplacées par des OPV

Patrouilleurs

3 bâtiments multi-missions (B2M) vont être commandé à la fin de l'année le premier entrera en service en 2015. il s'agira de navires civils militarisés.
B3M et B4M demeurent dans les limbes.
Les Patrouilleurs Légers Guyanais (PLG) sont inscrit dans la LPM pour une mise en service en 2016. On en est pour l'heure qu'au stade des pré- études. L’appel d’offres devrait être lancé cet hiver pour une probable commande en 2014.
2 avisos seront désarmés avant 2019.
Le programme BATSIMAR passe à la trappe temporairement.

Bâtiments de soutien
Le format livre Blanc est à 3 bâtiments qui seront remplacés après 2020, dés 2014 la Meuse sera désarmée elle devrait être placée en réserve.
Le programme de bâtiments de soutien et d’assistance hauturiers est confirmé. On s'achemine vers une commande en 2014 de 8 bâtiments dont une partie sera armée par des militaires l'autre par des civils (4/4). Ils devront tous avoir été livrés en 2019.

L'aéronavale :

Avions
Vue la baisse de commande de Rafale (une quarantaine) et le petit nombre d'Atlantique II modernisés (15) est-ce que l'on ne va pas vers la dissolution de nouvelles flottilles ? (au moins 2 cela parait possible)
La Surmar va être renforcée avec l'arrivée de 4 Falcon 50 d'occasion (Ex gouvernement) et le transfert de 4 ATl 2. En attendant Avsimar entre 2020 et 2025.
Les Rallye et la plupart des Cap 10 vont être ou ont déjà été retirés, remplacés  par des Cirrus mis en oeuvre par CATS.

Hélicoptères
On annonce le retrait progressif des Alouette III. Celles qui sont utilisées pour la formation seront remplacées par des Colibri loués. Pour les autres, on prévoit le retour prochain des Dauphins de service public au fur et à mesure de l'entrée en flottille des NH90 dont le programme déjà retardé plusieurs fois ira à terme.
Le lancement du programme d'hélicoptère léger inter-armée envisagé de longue date pour remplacer Alouette, Dauphin et Panther n'est pas prévu dans la loi de finance.

Alfusco
Le renforcement du commando Kieffer est évoqué, ce ne serait pas un mal.

Les implantations

Peu de chance de voir quoi que ce soit changer à Brest, Lorient ou Cherbourg du fait du lobby des élus de ces zones qui sont de la bonne couleur politique. La base de l'Adour est très menacée, mais bon la commune est à gauche ce qui pourrait signifier un nouveau sursis. Par contre Toulon qui est à droite pourrait souffrir, on pense au départ des SNA vers Brest. On en est arrivé là...obligé de regarder la couleur politique des élus locaux pour prédire l'avenir des bases de la Royale !
Et à l'étranger Djibouti va être réduit peut être dans le même sens que Dakar.

GD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les conséquences du Livre Blanc sur la Marine nationale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la marine nationale s'agrandit
» Le probleme de la fin des navires de la marine nationale
» recherche de plan des bateaux de la marine nationale
» visite de navire de la marine nationale
» Les plongeuses de la Marine Nationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: Les Marines du monde :: Europe :: France-
Sauter vers: