AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 premiere guerre mondiale et déserteurs dans la marine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: premiere guerre mondiale et déserteurs dans la marine   Sam 28 Sep 2013, 23:02

Merci de m'accueillir sur votre forum, voila j'aide des colistiers sur un forum de généalogie,plutôt dans le domaine des migrations et voici pourquoi j'ai besoin de votre aide, cela concerne la guerre 1914, 1818, je vous livre le message que j'ai recu
               
"Je cherche a couvrir des lacunes dans la bibliographie d'un Josef Nikolaus "Joseph Nicholas" Regli Né à 10.09.1885 Wassen, Uri, Suisse
et décédé 01.11.1940 Vancouver, Metro Vancouver, British Colombia, CDN.
Il avait déserté avant oct. 1916. Il avait servit l'armée française pendant 5 ans et l'a quittée en désertant de son bateau à Vancouver.
A ce moment il était sergent major."

Ce que je connais de cette histoire, c'est que le dit REGLI était fils d'un père suisse et d'une mère francaise, il est donc parti pour s'engager dans l'armée francaise vers 1910/1911. (Père suisse et lui né en Suisse, pour moi il est Suisse)

- Je n'arrive pas à comprendre comment il a pu être pris dans l'armée Francaise puisque étranger. la seule possibilité me semble t il, c'est la légion. ai je raison de penser cela?
- Ensuite, le grade de Sergent Major, est il un grade de marine? (pour l'époque?) Je suppose qu'il a du avoir un grade au début de la guerre.
-Comment a t il pu être dans la marine? ( dans la légion, je n'ai jamais entendu dire qu'ils avaient un corps de marine)
-Y a t il des listes de déserteurs ? et ou puis je me renseigner? je sais que les archives du  SHD,  ce sont les gradés, un sergent major pour moi c'est un sous of, donc pas forcément là
la légion c'est à Aubagne, mais je n'y crois pas beaucoup..............il y a quelque chose que je ne comprends pas. A moins qu'au début de la guerre la marine ait pu intégrer des militaires venant d'autres unités ou ayant des compétences particulières liées à la marine.

Pour ce qui me concerne, nos ancêtres étaient tous marins dans la marchande et à la guerre ils ont été enrolés dans la marine donc ca reste une possibilité.

J'ai fait les journaux de bord en 1916, pour voir s'il y avait quelque chose de consigné, mais déjà pour trouver un bateau qui croise au large de Vancouver en 1916........surtout que la guerre pour moi c'était pas vraiment de ce côté, j'avoue que vraiment je nage..et ce n'est pas une vue de l'esprit.
J'espère que vos lumières vont éclairer ma lanterne. Je m'en remets aux spécialistes. Que pensez vous de ce cas? je vous remercie de ce que vous pourrez me dire.
Si je n'ai pas bien placé mon message merci aux modérateurs de ce forum de le réorienter. Chantal Lubrano
Revenir en haut Aller en bas
JJ
Vice-amiral d'Escadre
Vice-amiral d'Escadre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8369
Age : 70
Ville : VICHY
Emploi : Casquette à carreaux
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: premiere guerre mondiale et déserteurs dans la marine   Sam 28 Sep 2013, 23:40

Bonsoir Chantal et soyez la bienvenue à bord.

Intéressant sujet.

Pour commencer à répondre :

Le grade de sergent major n'est effectivement pas un grade de la Marine Nationale.

Toutefois il fut un temps un grade dans l'armée Française.

Dans l'armée Suisse le grade de sergent major est situé entre ceux de sergent-chef et de fourrier. Il a rang de sous-officier supérieur.

Le lieu de naissance n'est en général pas un critère de nationalité ( sauf aux USA par exemple )

Je connais un homme qui est Franco / Suisse et qui a servi dans notre marine.

De tradition quand la conscription existait les marins de la marchande et les marins pêcheurs (" inscrits maritimes " ) étaient d'office affectés dans la Marine nationale.

Pour le reste d'autres vous apporteront je le souhaite des réponses plus complètes à vos interrogations.

Par ailleurs je vous suggère d'aller voir et de vous inscrire sur ce site ici :

http://www.pages14-18.com/

http://pages14-18.mesdiscussions.net/

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/liste_sujet-1.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: premiere guerre mondiale et déserteurs dans la marine   Dim 29 Sep 2013, 14:05

[quote="JJ"][b]Bonsoir Chantal et soyez la bienvenue à bord.

Intéressant sujet.

Pour commencer à répondre :

Le grade de sergent major n'est effectivement pas un grade de la Marine Nationale.

Toutefois il fut un temps un grade dans l'armée Française.

Dans l'armée Suisse le grade de sergent major est situé entre ceux de sergent-chef et de fourrier. Il a rang de sous-officier supérieur.

Sauf que la Suisse ayant une loi sur la neutralité, le dit REGLI était un hors la loi............

Le lieu de naissance n'est en général pas un critère de nationalité ( sauf aux USA par exemple )

Je connais un homme qui est Franco / Suisse et qui a servi dans notre marine.

La double nationalité ne nous a été accordée que depuis peu, ce n'était pas le cas en 1910


De tradition quand la conscription existait les marins de la marchande et les marins pêcheurs ("  inscrits maritimes " ) étaient d'office affectés dans la Marine nationale.
C'est juste tous nos ancêtres ont été dans ce cas, francais ou pas, mais inscrits maritimes en France.........

Pour le reste d'autres vous apporteront je le souhaite des réponses plus complètes à vos interrogations.

merci d'avoir pris la peine de me répondre, quant aux déserteurs et aux condamnations par contumace..........?

merci pour vos liens
je vous souhaite un bon dimanche amicalement chantal
Revenir en haut Aller en bas
Bill
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4198
Age : 45
Ville : ca vat, ca vient.... j'ai un metier !
Emploi : glorieux et beau
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: premiere guerre mondiale et déserteurs dans la marine   Lun 30 Sep 2013, 03:03

Si la personne etait issue d'une famille de Marin et avait un parcours de marin, meme Suisse mais probablement volontaire pour l'armee francaise, il est normal qu'il se retrouve dans la Marine

Un autre exemple concerne les alsaciens lorrains de l'armee francaise de 1914.
Afin d'eviter qu'ils se retrouvent a devoir faire le coup de feu contre les allemands ou se trouverat fort probablement des personnes de leurs relations proche ou famille, et afin de leurs eviter des problemes en cas ou ils seraient fait prisonnier.... ou afin d'eviter des desertions allez finalement savoir....
Ce genre de choses a attaint des sommets !
le docteur Schweitzer, en poste a Lambarene au Gabon depuis des annees a ete arretes et internes en France, pour le seul motif d'etre citoyen allemands car alsacien ! il s'est portes volontaire pour server comme medecin au front, mais ca lui a ete refuses.

bref, les alsaciens lorrains furent envoys dans les theatres d'operation lointain, extreme orient, dardanelles....

Il en fut de meme du cote allemand, ou les Elsasser furent envoys sur le front russes

certains villages furent coupes en 2 par la ligne de front. des parties de famille se sont retrouves en France, d'autre en Allemagne.
Par exemple a Soultzeren, le village a ete surpris et pris par une attaque francaise lors des premiers jours de la guerre.
Le Pasteur s'est retrouves cotes francais des lignes, puis evacues avec le village en France de l'interieur, tandis que son epouse etait a ce  moment a Strasbourg en Clinique car devant accouches.
Ca s'est finis que le papa a du attendre la fin des hostilites pour voir le gosse, mais au moins il etait vivant pour le voir...
Et par ailleurs, le contact entre les deux cotes du front ont ete facilities par le courier transitant via la Suisse entre les familles, et souvent le Pasteur qui s'occupaient des ouailles du cote francais tandis que son epouse s'occupait du cote allemands.
Krieg gross Malheur...
Il en resort quand meme que la vie du civil etait plus facile cote francais que cote allemand, ou les  fournitures de base et le rationement etait plus restraint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tatahouinard
Matelot de 2ème classe
Matelot de 2ème classe


Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 57
Ville : Ales,Choisy le Roi
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 30/04/2016

MessageSujet: deserteurs de la Marine   Mer 11 Mai 2016, 10:12

Bonjour.Les archives de la justice militaire pendant la Grande Guerre contiennent les textes des conventions signees entre les nations alliees pour arreter et s echanger les déserteurs refugies dans les ports ou territoires des dites puissances.Les militaires coupables de desertion a l etranger etaient condamnes a la peine de la detention, purgee dans les couloirs "militaires" des maisons centrales.Ces "couloirs" avaient été amenages pour la premiere fois sous Napoleon Ier (Clairvaux,Riom etc..).Ce n est qu a partir de 1832,que les armees ont pu se doter de véritables pénitenciers militaires,apres les succes relatifs de la prison de Montaigu.On trouve dans la matricule des BILA des marins issus des prisons du Mont Saint Michel et de Saint Martin de Re.
En temps de paix,les sujets internes sont des matelots condamnes dans des affaires de contrebande ,ou de trafics divers.Mais en 1914,le paysage change...C est le secretaire d Etat a la Guerre Ignace, qui a propose pour la premiere fois a Millerand,ministre de la Guerre, de placer sous la suspension de peine les condamnes militaires, mais aussi les civils qui faisaient au moment de l appel la petite betise qui permettait d ecoper de deux ou trois ans de prison,afin d attendre au chaud la fin des hostilités.On chercha donc a recuperer le maximum de détenus possible,aussi bien dans les prisons civiles (MAJC,Centrales) que militaires (prisons de régions de CA,penitenciers et ATP).
La suspension permettait,apres quelques semaines de detention, d expedier sous bonne garde les condamnes dans les depots des BILA,ou on les répartissait entre "récupérables" bons pour les bataillons de marche et les autres,bons pour les cinq BILA d AFN.Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: premiere guerre mondiale et déserteurs dans la marine   

Revenir en haut Aller en bas
 
premiere guerre mondiale et déserteurs dans la marine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» premiere guerre mondiale et déserteurs dans la marine
» centenaires de la premiere guerre mondiale
» [De Schaepdrijver, Sophie] La Belgique et la Première Guerre mondiale
» tanks de la première guerre mondiale
» Aviateur français de la première guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marine forum :: HISTOIRE :: LES NAVIRES 1860-1921-
Sauter vers: